Index Strasbourg curieux Strasbourg à la loupe

Agenda curieux :: Actu des sites Strasbourgeois :: Hébergement strasbourgeois

Strasbourg à la loupe » Alternative libertaire Alsace

Sites

29159 articles (28345 non lus) dans 281 sites

Exposition Exposition (1302 non lus)
Concert / soirée Concert / soirée (2415 non lus)
Guide / média Guide / média (9372 non lus)
Média_vidéo Média_vidéo (1113 non lus)
Projection Projection (32 non lus)
Politique / social Politique / social (7998 non lus)
théâtre théâtre (731 non lus)
Artiste Artiste (199 non lus)
Inclassables Inclassables (255 non lus)
Edition/bd/imprimerie Edition/bd/imprimerie (1500 non lus)
Vélo transport Vélo transport (1044 non lus)
Monde Numérique Monde Numérique (839 non lus)
Monde Numérique Média Monde Numérique Média (393 non lus)
Nature et Agriculture Nature et Agriculture (838 non lus)
Vie/assoc Quartiers Vie/assoc Quartiers (314 non lus)
 «  Expand/Collapse
MagpieRSS Object
(
    [parser] => Resource id #19
    [current_item] => Array
        (
        )

    [items] => Array
        (
            [0] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => APPEL A LA SOLIDARITE AVEC EFRÎN, SOUS LES BOMBES DE L'ARMEE TURQUE
                    [link#] => 1
                    [link] => http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?article890
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => true
                    [guid] => http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?article890
                    [dc] => Array
                        (
                            [date#] => 1
                            [date] => 2018-01-21T16:27:17Z
                            [format#] => 1
                            [format] => text/html
                            [language#] => 1
                            [language] => fr
                            [creator#] => 1
                            [creator] => CAL Alsace
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Actualité
                        )

                    [category#] => 1
                    [category@] => domain
                    [category@domain] => http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?rubrique6
                    [category] => Actualité
                    [description#] => 1
                    [description] => Les avions de guerre turcs bombardent la ville kurde d'Efrîn, au nord de la Syrie. Plusieurs civils ont été tués et de nombreux autres blessés. <br />COMMUNIQUÉ DES FDS - 23.01.2018 <br />Les nouvelles du canton d'Afrin aujourd'hui : <br />L'armée turque a lancé des attaques très violentes pour reprendre la colline de Qastal. Nos forces sont parvenues à les repousser et à faire reculer l'armée turque. Actuellement de violents combats ont lieu autour de cette colline. <br />Dans le district de Jenders, des affrontements très (&hellip;)


-
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?rubrique6" rel="directory">Actualité</a>

/ 
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?mot17" rel="tag">International</a>

		
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img src="http://alsace.alternativelibertaire.org/IMG/arton890.jpg" alt="" align="right" width="1200" height="800" class="spip_logos" />
		<div class='rss_chapo'>Les avions de guerre turcs bombardent la ville kurde d'Efrîn, au nord de la Syrie.
Plusieurs civils ont été tués et de nombreux autres blessés.</div>
		<div class='rss_texte'><p class="spip"><strong class="spip">COMMUNIQUÉ DES FDS - 23.01.2018</strong></p> <p class="spip">Les nouvelles du canton d'Afrin aujourd'hui :</p> <p class="spip"> L'armée turque a lancé des attaques très violentes pour reprendre la colline de Qastal. Nos forces sont parvenues à les repousser et à faire reculer l'armée turque. Actuellement de violents combats ont lieu autour de cette colline.</p> <p class="spip"> Dans le district de Jenders, des affrontements très rudes se déroulent à l'heure actuelle dans le village de Hamam : nos forces sont confrontées aux attaques violentes de l'armée turque.</p> <p class="spip"> Sur le front du district de Ma'abata, le village d'Amara a subi de violentes attaques de l'armée turque. Nos forces sont parvenues à les repousser ces attaques : 24 soldats et des mercenaires de l'armée turque ont été tués. Mais, pour le moment, les combats sont toujours en cours.</p> <p class="spip"> Sur le front du district de Rajo, nos forces ont mené une opération spéciale dans le village de Quda : un véhicule blindé de transport de troupe turc a été détruit causant la mort de 6 soldats turcs ont été tués.</p> <p class="spip"><strong class="spip">Centre Média - Forces Démocratiques de Syrie</strong>
23-Jan-2018</p> <p class="spip">Les attaques de la Turquie touchent non seulement les Kurdes, mais aussi les Assyro-Chaldéens, les Arabes et toutes les autres composantes de la population d'Efrîn.</p> <p class="spip">L'agression de la Turquie contre la population d'Efrîn est un crime contre l'humanité, identique à ceux commis par Daesh.</p> <p class="spip">Mener une opération militaire contre une entité par laquelle on n'est pas menacé est un crime de guerre.</p> <p class="spip">Les avions de guerre turcs ont visé une centaine de cibles dans la région d'Efrîn, y compris des zones d'habitation civiles. Au moins 6 civils ont été tués et 3 combattants kurdes des YPG/YPJ (un homme et deux femmes) sont tombés dans les bombardements de l'aviation turque. On compte par ailleurs de nombreux blessés.</p> <p class="spip"><span class='spip_document_930 spip_documents spip_documents_center' > <img src='http://alsace.alternativelibertaire.org/IMG/jpg/807exrmn0ve.jpg' width="1200" height="800" />
</span></p> <p class="spip">Ces bombardements aériens menés avec l'aval de la Russie ont commencé samedi 20 janvier à 16 heures. 72 avions de combat ont visé le centre d'Efrîn et les districts de Cindirêsê, Reco, Shera, Shêrawa et Mabeta, ainsi que le camp de réfugiés de Rubar qui abrite près de 20.000 déplacés internes. N'ayant pas réussi à entrer dans Efrîn par la voie terrestre, l'armée d'invasion turque et ses bandes terroristes ont tenté d'effrayer la population d'Efrîn dans le but de la contraindre à se déplacer dans les zones contrôlées par la Turquie et ses alliés.</p> <p class="spip">Depuis 7 ans, la Syrie est embourbée dans une guerre internationale qui a fait des centaines de milliers de morts et jeté des millions de personnes sur les routes de l'exil. Après que les forces de Daesh aient été chassées de tous leurs fiefs en Syrie, principalement grâce au combat mené par les Kurdes, on a pu espérer que cette guerre se termine enfin. Mais l'espoir vient d'être anéanti par l'Etat turc et son Président Recep Tayyip Erdogan, ainsi que ses alliés, Al Qaeda (Heyet Tahrir El Sham) et l'Armée Syrienne Libre. Cela veut dire un nouveau conflit meurtrier qui va plonger la région dans un chaos renouvelé et une crise humanitaire internationale. Ce type d'opération est qualifié d'occupation par le droit international.</p> <p class="spip">Ni le Canton d'Efrîn, ni les autres cantons kurdes de Syrie n'ont jamais attaqué ou menacé d'attaquer la Turquie. A l'inverse, la Turquie n'a cessé de menacer ces régions contre lesquelles elle a mené des attaques sporadiques au cours des dernières années. L'offensive que mène actuellement la Turquie constitue une “attaque contre un Etat souverain”, une occupation de son territoire et une agression sans fondement contre sa population civile.</p> <p class="spip">Nous appelons les peuples et toutes les forces démocratiques à manifester leur solidarité avec les Kurdes et les autres composantes de la population d'Efrîn, et à condamner l'invasion génocidaire de la Turquie.</p> <p class="spip">Nous appelons les Nations Unies, la communauté internationale et la coalition anti-Daesh à prendre des mesures urgentes pour mettre fin à cette agression qui menace la vie de centaines de milliers de personnes.</p> <p class="spip">Nous appelons le Conseil de Sécurité des Nations Unies à agir rapidement pour mettre en place des zones de sécurité au nord de la Syrie. Cela apportera une solution à la crise syrienne, dans le cadre d'une protection internationale.</p> <p class="spip">Nous appelons la communauté internationale à briser son silence qui légitime les graves violations des droits humains résultant de ces attaques.</p> <p class="spip">Conseil Démocratique Kurde en France 16 rue d'Enghien 75 010 Paris 09.52.51.09.34
> info@cdkf.fr
> www.cdkf.fr</p></div>
		
		
                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => Les avions de guerre turcs bombardent la ville kurde d'Efrîn, au nord de la Syrie. Plusieurs civils ont été tués et de nombreux autres blessés. <br />COMMUNIQUÉ DES FDS - 23.01.2018 <br />Les nouvelles du canton d'Afrin aujourd'hui : <br />L'armée turque a lancé des attaques très violentes pour reprendre la colline de Qastal. Nos forces sont parvenues à les repousser et à faire reculer l'armée turque. Actuellement de violents combats ont lieu autour de cette colline. <br />Dans le district de Jenders, des affrontements très (&hellip;)


-
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?rubrique6" rel="directory">Actualité</a>

/ 
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?mot17" rel="tag">International</a>

		
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img src="http://alsace.alternativelibertaire.org/IMG/arton890.jpg" alt="" align="right" width="1200" height="800" class="spip_logos" />
		<div class='rss_chapo'>Les avions de guerre turcs bombardent la ville kurde d'Efrîn, au nord de la Syrie.
Plusieurs civils ont été tués et de nombreux autres blessés.</div>
		<div class='rss_texte'><p class="spip"><strong class="spip">COMMUNIQUÉ DES FDS - 23.01.2018</strong></p> <p class="spip">Les nouvelles du canton d'Afrin aujourd'hui :</p> <p class="spip"> L'armée turque a lancé des attaques très violentes pour reprendre la colline de Qastal. Nos forces sont parvenues à les repousser et à faire reculer l'armée turque. Actuellement de violents combats ont lieu autour de cette colline.</p> <p class="spip"> Dans le district de Jenders, des affrontements très rudes se déroulent à l'heure actuelle dans le village de Hamam : nos forces sont confrontées aux attaques violentes de l'armée turque.</p> <p class="spip"> Sur le front du district de Ma'abata, le village d'Amara a subi de violentes attaques de l'armée turque. Nos forces sont parvenues à les repousser ces attaques : 24 soldats et des mercenaires de l'armée turque ont été tués. Mais, pour le moment, les combats sont toujours en cours.</p> <p class="spip"> Sur le front du district de Rajo, nos forces ont mené une opération spéciale dans le village de Quda : un véhicule blindé de transport de troupe turc a été détruit causant la mort de 6 soldats turcs ont été tués.</p> <p class="spip"><strong class="spip">Centre Média - Forces Démocratiques de Syrie</strong>
23-Jan-2018</p> <p class="spip">Les attaques de la Turquie touchent non seulement les Kurdes, mais aussi les Assyro-Chaldéens, les Arabes et toutes les autres composantes de la population d'Efrîn.</p> <p class="spip">L'agression de la Turquie contre la population d'Efrîn est un crime contre l'humanité, identique à ceux commis par Daesh.</p> <p class="spip">Mener une opération militaire contre une entité par laquelle on n'est pas menacé est un crime de guerre.</p> <p class="spip">Les avions de guerre turcs ont visé une centaine de cibles dans la région d'Efrîn, y compris des zones d'habitation civiles. Au moins 6 civils ont été tués et 3 combattants kurdes des YPG/YPJ (un homme et deux femmes) sont tombés dans les bombardements de l'aviation turque. On compte par ailleurs de nombreux blessés.</p> <p class="spip"><span class='spip_document_930 spip_documents spip_documents_center' > <img src='http://alsace.alternativelibertaire.org/IMG/jpg/807exrmn0ve.jpg' width="1200" height="800" />
</span></p> <p class="spip">Ces bombardements aériens menés avec l'aval de la Russie ont commencé samedi 20 janvier à 16 heures. 72 avions de combat ont visé le centre d'Efrîn et les districts de Cindirêsê, Reco, Shera, Shêrawa et Mabeta, ainsi que le camp de réfugiés de Rubar qui abrite près de 20.000 déplacés internes. N'ayant pas réussi à entrer dans Efrîn par la voie terrestre, l'armée d'invasion turque et ses bandes terroristes ont tenté d'effrayer la population d'Efrîn dans le but de la contraindre à se déplacer dans les zones contrôlées par la Turquie et ses alliés.</p> <p class="spip">Depuis 7 ans, la Syrie est embourbée dans une guerre internationale qui a fait des centaines de milliers de morts et jeté des millions de personnes sur les routes de l'exil. Après que les forces de Daesh aient été chassées de tous leurs fiefs en Syrie, principalement grâce au combat mené par les Kurdes, on a pu espérer que cette guerre se termine enfin. Mais l'espoir vient d'être anéanti par l'Etat turc et son Président Recep Tayyip Erdogan, ainsi que ses alliés, Al Qaeda (Heyet Tahrir El Sham) et l'Armée Syrienne Libre. Cela veut dire un nouveau conflit meurtrier qui va plonger la région dans un chaos renouvelé et une crise humanitaire internationale. Ce type d'opération est qualifié d'occupation par le droit international.</p> <p class="spip">Ni le Canton d'Efrîn, ni les autres cantons kurdes de Syrie n'ont jamais attaqué ou menacé d'attaquer la Turquie. A l'inverse, la Turquie n'a cessé de menacer ces régions contre lesquelles elle a mené des attaques sporadiques au cours des dernières années. L'offensive que mène actuellement la Turquie constitue une “attaque contre un Etat souverain”, une occupation de son territoire et une agression sans fondement contre sa population civile.</p> <p class="spip">Nous appelons les peuples et toutes les forces démocratiques à manifester leur solidarité avec les Kurdes et les autres composantes de la population d'Efrîn, et à condamner l'invasion génocidaire de la Turquie.</p> <p class="spip">Nous appelons les Nations Unies, la communauté internationale et la coalition anti-Daesh à prendre des mesures urgentes pour mettre fin à cette agression qui menace la vie de centaines de milliers de personnes.</p> <p class="spip">Nous appelons le Conseil de Sécurité des Nations Unies à agir rapidement pour mettre en place des zones de sécurité au nord de la Syrie. Cela apportera une solution à la crise syrienne, dans le cadre d'une protection internationale.</p> <p class="spip">Nous appelons la communauté internationale à briser son silence qui légitime les graves violations des droits humains résultant de ces attaques.</p> <p class="spip">Conseil Démocratique Kurde en France 16 rue d'Enghien 75 010 Paris 09.52.51.09.34
> info@cdkf.fr
> www.cdkf.fr</p></div>
		
		
                    [category@term] => Actualité
                    [category@scheme] => http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?rubrique6
                )

