Index Strasbourg curieux Strasbourg à la loupe

Agenda curieux :: Actu des sites Strasbourgeois :: Hébergement strasbourgeois

Strasbourg à la loupe » GCO NON MERCI

Sites

32643 articles (31829 non lus) dans 281 sites

Exposition Exposition (1346 non lus)
Concert / soirée Concert / soirée (2925 non lus)
Guide / média Guide / média (10475 non lus)
Média_vidéo Média_vidéo (1124 non lus)
Projection Projection (34 non lus)
Politique / social Politique / social (9105 non lus)
théâtre théâtre (763 non lus)
Artiste Artiste (201 non lus)
Inclassables Inclassables (282 non lus)
Edition/bd/imprimerie Edition/bd/imprimerie (1636 non lus)
Vélo transport Vélo transport (1130 non lus)
Monde Numérique Monde Numérique (1002 non lus)
Monde Numérique Média Monde Numérique Média (449 non lus)
Nature et Agriculture Nature et Agriculture (904 non lus)
Vie/assoc Quartiers Vie/assoc Quartiers (453 non lus)
 «  Expand/Collapse
MagpieRSS Object
(
    [parser] => Resource id #20
    [current_item] => Array
        (
        )

    [items] => Array
        (
            [0] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => [ENQUÊTE PUBLIQUE GCO] Échangeur nord Vendenheim
                    [link#] => 1
                    [link] => https://gcononmerci.org/actus/enquete-publique-gco-echangeur-nord-vendenheim/
                    [comments#] => 1
                    [comments] => https://gcononmerci.org/actus/enquete-publique-gco-echangeur-nord-vendenheim/#respond
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Sat, 19 May 2018 14:51:09 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Camille
                            [subject#] => 2
                            [subject] => ACTUS
                            [subject#2] => ENQUETE PUBLIQUE
                        )

                    [category#] => 2
                    [category] => ACTUS
                    [category#2] => ENQUETE PUBLIQUE
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://gcononmerci.org/?p=8414
                    [description#] => 1
                    [description] => Une première enquête publique sur le Grand Contournement Ouest de Strasbourg vient de se terminer jeudi 17 mai 2018. Elle avait débutée le 4 avril. Le dossier unique aurait dû être soumis dans sa globalité. Ce n&#8217;est pas le choix qu&#8217;a fait l&#8217;Etat, saucissonnant le dossier en deux parties. Depuis le 2 mai 2018 et... <div class="read-more"><a href="https://gcononmerci.org/actus/enquete-publique-gco-echangeur-nord-vendenheim/">Lire la suite</a></div>
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <div style="text-align: justify;">
<div class="texte" style="font-family: Helvetica Neue, Arial, Helvetica, Geneva, sans-serif; font-size: 14px; line-height: 19px; margin-bottom: 25pt;">
Une première enquête publique sur le Grand Contournement Ouest de Strasbourg vient de se terminer jeudi 17 mai 2018. Elle avait débutée le 4 avril. Le dossier unique aurait dû être soumis dans sa globalité. Ce n&#8217;est pas le choix qu&#8217;a fait l&#8217;Etat, saucissonnant le dossier en deux parties. <strong>Depuis le 2 mai 2018 et jusqu’au 6 juin 2018, la partie concernant la SANEF, l&#8217;échangeur nord au niveau de Vendenheim « noeud A4/A35/ACOS », est soumis à l&#8217;avis de la population</strong>.</p>
<blockquote>
<div class="texte" style="font-family: times; font-size:16px; line-height:19px; color:black;">
<em>En effet, bien que le<a href="https://gcononmerci.org/communiques/prorogation-de-la-declaration-dutilite-publique-letat-sentete-et-passe-outre-lavis-du-cnpn/"> ministère de la transition écologique avait annoncé dans un communiqué du 23 janvier 2018</a> qu’il délivrera « l’autorisation pour permettre la réalisation de l’autoroute » &#8211; avant même l’ouverture de l’enquête publique ! &#8211; et parce que nous soutenons l&#8217;idée que les citoyens puissent se positionner sur les projets qui les concernent, nous demandons formellement que cette enquête ne relève pas de la pure formalité.</em>
</div>
</blockquote>
</div>
</div>
<div class="texte" style="font-family: Helvetica Neue, Arial, Helvetica, Geneva, sans-serif; font-size: 14px; line-height: 19px; margin-bottom: 25pt;">
<h2>AVIS D&#8217;ENQUETE PUBLIQUE A CONSULTER : <a href="http://bas-rhin.gouv.fr/content/download/27543/190050/file/AEP-SANEF.pdf" target="_bank"><strong>ICI</strong></a></h2>
<h2>COMMENT PARTICIPER ?</h2>
<blockquote><p>
<a><strong>Tout le monde peut participer</strong></a>,<br />
même si vous n&#8217;habitez pas les communes touchées directement par le projet.</p></blockquote>
<p><strong>Périmètre de l&#8217;Enquête publique</strong> : Vendenheim • Brumath</p>
<p><strong>Quels sont les communes directement impactées par le GCO ? (pour rappel)</strong></p>
<div style="text-align: justify;">
Innenheim • Duppigheim • Duttlenheim • Kolbsheim • Ernolsheim-sur-Bruche • Breuschwickersheim • Achenheim • Osthoffen • Ittenheim • Oberschaeffolsheim • Hurtigheim • Stutzheim-Offenheim • Dingsheim • Griesheim sur Souffel • Pfulgriesheim • Pfettisheim (nouvellement rattachée à Truchtersheim) • Lampertheim • Eckwersheim • Vendenheim • Brumath • Hoerdt • Reischtett •</p>
<p>Pendant la durée de l’enquête, le public pourra consigner ses observations et propositions selon les modalités suivantes :</p>
<p><strong>Trois possibilités pour participer</strong> :</p>
<ol>
<li>sur les registres d’enquête ouverts à cet effet dans les 2 mairies de Vendenheim et Brumath (voir exemples d&#8217;arguments ci-dessous).</li>
<li>par voie postale, à l’attention de la Présidente de la commission d’enquête en mentionnant comme objet « Enquête publique nœud A4 / A35 / Autoroute de Contournement Ouest de Strasbourg », à la mairie de VENDENHEIM, 12 rue Jean Holweg, 67550 VENDENHEIM (siège de l&#8217;enquête publique).</li>
<li>ou par mail : <a href="http://alncivi.fne-apne.net/sites/all/modules/civicrm/extern/url.php?u=5183&amp;qid=290588" target="_blank" rel="nofollow noopener">pref-enquetes-publiques@bas-rhin.gouv.fr </a>, en mentionnant comme objet « nœud A4 / A35 / Autoroute de Contournement Ouest de Strasbourg »</li>
</ol>
<h2>LE DOSSIER EST DISPONIBLE SUR LE SITE DE LA PREFECTURE : <a href="http://bas-rhin.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement-prevention-des-risques-naturels-et-technologiques/LSE-Loi-sur-l-Eau-Secheresse/Installations-soumises-a-autorisation/Autres" target="_bank"><strong>ICI</strong></a></h2>
<h2>Quelques arguments sur le dossier :</h2>
<p><span style="color: #ff0000;"><strong>Le dossier soumis à enquête publique concerne plus spécifiquement le volet EAU du projet. Toutefois, en plus des arguments sur l&#8217;aspect Eau, vous pouvez rappeler le contexte du projet en piochant dans les arguments plus généraux ci-dessous.</strong></span></p>
<p><em>Ceci sera enrichi progressivement au fur et à mesure de notre étude du dossier. Remarque : vous pouvez vous inspirer de certains de ces arguments dans votre contribution à l&#8217;enquête mais <u>ne faites pas un copier-coller</u>, cela risquerait de ne pas être pris en compte par la commission d&#8217;enquête.</em></p>
<div class="texte">
<ul>
<li><em><strong><a>SUR LA FORME :</a></strong></em></li>
</ul>
<ol>
<li><strong><em>Projet saucissonné</em></strong></li>
</ol>
<p><strong>Le projet du GCO comprend deux volets</strong>, l’un porté par Vinci-Arcos, l’autre par la SANEF. Or, l’enquête publique ne porte que sur le projet SANEF, c&#8217;est-à-dire sur l&#8217;échangeur nord A4/A35/ACOS (l&#8217;enquête publique sur le volet Vinci-Arcos débuté le 4 avril se termine le 17 mai). <u>Comment le public peut-il dans ces conditions se faire une idée complète et précise des enjeux sur l’ensemble du projet ? Pourquoi l&#8217;enquête publique a-t-elle été réduite aux communes de Vendenheim et Brumath alors que le volet Vinci-Arcos était sur les 22 villages impactés ?</u> Ceci est un mépris de l’avis du public.</p>
<p>L’impact du projet de GCO va bien au-delà de son emprise directe, puisqu’il entraîne la réalisation <strong>d’aménagements fonciers sur 11 000 ha</strong> ! <u>L’impact de  ces remembrements sera considérable, mais n’est pas traité dans le dossier d’enquête publique</u>.</p>
<ol start="2">
<li><strong><em>Simulacre de démocratie et une enquête publique faussée</em></strong></li>
</ol>
<p>Dans un communiqué de presse du 23 janvier 2018, alors que le Conseil National de Protection de la Nature (CNPN) a émis un nouvel avis négatif sur le dossier, et que l’avis de l’Autorité environnementale (Ae) n’était  pas encore connu, le ministère de la transition écologique et solidaire a déclaré qu’il allait autoriser les travaux de l’autoroute. C’est un vrai scandale et un <strong>déni de démocratie</strong>. <u>Nous devons montrer à l’Etat que l’avis des citoyens doit être pris en compte et nous mobiliser encore plus ! En annonçant, avant même l’enquête publique, que l’autorisation unique va être délivrée, le Gouvernement fausse l’appréciation du public et met la pression sur la commission d’enquête, une manœuvre qui dénature l’enquête publique</u><strong>.</strong></p>
<ol start="3">
<li><strong><em> Dossier difficile d’accès</em></strong></li>
</ol>
<p>Un autre moyen de mépriser l’avis de la population en lui montrant qu’elle n’y connait rien, c’est de fournir des <strong>dossiers ultracompliqués</strong>, illisibles et noyés dans un discours technique qui cache les vrais enjeux. Même l’autorité environnementale (Ae), qui est pourtant composée d’ingénieurs et de scientifiques, considère que le dossier est « particulièrement volumineux et difficile d’accès » (p. 3).</p>
<p>Par ailleurs, suite aux remarques du CNPN et de l’Ae, l&#8217;Etat fait le choix de séparer le dossier Vinci-Arcos de celui de la SANEF alors que le maitre d&#8217;ouvrage est Vinci. Cette manoeuvre ne permet pas d&#8217;avoir une vue d&#8217;ensemble du dossier. Vinci et la SANEF aurait pu, dans un tableau synthétique, présenter les remarques et les réponses apportées fournies, en séparant clairement les mesures d’évitement, de réduction et de compensation. Cela aurait simplifié la lecture pour comprendre les enjeux et la pertinence des réponses. Au lieu de cela, l&#8217;Etat a contribué à rendre la <strong>lecture volontairement très compliquée, voire impossible.</strong></p>
<p>Ne nous laissons pas impressionner par ces manœuvre et osons donner notre avis.</p>
<ul>
<li><em><strong><a>SUR LE FOND :</a></strong></em></li>
</ul>
<ol>
<li><strong><em> Opportunité (en lien avec impact)</em></strong></li>
</ol>
<p>Les <u>chiffres de trafic sont surestimés.</u> L’Ae note (p. 19) que les prévisions de trafic de 2006, entre 2000 à 2020 visaient une augmentation des trafics de 57 à 80 % (PL et VL). Or, les chiffres réels de trafic selon le rapport d’activité de Vinci sur son réseau autoroutier font état d’une progression de 12,8 % entre 2006 et 2015 (soit 28 % sur la période de référence &#8211; 20 ans). On est loin des 80 % annoncés pour justifier le projet ! Pourtant les perspectives de trafic dans le dossier (Synthèse actualisée de l’étude d’impact, p.141) prévoient un doublement du trafic entre 2020 et 2040 ! De telles prévisions semblent totalement infondées compte tenu des évolutions ci-dessus, et des enjeux et des prises de conscience actuels. Imaginer de telles évolutions signifie simplement nier la réalité et la nécessaire réduction des déplacements et trafics automobiles.</p>
<p><strong>Axe européen vs délestage local</strong></p>
<p>Encore une fois, <u>l’objectif du GCO n’est pas l’amélioration des déplacements dans le bassin strasbourgeois, mais bien le développement du trafic de transit</u>.</p>
<p><strong>Scénarios de délestage pas suffisants (cf. Ae)</strong></p>
<p>« La <u>réalisation simultanée du contournement ouest de Strasbourg et de la requalification de l’A35</u>, dans un contexte de mise en œuvre du plan de déplacement urbain (PDU) de l’Eurométropole de Strasbourg, est réaffirmée à plusieurs reprises dans le dossier, en ce qu’elle serait nécessaire à l’atteinte des objectifs affichés pour le projet. <u>Le dossier ne fournit cependant pas d’éléments permettant d’appréhender la réalité de la « simultanéité </u>», pourtant annoncée comme nécessaire : l’état d’avancement du plan de déplacement urbain n’est pas abordé et celui relatif à l’opération de requalification de l’A35 ne conclut pas sur la concordance des réalisations » (avis Ae, p. 8).Voir aussi pp. 17 et 18.</p>
<p>L’Ae pointe le fait que, compte tenu du fait que la requalification de l’A35 est loin d’être réalisée, les scénarios auraient dû estimer l’évolution du trafic sur l’A35 avec le GCO seul, et pas avec en plus la requalification et le PDU. L’étude d’impact de 2006 estimait à +20 à +58 % selon les hypothèses la hausse des émissions de CO2 imputables au projet en 2020.</p>
<ol start="2">
<li><strong><em> Impact global</em></strong></li>
</ol>
<p><strong>Contradiction avec réduction des Gaz à Effet de Serre </strong></p>
<p>« <u>Les impacts climatiques liés aux émissions de gaz à effet de serre doivent être abordés à l’échelle globale</u>. Le projet et son étude d’impact doivent donc prendre en compte les engagements de la France de division par un facteur quatre des émissions de gaz à effet de serre en 2050. De ce point de vue, le choix du développement d’une mobilité routière induit un impact qui devrait se traduire par un écart tendanciellement opposé à la stratégie de mobilité propre reprise par la programmation pluriannuelle de l’énergie et à l’objectif du facteur 4. <u>Cet impact doit, conformément au code de l’environnement, être évalué et faire l’objet de mesures d’évitement, de réduction et de compensation, ce qui n’est pas le cas. </u></p>
<p><strong>Effet sur la santé pas évident </strong></p>
<p><u>« L’Ae rappelle que la France fait l’objet depuis le 15 février 2017 d’un avis motivé de la commission européenne pour dépassement des seuils de dioxyde d’azote relatifs à la qualité de l’air dans 19 zones, dont Strasbourg. Elle rappelle également que les risques de cancer liés à l’exposition aux particules fines</u> se produisent sans qu’on puisse établir de seuil de concentration en dessous duquel il n’y aurait pas d’effet. L’état initial référence de <u>nombreux établissements sensibles</u> pour la qualité de l’air dans les communes traversées par le projet : soixante-dix établissements scolaires et crèches, huit établissements de santé, et vingt-cinq établissements sportifs en extérieur. » (Ae p. 12).</p>
<p>Vinci répond (Synthèse actualisée de l’étude d’impact, p. 107): « Sans la mise en place de l’A355 (= GCO) et du PDU (Plan de Déplacement Urbain, la situation serait encore plus dégradée. » <u>Or, le PDU est loin d’être réalisé !</u>.</p>
<p>« Toutefois, par l’abaissement des concentrations en cœur de l’agglomération strasbourgeoise, le projet permet de réduire l’exposition des populations à des concentrations supérieures aux valeurs limites. Cela réduit l’apparition d’effets sanitaires. » (Ibid. p. 107). <u>Vinci oublie de préciser, que dans le cadre de la requalification de l’A35, il est prévu d’urbaniser le long de l’actuelle A35 : où est le gain pour les populations ?</u>. <u>Quel impact le noeud A4/A35/ACOS aura-t-il sur les populations directement concernées ?</u> La SANEF n&#8217;y répond pas.</p>
<ol start="3">
<li><strong><em> Impact environnemental</em></strong></li>
</ol>
<p>&#8211; Impact global peu traité.</p>
<p>&#8211; <strong>Destruction de forêts multiséculaires</strong> qu’on ne peut pas reconstituer en 50 ans</p>
<p>&#8211; <strong><u>Quelle compensation des Gaz à effet de Serre (GES)</u></strong> ? Le projet Vinci prévoit une augmentation de trafic, notamment Poids Lourds (PL), induite par la réalisation de l’infrastructure. Il y a donc bien augmentation des GES en lien direct avec le projet. Une compensation de cette augmentation, en totale contradiction avec les politiques publiques est-elle prise en compte et compensée ? Les forêts déjà existantes ne compensent rien.</p>
<p>&#8211; <strong>Absence de prise en compte de l’impact sur les sols </strong>« L’Ae recommande de compléter l’étude d’impact par une évaluation de l’impact du projet sur les Sols » Ce dossier ne fait pas exception à <u>l’omission très fréquente de l’évaluation des impacts sur les sols alors que le projet en consomme une grande superficie</u> (environ 450 ha). L’Ae rappelle que les sols apportent de nombreux services écosystémiques parmi lesquels la production de biomasse (alimentation, matériau, énergie), la prévention des inondations, l’épuration de l’eau (par la filtration et la dégradation microbienne), l’atténuation du changement climatique par le stockage de carbone, l’atténuation de l’effet d’îlot de chaleur urbain par la rétention et l’évaporation d’eau, le support de la biodiversité et des paysages… (Ae, p. 11).</p>
<ol start="4">
<li><strong><em> Gestion de l’eau et zones humides</em></strong></li>
</ol>
<p>&#8211; En séparant le dossier Arcos de celui de la SANEF, l&#8217;Etat fait une erreur. L&#8217;impact du projet est global. L&#8217;Etat ne peut pas traiter séparément l&#8217;impact liée au noeud A4/A35/ACOS du reste du projet.</p>
<p>&#8211; Dans le cadre des aménagements fonciers, des <strong>mesures d’irrigation du Kochersberg</strong> ont été négociées entre le monde agricole et Vinci. <u>Où est traité l’impact de cette irrigation</u>, à la fois sur les lieux de pompage et les lieux de déversement (impacts sur la faune) ?</p>
<p><em>autres infos sur l’eau à venir </em></p>
<ol start="5">
<li><strong><em> Sur le sérieux du suivi des mesures.</em></strong></li>
</ol>
<p>Il est prévu un <u>comité de suivi</u> pour s’assurer que les mesures compensatoires seront bien mises en œuvre. Or, le secrétariat des comités de suivi est assuré par l’Etat et ARCOS (Synthèse actualisée de l’étude d’impact, p. 84) !! <u>Si on voulait être sérieux, on confierait le suivi à des organismes vraiment indépendants</u> (associations ou autres) en leur donnant les moyens d’investiguer.</p>
</div>
</div>
<blockquote></blockquote>
<div style="text-align: left;">
<div class="ESPACE" style="margin-bottom: 10pt;">
<a href="https://gcononmerci.org/enquete-publique-2018-dossier-gco/comment-participer/" class="su-button su-button-style-default" style="color:#FFFFFF;background-color:#E0001A;border-color:#b30015;border-radius:5px;-moz-border-radius:5px;-webkit-border-radius:5px" target="_self"><span style="color:#FFFFFF;padding:6px 16px;font-size:13px;line-height:20px;border-color:#e94d5f;border-radius:5px;-moz-border-radius:5px;-webkit-border-radius:5px;text-shadow:none;-moz-text-shadow:none;-webkit-text-shadow:none"><i class="fa fa-external-link" style="font-size:13px;color:#FFFFFF"></i> COMMENT PARTICIPER ?<small style="padding-bottom:6px;color:#FFFFFF">enquête publique 2018 - dossier GCO</small></span></a></div>
<div class="ESPACE" style="margin-bottom: 10pt;"><a href="https://gcononmerci.org/enquete-publique-2018-dossier-gco/banques-de-questions/" class="su-button su-button-style-default" style="color:#FFFFFF;background-color:#E0001A;border-color:#b30015;border-radius:5px;-moz-border-radius:5px;-webkit-border-radius:5px" target="_self"><span style="color:#FFFFFF;padding:6px 16px;font-size:13px;line-height:20px;border-color:#e94d5f;border-radius:5px;-moz-border-radius:5px;-webkit-border-radius:5px;text-shadow:none;-moz-text-shadow:none;-webkit-text-shadow:none"><i class="fa fa-external-link" style="font-size:13px;color:#FFFFFF"></i> BANQUE DE QUESTIONS<small style="padding-bottom:6px;color:#FFFFFF">enquête publique 2018 - dossier GCO</small></span></a></div>
<div class="ESPACE" style="margin-bottom: 10pt;"><a href="https://gcononmerci.org/enquete-publique-2018-dossier-gco/atteintes-a-la-biodiversite/" class="su-button su-button-style-default" style="color:#FFFFFF;background-color:#E0001A;border-color:#b30015;border-radius:5px;-moz-border-radius:5px;-webkit-border-radius:5px" target="_self"><span style="color:#FFFFFF;padding:6px 16px;font-size:13px;line-height:20px;border-color:#e94d5f;border-radius:5px;-moz-border-radius:5px;-webkit-border-radius:5px;text-shadow:none;-moz-text-shadow:none;-webkit-text-shadow:none"><i class="fa fa-external-link" style="font-size:13px;color:#FFFFFF"></i> IMPACTS • BIODIVERSITE<small style="padding-bottom:6px;color:#FFFFFF">enquête publique 2018 - dossier GCO</small></span></a></div>
<div class="ESPACE" style="margin-bottom: 10pt;"><a href="https://gcononmerci.org/enquete-publique-2018-dossier-gco/impacts-eau/" class="su-button su-button-style-default" style="color:#FFFFFF;background-color:#E0001A;border-color:#b30015;border-radius:5px;-moz-border-radius:5px;-webkit-border-radius:5px" target="_self"><span style="color:#FFFFFF;padding:6px 16px;font-size:13px;line-height:20px;border-color:#e94d5f;border-radius:5px;-moz-border-radius:5px;-webkit-border-radius:5px;text-shadow:none;-moz-text-shadow:none;-webkit-text-shadow:none"><i class="fa fa-external-link" style="font-size:13px;color:#FFFFFF"></i> IMPACTS • LIES A L&#8217;EAU<small style="padding-bottom:6px;color:#FFFFFF">enquête publique 2018 - dossier GCO</small></span></a></div>
<div class="ESPACE" style="margin-bottom: 60pt;"><a href="https://gcononmerci.org/gco-diaporama-de-presentation-avril-2018/" class="su-button su-button-style-default" style="color:#FFFFFF;background-color:#E0001A;border-color:#b30015;border-radius:5px;-moz-border-radius:5px;-webkit-border-radius:5px" target="_self"><span style="color:#FFFFFF;padding:6px 16px;font-size:13px;line-height:20px;border-color:#e94d5f;border-radius:5px;-moz-border-radius:5px;-webkit-border-radius:5px;text-shadow:none;-moz-text-shadow:none;-webkit-text-shadow:none"><i class="fa fa-external-link" style="font-size:13px;color:#FFFFFF"></i> DIAPORAMA PRESENTATION DOSSIER GCO <small style="padding-bottom:6px;color:#FFFFFF">enquête publique 2018 - dossier GCO</small></span></a></div>
</div>
</div>

