Index Strasbourg curieux Strasbourg à la loupe

Agenda curieux :: Actu des sites Strasbourgeois :: Hébergement strasbourgeois

Strasbourg à la loupe » Shadok

Sites

36458 articles (35644 non lus) dans 281 sites

Exposition Exposition (1371 non lus)
Concert / soirée Concert / soirée (3363 non lus)
Guide / média Guide / média (11445 non lus)
Média_vidéo Média_vidéo (1126 non lus)
Projection Projection (34 non lus)
Politique / social Politique / social (10554 non lus)
théâtre théâtre (827 non lus)
Artiste Artiste (207 non lus)
Inclassables Inclassables (328 non lus)
Edition/bd/imprimerie Edition/bd/imprimerie (1775 non lus)
Vélo transport Vélo transport (1225 non lus)
Monde Numérique Monde Numérique (1325 non lus)
Monde Numérique Média Monde Numérique Média (477 non lus)
Nature et Agriculture Nature et Agriculture (959 non lus)
Vie/assoc Quartiers Vie/assoc Quartiers (628 non lus)
 «  Expand/Collapse
MagpieRSS Object
(
    [parser] => Resource id #20
    [current_item] => Array
        (
        )

    [items] => Array
        (
            [0] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Pépite Jeu Indé n°2 : Hyper Light Drifter
                    [link#] => 1
                    [link] => https://www.shadok.strasbourg.eu/pepites/pepite-hyper-light-drifter/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Mon, 18 Jun 2018 13:36:49 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Administrateurs Shadok
                            [subject#] => 4
                            [subject] => Pépites
                            [subject#2] => jeu indé
                            [subject#3] => hyper light drifter
                            [subject#4] => pépite
                        )

                    [category#] => 4
                    [category] => Pépites
                    [category#2] => jeu indé
                    [category#3] => hyper light drifter
                    [category#4] => pépite
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://www.shadok.strasbourg.eu/?p=12786
                    [description#] => 1
                    [description] => <p><img width="1436" height="800" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-03-25-à-17.41.49-copie.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-03-25-à-17.41.49-copie.jpg 1436w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-03-25-à-17.41.49-copie-150x84.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-03-25-à-17.41.49-copie-300x167.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-03-25-à-17.41.49-copie-768x428.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-03-25-à-17.41.49-copie-1024x570.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-03-25-à-17.41.49-copie-600x334.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-03-25-à-17.41.49-copie-245x136.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-03-25-à-17.41.49-copie-580x323.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-03-25-à-17.41.49-copie-673x375.jpg 673w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-03-25-à-17.41.49-copie-270x150.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-03-25-à-17.41.49-copie-500x279.jpg 500w" sizes="(max-width: 1436px) 100vw, 1436px" /></p>
<p style="text-align: justify;"><em>       Découvrez ici des pépites du jeu vidéo indépendant, en prémices de la prochaine édition du Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg (14 au 23 septembre) et de sa programmation "jeux vidéo et réalité virtuelle", dont le Shadok est partenaire. </em><em>Allant du grand classique devenu incontournable, à la dernière sortie encore confidentielle, ces pépites vous permettront de découvrir la richesse, la profondeur et la diversité de la création contemporaine dans le domaine du jeu vidéo indépendant. </em><em>Aujourd'hui, nous parlons du jeu : <strong>HYPER LIGHT DRIFTER</strong>. </em></p>
<p>&nbsp;</p>
<p>https://www.youtube.com/watch?v=nWufEJ1Ava0</p>
<p>&nbsp;</p>
<p style="text-align: justify;">          Tantôt sujet de méfiance et de mépris, tantôt source d’enthousiasme ou d’adoration, la classification du jeu vidéo parmi les œuvres d’art ne fait pas consensus. Pourtant, au même titre que le cinéma, le jeu vidéo possède désormais ses propres critiques, ses ouvrages de théorie, ses compétitions internationales, ses chefs-d’œuvre et ses formations universitaires — bref, tout un circuit de consécration visant à ériger le panthéon des œuvres du passé à imiter pour produire les chefs-d’œuvre du futur.</p>
<p style="text-align: justify;">          Chaque année, de nouvelles compétitions exclusivement dédiées au jeu vidéo indépendant font leur apparition. En Alsace, nous avons l’<strong>Indie Game Contest</strong>, compétition associée au <strong>Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg</strong>, qui soumet chaque année 8 jeux français et 8 jeux internationaux au regard affuté d’un jury d’experts et d’habitués. Derniers venus en date au niveau international, les <strong>Emotional Games Awards</strong> récompensent de leur côté les jeux vidéo les plus marquants émotionnellement. En mettant l’accent sur les émotions éprouvées par le joueur, cette compétition participe à la dignification du jeu vidéo, qui se voit ainsi doté de cette dimension affective essentielle à toute œuvre d’art digne de ce nom.</p>
<p style="text-align: justify;">           Le jeu indépendant dont nous allons parler aujourd’hui a lui aussi été récompensé de nombreuses fois en compétition. Au cours de <strong>l’Independent Game Festival</strong> — la plus grosse compétition mondiale dédiée au jeu vidéo indépendant — le jeu <strong>Hyper Light Drifter</strong> a en effet reçu le prix de l’excellence en arts visuels, le prix du public, et a été finaliste pour le prix d’excellence sonore et même pour le grand prix. Il est pour cette raison actuellement considéré comme un des meilleurs exemples du potentiel artistique d’un jeu vidéo. Mais suffit-il de reprendre à son compte le classement des compétitions internationales et d’attester du vernis culturel de certaines œuvres pour développer une véritable pensée du jeu vidéo comme art ?</p>
<p>&nbsp;</p>
<p><img class="aligncenter wp-image-12812" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Hyper_Light_Drifter_Banner_Maps.jpg" width="677" height="380" /></p>
<p style="text-align: center;"><em>Une direction artistique aux petits oignons, inspirée des premiers Zelda</em></p>
<p>&nbsp;</p>
<p style="text-align: justify;">      Si la dimension artistique d’un jeu vidéo n’est pas à chercher dans une reconnaissance institutionnelle, où faut-il donc la trouver ? A en croire les derniers ouvrages grand public, c’est la belle image qui ferait le beau jeu. Le jeu contemplatif <strong>Journey</strong>, développé par le studio <strong>Thatgamecompagny</strong>, devient alors l’exemple par excellence du beau jeu. Dans <strong>Journey</strong>, tout ce qu’il nous reste en effet à faire, c’est simplement de surfer sur les dunes de sable, tout en contemplant rêveusement le coucher de soleil. Du côté d’<strong>Hyper Light Drifter</strong>, on sera par exemple immédiatement attiré par son univers rétro-futuriste en pixel-art, véritable hommage aux jeux 16-bit qui ont marqué les débuts de l’histoire du jeu vidéo. Les références aux jeux comme <strong>Zelda A Link To The Past</strong>, <strong>Diablo II</strong>, ou le film <strong>Nausicaa : La Vallée du Vent </strong>crèvent l’écran. <strong>Lord Yupa</strong>, personnage du film de <strong>Miyazaki</strong>, est d’ailleurs la source d’inspiration assumée du design des personnages, de même que les géants présents dans l’introduction du jeu font échos aux titans destructeurs des films de <strong>Miyazaki</strong>.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p><img class="aligncenter wp-image-12815" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/HLD_Screenshot_01_rise_1080.jpg" width="680" height="382" /></p>
<p style="text-align: center;"><em>Des titans directement inspirés des films de Miyazaki</em></p>
<p>&nbsp;</p>
<p style="text-align: justify;">          Si n’importe quel jeu peut finalement se prêter à la posture contemplative, <strong>Hyper Light Drifter</strong> fait plus fort en l’incorporant directement dans la structure même du jeu. Dans <strong>Hyper Light Drifter</strong>, on accède en effet régulièrement à différents lieux qui n’ont aucune autre fonction que de proposer un moment de pause et d’observation au joueur.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p style="text-align: center;"><em><img class="aligncenter wp-image-12818" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-02-12-à-16.46.17-copie-e1528374305200.jpg" width="640" height="360" />Rencontrer un homme-oiseau sur un promontoire rocheux</em></p>
<p>&nbsp;</p>
<p style="text-align: justify;">         Mais en voulant absolument trouver dans la belle image l’essence artistique du jeu vidéo, on court en réalité le risque de l’inscrire dès le départ dans un rapport de dérivation et de subordination par rapport aux autres arts — peinture, musique, cinéma, littérature —, dont sa beauté serait redevable. En réalité, on a tout à gagner à penser le jeu vidéo sur le même plan que les autres arts. Pour l’apprécier à sa juste valeur, <strong>Hyper Light Drifter</strong> doit donc plutôt être considéré comme la retranscription de l’expérience subjective de son créateur dans des équivalents formels propres au jeu vidéo. Atteint d’une maladie cardiaque incurable et vivant dans la proximité permanente de la mort, <strong>Alex Preston</strong>, le créateur du jeu, a en effet souhaité traduire dans ce jeu son expérience singulière et vacillante du monde.</p>
<p style="text-align: justify;">            Pour obtenir cet effet, il ne suffit pas d’insérer simplement dans le jeu des discours de personnages qui se lamentent ; il faut mettre en place tout un mécanisme qui s’exprime dans le langage propre au jeu vidéo. Pour ne donner qu’un seul exemple, dans <strong>Hyper Light Drifter</strong>, votre personnage est régulièrement victime d'attaques cardiaques qui vous font perdre son contrôle et vous réduisent à l’impuissance pendant plusieurs secondes. De même, plutôt que de faire dire aux personnages du jeu de longues explications sur l’origine du monde dans lequel vous évoluez, c’est à vous de la reconstituer à partir des traces et des indices que vous identifiez petit à petit dans le décor. <strong>Hyper Light Drifter</strong> fait donc passer son message, non à travers un ensemble de mots et les concepts, mais grâce à l’histoire visuelle que tissent collectivement les personnages et les décors du jeu.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p><img class="aligncenter wp-image-12821" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-02-12-à-16.54.41-copie.jpg" width="689" height="387" /></p>
<p style="text-align: center;"><em>Evoluer dans les vestiges d'un cataclysme passé à reconstruire </em></p>
<p>&nbsp;</p>
<p><img class="aligncenter wp-image-12824" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-02-15-à-02.16.45-copie.jpg" width="708" height="334" /></p>
<p style="text-align: center;"><em>Les personnages non-joueur s'expriment uniquement par des images</em></p>
<p>&nbsp;</p>
<p style="text-align: justify;">      En définitive, ce qui fait le propre d’une œuvre d’art, c’est donc sa capacité à transposer une émotion humaine dans un système formel particulier — système de durées et de hauteurs qui se répondent mutuellement pour la musique, temporalité des plans et angles des prises de vue pour le cinéma, jeu du sens et des sons pour la poésie, jouabilité et mécanismes interactifs pour le jeu vidéo. L’émotion du récepteur provient dès lors, non pas d’une émotion brute qui serait réceptionnée comme telle, mais du fait de retrouver une émotion humaine dans un système organisé de couleurs, de sons, de signes, qui n’avait au départ rien à voir avec de l’humain, mais qui se fait finalement son réceptacle et son témoin.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p style="text-align: justify;"><strong>Sortie </strong>: mars 2016</p>
<p style="text-align: justify;"><strong>Accès</strong> : via Steam pour 20€</p>
<p style="text-align: justify;"><strong>Supports </strong>: PC, Mac, Linux, PS4, Xbox One</p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/pepites/pepite-hyper-light-drifter/">Pépite Jeu Indé n°2 : Hyper Light Drifter</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p><img width="1436" height="800" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-03-25-à-17.41.49-copie.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-03-25-à-17.41.49-copie.jpg 1436w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-03-25-à-17.41.49-copie-150x84.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-03-25-à-17.41.49-copie-300x167.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-03-25-à-17.41.49-copie-768x428.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-03-25-à-17.41.49-copie-1024x570.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-03-25-à-17.41.49-copie-600x334.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-03-25-à-17.41.49-copie-245x136.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-03-25-à-17.41.49-copie-580x323.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-03-25-à-17.41.49-copie-673x375.jpg 673w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-03-25-à-17.41.49-copie-270x150.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-03-25-à-17.41.49-copie-500x279.jpg 500w" sizes="(max-width: 1436px) 100vw, 1436px" /></p><p style="text-align: justify;"><em>       Découvrez ici des pépites du jeu vidéo indépendant, en prémices de la prochaine édition du Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg (14 au 23 septembre) et de sa programmation "jeux vidéo et réalité virtuelle", dont le Shadok est partenaire. </em><em>Allant du grand classique devenu incontournable, à la dernière sortie encore confidentielle, ces pépites vous permettront de découvrir la richesse, la profondeur et la diversité de la création contemporaine dans le domaine du jeu vidéo indépendant. </em><em>Aujourd'hui, nous parlons du jeu : <strong>HYPER LIGHT DRIFTER</strong>. </em></p>
&nbsp;