            [1] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Attention : le danger “fasciste” peut en cacher un autre !
                    [link#] => 1
                    [link] => http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?article889
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => true
                    [guid] => http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?article889
                    [dc] => Array
                        (
                            [date#] => 1
                            [date] => 2018-01-19T17:02:29Z
                            [format#] => 1
                            [format] => text/html
                            [language#] => 1
                            [language] => fr
                            [creator#] => 1
                            [creator] => CAL Alsace
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Communiqués
                        )

                    [category#] => 1
                    [category@] => domain
                    [category@domain] => http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?rubrique13
                    [category] => Communiqués
                    [description#] => 1
                    [description] => L'ouverture d'un bar associatif à l'initiative d'ex-gudards et autres nazillons a conduit toute la gauche radicale strasbourgeoise à se mobiliser sous la bannière de l'antifascisme. Sans contester la légitimité de cette réaction d'autodéfense, nous tenons malgré tout à en dissiper certaines confusions et à mettre en garde contre les dangers de fourvoiement qu'elles impliquent. <br />1. L'extrême droite regroupe un grand nombre de mouvements, tendances, écoles, etc., quelquefois violemment opposées entre elles. Par (&hellip;)


-
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?rubrique13" rel="directory">Communiqués</a>

/ 
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?mot8" rel="tag">Antifascime</a>

		
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img src="http://alsace.alternativelibertaire.org/IMG/arton889.png" alt="" align="right" width="458" height="553" class="spip_logos" />
		<div class='rss_chapo'>L'ouverture d'un bar associatif à l'initiative d'ex-gudards et autres nazillons a conduit toute la gauche radicale strasbourgeoise à se mobiliser sous la bannière de l'antifascisme. Sans contester la légitimité de cette réaction d'autodéfense, nous tenons malgré tout à en dissiper certaines confusions et à mettre en garde contre les dangers de fourvoiement qu'elles impliquent.</div>
		<div class='rss_texte'><p class="spip">1. <strong class="spip">L'extrême droite regroupe un grand nombre de mouvements, tendances, écoles, etc., quelquefois violemment opposées entre elles.</strong> Par delà cette diversité, elle ne se laisse définir que par un noyau idéologique commun, qui combine trois éléments.</p> <ul class="spip"><li class="spip"> La fétichisation (sacralisation) d'une identité collective (selon le cas : communauté religieuse, race, peuple, ethnie, nation, province, etc.), à la préservation de laquelle tout le reste (humanité, les autres identités collectives, les individus) doit être sacrifié. </li></ul>
<ul class="spip"><li class="spip"> La naturalisation et la valorisation des inégalités sociales (entre races, peuples, nations, sexes, individus, etc.) : elles sont inévitables et nécessaires, toutes les identités collectives (races, peuples, ethnies, etc.) n'ayant pas la même valeur ni ne pouvant prétendre à la même considération. Dans le monde de l'extrême droite, chaque identité collective a sa place à la condition qu'elle reste à sa place. </li></ul>
<ul class="spip"><li class="spip"> La naturalisation et valorisation de la lutte (y compris dans sa dimension violente) : la lutte entre races, peuples, etc., est inévitable et à valoriser. L'enjeu de la lutte n'est autre que la préservation de l'identité de référence et sa place dans la hiérarchie des identités dont elle fait partie.
De cette triade découle toutes les caractéristiques habituelles de l'extrême droite : la haine du différent et de l'étranger, le culte de la force et de la violence, l'appel à la mobilisation dans un style guerrier, le culte des chefs, le fétichisme de l'État, etc.</li></ul> <p class="spip">2. <strong class="spip">Le fascisme n'a été qu'un rameau particulier (de doctrines, de mouvements et de régimes) au sein de la vaste famille des doctrines, mouvements et régimes d'extrême droite.</strong> On ne saurait englober l'ensemble de ces derniers sous la dénomination de fascisme sans commettre une erreur grossière. Un peu comme si on assimilait toute l'extrême gauche au stalinisme…</p> <p class="spip">Le fascisme a correspondu à un contexte historique-mondial particulier et original, celui dans lesquels se sont trouvés certains États-nations européens dans les années 1920-1930 caractérisé notamment par :</p> <ul class="spip"><li class="spip"> la crise de 1929 et ses suites, liées à la transition entre capitalisme concurrentiel et capitalisme monopolistique ; </li></ul>
<ul class="spip"><li class="spip"> une crise d'hégémonie de la bourgeoisie libérale liée à la menace prolétarienne (la révolution) d'un côté et à la révolte des classes moyennes traditionnelles (paysannerie, petite-bourgeoisie) de l'autre ; </li></ul>
<ul class="spip"><li class="spip"> une crise de l'État libéral (liée aux deux précédentes) et la nécessité de le transformer en un État interventionniste chargé de prendre en charge la régulation de l'économie capitaliste et de pacifier la lutte des classes dans un cadre national. </li></ul> <p class="spip">Or la situation dans laquelle se trouve aujourd'hui les États-nations européens est totalement différente de celle qui a rendu le fascisme possible dans les années 1920-1930. Sous certains rapports, elle lui est même directement opposée. En conséquence, le fascisme est devenu un anachronisme historique et brandir le spectre du fascisme est se tromper sur le sens de la période historique qui est la nôtre. D'ailleurs, les mouvements d'extrême droite qui se développent aujourd'hui ne sont pas fascistes. <strong class="spip">Ce qui ne signifie pas qu'il n'y ait plus des individus et des groupes, voire des partis politiques, se réclamant du fascisme qui se développent en marge de ces mouvements. Ni qu'il n'y ait pas à lutter contre ces derniers.</strong></p> <p class="spip">3. <strong class="spip">Dans les sociétés européennes contemporaines, l'extrême-droite se présente essentiellement sous deux formes.
D'une part, <i class="spip">des mouvements nationalistes</i> </strong>qui luttent contre l'affaiblissement des États-nations par les politiques néolibérales (libéralisation de la circulation internationale du capital ; déréglementation des marchés ; perte par les États de leur capacité antérieure de régulation et de réglementation de la vie économique et sociale au profit d'instances supra ou transnationales ; dégradation de la cohésion nationale sous l'effet de l'aggravation des inégalités sociales et spatiales ; etc.) Exemples typiques : le Front national (FN), l'<i class="spip">Alternativ für Deutschland</i> (AfD) et le <i class="spip">Freiheitspartei Österreich</i> (FPÖ).</p> <ul class="spip"><li class="spip"> Ces mouvements regroupent des classes, fractions de classe, couches sociales qui font partie des “perdant·es” de la mondialisation néolibérale ou qui craignent d'en faire partie : éléments de la bourgeoisie dont les intérêts sont liés à l'appareil d'État national et au marché national ; classes moyennes traditionnelles ; éléments du salariat victimes de la mondialisation libérale et dépourvus des capacités traditionnels d'organisation et de lutte du salariat (organisations syndicales et représentations politiques).</li></ul>
<ul class="spip"><li class="spip"> Ces mouvements cherchent à (re)constituer un bloc nationaliste cherchant à rétablir l'État-nation dans sa pleine souveraineté à l'intérieur de ses frontières, en prônant un national-capitalisme aux accents démagogiques. </li></ul> <p class="spip"><strong class="spip">D'autre part, <i class="spip">des mouvements “régionalistes”</i> </strong>qui cherchent au contraire à profiter de cet affaiblissement des États-nations pour promouvoir ou renforcer l'autonomie d'entités géopolitiques infranationales (régions, provinces, etc.), voire pour revendiquer et obtenir leur scission et leur indépendance politique. Exemples typiques : le <i class="spip">Vlams Belang</i> flamand, la <i class="spip">Liga Nord</i> en Italie, les composantes d'extrême droite de l'autonomisme catalan, etc.</p> <ul class="spip"><li class="spip"> Ces mouvements regroupent des classes, fractions de classe, couches sociales qui font partie des “gagnant·es” de la mondialisation néolibérale ou qui espèrent en faire partie : éléments de la bourgeoisie régionale qui a su s'insérer de manière avantageuse dans le marche mondial ; éléments du salariat liés à la précédente.</li></ul>
<ul class="spip"><li class="spip"> Ces mouvements cherchent à constituer un bloc régionaliste (autonomiste voire indépendantiste) destiné à s'émanciper (partiellement ou totalement) de l'État-nation dont ils font actuellement partie perçus comme un fardeau (fiscal) ou un obstacle (réglementaire) à leur insertion avantageuse dans le marché mondial.</li></ul> <p class="spip">4. <strong class="spip">En conséquence de ce qui précède, pour nous, communistes libertaires, la lutte contre l'extrême droite est aujourd'hui à la fois nécessaire, insuffisante et, cependant, potentiellement dangereuse.</strong></p> <ul class="spip"><li class="spip"> <i class="spip">Nécessaire</i> : dans ses deux composantes, l'extrême droite divise et par conséquent affaiblit le prolétariat en mettant une partie de ses membres à la remorque et sous la coupe d'éléments de la bourgeoisie, en les dressant de surcroît contre une autre partie de leur propre classe.</li></ul>
<ul class="spip"><li class="spip"> <i class="spip">Insuffisante</i> : lutter contre l'extrême droite, ce n'est jamais que lutter contre un effet dérivé et secondaire du néolibéralisme qui est l'axe central de la lutte de classe actuelle menée par la bourgeoisie et qui doit par conséquent constituer aussi la cible centrale de notre propre lutte. C'est d'abord en marquant des points dans cette dernière, en parvenant à organiser et mobiliser les travailleuses et travailleurs, les chômeuses et chômeurs contre les politiques néolibérales et, plus fondamentalement, contre l'oppression capitaliste, que l'on fera reculer l'extrême droite.</li></ul>
<ul class="spip"><li class="spip"> <i class="spip">Potentiellement dangereuse</i> : isolée et développée pour elle-même, comme c'est trop souvent le cas dans les mobilisations et les organisations antifascistes, la lutte contre l'extrême droite risque d'être un dérivatif au regard de la lutte contre le néolibéralisme et le capitalisme.</li></ul></div>
		
		
                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => L'ouverture d'un bar associatif à l'initiative d'ex-gudards et autres nazillons a conduit toute la gauche radicale strasbourgeoise à se mobiliser sous la bannière de l'antifascisme. Sans contester la légitimité de cette réaction d'autodéfense, nous tenons malgré tout à en dissiper certaines confusions et à mettre en garde contre les dangers de fourvoiement qu'elles impliquent. <br />1. L'extrême droite regroupe un grand nombre de mouvements, tendances, écoles, etc., quelquefois violemment opposées entre elles. Par (&hellip;)


-
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?rubrique13" rel="directory">Communiqués</a>

/ 
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?mot8" rel="tag">Antifascime</a>