                        )

                    [wfw] => Array
                        (
                            [commentrss#] => 1
                            [commentrss] => https://gcononmerci.org/actus/enquete-publique-gco-echangeur-nord-vendenheim/feed/
                        )

                    [slash] => Array
                        (
                            [comments#] => 1
                            [comments] => 0
                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => Une première enquête publique sur le Grand Contournement Ouest de Strasbourg vient de se terminer jeudi 17 mai 2018. Elle avait débutée le 4 avril. Le dossier unique aurait dû être soumis dans sa globalité. Ce n&#8217;est pas le choix qu&#8217;a fait l&#8217;Etat, saucissonnant le dossier en deux parties. Depuis le 2 mai 2018 et... <div class="read-more"><a href="https://gcononmerci.org/actus/enquete-publique-gco-echangeur-nord-vendenheim/">Lire la suite</a></div>
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <div style="text-align: justify;">
<div class="texte" style="font-family: Helvetica Neue, Arial, Helvetica, Geneva, sans-serif; font-size: 14px; line-height: 19px; margin-bottom: 25pt;">
Une première enquête publique sur le Grand Contournement Ouest de Strasbourg vient de se terminer jeudi 17 mai 2018. Elle avait débutée le 4 avril. Le dossier unique aurait dû être soumis dans sa globalité. Ce n&#8217;est pas le choix qu&#8217;a fait l&#8217;Etat, saucissonnant le dossier en deux parties. <strong>Depuis le 2 mai 2018 et jusqu’au 6 juin 2018, la partie concernant la SANEF, l&#8217;échangeur nord au niveau de Vendenheim « noeud A4/A35/ACOS », est soumis à l&#8217;avis de la population</strong>.</p>
<blockquote>
<div class="texte" style="font-family: times; font-size:16px; line-height:19px; color:black;">
<em>En effet, bien que le<a href="https://gcononmerci.org/communiques/prorogation-de-la-declaration-dutilite-publique-letat-sentete-et-passe-outre-lavis-du-cnpn/"> ministère de la transition écologique avait annoncé dans un communiqué du 23 janvier 2018</a> qu’il délivrera « l’autorisation pour permettre la réalisation de l’autoroute » &#8211; avant même l’ouverture de l’enquête publique ! &#8211; et parce que nous soutenons l&#8217;idée que les citoyens puissent se positionner sur les projets qui les concernent, nous demandons formellement que cette enquête ne relève pas de la pure formalité.</em>
</div>
</blockquote>
</div>
</div>
<div class="texte" style="font-family: Helvetica Neue, Arial, Helvetica, Geneva, sans-serif; font-size: 14px; line-height: 19px; margin-bottom: 25pt;">
<h2>AVIS D&#8217;ENQUETE PUBLIQUE A CONSULTER : <a href="http://bas-rhin.gouv.fr/content/download/27543/190050/file/AEP-SANEF.pdf" target="_bank"><strong>ICI</strong></a></h2>
<h2>COMMENT PARTICIPER ?</h2>
<blockquote><p>
<a><strong>Tout le monde peut participer</strong></a>,<br />
même si vous n&#8217;habitez pas les communes touchées directement par le projet.</p></blockquote>
<p><strong>Périmètre de l&#8217;Enquête publique</strong> : Vendenheim • Brumath</p>
<p><strong>Quels sont les communes directement impactées par le GCO ? (pour rappel)</strong></p>
<div style="text-align: justify;">
Innenheim • Duppigheim • Duttlenheim • Kolbsheim • Ernolsheim-sur-Bruche • Breuschwickersheim • Achenheim • Osthoffen • Ittenheim • Oberschaeffolsheim • Hurtigheim • Stutzheim-Offenheim • Dingsheim • Griesheim sur Souffel • Pfulgriesheim • Pfettisheim (nouvellement rattachée à Truchtersheim) • Lampertheim • Eckwersheim • Vendenheim • Brumath • Hoerdt • Reischtett •</p>
<p>Pendant la durée de l’enquête, le public pourra consigner ses observations et propositions selon les modalités suivantes :</p>
<p><strong>Trois possibilités pour participer</strong> :</p>
<ol>
<li>sur les registres d’enquête ouverts à cet effet dans les 2 mairies de Vendenheim et Brumath (voir exemples d&#8217;arguments ci-dessous).</li>
<li>par voie postale, à l’attention de la Présidente de la commission d’enquête en mentionnant comme objet « Enquête publique nœud A4 / A35 / Autoroute de Contournement Ouest de Strasbourg », à la mairie de VENDENHEIM, 12 rue Jean Holweg, 67550 VENDENHEIM (siège de l&#8217;enquête publique).</li>
<li>ou par mail : <a href="http://alncivi.fne-apne.net/sites/all/modules/civicrm/extern/url.php?u=5183&amp;qid=290588" target="_blank" rel="nofollow noopener">pref-enquetes-publiques@bas-rhin.gouv.fr </a>, en mentionnant comme objet « nœud A4 / A35 / Autoroute de Contournement Ouest de Strasbourg »</li>
</ol>
<h2>LE DOSSIER EST DISPONIBLE SUR LE SITE DE LA PREFECTURE : <a href="http://bas-rhin.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement-prevention-des-risques-naturels-et-technologiques/LSE-Loi-sur-l-Eau-Secheresse/Installations-soumises-a-autorisation/Autres" target="_bank"><strong>ICI</strong></a></h2>
<h2>Quelques arguments sur le dossier :</h2>
<p><span style="color: #ff0000;"><strong>Le dossier soumis à enquête publique concerne plus spécifiquement le volet EAU du projet. Toutefois, en plus des arguments sur l&#8217;aspect Eau, vous pouvez rappeler le contexte du projet en piochant dans les arguments plus généraux ci-dessous.</strong></span></p>
<p><em>Ceci sera enrichi progressivement au fur et à mesure de notre étude du dossier. Remarque : vous pouvez vous inspirer de certains de ces arguments dans votre contribution à l&#8217;enquête mais <u>ne faites pas un copier-coller</u>, cela risquerait de ne pas être pris en compte par la commission d&#8217;enquête.</em></p>
<div class="texte">
<ul>
<li><em><strong><a>SUR LA FORME :</a></strong></em></li>
</ul>
<ol>
<li><strong><em>Projet saucissonné</em></strong></li>
</ol>
<p><strong>Le projet du GCO comprend deux volets</strong>, l’un porté par Vinci-Arcos, l’autre par la SANEF. Or, l’enquête publique ne porte que sur le projet SANEF, c&#8217;est-à-dire sur l&#8217;échangeur nord A4/A35/ACOS (l&#8217;enquête publique sur le volet Vinci-Arcos débuté le 4 avril se termine le 17 mai). <u>Comment le public peut-il dans ces conditions se faire une idée complète et précise des enjeux sur l’ensemble du projet ? Pourquoi l&#8217;enquête publique a-t-elle été réduite aux communes de Vendenheim et Brumath alors que le volet Vinci-Arcos était sur les 22 villages impactés ?</u> Ceci est un mépris de l’avis du public.</p>
<p>L’impact du projet de GCO va bien au-delà de son emprise directe, puisqu’il entraîne la réalisation <strong>d’aménagements fonciers sur 11 000 ha</strong> ! <u>L’impact de  ces remembrements sera considérable, mais n’est pas traité dans le dossier d’enquête publique</u>.</p>
<ol start="2">
<li><strong><em>Simulacre de démocratie et une enquête publique faussée</em></strong></li>
</ol>
<p>Dans un communiqué de presse du 23 janvier 2018, alors que le Conseil National de Protection de la Nature (CNPN) a émis un nouvel avis négatif sur le dossier, et que l’avis de l’Autorité environnementale (Ae) n’était  pas encore connu, le ministère de la transition écologique et solidaire a déclaré qu’il allait autoriser les travaux de l’autoroute. C’est un vrai scandale et un <strong>déni de démocratie</strong>. <u>Nous devons montrer à l’Etat que l’avis des citoyens doit être pris en compte et nous mobiliser encore plus ! En annonçant, avant même l’enquête publique, que l’autorisation unique va être délivrée, le Gouvernement fausse l’appréciation du public et met la pression sur la commission d’enquête, une manœuvre qui dénature l’enquête publique</u><strong>.</strong></p>
<ol start="3">
<li><strong><em> Dossier difficile d’accès</em></strong></li>
</ol>
<p>Un autre moyen de mépriser l’avis de la population en lui montrant qu’elle n’y connait rien, c’est de fournir des <strong>dossiers ultracompliqués</strong>, illisibles et noyés dans un discours technique qui cache les vrais enjeux. Même l’autorité environnementale (Ae), qui est pourtant composée d’ingénieurs et de scientifiques, considère que le dossier est « particulièrement volumineux et difficile d’accès » (p. 3).</p>
<p>Par ailleurs, suite aux remarques du CNPN et de l’Ae, l&#8217;Etat fait le choix de séparer le dossier Vinci-Arcos de celui de la SANEF alors que le maitre d&#8217;ouvrage est Vinci. Cette manoeuvre ne permet pas d&#8217;avoir une vue d&#8217;ensemble du dossier. Vinci et la SANEF aurait pu, dans un tableau synthétique, présenter les remarques et les réponses apportées fournies, en séparant clairement les mesures d’évitement, de réduction et de compensation. Cela aurait simplifié la lecture pour comprendre les enjeux et la pertinence des réponses. Au lieu de cela, l&#8217;Etat a contribué à rendre la <strong>lecture volontairement très compliquée, voire impossible.</strong></p>
<p>Ne nous laissons pas impressionner par ces manœuvre et osons donner notre avis.</p>
<ul>
<li><em><strong><a>SUR LE FOND :</a></strong></em></li>
</ul>
<ol>
<li><strong><em> Opportunité (en lien avec impact)</em></strong></li>
</ol>
<p>Les <u>chiffres de trafic sont surestimés.</u> L’Ae note (p. 19) que les prévisions de trafic de 2006, entre 2000 à 2020 visaient une augmentation des trafics de 57 à 80 % (PL et VL). Or, les chiffres réels de trafic selon le rapport d’activité de Vinci sur son réseau autoroutier font état d’une progression de 12,8 % entre 2006 et 2015 (soit 28 % sur la période de référence &#8211; 20 ans). On est loin des 80 % annoncés pour justifier le projet ! Pourtant les perspectives de trafic dans le dossier (Synthèse actualisée de l’étude d’impact, p.141) prévoient un doublement du trafic entre 2020 et 2040 ! De telles prévisions semblent totalement infondées compte tenu des évolutions ci-dessus, et des enjeux et des prises de conscience actuels. Imaginer de telles évolutions signifie simplement nier la réalité et la nécessaire réduction des déplacements et trafics automobiles.</p>
<p><strong>Axe européen vs délestage local</strong></p>
<p>Encore une fois, <u>l’objectif du GCO n’est pas l’amélioration des déplacements dans le bassin strasbourgeois, mais bien le développement du trafic de transit</u>.</p>
<p><strong>Scénarios de délestage pas suffisants (cf. Ae)</strong></p>
<p>« La <u>réalisation simultanée du contournement ouest de Strasbourg et de la requalification de l’A35</u>, dans un contexte de mise en œuvre du plan de déplacement urbain (PDU) de l’Eurométropole de Strasbourg, est réaffirmée à plusieurs reprises dans le dossier, en ce qu’elle serait nécessaire à l’atteinte des objectifs affichés pour le projet. <u>Le dossier ne fournit cependant pas d’éléments permettant d’appréhender la réalité de la « simultanéité </u>», pourtant annoncée comme nécessaire : l’état d’avancement du plan de déplacement urbain n’est pas abordé et celui relatif à l’opération de requalification de l’A35 ne conclut pas sur la concordance des réalisations » (avis Ae, p. 8).Voir aussi pp. 17 et 18.</p>
<p>L’Ae pointe le fait que, compte tenu du fait que la requalification de l’A35 est loin d’être réalisée, les scénarios auraient dû estimer l’évolution du trafic sur l’A35 avec le GCO seul, et pas avec en plus la requalification et le PDU. L’étude d’impact de 2006 estimait à +20 à +58 % selon les hypothèses la hausse des émissions de CO2 imputables au projet en 2020.</p>
<ol start="2">
<li><strong><em> Impact global</em></strong></li>
</ol>
<p><strong>Contradiction avec réduction des Gaz à Effet de Serre </strong></p>
<p>« <u>Les impacts climatiques liés aux émissions de gaz à effet de serre doivent être abordés à l’échelle globale</u>. Le projet et son étude d’impact doivent donc prendre en compte les engagements de la France de division par un facteur quatre des émissions de gaz à effet de serre en 2050. De ce point de vue, le choix du développement d’une mobilité routière induit un impact qui devrait se traduire par un écart tendanciellement opposé à la stratégie de mobilité propre reprise par la programmation pluriannuelle de l’énergie et à l’objectif du facteur 4. <u>Cet impact doit, conformément au code de l’environnement, être évalué et faire l’objet de mesures d’évitement, de réduction et de compensation, ce qui n’est pas le cas. </u></p>
<p><strong>Effet sur la santé pas évident </strong></p>