https://www.youtube.com/watch?v=nWufEJ1Ava0

&nbsp;
<p style="text-align: justify;">          Tantôt sujet de méfiance et de mépris, tantôt source d’enthousiasme ou d’adoration, la classification du jeu vidéo parmi les œuvres d’art ne fait pas consensus. Pourtant, au même titre que le cinéma, le jeu vidéo possède désormais ses propres critiques, ses ouvrages de théorie, ses compétitions internationales, ses chefs-d’œuvre et ses formations universitaires — bref, tout un circuit de consécration visant à ériger le panthéon des œuvres du passé à imiter pour produire les chefs-d’œuvre du futur.</p>
<p style="text-align: justify;">          Chaque année, de nouvelles compétitions exclusivement dédiées au jeu vidéo indépendant font leur apparition. En Alsace, nous avons l’<strong>Indie Game Contest</strong>, compétition associée au <strong>Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg</strong>, qui soumet chaque année 8 jeux français et 8 jeux internationaux au regard affuté d’un jury d’experts et d’habitués. Derniers venus en date au niveau international, les <strong>Emotional Games Awards</strong> récompensent de leur côté les jeux vidéo les plus marquants émotionnellement. En mettant l’accent sur les émotions éprouvées par le joueur, cette compétition participe à la dignification du jeu vidéo, qui se voit ainsi doté de cette dimension affective essentielle à toute œuvre d’art digne de ce nom.</p>
<p style="text-align: justify;">           Le jeu indépendant dont nous allons parler aujourd’hui a lui aussi été récompensé de nombreuses fois en compétition. Au cours de <strong>l’Independent Game Festival</strong> — la plus grosse compétition mondiale dédiée au jeu vidéo indépendant — le jeu <strong>Hyper Light Drifter</strong> a en effet reçu le prix de l’excellence en arts visuels, le prix du public, et a été finaliste pour le prix d’excellence sonore et même pour le grand prix. Il est pour cette raison actuellement considéré comme un des meilleurs exemples du potentiel artistique d’un jeu vidéo. Mais suffit-il de reprendre à son compte le classement des compétitions internationales et d’attester du vernis culturel de certaines œuvres pour développer une véritable pensée du jeu vidéo comme art ?</p>
&nbsp;

<img class="aligncenter wp-image-12812" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Hyper_Light_Drifter_Banner_Maps.jpg" width="677" height="380" />
<p style="text-align: center;"><em>Une direction artistique aux petits oignons, inspirée des premiers Zelda</em></p>
&nbsp;
<p style="text-align: justify;">      Si la dimension artistique d’un jeu vidéo n’est pas à chercher dans une reconnaissance institutionnelle, où faut-il donc la trouver ? A en croire les derniers ouvrages grand public, c’est la belle image qui ferait le beau jeu. Le jeu contemplatif <strong>Journey</strong>, développé par le studio <strong>Thatgamecompagny</strong>, devient alors l’exemple par excellence du beau jeu. Dans <strong>Journey</strong>, tout ce qu’il nous reste en effet à faire, c’est simplement de surfer sur les dunes de sable, tout en contemplant rêveusement le coucher de soleil. Du côté d’<strong>Hyper Light Drifter</strong>, on sera par exemple immédiatement attiré par son univers rétro-futuriste en pixel-art, véritable hommage aux jeux 16-bit qui ont marqué les débuts de l’histoire du jeu vidéo. Les références aux jeux comme <strong>Zelda A Link To The Past</strong>, <strong>Diablo II</strong>, ou le film <strong>Nausicaa : La Vallée du Vent </strong>crèvent l’écran. <strong>Lord Yupa</strong>, personnage du film de <strong>Miyazaki</strong>, est d’ailleurs la source d’inspiration assumée du design des personnages, de même que les géants présents dans l’introduction du jeu font échos aux titans destructeurs des films de <strong>Miyazaki</strong>.</p>
&nbsp;