		
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img src="http://alsace.alternativelibertaire.org/IMG/arton889.png" alt="" align="right" width="458" height="553" class="spip_logos" />
		<div class='rss_chapo'>L'ouverture d'un bar associatif à l'initiative d'ex-gudards et autres nazillons a conduit toute la gauche radicale strasbourgeoise à se mobiliser sous la bannière de l'antifascisme. Sans contester la légitimité de cette réaction d'autodéfense, nous tenons malgré tout à en dissiper certaines confusions et à mettre en garde contre les dangers de fourvoiement qu'elles impliquent.</div>
		<div class='rss_texte'><p class="spip">1. <strong class="spip">L'extrême droite regroupe un grand nombre de mouvements, tendances, écoles, etc., quelquefois violemment opposées entre elles.</strong> Par delà cette diversité, elle ne se laisse définir que par un noyau idéologique commun, qui combine trois éléments.</p> <ul class="spip"><li class="spip"> La fétichisation (sacralisation) d'une identité collective (selon le cas : communauté religieuse, race, peuple, ethnie, nation, province, etc.), à la préservation de laquelle tout le reste (humanité, les autres identités collectives, les individus) doit être sacrifié. </li></ul>
<ul class="spip"><li class="spip"> La naturalisation et la valorisation des inégalités sociales (entre races, peuples, nations, sexes, individus, etc.) : elles sont inévitables et nécessaires, toutes les identités collectives (races, peuples, ethnies, etc.) n'ayant pas la même valeur ni ne pouvant prétendre à la même considération. Dans le monde de l'extrême droite, chaque identité collective a sa place à la condition qu'elle reste à sa place. </li></ul>
<ul class="spip"><li class="spip"> La naturalisation et valorisation de la lutte (y compris dans sa dimension violente) : la lutte entre races, peuples, etc., est inévitable et à valoriser. L'enjeu de la lutte n'est autre que la préservation de l'identité de référence et sa place dans la hiérarchie des identités dont elle fait partie.
De cette triade découle toutes les caractéristiques habituelles de l'extrême droite : la haine du différent et de l'étranger, le culte de la force et de la violence, l'appel à la mobilisation dans un style guerrier, le culte des chefs, le fétichisme de l'État, etc.</li></ul> <p class="spip">2. <strong class="spip">Le fascisme n'a été qu'un rameau particulier (de doctrines, de mouvements et de régimes) au sein de la vaste famille des doctrines, mouvements et régimes d'extrême droite.</strong> On ne saurait englober l'ensemble de ces derniers sous la dénomination de fascisme sans commettre une erreur grossière. Un peu comme si on assimilait toute l'extrême gauche au stalinisme…</p> <p class="spip">Le fascisme a correspondu à un contexte historique-mondial particulier et original, celui dans lesquels se sont trouvés certains États-nations européens dans les années 1920-1930 caractérisé notamment par :</p> <ul class="spip"><li class="spip"> la crise de 1929 et ses suites, liées à la transition entre capitalisme concurrentiel et capitalisme monopolistique ; </li></ul>
<ul class="spip"><li class="spip"> une crise d'hégémonie de la bourgeoisie libérale liée à la menace prolétarienne (la révolution) d'un côté et à la révolte des classes moyennes traditionnelles (paysannerie, petite-bourgeoisie) de l'autre ; </li></ul>
<ul class="spip"><li class="spip"> une crise de l'État libéral (liée aux deux précédentes) et la nécessité de le transformer en un État interventionniste chargé de prendre en charge la régulation de l'économie capitaliste et de pacifier la lutte des classes dans un cadre national. </li></ul> <p class="spip">Or la situation dans laquelle se trouve aujourd'hui les États-nations européens est totalement différente de celle qui a rendu le fascisme possible dans les années 1920-1930. Sous certains rapports, elle lui est même directement opposée. En conséquence, le fascisme est devenu un anachronisme historique et brandir le spectre du fascisme est se tromper sur le sens de la période historique qui est la nôtre. D'ailleurs, les mouvements d'extrême droite qui se développent aujourd'hui ne sont pas fascistes. <strong class="spip">Ce qui ne signifie pas qu'il n'y ait plus des individus et des groupes, voire des partis politiques, se réclamant du fascisme qui se développent en marge de ces mouvements. Ni qu'il n'y ait pas à lutter contre ces derniers.</strong></p> <p class="spip">3. <strong class="spip">Dans les sociétés européennes contemporaines, l'extrême-droite se présente essentiellement sous deux formes.
D'une part, <i class="spip">des mouvements nationalistes</i> </strong>qui luttent contre l'affaiblissement des États-nations par les politiques néolibérales (libéralisation de la circulation internationale du capital ; déréglementation des marchés ; perte par les États de leur capacité antérieure de régulation et de réglementation de la vie économique et sociale au profit d'instances supra ou transnationales ; dégradation de la cohésion nationale sous l'effet de l'aggravation des inégalités sociales et spatiales ; etc.) Exemples typiques : le Front national (FN), l'<i class="spip">Alternativ für Deutschland</i> (AfD) et le <i class="spip">Freiheitspartei Österreich</i> (FPÖ).</p> <ul class="spip"><li class="spip"> Ces mouvements regroupent des classes, fractions de classe, couches sociales qui font partie des “perdant·es” de la mondialisation néolibérale ou qui craignent d'en faire partie : éléments de la bourgeoisie dont les intérêts sont liés à l'appareil d'État national et au marché national ; classes moyennes traditionnelles ; éléments du salariat victimes de la mondialisation libérale et dépourvus des capacités traditionnels d'organisation et de lutte du salariat (organisations syndicales et représentations politiques).</li></ul>
<ul class="spip"><li class="spip"> Ces mouvements cherchent à (re)constituer un bloc nationaliste cherchant à rétablir l'État-nation dans sa pleine souveraineté à l'intérieur de ses frontières, en prônant un national-capitalisme aux accents démagogiques. </li></ul> <p class="spip"><strong class="spip">D'autre part, <i class="spip">des mouvements “régionalistes”</i> </strong>qui cherchent au contraire à profiter de cet affaiblissement des États-nations pour promouvoir ou renforcer l'autonomie d'entités géopolitiques infranationales (régions, provinces, etc.), voire pour revendiquer et obtenir leur scission et leur indépendance politique. Exemples typiques : le <i class="spip">Vlams Belang</i> flamand, la <i class="spip">Liga Nord</i> en Italie, les composantes d'extrême droite de l'autonomisme catalan, etc.</p> <ul class="spip"><li class="spip"> Ces mouvements regroupent des classes, fractions de classe, couches sociales qui font partie des “gagnant·es” de la mondialisation néolibérale ou qui espèrent en faire partie : éléments de la bourgeoisie régionale qui a su s'insérer de manière avantageuse dans le marche mondial ; éléments du salariat liés à la précédente.</li></ul>
<ul class="spip"><li class="spip"> Ces mouvements cherchent à constituer un bloc régionaliste (autonomiste voire indépendantiste) destiné à s'émanciper (partiellement ou totalement) de l'État-nation dont ils font actuellement partie perçus comme un fardeau (fiscal) ou un obstacle (réglementaire) à leur insertion avantageuse dans le marché mondial.</li></ul> <p class="spip">4. <strong class="spip">En conséquence de ce qui précède, pour nous, communistes libertaires, la lutte contre l'extrême droite est aujourd'hui à la fois nécessaire, insuffisante et, cependant, potentiellement dangereuse.</strong></p> <ul class="spip"><li class="spip"> <i class="spip">Nécessaire</i> : dans ses deux composantes, l'extrême droite divise et par conséquent affaiblit le prolétariat en mettant une partie de ses membres à la remorque et sous la coupe d'éléments de la bourgeoisie, en les dressant de surcroît contre une autre partie de leur propre classe.</li></ul>
<ul class="spip"><li class="spip"> <i class="spip">Insuffisante</i> : lutter contre l'extrême droite, ce n'est jamais que lutter contre un effet dérivé et secondaire du néolibéralisme qui est l'axe central de la lutte de classe actuelle menée par la bourgeoisie et qui doit par conséquent constituer aussi la cible centrale de notre propre lutte. C'est d'abord en marquant des points dans cette dernière, en parvenant à organiser et mobiliser les travailleuses et travailleurs, les chômeuses et chômeurs contre les politiques néolibérales et, plus fondamentalement, contre l'oppression capitaliste, que l'on fera reculer l'extrême droite.</li></ul>
<ul class="spip"><li class="spip"> <i class="spip">Potentiellement dangereuse</i> : isolée et développée pour elle-même, comme c'est trop souvent le cas dans les mobilisations et les organisations antifascistes, la lutte contre l'extrême droite risque d'être un dérivatif au regard de la lutte contre le néolibéralisme et le capitalisme.</li></ul></div>
		
		
                    [category@term] => Communiqués
                    [category@scheme] => http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?rubrique13
                )

            [2] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Nous, communistes anarchistes/libertaires, dans la lutte des classes dans l'Europe du Capital
                    [link#] => 1
                    [link] => http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?article887
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => true
                    [guid] => http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?article887
                    [dc] => Array
                        (
                            [date#] => 1
                            [date] => 2017-12-15T12:32:56Z
                            [format#] => 1
                            [format] => text/html
                            [language#] => 1
                            [language] => fr
                            [creator#] => 1
                            [creator] => CAL Alsace
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Expression d'AL
                            [subject#2] => Politique
                        )

                    [category#] => 1
                    [category@] => domain
                    [category@domain] => http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?rubrique2
                    [category] => Expression d'AL
                    [description#] => 1
                    [description] => Les organisations européennes fédérées dans le réseau Anarkismo se sont réunies le 18 et le 19 novembre à Gênes. Nous avons parlé et discuté, nous avons échangé et réfléchi, nous avons essayé de déterminer les tâches qui sont devant nous, en tant que réseau, en Europe. Les délégations, venues du Pays de Galles, de France, d'Italie, de Suisse et d'Irlande, et un salut chaleureux des camarades d'Embat, ont exprimé la nécessité de poursuivre et d'approfondir le travail commun. <br />Où en sommes-nous ? <br />La phase historique (&hellip;)


-
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?rubrique2" rel="directory">Expression d'AL</a>

/ 
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?mot17" rel="tag">International</a>, 
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?mot23" rel="tag">Politique</a>

		
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img src="http://alsace.alternativelibertaire.org/IMG/arton887.jpg" alt="" align="right" width="500" height="184" class="spip_logos" />
		<div class='rss_chapo'>Les organisations européennes fédérées dans le réseau Anarkismo se sont réunies le 18 et le 19 novembre à Gênes. Nous avons parlé et discuté, nous avons échangé et réfléchi, nous avons essayé de déterminer les tâches qui sont devant nous, en tant que réseau, en Europe. Les délégations, venues du Pays de Galles, de France, d'Italie, de Suisse et d'Irlande, et un salut chaleureux des camarades d'Embat, ont exprimé la nécessité de poursuivre et d'approfondir le travail commun.</div>
		<div class='rss_texte'><p class="spip"><strong class="spip">Où en sommes-nous ?</strong></p> <p class="spip">La phase historique que nous vivons est celle sans aucun doute celle de la crise systématique et des transformations stratégiques. Le capital en crise est à la recherche d'un nouveau modèle de régulation et, dans ce contexte, la gauche vit une grave crise.</p> <p class="spip">Le social-libéralisme fait partie intégrante de l'État et de la gestion européenne du capital. Il s'est converti en un instrument de domination et d'exploitation. Un autre secteur de la gauche revendique une ambition réformiste qui s'appuie sur une stratégie étatiste sans pour autant réussir à construire une proposition sociale et émancipatrice. Il y a aussi un large secteur qui lutte et qui anime les résistances depuis la base et qui n'accepte pas les bornes fixées par les cadres politiques institutionnels.</p> <p class="spip">Pendant ce temps là, le processus de liquidation du modèle fordiste nous ramène à des formes d'exploitation du travail qui rappellent le début du XXème siècle. Le prolétariat classique se transforme et s'élargit, de nouvelles formes d'exploitation se développent à travers le travail autonome et les nouvelles structures du travail salarié, dans une tendance à la précarisation généralisée des conditions de vie de toutes les travailleuses et les travailleurs.</p> <p class="spip">Nous sommes face à de nouvelles contradictions, avec des possibilités d'explosion relatives, comme le Brexit ou la montée de l'extrême-droite vers la conquête du pouvoir étatique dans l'Union Européenne. Le bloc géostratégique européen est tiraillé par d'importantes tensions en interne et fait face à deux scénarii pour les années à venir : soit se construire rapidement comme un pôle impérialiste, soit se retrouver à jouer les seconds rôles face aux autres centres de pouvoir émergents dans le monde.</p> <p class="spip">A tout cela s'ajoute le manque d'un mouvement social capable de faire obstacle à l'offensive du bloc dominant, d'avancer vers de nouvelles conquêtes et d'organiser de manière solide l'ensemble des groupes sociaux dominés.</p> <p class="spip">Et ceci, avec en face, une extrême-droite toujours plus agressive et une offensive de la bourgeoisie contre tous les droits et les conquêtes sociales accumulées au cours des luttes des 150 dernières années.</p> <p class="spip"><strong class="spip">Vers où nous voulons aller et ce que nous devons faire</strong></p> <p class="spip">Si la phase en cours et celle à venir présentent une situation dure et difficile, et si c'est dans ces conditions que nous devrons mener notre intervention, nous ne devons pas prendre peur et faire marche arrière.</p> <p class="spip">La fin du capitalisme et l'autogestion de la société sont autant de nécessités qui ne peuvent et ne doivent plus attendre. Cela ne signifie pas qu'ils ne doivent plus être des objectifs historiques, au contraire même, mais elles doivent irriguer et faire partie intégrante de nos pratiques au sein des organisations des exploité-e-s. C'est dans les luttes d'aujourd'hui que nous apprenons et que nous préparons les valeurs du monde que nous voulons construire.</p> <p class="spip">Nous ne croyons pas qu'il existe une autre voie plus simple et plus rapide : notre devoir quotidien est de construire, pierre par pierre, étape par étape, les luttes et les conflits dans nos quartiers et dans nos lieux de travail. Accumuler les forces pour pouvoir réunir et mobiliser toute cette partie de la société qui forme la résistance et la dissidence, qui refuse de s'adapter au capitalisme et qui affirme l'unique alternative possible : l'organisation depuis la base et la destruction de toutes les formes d'exploitation et de domination. Notre politique est une politique de l'émancipation, de l'action de base, de la construction du pouvoir populaire.</p> <p class="spip">Nous avons vu que l'Europe, malgré les contradictions et les conflits internes, n'est pas seulement une union d'États dans un espace commun, mais un système de pouvoir transnational qui possède une capacité d'intervention stratégique propre pour garantir les intérêts fondamentaux du bloc dominant.</p> <p class="spip">Nous croyons et nous travaillons donc, nous aussi, à réussir à construire une culture et une stratégie commune à nos organisations, qui renforcerait les luttes sociales et qui y enracineraient l'anarchisme organisé de classe et d'émancipation, qui constituerait dans cet espace commun un réseau capable d'organiser les ripostes nécessaires aux processus auxquels nous devons faire face. En identifiant les potentialités de lutte, nous souhaitons générer une alternative et des rapports de force qui nous sont favorables.</p> <p class="spip">Nous sommes décidé-e-s à apporter partout et tant que cela sera nécessaire notre contribution au mouvement de luttes sociales en Europe et partout dans le monde.</p> <p class="spip"><strong class="caractencadre-spip spip">Avancer, lutter, construire le pouvoir populaire !</p> <p class="spip">Nous portons un monde nouveau dans nos cœurs</strong></p> <p class="spip">Alternativa Libertaria/FdCA - Italie</p> <p class="spip">Alternative Libertaire - France</p> <p class="spip">Coordination des Groupes Anarchistes - France</p> <p class="spip">Libertarian Socialist Federation – Pays de Galles/Royaume-Uni</p> <p class="spip">Organisation Socialiste Libertaire - Suisse</p> <p class="spip">Workers Solidarity Movement - Irlande</p> <p class="spip"><a href="https://anarkismo.net/" class="spip_out">Anarkismo.net :</a></p></div>
		
		
                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => Les organisations européennes fédérées dans le réseau Anarkismo se sont réunies le 18 et le 19 novembre à Gênes. Nous avons parlé et discuté, nous avons échangé et réfléchi, nous avons essayé de déterminer les tâches qui sont devant nous, en tant que réseau, en Europe. Les délégations, venues du Pays de Galles, de France, d'Italie, de Suisse et d'Irlande, et un salut chaleureux des camarades d'Embat, ont exprimé la nécessité de poursuivre et d'approfondir le travail commun. <br />Où en sommes-nous ? <br />La phase historique (&hellip;)


-
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?rubrique2" rel="directory">Expression d'AL</a>

/ 
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?mot17" rel="tag">International</a>, 
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?mot23" rel="tag">Politique</a>