<p><u>« L’Ae rappelle que la France fait l’objet depuis le 15 février 2017 d’un avis motivé de la commission européenne pour dépassement des seuils de dioxyde d’azote relatifs à la qualité de l’air dans 19 zones, dont Strasbourg. Elle rappelle également que les risques de cancer liés à l’exposition aux particules fines</u> se produisent sans qu’on puisse établir de seuil de concentration en dessous duquel il n’y aurait pas d’effet. L’état initial référence de <u>nombreux établissements sensibles</u> pour la qualité de l’air dans les communes traversées par le projet : soixante-dix établissements scolaires et crèches, huit établissements de santé, et vingt-cinq établissements sportifs en extérieur. » (Ae p. 12).</p>
<p>Vinci répond (Synthèse actualisée de l’étude d’impact, p. 107): « Sans la mise en place de l’A355 (= GCO) et du PDU (Plan de Déplacement Urbain, la situation serait encore plus dégradée. » <u>Or, le PDU est loin d’être réalisé !</u>.</p>
<p>« Toutefois, par l’abaissement des concentrations en cœur de l’agglomération strasbourgeoise, le projet permet de réduire l’exposition des populations à des concentrations supérieures aux valeurs limites. Cela réduit l’apparition d’effets sanitaires. » (Ibid. p. 107). <u>Vinci oublie de préciser, que dans le cadre de la requalification de l’A35, il est prévu d’urbaniser le long de l’actuelle A35 : où est le gain pour les populations ?</u>. <u>Quel impact le noeud A4/A35/ACOS aura-t-il sur les populations directement concernées ?</u> La SANEF n&#8217;y répond pas.</p>
<ol start="3">
<li><strong><em> Impact environnemental</em></strong></li>
</ol>
<p>&#8211; Impact global peu traité.</p>
<p>&#8211; <strong>Destruction de forêts multiséculaires</strong> qu’on ne peut pas reconstituer en 50 ans</p>
<p>&#8211; <strong><u>Quelle compensation des Gaz à effet de Serre (GES)</u></strong> ? Le projet Vinci prévoit une augmentation de trafic, notamment Poids Lourds (PL), induite par la réalisation de l’infrastructure. Il y a donc bien augmentation des GES en lien direct avec le projet. Une compensation de cette augmentation, en totale contradiction avec les politiques publiques est-elle prise en compte et compensée ? Les forêts déjà existantes ne compensent rien.</p>
<p>&#8211; <strong>Absence de prise en compte de l’impact sur les sols </strong>« L’Ae recommande de compléter l’étude d’impact par une évaluation de l’impact du projet sur les Sols » Ce dossier ne fait pas exception à <u>l’omission très fréquente de l’évaluation des impacts sur les sols alors que le projet en consomme une grande superficie</u> (environ 450 ha). L’Ae rappelle que les sols apportent de nombreux services écosystémiques parmi lesquels la production de biomasse (alimentation, matériau, énergie), la prévention des inondations, l’épuration de l’eau (par la filtration et la dégradation microbienne), l’atténuation du changement climatique par le stockage de carbone, l’atténuation de l’effet d’îlot de chaleur urbain par la rétention et l’évaporation d’eau, le support de la biodiversité et des paysages… (Ae, p. 11).</p>
<ol start="4">
<li><strong><em> Gestion de l’eau et zones humides</em></strong></li>
</ol>
<p>&#8211; En séparant le dossier Arcos de celui de la SANEF, l&#8217;Etat fait une erreur. L&#8217;impact du projet est global. L&#8217;Etat ne peut pas traiter séparément l&#8217;impact liée au noeud A4/A35/ACOS du reste du projet.</p>
<p>&#8211; Dans le cadre des aménagements fonciers, des <strong>mesures d’irrigation du Kochersberg</strong> ont été négociées entre le monde agricole et Vinci. <u>Où est traité l’impact de cette irrigation</u>, à la fois sur les lieux de pompage et les lieux de déversement (impacts sur la faune) ?</p>
<p><em>autres infos sur l’eau à venir </em></p>
<ol start="5">
<li><strong><em> Sur le sérieux du suivi des mesures.</em></strong></li>
</ol>
<p>Il est prévu un <u>comité de suivi</u> pour s’assurer que les mesures compensatoires seront bien mises en œuvre. Or, le secrétariat des comités de suivi est assuré par l’Etat et ARCOS (Synthèse actualisée de l’étude d’impact, p. 84) !! <u>Si on voulait être sérieux, on confierait le suivi à des organismes vraiment indépendants</u> (associations ou autres) en leur donnant les moyens d’investiguer.</p>
</div>
</div>
<blockquote></blockquote>
<div style="text-align: left;">
<div class="ESPACE" style="margin-bottom: 10pt;">
<a href="https://gcononmerci.org/enquete-publique-2018-dossier-gco/comment-participer/" class="su-button su-button-style-default" style="color:#FFFFFF;background-color:#E0001A;border-color:#b30015;border-radius:5px;-moz-border-radius:5px;-webkit-border-radius:5px" target="_self"><span style="color:#FFFFFF;padding:6px 16px;font-size:13px;line-height:20px;border-color:#e94d5f;border-radius:5px;-moz-border-radius:5px;-webkit-border-radius:5px;text-shadow:none;-moz-text-shadow:none;-webkit-text-shadow:none"><i class="fa fa-external-link" style="font-size:13px;color:#FFFFFF"></i> COMMENT PARTICIPER ?<small style="padding-bottom:6px;color:#FFFFFF">enquête publique 2018 - dossier GCO</small></span></a></div>
<div class="ESPACE" style="margin-bottom: 10pt;"><a href="https://gcononmerci.org/enquete-publique-2018-dossier-gco/banques-de-questions/" class="su-button su-button-style-default" style="color:#FFFFFF;background-color:#E0001A;border-color:#b30015;border-radius:5px;-moz-border-radius:5px;-webkit-border-radius:5px" target="_self"><span style="color:#FFFFFF;padding:6px 16px;font-size:13px;line-height:20px;border-color:#e94d5f;border-radius:5px;-moz-border-radius:5px;-webkit-border-radius:5px;text-shadow:none;-moz-text-shadow:none;-webkit-text-shadow:none"><i class="fa fa-external-link" style="font-size:13px;color:#FFFFFF"></i> BANQUE DE QUESTIONS<small style="padding-bottom:6px;color:#FFFFFF">enquête publique 2018 - dossier GCO</small></span></a></div>
<div class="ESPACE" style="margin-bottom: 10pt;"><a href="https://gcononmerci.org/enquete-publique-2018-dossier-gco/atteintes-a-la-biodiversite/" class="su-button su-button-style-default" style="color:#FFFFFF;background-color:#E0001A;border-color:#b30015;border-radius:5px;-moz-border-radius:5px;-webkit-border-radius:5px" target="_self"><span style="color:#FFFFFF;padding:6px 16px;font-size:13px;line-height:20px;border-color:#e94d5f;border-radius:5px;-moz-border-radius:5px;-webkit-border-radius:5px;text-shadow:none;-moz-text-shadow:none;-webkit-text-shadow:none"><i class="fa fa-external-link" style="font-size:13px;color:#FFFFFF"></i> IMPACTS • BIODIVERSITE<small style="padding-bottom:6px;color:#FFFFFF">enquête publique 2018 - dossier GCO</small></span></a></div>
<div class="ESPACE" style="margin-bottom: 10pt;"><a href="https://gcononmerci.org/enquete-publique-2018-dossier-gco/impacts-eau/" class="su-button su-button-style-default" style="color:#FFFFFF;background-color:#E0001A;border-color:#b30015;border-radius:5px;-moz-border-radius:5px;-webkit-border-radius:5px" target="_self"><span style="color:#FFFFFF;padding:6px 16px;font-size:13px;line-height:20px;border-color:#e94d5f;border-radius:5px;-moz-border-radius:5px;-webkit-border-radius:5px;text-shadow:none;-moz-text-shadow:none;-webkit-text-shadow:none"><i class="fa fa-external-link" style="font-size:13px;color:#FFFFFF"></i> IMPACTS • LIES A L&#8217;EAU<small style="padding-bottom:6px;color:#FFFFFF">enquête publique 2018 - dossier GCO</small></span></a></div>
<div class="ESPACE" style="margin-bottom: 60pt;"><a href="https://gcononmerci.org/gco-diaporama-de-presentation-avril-2018/" class="su-button su-button-style-default" style="color:#FFFFFF;background-color:#E0001A;border-color:#b30015;border-radius:5px;-moz-border-radius:5px;-webkit-border-radius:5px" target="_self"><span style="color:#FFFFFF;padding:6px 16px;font-size:13px;line-height:20px;border-color:#e94d5f;border-radius:5px;-moz-border-radius:5px;-webkit-border-radius:5px;text-shadow:none;-moz-text-shadow:none;-webkit-text-shadow:none"><i class="fa fa-external-link" style="font-size:13px;color:#FFFFFF"></i> DIAPORAMA PRESENTATION DOSSIER GCO <small style="padding-bottom:6px;color:#FFFFFF">enquête publique 2018 - dossier GCO</small></span></a></div>
</div>
</div>

                    [category@term] => ACTUS
                    [category#2@term] => ENQUETE PUBLIQUE
                    [date_timestamp] => 1526741469
                )

            [1] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => 23 MAI 2018 : APPEL à soutien devant le tribunal
                    [link#] => 1
                    [link] => https://gcononmerci.org/manifs/23-mai-2018-appel-a-soutien-devant-le-tribunal/
                    [comments#] => 1
                    [comments] => https://gcononmerci.org/manifs/23-mai-2018-appel-a-soutien-devant-le-tribunal/#respond
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Sat, 19 May 2018 11:03:55 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Camille
                            [subject#] => 2
                            [subject] => ACTUS
                            [subject#2] => MANIFS, EVENEMENTS, ...
                        )

                    [category#] => 2
                    [category] => ACTUS
                    [category#2] => MANIFS, EVENEMENTS, ...
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://gcononmerci.org/?p=8402
                    [description#] => 1
                    [description] => Mercredi 23 mai 2018, à 8h30, le tribunal correctionnel de Strasbourg rendra son verdict des suites du procès de deux militants anti-GCO, zadistes et membre d&#8217;Alsace Nature, poursuivis pour des faits qui se sont déroulés le 7 mars derniers sur une tentative de chantier sur la zad de Kolbsheim, dans le cadre de la lutte... <div class="read-more"><a href="https://gcononmerci.org/manifs/23-mai-2018-appel-a-soutien-devant-le-tribunal/">Lire la suite</a></div>
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <div style="text-align: justify;">
<div class="texte" style="font-family: Helvetica Neue, Arial, Helvetica, Geneva, sans-serif; font-size: 14px; line-height: 19px; margin-bottom: 60pt;">
Mercredi 23 mai 2018, à 8h30, le tribunal correctionnel de Strasbourg rendra son verdict des suites du procès de deux militants anti-GCO, zadistes et membre d&#8217;Alsace Nature, poursuivis pour des faits qui se sont déroulés le 7 mars derniers sur une tentative de chantier sur la zad de Kolbsheim, dans le cadre de la lutte contre le projet de contournement Ouest de Strasbourg porté par Vinci.</p>
<p>Les réquisitions du procureur ont été particulières sévères :</p>
<p>• 2 mois de prison avec sursis,<br />
• 8 000 euros d’amendes et indemnisations pour l’un<br />
• 9 000 euros pour l’autre<br />
• Mise à l’épreuve,<br />
• Interdiction d’être sur les communes liées au GCO, voir interdiction d’être sur le Bas-Rhin,</p>
<p>Parce que notre lutte est une action collective, il est hors de question de laisser Claire et Martin seuls face à la justice. Nous étions une centaine présents lundi 14 mai, soyons encore plus nombreux pour leur témoigner de notre soutien.</p>
<p><strong>Mercredi 23 mai, nous appelons à p&#8217;tit déj-soutien dès 7h30, devant le tribunal d&#8217;instance (TGI), 1 Quai Finkmatt à Strasbourg</strong></p>
<p>Soyons nombreux à être présents.</p>
<p><em>Des habitant.e.s de la zad<br />
avec le soutien de militant.e.s anti-GCO</em></p>
<h3><strong>APPEL A RASSEMBLEMENT mercredi 23 mai </strong></h3>
<h4>7h30 &#8211; TGI de Strasbourg</h4>
<blockquote><p><img src="https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2018/05/20180514_art_4.jpg" alt="" width="768" height="419" class="aligncenter size-full wp-image-8404" srcset="https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2018/05/20180514_art_4.jpg 768w, https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2018/05/20180514_art_4-300x164.jpg 300w" sizes="(max-width: 768px) 100vw, 768px" /></p></blockquote>
</div>
</div>

                        )

                    [wfw] => Array
                        (
                            [commentrss#] => 1
                            [commentrss] => https://gcononmerci.org/manifs/23-mai-2018-appel-a-soutien-devant-le-tribunal/feed/
                        )