<img class="aligncenter wp-image-12815" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/HLD_Screenshot_01_rise_1080.jpg" width="680" height="382" />
<p style="text-align: center;"><em>Des titans directement inspirés des films de Miyazaki</em></p>
&nbsp;
<p style="text-align: justify;">          Si n’importe quel jeu peut finalement se prêter à la posture contemplative, <strong>Hyper Light Drifter</strong> fait plus fort en l’incorporant directement dans la structure même du jeu. Dans <strong>Hyper Light Drifter</strong>, on accède en effet régulièrement à différents lieux qui n’ont aucune autre fonction que de proposer un moment de pause et d’observation au joueur.</p>
&nbsp;
<p style="text-align: center;"><em><img class="aligncenter wp-image-12818" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-02-12-à-16.46.17-copie-e1528374305200.jpg" width="640" height="360" />Rencontrer un homme-oiseau sur un promontoire rocheux</em></p>
&nbsp;
<p style="text-align: justify;">         Mais en voulant absolument trouver dans la belle image l’essence artistique du jeu vidéo, on court en réalité le risque de l’inscrire dès le départ dans un rapport de dérivation et de subordination par rapport aux autres arts — peinture, musique, cinéma, littérature —, dont sa beauté serait redevable. En réalité, on a tout à gagner à penser le jeu vidéo sur le même plan que les autres arts. Pour l’apprécier à sa juste valeur, <strong>Hyper Light Drifter</strong> doit donc plutôt être considéré comme la retranscription de l’expérience subjective de son créateur dans des équivalents formels propres au jeu vidéo. Atteint d’une maladie cardiaque incurable et vivant dans la proximité permanente de la mort, <strong>Alex Preston</strong>, le créateur du jeu, a en effet souhaité traduire dans ce jeu son expérience singulière et vacillante du monde.</p>
<p style="text-align: justify;">            Pour obtenir cet effet, il ne suffit pas d’insérer simplement dans le jeu des discours de personnages qui se lamentent ; il faut mettre en place tout un mécanisme qui s’exprime dans le langage propre au jeu vidéo. Pour ne donner qu’un seul exemple, dans <strong>Hyper Light Drifter</strong>, votre personnage est régulièrement victime d'attaques cardiaques qui vous font perdre son contrôle et vous réduisent à l’impuissance pendant plusieurs secondes. De même, plutôt que de faire dire aux personnages du jeu de longues explications sur l’origine du monde dans lequel vous évoluez, c’est à vous de la reconstituer à partir des traces et des indices que vous identifiez petit à petit dans le décor. <strong>Hyper Light Drifter</strong> fait donc passer son message, non à travers un ensemble de mots et les concepts, mais grâce à l’histoire visuelle que tissent collectivement les personnages et les décors du jeu.</p>
&nbsp;

<img class="aligncenter wp-image-12821" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-02-12-à-16.54.41-copie.jpg" width="689" height="387" />
<p style="text-align: center;"><em>Evoluer dans les vestiges d'un cataclysme passé à reconstruire </em></p>
&nbsp;