		
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img src="http://alsace.alternativelibertaire.org/IMG/arton887.jpg" alt="" align="right" width="500" height="184" class="spip_logos" />
		<div class='rss_chapo'>Les organisations européennes fédérées dans le réseau Anarkismo se sont réunies le 18 et le 19 novembre à Gênes. Nous avons parlé et discuté, nous avons échangé et réfléchi, nous avons essayé de déterminer les tâches qui sont devant nous, en tant que réseau, en Europe. Les délégations, venues du Pays de Galles, de France, d'Italie, de Suisse et d'Irlande, et un salut chaleureux des camarades d'Embat, ont exprimé la nécessité de poursuivre et d'approfondir le travail commun.</div>
		<div class='rss_texte'><p class="spip"><strong class="spip">Où en sommes-nous ?</strong></p> <p class="spip">La phase historique que nous vivons est celle sans aucun doute celle de la crise systématique et des transformations stratégiques. Le capital en crise est à la recherche d'un nouveau modèle de régulation et, dans ce contexte, la gauche vit une grave crise.</p> <p class="spip">Le social-libéralisme fait partie intégrante de l'État et de la gestion européenne du capital. Il s'est converti en un instrument de domination et d'exploitation. Un autre secteur de la gauche revendique une ambition réformiste qui s'appuie sur une stratégie étatiste sans pour autant réussir à construire une proposition sociale et émancipatrice. Il y a aussi un large secteur qui lutte et qui anime les résistances depuis la base et qui n'accepte pas les bornes fixées par les cadres politiques institutionnels.</p> <p class="spip">Pendant ce temps là, le processus de liquidation du modèle fordiste nous ramène à des formes d'exploitation du travail qui rappellent le début du XXème siècle. Le prolétariat classique se transforme et s'élargit, de nouvelles formes d'exploitation se développent à travers le travail autonome et les nouvelles structures du travail salarié, dans une tendance à la précarisation généralisée des conditions de vie de toutes les travailleuses et les travailleurs.</p> <p class="spip">Nous sommes face à de nouvelles contradictions, avec des possibilités d'explosion relatives, comme le Brexit ou la montée de l'extrême-droite vers la conquête du pouvoir étatique dans l'Union Européenne. Le bloc géostratégique européen est tiraillé par d'importantes tensions en interne et fait face à deux scénarii pour les années à venir : soit se construire rapidement comme un pôle impérialiste, soit se retrouver à jouer les seconds rôles face aux autres centres de pouvoir émergents dans le monde.</p> <p class="spip">A tout cela s'ajoute le manque d'un mouvement social capable de faire obstacle à l'offensive du bloc dominant, d'avancer vers de nouvelles conquêtes et d'organiser de manière solide l'ensemble des groupes sociaux dominés.</p> <p class="spip">Et ceci, avec en face, une extrême-droite toujours plus agressive et une offensive de la bourgeoisie contre tous les droits et les conquêtes sociales accumulées au cours des luttes des 150 dernières années.</p> <p class="spip"><strong class="spip">Vers où nous voulons aller et ce que nous devons faire</strong></p> <p class="spip">Si la phase en cours et celle à venir présentent une situation dure et difficile, et si c'est dans ces conditions que nous devrons mener notre intervention, nous ne devons pas prendre peur et faire marche arrière.</p> <p class="spip">La fin du capitalisme et l'autogestion de la société sont autant de nécessités qui ne peuvent et ne doivent plus attendre. Cela ne signifie pas qu'ils ne doivent plus être des objectifs historiques, au contraire même, mais elles doivent irriguer et faire partie intégrante de nos pratiques au sein des organisations des exploité-e-s. C'est dans les luttes d'aujourd'hui que nous apprenons et que nous préparons les valeurs du monde que nous voulons construire.</p> <p class="spip">Nous ne croyons pas qu'il existe une autre voie plus simple et plus rapide : notre devoir quotidien est de construire, pierre par pierre, étape par étape, les luttes et les conflits dans nos quartiers et dans nos lieux de travail. Accumuler les forces pour pouvoir réunir et mobiliser toute cette partie de la société qui forme la résistance et la dissidence, qui refuse de s'adapter au capitalisme et qui affirme l'unique alternative possible : l'organisation depuis la base et la destruction de toutes les formes d'exploitation et de domination. Notre politique est une politique de l'émancipation, de l'action de base, de la construction du pouvoir populaire.</p> <p class="spip">Nous avons vu que l'Europe, malgré les contradictions et les conflits internes, n'est pas seulement une union d'États dans un espace commun, mais un système de pouvoir transnational qui possède une capacité d'intervention stratégique propre pour garantir les intérêts fondamentaux du bloc dominant.</p> <p class="spip">Nous croyons et nous travaillons donc, nous aussi, à réussir à construire une culture et une stratégie commune à nos organisations, qui renforcerait les luttes sociales et qui y enracineraient l'anarchisme organisé de classe et d'émancipation, qui constituerait dans cet espace commun un réseau capable d'organiser les ripostes nécessaires aux processus auxquels nous devons faire face. En identifiant les potentialités de lutte, nous souhaitons générer une alternative et des rapports de force qui nous sont favorables.</p> <p class="spip">Nous sommes décidé-e-s à apporter partout et tant que cela sera nécessaire notre contribution au mouvement de luttes sociales en Europe et partout dans le monde.</p> <p class="spip"><strong class="caractencadre-spip spip">Avancer, lutter, construire le pouvoir populaire !</p> <p class="spip">Nous portons un monde nouveau dans nos cœurs</strong></p> <p class="spip">Alternativa Libertaria/FdCA - Italie</p> <p class="spip">Alternative Libertaire - France</p> <p class="spip">Coordination des Groupes Anarchistes - France</p> <p class="spip">Libertarian Socialist Federation – Pays de Galles/Royaume-Uni</p> <p class="spip">Organisation Socialiste Libertaire - Suisse</p> <p class="spip">Workers Solidarity Movement - Irlande</p> <p class="spip"><a href="https://anarkismo.net/" class="spip_out">Anarkismo.net :</a></p></div>
		
		
                    [category@term] => Expression d'AL
                    [category@scheme] => http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?rubrique2
                )

            [3] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Jérusalem-Al Qods n'est pas la capitale d'Israël !
                    [link#] => 1
                    [link] => http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?article886
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => true
                    [guid] => http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?article886
                    [dc] => Array
                        (
                            [date#] => 1
                            [date] => 2017-12-14T12:34:28Z
                            [format#] => 1
                            [format] => text/html
                            [language#] => 1
                            [language] => fr
                            [creator#] => 1
                            [creator] => CAL Alsace
                            [subject#] => 1
                            [subject] => L'Alsace qui lutte
                            [subject#2] => Action
                        )

                    [category#] => 1
                    [category@] => domain
                    [category@domain] => http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?rubrique14
                    [category] => L'Alsace qui lutte
                    [description#] => 1
                    [description] => <strong class="caractencadre-spip spip">Rassemblement de protestation à Strasbourg <br />Samedi 16 décembre 2017 - 15h <br />Avenue d'Alsace, en face du Consulat américain</strong> <br />Nous dénonçons, avec la plus grande force, la décision de D. Trump de reconnaître Jérusalem capitale unifiée d'Israël en y transférant l'ambassade des USA. <br />Faut-il rappeler qu'Israël n'existe que par la résolution 181 de l'ONU et que celle-ci prévoyait que Jérusalem soit protégée par une zone internationale. Ce n'est que par la force armée qu'Israël s'est approprié la partie Ouest (&hellip;)


-
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?rubrique14" rel="directory">L'Alsace qui lutte</a>

/ 
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?mot17" rel="tag">International</a>, 
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?mot36" rel="tag">Action</a>

		
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img src="http://alsace.alternativelibertaire.org/IMG/arton886.jpg" alt="" align="right" width="508" height="202" class="spip_logos" />
		<div class='rss_texte'><p class="spip"><strong class="caractencadre-spip spip">Rassemblement de protestation à Strasbourg</p> <p class="spip">Samedi 16 décembre 2017 - 15h</p> <p class="spip">Avenue d'Alsace, en face du Consulat américain</strong></p> <p class="spip">Nous dénonçons, avec la plus grande force, la décision de D. Trump de reconnaître Jérusalem capitale unifiée d'Israël en y transférant l'ambassade des USA.</p> <p class="spip">Faut-il rappeler qu'Israël n'existe que par la résolution 181 de l'ONU et que celle-ci prévoyait que Jérusalem soit protégée par une zone internationale. Ce n'est que par la force armée qu'Israël s'est approprié la partie Ouest d'abord, puis en 1967 Jérusalem-Est.</p> <p class="spip">Trump, à la suite de Netanyahu piétine l'ONU et le droit international, notamment la résolution 2334 du 23 décembre 2016.</p> <p class="spip">Jérusalem est depuis des siècles une ville sainte pour les trois religions monothéistes, elle ne peut être la capitale du seul État juif.</p> <p class="spip">Cet acte est perçu comme une véritable provocation vis-à-vis des musulmans, des chrétiens et des démocrates du monde entier.</p> <p class="spip">Nous le rappelons encore, seuls la justice et le respect du droit en Palestine peuvent apporter un apaisement des tensions au Moyen Orient et renforcer aussi le vivre-ensemble en France.</p> <p class="spip">* Nous dénonçons la réception réservée par le gouvernement français et l'Union européenne à Netanyahou, criminel de guerre, dont la place est devant le tribunal de la Haye, pour crimes de guerre.</p> <p class="spip">* Il est grand temps que la société civile internationale intensifie la pression sur Israël pour le respect du droit international et des droits du peuple palestinien.</p> <p class="spip">* La politique de Trump sur la Palestine souligne l'importance vitale du mouvement de Boycott-Désinvestissement-Sanctions pour obtenir la liberté, la justice et l'égalité pour tous les Palestinien.ne.s. L'heure est à poursuivre la mobilisation</p> <p class="spip">Femmes en noir Strasbourg – ATMF Strasbourg – CJACP – PCOF 67 – NPA 67 – Alsace-Syrie – UJFP Alsace – Comité de Strasbourg du MRAP – PCF Fédération du Bas-Rhin – Femmes égalité 67 – AMD 67 – JC 67 – Justice & Libertés (comité de vigilance) – Attac Strasbourg – CGT 67 – France Insoumise Strasbourg</p></div>
		
		
                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <strong class="caractencadre-spip spip">Rassemblement de protestation à Strasbourg <br />Samedi 16 décembre 2017 - 15h <br />Avenue d'Alsace, en face du Consulat américain</strong> <br />Nous dénonçons, avec la plus grande force, la décision de D. Trump de reconnaître Jérusalem capitale unifiée d'Israël en y transférant l'ambassade des USA. <br />Faut-il rappeler qu'Israël n'existe que par la résolution 181 de l'ONU et que celle-ci prévoyait que Jérusalem soit protégée par une zone internationale. Ce n'est que par la force armée qu'Israël s'est approprié la partie Ouest (&hellip;)


-
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?rubrique14" rel="directory">L'Alsace qui lutte</a>

/ 
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?mot17" rel="tag">International</a>, 
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?mot36" rel="tag">Action</a>

		
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img src="http://alsace.alternativelibertaire.org/IMG/arton886.jpg" alt="" align="right" width="508" height="202" class="spip_logos" />
		<div class='rss_texte'><p class="spip"><strong class="caractencadre-spip spip">Rassemblement de protestation à Strasbourg</p> <p class="spip">Samedi 16 décembre 2017 - 15h</p> <p class="spip">Avenue d'Alsace, en face du Consulat américain</strong></p> <p class="spip">Nous dénonçons, avec la plus grande force, la décision de D. Trump de reconnaître Jérusalem capitale unifiée d'Israël en y transférant l'ambassade des USA.</p> <p class="spip">Faut-il rappeler qu'Israël n'existe que par la résolution 181 de l'ONU et que celle-ci prévoyait que Jérusalem soit protégée par une zone internationale. Ce n'est que par la force armée qu'Israël s'est approprié la partie Ouest d'abord, puis en 1967 Jérusalem-Est.</p> <p class="spip">Trump, à la suite de Netanyahu piétine l'ONU et le droit international, notamment la résolution 2334 du 23 décembre 2016.</p> <p class="spip">Jérusalem est depuis des siècles une ville sainte pour les trois religions monothéistes, elle ne peut être la capitale du seul État juif.</p> <p class="spip">Cet acte est perçu comme une véritable provocation vis-à-vis des musulmans, des chrétiens et des démocrates du monde entier.</p> <p class="spip">Nous le rappelons encore, seuls la justice et le respect du droit en Palestine peuvent apporter un apaisement des tensions au Moyen Orient et renforcer aussi le vivre-ensemble en France.</p> <p class="spip">* Nous dénonçons la réception réservée par le gouvernement français et l'Union européenne à Netanyahou, criminel de guerre, dont la place est devant le tribunal de la Haye, pour crimes de guerre.</p> <p class="spip">* Il est grand temps que la société civile internationale intensifie la pression sur Israël pour le respect du droit international et des droits du peuple palestinien.</p> <p class="spip">* La politique de Trump sur la Palestine souligne l'importance vitale du mouvement de Boycott-Désinvestissement-Sanctions pour obtenir la liberté, la justice et l'égalité pour tous les Palestinien.ne.s. L'heure est à poursuivre la mobilisation</p> <p class="spip">Femmes en noir Strasbourg – ATMF Strasbourg – CJACP – PCOF 67 – NPA 67 – Alsace-Syrie – UJFP Alsace – Comité de Strasbourg du MRAP – PCF Fédération du Bas-Rhin – Femmes égalité 67 – AMD 67 – JC 67 – Justice & Libertés (comité de vigilance) – Attac Strasbourg – CGT 67 – France Insoumise Strasbourg</p></div>
		
		
                    [category@term] => L'Alsace qui lutte
                    [category@scheme] => http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?rubrique14
                )

            [4] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Front National, Bastion Social : même ennemi, même combat
                    [link#] => 1
                    [link] => http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?article885
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => true
                    [guid] => http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?article885
                    [dc] => Array
                        (
                            [date#] => 1
                            [date] => 2017-12-11T15:46:06Z
                            [format#] => 1
                            [format] => text/html
                            [language#] => 1
                            [language] => fr
                            [creator#] => 1
                            [creator] => CAL Alsace
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Tracts d'actualité
                        )

                    [category#] => 1
                    [category@] => domain
                    [category@domain] => http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?rubrique12
                    [category] => Tracts d'actualité
                    [description#] => 1
                    [description] => Le groupuscule d'extrême droite « GUD » Groupe Union Défense, opportunément rebaptisé « Bastion Social », ouvrait un bar associatif dans le centre de Strasbourg le 9 décembre dernier. Si cette annonce a provoqué une émotion légitime dans les milieux militants et au delà, il paraît difficile aujourd'hui de faire l'économie d'une analyse non pas de la « montée de l'extrême droite » comme il est rabâché à l'envie depuis trente ans mais de son implantation bien réelle dans les urnes, les centre villes de France et (&hellip;)

-
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?rubrique12" rel="directory">Tracts d'actualité</a>

/ 
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?mot8" rel="tag">Antifascime</a>