                    [slash] => Array
                        (
                            [comments#] => 1
                            [comments] => 0
                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => Mercredi 23 mai 2018, à 8h30, le tribunal correctionnel de Strasbourg rendra son verdict des suites du procès de deux militants anti-GCO, zadistes et membre d&#8217;Alsace Nature, poursuivis pour des faits qui se sont déroulés le 7 mars derniers sur une tentative de chantier sur la zad de Kolbsheim, dans le cadre de la lutte... <div class="read-more"><a href="https://gcononmerci.org/manifs/23-mai-2018-appel-a-soutien-devant-le-tribunal/">Lire la suite</a></div>
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <div style="text-align: justify;">
<div class="texte" style="font-family: Helvetica Neue, Arial, Helvetica, Geneva, sans-serif; font-size: 14px; line-height: 19px; margin-bottom: 60pt;">
Mercredi 23 mai 2018, à 8h30, le tribunal correctionnel de Strasbourg rendra son verdict des suites du procès de deux militants anti-GCO, zadistes et membre d&#8217;Alsace Nature, poursuivis pour des faits qui se sont déroulés le 7 mars derniers sur une tentative de chantier sur la zad de Kolbsheim, dans le cadre de la lutte contre le projet de contournement Ouest de Strasbourg porté par Vinci.</p>
<p>Les réquisitions du procureur ont été particulières sévères :</p>
<p>• 2 mois de prison avec sursis,<br />
• 8 000 euros d’amendes et indemnisations pour l’un<br />
• 9 000 euros pour l’autre<br />
• Mise à l’épreuve,<br />
• Interdiction d’être sur les communes liées au GCO, voir interdiction d’être sur le Bas-Rhin,</p>
<p>Parce que notre lutte est une action collective, il est hors de question de laisser Claire et Martin seuls face à la justice. Nous étions une centaine présents lundi 14 mai, soyons encore plus nombreux pour leur témoigner de notre soutien.</p>
<p><strong>Mercredi 23 mai, nous appelons à p&#8217;tit déj-soutien dès 7h30, devant le tribunal d&#8217;instance (TGI), 1 Quai Finkmatt à Strasbourg</strong></p>
<p>Soyons nombreux à être présents.</p>
<p><em>Des habitant.e.s de la zad<br />
avec le soutien de militant.e.s anti-GCO</em></p>
<h3><strong>APPEL A RASSEMBLEMENT mercredi 23 mai </strong></h3>
<h4>7h30 &#8211; TGI de Strasbourg</h4>
<blockquote><p><img src="https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2018/05/20180514_art_4.jpg" alt="" width="768" height="419" class="aligncenter size-full wp-image-8404" srcset="https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2018/05/20180514_art_4.jpg 768w, https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2018/05/20180514_art_4-300x164.jpg 300w" sizes="(max-width: 768px) 100vw, 768px" /></p></blockquote>
</div>
</div>

                    [category@term] => ACTUS
                    [category#2@term] => MANIFS, EVENEMENTS, ...
                    [date_timestamp] => 1526727835
                )

            [2] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => « M’accrocher sous un camion n’est pas ma vocation »
                    [link#] => 1
                    [link] => https://gcononmerci.org/parole-militante/maccrocher-sous-un-camion-nest-pas-ma-vocation/
                    [comments#] => 1
                    [comments] => https://gcononmerci.org/parole-militante/maccrocher-sous-un-camion-nest-pas-ma-vocation/#comments
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Tue, 15 May 2018 09:08:11 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Camille
                            [subject#] => 2
                            [subject] => ACTUS
                            [subject#2] => PAROLE MILITANTE
                        )

                    [category#] => 2
                    [category] => ACTUS
                    [category#2] => PAROLE MILITANTE
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://gcononmerci.org/?p=8391
                    [description#] => 1
                    [description] => Quand l&#8217;Etat s&#8217;assoit sur ses propres dispositifs, que reste-t-il aux citoyens ? Il est un peu plus de 11h, après plus de deux heures de procédure, les deux militants anti-GCO sortent du tribunal de grande instance de Strasbourg entourés par d&#8217;autres présents dans la salle et à l&#8217;extérieur. Le matin, dès 7h30, plus d&#8217;une centaine... <div class="read-more"><a href="https://gcononmerci.org/parole-militante/maccrocher-sous-un-camion-nest-pas-ma-vocation/">Lire la suite</a></div>
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <blockquote><p>Quand l&#8217;Etat s&#8217;assoit sur ses propres dispositifs,<br />
que reste-t-il aux citoyens ? </p></blockquote>
<div style="text-align: justify;">
<div class="texte" style="font-family: Helvetica Neue, Arial, Helvetica, Geneva, sans-serif; font-size: 14px; line-height: 19px; margin-bottom: 30pt;">
Il est un peu plus de 11h, après plus de deux heures de procédure, les deux militants anti-GCO sortent du tribunal de grande instance de Strasbourg entourés par d&#8217;autres présents dans la salle et à l&#8217;extérieur. Le matin, dès 7h30, plus d&#8217;une centaine de personnes s&#8217;étaient retrouvées autour d&#8217;un p&#8217;ti déj-soutien. </p>
<p>Des réquisitions sévères :</p>
<p>• 2 mois de prison avec sursis,<br />
• 8 000 euros d&#8217;amendes et indemnisations pour l&#8217;un<br />
• 9 000 euros pour l&#8217;autre<br />
• Mise à l&#8217;épreuve,<br />
• Interdiction d&#8217;être sur les communes liées au GCO, voir interdiction d&#8217;être sur le Bas-Rhin,</p>
<p><strong>Le verdict du tribunal sera rendu mercredi 23 mai à 8h30. Nous serons là !</strong></p>
<p><center><br />
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/post.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fpermalink.php%3Fstory_fbid%3D2070700873170999%26id%3D1450769005164192&#038;width=500" width="500" height="465" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allow="encrypted-media"></iframe><br />
</center></div>
<div class="texte" style="font-family: Helvetica Neue, Arial, Helvetica, Geneva, sans-serif; font-size: 14px; line-height: 19px; margin-bottom: 60pt;">
<blockquote><p>« M&#8217;accrocher sous un camion n&#8217;est pas ma vocation »</p></blockquote>
<p>Retrouvez ci-dessous le texte lu par Martin devant le tribunal, lundi 14 mai 2018. Un texte simple, profond, d&#8217;un jeune homme amoureux de la nature, embarquer dans une contestation où le rôle moral d&#8217;un pays dit &#8220;démocratique&#8221; s&#8217;efface au profit des multinationales, ici Vinci, dont l&#8217;intérêt de son PDG, Xavier Huillard, n&#8217;est certainement pas l’intérêt général.</p>
<blockquote></blockquote>
<div class="su-quote su-quote-style-default"><div class="su-quote-inner su-clearfix">Je me décrirais comme un amoureux de l’Alsace, un amoureux des broussailles et de la petite faune sauvage. Je tente à travers mes spectacles ou mon activité d’animateur nature de partager cette sensibilité.</p>
<p>Je ne peux que constater que la nature a en Alsace bien peu de place pour s’exprimer.</p>
<p>Ici, comme ailleurs, la biodiversité s’effondre, les populations d’oiseaux déclinent dramatiquement, leurs habitats se réduisent comme peau de chagrin et sont de plus en plus fractionnés.</p>
<p>La France est une nation dont l’empreinte écologique est quatre fois supérieure à un niveau soutenable, à un niveau équitable.</p>
<p>Un des objectifs fixé par le grenelle est la diminution par quatre de nos émissions de carbone.<br />
Aujourd’hui, parier sur le tout routier et sur le transport international de poids lourds est absurde. En ce sens, le GCO apparaît comme un projet incohérent opposé à l’intérêt général.</p>
<p>Aimer la nature, c’est souffrir disait Jacques Rime.</p>
<p>Mais devons-nous nous résoudre à être les témoins passifs du sac d’une forêt, du viol d’une colline et de son vieux verger, comme nous l’avons été lors du saccage du verger de Breuschwickersheim et de la prairie riedesse d’Ernolsheim-sur-Bruche dans le cadre de travaux préparatoires ?</p>
<p>L’Etat a choisi de s’asseoir sur les avis négatifs du Conseil national de la protection de la nature (CNPN) et sur le rapport accablant de l’Autorité environnementale (Ae), qui relève entre autre une évaluation de l&#8217;impact sur les espèces protégés bien insuffisante.</p>
<p>Et si l’Etat annonce qu’il donnera son feu vert au projet avant même qu’ait eu lieu l’enquête publique sur l&#8217;environnement censée prendre en compte l’avis de la population…</p>
<p>Alors que reste-t-il aux citoyens pour défendre le bon sens et faire entendre leur opposition ?</p>
<p>M’accrocher sous un camion n’est pas ma vocation</p>
<p><em>Martin, </em></div></div>
<blockquote><p>Justice !</p></blockquote>
<p><center></p>
<p><iframe width="590" height="332" src="https://www.youtube.com/embed/irjPRm6dMk8?feature=oembed" frameborder="0" allow="autoplay; encrypted-media" allowfullscreen></iframe></p>
<blockquote><p>Nous sommes solidaires !</p></blockquote>
<p><iframe width="590" height="332" src="https://www.youtube.com/embed/0rD53HNOLB8?feature=oembed" frameborder="0" allow="autoplay; encrypted-media" allowfullscreen></iframe></p>
<p></center></p>
</div>
</div>

                        )

                    [wfw] => Array
                        (
                            [commentrss#] => 1
                            [commentrss] => https://gcononmerci.org/parole-militante/maccrocher-sous-un-camion-nest-pas-ma-vocation/feed/
                        )

                    [slash] => Array
                        (
                            [comments#] => 1
                            [comments] => 1
                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => Quand l&#8217;Etat s&#8217;assoit sur ses propres dispositifs, que reste-t-il aux citoyens ? Il est un peu plus de 11h, après plus de deux heures de procédure, les deux militants anti-GCO sortent du tribunal de grande instance de Strasbourg entourés par d&#8217;autres présents dans la salle et à l&#8217;extérieur. Le matin, dès 7h30, plus d&#8217;une centaine... <div class="read-more"><a href="https://gcononmerci.org/parole-militante/maccrocher-sous-un-camion-nest-pas-ma-vocation/">Lire la suite</a></div>
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <blockquote><p>Quand l&#8217;Etat s&#8217;assoit sur ses propres dispositifs,<br />
que reste-t-il aux citoyens ? </p></blockquote>
<div style="text-align: justify;">
<div class="texte" style="font-family: Helvetica Neue, Arial, Helvetica, Geneva, sans-serif; font-size: 14px; line-height: 19px; margin-bottom: 30pt;">
Il est un peu plus de 11h, après plus de deux heures de procédure, les deux militants anti-GCO sortent du tribunal de grande instance de Strasbourg entourés par d&#8217;autres présents dans la salle et à l&#8217;extérieur. Le matin, dès 7h30, plus d&#8217;une centaine de personnes s&#8217;étaient retrouvées autour d&#8217;un p&#8217;ti déj-soutien. </p>
<p>Des réquisitions sévères :</p>
<p>• 2 mois de prison avec sursis,<br />
• 8 000 euros d&#8217;amendes et indemnisations pour l&#8217;un<br />
• 9 000 euros pour l&#8217;autre<br />
• Mise à l&#8217;épreuve,<br />
• Interdiction d&#8217;être sur les communes liées au GCO, voir interdiction d&#8217;être sur le Bas-Rhin,</p>
<p><strong>Le verdict du tribunal sera rendu mercredi 23 mai à 8h30. Nous serons là !</strong></p>
<p><center><br />
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/post.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fpermalink.php%3Fstory_fbid%3D2070700873170999%26id%3D1450769005164192&#038;width=500" width="500" height="465" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allow="encrypted-media"></iframe><br />
</center></div>
<div class="texte" style="font-family: Helvetica Neue, Arial, Helvetica, Geneva, sans-serif; font-size: 14px; line-height: 19px; margin-bottom: 60pt;">
<blockquote><p>« M&#8217;accrocher sous un camion n&#8217;est pas ma vocation »</p></blockquote>
<p>Retrouvez ci-dessous le texte lu par Martin devant le tribunal, lundi 14 mai 2018. Un texte simple, profond, d&#8217;un jeune homme amoureux de la nature, embarquer dans une contestation où le rôle moral d&#8217;un pays dit &#8220;démocratique&#8221; s&#8217;efface au profit des multinationales, ici Vinci, dont l&#8217;intérêt de son PDG, Xavier Huillard, n&#8217;est certainement pas l’intérêt général.</p>
<blockquote></blockquote>
<div class="su-quote su-quote-style-default"><div class="su-quote-inner su-clearfix">Je me décrirais comme un amoureux de l’Alsace, un amoureux des broussailles et de la petite faune sauvage. Je tente à travers mes spectacles ou mon activité d’animateur nature de partager cette sensibilité.</p>
<p>Je ne peux que constater que la nature a en Alsace bien peu de place pour s’exprimer.</p>
<p>Ici, comme ailleurs, la biodiversité s’effondre, les populations d’oiseaux déclinent dramatiquement, leurs habitats se réduisent comme peau de chagrin et sont de plus en plus fractionnés.</p>
<p>La France est une nation dont l’empreinte écologique est quatre fois supérieure à un niveau soutenable, à un niveau équitable.</p>
<p>Un des objectifs fixé par le grenelle est la diminution par quatre de nos émissions de carbone.<br />
Aujourd’hui, parier sur le tout routier et sur le transport international de poids lourds est absurde. En ce sens, le GCO apparaît comme un projet incohérent opposé à l’intérêt général.</p>
<p>Aimer la nature, c’est souffrir disait Jacques Rime.</p>
<p>Mais devons-nous nous résoudre à être les témoins passifs du sac d’une forêt, du viol d’une colline et de son vieux verger, comme nous l’avons été lors du saccage du verger de Breuschwickersheim et de la prairie riedesse d’Ernolsheim-sur-Bruche dans le cadre de travaux préparatoires ?</p>
<p>L’Etat a choisi de s’asseoir sur les avis négatifs du Conseil national de la protection de la nature (CNPN) et sur le rapport accablant de l’Autorité environnementale (Ae), qui relève entre autre une évaluation de l&#8217;impact sur les espèces protégés bien insuffisante.</p>
<p>Et si l’Etat annonce qu’il donnera son feu vert au projet avant même qu’ait eu lieu l’enquête publique sur l&#8217;environnement censée prendre en compte l’avis de la population…</p>
<p>Alors que reste-t-il aux citoyens pour défendre le bon sens et faire entendre leur opposition ?</p>
<p>M’accrocher sous un camion n’est pas ma vocation</p>
<p><em>Martin, </em></div></div>
<blockquote><p>Justice !</p></blockquote>
<p><center></p>
<p><iframe width="590" height="332" src="https://www.youtube.com/embed/irjPRm6dMk8?feature=oembed" frameborder="0" allow="autoplay; encrypted-media" allowfullscreen></iframe></p>
<blockquote><p>Nous sommes solidaires !</p></blockquote>
<p><iframe width="590" height="332" src="https://www.youtube.com/embed/0rD53HNOLB8?feature=oembed" frameborder="0" allow="autoplay; encrypted-media" allowfullscreen></iframe></p>
<p></center></p>
</div>
</div>

                    [category@term] => ACTUS
                    [category#2@term] => PAROLE MILITANTE
                    [date_timestamp] => 1526375291
                )

            [3] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => [COMMUNIQUE] Toujours mobilisés !
                    [link#] => 1
                    [link] => https://gcononmerci.org/communiques/toujours-mobilises/
                    [comments#] => 1
                    [comments] => https://gcononmerci.org/communiques/toujours-mobilises/#respond
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Mon, 14 May 2018 16:45:37 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Camille
                            [subject#] => 3
                            [subject] => ACTUS
                            [subject#2] => COMMUNIQUÉS
                            [subject#3] => CCI Alsace Eurométropole
                        )

                    [category#] => 3
                    [category] => ACTUS
                    [category#2] => COMMUNIQUÉS
                    [category#3] => CCI Alsace Eurométropole
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://gcononmerci.org/?p=8376
                    [description#] => 1
                    [description] => Communiqué de presse Lundi 14 mai 2018 Toujours mobilisés ! Mercredi 16 mai, comme tous les mercredis depuis fin janvier, des militant.e.s de mouvement d’opposition au projet de contournement Ouest de Strasbourg, seront mobilisé.e.s de 17 à 19 heures devant la… Chambre de commerce et d’industrie de Strasbourg et du Bas-Rhin, sous les fenêtres de... <div class="read-more"><a href="https://gcononmerci.org/communiques/toujours-mobilises/">Lire la suite</a></div>
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <div class="espace" style="margin-bottom: 15pt;"><strong>Communiqué de presse</strong><br />
Lundi 14 mai 2018</div>
<h2>Toujours mobilisés !</h2>
<div style="text-align: justify;">
<div class="texte" style="font-family: Helvetica Neue, Arial, Helvetica, Geneva, sans-serif; font-size: 14px; line-height: 19px; margin-bottom: 30pt;">
<strong>Mercredi 16 mai</strong>, comme tous les mercredis depuis fin janvier, des militant.e.s de mouvement d’opposition au projet de contournement Ouest de Strasbourg, seront mobilisé.e.s de <strong>17 à 19 heures</strong> devant la… Chambre de commerce et d’industrie de Strasbourg et du Bas-Rhin, sous les fenêtres de la maison Heimburger, histoire de rappeler à son président que les arrangements entre amis ne sont pas la meilleure façon d&#8217;agir. </p>
<p>Le 17 avril dernier, Emmanuel Macron, Président de la République, a apporté 185 millions d’euros aux élus pro-GCO pour un projet d’autoroute inutile et dévastateur. Pas un centime de plus pour les urgences des hôpitaux universitaires de Strasbourg (par exemple)… Cherchez l’erreur.</p>
<p><strong>Le collectif GCO NON MERCI demande toujours la mise en place d’un moratoire, l’arrêt des travaux en cours et une remise à plat du dossier</strong>. La région Grand Est et l’Eurométropole veut la mise en place d’un grenelle des mobilités. Alors chiche, regardons ensemble les alternatives possibles. Le collectif a des propositions.</p>
</div>
</div>
<div class="texte" style="font-family: Helvetica Neue, Arial, Helvetica, Geneva, sans-serif; font-size: 14px; line-height: 19px; margin-bottom: 60pt;">
<blockquote>
<h1>MOBILISATION</h1>
<h2><a>Mercredi 16 mai 2018</a><br />
17h 19h &#8211; devant la CCI<br />
Place Guntenberg</h2>
</blockquote>
<p><img src="https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2017/03/cci-reconnait-dup_img-rs.jpg" alt="" width="95%" height="95%" class="aligncenter size-full wp-image-4000" srcset="https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2017/03/cci-reconnait-dup_img-rs.jpg 800w, https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2017/03/cci-reconnait-dup_img-rs-300x169.jpg 300w, https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2017/03/cci-reconnait-dup_img-rs-768x432.jpg 768w" sizes="(max-width: 800px) 100vw, 800px" /></p>
</div>