<img class="aligncenter wp-image-12824" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-02-15-à-02.16.45-copie.jpg" width="708" height="334" />
<p style="text-align: center;"><em>Les personnages non-joueur s'expriment uniquement par des images</em></p>
&nbsp;
<p style="text-align: justify;">      En définitive, ce qui fait le propre d’une œuvre d’art, c’est donc sa capacité à transposer une émotion humaine dans un système formel particulier — système de durées et de hauteurs qui se répondent mutuellement pour la musique, temporalité des plans et angles des prises de vue pour le cinéma, jeu du sens et des sons pour la poésie, jouabilité et mécanismes interactifs pour le jeu vidéo. L’émotion du récepteur provient dès lors, non pas d’une émotion brute qui serait réceptionnée comme telle, mais du fait de retrouver une émotion humaine dans un système organisé de couleurs, de sons, de signes, qui n’avait au départ rien à voir avec de l’humain, mais qui se fait finalement son réceptacle et son témoin.</p>
&nbsp;
<p style="text-align: justify;"><strong>Sortie </strong>: mars 2016</p>
<p style="text-align: justify;"><strong>Accès</strong> : via Steam pour 20€</p>
<p style="text-align: justify;"><strong>Supports </strong>: PC, Mac, Linux, PS4, Xbox One</p><p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/pepites/pepite-hyper-light-drifter/">Pépite Jeu Indé n°2 : Hyper Light Drifter</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <p><img width="1436" height="800" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-03-25-à-17.41.49-copie.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-03-25-à-17.41.49-copie.jpg 1436w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-03-25-à-17.41.49-copie-150x84.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-03-25-à-17.41.49-copie-300x167.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-03-25-à-17.41.49-copie-768x428.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-03-25-à-17.41.49-copie-1024x570.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-03-25-à-17.41.49-copie-600x334.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-03-25-à-17.41.49-copie-245x136.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-03-25-à-17.41.49-copie-580x323.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-03-25-à-17.41.49-copie-673x375.jpg 673w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-03-25-à-17.41.49-copie-270x150.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-03-25-à-17.41.49-copie-500x279.jpg 500w" sizes="(max-width: 1436px) 100vw, 1436px" /></p>
<p style="text-align: justify;"><em>       Découvrez ici des pépites du jeu vidéo indépendant, en prémices de la prochaine édition du Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg (14 au 23 septembre) et de sa programmation "jeux vidéo et réalité virtuelle", dont le Shadok est partenaire. </em><em>Allant du grand classique devenu incontournable, à la dernière sortie encore confidentielle, ces pépites vous permettront de découvrir la richesse, la profondeur et la diversité de la création contemporaine dans le domaine du jeu vidéo indépendant. </em><em>Aujourd'hui, nous parlons du jeu : <strong>HYPER LIGHT DRIFTER</strong>. </em></p>
<p>&nbsp;</p>
<p>https://www.youtube.com/watch?v=nWufEJ1Ava0</p>
<p>&nbsp;</p>
<p style="text-align: justify;">          Tantôt sujet de méfiance et de mépris, tantôt source d’enthousiasme ou d’adoration, la classification du jeu vidéo parmi les œuvres d’art ne fait pas consensus. Pourtant, au même titre que le cinéma, le jeu vidéo possède désormais ses propres critiques, ses ouvrages de théorie, ses compétitions internationales, ses chefs-d’œuvre et ses formations universitaires — bref, tout un circuit de consécration visant à ériger le panthéon des œuvres du passé à imiter pour produire les chefs-d’œuvre du futur.</p>
<p style="text-align: justify;">          Chaque année, de nouvelles compétitions exclusivement dédiées au jeu vidéo indépendant font leur apparition. En Alsace, nous avons l’<strong>Indie Game Contest</strong>, compétition associée au <strong>Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg</strong>, qui soumet chaque année 8 jeux français et 8 jeux internationaux au regard affuté d’un jury d’experts et d’habitués. Derniers venus en date au niveau international, les <strong>Emotional Games Awards</strong> récompensent de leur côté les jeux vidéo les plus marquants émotionnellement. En mettant l’accent sur les émotions éprouvées par le joueur, cette compétition participe à la dignification du jeu vidéo, qui se voit ainsi doté de cette dimension affective essentielle à toute œuvre d’art digne de ce nom.</p>
<p style="text-align: justify;">           Le jeu indépendant dont nous allons parler aujourd’hui a lui aussi été récompensé de nombreuses fois en compétition. Au cours de <strong>l’Independent Game Festival</strong> — la plus grosse compétition mondiale dédiée au jeu vidéo indépendant — le jeu <strong>Hyper Light Drifter</strong> a en effet reçu le prix de l’excellence en arts visuels, le prix du public, et a été finaliste pour le prix d’excellence sonore et même pour le grand prix. Il est pour cette raison actuellement considéré comme un des meilleurs exemples du potentiel artistique d’un jeu vidéo. Mais suffit-il de reprendre à son compte le classement des compétitions internationales et d’attester du vernis culturel de certaines œuvres pour développer une véritable pensée du jeu vidéo comme art ?</p>
<p>&nbsp;</p>
<p><img class="aligncenter wp-image-12812" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Hyper_Light_Drifter_Banner_Maps.jpg" width="677" height="380" /></p>
<p style="text-align: center;"><em>Une direction artistique aux petits oignons, inspirée des premiers Zelda</em></p>
<p>&nbsp;</p>
<p style="text-align: justify;">      Si la dimension artistique d’un jeu vidéo n’est pas à chercher dans une reconnaissance institutionnelle, où faut-il donc la trouver ? A en croire les derniers ouvrages grand public, c’est la belle image qui ferait le beau jeu. Le jeu contemplatif <strong>Journey</strong>, développé par le studio <strong>Thatgamecompagny</strong>, devient alors l’exemple par excellence du beau jeu. Dans <strong>Journey</strong>, tout ce qu’il nous reste en effet à faire, c’est simplement de surfer sur les dunes de sable, tout en contemplant rêveusement le coucher de soleil. Du côté d’<strong>Hyper Light Drifter</strong>, on sera par exemple immédiatement attiré par son univers rétro-futuriste en pixel-art, véritable hommage aux jeux 16-bit qui ont marqué les débuts de l’histoire du jeu vidéo. Les références aux jeux comme <strong>Zelda A Link To The Past</strong>, <strong>Diablo II</strong>, ou le film <strong>Nausicaa : La Vallée du Vent </strong>crèvent l’écran. <strong>Lord Yupa</strong>, personnage du film de <strong>Miyazaki</strong>, est d’ailleurs la source d’inspiration assumée du design des personnages, de même que les géants présents dans l’introduction du jeu font échos aux titans destructeurs des films de <strong>Miyazaki</strong>.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p><img class="aligncenter wp-image-12815" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/HLD_Screenshot_01_rise_1080.jpg" width="680" height="382" /></p>
<p style="text-align: center;"><em>Des titans directement inspirés des films de Miyazaki</em></p>
<p>&nbsp;</p>
<p style="text-align: justify;">          Si n’importe quel jeu peut finalement se prêter à la posture contemplative, <strong>Hyper Light Drifter</strong> fait plus fort en l’incorporant directement dans la structure même du jeu. Dans <strong>Hyper Light Drifter</strong>, on accède en effet régulièrement à différents lieux qui n’ont aucune autre fonction que de proposer un moment de pause et d’observation au joueur.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p style="text-align: center;"><em><img class="aligncenter wp-image-12818" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-02-12-à-16.46.17-copie-e1528374305200.jpg" width="640" height="360" />Rencontrer un homme-oiseau sur un promontoire rocheux</em></p>
<p>&nbsp;</p>
<p style="text-align: justify;">         Mais en voulant absolument trouver dans la belle image l’essence artistique du jeu vidéo, on court en réalité le risque de l’inscrire dès le départ dans un rapport de dérivation et de subordination par rapport aux autres arts — peinture, musique, cinéma, littérature —, dont sa beauté serait redevable. En réalité, on a tout à gagner à penser le jeu vidéo sur le même plan que les autres arts. Pour l’apprécier à sa juste valeur, <strong>Hyper Light Drifter</strong> doit donc plutôt être considéré comme la retranscription de l’expérience subjective de son créateur dans des équivalents formels propres au jeu vidéo. Atteint d’une maladie cardiaque incurable et vivant dans la proximité permanente de la mort, <strong>Alex Preston</strong>, le créateur du jeu, a en effet souhaité traduire dans ce jeu son expérience singulière et vacillante du monde.</p>
<p style="text-align: justify;">            Pour obtenir cet effet, il ne suffit pas d’insérer simplement dans le jeu des discours de personnages qui se lamentent ; il faut mettre en place tout un mécanisme qui s’exprime dans le langage propre au jeu vidéo. Pour ne donner qu’un seul exemple, dans <strong>Hyper Light Drifter</strong>, votre personnage est régulièrement victime d'attaques cardiaques qui vous font perdre son contrôle et vous réduisent à l’impuissance pendant plusieurs secondes. De même, plutôt que de faire dire aux personnages du jeu de longues explications sur l’origine du monde dans lequel vous évoluez, c’est à vous de la reconstituer à partir des traces et des indices que vous identifiez petit à petit dans le décor. <strong>Hyper Light Drifter</strong> fait donc passer son message, non à travers un ensemble de mots et les concepts, mais grâce à l’histoire visuelle que tissent collectivement les personnages et les décors du jeu.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p><img class="aligncenter wp-image-12821" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-02-12-à-16.54.41-copie.jpg" width="689" height="387" /></p>
<p style="text-align: center;"><em>Evoluer dans les vestiges d'un cataclysme passé à reconstruire </em></p>
<p>&nbsp;</p>
<p><img class="aligncenter wp-image-12824" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-02-15-à-02.16.45-copie.jpg" width="708" height="334" /></p>
<p style="text-align: center;"><em>Les personnages non-joueur s'expriment uniquement par des images</em></p>
<p>&nbsp;</p>
<p style="text-align: justify;">      En définitive, ce qui fait le propre d’une œuvre d’art, c’est donc sa capacité à transposer une émotion humaine dans un système formel particulier — système de durées et de hauteurs qui se répondent mutuellement pour la musique, temporalité des plans et angles des prises de vue pour le cinéma, jeu du sens et des sons pour la poésie, jouabilité et mécanismes interactifs pour le jeu vidéo. L’émotion du récepteur provient dès lors, non pas d’une émotion brute qui serait réceptionnée comme telle, mais du fait de retrouver une émotion humaine dans un système organisé de couleurs, de sons, de signes, qui n’avait au départ rien à voir avec de l’humain, mais qui se fait finalement son réceptacle et son témoin.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p style="text-align: justify;"><strong>Sortie </strong>: mars 2016</p>
<p style="text-align: justify;"><strong>Accès</strong> : via Steam pour 20€</p>
<p style="text-align: justify;"><strong>Supports </strong>: PC, Mac, Linux, PS4, Xbox One</p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/pepites/pepite-hyper-light-drifter/">Pépite Jeu Indé n°2 : Hyper Light Drifter</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p><img width="1436" height="800" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-03-25-à-17.41.49-copie.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-03-25-à-17.41.49-copie.jpg 1436w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-03-25-à-17.41.49-copie-150x84.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-03-25-à-17.41.49-copie-300x167.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-03-25-à-17.41.49-copie-768x428.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-03-25-à-17.41.49-copie-1024x570.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-03-25-à-17.41.49-copie-600x334.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-03-25-à-17.41.49-copie-245x136.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-03-25-à-17.41.49-copie-580x323.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-03-25-à-17.41.49-copie-673x375.jpg 673w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-03-25-à-17.41.49-copie-270x150.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-03-25-à-17.41.49-copie-500x279.jpg 500w" sizes="(max-width: 1436px) 100vw, 1436px" /></p><p style="text-align: justify;"><em>       Découvrez ici des pépites du jeu vidéo indépendant, en prémices de la prochaine édition du Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg (14 au 23 septembre) et de sa programmation "jeux vidéo et réalité virtuelle", dont le Shadok est partenaire. </em><em>Allant du grand classique devenu incontournable, à la dernière sortie encore confidentielle, ces pépites vous permettront de découvrir la richesse, la profondeur et la diversité de la création contemporaine dans le domaine du jeu vidéo indépendant. </em><em>Aujourd'hui, nous parlons du jeu : <strong>HYPER LIGHT DRIFTER</strong>. </em></p>
&nbsp;

https://www.youtube.com/watch?v=nWufEJ1Ava0

&nbsp;
<p style="text-align: justify;">          Tantôt sujet de méfiance et de mépris, tantôt source d’enthousiasme ou d’adoration, la classification du jeu vidéo parmi les œuvres d’art ne fait pas consensus. Pourtant, au même titre que le cinéma, le jeu vidéo possède désormais ses propres critiques, ses ouvrages de théorie, ses compétitions internationales, ses chefs-d’œuvre et ses formations universitaires — bref, tout un circuit de consécration visant à ériger le panthéon des œuvres du passé à imiter pour produire les chefs-d’œuvre du futur.</p>
<p style="text-align: justify;">          Chaque année, de nouvelles compétitions exclusivement dédiées au jeu vidéo indépendant font leur apparition. En Alsace, nous avons l’<strong>Indie Game Contest</strong>, compétition associée au <strong>Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg</strong>, qui soumet chaque année 8 jeux français et 8 jeux internationaux au regard affuté d’un jury d’experts et d’habitués. Derniers venus en date au niveau international, les <strong>Emotional Games Awards</strong> récompensent de leur côté les jeux vidéo les plus marquants émotionnellement. En mettant l’accent sur les émotions éprouvées par le joueur, cette compétition participe à la dignification du jeu vidéo, qui se voit ainsi doté de cette dimension affective essentielle à toute œuvre d’art digne de ce nom.</p>
<p style="text-align: justify;">           Le jeu indépendant dont nous allons parler aujourd’hui a lui aussi été récompensé de nombreuses fois en compétition. Au cours de <strong>l’Independent Game Festival</strong> — la plus grosse compétition mondiale dédiée au jeu vidéo indépendant — le jeu <strong>Hyper Light Drifter</strong> a en effet reçu le prix de l’excellence en arts visuels, le prix du public, et a été finaliste pour le prix d’excellence sonore et même pour le grand prix. Il est pour cette raison actuellement considéré comme un des meilleurs exemples du potentiel artistique d’un jeu vidéo. Mais suffit-il de reprendre à son compte le classement des compétitions internationales et d’attester du vernis culturel de certaines œuvres pour développer une véritable pensée du jeu vidéo comme art ?</p>
&nbsp;

