Index Strasbourg curieux Strasbourg à la loupe

Agenda curieux :: Actu des sites Strasbourgeois :: Hébergement strasbourgeois

Strasbourg à la loupe » club presse strasbourg

Feeds

3642 items (3639 unread) in 267 feeds

Exposition Exposition (50 unread)
Concert / soirée Concert / soirée (223 unread)
Guide / média Guide / média (1187 unread)
Média_vidéo Média_vidéo (3 unread)
Projection Projection (13 unread)
Politique / social Politique / social (1736 unread)
théâtre théâtre (6 unread)
Artiste Artiste
Inclassables Inclassables (38 unread)
Edition/bd/imprimerie Edition/bd/imprimerie (144 unread)
Vélo transport Vélo transport (42 unread)
Monde Numérique Monde Numérique (30 unread)
Monde Numérique Média Monde Numérique Média
Nature et Agriculture Nature et Agriculture (43 unread)
Vie/assoc Quartiers Vie/assoc Quartiers (124 unread)
 «  Expand/Collapse
MagpieRSS Object
(
    [parser] => Resource id #18
    [current_item] => Array
        (
        )

    [items] => Array
        (
            [0] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => 1949-2019 : Le Conseil de l’Europe toujours indispensable
                    [link#] => 1
                    [link] => https://www.club-presse-strasbourg.com/1949-2019-le-conseil-de-leurope-toujours-indispensable/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Mon, 30 Sep 2019 13:06:37 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Anka Wessang
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Actu
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => Actu
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://www.club-presse-strasbourg.com/?p=29072
                    [description#] => 1
                    [description] => <h6>EDITO</h6>
Pour beaucoup de Strasbourgeoises et Strasbourgeois,
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p>Pour beaucoup de Strasbourgeoises et Strasbourgeois, le Conseil de l&#8217;Europe fait partie des meubles de la ville. Un repère aux 47 drapeaux, tout près de l&#8217;Orangerie.</p>
<p>Un lieu où l&#8217;on n&#8217;entre pas sans badge, un &#8220;Palais&#8221; sans prince mais un palais quand même. Intimidant.</p>
<p>A lire l&#8217;ouvrage &#8220;Artisans de l&#8217;Europe. 30 témoignages pour 70 ans d&#8217;histoire&#8221; publié cet automne par La Nuée Bleue, on mesure pourtant combien ce lieu est nôtre.</p>
<p>Au fil des pages s&#8217;y déroule une histoire profondément humaine, avec ses hauts et ses bas, ses accélérations et ses remises en question. Les contributions s&#8217;y enchaînent pour au final raconter &#8211; dans le plus beau sens du terme &#8211; la chronologie de ces sept décennies marquées de réalisations dont nous ne mesurons sans doute pas assez l&#8217;importance alors même qu&#8217;elles sont destinées à protéger nos droits les plus essentiels.</p>
<p>Je n&#8217;en ferai pas la liste ici. Elle serait trop longue…</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>Mais en ce mois d&#8217;octobre, me reviennent en mémoire les affres du printemps. Souvenez-vous… On se demandait alors si la &#8220;crise russe&#8221; trouverait une issue favorable. Une histoire de gros sous, disait-on alors. Si le Conseil de l&#8217;Europe fait tout pour que la délégation de la Douma réintègre l&#8217;Assemblée parlementaire c&#8217;est pour que Moscou abonde à nouveau au budget commun. Certes… Mais pas que.</p>
<p>Un départ de la Russie du Conseil de l&#8217;Europe n&#8217;était pas exclu à l&#8217;horizon de l&#8217;été et il aurait été dramatique.</p>
<p>Pour le Conseil de l&#8217;Europe, amputé d&#8217;une immense zone d&#8217;influence alors que son objectif est de diffuser – par la persuasion – les critères de l&#8217;Etat de droit, de la démocratie et des droits de l&#8217;homme sur le continent tout entier.</p>
<p>Et pour les citoyens russes, privés, entre autres, du recours à la Cour européenne des droits de l&#8217;homme, cette juridiction unique au monde qu&#8217;on appelle &#8220;le bras armé&#8221; du Conseil de l&#8217;Europe.</p>
<p>Un miracle démocratique né et installé à Strasbourg.</p>
<div>
<blockquote><p><strong><span style="font-family: arial, helvetica neue, helvetica, sans-serif;">Véronique LEBLANC</span></strong><br />
<span style="font-family: arial, helvetica neue, helvetica, sans-serif;">Journaliste &#8211; La libre Belgique</span><br />
<a href="mailto:leblanc.veronique@wanadoo.fr" target="_blank" rel="noopener noreferrer">leblanc.veronique@wanadoo.fr</a></p></blockquote>
</div>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <h6>EDITO</h6>
Pour beaucoup de Strasbourgeoises et Strasbourgeois,
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p>Pour beaucoup de Strasbourgeoises et Strasbourgeois, le Conseil de l&#8217;Europe fait partie des meubles de la ville. Un repère aux 47 drapeaux, tout près de l&#8217;Orangerie.</p>
<p>Un lieu où l&#8217;on n&#8217;entre pas sans badge, un &#8220;Palais&#8221; sans prince mais un palais quand même. Intimidant.</p>
<p>A lire l&#8217;ouvrage &#8220;Artisans de l&#8217;Europe. 30 témoignages pour 70 ans d&#8217;histoire&#8221; publié cet automne par La Nuée Bleue, on mesure pourtant combien ce lieu est nôtre.</p>
<p>Au fil des pages s&#8217;y déroule une histoire profondément humaine, avec ses hauts et ses bas, ses accélérations et ses remises en question. Les contributions s&#8217;y enchaînent pour au final raconter &#8211; dans le plus beau sens du terme &#8211; la chronologie de ces sept décennies marquées de réalisations dont nous ne mesurons sans doute pas assez l&#8217;importance alors même qu&#8217;elles sont destinées à protéger nos droits les plus essentiels.</p>
<p>Je n&#8217;en ferai pas la liste ici. Elle serait trop longue…</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>Mais en ce mois d&#8217;octobre, me reviennent en mémoire les affres du printemps. Souvenez-vous… On se demandait alors si la &#8220;crise russe&#8221; trouverait une issue favorable. Une histoire de gros sous, disait-on alors. Si le Conseil de l&#8217;Europe fait tout pour que la délégation de la Douma réintègre l&#8217;Assemblée parlementaire c&#8217;est pour que Moscou abonde à nouveau au budget commun. Certes… Mais pas que.</p>
<p>Un départ de la Russie du Conseil de l&#8217;Europe n&#8217;était pas exclu à l&#8217;horizon de l&#8217;été et il aurait été dramatique.</p>
<p>Pour le Conseil de l&#8217;Europe, amputé d&#8217;une immense zone d&#8217;influence alors que son objectif est de diffuser – par la persuasion – les critères de l&#8217;Etat de droit, de la démocratie et des droits de l&#8217;homme sur le continent tout entier.</p>
<p>Et pour les citoyens russes, privés, entre autres, du recours à la Cour européenne des droits de l&#8217;homme, cette juridiction unique au monde qu&#8217;on appelle &#8220;le bras armé&#8221; du Conseil de l&#8217;Europe.</p>
<p>Un miracle démocratique né et installé à Strasbourg.</p>
<div>
<blockquote><p><strong><span style="font-family: arial, helvetica neue, helvetica, sans-serif;">Véronique LEBLANC</span></strong><br />
<span style="font-family: arial, helvetica neue, helvetica, sans-serif;">Journaliste &#8211; La libre Belgique</span><br />
<a href="mailto:leblanc.veronique@wanadoo.fr" target="_blank" rel="noopener noreferrer">leblanc.veronique@wanadoo.fr</a></p></blockquote>
</div>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>

                    [category@term] => Actu
                    [date_timestamp] => 1569848797
                )

            [1] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => CARTON ROUGE
                    [link#] => 1
                    [link] => https://www.club-presse-strasbourg.com/carton-rouge/
                    [comments#] => 1
                    [comments] => https://www.club-presse-strasbourg.com/carton-rouge/#respond
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Fri, 30 Aug 2019 12:56:03 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Anka Wessang
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Actu
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => Actu
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://www.club-presse-strasbourg.com/?p=28936
                    [description#] => 1
                    [description] => <h6>EDITO</h6>
Le sport fait vibrer des millions de fans à travers le monde.
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p><strong>CARTON ROUGE</strong></p>
<p>Le sport fait vibrer des millions de fans à travers le monde. Des gamins rêvent de devenir un jour les M’Bappé, Parker ou Riner. Mais pour les journalistes de sport, travailler auprès de ces champions est devenu plus compliqué au fil des années !</p>
<p>Les interviews à la sortie des vestiaires, sans langue de bois, sont parfois remplacées par des messages sur les réseaux sociaux. Les community managers prennent les rennes de la communication et les sportifs passent leur com. en évitant nos micros !</p>
<p>Les enjeux économiques sont tels que les journalistes dérangent. La saison dernière, le journal l’Equipe n’avait pas accès au centre d’entrainement du Paris-Saint-Germain et n’avait pas la parole en conférence de presse. La raison, un article sur Edison Cavani (l&#8217;avant centre du PSG) qui n’a pas plu au club parisien.  Le club de rugby de Biarritz a distribué des milliers de casquettes à ses supporteurs avec le slogan <em>&#8220;Make journalism honest again&#8221;</em>  (&#8220;rendons le journalisme à nouveau honnête&#8221;), qui paraphrase la célèbre formule de <a href="https://www.francetvinfo.fr/monde/usa/presidentielle/donald-trump/" data-cke-saved-href="https://www.francetvinfo.fr/monde/usa/presidentielle/donald-trump/">Donald Trump</a>.  Ces derniers jours le club a décidé de fermer sa tribune de presse afin d’empêcher les confrères d&#8217;accéder au match ! L’UJSF (Union des Journalistes Sportifs Français) se bat au quotidien pour que les droits des journalistes soient respectés. Malheureusement, dans un univers où l’argent, le business et les agents de joueurs dictent leurs lois, les journalistes doivent se battre pour que le public reste informé et que les gamins continuent à rêver.</p>
<blockquote><p><strong><span style="font-family: arial, helvetica neue, helvetica, sans-serif;">David SANDONA</span></strong><br />
<span style="font-family: arial, helvetica neue, helvetica, sans-serif;">Grand Reporter &#8211; France Télévisions</span><br />
<span style="font-family: arial, helvetica neue, helvetica, sans-serif;">Membre &#8211; </span><a href="https://www.ujsf.fr/" data-cke-saved-href="https://www.ujsf.fr/">UJSF</a><br />
<a data-cke-saved-href="mailto:David.Sandona@francetv.fr">David.Sandona@francetv.fr</a></p></blockquote>

                        )

                    [wfw] => Array
                        (
                            [commentrss#] => 1
                            [commentrss] => https://www.club-presse-strasbourg.com/carton-rouge/feed/
                        )

                    [slash] => Array
                        (
                            [comments#] => 1
                            [comments] => 0
                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <h6>EDITO</h6>
Le sport fait vibrer des millions de fans à travers le monde.
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p><strong>CARTON ROUGE</strong></p>
<p>Le sport fait vibrer des millions de fans à travers le monde. Des gamins rêvent de devenir un jour les M’Bappé, Parker ou Riner. Mais pour les journalistes de sport, travailler auprès de ces champions est devenu plus compliqué au fil des années !</p>
<p>Les interviews à la sortie des vestiaires, sans langue de bois, sont parfois remplacées par des messages sur les réseaux sociaux. Les community managers prennent les rennes de la communication et les sportifs passent leur com. en évitant nos micros !</p>
<p>Les enjeux économiques sont tels que les journalistes dérangent. La saison dernière, le journal l’Equipe n’avait pas accès au centre d’entrainement du Paris-Saint-Germain et n’avait pas la parole en conférence de presse. La raison, un article sur Edison Cavani (l&#8217;avant centre du PSG) qui n’a pas plu au club parisien.  Le club de rugby de Biarritz a distribué des milliers de casquettes à ses supporteurs avec le slogan <em>&#8220;Make journalism honest again&#8221;</em>  (&#8220;rendons le journalisme à nouveau honnête&#8221;), qui paraphrase la célèbre formule de <a href="https://www.francetvinfo.fr/monde/usa/presidentielle/donald-trump/" data-cke-saved-href="https://www.francetvinfo.fr/monde/usa/presidentielle/donald-trump/">Donald Trump</a>.  Ces derniers jours le club a décidé de fermer sa tribune de presse afin d’empêcher les confrères d&#8217;accéder au match ! L’UJSF (Union des Journalistes Sportifs Français) se bat au quotidien pour que les droits des journalistes soient respectés. Malheureusement, dans un univers où l’argent, le business et les agents de joueurs dictent leurs lois, les journalistes doivent se battre pour que le public reste informé et que les gamins continuent à rêver.</p>
<blockquote><p><strong><span style="font-family: arial, helvetica neue, helvetica, sans-serif;">David SANDONA</span></strong><br />
<span style="font-family: arial, helvetica neue, helvetica, sans-serif;">Grand Reporter &#8211; France Télévisions</span><br />
<span style="font-family: arial, helvetica neue, helvetica, sans-serif;">Membre &#8211; </span><a href="https://www.ujsf.fr/" data-cke-saved-href="https://www.ujsf.fr/">UJSF</a><br />
<a data-cke-saved-href="mailto:David.Sandona@francetv.fr">David.Sandona@francetv.fr</a></p></blockquote>

                    [category@term] => Actu
                    [date_timestamp] => 1567169763
                )