                        )

                    [wfw] => Array
                        (
                            [commentrss#] => 1
                            [commentrss] => https://gcononmerci.org/communiques/toujours-mobilises/feed/
                        )

                    [slash] => Array
                        (
                            [comments#] => 1
                            [comments] => 0
                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => Communiqué de presse Lundi 14 mai 2018 Toujours mobilisés ! Mercredi 16 mai, comme tous les mercredis depuis fin janvier, des militant.e.s de mouvement d’opposition au projet de contournement Ouest de Strasbourg, seront mobilisé.e.s de 17 à 19 heures devant la… Chambre de commerce et d’industrie de Strasbourg et du Bas-Rhin, sous les fenêtres de... <div class="read-more"><a href="https://gcononmerci.org/communiques/toujours-mobilises/">Lire la suite</a></div>
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <div class="espace" style="margin-bottom: 15pt;"><strong>Communiqué de presse</strong><br />
Lundi 14 mai 2018</div>
<h2>Toujours mobilisés !</h2>
<div style="text-align: justify;">
<div class="texte" style="font-family: Helvetica Neue, Arial, Helvetica, Geneva, sans-serif; font-size: 14px; line-height: 19px; margin-bottom: 30pt;">
<strong>Mercredi 16 mai</strong>, comme tous les mercredis depuis fin janvier, des militant.e.s de mouvement d’opposition au projet de contournement Ouest de Strasbourg, seront mobilisé.e.s de <strong>17 à 19 heures</strong> devant la… Chambre de commerce et d’industrie de Strasbourg et du Bas-Rhin, sous les fenêtres de la maison Heimburger, histoire de rappeler à son président que les arrangements entre amis ne sont pas la meilleure façon d&#8217;agir. </p>
<p>Le 17 avril dernier, Emmanuel Macron, Président de la République, a apporté 185 millions d’euros aux élus pro-GCO pour un projet d’autoroute inutile et dévastateur. Pas un centime de plus pour les urgences des hôpitaux universitaires de Strasbourg (par exemple)… Cherchez l’erreur.</p>
<p><strong>Le collectif GCO NON MERCI demande toujours la mise en place d’un moratoire, l’arrêt des travaux en cours et une remise à plat du dossier</strong>. La région Grand Est et l’Eurométropole veut la mise en place d’un grenelle des mobilités. Alors chiche, regardons ensemble les alternatives possibles. Le collectif a des propositions.</p>
</div>
</div>
<div class="texte" style="font-family: Helvetica Neue, Arial, Helvetica, Geneva, sans-serif; font-size: 14px; line-height: 19px; margin-bottom: 60pt;">
<blockquote>
<h1>MOBILISATION</h1>
<h2><a>Mercredi 16 mai 2018</a><br />
17h 19h &#8211; devant la CCI<br />
Place Guntenberg</h2>
</blockquote>
<p><img src="https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2017/03/cci-reconnait-dup_img-rs.jpg" alt="" width="95%" height="95%" class="aligncenter size-full wp-image-4000" srcset="https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2017/03/cci-reconnait-dup_img-rs.jpg 800w, https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2017/03/cci-reconnait-dup_img-rs-300x169.jpg 300w, https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2017/03/cci-reconnait-dup_img-rs-768x432.jpg 768w" sizes="(max-width: 800px) 100vw, 800px" /></p>
</div>

                    [category@term] => ACTUS
                    [category#2@term] => COMMUNIQUÉS
                    [category#3@term] => CCI Alsace Eurométropole
                    [date_timestamp] => 1526316337
                )

            [4] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => [COMMUNIQUE] Indivisible et solidaire
                    [link#] => 1
                    [link] => https://gcononmerci.org/communiques/indivisible-et-solidaire/
                    [comments#] => 1
                    [comments] => https://gcononmerci.org/communiques/indivisible-et-solidaire/#comments
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Mon, 14 May 2018 16:31:48 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Camille
                            [subject#] => 2
                            [subject] => ACTUS
                            [subject#2] => COMMUNIQUÉS
                        )

                    [category#] => 2
                    [category] => ACTUS
                    [category#2] => COMMUNIQUÉS
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://gcononmerci.org/?p=8374
                    [description#] => 1
                    [description] => Communiqué de presse Lundi 14 mai 2018 Indivisible et solidaire Claire et Martin se sont récemment glissés sous une foreuse pour empêcher les travaux préparatoires du GCO. Leur engagement, qui conteste le caractère d’intérêt public de ces travaux, leur vaut de comparaître devant le Tribunal alors que l’enquête publique qui se déroule actuellement n’a pas... <div class="read-more"><a href="https://gcononmerci.org/communiques/indivisible-et-solidaire/">Lire la suite</a></div>
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <div class="espace" style="margin-bottom: 15pt;"><strong>Communiqué de presse</strong><br />
Lundi 14 mai 2018</div>
<h2>Indivisible et solidaire</h2>
<div style="text-align: justify;">
<div class="texte" style="font-family: Helvetica Neue, Arial, Helvetica, Geneva, sans-serif; font-size: 14px; line-height: 19px; margin-bottom: 60pt;">Claire et Martin se sont récemment glissés sous une foreuse pour empêcher les travaux préparatoires du GCO. Leur engagement, qui conteste le caractère d’intérêt public de ces travaux, leur vaut de comparaître devant le Tribunal alors que l’enquête publique qui se déroule actuellement n’a pas rendu son rapport suite aux remarques faites par la population quant à l’opportunité des travaux entrepris. </p>
<p>Le collectif GCO NON MERCI rappelle à cet égard que deux instances créées par l’Etat, à savoir le Conseil National de Protection de la Nature (CNPN) et l’Autorité Environnementale (Ae) ont rendu des avis négatifs relatifs au projet &#8220;GCO-COS&#8221;.</p>
<p>Le collectif rappelle aussi que l’Etat a publié un communiqué annonçant les travaux avant même que les enquêteurs publics aient rendu leur avis, ce qui constitue un déni de démocratie bien plus choquant qu’un acte de courage pacifique au profit de la préservation de l’environnement, surtout  à la suite des résolutions de la COP 21.</p>
<p>Il est heureux que de jeunes personnes mus par une cause commune contrant les appétits financiers d’une multinationale sans scrupules, s’opposent à la logique de profit de VINCI qui ne se préoccupe en rien des conséquences tragiques de ses activités, ni sur la flore, ni sur la faune, ni sur le bien être ou le santé des personnes.</p>
<p>En conséquence, le Collectif GCO NON MERCI considère qu’une condamnation même symbolique d’un acte de résistance civique irait à l’encontre de l’esprit du droit dans un pays démocratique.</p>
</div>
</div>

                        )

                    [wfw] => Array
                        (
                            [commentrss#] => 1
                            [commentrss] => https://gcononmerci.org/communiques/indivisible-et-solidaire/feed/
                        )

                    [slash] => Array
                        (
                            [comments#] => 1
                            [comments] => 2
                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => Communiqué de presse Lundi 14 mai 2018 Indivisible et solidaire Claire et Martin se sont récemment glissés sous une foreuse pour empêcher les travaux préparatoires du GCO. Leur engagement, qui conteste le caractère d’intérêt public de ces travaux, leur vaut de comparaître devant le Tribunal alors que l’enquête publique qui se déroule actuellement n’a pas... <div class="read-more"><a href="https://gcononmerci.org/communiques/indivisible-et-solidaire/">Lire la suite</a></div>
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <div class="espace" style="margin-bottom: 15pt;"><strong>Communiqué de presse</strong><br />
Lundi 14 mai 2018</div>
<h2>Indivisible et solidaire</h2>
<div style="text-align: justify;">
<div class="texte" style="font-family: Helvetica Neue, Arial, Helvetica, Geneva, sans-serif; font-size: 14px; line-height: 19px; margin-bottom: 60pt;">Claire et Martin se sont récemment glissés sous une foreuse pour empêcher les travaux préparatoires du GCO. Leur engagement, qui conteste le caractère d’intérêt public de ces travaux, leur vaut de comparaître devant le Tribunal alors que l’enquête publique qui se déroule actuellement n’a pas rendu son rapport suite aux remarques faites par la population quant à l’opportunité des travaux entrepris. </p>
<p>Le collectif GCO NON MERCI rappelle à cet égard que deux instances créées par l’Etat, à savoir le Conseil National de Protection de la Nature (CNPN) et l’Autorité Environnementale (Ae) ont rendu des avis négatifs relatifs au projet &#8220;GCO-COS&#8221;.</p>
<p>Le collectif rappelle aussi que l’Etat a publié un communiqué annonçant les travaux avant même que les enquêteurs publics aient rendu leur avis, ce qui constitue un déni de démocratie bien plus choquant qu’un acte de courage pacifique au profit de la préservation de l’environnement, surtout  à la suite des résolutions de la COP 21.</p>
<p>Il est heureux que de jeunes personnes mus par une cause commune contrant les appétits financiers d’une multinationale sans scrupules, s’opposent à la logique de profit de VINCI qui ne se préoccupe en rien des conséquences tragiques de ses activités, ni sur la flore, ni sur la faune, ni sur le bien être ou le santé des personnes.</p>
<p>En conséquence, le Collectif GCO NON MERCI considère qu’une condamnation même symbolique d’un acte de résistance civique irait à l’encontre de l’esprit du droit dans un pays démocratique.</p>
</div>
</div>

                    [category@term] => ACTUS
                    [category#2@term] => COMMUNIQUÉS
                    [date_timestamp] => 1526315508
                )

            [5] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Enquête publique prolongée : nous demandons un AVIS DEFAVORABLE
                    [link#] => 1
                    [link] => https://gcononmerci.org/actus/enquete-publique-prolongee-nous-demandons-un-avis-defavorable/
                    [comments#] => 1
                    [comments] => https://gcononmerci.org/actus/enquete-publique-prolongee-nous-demandons-un-avis-defavorable/#comments
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Sat, 12 May 2018 11:56:55 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Camille
                            [subject#] => 2
                            [subject] => ACTUS
                            [subject#2] => ENQUETE PUBLIQUE
                        )

                    [category#] => 2
                    [category] => ACTUS
                    [category#2] => ENQUETE PUBLIQUE
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://gcononmerci.org/?p=8367
                    [description#] => 1
                    [description] => L&#8217;enquête publique initialement prévue jusqu&#8217;au vendredi 11 mai a été prolongée de quelques jours, jusqu&#8217;au jeudi 17 mai. IMPORTANT Pour toutes celles et ceux qui ont participé ou participeront encore à l’enquête publique, il est indispensable d’écrire dans vos mails, courriers ou contributions écrites que vous demandez un &#8220;AVIS DEFAVORABLE&#8221; au projet. Si ce n’est... <div class="read-more"><a href="https://gcononmerci.org/actus/enquete-publique-prolongee-nous-demandons-un-avis-defavorable/">Lire la suite</a></div>
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <blockquote><p>L&#8217;enquête publique initialement prévue jusqu&#8217;au vendredi 11 mai a été prolongée de quelques jours, jusqu&#8217;au jeudi 17 mai.</p></blockquote>
<div style="text-align: justify;">
<div class="texte" style="font-family: Helvetica Neue, Arial, Helvetica, Geneva, sans-serif; font-size: 14px; line-height: 19px; margin-bottom: 60pt;">
<h2>IMPORTANT</h2>
<p>Pour toutes celles et ceux qui ont participé ou participeront encore à l’enquête publique, <strong>il est indispensable d’écrire dans vos mails, courriers ou contributions écrites que vous demandez un &#8220;AVIS DEFAVORABLE&#8221; au projet</strong>.</p>
<p>Si ce n’est pas écrit explicitement, les Commissaires-enquêteurs classeront vos contributions en « questionnements » ou en « Réserves » mais pas en « avis défavorables ».</p>
<p><strong>Si vous avez déjà déposé une contribution</strong>,<strong> rien ne vous interdit de déposer une 2ème contribution</strong> en y écrivant explicitement que vous demandez aux Commissaires-enquêteurs d’émettre un avis défavorable.</p>
<p>Vous pouvez encore le faire jusqu’au <strong>jeudi 17 mai</strong>.</p>
<p>dans une des communes concernées ou en envoyant un mail à cette adresse : <a href="http://alncivi.fne-apne.net/sites/all/modules/civicrm/extern/url.php?u=5183&amp;qid=290588" target="_blank" rel="nofollow noopener">pref-acos-arcos@bas-rhin.gouv.fr</a></p>
<p>Merci à vous !</p>
</div>
</div>

                        )

                    [wfw] => Array
                        (
                            [commentrss#] => 1
                            [commentrss] => https://gcononmerci.org/actus/enquete-publique-prolongee-nous-demandons-un-avis-defavorable/feed/
                        )

                    [slash] => Array
                        (
                            [comments#] => 1
                            [comments] => 3
                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => L&#8217;enquête publique initialement prévue jusqu&#8217;au vendredi 11 mai a été prolongée de quelques jours, jusqu&#8217;au jeudi 17 mai. IMPORTANT Pour toutes celles et ceux qui ont participé ou participeront encore à l’enquête publique, il est indispensable d’écrire dans vos mails, courriers ou contributions écrites que vous demandez un &#8220;AVIS DEFAVORABLE&#8221; au projet. Si ce n’est... <div class="read-more"><a href="https://gcononmerci.org/actus/enquete-publique-prolongee-nous-demandons-un-avis-defavorable/">Lire la suite</a></div>
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <blockquote><p>L&#8217;enquête publique initialement prévue jusqu&#8217;au vendredi 11 mai a été prolongée de quelques jours, jusqu&#8217;au jeudi 17 mai.</p></blockquote>
<div style="text-align: justify;">
<div class="texte" style="font-family: Helvetica Neue, Arial, Helvetica, Geneva, sans-serif; font-size: 14px; line-height: 19px; margin-bottom: 60pt;">
<h2>IMPORTANT</h2>
<p>Pour toutes celles et ceux qui ont participé ou participeront encore à l’enquête publique, <strong>il est indispensable d’écrire dans vos mails, courriers ou contributions écrites que vous demandez un &#8220;AVIS DEFAVORABLE&#8221; au projet</strong>.</p>
<p>Si ce n’est pas écrit explicitement, les Commissaires-enquêteurs classeront vos contributions en « questionnements » ou en « Réserves » mais pas en « avis défavorables ».</p>
<p><strong>Si vous avez déjà déposé une contribution</strong>,<strong> rien ne vous interdit de déposer une 2ème contribution</strong> en y écrivant explicitement que vous demandez aux Commissaires-enquêteurs d’émettre un avis défavorable.</p>
<p>Vous pouvez encore le faire jusqu’au <strong>jeudi 17 mai</strong>.</p>
<p>dans une des communes concernées ou en envoyant un mail à cette adresse : <a href="http://alncivi.fne-apne.net/sites/all/modules/civicrm/extern/url.php?u=5183&amp;qid=290588" target="_blank" rel="nofollow noopener">pref-acos-arcos@bas-rhin.gouv.fr</a></p>
<p>Merci à vous !</p>
</div>
</div>

                    [category@term] => ACTUS
                    [category#2@term] => ENQUETE PUBLIQUE
                    [date_timestamp] => 1526126215
                )