<img class="aligncenter wp-image-12812" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Hyper_Light_Drifter_Banner_Maps.jpg" width="677" height="380" />
<p style="text-align: center;"><em>Une direction artistique aux petits oignons, inspirée des premiers Zelda</em></p>
&nbsp;
<p style="text-align: justify;">      Si la dimension artistique d’un jeu vidéo n’est pas à chercher dans une reconnaissance institutionnelle, où faut-il donc la trouver ? A en croire les derniers ouvrages grand public, c’est la belle image qui ferait le beau jeu. Le jeu contemplatif <strong>Journey</strong>, développé par le studio <strong>Thatgamecompagny</strong>, devient alors l’exemple par excellence du beau jeu. Dans <strong>Journey</strong>, tout ce qu’il nous reste en effet à faire, c’est simplement de surfer sur les dunes de sable, tout en contemplant rêveusement le coucher de soleil. Du côté d’<strong>Hyper Light Drifter</strong>, on sera par exemple immédiatement attiré par son univers rétro-futuriste en pixel-art, véritable hommage aux jeux 16-bit qui ont marqué les débuts de l’histoire du jeu vidéo. Les références aux jeux comme <strong>Zelda A Link To The Past</strong>, <strong>Diablo II</strong>, ou le film <strong>Nausicaa : La Vallée du Vent </strong>crèvent l’écran. <strong>Lord Yupa</strong>, personnage du film de <strong>Miyazaki</strong>, est d’ailleurs la source d’inspiration assumée du design des personnages, de même que les géants présents dans l’introduction du jeu font échos aux titans destructeurs des films de <strong>Miyazaki</strong>.</p>
&nbsp;

<img class="aligncenter wp-image-12815" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/HLD_Screenshot_01_rise_1080.jpg" width="680" height="382" />
<p style="text-align: center;"><em>Des titans directement inspirés des films de Miyazaki</em></p>
&nbsp;
<p style="text-align: justify;">          Si n’importe quel jeu peut finalement se prêter à la posture contemplative, <strong>Hyper Light Drifter</strong> fait plus fort en l’incorporant directement dans la structure même du jeu. Dans <strong>Hyper Light Drifter</strong>, on accède en effet régulièrement à différents lieux qui n’ont aucune autre fonction que de proposer un moment de pause et d’observation au joueur.</p>
&nbsp;
<p style="text-align: center;"><em><img class="aligncenter wp-image-12818" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-02-12-à-16.46.17-copie-e1528374305200.jpg" width="640" height="360" />Rencontrer un homme-oiseau sur un promontoire rocheux</em></p>
&nbsp;
<p style="text-align: justify;">         Mais en voulant absolument trouver dans la belle image l’essence artistique du jeu vidéo, on court en réalité le risque de l’inscrire dès le départ dans un rapport de dérivation et de subordination par rapport aux autres arts — peinture, musique, cinéma, littérature —, dont sa beauté serait redevable. En réalité, on a tout à gagner à penser le jeu vidéo sur le même plan que les autres arts. Pour l’apprécier à sa juste valeur, <strong>Hyper Light Drifter</strong> doit donc plutôt être considéré comme la retranscription de l’expérience subjective de son créateur dans des équivalents formels propres au jeu vidéo. Atteint d’une maladie cardiaque incurable et vivant dans la proximité permanente de la mort, <strong>Alex Preston</strong>, le créateur du jeu, a en effet souhaité traduire dans ce jeu son expérience singulière et vacillante du monde.</p>
<p style="text-align: justify;">            Pour obtenir cet effet, il ne suffit pas d’insérer simplement dans le jeu des discours de personnages qui se lamentent ; il faut mettre en place tout un mécanisme qui s’exprime dans le langage propre au jeu vidéo. Pour ne donner qu’un seul exemple, dans <strong>Hyper Light Drifter</strong>, votre personnage est régulièrement victime d'attaques cardiaques qui vous font perdre son contrôle et vous réduisent à l’impuissance pendant plusieurs secondes. De même, plutôt que de faire dire aux personnages du jeu de longues explications sur l’origine du monde dans lequel vous évoluez, c’est à vous de la reconstituer à partir des traces et des indices que vous identifiez petit à petit dans le décor. <strong>Hyper Light Drifter</strong> fait donc passer son message, non à travers un ensemble de mots et les concepts, mais grâce à l’histoire visuelle que tissent collectivement les personnages et les décors du jeu.</p>
&nbsp;

<img class="aligncenter wp-image-12821" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-02-12-à-16.54.41-copie.jpg" width="689" height="387" />
<p style="text-align: center;"><em>Evoluer dans les vestiges d'un cataclysme passé à reconstruire </em></p>
&nbsp;

<img class="aligncenter wp-image-12824" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/06/Capture-d’écran-2017-02-15-à-02.16.45-copie.jpg" width="708" height="334" />
<p style="text-align: center;"><em>Les personnages non-joueur s'expriment uniquement par des images</em></p>
&nbsp;
<p style="text-align: justify;">      En définitive, ce qui fait le propre d’une œuvre d’art, c’est donc sa capacité à transposer une émotion humaine dans un système formel particulier — système de durées et de hauteurs qui se répondent mutuellement pour la musique, temporalité des plans et angles des prises de vue pour le cinéma, jeu du sens et des sons pour la poésie, jouabilité et mécanismes interactifs pour le jeu vidéo. L’émotion du récepteur provient dès lors, non pas d’une émotion brute qui serait réceptionnée comme telle, mais du fait de retrouver une émotion humaine dans un système organisé de couleurs, de sons, de signes, qui n’avait au départ rien à voir avec de l’humain, mais qui se fait finalement son réceptacle et son témoin.</p>
&nbsp;
<p style="text-align: justify;"><strong>Sortie </strong>: mars 2016</p>
<p style="text-align: justify;"><strong>Accès</strong> : via Steam pour 20€</p>
<p style="text-align: justify;"><strong>Supports </strong>: PC, Mac, Linux, PS4, Xbox One</p><p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/pepites/pepite-hyper-light-drifter/">Pépite Jeu Indé n°2 : Hyper Light Drifter</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [category@term] => Pépites
                    [category#2@term] => jeu indé
                    [category#3@term] => hyper light drifter
                    [category#4@term] => pépite
                    [date_timestamp] => 1529329009
                )

            [1] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => REJOINS LA SHADOK CREW !
                    [link#] => 1
                    [link] => https://www.shadok.strasbourg.eu/annees/2018-annees/rejoins-la-shadok-crew-2018-2019/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Tue, 05 Jun 2018 14:44:52 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Administrateurs Shadok
                            [subject#] => 2
                            [subject] => 2018
                            [subject#2] => Actualités
                        )

                    [category#] => 2
                    [category] => 2018
                    [category#2] => Actualités
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://www.shadok.strasbourg.eu/?p=12738
                    [description#] => 1
                    [description] => <p><img width="10416" height="8681" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2016/09/STS-112_crew2.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2016/09/STS-112_crew2.jpg 10416w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2016/09/STS-112_crew2-150x125.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2016/09/STS-112_crew2-300x250.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2016/09/STS-112_crew2-1024x853.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2016/09/STS-112_crew2-600x500.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2016/09/STS-112_crew2-245x204.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2016/09/STS-112_crew2-580x483.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2016/09/STS-112_crew2-450x375.jpg 450w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2016/09/STS-112_crew2-270x225.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2016/09/STS-112_crew2-500x417.jpg 500w" sizes="(max-width: 10416px) 100vw, 10416px" /></p>
<p>Nous relançons pour la rentrée la « Shadok Crew », une équipe d’étudiant·e·s dynamiques souhaitant s’investir dans l’aventure du Shadok !</p>
<p>Véritables <span class="highlight">ambass</span>adeur·rice·s du lieu, les membres de la Shadok Crew sont recrutés pour la saison 2018/19 sous le statut de vacataires entre septembre 2018 et juillet 2019. Nous recherchons des personnes motivées et curieuses, souhaitant en découvrir davantage sur les cultures numériques.</p>
<p>Selon un planning défini en soirée et/ou les week-ends, ce job étudiant consiste à :</p>
<ul>
<li>accueillir les publics au sein du lieu et les renseigner par téléphone sur les horaires, la programmation et les partenariats du lieu ;</li>
<li>proposer des visites guidées des expositions, préparées en amont avec la chargée de médiation ;</li>
<li>participer à la communication du Shadok dans des points clés du campus et du centre-ville ;</li>
<li>participer à des tâches quotidiennes de l’équipe du Shadok telles que : faire remplir des questionnaires de satisfaction, participer à l’animation de la page Facebook et du compte Instagram du lieu, surveiller les espaces d’expositions et événements, alerter l’équipe du Shadok en cas de problème quelconque…</li>
</ul>
<p>&nbsp;</p>
<p><strong>CALENDRIER DU RECRUTEMENT</strong></p>
<p>Date limite de réponse au formulaire ci-joint : <span style="color: #000000;"><strong>17 juin 2018</strong></span>.</p>
<p>Merci de noter que les entretiens se dérouleront les <span style="color: #000000;"><strong>27 et 28 juin 2018</strong></span>.</p>
<p>Les membres de la Shadok Crew bénéficieront ensuite d'une session d’intégration, afin d’être formés aux missions ci-dessus.</p>
<p>Ce job prend la forme de vacations ponctuelles (principalement les vendredis, samedis et dimanches) entre septembre 2018 et juillet 2019.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p><strong><span style="color: #000000;">Lien du formulaire à remplir (CV à fournir dans le formulaire)</span></strong> : <a href="https://framaforms.org/rejoins-la-shadok-crew-1528205956">https://framaforms.org/rejoins-la-shadok-crew-1528205956</a></p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/annees/2018-annees/rejoins-la-shadok-crew-2018-2019/">REJOINS LA SHADOK CREW !</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p><img width="10416" height="8681" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2016/09/STS-112_crew2.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2016/09/STS-112_crew2.jpg 10416w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2016/09/STS-112_crew2-150x125.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2016/09/STS-112_crew2-300x250.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2016/09/STS-112_crew2-1024x853.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2016/09/STS-112_crew2-600x500.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2016/09/STS-112_crew2-245x204.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2016/09/STS-112_crew2-580x483.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2016/09/STS-112_crew2-450x375.jpg 450w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2016/09/STS-112_crew2-270x225.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2016/09/STS-112_crew2-500x417.jpg 500w" sizes="(max-width: 10416px) 100vw, 10416px" /></p>Nous relançons pour la rentrée la « Shadok Crew », une équipe d’étudiant·e·s dynamiques souhaitant s’investir dans l’aventure du Shadok !