            [2] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => LIBERTE, ORGANISATION, SOLIDARITE, TRIPTYQUE DU JOURNALISME REMUNERE A LA PIGE 
                    [link#] => 1
                    [link] => https://www.club-presse-strasbourg.com/passion-pigiste/
                    [comments#] => 1
                    [comments] => https://www.club-presse-strasbourg.com/passion-pigiste/#respond
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Fri, 30 Aug 2019 12:52:31 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Anka Wessang
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Actu
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => Actu
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://www.club-presse-strasbourg.com/?p=28931
                    [description#] => 1
                    [description] => <h6>EDITO</h6>
« Marie, pourquoi as-tu choisi la pige ? »
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p>« Marie, pourquoi as-tu choisi la pige ? » Cette question, je la dois à un collègue en poste, lors d’une journée de vacation en rédaction cet été. Ledit collègue ne comprenant pas pourquoi, je cite, « je me compliquais autant la vie, alors que je pourrais avoir un poste en CDI ». Sur le fond, il n’a pas tort mais voilà, j’ai choisi la pige et j’avoue m’y complaire. Chers collègues au salaire mensualisé, voici ma réponse.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>Le journalisme à la pige permet de multiplier les collaborations, les formats et les projets. Chez nous, pas de clause d’exclusivité mais une présomption de CDI avec chacune des entreprises pour lesquelles nous travaillons régulièrement. Cela signifie davantage d’expérience et répond à nos envies d’ailleurs… mais attention, enthousiastes, arrêtez-vous là car la pige, c’est d’abord de l’exigence et de la discipline ! Chaque jour, effectuer sa veille de presse, envoyer ses synopsis, écrire ses papiers, tourner ses images… et s’organiser pour intégrer toutes ces tâches dans des journées de 24 heures, en parallèle de nos activités extra-professionnelles et de la vie quotidienne… cela nécessite un minimum de pratique. Sans oublier le suivi des salaires car nous sommes en général payés à la publication et, ô surprise, parfois nos rédactions oublient de s’acquitter du 13e mois ou nous imposent 30% d&#8217;abattement sur certaines de nos cotisations sociales que nous avions pourtant refusés, préalablement.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>Bien sûr, pas de secrétaire pour prendre nos réservations de train ou de collègue pour nous remplacer au pied levé si nous nous fracturons une jambe. En revanche, nous avons l’obligation de mener à bien, en temps et en heure, nos travaux commandés par chaque employeur. Dans le cas contraire, nous prenons le risque de perdre une collaboration. Au sein d’une rédaction, les tâches peuvent être redistribuées quasiment en temps réel ; les pigistes &#8211; eux &#8211; comptent sur le réseau si un imprévu se présente. Pour gagner en efficacité et éviter l’isolement, nous avons chacun nos trucs et astuces. Au sein des collectifs ou des espaces de <em>coworking,</em> nous pouvons solliciter de l’aide pour la relecture d’un article, un avis sur la pertinence d’un angle ou une paire d’yeux supplémentaire pour décrypter une fiche de paie… Être pigiste, c’est d’abord être réactif et doté d&#8217;une réelle capacité d’adaptation. Entre Shiva et le couteau suisse si on veut apporter une touche d’humour à cet édito et dédramatiser le quotidien. La pige oblige à travailler différemment et un bon journaliste n’est pas forcément un bon pigiste.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>Piger permet de comprendre le sens du mot solidarité. Si des généralités ne sont jamais bonnes, la plupart des pigistes &#8211; du moins ceux qui durent &#8211; sont à l’écoute et à la disposition de leurs collègues. Outre les groupes de discussion dédiés sur les réseaux sociaux au sein desquels ils s’entraident, le <em>Forum [piges] </em>considéré par beaucoup comme un <em>must</em>, journalistes pigistes de France et de Navarre se retrouvent chaque année lors des 48H de la Pige organisées par l&#8217;association nationale Profession : Pigiste. Le paradoxe du pigiste est sa conscience aigüe de faire partie d’un ensemble. Au sein d’une rédaction, vous êtes un membre de l’équipe. Pigiste, vous n’y arriverez pas seul car la charge de travail est trop importante sans un minimum d’organisation, de réseau mais aussi de recul. Raison pour laquelle, nous organisons avec Bénédicte &#8211; et depuis décembre 2016 &#8211; des Apéros pigistes à Strasbourg, dans le cadre de Profession : Pigiste, l’association que nous représentons et défendons. Sur le modèle de l’auberge espagnole, nous nous retrouvons certains lundis soirs, dans les locaux du Club de la presse Strasbourg Europe qui nous soutient, pour échanger sur des thèmes précis. L’occasion aussi de marteler des vérités de la Palice aux nouveaux et futurs venus sur le marché : la pige n’est pas un statut mais un mode de rémunération. À l&#8217;inverse de la plupart des salariés nous ne sommes pas payés en fonction d&#8217;un temps de travail mais nous avons la liberté de faire ce que nous aimons.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p><strong>Marie LUFF avec Bénédicte WEISS</strong><br />
Deux journaliste heureuses<br />
Respectivement secrétaire et co-présidente de <a href="https://pigiste.org/" target="_blank" rel="noopener noreferrer" data-cke-saved-href="https://pigiste.org">Profession : Pigiste</a><br />
<a target="_blank" rel="noopener noreferrer" data-cke-saved-href="mailto:aperos.pigistes.strasbourg@gmail.com">aperos.pigistes.strasbourg@gmail.com<br />
</a></p>
<p><a target="_blank" rel="noopener noreferrer" data-cke-saved-href="mailto:aperos.pigistes.strasbourg@gmail.com">Forum Piges<br />
</a></p>
<p>&nbsp;</p>

                        )

                    [wfw] => Array
                        (
                            [commentrss#] => 1
                            [commentrss] => https://www.club-presse-strasbourg.com/passion-pigiste/feed/
                        )

                    [slash] => Array
                        (
                            [comments#] => 1
                            [comments] => 0
                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <h6>EDITO</h6>
« Marie, pourquoi as-tu choisi la pige ? »
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p>« Marie, pourquoi as-tu choisi la pige ? » Cette question, je la dois à un collègue en poste, lors d’une journée de vacation en rédaction cet été. Ledit collègue ne comprenant pas pourquoi, je cite, « je me compliquais autant la vie, alors que je pourrais avoir un poste en CDI ». Sur le fond, il n’a pas tort mais voilà, j’ai choisi la pige et j’avoue m’y complaire. Chers collègues au salaire mensualisé, voici ma réponse.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>Le journalisme à la pige permet de multiplier les collaborations, les formats et les projets. Chez nous, pas de clause d’exclusivité mais une présomption de CDI avec chacune des entreprises pour lesquelles nous travaillons régulièrement. Cela signifie davantage d’expérience et répond à nos envies d’ailleurs… mais attention, enthousiastes, arrêtez-vous là car la pige, c’est d’abord de l’exigence et de la discipline ! Chaque jour, effectuer sa veille de presse, envoyer ses synopsis, écrire ses papiers, tourner ses images… et s’organiser pour intégrer toutes ces tâches dans des journées de 24 heures, en parallèle de nos activités extra-professionnelles et de la vie quotidienne… cela nécessite un minimum de pratique. Sans oublier le suivi des salaires car nous sommes en général payés à la publication et, ô surprise, parfois nos rédactions oublient de s’acquitter du 13e mois ou nous imposent 30% d&#8217;abattement sur certaines de nos cotisations sociales que nous avions pourtant refusés, préalablement.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>Bien sûr, pas de secrétaire pour prendre nos réservations de train ou de collègue pour nous remplacer au pied levé si nous nous fracturons une jambe. En revanche, nous avons l’obligation de mener à bien, en temps et en heure, nos travaux commandés par chaque employeur. Dans le cas contraire, nous prenons le risque de perdre une collaboration. Au sein d’une rédaction, les tâches peuvent être redistribuées quasiment en temps réel ; les pigistes &#8211; eux &#8211; comptent sur le réseau si un imprévu se présente. Pour gagner en efficacité et éviter l’isolement, nous avons chacun nos trucs et astuces. Au sein des collectifs ou des espaces de <em>coworking,</em> nous pouvons solliciter de l’aide pour la relecture d’un article, un avis sur la pertinence d’un angle ou une paire d’yeux supplémentaire pour décrypter une fiche de paie… Être pigiste, c’est d’abord être réactif et doté d&#8217;une réelle capacité d’adaptation. Entre Shiva et le couteau suisse si on veut apporter une touche d’humour à cet édito et dédramatiser le quotidien. La pige oblige à travailler différemment et un bon journaliste n’est pas forcément un bon pigiste.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>Piger permet de comprendre le sens du mot solidarité. Si des généralités ne sont jamais bonnes, la plupart des pigistes &#8211; du moins ceux qui durent &#8211; sont à l’écoute et à la disposition de leurs collègues. Outre les groupes de discussion dédiés sur les réseaux sociaux au sein desquels ils s’entraident, le <em>Forum [piges] </em>considéré par beaucoup comme un <em>must</em>, journalistes pigistes de France et de Navarre se retrouvent chaque année lors des 48H de la Pige organisées par l&#8217;association nationale Profession : Pigiste. Le paradoxe du pigiste est sa conscience aigüe de faire partie d’un ensemble. Au sein d’une rédaction, vous êtes un membre de l’équipe. Pigiste, vous n’y arriverez pas seul car la charge de travail est trop importante sans un minimum d’organisation, de réseau mais aussi de recul. Raison pour laquelle, nous organisons avec Bénédicte &#8211; et depuis décembre 2016 &#8211; des Apéros pigistes à Strasbourg, dans le cadre de Profession : Pigiste, l’association que nous représentons et défendons. Sur le modèle de l’auberge espagnole, nous nous retrouvons certains lundis soirs, dans les locaux du Club de la presse Strasbourg Europe qui nous soutient, pour échanger sur des thèmes précis. L’occasion aussi de marteler des vérités de la Palice aux nouveaux et futurs venus sur le marché : la pige n’est pas un statut mais un mode de rémunération. À l&#8217;inverse de la plupart des salariés nous ne sommes pas payés en fonction d&#8217;un temps de travail mais nous avons la liberté de faire ce que nous aimons.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p><strong>Marie LUFF avec Bénédicte WEISS</strong><br />
Deux journaliste heureuses<br />
Respectivement secrétaire et co-présidente de <a href="https://pigiste.org/" target="_blank" rel="noopener noreferrer" data-cke-saved-href="https://pigiste.org">Profession : Pigiste</a><br />
<a target="_blank" rel="noopener noreferrer" data-cke-saved-href="mailto:aperos.pigistes.strasbourg@gmail.com">aperos.pigistes.strasbourg@gmail.com<br />
</a></p>
<p><a target="_blank" rel="noopener noreferrer" data-cke-saved-href="mailto:aperos.pigistes.strasbourg@gmail.com">Forum Piges<br />
</a></p>
<p>&nbsp;</p>

                    [category@term] => Actu
                    [date_timestamp] => 1567169551
                )

            [3] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => PLANTU ET CARTOONING FOR PEACE À STRASBOURG
                    [link#] => 1
                    [link] => https://www.club-presse-strasbourg.com/plantu-et-cartooning-for-peace-a-strasbourg/
                    [comments#] => 1
                    [comments] => https://www.club-presse-strasbourg.com/plantu-et-cartooning-for-peace-a-strasbourg/#respond
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Tue, 27 Aug 2019 06:59:13 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Anka Wessang
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Actu
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => Actu
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://www.club-presse-strasbourg.com/?p=28887
                    [description#] => 1
                    [description] => <h6>ACTUALITÉ</h6>
<span style="color: #000000; font-family: arial, sans-serif;">Plante et Cartooning for Peace investissent la Ville de Strasbourg</span>
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <div><span style="color: #000000; font-family: arial, sans-serif;">Cartooning for Peace investit la Ville de Strasbourg à l’automne prochain, du 21 septembre (Journée mondiale de la Paix) au 8 novembre, date de fin du Forum mondial de la Démocratie au cours duquel 30 dessinateurs de presse du monde entier prendront part aux débats. Plusieurs temps forts seront offerts au public pour célébrer les droits de l’Homme, la liberté de la presse, la paix et la démocratie, en partenariat avec l’Union européenne, la Commissaire aux droits de l’Homme du Conseil de l’Europe, la représentation française du Conseil de l’Europe, la région Grand-Est, le département du Bas-Rhin, la ville de Strasbourg, le Club de la presse et le Forum mondial de la Démocratie : </span></div>
<div><span style="color: #000000; font-family: arial, sans-serif;"> </span></div>
<div>
<div><span style="color: #000000; font-family: arial, sans-serif;">&#8211; 21 septembre (Journée mondiale de la Paix)</span></div>
<div><span style="color: #000000; font-family: arial, sans-serif;">Vernissage de l&#8217;exposition &#8220;Les droits de l&#8217;Homme, c&#8217;est pour quand ?&#8221;<br />
<strong>Terrasse du Palais Rohan</strong>, suivi d&#8217;une rencontre avec Plantu avec la librairie Kléber dans le cadre des Bibliothèque idéales</span></div>
<div><span style="color: #000000; font-family: arial, sans-serif;"> </span></div>
<div><span style="font-family: arial, sans-serif; color: #000000;">&#8211; 23 octobre : présentation de l&#8217;exposition au Conseil de l&#8217;Europe, à l&#8217;occasion de la présidence française du comité des Ministres du Conseil de l&#8217;Europe, et lancement de la dernière publication Cartooning for Peace aux éditions Gallimard sur les droits de l&#8217;enfant avec la librairie Kléber </span></div>
<div><span style="font-family: arial, sans-serif; color: #000000;"> </span></div>
<div><span style="font-family: arial, sans-serif; color: #000000;">&#8211; 6-8 novembre : participation de Cartooning for Peace dans le cadre du Forum mondial de la démocratie au Conseil de l&#8217;Europe : conférences de dessinateurs de presse, dessin en direct, fresque collaborative et coup d&#8217;envoi des actions pédagogiques de Cartooning for Peace par une conférence devant un public scolaire, à l&#8217;hôtel du département du Bas-Rhin. </span></div>
</div>