            [6] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Le syndrome du capitaine Stark
                    [link#] => 1
                    [link] => https://gcononmerci.org/parole-militante/le-syndrome-du-capitaine-stark/
                    [comments#] => 1
                    [comments] => https://gcononmerci.org/parole-militante/le-syndrome-du-capitaine-stark/#respond
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Tue, 08 May 2018 23:59:20 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Camille
                            [subject#] => 2
                            [subject] => ACTUS
                            [subject#2] => PAROLE MILITANTE
                        )

                    [category#] => 2
                    [category] => ACTUS
                    [category#2] => PAROLE MILITANTE
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://gcononmerci.org/?p=8357
                    [description#] => 1
                    [description] => La civilisation industrielle touche à sa fin. En écrivant cela, on est un peu gêné, on a l’impression de balancer une énormité. La grande masse de nos concitoyens semble en effet considérer notre mode de vie comme un acquis définitif. Pourtant, si l’on compare les ressources de la planète à un gâteau, on en sert... <div class="read-more"><a href="https://gcononmerci.org/parole-militante/le-syndrome-du-capitaine-stark/">Lire la suite</a></div>
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <div style="text-align: justify;">
<div class="texte" style="font-family: Helvetica Neue, Arial, Helvetica, Geneva, sans-serif; font-size: 14px; line-height: 19px; margin-bottom: 60pt;">La civilisation industrielle touche à sa fin. En écrivant cela, on est un peu gêné, on a l’impression de balancer une énormité. La grande masse de nos concitoyens semble en effet considérer notre mode de vie comme un acquis définitif. Pourtant, si l’on compare les ressources de la planète à un gâteau, on en sert les dernières parts. Et la technologie n’y changera rien.</p>
<p>Tandis que des utopistes planchent sur les pistes de ski d’Europa City (certes remises aux calendes grecques) ou sur le couloir à camions du GCO, la communauté scientifique voit avec angoisse se cabrer tout un tas de courbes inquiétantes : réchauffement climatique, extinction des espèces, perte de forêts tropicales, acidification des océans, production automobile…</p>
<p>Qu’on le veuille ou non, nous sommes donc à l’aube d’un changement de trajectoire majeur, auquel personne n’est préparé. La question n’est même plus de savoir comment l’éviter, mais comment en limiter les dégâts, notamment sur les populations les plus exposées. En effet, si on peut à la rigueur survivre en Alsace avec le climat de l’Arizona, il n’en va pas de même dans certaines régions du Sud, où la détérioration des conditions de vie attise les tensions, et pousse au fanatisme ou à l’exode. S’imaginer que nous serions protégés du chaos à venir est une erreur : l’effondrement du système financier précéderait, d’après les experts, l’épuisement des ressources.</p>
<p>Une fois replacé dans ce contexte, le GCO apparaît sous un autre jour. M. Herrmann, il le reconnaît publiquement, travaille à la réalisation d’un nouvel axe de transit nord-sud : plus de camions doperaient l’attractivité de l’Eurométropole Strasbourg. M. Heimburger, président de la CCI, compte lui aussi sur le GCO pour enrichir les entreprises strasbourgeoises.</p>
<p>Voilà ce qui les préoccupe. Le monde s’écroule ? Peu importe ! Le béton et le pétrole, bons vieux tuyaux des Trente Glorieuses, génèrent toujours du pognon ! Les amateurs de la célèbre bande dessinée des Tuniques bleues ont forcément en tête le capitaine Stark, prêt à sonner la charge à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit, quitte à perdre l’intégralité de son régiment. Robert Herrmann, pour son obstination dans l’erreur, son mépris du sens commun et les conséquences dramatiques qu’ils auront sur notre santé et sur l’environnement, est un peu notre capitaine Stark.</p>
<blockquote><p>Alors, prêt Robert ? Chaaaargeeez !!!</p></blockquote>
<p>&nbsp; &nbsp; <img src="https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2018/05/plouf.png" alt="" width="60%" height="60%" class="alignnone size-full wp-image-8360" srcset="https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2018/05/plouf.png 700w, https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2018/05/plouf-300x150.png 300w" sizes="(max-width: 700px) 100vw, 700px" /></p>
<p><em>Guillaume Bourlier,<br />
Président de la Réserve du Bishnoï</em></p>
</div>
</div>

                        )

                    [wfw] => Array
                        (
                            [commentrss#] => 1
                            [commentrss] => https://gcononmerci.org/parole-militante/le-syndrome-du-capitaine-stark/feed/
                        )

                    [slash] => Array
                        (
                            [comments#] => 1
                            [comments] => 0
                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => La civilisation industrielle touche à sa fin. En écrivant cela, on est un peu gêné, on a l’impression de balancer une énormité. La grande masse de nos concitoyens semble en effet considérer notre mode de vie comme un acquis définitif. Pourtant, si l’on compare les ressources de la planète à un gâteau, on en sert... <div class="read-more"><a href="https://gcononmerci.org/parole-militante/le-syndrome-du-capitaine-stark/">Lire la suite</a></div>
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <div style="text-align: justify;">
<div class="texte" style="font-family: Helvetica Neue, Arial, Helvetica, Geneva, sans-serif; font-size: 14px; line-height: 19px; margin-bottom: 60pt;">La civilisation industrielle touche à sa fin. En écrivant cela, on est un peu gêné, on a l’impression de balancer une énormité. La grande masse de nos concitoyens semble en effet considérer notre mode de vie comme un acquis définitif. Pourtant, si l’on compare les ressources de la planète à un gâteau, on en sert les dernières parts. Et la technologie n’y changera rien.</p>
<p>Tandis que des utopistes planchent sur les pistes de ski d’Europa City (certes remises aux calendes grecques) ou sur le couloir à camions du GCO, la communauté scientifique voit avec angoisse se cabrer tout un tas de courbes inquiétantes : réchauffement climatique, extinction des espèces, perte de forêts tropicales, acidification des océans, production automobile…</p>
<p>Qu’on le veuille ou non, nous sommes donc à l’aube d’un changement de trajectoire majeur, auquel personne n’est préparé. La question n’est même plus de savoir comment l’éviter, mais comment en limiter les dégâts, notamment sur les populations les plus exposées. En effet, si on peut à la rigueur survivre en Alsace avec le climat de l’Arizona, il n’en va pas de même dans certaines régions du Sud, où la détérioration des conditions de vie attise les tensions, et pousse au fanatisme ou à l’exode. S’imaginer que nous serions protégés du chaos à venir est une erreur : l’effondrement du système financier précéderait, d’après les experts, l’épuisement des ressources.</p>
<p>Une fois replacé dans ce contexte, le GCO apparaît sous un autre jour. M. Herrmann, il le reconnaît publiquement, travaille à la réalisation d’un nouvel axe de transit nord-sud : plus de camions doperaient l’attractivité de l’Eurométropole Strasbourg. M. Heimburger, président de la CCI, compte lui aussi sur le GCO pour enrichir les entreprises strasbourgeoises.</p>
<p>Voilà ce qui les préoccupe. Le monde s’écroule ? Peu importe ! Le béton et le pétrole, bons vieux tuyaux des Trente Glorieuses, génèrent toujours du pognon ! Les amateurs de la célèbre bande dessinée des Tuniques bleues ont forcément en tête le capitaine Stark, prêt à sonner la charge à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit, quitte à perdre l’intégralité de son régiment. Robert Herrmann, pour son obstination dans l’erreur, son mépris du sens commun et les conséquences dramatiques qu’ils auront sur notre santé et sur l’environnement, est un peu notre capitaine Stark.</p>
<blockquote><p>Alors, prêt Robert ? Chaaaargeeez !!!</p></blockquote>
<p>&nbsp; &nbsp; <img src="https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2018/05/plouf.png" alt="" width="60%" height="60%" class="alignnone size-full wp-image-8360" srcset="https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2018/05/plouf.png 700w, https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2018/05/plouf-300x150.png 300w" sizes="(max-width: 700px) 100vw, 700px" /></p>
<p><em>Guillaume Bourlier,<br />
Président de la Réserve du Bishnoï</em></p>
</div>
</div>

                    [category@term] => ACTUS
                    [category#2@term] => PAROLE MILITANTE
                    [date_timestamp] => 1525823960
                )

            [7] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Vinci et le respect de la propriété
                    [link#] => 1
                    [link] => https://gcononmerci.org/vinci/vinci-et-le-respect-de-la-propriete/
                    [comments#] => 1
                    [comments] => https://gcononmerci.org/vinci/vinci-et-le-respect-de-la-propriete/#respond
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Tue, 08 May 2018 15:46:59 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Camille
                            [subject#] => 3
                            [subject] => ACTUS
                            [subject#2] => TRIBUNES, LETTRES OUVERTES, ...
                            [subject#3] => Vinci
                        )

                    [category#] => 3
                    [category] => ACTUS
                    [category#2] => TRIBUNES, LETTRES OUVERTES, ...
                    [category#3] => Vinci
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://gcononmerci.org/?p=8353
                    [description#] => 1
                    [description] => Vinci est connu pour respecter la loi, l&#8217;environnement et le bien d&#8217;autrui&#8230; Enfin c&#8217;est ce que s&#8217;imagine Nicolas Hulot lorsqu&#8217;il explique que le projet de contournement Ouest de Strasbourg est &#8220;le moins mauvais compris&#8221; et qu&#8217;il a donné à l&#8217;opérateur un nombre de prescriptions qui sont autant de conditions s&#8217;il veut pouvoir réaliser les travaux.... <div class="read-more"><a href="https://gcononmerci.org/vinci/vinci-et-le-respect-de-la-propriete/">Lire la suite</a></div>
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <div style="text-align: justify;">
<div class="texte" style="font-family: Helvetica Neue, Arial, Helvetica, Geneva, sans-serif; font-size: 14px; line-height: 19px; margin-bottom: 60pt;">Vinci est connu pour respecter la loi, l&#8217;environnement et le bien d&#8217;autrui&#8230; Enfin c&#8217;est ce que s&#8217;imagine Nicolas Hulot lorsqu&#8217;il explique que le projet de contournement Ouest de Strasbourg est &#8220;le moins mauvais compris&#8221; et qu&#8217;il a donné à l&#8217;opérateur un nombre de prescriptions qui sont autant de conditions s&#8217;il veut pouvoir réaliser les travaux. C&#8217;était en février dernier. Sauf que sur le terrain, Vinci fait un peu n&#8217;importe quoi et les services de l&#8217;État semblent être plutôt incompétents. C&#8217;est plutôt grave.</p>
<p>Pour preuve, le courrier d&#8217;une propriétaire qui accuse Arcos, la filiale de Vinci, de réaliser des fouilles archéologiques dans l&#8217;illégalité :</p>
<div class="su-quote su-quote-style-default"><div class="su-quote-inner su-clearfix">Un arrêté préfectoral du 1er décembre 2017 a autorisé la société Arcos, du groupe Vinci, à prendre possession de terrains en vue d’effectuer des travaux préparatoires à la réalisation du GCO. L’autorisation était donnée sous réserve des droits des tiers. Ainsi, Arcos devait notifier l’arrêté et ses annexes aux propriétaires des terrains, avec notamment un plan des parcelles concernées. Un état des lieux contradictoire devait être fait avec les propriétaires fonciers. Or, Arcos a fait entreprendre des fouilles archéologiques dans l’urgence, sans respecter les prescriptions de l’arrêté et, par conséquent, en toute illégalité.</p>
<p>Je suis moi-même propriétaire indivis de terrains à Griesheim-sur-Souffel. Ni mes co-indivisaires, ni moi-même n’avons reçu de notification. Aucun état des lieux n’a été dressé avec nous. Courant mars, nous nous sommes rendu compte que les terrains avaient été décaissés sur plus de trois hectares, soit une surface beaucoup plus importante que l’emprise définitive de l’autoroute, et que des archéologues de la société Antéa réalisaient des fouilles.</p>
<p>Nous avons demandé tant à cette société qu’à Arcos de cesser cette occupation illégale. Ni les demandes verbales ni les lettres recommandées n’ont eu le moindre effet. Arcos, se retranchant derrière une convention passée avec l’exploitant, estime que ce dernier devait informer les propriétaires. Or, cette convention contenait une clause interdisant l’exploitant d’en divulguer les termes ! Et de plus, il fallait que l’arrêté soit notifié, une simple information donnée par l’exploitant ne pouvant en tenir lieu et place. Nous avons alerté tant les pouvoirs publics que la chambre d’Agriculture. Aucun n’a accepté de rappeler ses obligations au groupe Vinci. Cette situation est particulièrement inquiétante en ce qui concerne l’administration préfectorale, qui, informée du non-respect d’un arrêté préfectoral qu’elle a pris, ne réagit pas.</p>
<p>Vient de débuter une enquête publique ordonnée par le préfet et relative aux questions environnementales liées au GCO. Il est prévu des concertations et des négociations. Gageons que le groupe Vinci, conforté dans ses pratiques illégales, agira de même. Il faut être conscient que, dans la mesure où l’administration préfectorale n’impose pas le respect de ses propres prescriptions, l’ensemble du processus est biaisé. Le respect du droit des tiers, qu’ils soient riverains, propriétaires fonciers ou simplement préoccupés par la protection de l’environnement, n’est plus assuré.</p>
<p>Un dernier point. Lors des fouilles, des restes humains anciens ont été mis au jour. Leurs proches les avaient inhumés avec soin selon les rites de l’époque. Comme ils ont été exhumés dans le cadre de fouilles réalisées illégalement, la logique voudrait que, après examen et analyse, ils aient droit à une nouvelle sépulture. Or, il y tout lieu de penser qu’ils ne seront considérés que comme des objets et finiront leurs jours dans un quelconque tiroir.</div></div>
<blockquote><p>Alors Nicolas, tu veux toujours donner à Vinci les gages de mettre en oeuvre des compensations incompensables au regard des avis du CNPN et d&#8217;Autorité environnementale ou bien tu vas ouvrir les yeux&#8230; sauf si&#8230;  </p></blockquote>
</div>
</div>

                        )

                    [wfw] => Array
                        (
                            [commentrss#] => 1
                            [commentrss] => https://gcononmerci.org/vinci/vinci-et-le-respect-de-la-propriete/feed/
                        )

                    [slash] => Array
                        (
                            [comments#] => 1
                            [comments] => 0
                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => Vinci est connu pour respecter la loi, l&#8217;environnement et le bien d&#8217;autrui&#8230; Enfin c&#8217;est ce que s&#8217;imagine Nicolas Hulot lorsqu&#8217;il explique que le projet de contournement Ouest de Strasbourg est &#8220;le moins mauvais compris&#8221; et qu&#8217;il a donné à l&#8217;opérateur un nombre de prescriptions qui sont autant de conditions s&#8217;il veut pouvoir réaliser les travaux.... <div class="read-more"><a href="https://gcononmerci.org/vinci/vinci-et-le-respect-de-la-propriete/">Lire la suite</a></div>
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <div style="text-align: justify;">
<div class="texte" style="font-family: Helvetica Neue, Arial, Helvetica, Geneva, sans-serif; font-size: 14px; line-height: 19px; margin-bottom: 60pt;">Vinci est connu pour respecter la loi, l&#8217;environnement et le bien d&#8217;autrui&#8230; Enfin c&#8217;est ce que s&#8217;imagine Nicolas Hulot lorsqu&#8217;il explique que le projet de contournement Ouest de Strasbourg est &#8220;le moins mauvais compris&#8221; et qu&#8217;il a donné à l&#8217;opérateur un nombre de prescriptions qui sont autant de conditions s&#8217;il veut pouvoir réaliser les travaux. C&#8217;était en février dernier. Sauf que sur le terrain, Vinci fait un peu n&#8217;importe quoi et les services de l&#8217;État semblent être plutôt incompétents. C&#8217;est plutôt grave.</p>
<p>Pour preuve, le courrier d&#8217;une propriétaire qui accuse Arcos, la filiale de Vinci, de réaliser des fouilles archéologiques dans l&#8217;illégalité :</p>
<div class="su-quote su-quote-style-default"><div class="su-quote-inner su-clearfix">Un arrêté préfectoral du 1er décembre 2017 a autorisé la société Arcos, du groupe Vinci, à prendre possession de terrains en vue d’effectuer des travaux préparatoires à la réalisation du GCO. L’autorisation était donnée sous réserve des droits des tiers. Ainsi, Arcos devait notifier l’arrêté et ses annexes aux propriétaires des terrains, avec notamment un plan des parcelles concernées. Un état des lieux contradictoire devait être fait avec les propriétaires fonciers. Or, Arcos a fait entreprendre des fouilles archéologiques dans l’urgence, sans respecter les prescriptions de l’arrêté et, par conséquent, en toute illégalité.</p>
<p>Je suis moi-même propriétaire indivis de terrains à Griesheim-sur-Souffel. Ni mes co-indivisaires, ni moi-même n’avons reçu de notification. Aucun état des lieux n’a été dressé avec nous. Courant mars, nous nous sommes rendu compte que les terrains avaient été décaissés sur plus de trois hectares, soit une surface beaucoup plus importante que l’emprise définitive de l’autoroute, et que des archéologues de la société Antéa réalisaient des fouilles.</p>
<p>Nous avons demandé tant à cette société qu’à Arcos de cesser cette occupation illégale. Ni les demandes verbales ni les lettres recommandées n’ont eu le moindre effet. Arcos, se retranchant derrière une convention passée avec l’exploitant, estime que ce dernier devait informer les propriétaires. Or, cette convention contenait une clause interdisant l’exploitant d’en divulguer les termes ! Et de plus, il fallait que l’arrêté soit notifié, une simple information donnée par l’exploitant ne pouvant en tenir lieu et place. Nous avons alerté tant les pouvoirs publics que la chambre d’Agriculture. Aucun n’a accepté de rappeler ses obligations au groupe Vinci. Cette situation est particulièrement inquiétante en ce qui concerne l’administration préfectorale, qui, informée du non-respect d’un arrêté préfectoral qu’elle a pris, ne réagit pas.</p>
<p>Vient de débuter une enquête publique ordonnée par le préfet et relative aux questions environnementales liées au GCO. Il est prévu des concertations et des négociations. Gageons que le groupe Vinci, conforté dans ses pratiques illégales, agira de même. Il faut être conscient que, dans la mesure où l’administration préfectorale n’impose pas le respect de ses propres prescriptions, l’ensemble du processus est biaisé. Le respect du droit des tiers, qu’ils soient riverains, propriétaires fonciers ou simplement préoccupés par la protection de l’environnement, n’est plus assuré.</p>
<p>Un dernier point. Lors des fouilles, des restes humains anciens ont été mis au jour. Leurs proches les avaient inhumés avec soin selon les rites de l’époque. Comme ils ont été exhumés dans le cadre de fouilles réalisées illégalement, la logique voudrait que, après examen et analyse, ils aient droit à une nouvelle sépulture. Or, il y tout lieu de penser qu’ils ne seront considérés que comme des objets et finiront leurs jours dans un quelconque tiroir.</div></div>
<blockquote><p>Alors Nicolas, tu veux toujours donner à Vinci les gages de mettre en oeuvre des compensations incompensables au regard des avis du CNPN et d&#8217;Autorité environnementale ou bien tu vas ouvrir les yeux&#8230; sauf si&#8230;  </p></blockquote>
</div>
</div>