		
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img src="http://alsace.alternativelibertaire.org/IMG/arton885.jpg" alt="" align="right" width="344" height="500" class="spip_logos" />
		<div class='rss_chapo'>Le groupuscule d'extrême droite « GUD » Groupe Union Défense, opportunément rebaptisé « Bastion Social », ouvrait un bar associatif dans le centre de Strasbourg le 9 décembre dernier. Si cette annonce a provoqué une émotion légitime dans les milieux militants et au
delà, il paraît difficile aujourd'hui de faire l'économie d'une analyse non pas de la « montée de l'extrême droite » comme il est rabâché à l'envie depuis trente ans mais de son implantation bien réelle dans les urnes, les centre villes de France et d'ailleurs et, surtout, dans les consciences.</div>
		<div class='rss_texte'><p class="spip">Six mois après l'élection de Macron face à Le Pen, qui aura par ailleurs provoqué l'ire des gudards locaux puisqu'ils avaient attaqué la manifestation « ni Le Pen, ni Macron » le 7 mai dernier à Strasbourg en guise de représailles suite à leur défaite électorale, les politiques anti-sociales du pouvoir s'intensifient dans ce qui ressemble à une attaque en règle et tous azimuts des conquis sociaux d'après-guerre (NB : celle durant laquelle les fascistes furent vaincus). En cela, et pour celles et ceux qui en doutaient encore, le gouvernement est dans la parfaite continuité de ses prédécesseurs.</p> <p class="spip"><span class='spip_document_924 spip_documents spip_documents_center' > <img src='http://alsace.alternativelibertaire.org/IMG/jpg/arton87-135x190-2.jpg' width="135" height="190" />
</span></p> <p class="spip">En gérant la dernière crise du système capitaliste à coups de mesures d'austérité et de cadeaux au patronat, en pratiquant la chasse aux pauvres de manière éhontée, en poursuivant la construction d'une Union Européenne au service du marché et de la mise en concurrence de tou·t·es contre tou·te·s, en attisant la haine raciste et en pointant du doigt l'immigration et la minorité musulmane et enfin, en banalisant l'État policier via « l'état d'urgence » désormais inscrit dans le droit commun, les
responsables politiques de droite comme de gauche ont déroulé le tapis rouge devant le Front National et les idées d'extrême droite. Et cela ne fait que s'intensifier, dans une fuite en avant toujours plus autoritaire.
Que l'on ait refusé de cautionner l'offensive ultra-libérale de Macron ou que l'on ait décidé de faire barrage au FN dans les urnes, le constat reste le même : la politique antisociale du pouvoir passé et présent fait le lit du Front National et de son discours opposant les pauvres les un·es contre les autres, les méritant·es et celles et ceux qui ne le sont pas, les réfugié·es et les « Français »… Comme les autres, ils veulent le pouvoir, comme les autres ils mentent pour l'avoir.</p> <p class="spip"><strong class="caractencadre-spip spip">Ce sont nos luttes qui changent la vie et le barrage contre l'extrême droite se construit tous les jours, sur nos lieux de vie, d'études ou de travail, dans nos syndicats et nos collectifs !</strong></p> <p class="spip">« Quant aux rôdeurs fascisants, passez votre chemin : vous ne trouverez rien ni personne à récupérer ici. Retournez dans les vastes cimetières du vingtième siècle. Vos rêves sont nos cauchemars. »</p> <p class="spip"><strong class="spip">Alternative Libertaire Alsace</strong></p> <div class='spip_document_923 spip_documents spip_documents_right' style='float:right;'>
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/IMG/pdf/Tract_Bastion_Social_67_-_8_decembre_2017_V4.pdf" type="application/pdf" title='PDF - 115.9 ko'><img src='http://alsace.alternativelibertaire.org/ecrire/img_pack/icones/pdf-dist.png' width='48' height='52' alt='PDF - 115.9 ko' /></a></div></div>
		
		
                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => Le groupuscule d'extrême droite « GUD » Groupe Union Défense, opportunément rebaptisé « Bastion Social », ouvrait un bar associatif dans le centre de Strasbourg le 9 décembre dernier. Si cette annonce a provoqué une émotion légitime dans les milieux militants et au delà, il paraît difficile aujourd'hui de faire l'économie d'une analyse non pas de la « montée de l'extrême droite » comme il est rabâché à l'envie depuis trente ans mais de son implantation bien réelle dans les urnes, les centre villes de France et (&hellip;)

-
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?rubrique12" rel="directory">Tracts d'actualité</a>

/ 
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?mot8" rel="tag">Antifascime</a>

		
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img src="http://alsace.alternativelibertaire.org/IMG/arton885.jpg" alt="" align="right" width="344" height="500" class="spip_logos" />
		<div class='rss_chapo'>Le groupuscule d'extrême droite « GUD » Groupe Union Défense, opportunément rebaptisé « Bastion Social », ouvrait un bar associatif dans le centre de Strasbourg le 9 décembre dernier. Si cette annonce a provoqué une émotion légitime dans les milieux militants et au
delà, il paraît difficile aujourd'hui de faire l'économie d'une analyse non pas de la « montée de l'extrême droite » comme il est rabâché à l'envie depuis trente ans mais de son implantation bien réelle dans les urnes, les centre villes de France et d'ailleurs et, surtout, dans les consciences.</div>
		<div class='rss_texte'><p class="spip">Six mois après l'élection de Macron face à Le Pen, qui aura par ailleurs provoqué l'ire des gudards locaux puisqu'ils avaient attaqué la manifestation « ni Le Pen, ni Macron » le 7 mai dernier à Strasbourg en guise de représailles suite à leur défaite électorale, les politiques anti-sociales du pouvoir s'intensifient dans ce qui ressemble à une attaque en règle et tous azimuts des conquis sociaux d'après-guerre (NB : celle durant laquelle les fascistes furent vaincus). En cela, et pour celles et ceux qui en doutaient encore, le gouvernement est dans la parfaite continuité de ses prédécesseurs.</p> <p class="spip"><span class='spip_document_924 spip_documents spip_documents_center' > <img src='http://alsace.alternativelibertaire.org/IMG/jpg/arton87-135x190-2.jpg' width="135" height="190" />
</span></p> <p class="spip">En gérant la dernière crise du système capitaliste à coups de mesures d'austérité et de cadeaux au patronat, en pratiquant la chasse aux pauvres de manière éhontée, en poursuivant la construction d'une Union Européenne au service du marché et de la mise en concurrence de tou·t·es contre tou·te·s, en attisant la haine raciste et en pointant du doigt l'immigration et la minorité musulmane et enfin, en banalisant l'État policier via « l'état d'urgence » désormais inscrit dans le droit commun, les
responsables politiques de droite comme de gauche ont déroulé le tapis rouge devant le Front National et les idées d'extrême droite. Et cela ne fait que s'intensifier, dans une fuite en avant toujours plus autoritaire.
Que l'on ait refusé de cautionner l'offensive ultra-libérale de Macron ou que l'on ait décidé de faire barrage au FN dans les urnes, le constat reste le même : la politique antisociale du pouvoir passé et présent fait le lit du Front National et de son discours opposant les pauvres les un·es contre les autres, les méritant·es et celles et ceux qui ne le sont pas, les réfugié·es et les « Français »… Comme les autres, ils veulent le pouvoir, comme les autres ils mentent pour l'avoir.</p> <p class="spip"><strong class="caractencadre-spip spip">Ce sont nos luttes qui changent la vie et le barrage contre l'extrême droite se construit tous les jours, sur nos lieux de vie, d'études ou de travail, dans nos syndicats et nos collectifs !</strong></p> <p class="spip">« Quant aux rôdeurs fascisants, passez votre chemin : vous ne trouverez rien ni personne à récupérer ici. Retournez dans les vastes cimetières du vingtième siècle. Vos rêves sont nos cauchemars. »</p> <p class="spip"><strong class="spip">Alternative Libertaire Alsace</strong></p> <div class='spip_document_923 spip_documents spip_documents_right' style='float:right;'>
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/IMG/pdf/Tract_Bastion_Social_67_-_8_decembre_2017_V4.pdf" type="application/pdf" title='PDF - 115.9 ko'><img src='http://alsace.alternativelibertaire.org/ecrire/img_pack/icones/pdf-dist.png' width='48' height='52' alt='PDF - 115.9 ko' /></a></div></div>
		
		
                    [category@term] => Tracts d'actualité
                    [category@scheme] => http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?rubrique12
                )

            [5] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => NON AU LOCAL FASCISTE À STRASBOURG
                    [link#] => 1
                    [link] => http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?article884
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => true
                    [guid] => http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?article884
                    [dc] => Array
                        (
                            [date#] => 1
                            [date] => 2017-12-05T10:40:27Z
                            [format#] => 1
                            [format] => text/html
                            [language#] => 1
                            [language] => fr
                            [creator#] => 1
                            [creator] => CAL Alsace
                            [subject#] => 1
                            [subject] => L'Alsace qui lutte
                            [subject#2] => Manifestation
                        )

                    [category#] => 1
                    [category@] => domain
                    [category@domain] => http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?rubrique14
                    [category] => L'Alsace qui lutte
                    [description#] => 1
                    [description] => Le mouvement néo-fasciste « Bastion Social », qui a officiellement succédé au GUD, compte tenter à Strasbourg l'ouverture d'un local dénommé « L'Arcadia ». <br />Son inauguration aura lieu le samedi 9 décembre. <br />Ne voulant plus se limiter à être un « club de ratonnade », le GUD essaye de sortir de sa situation groupusculaire. Comme le feu Bastion Social de Lyon, le bar identitaire La Citadelle à Lille, la Taverne de Thor dans la Meuse, sous couvert de récupérer la lutte contre la misère sociale et le mal-logement, (&hellip;)


-
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?rubrique14" rel="directory">L'Alsace qui lutte</a>

/ 
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?mot8" rel="tag">Antifascime</a>, 
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?mot30" rel="tag">Manifestation</a>

		
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img src="http://alsace.alternativelibertaire.org/IMG/arton884.jpg" alt="" align="right" width="540" height="960" class="spip_logos" />
		<div class='rss_texte'><p class="spip"><span class='spip_document_921 spip_documents spip_documents_center' > <img src='http://alsace.alternativelibertaire.org/IMG/jpg/affiche_unitaire_non_local_fasciste.jpg' width="540" height="960" />
</span></p> <p class="spip">Le mouvement néo-fasciste « Bastion Social », qui a officiellement succédé au GUD, compte tenter à Strasbourg l'ouverture d'un local dénommé « L'Arcadia ».</p> <p class="spip">Son inauguration aura lieu le samedi 9 décembre.</p> <p class="spip">Ne voulant plus se limiter à être un « club de ratonnade », le GUD essaye de sortir de sa situation groupusculaire. Comme le feu Bastion Social de Lyon, le bar identitaire La Citadelle à Lille, la Taverne de Thor dans la Meuse, sous couvert de récupérer la lutte contre la misère sociale et le mal-logement, les fascistes entendent surtout disposer d'un QG pour la préparation d'agressions. Devons-nous rappeler les violences quotidiennes dans le Vieux Lyon ?</p> <p class="spip">Digne des méthodes de charognards, le Bastion Social essaye de tirer profit du désespoir social pour diviser les exploités et les opprimés avec la propagation de doctrines nationalistes, racistes, sexistes, homophobes, islamophobes&hellip;</p> <p class="spip">Mais le fascisme n'est pas la solution, il fait partie du problème. Les institutions strasbourgeoises laisseront-elles le fascisme s'implanter encore plus dans notre ville ? Après les tribunes libres concédées aux idéologues du repli identitaire tels Bruno Gollnisch et Eric Zemmour, devrons-nous vivre au quotidien avec la présence d'un local fasciste dans la ville dont l'université est médaillée de la Résistance ?</p> <p class="spip">Le climat est inquiétant : nous pouvons citer la gestion répressive des camps de migrants à Strasbourg, l'impunité des policiers responsables du meurtre du jeune Hocine Bouras à Colmar, les interpellations arbitraires lors de la manifestation contre l'esclavagisme en Lybie. Et comme corollaire, n'oublions pas que trois militants fascistes - responsables d'agression armée contre une manifestation le 7 mai dernier - ont été récemment relaxés par le Tribunal de Strasbourg.</p> <p class="spip">Il n'est pas trop tard pour riposter : à l'heure où les fascismes relèvent la tête partout dans le monde, barrons-leur la route !</p> <p class="spip">Pas de solution identitaire à la misère sociale !</p> <p class="spip">Pas de local fasciste à Strasbourg comme ailleurs !</p> <p class="spip">Signataires : BAF Strasbourg, AFA Strasbourg, Solidaires Alsace, CNT STP 67, Collectif d'ailleurs nous sommes d'ici 67, Collectif Contre la Répression Alsace, Zin pour les femmes, Centre Démocratique des Peuples Kurdes de Strasbourg, MJCF 67, UEC Strasbourg, NPA 67, OCL Strasbourg, OCML-VP, AG des étudiant.e.s en lutte - Strasbourg, CGT Mosaïque Action Sociale 67, UJFP Alsace, Groupe Antifasciste Anticapitaliste Haut-Rhin, Front Social 67, Front Social 68, Jeunes La France Insoumise Strasbourg.</p></div>
		
		
                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => Le mouvement néo-fasciste « Bastion Social », qui a officiellement succédé au GUD, compte tenter à Strasbourg l'ouverture d'un local dénommé « L'Arcadia ». <br />Son inauguration aura lieu le samedi 9 décembre. <br />Ne voulant plus se limiter à être un « club de ratonnade », le GUD essaye de sortir de sa situation groupusculaire. Comme le feu Bastion Social de Lyon, le bar identitaire La Citadelle à Lille, la Taverne de Thor dans la Meuse, sous couvert de récupérer la lutte contre la misère sociale et le mal-logement, (&hellip;)


-
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?rubrique14" rel="directory">L'Alsace qui lutte</a>

/ 
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?mot8" rel="tag">Antifascime</a>, 
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?mot30" rel="tag">Manifestation</a>

		
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img src="http://alsace.alternativelibertaire.org/IMG/arton884.jpg" alt="" align="right" width="540" height="960" class="spip_logos" />
		<div class='rss_texte'><p class="spip"><span class='spip_document_921 spip_documents spip_documents_center' > <img src='http://alsace.alternativelibertaire.org/IMG/jpg/affiche_unitaire_non_local_fasciste.jpg' width="540" height="960" />
</span></p> <p class="spip">Le mouvement néo-fasciste « Bastion Social », qui a officiellement succédé au GUD, compte tenter à Strasbourg l'ouverture d'un local dénommé « L'Arcadia ».</p> <p class="spip">Son inauguration aura lieu le samedi 9 décembre.</p> <p class="spip">Ne voulant plus se limiter à être un « club de ratonnade », le GUD essaye de sortir de sa situation groupusculaire. Comme le feu Bastion Social de Lyon, le bar identitaire La Citadelle à Lille, la Taverne de Thor dans la Meuse, sous couvert de récupérer la lutte contre la misère sociale et le mal-logement, les fascistes entendent surtout disposer d'un QG pour la préparation d'agressions. Devons-nous rappeler les violences quotidiennes dans le Vieux Lyon ?</p> <p class="spip">Digne des méthodes de charognards, le Bastion Social essaye de tirer profit du désespoir social pour diviser les exploités et les opprimés avec la propagation de doctrines nationalistes, racistes, sexistes, homophobes, islamophobes&hellip;</p> <p class="spip">Mais le fascisme n'est pas la solution, il fait partie du problème. Les institutions strasbourgeoises laisseront-elles le fascisme s'implanter encore plus dans notre ville ? Après les tribunes libres concédées aux idéologues du repli identitaire tels Bruno Gollnisch et Eric Zemmour, devrons-nous vivre au quotidien avec la présence d'un local fasciste dans la ville dont l'université est médaillée de la Résistance ?</p> <p class="spip">Le climat est inquiétant : nous pouvons citer la gestion répressive des camps de migrants à Strasbourg, l'impunité des policiers responsables du meurtre du jeune Hocine Bouras à Colmar, les interpellations arbitraires lors de la manifestation contre l'esclavagisme en Lybie. Et comme corollaire, n'oublions pas que trois militants fascistes - responsables d'agression armée contre une manifestation le 7 mai dernier - ont été récemment relaxés par le Tribunal de Strasbourg.</p> <p class="spip">Il n'est pas trop tard pour riposter : à l'heure où les fascismes relèvent la tête partout dans le monde, barrons-leur la route !</p> <p class="spip">Pas de solution identitaire à la misère sociale !</p> <p class="spip">Pas de local fasciste à Strasbourg comme ailleurs !</p> <p class="spip">Signataires : BAF Strasbourg, AFA Strasbourg, Solidaires Alsace, CNT STP 67, Collectif d'ailleurs nous sommes d'ici 67, Collectif Contre la Répression Alsace, Zin pour les femmes, Centre Démocratique des Peuples Kurdes de Strasbourg, MJCF 67, UEC Strasbourg, NPA 67, OCL Strasbourg, OCML-VP, AG des étudiant.e.s en lutte - Strasbourg, CGT Mosaïque Action Sociale 67, UJFP Alsace, Groupe Antifasciste Anticapitaliste Haut-Rhin, Front Social 67, Front Social 68, Jeunes La France Insoumise Strasbourg.</p></div>
		