                        )

                    [wfw] => Array
                        (
                            [commentrss#] => 1
                            [commentrss] => https://www.club-presse-strasbourg.com/plantu-et-cartooning-for-peace-a-strasbourg/feed/
                        )

                    [slash] => Array
                        (
                            [comments#] => 1
                            [comments] => 0
                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <h6>ACTUALITÉ</h6>
<span style="color: #000000; font-family: arial, sans-serif;">Plante et Cartooning for Peace investissent la Ville de Strasbourg</span>
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <div><span style="color: #000000; font-family: arial, sans-serif;">Cartooning for Peace investit la Ville de Strasbourg à l’automne prochain, du 21 septembre (Journée mondiale de la Paix) au 8 novembre, date de fin du Forum mondial de la Démocratie au cours duquel 30 dessinateurs de presse du monde entier prendront part aux débats. Plusieurs temps forts seront offerts au public pour célébrer les droits de l’Homme, la liberté de la presse, la paix et la démocratie, en partenariat avec l’Union européenne, la Commissaire aux droits de l’Homme du Conseil de l’Europe, la représentation française du Conseil de l’Europe, la région Grand-Est, le département du Bas-Rhin, la ville de Strasbourg, le Club de la presse et le Forum mondial de la Démocratie : </span></div>
<div><span style="color: #000000; font-family: arial, sans-serif;"> </span></div>
<div>
<div><span style="color: #000000; font-family: arial, sans-serif;">&#8211; 21 septembre (Journée mondiale de la Paix)</span></div>
<div><span style="color: #000000; font-family: arial, sans-serif;">Vernissage de l&#8217;exposition &#8220;Les droits de l&#8217;Homme, c&#8217;est pour quand ?&#8221;<br />
<strong>Terrasse du Palais Rohan</strong>, suivi d&#8217;une rencontre avec Plantu avec la librairie Kléber dans le cadre des Bibliothèque idéales</span></div>
<div><span style="color: #000000; font-family: arial, sans-serif;"> </span></div>
<div><span style="font-family: arial, sans-serif; color: #000000;">&#8211; 23 octobre : présentation de l&#8217;exposition au Conseil de l&#8217;Europe, à l&#8217;occasion de la présidence française du comité des Ministres du Conseil de l&#8217;Europe, et lancement de la dernière publication Cartooning for Peace aux éditions Gallimard sur les droits de l&#8217;enfant avec la librairie Kléber </span></div>
<div><span style="font-family: arial, sans-serif; color: #000000;"> </span></div>
<div><span style="font-family: arial, sans-serif; color: #000000;">&#8211; 6-8 novembre : participation de Cartooning for Peace dans le cadre du Forum mondial de la démocratie au Conseil de l&#8217;Europe : conférences de dessinateurs de presse, dessin en direct, fresque collaborative et coup d&#8217;envoi des actions pédagogiques de Cartooning for Peace par une conférence devant un public scolaire, à l&#8217;hôtel du département du Bas-Rhin. </span></div>
</div>

                    [category@term] => Actu
                    [date_timestamp] => 1566889153
                )

            [4] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => ATTENTION … TALENTS !
                    [link#] => 1
                    [link] => https://www.club-presse-strasbourg.com/ex-salariees-et-stagiaires-du-club-que-sont-ils-devenus/
                    [comments#] => 1
                    [comments] => https://www.club-presse-strasbourg.com/ex-salariees-et-stagiaires-du-club-que-sont-ils-devenus/#respond
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Wed, 21 Aug 2019 06:45:44 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Anka Wessang
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Actu
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => Actu
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://www.club-presse-strasbourg.com/?p=28822
                    [description#] => 1
                    [description] => <h6>ACTUALITÉ</h6>
Les anciens stagiaires et salarié(e)s parlent de leur évolution professionnelle
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p>Les anciens stagiaires et salarié(e)s du Club de la presse parlent de leur évolution professionnelle. Même si on avait bien repéré qu&#8217;ils et elles avaient un talent fou, nous sommes épatés et impressionnés par leurs trajectoires.<br />
Sans leur travail et leur implication, le Club de la presse ne serait pas ce qu&#8217;il est devenu : un grand grand MERCI !</p>
<blockquote><p>« Bonjour à toutes et à tous les ami·e·s du Club ! Après avoir accumulé de précieuses expériences formatrices au Club de la Presse et au Forum Européen de Bioéthique, je suis restée dans l&#8217;univers du web en tant que freelance. Toujours dans un esprit polyvalent : au planning, des missions parfois créatives comme la réalisation de contenu visuel adapté aux réseaux sociaux, par exemple, mais aussi des missions plutôt pointues comme l&#8217;audit des résultats des recherches web. Ma rentrée 2019 se fait toujours sous le signe du numérique. Défi en cours? L&#8217;acquisition de compétences plus techniques, dans la gestion de projets informatiques, grâce à une bourse Google pour les indépendants. Vous pouvez me retrouver sur mon site <a href="https://aliceindigiland.com/">aliceindigiland.com</a> création perso. Geekette un jour, geekette pour toujours. »<br />
<strong>Iulia Gheorghe<br />
</strong><strong>Stagiaire puis salariée Février 2012 – Juillet 2016<br />
<a href="mailto:iulia@aliceindigiland.com">iulia@aliceindigiland.com</a></strong></p></blockquote>
<p>&nbsp;</p>
<blockquote><p>« Après plus de deux ans au Musée d&#8217;Art moderne de la Ville de Paris et près de trois ans au Carreau du Temple, j’ai pris, en février 2019, la responsabilité du pôle Musées et Monuments au sein de la société <a href="https://culturinthecity.com/">Cultur’in the City</a>. Mon équipe et moi-même mettons en place quotidiennement des partenariats avec les institutions muséales et patrimoniales sur toute la France. Ces partenariats qui composeront une box dédiée, véritable outil marketing valable sur toute la France, permettent le rayonnement/l’attractivité des territoires, et donc cela va s’en dire le développement des publics comme du tourisme in fine. »<br />
<strong>Thomas Porreca<br />
Stagiaire Janvier – Mars 2012<br />
<a href="mailto:thomas@culturinthecity.com">thomas@culturinthecity.com</a></strong></p></blockquote>
<p>&nbsp;</p>
<blockquote><p>« J&#8217;évolue depuis plus de 3 ans au sein de l&#8217;<a href="https://www.ircad.fr/">IRCAD </a>en tant que chargée de communication.<br />
Mes missions sont riches et variées : relations presse, relations publiques, organisation d&#8217;événements (dîners de gala, visites officielles, etc.), communication papier (brochures, flyers) &amp; web (site internet &amp; réseaux sociaux) et surtout avec une dimension internationale qu&#8217;on ne retrouve pas ailleurs. C&#8217;est un environnement stimulant et en constante évolution. Mon stage au Club de la Presse m’a permis de me constituer un super réseau et de commencer ma vie professionnelle avec une expérience ultra enrichissante ! »<br />
<strong>Amélie Gallego<br />
</strong><strong>Stagiaire Janvier – Juin 2011<br />
<a href="mailto:amelie.gallego@ircad.fr">amelie.gallego@ircad.fr</a></strong></p></blockquote>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<blockquote><p>« De mon côté, cela fait 5 ans que je suis à Paris. Je travaille chez <a href="https://www.ubisoft.com/fr-FR/">Ubisoft</a>, la boîte de Jeux Vidéo, depuis plus de 3 ans, après presque 2 ans dans le luxe chez LVMH. Je suis Campus Manager, c est à dire que je m’occupe des relations entre Ubisoft et les grandes écoles pour la France (écoles de commerce, d ingénieur, d’art, de JV). Je gère également ce qu’on appelle l’expérience trainees, en gros l’accueil et le suivi de nos stagiaires et alternants. Je manage une petite équipe: une junior et deux stagiaires. C’est vraiment une super boîte et pourtant je n étais pas geek du tout ! Je n avais jamais trop joué aux JV avant. »<br />
<strong>Camille Destandau<br />
</strong><strong>Stagiaire Octobre 2013 – Mars 2014<br />
<a href="mailto:camille.destandau@wanadoo.fr">camille.destandau@wanadoo.fr</a></strong></p></blockquote>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<blockquote><p>Que d’aventure depuis mon départ du Club ! Il faut dire que cela remonte à un certain temps et même si nous avions déjà entamé (tout juste) ce nouveau millénaire, seuls les plus fidèles d’entre vous se souviendront de moi.</p>
<p>Le Club de la Presse, c’est aujourd’hui plein de très beaux souvenirs (et malheureusement quelques absent(e)s) mais à l’époque cela représentait surtout le début d’une nouvelle aventure pour le Club comme pour moi. Et quelle aventure ! Je constate à chaque fois que le Club se porte à merveille sous l’égide d’Anka et de ses équipes. Quant à moi elle m’a mené de Strasbourg à Vancouver, en passant par Genève, me fournissant l’occasion de travailler aussi bien dans le domaine culturel (écoles d’art, musées, etc.) qu’au sein du réseau diplomatique français.</p>
<p>Aujourd’hui, c’est avec une grande joie que je prends un nouveau virage : celui de la cuisine ! Me voilà donc « chef à domicile », selon le registre du commerce même si je préfère plutôt me voir comme un cuisinier volant, après une formation qui m’a permis de convertir une passion de toujours en activité professionnelle. De mon passage au Club je garde le goût des événements festifs, joyeux, conviviaux et généreux. Il n’est donc jamais très loin quand je cuisine pour toute sorte d’événements à Strasbourg ou ailleurs !</p>
<p>Peut être l’occasion de se retrouver …à table comme au temps des premiers déjeuners du Club !?!</p>
<p><strong>Alexandre Kirstetter<br />
</strong><strong>Salarié 1996 – 2000<br />
<a href="mailto:alexandre.kirstetter@gmail.com">alexandre.kirstetter@gmail.com</a></strong></p></blockquote>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<blockquote><p>« Je viens de terminer mes études (Master 2 en management de l&#8217;innovation) mais je suis encore en alternance au sein de <a href="https://www.sncf-reseau.com/fr">SNCF Réseau</a>, sur le projet du <a href="https://www.societedugrandparis.fr/gpe/le-grand-paris-express-en-resume">Grand Paris Express</a>. Je m&#8217;occupe de la stratégie de communication et des relations gouvernementales, institutionnelles et riveraines. L&#8217;année d&#8217;avant je travaillais pour des programmes gouvernementaux au sein du Ministère de l&#8217;Economie et des Finances, aussi je me suis trouvée une bonne place dans le public et on peut dire que ce domaine me plaît tout particulièrement. »<br />