Véritables <span class="highlight">ambass</span>adeur·rice·s du lieu, les membres de la Shadok Crew sont recrutés pour la saison 2018/19 sous le statut de vacataires entre septembre 2018 et juillet 2019. Nous recherchons des personnes motivées et curieuses, souhaitant en découvrir davantage sur les cultures numériques.

Selon un planning défini en soirée et/ou les week-ends, ce job étudiant consiste à :
<ul>
 	<li>accueillir les publics au sein du lieu et les renseigner par téléphone sur les horaires, la programmation et les partenariats du lieu ;</li>
 	<li>proposer des visites guidées des expositions, préparées en amont avec la chargée de médiation ;</li>
 	<li>participer à la communication du Shadok dans des points clés du campus et du centre-ville ;</li>
 	<li>participer à des tâches quotidiennes de l’équipe du Shadok telles que : faire remplir des questionnaires de satisfaction, participer à l’animation de la page Facebook et du compte Instagram du lieu, surveiller les espaces d’expositions et événements, alerter l’équipe du Shadok en cas de problème quelconque…</li>
</ul>
&nbsp;

<strong>CALENDRIER DU RECRUTEMENT</strong>

Date limite de réponse au formulaire ci-joint : <span style="color: #000000;"><strong>17 juin 2018</strong></span>.

Merci de noter que les entretiens se dérouleront les <span style="color: #000000;"><strong>27 et 28 juin 2018</strong></span>.

Les membres de la Shadok Crew bénéficieront ensuite d'une session d’intégration, afin d’être formés aux missions ci-dessus.

Ce job prend la forme de vacations ponctuelles (principalement les vendredis, samedis et dimanches) entre septembre 2018 et juillet 2019.

&nbsp;

<strong><span style="color: #000000;">Lien du formulaire à remplir (CV à fournir dans le formulaire)</span></strong> : <a href="https://framaforms.org/rejoins-la-shadok-crew-1528205956">https://framaforms.org/rejoins-la-shadok-crew-1528205956</a><p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/annees/2018-annees/rejoins-la-shadok-crew-2018-2019/">REJOINS LA SHADOK CREW !</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <p><img width="10416" height="8681" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2016/09/STS-112_crew2.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2016/09/STS-112_crew2.jpg 10416w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2016/09/STS-112_crew2-150x125.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2016/09/STS-112_crew2-300x250.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2016/09/STS-112_crew2-1024x853.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2016/09/STS-112_crew2-600x500.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2016/09/STS-112_crew2-245x204.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2016/09/STS-112_crew2-580x483.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2016/09/STS-112_crew2-450x375.jpg 450w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2016/09/STS-112_crew2-270x225.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2016/09/STS-112_crew2-500x417.jpg 500w" sizes="(max-width: 10416px) 100vw, 10416px" /></p>
<p>Nous relançons pour la rentrée la « Shadok Crew », une équipe d’étudiant·e·s dynamiques souhaitant s’investir dans l’aventure du Shadok !</p>
<p>Véritables <span class="highlight">ambass</span>adeur·rice·s du lieu, les membres de la Shadok Crew sont recrutés pour la saison 2018/19 sous le statut de vacataires entre septembre 2018 et juillet 2019. Nous recherchons des personnes motivées et curieuses, souhaitant en découvrir davantage sur les cultures numériques.</p>
<p>Selon un planning défini en soirée et/ou les week-ends, ce job étudiant consiste à :</p>
<ul>
<li>accueillir les publics au sein du lieu et les renseigner par téléphone sur les horaires, la programmation et les partenariats du lieu ;</li>
<li>proposer des visites guidées des expositions, préparées en amont avec la chargée de médiation ;</li>
<li>participer à la communication du Shadok dans des points clés du campus et du centre-ville ;</li>
<li>participer à des tâches quotidiennes de l’équipe du Shadok telles que : faire remplir des questionnaires de satisfaction, participer à l’animation de la page Facebook et du compte Instagram du lieu, surveiller les espaces d’expositions et événements, alerter l’équipe du Shadok en cas de problème quelconque…</li>
</ul>
<p>&nbsp;</p>
<p><strong>CALENDRIER DU RECRUTEMENT</strong></p>
<p>Date limite de réponse au formulaire ci-joint : <span style="color: #000000;"><strong>17 juin 2018</strong></span>.</p>
<p>Merci de noter que les entretiens se dérouleront les <span style="color: #000000;"><strong>27 et 28 juin 2018</strong></span>.</p>
<p>Les membres de la Shadok Crew bénéficieront ensuite d'une session d’intégration, afin d’être formés aux missions ci-dessus.</p>
<p>Ce job prend la forme de vacations ponctuelles (principalement les vendredis, samedis et dimanches) entre septembre 2018 et juillet 2019.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p><strong><span style="color: #000000;">Lien du formulaire à remplir (CV à fournir dans le formulaire)</span></strong> : <a href="https://framaforms.org/rejoins-la-shadok-crew-1528205956">https://framaforms.org/rejoins-la-shadok-crew-1528205956</a></p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/annees/2018-annees/rejoins-la-shadok-crew-2018-2019/">REJOINS LA SHADOK CREW !</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p><img width="10416" height="8681" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2016/09/STS-112_crew2.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2016/09/STS-112_crew2.jpg 10416w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2016/09/STS-112_crew2-150x125.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2016/09/STS-112_crew2-300x250.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2016/09/STS-112_crew2-1024x853.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2016/09/STS-112_crew2-600x500.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2016/09/STS-112_crew2-245x204.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2016/09/STS-112_crew2-580x483.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2016/09/STS-112_crew2-450x375.jpg 450w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2016/09/STS-112_crew2-270x225.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2016/09/STS-112_crew2-500x417.jpg 500w" sizes="(max-width: 10416px) 100vw, 10416px" /></p>Nous relançons pour la rentrée la « Shadok Crew », une équipe d’étudiant·e·s dynamiques souhaitant s’investir dans l’aventure du Shadok !

Véritables <span class="highlight">ambass</span>adeur·rice·s du lieu, les membres de la Shadok Crew sont recrutés pour la saison 2018/19 sous le statut de vacataires entre septembre 2018 et juillet 2019. Nous recherchons des personnes motivées et curieuses, souhaitant en découvrir davantage sur les cultures numériques.

Selon un planning défini en soirée et/ou les week-ends, ce job étudiant consiste à :
<ul>
 	<li>accueillir les publics au sein du lieu et les renseigner par téléphone sur les horaires, la programmation et les partenariats du lieu ;</li>
 	<li>proposer des visites guidées des expositions, préparées en amont avec la chargée de médiation ;</li>
 	<li>participer à la communication du Shadok dans des points clés du campus et du centre-ville ;</li>
 	<li>participer à des tâches quotidiennes de l’équipe du Shadok telles que : faire remplir des questionnaires de satisfaction, participer à l’animation de la page Facebook et du compte Instagram du lieu, surveiller les espaces d’expositions et événements, alerter l’équipe du Shadok en cas de problème quelconque…</li>
</ul>
&nbsp;

<strong>CALENDRIER DU RECRUTEMENT</strong>

Date limite de réponse au formulaire ci-joint : <span style="color: #000000;"><strong>17 juin 2018</strong></span>.