		
                    [category@term] => L'Alsace qui lutte
                    [category@scheme] => http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?rubrique14
                )

            [6] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => APPEL À DONS POUR UN LOCAL AUTOGÉRÉ À COMMERCY
                    [link#] => 1
                    [link] => http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?article883
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => true
                    [guid] => http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?article883
                    [dc] => Array
                        (
                            [date#] => 1
                            [date] => 2017-11-08T18:10:01Z
                            [format#] => 1
                            [format] => text/html
                            [language#] => 1
                            [language] => fr
                            [creator#] => 1
                            [creator] => CAL Alsace
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Actualité
                        )

                    [category#] => 1
                    [category@] => domain
                    [category@domain] => http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?rubrique6
                    [category] => Actualité
                    [description#] => 1
                    [description] => A l'appel de LA GRAINE (groupe de réflexion et d'action anticapitaliste du Sud Meusien) : <br />Il y a un mois, nous avons décidé de créer une association (LÀ QU'ON VIVE) et louer un local sur Commercy, afin d'en faire un espace de rencontres, d'échanges et d'apprentissage, grâce auquel nous aurons la possibilité d'organiser plusieurs évènements (projections, discussions, concerts&hellip;). Après de multiples recherches, nous avons opté pour un local de 70m2 situé rue Carcano (la rue du cinéma François Truffaut). (&hellip;)


-
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?rubrique6" rel="directory">Actualité</a>

/ 
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?mot17" rel="tag">International</a>

		
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img src="http://alsace.alternativelibertaire.org/IMG/arton883.jpg" alt="" align="right" width="409" height="599" class="spip_logos" />
		<div class='rss_texte'><p class="spip">A l'appel de <strong class="spip">LA GRAINE (groupe de réflexion et d'action anticapitaliste du Sud Meusien)</strong> :</p> <p class="spip">Il y a un mois, nous avons décidé de créer une association (LÀ QU'ON VIVE) et louer un local sur Commercy, afin d'en faire un espace de rencontres, d'échanges et d'apprentissage, grâce auquel nous aurons la possibilité d'organiser plusieurs évènements (projections, discussions, concerts&hellip;). Après de multiples recherches, nous avons opté pour un local de 70m2 situé rue Carcano (la rue du cinéma François Truffaut). Il est composé de trois pièces, chacune de tailles relativement égales, en enfilade, ce qui donne donc la possibilité d'y créer plusieurs espaces comme un café, une bibliothèque, une ludothèque, un espace radio&hellip; (rien n'est encore décidé, toute idée est donc la bienvenue), et d'y organiser des soirées projections, des temps de discussions, de lecture, de jeux, de formations, des auberges espagnoles&hellip; L'emplacement est idéal : situé au croisement de la rue carcano et de l'avenue stanislas, nous serons facilement visibles et accessibles, d'autant plus que les trois grandes vitres de la facade avant offrent beaucoup de visibilité sur ce qu'il se passe à l'intérieur (voir la photo en PJ).</p> <p class="spip"><span class='spip_document_920 spip_documents spip_documents_center' > <img src='http://alsace.alternativelibertaire.org/IMG/jpg/local-00e5d18c94dc43269c1da73388b78192.jpg' width="900" height="450" />
</span></p> <p class="spip">LÀ QU'ON VIVE est composée d'une quarantaine de membres, tous et toutes habitant.e.s du Sud Meusien. Ces membres se sont engagé.e.s à financer ce loyer mensuellement et à participer aux frais liés aux activités de départ. Toutefois, des frais liés au lancement du projet demeurent indispensables (caution, immobilier, organisation des premiers évènements&hellip;). C'est pourquoi une collecte de fonds est lancée en direction de celles et ceux qui auraient envie de soutenir l'initiative. L'argent collecté ira directement dans la trésorerie de départ et servira à financer le nécessaire afin de pouvoir démarrer le projet. Pour y participer, il vous suffit de le faire en ligne via le lien suivant (paiement sécurisé : https://www.helloasso.com/paiement-securise) :</p> <p class="spip"><a href="https://www.helloasso.com/associations/la-qu-on-vive/collectes/lancement-de-l-association-la-qu-on-vive-a-commercy" class="spip_out">https://www.helloasso.com/associations/la-qu-on-vive/collectes/lancement-de-l-association-la-qu-on-vive-a-commercy</a>
Pour celles et ceux qui ne veulent pas passer par ce site, vous pouvez aussi effectuer un virement en ligne en demandant le RIB de l'association par réponse à ce mail, ou par chèque ou espèces en vous adressant à moi ou à quelqu'un.e de l'association que vous connaissez :)</p> <p class="spip">Merci d'avoir lu ce message et n'hésitez pas à le diffuser ! Nous espérons vous voir très vite à Commercy pour nos premiers évènements dans ce nouveau local autogéré !
Pour toute question ou remarque, vous pouvez nous écrire par mail à l'adresse suivante : laquonvive@riseup.net</p> <p class="spip">La Graine</p></div>
		
		
                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => A l'appel de LA GRAINE (groupe de réflexion et d'action anticapitaliste du Sud Meusien) : <br />Il y a un mois, nous avons décidé de créer une association (LÀ QU'ON VIVE) et louer un local sur Commercy, afin d'en faire un espace de rencontres, d'échanges et d'apprentissage, grâce auquel nous aurons la possibilité d'organiser plusieurs évènements (projections, discussions, concerts&hellip;). Après de multiples recherches, nous avons opté pour un local de 70m2 situé rue Carcano (la rue du cinéma François Truffaut). (&hellip;)


-
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?rubrique6" rel="directory">Actualité</a>

/ 
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?mot17" rel="tag">International</a>

		
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img src="http://alsace.alternativelibertaire.org/IMG/arton883.jpg" alt="" align="right" width="409" height="599" class="spip_logos" />
		<div class='rss_texte'><p class="spip">A l'appel de <strong class="spip">LA GRAINE (groupe de réflexion et d'action anticapitaliste du Sud Meusien)</strong> :</p> <p class="spip">Il y a un mois, nous avons décidé de créer une association (LÀ QU'ON VIVE) et louer un local sur Commercy, afin d'en faire un espace de rencontres, d'échanges et d'apprentissage, grâce auquel nous aurons la possibilité d'organiser plusieurs évènements (projections, discussions, concerts&hellip;). Après de multiples recherches, nous avons opté pour un local de 70m2 situé rue Carcano (la rue du cinéma François Truffaut). Il est composé de trois pièces, chacune de tailles relativement égales, en enfilade, ce qui donne donc la possibilité d'y créer plusieurs espaces comme un café, une bibliothèque, une ludothèque, un espace radio&hellip; (rien n'est encore décidé, toute idée est donc la bienvenue), et d'y organiser des soirées projections, des temps de discussions, de lecture, de jeux, de formations, des auberges espagnoles&hellip; L'emplacement est idéal : situé au croisement de la rue carcano et de l'avenue stanislas, nous serons facilement visibles et accessibles, d'autant plus que les trois grandes vitres de la facade avant offrent beaucoup de visibilité sur ce qu'il se passe à l'intérieur (voir la photo en PJ).</p> <p class="spip"><span class='spip_document_920 spip_documents spip_documents_center' > <img src='http://alsace.alternativelibertaire.org/IMG/jpg/local-00e5d18c94dc43269c1da73388b78192.jpg' width="900" height="450" />
</span></p> <p class="spip">LÀ QU'ON VIVE est composée d'une quarantaine de membres, tous et toutes habitant.e.s du Sud Meusien. Ces membres se sont engagé.e.s à financer ce loyer mensuellement et à participer aux frais liés aux activités de départ. Toutefois, des frais liés au lancement du projet demeurent indispensables (caution, immobilier, organisation des premiers évènements&hellip;). C'est pourquoi une collecte de fonds est lancée en direction de celles et ceux qui auraient envie de soutenir l'initiative. L'argent collecté ira directement dans la trésorerie de départ et servira à financer le nécessaire afin de pouvoir démarrer le projet. Pour y participer, il vous suffit de le faire en ligne via le lien suivant (paiement sécurisé : https://www.helloasso.com/paiement-securise) :</p> <p class="spip"><a href="https://www.helloasso.com/associations/la-qu-on-vive/collectes/lancement-de-l-association-la-qu-on-vive-a-commercy" class="spip_out">https://www.helloasso.com/associations/la-qu-on-vive/collectes/lancement-de-l-association-la-qu-on-vive-a-commercy</a>
Pour celles et ceux qui ne veulent pas passer par ce site, vous pouvez aussi effectuer un virement en ligne en demandant le RIB de l'association par réponse à ce mail, ou par chèque ou espèces en vous adressant à moi ou à quelqu'un.e de l'association que vous connaissez :)</p> <p class="spip">Merci d'avoir lu ce message et n'hésitez pas à le diffuser ! Nous espérons vous voir très vite à Commercy pour nos premiers évènements dans ce nouveau local autogéré !
Pour toute question ou remarque, vous pouvez nous écrire par mail à l'adresse suivante : laquonvive@riseup.net</p> <p class="spip">La Graine</p></div>
		
		
                    [category@term] => Actualité
                    [category@scheme] => http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?rubrique6
                )

            [7] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Soutenons les migrants de la gare de Strasbourg !
                    [link#] => 1
                    [link] => http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?article882
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => true
                    [guid] => http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?article882
                    [dc] => Array
                        (
                            [date#] => 1
                            [date] => 2017-09-23T11:38:55Z
                            [format#] => 1
                            [format] => text/html
                            [language#] => 1
                            [language] => fr
                            [creator#] => 1
                            [creator] => CAL Alsace
                            [subject#] => 1
                            [subject] => L'Alsace qui lutte
                            [subject#2] => Luttes
                        )

                    [category#] => 1
                    [category@] => domain
                    [category@domain] => http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?rubrique14
                    [category] => L'Alsace qui lutte
                    [description#] => 1
                    [description] => Depuis juin 2017, entre 100 et 150 migrants camp derrière la Gare de Strasbourg. Parmi elles/eux, figurent de nombreuses familles, notamment avec des enfants en bas âge et des femmes enceintes. Leur situation administrative varie : on y retrouve des demandeurs d'asile, des déboutés de la demande d'asile, tous-tes majoritairement originaires de l'Europe de l'Est. <br />Les conditions d'hébergement sont déplorables : les tentes sont surchargées et en très mauvais état, certain-es dorment à même le sol, un (&hellip;)


-
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?rubrique14" rel="directory">L'Alsace qui lutte</a>

/ 
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?mot10" rel="tag">Antiracisme</a>, 
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?mot20" rel="tag">Luttes</a>

		
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img src="http://alsace.alternativelibertaire.org/IMG/arton882.jpg" alt="" align="right" width="3400" height="2265" class="spip_logos" />
		<div class='rss_chapo'>Depuis juin 2017, entre 100 et 150 migrants camp derrière la Gare de Strasbourg. Parmi elles/eux, figurent de nombreuses familles, notamment avec des enfants en bas âge et des femmes enceintes. Leur situation administrative varie : on y retrouve des demandeurs d'asile, des déboutés de la demande d'asile, tous-tes majoritairement originaires de l'Europe de l'Est.</div>
		<div class='rss_texte'><p class="spip">Les conditions d'hébergement sont déplorables : les tentes sont surchargées et en très mauvais état, certain-es dorment à même le sol, un nombre insuffisant de sanitaires, une absence de douches, un seul point d'eau à l'entrée du camp. De plus, les conditions météorologiques n'arrangent pas la situation. En effet, les familles ne disposent pas de vêtements adaptés au froid qui arrive. Par conséquent, les maladies se propagent et circulent très rapidement. Ainsi, les enfants et les femmes enceintes voient leur vulnérabilité augmentée.</p> <p class="spip">Certain.es d'entre elles/eux parlent allemand, d'autres anglais mais ils/elles sont majoritairement non francophones. Cette barrière de la langue augmente d'autant plus les difficultés qu'ils/elles peuvent rencontrer au niveau des démarches qu'ils/elles peuvent entreprendre auprès des institutions.</p> <p class="spip">L'Office Français de l'Immigration et de l'Intégration (OFII) est censée prendre en charge l'hébergement des demandeurs d'asile pendant toute la durée de la procédure. Pourtant, nous constatons que cette prise en charge est clairement limitée et laisse des familles entières à la rue. Il en est donc de la responsabilité de l'Etat de donner les moyens à l'OFII d'assumer l'accompagnement de ces personnes afin qu'elles puissent accéder à des conditions de vie décentes et dignes. S'ajoute à cela, la pression policière omniprésente autour du camp. En effet, un futur père de famille s'est fait contrôler, a été arrêté aux alentours du camp puis placé dans un centre de rétention à Metz alors que sa demande d'asile est en cours en France. De plus, il s'est fait confisquer tous les justificatifs de demande d'asile de sa famille par les forces de l'ordre.</p> <p class="spip">Cette situation locale s'inscrit dans un contexte national et européen où rien qu'en France, seuls 38,1% des demandes d'asile aboutissent à un statut de réfugié ou à une protection subsidiaire en 2016. Alors que des milliers de personnes meurent sur les chemins de l'exil, notamment en Méditerranée et malgré toutes les difficultés rencontrées, elles se heurtent à un mur une fois arrivés dans le pays d'accueil.</p> <p class="spip">Bien qu'en premier lieu, ce soit à l'État de prendre en charge une partie de ces personnes, notamment les demandeurs d'asile, il revient à la Mairie d'assurer leur hébergement d'urgence.</p> <p class="spip">Afin de faire face à cette situation insupportable et inhumaine, les associations locales se mobilisent le plus possible et viennent en aide à ces personnes en détresse. Et cela, malgré les moyens insuffisants dont elles disposent.</p> <p class="spip">Ll'Eurométropole compte expulser les migrant.e.s du camp courant de la semaine prochaine. Des dizaines de familles risquent la séparation et l'errance. Il est indispensable de se mobiliser.</p> <p class="spip"><strong class="spip">Nous exigeons des pouvoirs publics qu'ils réagissent et prennent leurs responsabilités face à cette situation inacceptable. Et nous appelons également la société civile à se montrer solidaire avec ces personnes dans l'épreuve qu'elles traversent.
</strong></p> <p class="spip"><i class="spip"> <strong class="spip">AFA Strasbourg - Alternative Libertaire Alsace - ATMF Strasbourg - CLASH - CNT-STP 67 - D'ailleurs Nous Sommes d'Ici 67 - Food Not Bombs Strasbourg - MRAP Strasbourg - NPA 67 - PCF 67 - Punkroutine - SNESUP-FSU de l'Université de Strasbourg - Solidaires Alsace - Solidaires Etudiant.e.s Strasbourg - SUD Education Alsace – UJFP Alsace</strong>
</i></p></div>
		