<strong>Jeanne François<br />
</strong><strong>Stagiaire Avril – Juin 2015<br />
</strong><a href="mailto:jeannefrancois2@gmail.com"><strong>jeannefrancois2@gmail.com</strong></a></p></blockquote>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<blockquote><p>« Après mes 5 ans en école de communication j&#8217;ai crée mon podcast, <a href="https://soundcloud.com/user-393567675">Parcours le podcast</a>, dans lequel j&#8217;interroge des personnalités de la région sur leur cheminement de vie, leurs études, les étapes qui font qu&#8217;ils en sont là aujourd&#8217;hui mais aussi leurs doutes, leurs questionnements. Beaucoup de sujets sont abordés car à chaque personne, une histoire différente et inspirante ! Je suis également devenue depuis peu la Présidente de l&#8217;association <a href="https://www.facebook.com/KonnexionJeunesse/">Konnexion Jeunesse</a> qui organise entre autres un &#8220;forum&#8221; de l&#8217;orientation pour les jeunes du Kochersberg-Ackerland. Sinon je cherche à présent du travail dans le milieu de la communication culturelle, de préférence.»<br />
<strong>Raphaëlle Beauvais<br />
</strong><strong>Stagiaire Février – Août 2017<br />
</strong><a href="mailto:raphaellebeauvais4@gmail.com"><strong>raphaellebeauvais4@gmail.com</strong></a></p></blockquote>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<blockquote><p>&#8220;J&#8217;ai travaillé pour le Club comme stagiaire entre juin et juillet 2018, à l&#8217;issu de ma deuxième année d&#8217;études à Sciences Po Strasbourg. Aujourd&#8217;hui, j&#8217;y continue ma scolarité au sein du Master de droit public. Je reste en contact avec le Club de la presse par le biais de <a href="https://www.facebook.com/ScPoForum/">Sciences Po Forum</a>, une association de débat qui vise à promouvoir la démocratie et la citoyenneté à Strasbourg, où j&#8217;exerce la fonction de vice-président.&#8221;<br />
<strong>Florian Martinez<br />
</strong><strong>Stagiaire été 2018<br />
</strong><a href="mailto:flo.martinez23@gmail.com"><strong>flo.martinez23@gmail.com</strong></a></p></blockquote>
<p><strong> </strong></p>
<blockquote><p>« Lorsqu’on s’est vu la dernière fois, j’étais en train de faire mon I-MBA de <em>The Moore School of Business</em>à l’<em>University of South Carolina</em>. Ensuite, j’ai travaillé à plein temps pour une entreprise et à présent je travaille à temps partiel pour ma soeur <a href="http://www.elegantedge.com/">www.elegantedge.com </a>. Je serai bientôt de nouveau un étudiant — cette fois en études juridiques — chez le <em>Emory University School of Law</em>. L’histoire derrière cette décision est assez longue, mais en gros je n’étais pas amoureux de ce que je faisais (le <em>Supply Chain</em>). Ce que je veux faire avec ce diplôme en droit, c’est de continuer mon travail en Business, mais dans une autre filière plus large et dynamique qui répond mieux à mes capacités et intérêts. Souvent, les conseillers juridiques auprès des entreprises ont beaucoup d’influence sur les CEO’s, et pas uniquement en termes de veiller à ce que l’entreprise soit conforme à telle ou telle règle. Souvent ils ont un rôle important dans la stratégie, ce que je n’avais pas en tant que planneur. Pour conclure, je me destine à finir par avoir un poste dans le secteur du droit commerciale, (de préférence internationale bien sûr). »<br />
<strong>John Exum<br />
</strong><strong>Stagiaire Janvier – Juillet 2008<br />
</strong><a href="mailto:johnexum@gmail.com"><strong>johnexum@gmail.com</strong></a></p></blockquote>
<p><strong> </strong><strong> </strong></p>
<blockquote><p>« J&#8217;ai quitté Strasbourg pour rejoindre une autre capitale européenne, Bruxelles. Là-bas je suis un Master &#8220;politique européenne&#8221; à l&#8217;Université Libre de Bruxelles. J&#8217;entamerai en septembre ma deuxième et dernière année. Bien que je me sois orientée vers les affaires européennes, je garde toujours un pied dans la communication, je viens d&#8217;ailleurs d&#8217;être élue rédactrice en chef pour le magazine étudiant de mon université, qui s&#8217;intitule <a href="https://eyes-on-europe.eu/">Eyes on Europe</a>. Ce sera donc une année assez intense pour moi, d&#8217;autant plus qu&#8217;elle se conclura par un stage ainsi qu&#8217;un mémoire. »<br />
<strong>Elena Bajric<br />
</strong><strong>Stagiaire Septembre 2017 – Février 2018<br />
</strong><a href="mailto:elenabajric@msn.com"><strong>elenabajric@msn.com</strong></a></p></blockquote>
<p><strong> </strong></p>
<p><strong> </strong></p>
<blockquote><p>« J’ai poursuivi mes études après le BTS Communication des entreprises : j’ai fait une licence professionnelle « Métiers de la publicité » ainsi qu’un Master 1 « Relations Presse, Relations Publiques et Evénementiel ». Mais je n’ai pas du tout continué ma vie professionnelle dans ce secteur, car j’ai repris l’agence immobilière de mon papa. Il est parti en retraite et j’en suis actuellement la gérante depuis 2 ans. J’avais auparavant travaillé avec lui pendant 4 ans avant de prendre sa relève. Et parallèlement j’enseigne des cours de Transactions immobilières depuis 1an à l’école <a href="http://escin.fr/">ESCIN</a>, rue du jeu des enfants à Strasbourg, à des étudiants en BTS Professions Immobilières. »<strong><br />
Bettina Brignano<br />
</strong><strong>Stagiaire 2008<br />
</strong><a href="mailto:bettina.brignano@wanadoo.fr"><strong>bettina.brignano@wanadoo.fr</strong></a></p></blockquote>
<p><strong> </strong><strong> </strong></p>
<blockquote><p>« J’ai débuté il y a 11 ans réceptionniste puis évolué en tant qu’assistante de direction depuis 3 ans. Mon patron a deux hôtels en périphérie de Strasbourg. »<br />
<strong>Anne-Catherine Jeanjacquot<br />
</strong><strong>Stagiaire 2007<br />
</strong><a href="mailto:ac.jeanjacquot@hotmail.fr"><strong>ac.jeanjacquot@hotmail.fr</strong></a></p></blockquote>
<p><strong> </strong><strong> </strong></p>
<blockquote><p>« J’ai cofondé <a href="https://www.agence100pour100.com/">l’agence 100%,</a>agence conseil en communication et spécialisée dans le marketing point de vente en 2011. Agence que j’ai ensuite développée avec mes associés et mon équipe dont l’effectif s’élève aujourd’hui à 11 personnes. Après une pause d&#8217;un an prévue pour me ressourcer aux quatre coins de l&#8217;Europe, un nouveau challenge m&#8217;attend pour septembre : je prends la direction marketing et communication d&#8217;une enseigne d&#8217;optique indépendante, <a href="https://www.edgard-opticiens.com/">Edgard Opticiens</a>, dont la première boutique strasbourgeoise a tout récemment ouvert rue Gutenberg. Le groupe Edgard étant basé dans l&#8217;Ouest, je déménage à Nantes d&#8217;ici mi-septembre&#8230; mon coeur restant strasbourgeois quoiqu&#8217;il arrive. »<strong><br />
Samuel Franck<br />
</strong><strong>Stagiaire 2003<br />
<a href="mailto:s.franck@groupe-edgard.com">s.franck@groupe-edgard.com</a></strong></p></blockquote>
<p><strong> </strong><strong> </strong></p>
<blockquote><p>« Après une année plus qu’enrichissante en alternance au Club de la presse, j’ai la chance de poursuivre mon cursus de Master II communication au sein de <a href="https://www.facebook.com/NoiizyAgence/">l’agence Noiizy</a>, et ainsi me former aux stratégies médias et d’influence »<br />
<strong>Maureen Lisa Labbaye<br />
</strong><strong>Stagiaire puis alternante Avril 2018 – Juin 2019<br />
</strong><a href="mailto:mllabbaye@gmail.com"><strong>mllabbaye@gmail.com</strong></a></p></blockquote>
<p><strong> </strong></p>
<p><strong> </strong></p>
<blockquote><p>« Je suis actuellement Chef de publicité au sein des <a href="https://www.dna.fr/">DNA</a>. Grâce au Club de la presse, je connaissais de vue quelques personnes, ce qui m’a permis de me sentir très vite à l’aise. »<br />
<strong>Manon Volle<br />
</strong><strong>Stagiaire Avril &#8211; Juin 2016<br />
</strong><a href="mailto:manon.volle@dna.fr"><strong>manon.volle@dna.fr</strong></a></p></blockquote>
<p><strong> </strong></p>
<p><strong> </strong></p>
<blockquote><p>« Suite à mon passage au Club de la Presse en 2014 (j’en garde un excellent souvenir), je me suis dirigé vers le monde de l’audiovisuel. À Strasbourg d’abord puis Paris, Berlin, Bruxelles et enfin Paris. Ces différentes étapes ont été importantes dans mon parcours et confortent mon choix d’évoluer en tant que vidéaste / photographe dans notre capitale. Diplômé de l’ISCOM Paris depuis 2018 et à bientôt 24 ans j’ai hâte de voir ce que me réserve la suite. »<br />
<strong>Jeremy Gentit<br />
</strong><strong>Stagiaire Juin – Juillet 2014<br />
</strong><a href="mailto:jeremygentit@hotmail.fr"><strong>jeremygentit@hotmail.fr</strong></a></p></blockquote>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<blockquote><p>« J’ai réussi à rejoindre le domaine qui me passionne depuis longtemps, celui de la musique. Je suis aujourd’hui « bookeuse » dans une agence indépendante basée à Paris. Cette agence s’appelle <a href="http://pedrobooking.fr/">Pedro Booking</a>. Mon travail au quotidien est de monter des tournées en salles de concerts, en France et à l’étranger, et de placer mes artistes en festival. Je gère des profils en développement (Saint DX, DeSaintex, Jazzboy&#8230;) et des artistes plus installés (Agar Agar, OBOY, Laylow…) »<br />
<strong>Camille Weyl<br />
</strong><strong>Stagiaire 2012<br />
</strong><a href="mailto:camilleweyl@gmail.com"><strong>camilleweyl@gmail.com</strong></a></p></blockquote>
<p><strong> </strong><strong> </strong></p>
<blockquote><p>« Après mes études à Sciences Po Lille j&#8217;ai travaillé pendant quelques années en production audiovisuelle à Paris en tant que coordinatrice de production dans différentes sociétés. Le milieu a fini par me lasser et j&#8217;ai donc opéré un changement radical l&#8217;année dernière. J&#8217;ai repris mes études pour passer le CAPES d&#8217;anglais que j&#8217;ai obtenu, je vais donc être professeur d&#8217;anglais en collège et lycée et j&#8217;en suis très heureuse. »<br />
<strong>Sophie Planson<br />
</strong><strong>Stagiaire Juin – Juillet 2012<br />
</strong><a href="mailto:planson.sophie@gmail.com"><strong>planson.sophie@gmail.com</strong></a></p></blockquote>
<p>&nbsp;</p>
<p>Et aussi des nouvelles de Sylviane Cholodnicki :</p>
<blockquote><p>« Je me consacre à mes petits-enfants et ai fait de très beaux voyages en Belgique, en Corse et au Vietnam. »<br />
<strong>Sylviane Cholodnicki<br />
</strong><strong>Employée de la Ville de Strasbourg en disponibilité au Club de 1992 à 2004<br />
</strong><a href="mailto:cathysylvianecholodnicki@gmail.com"><strong>cathysylvianecholodnicki@gmail.com</strong></a></p></blockquote>
<p><strong> </strong></p>
<p>Un grand grand merci d&#8217;avoir pris le temps de nous donner des nouvelles, le Club de la presse Alumni est lancé !</p>