Merci de noter que les entretiens se dérouleront les <span style="color: #000000;"><strong>27 et 28 juin 2018</strong></span>.

Les membres de la Shadok Crew bénéficieront ensuite d'une session d’intégration, afin d’être formés aux missions ci-dessus.

Ce job prend la forme de vacations ponctuelles (principalement les vendredis, samedis et dimanches) entre septembre 2018 et juillet 2019.

&nbsp;

<strong><span style="color: #000000;">Lien du formulaire à remplir (CV à fournir dans le formulaire)</span></strong> : <a href="https://framaforms.org/rejoins-la-shadok-crew-1528205956">https://framaforms.org/rejoins-la-shadok-crew-1528205956</a><p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/annees/2018-annees/rejoins-la-shadok-crew-2018-2019/">REJOINS LA SHADOK CREW !</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [category@term] => 2018
                    [category#2@term] => Actualités
                    [date_timestamp] => 1528209892
                )

            [2] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Pépite Jeu Indé n°1 : Gloom
                    [link#] => 1
                    [link] => https://www.shadok.strasbourg.eu/pepites/pepite-1-gloom-jeu-video/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Mon, 11 Jun 2018 11:49:51 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Administrateurs Shadok
                            [subject#] => 5
                            [subject] => Pépites
                            [subject#2] => jeux vidéo
                            [subject#3] => gloom
                            [subject#4] => pépites
                            [subject#5] => lovecraft
                        )

                    [category#] => 5
                    [category] => Pépites
                    [category#2] => jeux vidéo
                    [category#3] => gloom
                    [category#4] => pépites
                    [category#5] => lovecraft
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://www.shadok.strasbourg.eu/?p=12672
                    [description#] => 1
                    [description] => <p><img width="1435" height="695" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/0.-You-Perished-in-a-Dream.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/0.-You-Perished-in-a-Dream.jpg 1435w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/0.-You-Perished-in-a-Dream-150x73.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/0.-You-Perished-in-a-Dream-300x145.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/0.-You-Perished-in-a-Dream-768x372.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/0.-You-Perished-in-a-Dream-1024x496.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/0.-You-Perished-in-a-Dream-600x291.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/0.-You-Perished-in-a-Dream-245x119.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/0.-You-Perished-in-a-Dream-580x281.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/0.-You-Perished-in-a-Dream-700x339.jpg 700w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/0.-You-Perished-in-a-Dream-270x131.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/0.-You-Perished-in-a-Dream-500x242.jpg 500w" sizes="(max-width: 1435px) 100vw, 1435px" /></p>
<p style="text-align: justify;"><em>       Découvrez ici des pépites du jeu vidéo indépendant, en prémices de la prochaine édition du Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg (14 au 23 septembre) et de sa programmation "jeux vidéo et réalité virtuelle", dont le Shadok est partenaire. </em><em>Allant du grand classique devenu incontournable, à la dernière sortie encore confidentielle, ces pépites vous permettront de découvrir la richesse, la profondeur et la diversité de la création contemporaine dans le domaine du jeu vidéo indépendant. </em><em>Aujourd'hui, nous parlons du jeu : <strong>GLOOM</strong>.</em></p>
<p>&nbsp;</p>
<p>https://www.youtube.com/watch?v=upXlfIwNWd0</p>
<p>&nbsp;</p>
<p style="text-align: justify;"><strong>               </strong>Ces dernières années ont vu naître deux tendances opposées dans l’univers du jeu vidéo : d’un côté, la <strong>casualisation</strong>, consistant à rendre les jeux toujours plus accessibles, et de l’autre, le <strong>hardcore gaming</strong>, visant à produire des jeux de plus en plus difficiles, exigeants, voire punitifs. La série des <strong>Dark Souls</strong>, devenue mythique pour son extrême difficulté et son univers très sombre, typé dark fantasy, est devenue une source d’inspiration essentielle pour de nombreux jeux vidéo, jusqu’à donner naissance à un genre de jeux à part entière : les <strong>« Souls Like »</strong>.</p>
<p style="text-align: justify;">          C’est à cette catégorie de jeux qu’appartient notre pépite de cette semaine : <strong>GLOOM</strong>. Développé par le studio finlandais <strong>Hunchback Studio</strong>, piloté par <strong>Alexis Sirvio</strong>, le créateur du jeu, et mis en musique par <strong>Valtteri Hanhijoki</strong>, GLOOM vous propose de plonger dans un monde cauchemardesque directement inspiré de l’univers de <strong>Howard P. Lovecraft</strong>. Vous y incarnez un rêveur anonyme, égaré  dans les limbes du <strong>Rêve Commun</strong>. Votre mission est de retrouver votre identité en récoltant les pages perdues du <strong>« Necromicon »</strong>, le livre des morts, débloquées à la fin de chaque niveau.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p><img class="aligncenter wp-image-12720" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/1.-Un-village-de-départ-pas-si-paisible-1-e1527683992490.jpg" width="628" height="354" /></p>
<p style="text-align: center;"><em>Un village pas si paisible... </em></p>
<p>&nbsp;</p>
<p style="text-align: justify;">        Malgré les apparences, GLOOM n’appartient pas à la catégorie des jeux de plateforme traditionnels. Il s’agit en effet d’un <strong>« Rogue-like »</strong>, en référence au jeu « Rogue », sorti en 1980. Le principe de Rogue repose en effet sur l’exploration d’un souterrain, dont les salles sont générées et agencées de façon aléatoire : on parle de <strong>« génération procédurale »</strong> dans le langage des développeurs. Autrement dit, à chaque nouvelle partie de GLOOM que vous lancez, vous ne savez jamais à l’avance quelle sera la configuration de salles et de monstres que vous allez rencontrer sur votre chemin.</p>
<p style="text-align: justify;">              Seconde caractéristique structurelle, GLOOM utilise le mécanisme de la <strong>« Permadeath »</strong>, ou <strong>« mort permanente »</strong>. Autrement dit, à chaque fois que vous mourrez dans GLOOM, il faut TOUT recommencer à zéro. Absolument rien n’est conservé d’une tentative à l’autre, si ce n’est l’expérience de jeu que vous accumulez dans la douleur et bien malgré vous au fur et à mesure des parties. Avec GLOOM, on est donc bien loin de satisfaire la pulsion capitaliste qu’incarne habituellement le jeu vidéo, nous poussant à accumuler autant que possible niveaux, équipements et trésors.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p><img class="aligncenter wp-image-12704" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/2.-Améliorer-son-arme-à-la-forge-en-cours-de-run-e1527683181349.jpg" width="608" height="338" /></p>
<p style="text-align: center;"><em>Le passage par la forge permet d'améliorer temporairement armes et pistolets</em></p>
<p>&nbsp;</p>
<p style="text-align: justify;">                GLOOM est avec évidence un jeu qui fonctionne sur la frustration. Les parties, appelées des <strong>« runs »</strong>, sont assez courtes (10 minutes environ), et vous serez donc à chaque fois tenté d’en lancer une de plus, espérant ainsi conquérir une ou deux salles supplémentaires dans l’exploration du souterrain. Chaque nouvelle tentative vient nourrir en vous l’espoir de rassembler enfin la bonne combinaison d’armes, de bonus et de salles, qui vous permettra cette fois de parvenir à la fin du jeu, si convoitée, alors que finalement tout à fait abstraite et indéterminée. L’apparition intempestive d’adversaires, de bonus ou de boss, vient encore rajouter du piment à l’aventure, plongeant le joueur dans un état d’alerte permanent.</p>
<p style="text-align: justify;">               GLOOM paraîtra sans doute bien ingrat à bien des joueurs, et risque d’en décourager plus d’un dès les premières heures de jeu. Mais au fur et à mesure des parties, votre technique acquiert de plus en plus de finesse et accède à un degré de qualité supérieur. Vous vous engagez progressivement dans un corps à corps resserré avec la matière même du jeu vidéo, avec, à la clef, le sentiment d’une compréhension claire et lucide du jeu et de ses mécanismes. Avec GLOOM, le joueur tente une fois encore de réaliser l’un des plus vieux rêves de l’histoire du jeu vidéo : réussir, en une seule tentative, la partie parfaite. Parvenir pour la première fois à la fin du jeu déclenchera en vous un bel accès de <strong>« fiero »</strong>, la fierté du joueur, et l'affect spécifique du jeu vidéo en général.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p><img class="aligncenter wp-image-12707" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/Will-you-enter-the-Amphitheatre--e1527683275691.jpg" width="594" height="328" /></p>
<p style="text-align: center;"><em>Invitation exclusive du "Maestro" à pénétrer dans l'Amphithéâtre</em></p>
<p>&nbsp;</p>
<p style="text-align: justify;">            En définitive, la véritable récompense que propose GLOOM, c’est l’accès à des niveaux très avancés de concentration et d’absorption dans le jeu, prenant ainsi le contre-pied de la tendance actuelle consistant à multiplier le nombre de tâches réalisées simultanément, empêchant le cerveau de s’absorber dans aucune. Malgré son univers cauchemardesque (ou peut-être grâce à la répulsion qu’il suscite), GLOOM vient pourtant paradoxalement mettre l’accent sur ce que le jeu a de meilleur à nous donner : une forte impulsion à nous améliorer, à faire advenir la meilleure version de soi, à développer une foi solide dans l’avenir et une confiance inébranlable dans sa propre capacité à surmonter les obstacles, même les plus difficiles.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p style="text-align: justify;"><strong>Sortie </strong>: avril 2017</p>
<p style="text-align: justify;"><strong>Accès</strong> : via Steam pour 10€</p>
<p style="text-align: justify;"><strong>Supports </strong>: PC, Mac et Linux</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/pepites/pepite-1-gloom-jeu-video/">Pépite Jeu Indé n°1 : Gloom</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p><img width="1435" height="695" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/0.-You-Perished-in-a-Dream.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/0.-You-Perished-in-a-Dream.jpg 1435w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/0.-You-Perished-in-a-Dream-150x73.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/0.-You-Perished-in-a-Dream-300x145.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/0.-You-Perished-in-a-Dream-768x372.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/0.-You-Perished-in-a-Dream-1024x496.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/0.-You-Perished-in-a-Dream-600x291.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/0.-You-Perished-in-a-Dream-245x119.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/0.-You-Perished-in-a-Dream-580x281.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/0.-You-Perished-in-a-Dream-700x339.jpg 700w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/0.-You-Perished-in-a-Dream-270x131.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/0.-You-Perished-in-a-Dream-500x242.jpg 500w" sizes="(max-width: 1435px) 100vw, 1435px" /></p><p style="text-align: justify;"><em>       Découvrez ici des pépites du jeu vidéo indépendant, en prémices de la prochaine édition du Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg (14 au 23 septembre) et de sa programmation "jeux vidéo et réalité virtuelle", dont le Shadok est partenaire. </em><em>Allant du grand classique devenu incontournable, à la dernière sortie encore confidentielle, ces pépites vous permettront de découvrir la richesse, la profondeur et la diversité de la création contemporaine dans le domaine du jeu vidéo indépendant. </em><em>Aujourd'hui, nous parlons du jeu : <strong>GLOOM</strong>.</em></p>
&nbsp;