		
                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => Depuis juin 2017, entre 100 et 150 migrants camp derrière la Gare de Strasbourg. Parmi elles/eux, figurent de nombreuses familles, notamment avec des enfants en bas âge et des femmes enceintes. Leur situation administrative varie : on y retrouve des demandeurs d'asile, des déboutés de la demande d'asile, tous-tes majoritairement originaires de l'Europe de l'Est. <br />Les conditions d'hébergement sont déplorables : les tentes sont surchargées et en très mauvais état, certain-es dorment à même le sol, un (&hellip;)


-
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?rubrique14" rel="directory">L'Alsace qui lutte</a>

/ 
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?mot10" rel="tag">Antiracisme</a>, 
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?mot20" rel="tag">Luttes</a>

		
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img src="http://alsace.alternativelibertaire.org/IMG/arton882.jpg" alt="" align="right" width="3400" height="2265" class="spip_logos" />
		<div class='rss_chapo'>Depuis juin 2017, entre 100 et 150 migrants camp derrière la Gare de Strasbourg. Parmi elles/eux, figurent de nombreuses familles, notamment avec des enfants en bas âge et des femmes enceintes. Leur situation administrative varie : on y retrouve des demandeurs d'asile, des déboutés de la demande d'asile, tous-tes majoritairement originaires de l'Europe de l'Est.</div>
		<div class='rss_texte'><p class="spip">Les conditions d'hébergement sont déplorables : les tentes sont surchargées et en très mauvais état, certain-es dorment à même le sol, un nombre insuffisant de sanitaires, une absence de douches, un seul point d'eau à l'entrée du camp. De plus, les conditions météorologiques n'arrangent pas la situation. En effet, les familles ne disposent pas de vêtements adaptés au froid qui arrive. Par conséquent, les maladies se propagent et circulent très rapidement. Ainsi, les enfants et les femmes enceintes voient leur vulnérabilité augmentée.</p> <p class="spip">Certain.es d'entre elles/eux parlent allemand, d'autres anglais mais ils/elles sont majoritairement non francophones. Cette barrière de la langue augmente d'autant plus les difficultés qu'ils/elles peuvent rencontrer au niveau des démarches qu'ils/elles peuvent entreprendre auprès des institutions.</p> <p class="spip">L'Office Français de l'Immigration et de l'Intégration (OFII) est censée prendre en charge l'hébergement des demandeurs d'asile pendant toute la durée de la procédure. Pourtant, nous constatons que cette prise en charge est clairement limitée et laisse des familles entières à la rue. Il en est donc de la responsabilité de l'Etat de donner les moyens à l'OFII d'assumer l'accompagnement de ces personnes afin qu'elles puissent accéder à des conditions de vie décentes et dignes. S'ajoute à cela, la pression policière omniprésente autour du camp. En effet, un futur père de famille s'est fait contrôler, a été arrêté aux alentours du camp puis placé dans un centre de rétention à Metz alors que sa demande d'asile est en cours en France. De plus, il s'est fait confisquer tous les justificatifs de demande d'asile de sa famille par les forces de l'ordre.</p> <p class="spip">Cette situation locale s'inscrit dans un contexte national et européen où rien qu'en France, seuls 38,1% des demandes d'asile aboutissent à un statut de réfugié ou à une protection subsidiaire en 2016. Alors que des milliers de personnes meurent sur les chemins de l'exil, notamment en Méditerranée et malgré toutes les difficultés rencontrées, elles se heurtent à un mur une fois arrivés dans le pays d'accueil.</p> <p class="spip">Bien qu'en premier lieu, ce soit à l'État de prendre en charge une partie de ces personnes, notamment les demandeurs d'asile, il revient à la Mairie d'assurer leur hébergement d'urgence.</p> <p class="spip">Afin de faire face à cette situation insupportable et inhumaine, les associations locales se mobilisent le plus possible et viennent en aide à ces personnes en détresse. Et cela, malgré les moyens insuffisants dont elles disposent.</p> <p class="spip">Ll'Eurométropole compte expulser les migrant.e.s du camp courant de la semaine prochaine. Des dizaines de familles risquent la séparation et l'errance. Il est indispensable de se mobiliser.</p> <p class="spip"><strong class="spip">Nous exigeons des pouvoirs publics qu'ils réagissent et prennent leurs responsabilités face à cette situation inacceptable. Et nous appelons également la société civile à se montrer solidaire avec ces personnes dans l'épreuve qu'elles traversent.
</strong></p> <p class="spip"><i class="spip"> <strong class="spip">AFA Strasbourg - Alternative Libertaire Alsace - ATMF Strasbourg - CLASH - CNT-STP 67 - D'ailleurs Nous Sommes d'Ici 67 - Food Not Bombs Strasbourg - MRAP Strasbourg - NPA 67 - PCF 67 - Punkroutine - SNESUP-FSU de l'Université de Strasbourg - Solidaires Alsace - Solidaires Etudiant.e.s Strasbourg - SUD Education Alsace – UJFP Alsace</strong>
</i></p></div>
		
		
                    [category@term] => L'Alsace qui lutte
                    [category@scheme] => http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?rubrique14
                )

            [8] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Attentat de Barcelone : Face à la haine, la solidarité !
                    [link#] => 1
                    [link] => http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?article881
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => true
                    [guid] => http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?article881
                    [dc] => Array
                        (
                            [date#] => 1
                            [date] => 2017-08-20T08:39:19Z
                            [format#] => 1
                            [format] => text/html
                            [language#] => 1
                            [language] => fr
                            [creator#] => 1
                            [creator] => CAL Alsace
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Expression d'AL
                            [subject#2] => Politique
                        )

                    [category#] => 1
                    [category@] => domain
                    [category@domain] => http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?rubrique2
                    [category] => Expression d'AL
                    [description#] => 1
                    [description] => Apoyo Mutuo, initiative politique pour la transformation sociale, entend apporter son total soutien aux victimes des faits qui se sont produits, le 17 août 2017, à Barcelone. <br />Les assassinats de civils innocents, au nom de la haine, où que ce soit dans le monde, seront toujours injustifiables. <br />Dans l'attente de la confirmation d'une origine djihadiste de l'attentat, nous souhaitons donner quelques éclaircissements, en lien avec notre combat contre les idéologies de haine et de terreur : <br />La (&hellip;)


-
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?rubrique2" rel="directory">Expression d'AL</a>

/ 
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?mot17" rel="tag">International</a>, 
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?mot23" rel="tag">Politique</a>

		
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img src="http://alsace.alternativelibertaire.org/IMG/arton881.jpg" alt="" align="right" width="650" height="276" class="spip_logos" />
		<div class='rss_chapo'>Apoyo Mutuo, initiative politique pour la transformation sociale, entend apporter son total soutien aux victimes des faits qui se sont produits, le 17 août 2017, à Barcelone.</div>
		<div class='rss_texte'><p class="spip">Les assassinats de civils innocents, au nom de la haine, où que ce soit dans le monde, seront toujours injustifiables.</p> <p class="spip">Dans l'attente de la confirmation d'une origine djihadiste de l'attentat, nous souhaitons donner quelques éclaircissements, en lien avec notre combat contre les idéologies de haine et de terreur :</p> <p class="spip"><img src="http://alsace.alternativelibertaire.org/dist/puce.gif" width="8" height="11" alt="-" /> La majeure partie des victimes du djihadisme, aujourd'hui dominé par Daech, est originaire de pays de confession musulmane. Ce sont les mêmes adeptes de cette religion qui sont, quotidiennement, attaqués et assassinés par cette fraction d'extrême droite fasciste et religieuse.</p> <p class="spip"><img src="http://alsace.alternativelibertaire.org/dist/puce.gif" width="8" height="11" alt="-" /> Daech est une organisation d'extrême droite qui, en employant la terreur, entend imposer son diktat aux populations dans les territoires à majorité musulmane et développe la haine dans les zones où les musulman-e-s sont minoritaires. L'islamophobie en Occident est l'essence même de ce dont a besoin le djihadisme pour s'étendre et se développer. Nous ne pouvons permettre que la haine ne se répande dans nos contrées. Et si c'était le cas, cela ferait le jeu de Daech.</p> <p class="spip"><img src="http://alsace.alternativelibertaire.org/dist/puce.gif" width="8" height="11" alt="-" /> Daech n'est pas née ex nihilo. C'est la conséquence de dizaines d'années interventionnisme militaire de l'Occident en Orient. Le courant idéologique de Daech a été promu par les États-Unis et ses alliés en Orient durant la Guerre froide pour faire face à la menace soviétique. Aujourd'hui, ce courant, à chemin entre le Wahhabisme et le Salafisme, est impulsé et financé par les alliés historiques de l'Occident, à savoir : l'Arabie Saoudite, le Qatar ou la Turquie. Des alliés généreux qui financent, à coup de pétro-dollars, ce courant idéologique.</p> <p class="spip"><img src="http://alsace.alternativelibertaire.org/dist/puce.gif" width="8" height="11" alt="-" /> La peur et la terreur, que nous vivons aujourd'hui à Barcelone, sont les mêmes causes qui poussent à fuir des milliers de réfugié-e-s, qu'ils et elles proviennent du Maghreb, de Syrie ou de l'Afrique Sub-saharienne. Des réfugié-e-s qui au péril de leurs vie, sur des embarcations de misère, n'hésitent pas à traverser la Méditerranée. Accueillir ces victimes du terrorisme est le devoir de toute personne solidaire, attachée aux valeurs démocratiques.</p> <p class="spip"><img src="http://alsace.alternativelibertaire.org/dist/puce.gif" width="8" height="11" alt="-" /> La manière la plus efficace de lutter contre l'extrême droite islamiste, du point de vue des mouvements sociaux, est de générer des solidarités inclusives, interculturelles. La création de « ghettos » ne génère que la mise à distance et l'incompréhension entre les cultures. La convivialité et l'appui mutuel qui existent au sein des associations de quartiers ou des syndicats est le meilleur moyen d'éviter que ces populations des « ghettos » ne soient offerts aux bras que leurs tendent l'obscurantisme.</p> <p class="spip"><img src="http://alsace.alternativelibertaire.org/dist/puce.gif" width="8" height="11" alt="-" /> Il est plus urgent que jamais de développer un mouvement populaire internationaliste de soutien aux communautés du monde musulman en butte au Wahhabisme : en particulier les mouvements laïcs qui s'y expriment ; en particulier aussi le peuple kurde, qui par sa lutte armée fait reculer Daech et développe un système social multiculturel, égalitaire et fraternel.</p> <p class="spip">Barcelone sera toujours la « rose de feu », la ville de la rébellion et de la résistance antifasciste.</p> <p class="spip">Les fantômes du fascisme, dans leur version islamiste, repointent leur nez. A la mémoire des victimes d'hier et comme celles d'aujourd'hui, ils ne passeront pas !</p> <p class="spip"><a href="https://apoyomutuo.net/atentado-barcelona-frente-odio-solidaridad/" class="spip_out">¡No pasarán !</a></p></div>
		
		
                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => Apoyo Mutuo, initiative politique pour la transformation sociale, entend apporter son total soutien aux victimes des faits qui se sont produits, le 17 août 2017, à Barcelone. <br />Les assassinats de civils innocents, au nom de la haine, où que ce soit dans le monde, seront toujours injustifiables. <br />Dans l'attente de la confirmation d'une origine djihadiste de l'attentat, nous souhaitons donner quelques éclaircissements, en lien avec notre combat contre les idéologies de haine et de terreur : <br />La (&hellip;)


-
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?rubrique2" rel="directory">Expression d'AL</a>

/ 
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?mot17" rel="tag">International</a>, 
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?mot23" rel="tag">Politique</a>