                        )

                    [wfw] => Array
                        (
                            [commentrss#] => 1
                            [commentrss] => https://www.club-presse-strasbourg.com/ex-salariees-et-stagiaires-du-club-que-sont-ils-devenus/feed/
                        )

                    [slash] => Array
                        (
                            [comments#] => 1
                            [comments] => 0
                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <h6>ACTUALITÉ</h6>
Les anciens stagiaires et salarié(e)s parlent de leur évolution professionnelle
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p>Les anciens stagiaires et salarié(e)s du Club de la presse parlent de leur évolution professionnelle. Même si on avait bien repéré qu&#8217;ils et elles avaient un talent fou, nous sommes épatés et impressionnés par leurs trajectoires.<br />
Sans leur travail et leur implication, le Club de la presse ne serait pas ce qu&#8217;il est devenu : un grand grand MERCI !</p>
<blockquote><p>« Bonjour à toutes et à tous les ami·e·s du Club ! Après avoir accumulé de précieuses expériences formatrices au Club de la Presse et au Forum Européen de Bioéthique, je suis restée dans l&#8217;univers du web en tant que freelance. Toujours dans un esprit polyvalent : au planning, des missions parfois créatives comme la réalisation de contenu visuel adapté aux réseaux sociaux, par exemple, mais aussi des missions plutôt pointues comme l&#8217;audit des résultats des recherches web. Ma rentrée 2019 se fait toujours sous le signe du numérique. Défi en cours? L&#8217;acquisition de compétences plus techniques, dans la gestion de projets informatiques, grâce à une bourse Google pour les indépendants. Vous pouvez me retrouver sur mon site <a href="https://aliceindigiland.com/">aliceindigiland.com</a> création perso. Geekette un jour, geekette pour toujours. »<br />
<strong>Iulia Gheorghe<br />
</strong><strong>Stagiaire puis salariée Février 2012 – Juillet 2016<br />
<a href="mailto:iulia@aliceindigiland.com">iulia@aliceindigiland.com</a></strong></p></blockquote>
<p>&nbsp;</p>
<blockquote><p>« Après plus de deux ans au Musée d&#8217;Art moderne de la Ville de Paris et près de trois ans au Carreau du Temple, j’ai pris, en février 2019, la responsabilité du pôle Musées et Monuments au sein de la société <a href="https://culturinthecity.com/">Cultur’in the City</a>. Mon équipe et moi-même mettons en place quotidiennement des partenariats avec les institutions muséales et patrimoniales sur toute la France. Ces partenariats qui composeront une box dédiée, véritable outil marketing valable sur toute la France, permettent le rayonnement/l’attractivité des territoires, et donc cela va s’en dire le développement des publics comme du tourisme in fine. »<br />
<strong>Thomas Porreca<br />
Stagiaire Janvier – Mars 2012<br />
<a href="mailto:thomas@culturinthecity.com">thomas@culturinthecity.com</a></strong></p></blockquote>
<p>&nbsp;</p>
<blockquote><p>« J&#8217;évolue depuis plus de 3 ans au sein de l&#8217;<a href="https://www.ircad.fr/">IRCAD </a>en tant que chargée de communication.<br />
Mes missions sont riches et variées : relations presse, relations publiques, organisation d&#8217;événements (dîners de gala, visites officielles, etc.), communication papier (brochures, flyers) &amp; web (site internet &amp; réseaux sociaux) et surtout avec une dimension internationale qu&#8217;on ne retrouve pas ailleurs. C&#8217;est un environnement stimulant et en constante évolution. Mon stage au Club de la Presse m’a permis de me constituer un super réseau et de commencer ma vie professionnelle avec une expérience ultra enrichissante ! »<br />
<strong>Amélie Gallego<br />
</strong><strong>Stagiaire Janvier – Juin 2011<br />
<a href="mailto:amelie.gallego@ircad.fr">amelie.gallego@ircad.fr</a></strong></p></blockquote>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<blockquote><p>« De mon côté, cela fait 5 ans que je suis à Paris. Je travaille chez <a href="https://www.ubisoft.com/fr-FR/">Ubisoft</a>, la boîte de Jeux Vidéo, depuis plus de 3 ans, après presque 2 ans dans le luxe chez LVMH. Je suis Campus Manager, c est à dire que je m’occupe des relations entre Ubisoft et les grandes écoles pour la France (écoles de commerce, d ingénieur, d’art, de JV). Je gère également ce qu’on appelle l’expérience trainees, en gros l’accueil et le suivi de nos stagiaires et alternants. Je manage une petite équipe: une junior et deux stagiaires. C’est vraiment une super boîte et pourtant je n étais pas geek du tout ! Je n avais jamais trop joué aux JV avant. »<br />
<strong>Camille Destandau<br />
</strong><strong>Stagiaire Octobre 2013 – Mars 2014<br />
<a href="mailto:camille.destandau@wanadoo.fr">camille.destandau@wanadoo.fr</a></strong></p></blockquote>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<blockquote><p>Que d’aventure depuis mon départ du Club ! Il faut dire que cela remonte à un certain temps et même si nous avions déjà entamé (tout juste) ce nouveau millénaire, seuls les plus fidèles d’entre vous se souviendront de moi.</p>
<p>Le Club de la Presse, c’est aujourd’hui plein de très beaux souvenirs (et malheureusement quelques absent(e)s) mais à l’époque cela représentait surtout le début d’une nouvelle aventure pour le Club comme pour moi. Et quelle aventure ! Je constate à chaque fois que le Club se porte à merveille sous l’égide d’Anka et de ses équipes. Quant à moi elle m’a mené de Strasbourg à Vancouver, en passant par Genève, me fournissant l’occasion de travailler aussi bien dans le domaine culturel (écoles d’art, musées, etc.) qu’au sein du réseau diplomatique français.</p>
<p>Aujourd’hui, c’est avec une grande joie que je prends un nouveau virage : celui de la cuisine ! Me voilà donc « chef à domicile », selon le registre du commerce même si je préfère plutôt me voir comme un cuisinier volant, après une formation qui m’a permis de convertir une passion de toujours en activité professionnelle. De mon passage au Club je garde le goût des événements festifs, joyeux, conviviaux et généreux. Il n’est donc jamais très loin quand je cuisine pour toute sorte d’événements à Strasbourg ou ailleurs !</p>
<p>Peut être l’occasion de se retrouver …à table comme au temps des premiers déjeuners du Club !?!</p>
<p><strong>Alexandre Kirstetter<br />
</strong><strong>Salarié 1996 – 2000<br />
<a href="mailto:alexandre.kirstetter@gmail.com">alexandre.kirstetter@gmail.com</a></strong></p></blockquote>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<blockquote><p>« Je viens de terminer mes études (Master 2 en management de l&#8217;innovation) mais je suis encore en alternance au sein de <a href="https://www.sncf-reseau.com/fr">SNCF Réseau</a>, sur le projet du <a href="https://www.societedugrandparis.fr/gpe/le-grand-paris-express-en-resume">Grand Paris Express</a>. Je m&#8217;occupe de la stratégie de communication et des relations gouvernementales, institutionnelles et riveraines. L&#8217;année d&#8217;avant je travaillais pour des programmes gouvernementaux au sein du Ministère de l&#8217;Economie et des Finances, aussi je me suis trouvée une bonne place dans le public et on peut dire que ce domaine me plaît tout particulièrement. »<br />
<strong>Jeanne François<br />
</strong><strong>Stagiaire Avril – Juin 2015<br />
</strong><a href="mailto:jeannefrancois2@gmail.com"><strong>jeannefrancois2@gmail.com</strong></a></p></blockquote>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<blockquote><p>« Après mes 5 ans en école de communication j&#8217;ai crée mon podcast, <a href="https://soundcloud.com/user-393567675">Parcours le podcast</a>, dans lequel j&#8217;interroge des personnalités de la région sur leur cheminement de vie, leurs études, les étapes qui font qu&#8217;ils en sont là aujourd&#8217;hui mais aussi leurs doutes, leurs questionnements. Beaucoup de sujets sont abordés car à chaque personne, une histoire différente et inspirante ! Je suis également devenue depuis peu la Présidente de l&#8217;association <a href="https://www.facebook.com/KonnexionJeunesse/">Konnexion Jeunesse</a> qui organise entre autres un &#8220;forum&#8221; de l&#8217;orientation pour les jeunes du Kochersberg-Ackerland. Sinon je cherche à présent du travail dans le milieu de la communication culturelle, de préférence.»<br />
<strong>Raphaëlle Beauvais<br />
</strong><strong>Stagiaire Février – Août 2017<br />
</strong><a href="mailto:raphaellebeauvais4@gmail.com"><strong>raphaellebeauvais4@gmail.com</strong></a></p></blockquote>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<blockquote><p>&#8220;J&#8217;ai travaillé pour le Club comme stagiaire entre juin et juillet 2018, à l&#8217;issu de ma deuxième année d&#8217;études à Sciences Po Strasbourg. Aujourd&#8217;hui, j&#8217;y continue ma scolarité au sein du Master de droit public. Je reste en contact avec le Club de la presse par le biais de <a href="https://www.facebook.com/ScPoForum/">Sciences Po Forum</a>, une association de débat qui vise à promouvoir la démocratie et la citoyenneté à Strasbourg, où j&#8217;exerce la fonction de vice-président.&#8221;<br />
<strong>Florian Martinez<br />
</strong><strong>Stagiaire été 2018<br />
</strong><a href="mailto:flo.martinez23@gmail.com"><strong>flo.martinez23@gmail.com</strong></a></p></blockquote>
<p><strong> </strong></p>
<blockquote><p>« Lorsqu’on s’est vu la dernière fois, j’étais en train de faire mon I-MBA de <em>The Moore School of Business</em>à l’<em>University of South Carolina</em>. Ensuite, j’ai travaillé à plein temps pour une entreprise et à présent je travaille à temps partiel pour ma soeur <a href="http://www.elegantedge.com/">www.elegantedge.com </a>. Je serai bientôt de nouveau un étudiant — cette fois en études juridiques — chez le <em>Emory University School of Law</em>. L’histoire derrière cette décision est assez longue, mais en gros je n’étais pas amoureux de ce que je faisais (le <em>Supply Chain</em>). Ce que je veux faire avec ce diplôme en droit, c’est de continuer mon travail en Business, mais dans une autre filière plus large et dynamique qui répond mieux à mes capacités et intérêts. Souvent, les conseillers juridiques auprès des entreprises ont beaucoup d’influence sur les CEO’s, et pas uniquement en termes de veiller à ce que l’entreprise soit conforme à telle ou telle règle. Souvent ils ont un rôle important dans la stratégie, ce que je n’avais pas en tant que planneur. Pour conclure, je me destine à finir par avoir un poste dans le secteur du droit commerciale, (de préférence internationale bien sûr). »<br />
<strong>John Exum<br />
</strong><strong>Stagiaire Janvier – Juillet 2008<br />
</strong><a href="mailto:johnexum@gmail.com"><strong>johnexum@gmail.com</strong></a></p></blockquote>
<p><strong> </strong><strong> </strong></p>
<blockquote><p>« J&#8217;ai quitté Strasbourg pour rejoindre une autre capitale européenne, Bruxelles. Là-bas je suis un Master &#8220;politique européenne&#8221; à l&#8217;Université Libre de Bruxelles. J&#8217;entamerai en septembre ma deuxième et dernière année. Bien que je me sois orientée vers les affaires européennes, je garde toujours un pied dans la communication, je viens d&#8217;ailleurs d&#8217;être élue rédactrice en chef pour le magazine étudiant de mon université, qui s&#8217;intitule <a href="https://eyes-on-europe.eu/">Eyes on Europe</a>. Ce sera donc une année assez intense pour moi, d&#8217;autant plus qu&#8217;elle se conclura par un stage ainsi qu&#8217;un mémoire. »<br />
<strong>Elena Bajric<br />
</strong><strong>Stagiaire Septembre 2017 – Février 2018<br />
</strong><a href="mailto:elenabajric@msn.com"><strong>elenabajric@msn.com</strong></a></p></blockquote>
<p><strong> </strong></p>
<p><strong> </strong></p>
<blockquote><p>« J’ai poursuivi mes études après le BTS Communication des entreprises : j’ai fait une licence professionnelle « Métiers de la publicité » ainsi qu’un Master 1 « Relations Presse, Relations Publiques et Evénementiel ». Mais je n’ai pas du tout continué ma vie professionnelle dans ce secteur, car j’ai repris l’agence immobilière de mon papa. Il est parti en retraite et j’en suis actuellement la gérante depuis 2 ans. J’avais auparavant travaillé avec lui pendant 4 ans avant de prendre sa relève. Et parallèlement j’enseigne des cours de Transactions immobilières depuis 1an à l’école <a href="http://escin.fr/">ESCIN</a>, rue du jeu des enfants à Strasbourg, à des étudiants en BTS Professions Immobilières. »<strong><br />
Bettina Brignano<br />
</strong><strong>Stagiaire 2008<br />
</strong><a href="mailto:bettina.brignano@wanadoo.fr"><strong>bettina.brignano@wanadoo.fr</strong></a></p></blockquote>
<p><strong> </strong><strong> </strong></p>
<blockquote><p>« J’ai débuté il y a 11 ans réceptionniste puis évolué en tant qu’assistante de direction depuis 3 ans. Mon patron a deux hôtels en périphérie de Strasbourg. »<br />
<strong>Anne-Catherine Jeanjacquot<br />
</strong><strong>Stagiaire 2007<br />
</strong><a href="mailto:ac.jeanjacquot@hotmail.fr"><strong>ac.jeanjacquot@hotmail.fr</strong></a></p></blockquote>
<p><strong> </strong><strong> </strong></p>
<blockquote><p>« J’ai cofondé <a href="https://www.agence100pour100.com/">l’agence 100%,</a>agence conseil en communication et spécialisée dans le marketing point de vente en 2011. Agence que j’ai ensuite développée avec mes associés et mon équipe dont l’effectif s’élève aujourd’hui à 11 personnes. Après une pause d&#8217;un an prévue pour me ressourcer aux quatre coins de l&#8217;Europe, un nouveau challenge m&#8217;attend pour septembre : je prends la direction marketing et communication d&#8217;une enseigne d&#8217;optique indépendante, <a href="https://www.edgard-opticiens.com/">Edgard Opticiens</a>, dont la première boutique strasbourgeoise a tout récemment ouvert rue Gutenberg. Le groupe Edgard étant basé dans l&#8217;Ouest, je déménage à Nantes d&#8217;ici mi-septembre&#8230; mon coeur restant strasbourgeois quoiqu&#8217;il arrive. »<strong><br />
Samuel Franck<br />
</strong><strong>Stagiaire 2003<br />
<a href="mailto:s.franck@groupe-edgard.com">s.franck@groupe-edgard.com</a></strong></p></blockquote>
<p><strong> </strong><strong> </strong></p>
<blockquote><p>« Après une année plus qu’enrichissante en alternance au Club de la presse, j’ai la chance de poursuivre mon cursus de Master II communication au sein de <a href="https://www.facebook.com/NoiizyAgence/">l’agence Noiizy</a>, et ainsi me former aux stratégies médias et d’influence »<br />
<strong>Maureen Lisa Labbaye<br />
</strong><strong>Stagiaire puis alternante Avril 2018 – Juin 2019<br />
</strong><a href="mailto:mllabbaye@gmail.com"><strong>mllabbaye@gmail.com</strong></a></p></blockquote>
<p><strong> </strong></p>
<p><strong> </strong></p>
<blockquote><p>« Je suis actuellement Chef de publicité au sein des <a href="https://www.dna.fr/">DNA</a>. Grâce au Club de la presse, je connaissais de vue quelques personnes, ce qui m’a permis de me sentir très vite à l’aise. »<br />
<strong>Manon Volle<br />
</strong><strong>Stagiaire Avril &#8211; Juin 2016<br />
</strong><a href="mailto:manon.volle@dna.fr"><strong>manon.volle@dna.fr</strong></a></p></blockquote>
<p><strong> </strong></p>
<p><strong> </strong></p>
<blockquote><p>« Suite à mon passage au Club de la Presse en 2014 (j’en garde un excellent souvenir), je me suis dirigé vers le monde de l’audiovisuel. À Strasbourg d’abord puis Paris, Berlin, Bruxelles et enfin Paris. Ces différentes étapes ont été importantes dans mon parcours et confortent mon choix d’évoluer en tant que vidéaste / photographe dans notre capitale. Diplômé de l’ISCOM Paris depuis 2018 et à bientôt 24 ans j’ai hâte de voir ce que me réserve la suite. »<br />
<strong>Jeremy Gentit<br />
</strong><strong>Stagiaire Juin – Juillet 2014<br />
</strong><a href="mailto:jeremygentit@hotmail.fr"><strong>jeremygentit@hotmail.fr</strong></a></p></blockquote>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<blockquote><p>« J’ai réussi à rejoindre le domaine qui me passionne depuis longtemps, celui de la musique. Je suis aujourd’hui « bookeuse » dans une agence indépendante basée à Paris. Cette agence s’appelle <a href="http://pedrobooking.fr/">Pedro Booking</a>. Mon travail au quotidien est de monter des tournées en salles de concerts, en France et à l’étranger, et de placer mes artistes en festival. Je gère des profils en développement (Saint DX, DeSaintex, Jazzboy&#8230;) et des artistes plus installés (Agar Agar, OBOY, Laylow…) »<br />
<strong>Camille Weyl<br />
</strong><strong>Stagiaire 2012<br />
</strong><a href="mailto:camilleweyl@gmail.com"><strong>camilleweyl@gmail.com</strong></a></p></blockquote>
<p><strong> </strong><strong> </strong></p>
<blockquote><p>« Après mes études à Sciences Po Lille j&#8217;ai travaillé pendant quelques années en production audiovisuelle à Paris en tant que coordinatrice de production dans différentes sociétés. Le milieu a fini par me lasser et j&#8217;ai donc opéré un changement radical l&#8217;année dernière. J&#8217;ai repris mes études pour passer le CAPES d&#8217;anglais que j&#8217;ai obtenu, je vais donc être professeur d&#8217;anglais en collège et lycée et j&#8217;en suis très heureuse. »<br />
<strong>Sophie Planson<br />
</strong><strong>Stagiaire Juin – Juillet 2012<br />
</strong><a href="mailto:planson.sophie@gmail.com"><strong>planson.sophie@gmail.com</strong></a></p></blockquote>
<p>&nbsp;</p>
<p>Et aussi des nouvelles de Sylviane Cholodnicki :</p>
<blockquote><p>« Je me consacre à mes petits-enfants et ai fait de très beaux voyages en Belgique, en Corse et au Vietnam. »<br />
<strong>Sylviane Cholodnicki<br />
</strong><strong>Employée de la Ville de Strasbourg en disponibilité au Club de 1992 à 2004<br />
</strong><a href="mailto:cathysylvianecholodnicki@gmail.com"><strong>cathysylvianecholodnicki@gmail.com</strong></a></p></blockquote>
<p><strong> </strong></p>
<p>Un grand grand merci d&#8217;avoir pris le temps de nous donner des nouvelles, le Club de la presse Alumni est lancé !</p>