                    [category@term] => ACTUS
                    [category#2@term] => TRIBUNES, LETTRES OUVERTES, ...
                    [category#3@term] => Vinci
                    [date_timestamp] => 1525794419
                )

            [8] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Macron, le climat et l’environnement : le discours de façade ne prend plus !
                    [link#] => 1
                    [link] => https://gcononmerci.org/manifs/macron-le-climat-et-lenvironnement-le-discours-de-facade-ne-prend-plus/
                    [comments#] => 1
                    [comments] => https://gcononmerci.org/manifs/macron-le-climat-et-lenvironnement-le-discours-de-facade-ne-prend-plus/#respond
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Tue, 08 May 2018 14:32:23 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Camille
                            [subject#] => 7
                            [subject] => ACTUS
                            [subject#2] => MANIFS, EVENEMENTS, ...
                            [subject#3] => Vinci
                            [subject#4] => GCO
                            [subject#5] => Kermesse des luttes
                            [subject#6] => La Fête à Macron
                            [subject#7] => Strasbourg
                        )

                    [category#] => 7
                    [category] => ACTUS
                    [category#2] => MANIFS, EVENEMENTS, ...
                    [category#3] => Vinci
                    [category#4] => GCO
                    [category#5] => Kermesse des luttes
                    [category#6] => La Fête à Macron
                    [category#7] => Strasbourg
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://gcononmerci.org/?p=8337
                    [description#] => 1
                    [description] => Samedi 5 mai, des militants anti-GCO et zadistes étaient présents à la Kermesse des luttes, place de la gare à Strasbourg, dans le cadre de la journée « La Fête à Macron », dans un événement local parmi d&#8217;autres, en parallèle à la manif « Pot-au-Feu » parisienne. &#8220;Fort bien représentés sur la place, les... <div class="read-more"><a href="https://gcononmerci.org/manifs/macron-le-climat-et-lenvironnement-le-discours-de-facade-ne-prend-plus/">Lire la suite</a></div>
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <div style="text-align: justify;">
<div class="texte" style="font-family: Helvetica Neue, Arial, Helvetica, Geneva, sans-serif; font-size: 14px; line-height: 19px; margin-bottom: 30pt;">
Samedi 5 mai, des militants anti-GCO et zadistes étaient présents à la Kermesse des luttes, place de la gare à Strasbourg, dans le cadre de la journée « La Fête à Macron », dans un événement local parmi d&#8217;autres, en parallèle à la manif « Pot-au-Feu » parisienne. </p>
<blockquote><p>&#8220;Fort bien représentés sur la place, les zadistes du Moulin et les militants de « GCO Non merci » ont profité de ce rassemblement festif pour informer le public que l’enquête publique sur le contournement Ouest de Strasbourg était prolongée d’une semaine, jusqu’au 17 mai.&#8221; &#8211; DNA 06/05/2018</p></blockquote>
<blockquote><p> &#8221; [&#8230;] Étudiants et zadistes, même combat. Les anti-GCO sont également bien présents et bien visibles. Pour eux, le Président tient un double discours : « c&#8217;est paradoxal de défendre l&#8217;environnement au niveau international, mais de ne pas vraiment rentrer dans les dossiers qui posent problème -comme le GCO- au niveau national », regrette Michel du collectif anti-GCO. &#8221; &#8211; France 3 Alsace 05/05/2018</p></blockquote>
<div style="text-align: center;"><iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/G7IXbEax8Rc" frameborder="0" allow="autoplay; encrypted-media" allowfullscreen></iframe></div>
</div>
<div class="texte" style="font-family: Helvetica Neue, Arial, Helvetica, Geneva, sans-serif; font-size: 14px; line-height: 19px; margin-bottom: 30pt;">
Nous avons tous quelque chose à reprocher à Macron. Son discours d&#8217;il y a un an sur le climat, son intérêt à l&#8217;environnement, laissait entrevoir un espoir, avec notamment la nomination de Nicolas Hulot au ministère de l&#8217;écologie, ministre d&#8217;État, numéro deux du gouvernement. Depuis, que ce soit sur le nucléaire, EPR de Flamanville ou le projet de site d&#8217;enfouissement Cigéo à Bure, ou bien sur les projets autoroutiers comme les contournements Est de Rouen ou Ouest de Strasbourg, par exemple, <strong>force est de constater qu&#8217;entre les discours d&#8217;Emmanuel Macron sur la scène internationale et la réalité des actes sur le terrain, il existe un gouffre insupportable</strong>. Une situation où le &#8220;président des riches&#8221; fait le jeu des lobbys, anciennement Areva ou Vinci (mais pas que), et où l&#8217;intérêt général en réalité, ne sert qu&#8217;une élite au détriment de la majorité. Un constat qui s&#8217;aggrave avec la remise en question de services publics, dont certains servent à construire des alternatives au GCO. On pense notamment à la situation de la SNCF.</p>
<h2>Hulot, la caution &#8220;écolo&#8221; de Macron, ne prend plus</h2>
<p>Sur le dossier GCO, à aucun moment, le collectif GCO NON MERCI, a réussi à entrer en contact direct avec l&#8217;exécutif. Que ce soit Nicolas Hulot ou le Premier ministre, Édouard Philippe. Pire, Emmanuel Macron, lors de sa visite à Strasbourg le 17 avril dernier, c&#8217;est exprimé brièvement sur le GCO, dans un dossier qu&#8217;il ne connaît pas, brifé par des conseillés qui lui présentent le dossier dans une version tronquée des enjeux sur le terrain.</p>
<p>Avec Nicolas Hulot, la France a un ministre de la Transition écologique et solidaire, où l&#8217;on peut se poser légitiment la question de son utilité. Lui ou un/une autre, <strong>la politique environnementale du président Macron ne prend plus</strong>. Le projet d&#8217;aéroport de Notre-Dame-des-Landes a été abandonné pour des raisons politiques et non écologiques. <strong>Dans le dossier du contournement Ouest de Strasbourg, l&#8217;État aurait de multiples raisons d&#8217;arrêter le projet</strong> : trois avis négatifs du Conseil national de la protection de la nature (CNPN), un rapport accablant de l&#8217;Autorité environnementale &#8211; pourtant, il les ignore et préfère faire confiance à la bienveillance de Vinci, à préserver la faune et la flore. La bienveillance n&#8217;a pas le même aspect vu du terrain. Pire, Nicolas Hulot tient un discours incohérent, là où il n&#8217;a jamais rencontré les opposants pour se forger une opinion objective. Au micro de France Bleu, en février dernier, il disait :</p>
<blockquote><p>&#8220;Je ne peux pas non plus de Paris me substituer aux décisions des autorités locales et régionales. Ce n&#8217;est pas l&#8217;idée que je me fais du fonctionnement de l&#8217;Etat. Ce projet a été maintes fois approuvé, il est contesté, il a été amélioré, _il n&#8217;est pas parfait_. J&#8217;ai donné à l&#8217;opérateur un certain nombre de prescriptions qui sont autant de conditions s&#8217;il veut pouvoir réaliser les travaux. Globalement je pense que c&#8217;est le moins mauvais compromis&#8221;</p></blockquote>
<p>À quoi sert-il ? Les opposants au GCO l&#8217;ont déjà exprimé. En tout cas, le combat contre le contournement Ouest de Strasbourg &#8211; une autoroute qui ne règle rien des problématiques strasbourgeoises en matière d&#8217;engorgement de l&#8217;A35 et de la pollution &#8211; montre les limites de l’intérêt au climat et à l&#8217;environnement que porte Emmanuel Macron. En a-t-il vraiment conscience ?</p>
<p>Pour autant, le collectif GCO NON MERCI et l&#8217;ensemble des acteurs engagés dans la bataille, restent mobilisés. Rien n&#8217;est plié. La ZAD de Kolbsheim est le grain de sable qui enraille la machine sur la route de Vinci, de nombreux recours ne sont pas encore jugés et un quatrième avis négatif sur le dossier n&#8217;est pas à exclure dans le cadre de l&#8217;enquête publique en cours. </p>
<blockquote><p>Que c&#8217;est dur de faire entendre raisons aux décideurs.<br />
Il n&#8217;y a pas de planète B, répète un certain Macron&#8230; </p></blockquote>
</div>
</div>
<div style="text-align: center;">
<div class="texte" style="font-family: Helvetica Neue, Arial, Helvetica, Geneva, sans-serif; font-size: 12px; line-height: 19px; margin-bottom: 60pt;">
Samedi 5 mai, en cours d&#8217;après-midi, une chaîne humaine s&#8217;est formée devant la gare de Strasbourg<br />
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/S0IEfYJzrwM" frameborder="0" allow="autoplay; encrypted-media" allowfullscreen></iframe></p>
</div>
</div








</p>

                        )

                    [wfw] => Array
                        (
                            [commentrss#] => 1
                            [commentrss] => https://gcononmerci.org/manifs/macron-le-climat-et-lenvironnement-le-discours-de-facade-ne-prend-plus/feed/
                        )

                    [slash] => Array
                        (
                            [comments#] => 1
                            [comments] => 0
                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => Samedi 5 mai, des militants anti-GCO et zadistes étaient présents à la Kermesse des luttes, place de la gare à Strasbourg, dans le cadre de la journée « La Fête à Macron », dans un événement local parmi d&#8217;autres, en parallèle à la manif « Pot-au-Feu » parisienne. &#8220;Fort bien représentés sur la place, les... <div class="read-more"><a href="https://gcononmerci.org/manifs/macron-le-climat-et-lenvironnement-le-discours-de-facade-ne-prend-plus/">Lire la suite</a></div>
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <div style="text-align: justify;">
<div class="texte" style="font-family: Helvetica Neue, Arial, Helvetica, Geneva, sans-serif; font-size: 14px; line-height: 19px; margin-bottom: 30pt;">
Samedi 5 mai, des militants anti-GCO et zadistes étaient présents à la Kermesse des luttes, place de la gare à Strasbourg, dans le cadre de la journée « La Fête à Macron », dans un événement local parmi d&#8217;autres, en parallèle à la manif « Pot-au-Feu » parisienne. </p>
<blockquote><p>&#8220;Fort bien représentés sur la place, les zadistes du Moulin et les militants de « GCO Non merci » ont profité de ce rassemblement festif pour informer le public que l’enquête publique sur le contournement Ouest de Strasbourg était prolongée d’une semaine, jusqu’au 17 mai.&#8221; &#8211; DNA 06/05/2018</p></blockquote>
<blockquote><p> &#8221; [&#8230;] Étudiants et zadistes, même combat. Les anti-GCO sont également bien présents et bien visibles. Pour eux, le Président tient un double discours : « c&#8217;est paradoxal de défendre l&#8217;environnement au niveau international, mais de ne pas vraiment rentrer dans les dossiers qui posent problème -comme le GCO- au niveau national », regrette Michel du collectif anti-GCO. &#8221; &#8211; France 3 Alsace 05/05/2018</p></blockquote>
<div style="text-align: center;"><iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/G7IXbEax8Rc" frameborder="0" allow="autoplay; encrypted-media" allowfullscreen></iframe></div>
</div>
<div class="texte" style="font-family: Helvetica Neue, Arial, Helvetica, Geneva, sans-serif; font-size: 14px; line-height: 19px; margin-bottom: 30pt;">
Nous avons tous quelque chose à reprocher à Macron. Son discours d&#8217;il y a un an sur le climat, son intérêt à l&#8217;environnement, laissait entrevoir un espoir, avec notamment la nomination de Nicolas Hulot au ministère de l&#8217;écologie, ministre d&#8217;État, numéro deux du gouvernement. Depuis, que ce soit sur le nucléaire, EPR de Flamanville ou le projet de site d&#8217;enfouissement Cigéo à Bure, ou bien sur les projets autoroutiers comme les contournements Est de Rouen ou Ouest de Strasbourg, par exemple, <strong>force est de constater qu&#8217;entre les discours d&#8217;Emmanuel Macron sur la scène internationale et la réalité des actes sur le terrain, il existe un gouffre insupportable</strong>. Une situation où le &#8220;président des riches&#8221; fait le jeu des lobbys, anciennement Areva ou Vinci (mais pas que), et où l&#8217;intérêt général en réalité, ne sert qu&#8217;une élite au détriment de la majorité. Un constat qui s&#8217;aggrave avec la remise en question de services publics, dont certains servent à construire des alternatives au GCO. On pense notamment à la situation de la SNCF.</p>
<h2>Hulot, la caution &#8220;écolo&#8221; de Macron, ne prend plus</h2>
<p>Sur le dossier GCO, à aucun moment, le collectif GCO NON MERCI, a réussi à entrer en contact direct avec l&#8217;exécutif. Que ce soit Nicolas Hulot ou le Premier ministre, Édouard Philippe. Pire, Emmanuel Macron, lors de sa visite à Strasbourg le 17 avril dernier, c&#8217;est exprimé brièvement sur le GCO, dans un dossier qu&#8217;il ne connaît pas, brifé par des conseillés qui lui présentent le dossier dans une version tronquée des enjeux sur le terrain.</p>
<p>Avec Nicolas Hulot, la France a un ministre de la Transition écologique et solidaire, où l&#8217;on peut se poser légitiment la question de son utilité. Lui ou un/une autre, <strong>la politique environnementale du président Macron ne prend plus</strong>. Le projet d&#8217;aéroport de Notre-Dame-des-Landes a été abandonné pour des raisons politiques et non écologiques. <strong>Dans le dossier du contournement Ouest de Strasbourg, l&#8217;État aurait de multiples raisons d&#8217;arrêter le projet</strong> : trois avis négatifs du Conseil national de la protection de la nature (CNPN), un rapport accablant de l&#8217;Autorité environnementale &#8211; pourtant, il les ignore et préfère faire confiance à la bienveillance de Vinci, à préserver la faune et la flore. La bienveillance n&#8217;a pas le même aspect vu du terrain. Pire, Nicolas Hulot tient un discours incohérent, là où il n&#8217;a jamais rencontré les opposants pour se forger une opinion objective. Au micro de France Bleu, en février dernier, il disait :</p>
<blockquote><p>&#8220;Je ne peux pas non plus de Paris me substituer aux décisions des autorités locales et régionales. Ce n&#8217;est pas l&#8217;idée que je me fais du fonctionnement de l&#8217;Etat. Ce projet a été maintes fois approuvé, il est contesté, il a été amélioré, _il n&#8217;est pas parfait_. J&#8217;ai donné à l&#8217;opérateur un certain nombre de prescriptions qui sont autant de conditions s&#8217;il veut pouvoir réaliser les travaux. Globalement je pense que c&#8217;est le moins mauvais compromis&#8221;</p></blockquote>
<p>À quoi sert-il ? Les opposants au GCO l&#8217;ont déjà exprimé. En tout cas, le combat contre le contournement Ouest de Strasbourg &#8211; une autoroute qui ne règle rien des problématiques strasbourgeoises en matière d&#8217;engorgement de l&#8217;A35 et de la pollution &#8211; montre les limites de l’intérêt au climat et à l&#8217;environnement que porte Emmanuel Macron. En a-t-il vraiment conscience ?</p>
<p>Pour autant, le collectif GCO NON MERCI et l&#8217;ensemble des acteurs engagés dans la bataille, restent mobilisés. Rien n&#8217;est plié. La ZAD de Kolbsheim est le grain de sable qui enraille la machine sur la route de Vinci, de nombreux recours ne sont pas encore jugés et un quatrième avis négatif sur le dossier n&#8217;est pas à exclure dans le cadre de l&#8217;enquête publique en cours. </p>
<blockquote><p>Que c&#8217;est dur de faire entendre raisons aux décideurs.<br />
Il n&#8217;y a pas de planète B, répète un certain Macron&#8230; </p></blockquote>
</div>
</div>
<div style="text-align: center;">
<div class="texte" style="font-family: Helvetica Neue, Arial, Helvetica, Geneva, sans-serif; font-size: 12px; line-height: 19px; margin-bottom: 60pt;">
Samedi 5 mai, en cours d&#8217;après-midi, une chaîne humaine s&#8217;est formée devant la gare de Strasbourg<br />
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/S0IEfYJzrwM" frameborder="0" allow="autoplay; encrypted-media" allowfullscreen></iframe></p>
</div>
</div