		
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img src="http://alsace.alternativelibertaire.org/IMG/arton881.jpg" alt="" align="right" width="650" height="276" class="spip_logos" />
		<div class='rss_chapo'>Apoyo Mutuo, initiative politique pour la transformation sociale, entend apporter son total soutien aux victimes des faits qui se sont produits, le 17 août 2017, à Barcelone.</div>
		<div class='rss_texte'><p class="spip">Les assassinats de civils innocents, au nom de la haine, où que ce soit dans le monde, seront toujours injustifiables.</p> <p class="spip">Dans l'attente de la confirmation d'une origine djihadiste de l'attentat, nous souhaitons donner quelques éclaircissements, en lien avec notre combat contre les idéologies de haine et de terreur :</p> <p class="spip"><img src="http://alsace.alternativelibertaire.org/dist/puce.gif" width="8" height="11" alt="-" /> La majeure partie des victimes du djihadisme, aujourd'hui dominé par Daech, est originaire de pays de confession musulmane. Ce sont les mêmes adeptes de cette religion qui sont, quotidiennement, attaqués et assassinés par cette fraction d'extrême droite fasciste et religieuse.</p> <p class="spip"><img src="http://alsace.alternativelibertaire.org/dist/puce.gif" width="8" height="11" alt="-" /> Daech est une organisation d'extrême droite qui, en employant la terreur, entend imposer son diktat aux populations dans les territoires à majorité musulmane et développe la haine dans les zones où les musulman-e-s sont minoritaires. L'islamophobie en Occident est l'essence même de ce dont a besoin le djihadisme pour s'étendre et se développer. Nous ne pouvons permettre que la haine ne se répande dans nos contrées. Et si c'était le cas, cela ferait le jeu de Daech.</p> <p class="spip"><img src="http://alsace.alternativelibertaire.org/dist/puce.gif" width="8" height="11" alt="-" /> Daech n'est pas née ex nihilo. C'est la conséquence de dizaines d'années interventionnisme militaire de l'Occident en Orient. Le courant idéologique de Daech a été promu par les États-Unis et ses alliés en Orient durant la Guerre froide pour faire face à la menace soviétique. Aujourd'hui, ce courant, à chemin entre le Wahhabisme et le Salafisme, est impulsé et financé par les alliés historiques de l'Occident, à savoir : l'Arabie Saoudite, le Qatar ou la Turquie. Des alliés généreux qui financent, à coup de pétro-dollars, ce courant idéologique.</p> <p class="spip"><img src="http://alsace.alternativelibertaire.org/dist/puce.gif" width="8" height="11" alt="-" /> La peur et la terreur, que nous vivons aujourd'hui à Barcelone, sont les mêmes causes qui poussent à fuir des milliers de réfugié-e-s, qu'ils et elles proviennent du Maghreb, de Syrie ou de l'Afrique Sub-saharienne. Des réfugié-e-s qui au péril de leurs vie, sur des embarcations de misère, n'hésitent pas à traverser la Méditerranée. Accueillir ces victimes du terrorisme est le devoir de toute personne solidaire, attachée aux valeurs démocratiques.</p> <p class="spip"><img src="http://alsace.alternativelibertaire.org/dist/puce.gif" width="8" height="11" alt="-" /> La manière la plus efficace de lutter contre l'extrême droite islamiste, du point de vue des mouvements sociaux, est de générer des solidarités inclusives, interculturelles. La création de « ghettos » ne génère que la mise à distance et l'incompréhension entre les cultures. La convivialité et l'appui mutuel qui existent au sein des associations de quartiers ou des syndicats est le meilleur moyen d'éviter que ces populations des « ghettos » ne soient offerts aux bras que leurs tendent l'obscurantisme.</p> <p class="spip"><img src="http://alsace.alternativelibertaire.org/dist/puce.gif" width="8" height="11" alt="-" /> Il est plus urgent que jamais de développer un mouvement populaire internationaliste de soutien aux communautés du monde musulman en butte au Wahhabisme : en particulier les mouvements laïcs qui s'y expriment ; en particulier aussi le peuple kurde, qui par sa lutte armée fait reculer Daech et développe un système social multiculturel, égalitaire et fraternel.</p> <p class="spip">Barcelone sera toujours la « rose de feu », la ville de la rébellion et de la résistance antifasciste.</p> <p class="spip">Les fantômes du fascisme, dans leur version islamiste, repointent leur nez. A la mémoire des victimes d'hier et comme celles d'aujourd'hui, ils ne passeront pas !</p> <p class="spip"><a href="https://apoyomutuo.net/atentado-barcelona-frente-odio-solidaridad/" class="spip_out">¡No pasarán !</a></p></div>
		
		
                    [category@term] => Expression d'AL
                    [category@scheme] => http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?rubrique2
                )

            [9] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Sommet G20 2017 : Face aux puissances, contre attaquons !
                    [link#] => 1
                    [link] => http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?article880
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => true
                    [guid] => http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?article880
                    [dc] => Array
                        (
                            [date#] => 1
                            [date] => 2017-05-26T15:00:44Z
                            [format#] => 1
                            [format] => text/html
                            [language#] => 1
                            [language] => fr
                            [creator#] => 1
                            [creator] => CAL Alsace
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Articles d'actualité
                            [subject#2] => Rassemblement
                        )

                    [category#] => 1
                    [category@] => domain
                    [category@domain] => http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?rubrique28
                    [category] => Articles d'actualité
                    [description#] => 1
                    [description] => Après Hangzhou (Chine) en 2016, en juillet 2017 le monde aura les yeux rivés sur Hambourg et Angela Merkel qui accueilleront entre le 6 et 9 Juillet prochain le Sommet du G20, le premier de Trump et Macron . Les 20 plus grandes puissances industrielles et économiques de la planète débattront de divers sujets comme les conflits géopolitiques, le terrorisme, l'immigration, le climat, la santé et bien sûr le développement économique et financier. <br />Le G20 n'est qu'une mascarade, perpétuant les crises (&hellip;)


-
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?rubrique28" rel="directory">Articles d'actualité</a>

/ 
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?mot17" rel="tag">International</a>, 
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?mot31" rel="tag">Rassemblement</a>

		
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img src="http://alsace.alternativelibertaire.org/IMG/arton880.png" alt="" align="right" width="480" height="360" class="spip_logos" />
		<div class='rss_texte'><p class="spip">Après Hangzhou (Chine) en 2016, en juillet 2017 le monde aura les yeux rivés sur Hambourg et Angela Merkel qui accueilleront entre le 6 et 9 Juillet prochain le Sommet du G20, le premier de Trump et Macron . Les 20 plus grandes puissances industrielles et économiques de la planète débattront de divers sujets comme les conflits géopolitiques, le terrorisme, l'immigration, le climat, la santé et bien sûr le développement
économique et financier.</p> <p class="spip">Le G20 n'est qu'une mascarade, perpétuant les crises inhérentes au capitalisme tout en se positionnant comme la seule solution. Terrain de jeux privilégié pour les concurrences inter-étatiques (l'OTAN contre la Russie, l'UE contre la Turquie) il ne fait que maintenir le statu quo (néolibérale). Les frustrations engendrées par cet absence de changements favorise l'ascension flagrante de la droite.
La mondialisation est quand à elle de plus en plus remise en question et on voit apparaître des mesures abjectes d'isolement national comme la construction de murs anti migrants.</p> <div class='spip_document_913 spip_documents spip_documents_center' >
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/IMG/jpg/17191435_1771361942889279_7613103686111424500_n.jpg" type="image/jpeg" title='JPG - 103.2 ko'><img src='http://alsace.alternativelibertaire.org/IMG/jpg/17191435_1771361942889279_7613103686111424500_n.jpg' width='960' height='459' alt='JPG - 103.2 ko' /></a>
<div class='spip_doc_titre' style='width:350px;'><strong>« Affiche Contre Sommet G20 »</strong></div></div> <p class="spip">Afin de dénoncer cette pantomime les organisations de gauche et le mouvement alter mondialiste appellent à venir en masse pour se joindre , nous aussi à ce sommet du G20. Pour montrer aux chefs d'états et de gouvernements que les changements ne viendront pas par le haut mais par le bas. Hambourg vas devenir le centre d'une mobilisation importante et transfrontalière. Des manifestations et des actions sont prévues partout dans la ville avec pour épicentre le port de la ville, troisième port économique d'Europe. Par la désobéissance civile nous pourrons mettre en avant l'anticapitalisme.</p> <p class="spip">Souvenons nous que le dernier événement politique international en Allemagne fut en mars 2015 avec l'inauguration du nouveaux siège de la BCE avec un coût de 1,2 Milliards d'euros en pleines période d'austérité. Avec soixante bus en provenance de 39 villes européennes,le contre sommet
avait pu réunir 17 000 personnes et ainsi obliger les invités à venir par voie terrestre et à dépasser le périmètre de sécurité, ce qui se solda par 14 policiers blessés et 350 arrestations.
On peut agir, si l'on sait rester imprévisible et par là incontrôlable. Un nombre suffisant de personnes déterminées peuvent réduire à l'impuissance un gigantesque dispositif policier.</p> <p class="spip">Il est plus que jamais nécessaire à la gauche (anti autoritaire et radicale) de se réunir en une seule et
même force pour bâtir ensemble les prémices d'un processus à long terme transnational.
Ainsi si le G20 est un événement important pour eux, il le seras pour nous aussi. La mobilisation internationale est la clé afin de pointer du doigt et révéler aux yeux de tous la réalité d'un monde où les marchandises circulent librement alors que des migrants meurent par milliers dans ces mêmes océans.</p></div>
		
		
                        )

                    [enclosure#] => 1
                    [enclosure@] => url,length,type
                    [enclosure@url] => http://alsace.alternativelibertaire.org/IMG/png/16387046_1715162061842601_8603369836850653150_n.png
                    [enclosure@length] => 321304
                    [enclosure@type] => image/png
                    [summary#] => 1
                    [summary] => Après Hangzhou (Chine) en 2016, en juillet 2017 le monde aura les yeux rivés sur Hambourg et Angela Merkel qui accueilleront entre le 6 et 9 Juillet prochain le Sommet du G20, le premier de Trump et Macron . Les 20 plus grandes puissances industrielles et économiques de la planète débattront de divers sujets comme les conflits géopolitiques, le terrorisme, l'immigration, le climat, la santé et bien sûr le développement économique et financier. <br />Le G20 n'est qu'une mascarade, perpétuant les crises (&hellip;)


-
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?rubrique28" rel="directory">Articles d'actualité</a>

/ 
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?mot17" rel="tag">International</a>, 
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?mot31" rel="tag">Rassemblement</a>

		
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img src="http://alsace.alternativelibertaire.org/IMG/arton880.png" alt="" align="right" width="480" height="360" class="spip_logos" />
		<div class='rss_texte'><p class="spip">Après Hangzhou (Chine) en 2016, en juillet 2017 le monde aura les yeux rivés sur Hambourg et Angela Merkel qui accueilleront entre le 6 et 9 Juillet prochain le Sommet du G20, le premier de Trump et Macron . Les 20 plus grandes puissances industrielles et économiques de la planète débattront de divers sujets comme les conflits géopolitiques, le terrorisme, l'immigration, le climat, la santé et bien sûr le développement
économique et financier.</p> <p class="spip">Le G20 n'est qu'une mascarade, perpétuant les crises inhérentes au capitalisme tout en se positionnant comme la seule solution. Terrain de jeux privilégié pour les concurrences inter-étatiques (l'OTAN contre la Russie, l'UE contre la Turquie) il ne fait que maintenir le statu quo (néolibérale). Les frustrations engendrées par cet absence de changements favorise l'ascension flagrante de la droite.
La mondialisation est quand à elle de plus en plus remise en question et on voit apparaître des mesures abjectes d'isolement national comme la construction de murs anti migrants.</p> <div class='spip_document_913 spip_documents spip_documents_center' >
<a href="http://alsace.alternativelibertaire.org/IMG/jpg/17191435_1771361942889279_7613103686111424500_n.jpg" type="image/jpeg" title='JPG - 103.2 ko'><img src='http://alsace.alternativelibertaire.org/IMG/jpg/17191435_1771361942889279_7613103686111424500_n.jpg' width='960' height='459' alt='JPG - 103.2 ko' /></a>
<div class='spip_doc_titre' style='width:350px;'><strong>« Affiche Contre Sommet G20 »</strong></div></div> <p class="spip">Afin de dénoncer cette pantomime les organisations de gauche et le mouvement alter mondialiste appellent à venir en masse pour se joindre , nous aussi à ce sommet du G20. Pour montrer aux chefs d'états et de gouvernements que les changements ne viendront pas par le haut mais par le bas. Hambourg vas devenir le centre d'une mobilisation importante et transfrontalière. Des manifestations et des actions sont prévues partout dans la ville avec pour épicentre le port de la ville, troisième port économique d'Europe. Par la désobéissance civile nous pourrons mettre en avant l'anticapitalisme.</p> <p class="spip">Souvenons nous que le dernier événement politique international en Allemagne fut en mars 2015 avec l'inauguration du nouveaux siège de la BCE avec un coût de 1,2 Milliards d'euros en pleines période d'austérité. Avec soixante bus en provenance de 39 villes européennes,le contre sommet
avait pu réunir 17 000 personnes et ainsi obliger les invités à venir par voie terrestre et à dépasser le périmètre de sécurité, ce qui se solda par 14 policiers blessés et 350 arrestations.
On peut agir, si l'on sait rester imprévisible et par là incontrôlable. Un nombre suffisant de personnes déterminées peuvent réduire à l'impuissance un gigantesque dispositif policier.</p> <p class="spip">Il est plus que jamais nécessaire à la gauche (anti autoritaire et radicale) de se réunir en une seule et
même force pour bâtir ensemble les prémices d'un processus à long terme transnational.
Ainsi si le G20 est un événement important pour eux, il le seras pour nous aussi. La mobilisation internationale est la clé afin de pointer du doigt et révéler aux yeux de tous la réalité d'un monde où les marchandises circulent librement alors que des migrants meurent par milliers dans ces mêmes océans.</p></div>
		
		
                    [link_enclosure#] => 1
                    [link_enclosure@href] => http://alsace.alternativelibertaire.org/IMG/png/16387046_1715162061842601_8603369836850653150_n.png
                    [link_enclosure] => http://alsace.alternativelibertaire.org/IMG/png/16387046_1715162061842601_8603369836850653150_n.png
                    [link_enclosure@length] => 321304
                    [link_enclosure@type] => image/png
                    [category@term] => Articles d'actualité
                    [category@scheme] => http://alsace.alternativelibertaire.org/spip.php?rubrique28
                )

        )

    [channel] => Array
        (
            [title#] => 1
            [title] => Alternative libertaire Alsace
            [link#] => 1
            [link] => http://alsace.alternativelibertaire.org/
            [description#] => 1
            [description] => Site des collectifs Alternative libertaire d'Alsace (Strasbourg, Mulhouse,&hellip;)
            [language#] => 1
            [language] => fr
            [generator#] => 1
            [generator] => SPIP - www.spip.net
            [tagline#] => 1
            [tagline] => Site des collectifs Alternative libertaire d'Alsace (Strasbourg, Mulhouse,&hellip;)
            [subtitle#] => 1
            [subtitle] => Site des collectifs Alternative libertaire d'Alsace (Strasbourg, Mulhouse,&hellip;)
        )

    [textinput] => Array
        (
        )

    [image] => Array
        (
        )

    [feed_type] => RSS
    [feed_version] => 2.0
    [encoding] => UTF-8
    [_source_encoding] => 
    [ERROR] => 
    [WARNING] => 
    [_ATOM_CONTENT_CONSTRUCTS] => Array
        (
            [0] => content
            [1] => summary
            [2] => title
            [3] => info
            [4] => tagline
            [5] => copyright
            [6] => rights
            [7] => subtitle
        )

    [_XHTML_CONTENT_CONSTRUCTS] => Array
        (
            [0] => body
            [1] => div
        )

    [_KNOWN_ENCODINGS] => Array
        (
            [0] => UTF-8
            [1] => US-ASCII
            [2] => ISO-8859-1
        )

    [stack] => Array
        (
        )

    [inchannel] => 
    [initem] => 
    [incontent] => Array
        (
        )

    [exclude_top] => 
    [intextinput] => 
    [inimage] => 
    [current_namespace] => 
    [current_category] => 0
    [last_modified] => Sat, 24 Feb 2018 14:14:51 GMT

    [rss_origin] => 5
)