                    [category@term] => Actu
                    [date_timestamp] => 1566369944
                )

            [5] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Janvier – Juin 2019 : 6 mois de rendez-vous et actions
                    [link#] => 1
                    [link] => https://www.club-presse-strasbourg.com/janvier-juin-2019-6-mois-de-rendez-vous-et-actions/
                    [comments#] => 1
                    [comments] => https://www.club-presse-strasbourg.com/janvier-juin-2019-6-mois-de-rendez-vous-et-actions/#respond
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Fri, 28 Jun 2019 07:45:24 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Valérie MULLER
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Actu
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => Actu
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://www.club-presse-strasbourg.com/?p=28728
                    [description#] => 1
                    [description] => <h6>ACTUALITÉS</h6>
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p><span class=""><strong class="">JANVIER &#8211; JUN 2018</strong><br class="" />AVEC VOUS ET POUR VOUS<br class="" /><strong class="">DÉJÀ 6 MOIS D&#8217;ACTIONS ET DE RENDEZ-VOUS !</strong></span><br class="" /><br class="" /><span class="">Bilan d&#8217;étape, avant les rendez-vous estivaux<br class="" />(visites Locomotion et Retable d&#8217;Issenheim, Apéro d&#8217;été le 9/07, et Plateforme de la Cathédrale).<br class="" />Le Club sera ouvert jusqu&#8217;au 19 juillet.</span></p>
<p><strong>• RENDEZ-VOUS<br />
</strong><span class=""><strong class=""><span class="" style="font-family: arial, helvetica neue, helvetica, sans-serif;">67 RENDEZ-VOUS ORGANISÉS PAR LE CLUB</span></strong><br class="" />(23 rencontres, 12 ateliers, 9 visites, 8 réunions Club, 6 rencontres à la Maison d&#8217;arrêt, 3 conférences débats, 1 déjeuner-débat, 1 soirée des voeux et du 40e anniversaire, 1 Semaine de la presse à l&#8217;école, 1 Assemblée générale, 1 cola avec Libé et 1 Apéro d&#8217;été)<br class="" /><strong class="">et</strong><br class="" /><strong class="">64 RENDEZ-VOUS ACCUEILLIS DANS LES LOCAUX</strong><br class="" />(24 conférence de presse, 40 réunions et conférences)</span></p>
<p><span class=""><br class="" /><span class="" style="color: #333333;"><strong>• </strong><strong class="">ÉGALITÉ FEMME • HOMME<br />
</strong></span></span><span class="" style="color: #333333;"><span class="">En 2018, les invité.e.s des rendez-vous du Club étaient à 73% des homme et 27% des femmes.</span><br class="" /><span class="">L’animation de ces évènements a été menée à 60% par des hommes et 40% par des femmes.</span><br class="" />&#8211;&gt; L&#8217;un de nos engagements en 2019 était de favoriser la parité.<br class="" />Bilan Janvier &#8211; Juin 2019 : 45% des invitées étaient des femmes pour 55 % d&#8217;hommes.<br class="" />Et ces rendez-vous ont été animés à 80 % par des femmes.</span></p>
<p><span class=""><strong class="">• TOURNÉE DES MÉDIAS</strong><br class="" />RCF &#8211; FRANCE 3 GRAND EST &#8211; RFM / VIRGIN &#8211; ALSACE 20</span></p>
<p><span class=""><strong class="">• LUNDI DE L&#8217;INFO À LA MAISON D&#8217;ARRÊT DE STRASBOURG</strong><br class="" />avec Sandra et Tariq Haddad, Philippe Vogel, Mélina Napoli, Yann Ollivier, Clément Lacaton<br class="" />et Sandra Geiger Jacob dans le cadre de l&#8217;action C&#8217;EST POSSIBLE.</span></p>
<p>• <span class=""><strong class="">SEMAINE DE LA PRESSE À L&#8217;ÉCOLE &#8211; MOIS DE L&#8217;AUTRE</strong></span><br class="" /><span class="">avec le CD67, la Région Grand Est et le CLEMI</span></p>
<p>• <span class=""><strong class="">CLUB DES AMBASSADEURS</strong></span><br class="" /><span class="">avec le Conseil de l&#8217;Europe et France Bleu Alsace</span></p>
<p><span class="">Mais aussi :<br class="" />&#8211; LANCEMENT DU <a class="" href="https://www.club-presse-strasbourg.com/" target="_blank" rel="noopener noreferrer">NOUVEAU SITE WEB</a><br class="" />&#8211; RE-ADHESION <strong class="">ASSOCIATION CAMILLE LEPAGE</strong> prochaine exposition de Camille à Strasbourg<br class="" />&#8211; EXPO <strong class="">40 PHOTOS À LA UNE</strong> toujours visible au Club<br class="" />&#8211; SENSIBILISATION AUX <strong class="">SITUATIONS DE CRISE</strong> avec la </span><span class="" style="color: #696969;"><span class="">Préfecture</span></span></p>
<p>&nbsp;</p>

                        )

                    [wfw] => Array
                        (
                            [commentrss#] => 1
                            [commentrss] => https://www.club-presse-strasbourg.com/janvier-juin-2019-6-mois-de-rendez-vous-et-actions/feed/
                        )

                    [slash] => Array
                        (
                            [comments#] => 1
                            [comments] => 0
                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <h6>ACTUALITÉS</h6>
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p><span class=""><strong class="">JANVIER &#8211; JUN 2018</strong><br class="" />AVEC VOUS ET POUR VOUS<br class="" /><strong class="">DÉJÀ 6 MOIS D&#8217;ACTIONS ET DE RENDEZ-VOUS !</strong></span><br class="" /><br class="" /><span class="">Bilan d&#8217;étape, avant les rendez-vous estivaux<br class="" />(visites Locomotion et Retable d&#8217;Issenheim, Apéro d&#8217;été le 9/07, et Plateforme de la Cathédrale).<br class="" />Le Club sera ouvert jusqu&#8217;au 19 juillet.</span></p>
<p><strong>• RENDEZ-VOUS<br />
</strong><span class=""><strong class=""><span class="" style="font-family: arial, helvetica neue, helvetica, sans-serif;">67 RENDEZ-VOUS ORGANISÉS PAR LE CLUB</span></strong><br class="" />(23 rencontres, 12 ateliers, 9 visites, 8 réunions Club, 6 rencontres à la Maison d&#8217;arrêt, 3 conférences débats, 1 déjeuner-débat, 1 soirée des voeux et du 40e anniversaire, 1 Semaine de la presse à l&#8217;école, 1 Assemblée générale, 1 cola avec Libé et 1 Apéro d&#8217;été)<br class="" /><strong class="">et</strong><br class="" /><strong class="">64 RENDEZ-VOUS ACCUEILLIS DANS LES LOCAUX</strong><br class="" />(24 conférence de presse, 40 réunions et conférences)</span></p>
<p><span class=""><br class="" /><span class="" style="color: #333333;"><strong>• </strong><strong class="">ÉGALITÉ FEMME • HOMME<br />
</strong></span></span><span class="" style="color: #333333;"><span class="">En 2018, les invité.e.s des rendez-vous du Club étaient à 73% des homme et 27% des femmes.</span><br class="" /><span class="">L’animation de ces évènements a été menée à 60% par des hommes et 40% par des femmes.</span><br class="" />&#8211;&gt; L&#8217;un de nos engagements en 2019 était de favoriser la parité.<br class="" />Bilan Janvier &#8211; Juin 2019 : 45% des invitées étaient des femmes pour 55 % d&#8217;hommes.<br class="" />Et ces rendez-vous ont été animés à 80 % par des femmes.</span></p>
<p><span class=""><strong class="">• TOURNÉE DES MÉDIAS</strong><br class="" />RCF &#8211; FRANCE 3 GRAND EST &#8211; RFM / VIRGIN &#8211; ALSACE 20</span></p>
<p><span class=""><strong class="">• LUNDI DE L&#8217;INFO À LA MAISON D&#8217;ARRÊT DE STRASBOURG</strong><br class="" />avec Sandra et Tariq Haddad, Philippe Vogel, Mélina Napoli, Yann Ollivier, Clément Lacaton<br class="" />et Sandra Geiger Jacob dans le cadre de l&#8217;action C&#8217;EST POSSIBLE.</span></p>
<p>• <span class=""><strong class="">SEMAINE DE LA PRESSE À L&#8217;ÉCOLE &#8211; MOIS DE L&#8217;AUTRE</strong></span><br class="" /><span class="">avec le CD67, la Région Grand Est et le CLEMI</span></p>
<p>• <span class=""><strong class="">CLUB DES AMBASSADEURS</strong></span><br class="" /><span class="">avec le Conseil de l&#8217;Europe et France Bleu Alsace</span></p>
<p><span class="">Mais aussi :<br class="" />&#8211; LANCEMENT DU <a class="" href="https://www.club-presse-strasbourg.com/" target="_blank" rel="noopener noreferrer">NOUVEAU SITE WEB</a><br class="" />&#8211; RE-ADHESION <strong class="">ASSOCIATION CAMILLE LEPAGE</strong> prochaine exposition de Camille à Strasbourg<br class="" />&#8211; EXPO <strong class="">40 PHOTOS À LA UNE</strong> toujours visible au Club<br class="" />&#8211; SENSIBILISATION AUX <strong class="">SITUATIONS DE CRISE</strong> avec la </span><span class="" style="color: #696969;"><span class="">Préfecture</span></span></p>
<p>&nbsp;</p>

                    [category@term] => Actu
                    [date_timestamp] => 1561707924
                )

            [6] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Le journaliste ukrainien Vadim Komarov est mort
                    [link#] => 1
                    [link] => https://www.club-presse-strasbourg.com/le-journaliste-ukrainien-vadim-komarov-est-mort/
                    [comments#] => 1
                    [comments] => https://www.club-presse-strasbourg.com/le-journaliste-ukrainien-vadim-komarov-est-mort/#respond
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Fri, 21 Jun 2019 12:16:09 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Valérie MULLER
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Actu
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => Actu
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://www.club-presse-strasbourg.com/?p=28673
                    [description#] => 1
                    [description] => <h6>ACTUALITÉS</h6>
Jeudi 20 juin 2019, le journaliste ukrainien Vadym Komarov est décédé
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p>Jeudi 20 juin 2019, le journaliste ukrainien Vadym Komarov est décédé des suites du violent passage à tabac dont il a été victime le 4 mai dernier.</p>
<p>L’homme dénonçait depuis plusieurs années des malversations lors des appels d’offres, l’état des routes, la situation des prisonniers, les pots-de-vin en lien avec les questions foncières et immobilières. Ses courts articles sur Facebook alimentaient les sites d’informations locales.</p>
<p>A Tcherkassy dans le centre de l’Ukraine, ce journaliste ind<span class="text_exposed_show">épendant s’efforçait avec beaucoup de courage de dévoiler la collusion des élites politico-économiques des villes moyennes ukrainiennes et dénonçait la corruption locale.</span></p>
<div class="text_exposed_show">
<p>Vadym Komarov avait déjà été victime de plusieurs tentatives de meurtre ces dernières années.</p>
<p>Il figurera sur notre MEMORY WALL aux côtés de Daphne Caruana Galizia assassinée en 2017 et Jan Kuciak assassiné en 2018.</p>
<p>Depuis mai 2018, le Club rend hommage aux journalistes assassinés en Europe. Une marque de soutien aux journalistes subissant pressions et menaces, et qui ne peuvent plus pratiquer leur métier avec sérénité. Mais aussi la nécessité d’alerter sur le recul de la liberté d’expression en Europe et de rappeler aux gouvernements leur responsabilité.</p>
</div>
<p><a href="https://rsf.org/fr/actualites/un-journaliste-succombe-ses-blessures-en-ukraine-la-lutte-contre-limpunite-est-une-urgence-absolue">Article de RSF</a></p>

                        )

                    [wfw] => Array
                        (
                            [commentrss#] => 1
                            [commentrss] => https://www.club-presse-strasbourg.com/le-journaliste-ukrainien-vadim-komarov-est-mort/feed/
                        )