</p>

                    [category@term] => ACTUS
                    [category#2@term] => MANIFS, EVENEMENTS, ...
                    [category#3@term] => Vinci
                    [category#4@term] => GCO
                    [category#5@term] => Kermesse des luttes
                    [category#6@term] => La Fête à Macron
                    [category#7@term] => Strasbourg
                    [date_timestamp] => 1525789943
                )

            [9] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Un 1er mai sous le signe de la « RESISTANCE »
                    [link#] => 1
                    [link] => https://gcononmerci.org/manifs/un-1er-mai-sous-le-signe-de-la-resistance/
                    [comments#] => 1
                    [comments] => https://gcononmerci.org/manifs/un-1er-mai-sous-le-signe-de-la-resistance/#respond
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Thu, 03 May 2018 13:31:48 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Camille
                            [subject#] => 4
                            [subject] => ACTUS
                            [subject#2] => MANIFS, EVENEMENTS, ...
                            [subject#3] => 1er mai
                            [subject#4] => manifestation
                        )

                    [category#] => 4
                    [category] => ACTUS
                    [category#2] => MANIFS, EVENEMENTS, ...
                    [category#3] => 1er mai
                    [category#4] => manifestation
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://gcononmerci.org/?p=8247
                    [description#] => 1
                    [description] => Des militants anti-GCO ont pris part au cortège du 1er mai à Strasbourg. Plus de 2 000 manifestants d&#8217;horizons différentes, dans une manifestation sous le signe de la « RÉSISTANCE », tant sociale qu&#8217;écologique. Parti vers 10h de la Place De Lattre de Tassigny, les manifestants ont rejoint peu avant midi la Place Kléber en... <div class="read-more"><a href="https://gcononmerci.org/manifs/un-1er-mai-sous-le-signe-de-la-resistance/">Lire la suite</a></div>
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <div style="text-align: justify;">
<div class="texte" style="font-family: Helvetica Neue, Arial, Helvetica, Geneva, sans-serif; font-size: 14px; line-height: 19px; margin-bottom: 30pt;">
Des militants anti-GCO ont pris part au cortège du 1er mai à Strasbourg. Plus de 2 000 manifestants d&#8217;horizons différentes, dans une manifestation sous le signe de la « RÉSISTANCE », tant sociale qu&#8217;écologique. Parti vers 10h de la Place De Lattre de Tassigny, les manifestants ont rejoint peu avant midi la Place Kléber en arrivant depuis Broglie.<center></p>
<p><iframe src="https://www.facebook.com/plugins/post.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fpermalink.php%3Fstory_fbid%3D2064216940486059%26id%3D1450769005164192&#038;width=500" width="500" height="710" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allow="encrypted-media"></iframe></center></p>
<p>Pour le collectif, le GCO reste une mauvaise idée à de vrais problèmes. L&#8217;autoroute sert les intérêts de Vinci et non l’intérêt général. Des alternatives existent. Nous réclamons toujours un moratoire. Vendredi 4 mai, aura lieu la dernière réunion publique d&#8217;une série débutée le 9 avril dernier dans le cadre de l&#8217;enquête publique en cours. Une enquête se terminera le 11 mai. Notre objectif est d&#8217;obtenir un avis négatif. <a href="https://gcononmerci.org/actus/ittenheim-enquete-publique-et-derniere-reunion-publique/" rel="noopener" target="_blank">Infos ici</a>.</p>
</div>
<div class="texte" style="font-family: Helvetica Neue, Arial, Helvetica, Geneva, sans-serif; font-size: 14px; line-height: 19px; margin-bottom: 60pt;">
<blockquote><p><img src="https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2018/05/manif-du-1er-mai-a-strasbourg-photo-l-alsace-jean-marc-loos-1525168222.jpg" alt="" width="840" height="560" class="aligncenter size-full wp-image-8250" srcset="https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2018/05/manif-du-1er-mai-a-strasbourg-photo-l-alsace-jean-marc-loos-1525168222.jpg 840w, https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2018/05/manif-du-1er-mai-a-strasbourg-photo-l-alsace-jean-marc-loos-1525168222-300x200.jpg 300w, https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2018/05/manif-du-1er-mai-a-strasbourg-photo-l-alsace-jean-marc-loos-1525168222-768x512.jpg 768w" sizes="(max-width: 840px) 100vw, 840px" /></p>
<div class="texte" style="text-align: center; font-size: 12px;">&#8211; photo L&#8217;ALSACE &#8211; <a href="https://www.lalsace.fr/actualite/2018/05/01/le-1er-mai-social-et-syndical-en-alsace" rel="noopener" target="_blank">1er mai en Alsace</a></div>
</blockquote>
<blockquote><p><img src="https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2018/05/20180501_ph_leonarda_G.jpg" alt="" width="1080" height="758" class="aligncenter size-full wp-image-8251" srcset="https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2018/05/20180501_ph_leonarda_G.jpg 1080w, https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2018/05/20180501_ph_leonarda_G-300x211.jpg 300w, https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2018/05/20180501_ph_leonarda_G-768x539.jpg 768w, https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2018/05/20180501_ph_leonarda_G-1024x719.jpg 1024w" sizes="(max-width: 1080px) 100vw, 1080px" /></p>
<div class="texte" style="text-align: center; font-size: 12px;">&#8211; photo Leonarda G. &#8211; A l&#8217;approche de la place de République &#8211;</div>
</blockquote>
<blockquote><p><img src="https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2018/05/20180501_ph_leyla_01.jpg" alt="" width="960" height="540" class="aligncenter size-full wp-image-8252" srcset="https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2018/05/20180501_ph_leyla_01.jpg 960w, https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2018/05/20180501_ph_leyla_01-300x169.jpg 300w, https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2018/05/20180501_ph_leyla_01-768x432.jpg 768w" sizes="(max-width: 960px) 100vw, 960px" /></p>
<div class="texte" style="text-align: center; font-size: 12px;">&#8211; photo Leyla &#8211; Des militants anti-GCO dans la manif ! &#8211;</div>
</blockquote>
<blockquote><p><img src="https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2018/05/20180501_cgt67.jpg" alt="" width="1600" height="1074" class="aligncenter size-full wp-image-8253" srcset="https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2018/05/20180501_cgt67.jpg 1600w, https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2018/05/20180501_cgt67-300x201.jpg 300w, https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2018/05/20180501_cgt67-768x516.jpg 768w, https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2018/05/20180501_cgt67-1024x687.jpg 1024w, https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2018/05/20180501_cgt67-1320x886.jpg 1320w" sizes="(max-width: 1600px) 100vw, 1600px" /></p>
<div class="texte" style="text-align: center; font-size: 12px;">&#8211; photo CGT67 &#8211; Soutien du collectif GCO NON MERCI &#8211;</div>
</blockquote>
</blockquote>
</div>
</div>

                        )

                    [wfw] => Array
                        (
                            [commentrss#] => 1
                            [commentrss] => https://gcononmerci.org/manifs/un-1er-mai-sous-le-signe-de-la-resistance/feed/
                        )

                    [slash] => Array
                        (
                            [comments#] => 1
                            [comments] => 0
                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => Des militants anti-GCO ont pris part au cortège du 1er mai à Strasbourg. Plus de 2 000 manifestants d&#8217;horizons différentes, dans une manifestation sous le signe de la « RÉSISTANCE », tant sociale qu&#8217;écologique. Parti vers 10h de la Place De Lattre de Tassigny, les manifestants ont rejoint peu avant midi la Place Kléber en... <div class="read-more"><a href="https://gcononmerci.org/manifs/un-1er-mai-sous-le-signe-de-la-resistance/">Lire la suite</a></div>
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <div style="text-align: justify;">
<div class="texte" style="font-family: Helvetica Neue, Arial, Helvetica, Geneva, sans-serif; font-size: 14px; line-height: 19px; margin-bottom: 30pt;">
Des militants anti-GCO ont pris part au cortège du 1er mai à Strasbourg. Plus de 2 000 manifestants d&#8217;horizons différentes, dans une manifestation sous le signe de la « RÉSISTANCE », tant sociale qu&#8217;écologique. Parti vers 10h de la Place De Lattre de Tassigny, les manifestants ont rejoint peu avant midi la Place Kléber en arrivant depuis Broglie.<center></p>
<p><iframe src="https://www.facebook.com/plugins/post.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fpermalink.php%3Fstory_fbid%3D2064216940486059%26id%3D1450769005164192&#038;width=500" width="500" height="710" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allow="encrypted-media"></iframe></center></p>
<p>Pour le collectif, le GCO reste une mauvaise idée à de vrais problèmes. L&#8217;autoroute sert les intérêts de Vinci et non l’intérêt général. Des alternatives existent. Nous réclamons toujours un moratoire. Vendredi 4 mai, aura lieu la dernière réunion publique d&#8217;une série débutée le 9 avril dernier dans le cadre de l&#8217;enquête publique en cours. Une enquête se terminera le 11 mai. Notre objectif est d&#8217;obtenir un avis négatif. <a href="https://gcononmerci.org/actus/ittenheim-enquete-publique-et-derniere-reunion-publique/" rel="noopener" target="_blank">Infos ici</a>.</p>
</div>
<div class="texte" style="font-family: Helvetica Neue, Arial, Helvetica, Geneva, sans-serif; font-size: 14px; line-height: 19px; margin-bottom: 60pt;">
<blockquote><p><img src="https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2018/05/manif-du-1er-mai-a-strasbourg-photo-l-alsace-jean-marc-loos-1525168222.jpg" alt="" width="840" height="560" class="aligncenter size-full wp-image-8250" srcset="https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2018/05/manif-du-1er-mai-a-strasbourg-photo-l-alsace-jean-marc-loos-1525168222.jpg 840w, https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2018/05/manif-du-1er-mai-a-strasbourg-photo-l-alsace-jean-marc-loos-1525168222-300x200.jpg 300w, https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2018/05/manif-du-1er-mai-a-strasbourg-photo-l-alsace-jean-marc-loos-1525168222-768x512.jpg 768w" sizes="(max-width: 840px) 100vw, 840px" /></p>
<div class="texte" style="text-align: center; font-size: 12px;">&#8211; photo L&#8217;ALSACE &#8211; <a href="https://www.lalsace.fr/actualite/2018/05/01/le-1er-mai-social-et-syndical-en-alsace" rel="noopener" target="_blank">1er mai en Alsace</a></div>
</blockquote>
<blockquote><p><img src="https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2018/05/20180501_ph_leonarda_G.jpg" alt="" width="1080" height="758" class="aligncenter size-full wp-image-8251" srcset="https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2018/05/20180501_ph_leonarda_G.jpg 1080w, https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2018/05/20180501_ph_leonarda_G-300x211.jpg 300w, https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2018/05/20180501_ph_leonarda_G-768x539.jpg 768w, https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2018/05/20180501_ph_leonarda_G-1024x719.jpg 1024w" sizes="(max-width: 1080px) 100vw, 1080px" /></p>
<div class="texte" style="text-align: center; font-size: 12px;">&#8211; photo Leonarda G. &#8211; A l&#8217;approche de la place de République &#8211;</div>
</blockquote>
<blockquote><p><img src="https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2018/05/20180501_ph_leyla_01.jpg" alt="" width="960" height="540" class="aligncenter size-full wp-image-8252" srcset="https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2018/05/20180501_ph_leyla_01.jpg 960w, https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2018/05/20180501_ph_leyla_01-300x169.jpg 300w, https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2018/05/20180501_ph_leyla_01-768x432.jpg 768w" sizes="(max-width: 960px) 100vw, 960px" /></p>
<div class="texte" style="text-align: center; font-size: 12px;">&#8211; photo Leyla &#8211; Des militants anti-GCO dans la manif ! &#8211;</div>
</blockquote>
<blockquote><p><img src="https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2018/05/20180501_cgt67.jpg" alt="" width="1600" height="1074" class="aligncenter size-full wp-image-8253" srcset="https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2018/05/20180501_cgt67.jpg 1600w, https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2018/05/20180501_cgt67-300x201.jpg 300w, https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2018/05/20180501_cgt67-768x516.jpg 768w, https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2018/05/20180501_cgt67-1024x687.jpg 1024w, https://gcononmerci.org/wp-content/uploads/2018/05/20180501_cgt67-1320x886.jpg 1320w" sizes="(max-width: 1600px) 100vw, 1600px" /></p>
<div class="texte" style="text-align: center; font-size: 12px;">&#8211; photo CGT67 &#8211; Soutien du collectif GCO NON MERCI &#8211;</div>
</blockquote>
</blockquote>
</div>
</div>

                    [category@term] => ACTUS
                    [category#2@term] => MANIFS, EVENEMENTS, ...
                    [category#3@term] => 1er mai
                    [category#4@term] => manifestation
                    [date_timestamp] => 1525354308
                )

        )

    [channel] => Array
        (
            [title#] => 1
            [title] => GCO NON MERCI
            [atom] => Array
                (
                    [link#] => 1
                    [link@] => href,rel,type
                    [link@href] => https://gcononmerci.org/feed/
                    [link@rel] => self
                    [link@type] => application/rss+xml
                )

            [link#] => 1
            [link] => https://gcononmerci.org
            [description#] => 1
            [description] => Le GCO n'est pas la solution !
            [lastbuilddate#] => 1
            [lastbuilddate] => Tue, 22 May 2018 11:14:48 +0000
            [language#] => 1
            [language] => fr-FR
            [sy] => Array
                (
                    [updateperiod#] => 1
                    [updateperiod] => hourly
                    [updatefrequency#] => 1
                    [updatefrequency] => 1
                )

            [generator#] => 1
            [generator] => https://wordpress.org/?v=4.9.5
            [tagline#] => 1
            [tagline] => Le GCO n'est pas la solution !
            [subtitle#] => 1
            [subtitle] => Le GCO n'est pas la solution !
        )

    [textinput] => Array
        (
        )

    [image] => Array
        (
        )

    [feed_type] => RSS
    [feed_version] => 2.0
    [encoding] => UTF-8
    [_source_encoding] => 
    [ERROR] => 
    [WARNING] => 
    [_ATOM_CONTENT_CONSTRUCTS] => Array
        (
            [0] => content
            [1] => summary
            [2] => title
            [3] => info
            [4] => tagline
            [5] => copyright
            [6] => rights
            [7] => subtitle
        )

    [_XHTML_CONTENT_CONSTRUCTS] => Array
        (
            [0] => body
            [1] => div
        )

    [_KNOWN_ENCODINGS] => Array
        (
            [0] => UTF-8
            [1] => US-ASCII
            [2] => ISO-8859-1
        )

    [stack] => Array
        (
        )

    [inchannel] => 
    [initem] => 
    [incontent] => Array
        (
        )

    [exclude_top] => 
    [intextinput] => 
    [inimage] => 
    [current_namespace] => 
    [current_category] => 0
    [last_modified] => Tue, 22 May 2018 11:14:48 GMT

    [etag] => "0f54ecf8f8e357f02b5d10e0aeec01b5"

    [rss_origin] => 5
)