                    [slash] => Array
                        (
                            [comments#] => 1
                            [comments] => 0
                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <h6>ACTUALITÉS</h6>
Jeudi 20 juin 2019, le journaliste ukrainien Vadym Komarov est décédé
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p>Jeudi 20 juin 2019, le journaliste ukrainien Vadym Komarov est décédé des suites du violent passage à tabac dont il a été victime le 4 mai dernier.</p>
<p>L’homme dénonçait depuis plusieurs années des malversations lors des appels d’offres, l’état des routes, la situation des prisonniers, les pots-de-vin en lien avec les questions foncières et immobilières. Ses courts articles sur Facebook alimentaient les sites d’informations locales.</p>
<p>A Tcherkassy dans le centre de l’Ukraine, ce journaliste ind<span class="text_exposed_show">épendant s’efforçait avec beaucoup de courage de dévoiler la collusion des élites politico-économiques des villes moyennes ukrainiennes et dénonçait la corruption locale.</span></p>
<div class="text_exposed_show">
<p>Vadym Komarov avait déjà été victime de plusieurs tentatives de meurtre ces dernières années.</p>
<p>Il figurera sur notre MEMORY WALL aux côtés de Daphne Caruana Galizia assassinée en 2017 et Jan Kuciak assassiné en 2018.</p>
<p>Depuis mai 2018, le Club rend hommage aux journalistes assassinés en Europe. Une marque de soutien aux journalistes subissant pressions et menaces, et qui ne peuvent plus pratiquer leur métier avec sérénité. Mais aussi la nécessité d’alerter sur le recul de la liberté d’expression en Europe et de rappeler aux gouvernements leur responsabilité.</p>
</div>
<p><a href="https://rsf.org/fr/actualites/un-journaliste-succombe-ses-blessures-en-ukraine-la-lutte-contre-limpunite-est-une-urgence-absolue">Article de RSF</a></p>

                    [category@term] => Actu
                    [date_timestamp] => 1561119369
                )

            [7] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Craindre l’avenir ?
                    [link#] => 1
                    [link] => https://www.club-presse-strasbourg.com/craindre-lavenir/
                    [comments#] => 1
                    [comments] => https://www.club-presse-strasbourg.com/craindre-lavenir/#respond
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Tue, 04 Jun 2019 09:19:28 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Anka Wessang
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Actu
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => Actu
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://www.club-presse-strasbourg.com/?p=28599
                    [description#] => 1
                    [description] => <h6>ÉDITO</h6>
Lisez notre édito du mois de juin signé Françoise Erb
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p><strong><span style="color: #43b1fe;">CRAINDRE L&#8217;AVENIR ?</span></strong></p>
<p>A quoi ressemble le futur des médias régionaux? Nul ne le sait vraiment mais il est utile et excitant de l’imaginer.</p>
<p>Pendant deux jours, les 30 et 31 mai, plus de 200 professionnels de toute l’Europe, appartenant aux télévisions régionales du service public étaient réunis à Novi Sad en Serbie. Avec comme toujours lors de ces conférences annuelles organisées par la CIRCOM *, un zoom sur les contenus, leur évolution et les attentes du public.</p>
<p>A l’heure où tant de citoyens, grâce à un smartphone et une présence sur les réseaux sociaux, se prennent pour des journalistes, des voix ont souligné avec force qu’il ne faut pas confondre communication et information. La première peut se résumer ainsi: n’importe quoi dit par n’importe qui à n’importe quel moment. La seconde consiste en des nouvelles spécifiques et pertinentes produites par des professionnels reconnus. Cela semble basique mais il est bon parfois de le rappeler. Des professionnels qui, pour rester crédibles, doivent continuer à se mettre à jour, se former, échanger. Tout le monde aujourd’hui fait de la communication mais pas de l’information. Or les plus jeunes ne réalisent pas toujours la différence entre les deux.</p>
<p>Où classer dans ce cas cette vidéo diffusée le 18 mai avant les élections européennes par Rezo, un jeune Youtubeur allemand de 26 ans, à la mèche bleue, et qui a semé la panique à la CDU, le parti de Angela Merkel? Une tribune de 55 minutes contre le programme du gouvernement et qui a été visionnée 14 millions de fois en quelques jours. A la fin de cette vidéo brillante et drôle figurent 12 pages de bibliographies et de références qui confirment le sérieux et l’exactitude des propos de cette star de l’Internet. Alors, communication ou information? Le public en tout cas, et quel que soit son âge, était au rendez-vous.</p>
<p>La révolution digitale bouleverse le paysage des médias. C’est pour cette raison qu’à Lugano, la Radio Télévision suisse a choisi d’aller au devant des jeunes créateurs. La RSI a ouvert il y a trois mois un espace intitulé WETUBE qui propose gratuitement un studio et des outils numériques à de jeunes talents. Un moyen de repérer et de diffuser des contenus innovants sur ses plateformes.</p>
<p>Les télévisions régionales des pays nordiques, où le web est déjà la priorité depuis des années, misent, elles, sur le journalisme constructif, une tendance émergente dans laquelle les reportages sont axés sur des solutions plutôt que des histoires conflictuelles. Le public, sur le web ou le linéaire, apprécie et l’a réclamé d’ailleurs dans une étude menée par la télévision suédoise il y a deux ans.</p>
<p>La Suède, où des journalistes et des robots se côtoient dans le groupe de presse MittMedia. Des robots journalistes, plus productifs que les vrais, produisent, à partir d&#8217;une série de datas, les bulletins météo, les informations sur le marché de l’immobilier local ou les compte-rendus sportifs. Des tâches souvent jugées ingrates. Et un travail qui permet aux journalistes de se consacrer finalement à des occupations nettement plus intéressantes et importantes, à forte valeur ajoutée, telle que l’investigation.</p>
<p>Alors, faut-il vraiment craindre l&#8217;avenir?</p>
<p>* Coopérative internationale de recherche en matière de communication. La CIRCOM est un réseau de 230 stations régionales situées dans 31 pays européens. Le secrétariat général adjoint est situé à Strasbourg dans les locaux de France 3 Grand Est.</p>
<p><a href="https://www.circom-regional.eu/">https://www.circom-regional.eu/</a></p>
<p><strong>FRANÇOISE ERB</strong><br />
Rédactrice en chef France 3 Grand Est<br />
Secrétaire générale adjointe CIRCOM<br />
<a href="mailto:francoise.erb@francetv.fr" target="_blank" rel="noopener noreferrer">francoise.erb@francetv.fr</a></p>

                        )

                    [wfw] => Array
                        (
                            [commentrss#] => 1
                            [commentrss] => https://www.club-presse-strasbourg.com/craindre-lavenir/feed/
                        )

                    [slash] => Array
                        (
                            [comments#] => 1
                            [comments] => 0
                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <h6>ÉDITO</h6>
Lisez notre édito du mois de juin signé Françoise Erb
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p><strong><span style="color: #43b1fe;">CRAINDRE L&#8217;AVENIR ?</span></strong></p>
<p>A quoi ressemble le futur des médias régionaux? Nul ne le sait vraiment mais il est utile et excitant de l’imaginer.</p>
<p>Pendant deux jours, les 30 et 31 mai, plus de 200 professionnels de toute l’Europe, appartenant aux télévisions régionales du service public étaient réunis à Novi Sad en Serbie. Avec comme toujours lors de ces conférences annuelles organisées par la CIRCOM *, un zoom sur les contenus, leur évolution et les attentes du public.</p>
<p>A l’heure où tant de citoyens, grâce à un smartphone et une présence sur les réseaux sociaux, se prennent pour des journalistes, des voix ont souligné avec force qu’il ne faut pas confondre communication et information. La première peut se résumer ainsi: n’importe quoi dit par n’importe qui à n’importe quel moment. La seconde consiste en des nouvelles spécifiques et pertinentes produites par des professionnels reconnus. Cela semble basique mais il est bon parfois de le rappeler. Des professionnels qui, pour rester crédibles, doivent continuer à se mettre à jour, se former, échanger. Tout le monde aujourd’hui fait de la communication mais pas de l’information. Or les plus jeunes ne réalisent pas toujours la différence entre les deux.</p>
<p>Où classer dans ce cas cette vidéo diffusée le 18 mai avant les élections européennes par Rezo, un jeune Youtubeur allemand de 26 ans, à la mèche bleue, et qui a semé la panique à la CDU, le parti de Angela Merkel? Une tribune de 55 minutes contre le programme du gouvernement et qui a été visionnée 14 millions de fois en quelques jours. A la fin de cette vidéo brillante et drôle figurent 12 pages de bibliographies et de références qui confirment le sérieux et l’exactitude des propos de cette star de l’Internet. Alors, communication ou information? Le public en tout cas, et quel que soit son âge, était au rendez-vous.</p>
<p>La révolution digitale bouleverse le paysage des médias. C’est pour cette raison qu’à Lugano, la Radio Télévision suisse a choisi d’aller au devant des jeunes créateurs. La RSI a ouvert il y a trois mois un espace intitulé WETUBE qui propose gratuitement un studio et des outils numériques à de jeunes talents. Un moyen de repérer et de diffuser des contenus innovants sur ses plateformes.</p>
<p>Les télévisions régionales des pays nordiques, où le web est déjà la priorité depuis des années, misent, elles, sur le journalisme constructif, une tendance émergente dans laquelle les reportages sont axés sur des solutions plutôt que des histoires conflictuelles. Le public, sur le web ou le linéaire, apprécie et l’a réclamé d’ailleurs dans une étude menée par la télévision suédoise il y a deux ans.</p>
<p>La Suède, où des journalistes et des robots se côtoient dans le groupe de presse MittMedia. Des robots journalistes, plus productifs que les vrais, produisent, à partir d&#8217;une série de datas, les bulletins météo, les informations sur le marché de l’immobilier local ou les compte-rendus sportifs. Des tâches souvent jugées ingrates. Et un travail qui permet aux journalistes de se consacrer finalement à des occupations nettement plus intéressantes et importantes, à forte valeur ajoutée, telle que l’investigation.</p>
<p>Alors, faut-il vraiment craindre l&#8217;avenir?</p>
<p>* Coopérative internationale de recherche en matière de communication. La CIRCOM est un réseau de 230 stations régionales situées dans 31 pays européens. Le secrétariat général adjoint est situé à Strasbourg dans les locaux de France 3 Grand Est.</p>
<p><a href="https://www.circom-regional.eu/">https://www.circom-regional.eu/</a></p>
<p><strong>FRANÇOISE ERB</strong><br />
Rédactrice en chef France 3 Grand Est<br />
Secrétaire générale adjointe CIRCOM<br />
<a href="mailto:francoise.erb@francetv.fr" target="_blank" rel="noopener noreferrer">francoise.erb@francetv.fr</a></p>

                    [category@term] => Actu
                    [date_timestamp] => 1559639968
                )

            [8] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => “Élections européennes : jusqu’où ira le populisme ?”
                    [link#] => 1
                    [link] => https://www.club-presse-strasbourg.com/elections-europeennes-jusquou-ira-le-populisme/
                    [comments#] => 1
                    [comments] => https://www.club-presse-strasbourg.com/elections-europeennes-jusquou-ira-le-populisme/#respond
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Mon, 13 May 2019 09:07:31 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Anka Wessang
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Actu
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => Actu
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://www.club-presse-strasbourg.com/?p=28453
                    [description#] => 1
                    [description] => <h6>ÉDITO</h6>
Lisez notre édito du mois de mai signé Javier Aguilar
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p><strong><span style="color: #43b1fe;">ELECTIONS EUROPÉENNES : JUSQU&#8217;OÙ IRA LE POPULISME ?</span></strong></p>
<div>
<p> Les citoyens de l’Union Européenne doivent décider dimanche 26 mai entre une Europe plus sociale et une autre plus ancrée dans le concept des États-nation; entre une Europe des valeurs partagées (celles de la Convention Européenne des Droits de l’Homme) et une Europe dans laquelle chaque pays se regarde lui-même; entre une Europe solidaire et une Europe qui veut fermer les frontières. Bref, entre une Europe de la main tendue et une Europe qui applaudit et souhaite un Brexit pour ses pays.</p>
<p>Comme l’a écrit le président de la Fondation pour Strasbourg, Jean-Louis de Valmigère, dans &#8220;La merveilleuse histoire de l&#8217;Europe&#8221; (Ed. Hervé Chopin), &#8220;il est reproché à l&#8217;Union européenne de n&#8217;être pas suffisamment démocratique et transparente&#8221;, par exemple, dans l&#8217;élection du président de la Commission européenne. L&#8217;UE &#8220;ne répond pas encore à ces attentes, car elle fait face a une menace plus inquiétante: le populisme et la remise en cause de l&#8217;intégration européenne en elle-même&#8221;, avec le Brexit en tète.</p>
<p>L’Eurobaromètre de décembre 2018 a donné une information révélatrice:  49% des citoyens sentent que &#8220;leur voix compte dans l’UE&#8221;, tandis que 47% sont de l’avis contraire. Et une autre donnée encore:  43% des citoyens ont un avis positif sur l’UE, 37% sont neutres et 20% ont un avis négatif. Que ces 37% changent d’opinion et que les voies favorables à l’UE soient majoritaires restent entre les mains des élus européens.</p>
<p>C’est pour ça qu’il faut voter le 26 mai. Parce que notre voix compte pour le Parlement européen :<br />
Si nous n’aimons pas le manque de transparence, il faut le dire.. en votant,<br />
Si il nous déplaît que les parlementaires anti-européens vivent à la solde des institutions de l’Union, votons donc!,<br />
Et si nous ne voulons pas que le Parlement européen devienne un cimetière d’éléphants des partis traditionnels, allons voter!</p>
<p>Car aujourd’hui, il y a une seule évidence: le nouveau Parlement européen aura les plus grand nombre d’activistes anti-européens de son histoire.</p>
</div>
<p>&nbsp;</p>
<div><strong>JAVIER AGUILAR</strong><br />
Journaliste &#8211; correspondant à Strasbourg de EFE<br />
<a href="mailto:jaguilortu@yahoo.fr" target="_blank" rel="noopener noreferrer">jaguilortu@yahoo.fr</a></div>

                        )

                    [wfw] => Array
                        (
                            [commentrss#] => 1
                            [commentrss] => https://www.club-presse-strasbourg.com/elections-europeennes-jusquou-ira-le-populisme/feed/
                        )

                    [slash] => Array
                        (
                            [comments#] => 1
                            [comments] => 0
                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <h6>ÉDITO</h6>
Lisez notre édito du mois de mai signé Javier Aguilar
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p><strong><span style="color: #43b1fe;">ELECTIONS EUROPÉENNES : JUSQU&#8217;OÙ IRA LE POPULISME ?</span></strong></p>
<div>
<p> Les citoyens de l’Union Européenne doivent décider dimanche 26 mai entre une Europe plus sociale et une autre plus ancrée dans le concept des États-nation; entre une Europe des valeurs partagées (celles de la Convention Européenne des Droits de l’Homme) et une Europe dans laquelle chaque pays se regarde lui-même; entre une Europe solidaire et une Europe qui veut fermer les frontières. Bref, entre une Europe de la main tendue et une Europe qui applaudit et souhaite un Brexit pour ses pays.</p>
<p>Comme l’a écrit le président de la Fondation pour Strasbourg, Jean-Louis de Valmigère, dans &#8220;La merveilleuse histoire de l&#8217;Europe&#8221; (Ed. Hervé Chopin), &#8220;il est reproché à l&#8217;Union européenne de n&#8217;être pas suffisamment démocratique et transparente&#8221;, par exemple, dans l&#8217;élection du président de la Commission européenne. L&#8217;UE &#8220;ne répond pas encore à ces attentes, car elle fait face a une menace plus inquiétante: le populisme et la remise en cause de l&#8217;intégration européenne en elle-même&#8221;, avec le Brexit en tète.</p>
<p>L’Eurobaromètre de décembre 2018 a donné une information révélatrice:  49% des citoyens sentent que &#8220;leur voix compte dans l’UE&#8221;, tandis que 47% sont de l’avis contraire. Et une autre donnée encore:  43% des citoyens ont un avis positif sur l’UE, 37% sont neutres et 20% ont un avis négatif. Que ces 37% changent d’opinion et que les voies favorables à l’UE soient majoritaires restent entre les mains des élus européens.</p>
<p>C’est pour ça qu’il faut voter le 26 mai. Parce que notre voix compte pour le Parlement européen :<br />
Si nous n’aimons pas le manque de transparence, il faut le dire.. en votant,<br />
Si il nous déplaît que les parlementaires anti-européens vivent à la solde des institutions de l’Union, votons donc!,<br />
Et si nous ne voulons pas que le Parlement européen devienne un cimetière d’éléphants des partis traditionnels, allons voter!</p>
<p>Car aujourd’hui, il y a une seule évidence: le nouveau Parlement européen aura les plus grand nombre d’activistes anti-européens de son histoire.</p>
</div>
<p>&nbsp;</p>
<div><strong>JAVIER AGUILAR</strong><br />
Journaliste &#8211; correspondant à Strasbourg de EFE<br />
<a href="mailto:jaguilortu@yahoo.fr" target="_blank" rel="noopener noreferrer">jaguilortu@yahoo.fr</a></div>

                    [category@term] => Actu
                    [date_timestamp] => 1557738451
                )

            [9] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => “Ce n’est pas un fake…”
                    [link#] => 1
                    [link] => https://www.club-presse-strasbourg.com/28144-2/
                    [comments#] => 1
                    [comments] => https://www.club-presse-strasbourg.com/28144-2/#respond
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Mon, 01 Apr 2019 09:40:50 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Valérie MULLER
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Actu
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => Actu
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://www.club-presse-strasbourg.com/?p=28144
                    [description#] => 1
                    [description] => <h6>ÉDITO</h6>
Lisez notre édito du mois d'avril signé Christian Bach
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p>CE N&#8217;EST PAS UN FAKE&#8230;</p>
<p>Il n&#8217;y a pas qu&#8217;un pas des faits à la vérité. Il y a de l&#8217;un à l&#8217;autre la main de l&#8217;homme. Les faits eux-mêmes ne sont pas la réalité ; la pensée, notre raison, nos sens, agissant avec honnêteté, opèrent pour les établir. Nous nous en arrangeons depuis des siècles et savons que cette chaîne peut accoucher d&#8217;erreurs, mais aussi lorsque les faits sont travestis de bobards plus ou moins improvisés, de canulars comme de récits malveillants mûrement réfléchis.</p>
<p>La nouveauté qui s&#8217;est imposée en moins d&#8217;une génération, c&#8217;est que les réseaux sociaux et plus généralement les dispositifs numériques ont introduit là l&#8217;immense potentiel de la désintermédiation, qui se traduit par l&#8217;accès direct de tous à l&#8217;audience et la possibilité de produire, soutenir, relayer des contenus publics. La chaîne de validation traditionnelle -souvent celle de la presse qui vérifie un fait, le met en perspective et croise les points de vue- n&#8217;opère plus seule. Et les dépositaires traditionnels de cette mission -les journalistes- sont facilement mis en cause&#8230;</p>
<p>Puisque nous pouvons tous aujourd&#8217;hui contribuer à produire, relayer, amplifier, accréditer de « vraies » ou de « fausses » nouvelles ; nous pouvons tous aussi contribuer à déjouer les « infox », les « fake news »&#8230; C&#8217;est donc que l&#8217;éducation aux médias doit être le corolaire des bouleversements de la société de l&#8217;information : qui produit un message, d&#8217;où s&#8217;exprime-t-il, quels sont ses intérêts, quels sont ses objectifs, que valent les faits sur lesquels il s&#8217;appuie et peut-on mieux approcher les réalités qu&#8217;ils traduisent ? Ce sont des questions que chacun doit se poser et auxquelles il doit pouvoir chercher une réponse&#8230;</p>
<p>Le Club de la presse Strasbourg Europe prend déjà sa part dans l&#8217;éducation aux médias, en  participant à la Semaine de la presse et des médias dans l&#8217;école. Après avoir tourné la page du 40e anniversaire et à l&#8217;heure de notre assemblée générale annuelle, nous sommes décidés à aller plus loin pour poursuivre ce travail auprès des collégiens et des lycéens, l&#8217;engager plus fortement auprès d&#8217;autres publics. Les journalistes ont pris de nombreuses initiatives pour déjouer les fake news, les journaux se sont alliés à l&#8217;échelle de l&#8217;Europe tout entière : quels sont les outils dont dispose le grand public pour vérifier l&#8217;authenticité d&#8217;un profil, l&#8217;origine d&#8217;une image ou d&#8217;une vidéo, pour cerner la personnalité de celui qui s&#8217;exprime publiquement, pour tracer l&#8217;origine d&#8217;une information&#8230; ?</p>
<p>Aider à développer cette capacité à agir et à vérifier, c&#8217;est un beau projet pour le Club de la presse Strasbourg Europe, pour l&#8217;année à venir et pour les suivantes.</p>
<p><b>CHRISTIAN BACH</b></p>
<p>Président du Club de la presse</p>
<p>Journaliste &#8211; responsable multimedia DNA</p>
<p><a href="mailto:christian.bach@dna.fr">christian.bach@dna.fr</a></p>

                        )

                    [wfw] => Array
                        (
                            [commentrss#] => 1
                            [commentrss] => https://www.club-presse-strasbourg.com/28144-2/feed/
                        )

                    [slash] => Array
                        (
                            [comments#] => 1
                            [comments] => 0
                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <h6>ÉDITO</h6>
Lisez notre édito du mois d'avril signé Christian Bach
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p>CE N&#8217;EST PAS UN FAKE&#8230;</p>
<p>Il n&#8217;y a pas qu&#8217;un pas des faits à la vérité. Il y a de l&#8217;un à l&#8217;autre la main de l&#8217;homme. Les faits eux-mêmes ne sont pas la réalité ; la pensée, notre raison, nos sens, agissant avec honnêteté, opèrent pour les établir. Nous nous en arrangeons depuis des siècles et savons que cette chaîne peut accoucher d&#8217;erreurs, mais aussi lorsque les faits sont travestis de bobards plus ou moins improvisés, de canulars comme de récits malveillants mûrement réfléchis.</p>
<p>La nouveauté qui s&#8217;est imposée en moins d&#8217;une génération, c&#8217;est que les réseaux sociaux et plus généralement les dispositifs numériques ont introduit là l&#8217;immense potentiel de la désintermédiation, qui se traduit par l&#8217;accès direct de tous à l&#8217;audience et la possibilité de produire, soutenir, relayer des contenus publics. La chaîne de validation traditionnelle -souvent celle de la presse qui vérifie un fait, le met en perspective et croise les points de vue- n&#8217;opère plus seule. Et les dépositaires traditionnels de cette mission -les journalistes- sont facilement mis en cause&#8230;</p>
<p>Puisque nous pouvons tous aujourd&#8217;hui contribuer à produire, relayer, amplifier, accréditer de « vraies » ou de « fausses » nouvelles ; nous pouvons tous aussi contribuer à déjouer les « infox », les « fake news »&#8230; C&#8217;est donc que l&#8217;éducation aux médias doit être le corolaire des bouleversements de la société de l&#8217;information : qui produit un message, d&#8217;où s&#8217;exprime-t-il, quels sont ses intérêts, quels sont ses objectifs, que valent les faits sur lesquels il s&#8217;appuie et peut-on mieux approcher les réalités qu&#8217;ils traduisent ? Ce sont des questions que chacun doit se poser et auxquelles il doit pouvoir chercher une réponse&#8230;</p>
<p>Le Club de la presse Strasbourg Europe prend déjà sa part dans l&#8217;éducation aux médias, en  participant à la Semaine de la presse et des médias dans l&#8217;école. Après avoir tourné la page du 40e anniversaire et à l&#8217;heure de notre assemblée générale annuelle, nous sommes décidés à aller plus loin pour poursuivre ce travail auprès des collégiens et des lycéens, l&#8217;engager plus fortement auprès d&#8217;autres publics. Les journalistes ont pris de nombreuses initiatives pour déjouer les fake news, les journaux se sont alliés à l&#8217;échelle de l&#8217;Europe tout entière : quels sont les outils dont dispose le grand public pour vérifier l&#8217;authenticité d&#8217;un profil, l&#8217;origine d&#8217;une image ou d&#8217;une vidéo, pour cerner la personnalité de celui qui s&#8217;exprime publiquement, pour tracer l&#8217;origine d&#8217;une information&#8230; ?</p>
<p>Aider à développer cette capacité à agir et à vérifier, c&#8217;est un beau projet pour le Club de la presse Strasbourg Europe, pour l&#8217;année à venir et pour les suivantes.</p>
<p><b>CHRISTIAN BACH</b></p>
<p>Président du Club de la presse</p>
<p>Journaliste &#8211; responsable multimedia DNA</p>
<p><a href="mailto:christian.bach@dna.fr">christian.bach@dna.fr</a></p>

                    [category@term] => Actu
                    [date_timestamp] => 1554111650
                )

        )

    [channel] => Array
        (
            [title#] => 1
            [title] => Actu | CLUB DE LA PRESSE
            [atom] => Array
                (
                    [link#] => 1
                    [link@] => href,rel,type
                    [link@href] => https://www.club-presse-strasbourg.com/category/actualites/feed/
                    [link@rel] => self
                    [link@type] => application/rss+xml
                )

            [link#] => 1
            [link] => https://www.club-presse-strasbourg.com
            [description#] => 1
            [description] => Strasbourg Europe
            [lastbuilddate#] => 1
            [lastbuilddate] => Mon, 30 Sep 2019 13:06:37 +0000
            [language#] => 1
            [language] => fr-FR
            [sy] => Array
                (
                    [updateperiod#] => 1
                    [updateperiod] => 
	hourly	
                    [updatefrequency#] => 1
                    [updatefrequency] => 
	1	
                )

            [generator#] => 1
            [generator] => https://wordpress.org/?v=5.2.4
            [tagline#] => 1
            [tagline] => Strasbourg Europe
            [subtitle#] => 1
            [subtitle] => Strasbourg Europe
        )

    [textinput] => Array
        (
        )

    [image] => Array
        (
        )

    [feed_type] => RSS
    [feed_version] => 2.0
    [encoding] => UTF-8
    [_source_encoding] => 
    [ERROR] => 
    [WARNING] => 
    [_ATOM_CONTENT_CONSTRUCTS] => Array
        (
            [0] => content
            [1] => summary
            [2] => title
            [3] => info
            [4] => tagline
            [5] => copyright
            [6] => rights
            [7] => subtitle
        )

    [_XHTML_CONTENT_CONSTRUCTS] => Array
        (
            [0] => body
            [1] => div
        )

    [_KNOWN_ENCODINGS] => Array
        (
            [0] => UTF-8
            [1] => US-ASCII
            [2] => ISO-8859-1
        )

    [stack] => Array
        (
        )

    [inchannel] => 
    [initem] => 
    [incontent] => Array
        (
        )

    [exclude_top] => 
    [intextinput] => 
    [inimage] => 
    [current_namespace] => 
    [current_category] => 0
    [last_modified] => Fri, 18 Oct 2019 12:55:16 GMT

    [etag] => "eab9cab112295ffecad834d1874e76f1"

    [rss_origin] => 5
)