https://www.youtube.com/watch?v=upXlfIwNWd0

&nbsp;
<p style="text-align: justify;"><strong>               </strong>Ces dernières années ont vu naître deux tendances opposées dans l’univers du jeu vidéo : d’un côté, la <strong>casualisation</strong>, consistant à rendre les jeux toujours plus accessibles, et de l’autre, le <strong>hardcore gaming</strong>, visant à produire des jeux de plus en plus difficiles, exigeants, voire punitifs. La série des <strong>Dark Souls</strong>, devenue mythique pour son extrême difficulté et son univers très sombre, typé dark fantasy, est devenue une source d’inspiration essentielle pour de nombreux jeux vidéo, jusqu’à donner naissance à un genre de jeux à part entière : les <strong>« Souls Like »</strong>.</p>
<p style="text-align: justify;">          C’est à cette catégorie de jeux qu’appartient notre pépite de cette semaine : <strong>GLOOM</strong>. Développé par le studio finlandais <strong>Hunchback Studio</strong>, piloté par <strong>Alexis Sirvio</strong>, le créateur du jeu, et mis en musique par <strong>Valtteri Hanhijoki</strong>, GLOOM vous propose de plonger dans un monde cauchemardesque directement inspiré de l’univers de <strong>Howard P. Lovecraft</strong>. Vous y incarnez un rêveur anonyme, égaré  dans les limbes du <strong>Rêve Commun</strong>. Votre mission est de retrouver votre identité en récoltant les pages perdues du <strong>« Necromicon »</strong>, le livre des morts, débloquées à la fin de chaque niveau.</p>
&nbsp;

<img class="aligncenter wp-image-12720" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/1.-Un-village-de-départ-pas-si-paisible-1-e1527683992490.jpg" width="628" height="354" />
<p style="text-align: center;"><em>Un village pas si paisible... </em></p>
&nbsp;
<p style="text-align: justify;">        Malgré les apparences, GLOOM n’appartient pas à la catégorie des jeux de plateforme traditionnels. Il s’agit en effet d’un <strong>« Rogue-like »</strong>, en référence au jeu « Rogue », sorti en 1980. Le principe de Rogue repose en effet sur l’exploration d’un souterrain, dont les salles sont générées et agencées de façon aléatoire : on parle de <strong>« génération procédurale »</strong> dans le langage des développeurs. Autrement dit, à chaque nouvelle partie de GLOOM que vous lancez, vous ne savez jamais à l’avance quelle sera la configuration de salles et de monstres que vous allez rencontrer sur votre chemin.</p>
<p style="text-align: justify;">              Seconde caractéristique structurelle, GLOOM utilise le mécanisme de la <strong>« Permadeath »</strong>, ou <strong>« mort permanente »</strong>. Autrement dit, à chaque fois que vous mourrez dans GLOOM, il faut TOUT recommencer à zéro. Absolument rien n’est conservé d’une tentative à l’autre, si ce n’est l’expérience de jeu que vous accumulez dans la douleur et bien malgré vous au fur et à mesure des parties. Avec GLOOM, on est donc bien loin de satisfaire la pulsion capitaliste qu’incarne habituellement le jeu vidéo, nous poussant à accumuler autant que possible niveaux, équipements et trésors.</p>
&nbsp;

<img class="aligncenter wp-image-12704" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/2.-Améliorer-son-arme-à-la-forge-en-cours-de-run-e1527683181349.jpg" width="608" height="338" />
<p style="text-align: center;"><em>Le passage par la forge permet d'améliorer temporairement armes et pistolets</em></p>
&nbsp;
<p style="text-align: justify;">                GLOOM est avec évidence un jeu qui fonctionne sur la frustration. Les parties, appelées des <strong>« runs »</strong>, sont assez courtes (10 minutes environ), et vous serez donc à chaque fois tenté d’en lancer une de plus, espérant ainsi conquérir une ou deux salles supplémentaires dans l’exploration du souterrain. Chaque nouvelle tentative vient nourrir en vous l’espoir de rassembler enfin la bonne combinaison d’armes, de bonus et de salles, qui vous permettra cette fois de parvenir à la fin du jeu, si convoitée, alors que finalement tout à fait abstraite et indéterminée. L’apparition intempestive d’adversaires, de bonus ou de boss, vient encore rajouter du piment à l’aventure, plongeant le joueur dans un état d’alerte permanent.</p>
<p style="text-align: justify;">               GLOOM paraîtra sans doute bien ingrat à bien des joueurs, et risque d’en décourager plus d’un dès les premières heures de jeu. Mais au fur et à mesure des parties, votre technique acquiert de plus en plus de finesse et accède à un degré de qualité supérieur. Vous vous engagez progressivement dans un corps à corps resserré avec la matière même du jeu vidéo, avec, à la clef, le sentiment d’une compréhension claire et lucide du jeu et de ses mécanismes. Avec GLOOM, le joueur tente une fois encore de réaliser l’un des plus vieux rêves de l’histoire du jeu vidéo : réussir, en une seule tentative, la partie parfaite. Parvenir pour la première fois à la fin du jeu déclenchera en vous un bel accès de <strong>« fiero »</strong>, la fierté du joueur, et l'affect spécifique du jeu vidéo en général.</p>
&nbsp;

<img class="aligncenter wp-image-12707" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/Will-you-enter-the-Amphitheatre--e1527683275691.jpg" width="594" height="328" />
<p style="text-align: center;"><em>Invitation exclusive du "Maestro" à pénétrer dans l'Amphithéâtre</em></p>
&nbsp;
<p style="text-align: justify;">            En définitive, la véritable récompense que propose GLOOM, c’est l’accès à des niveaux très avancés de concentration et d’absorption dans le jeu, prenant ainsi le contre-pied de la tendance actuelle consistant à multiplier le nombre de tâches réalisées simultanément, empêchant le cerveau de s’absorber dans aucune. Malgré son univers cauchemardesque (ou peut-être grâce à la répulsion qu’il suscite), GLOOM vient pourtant paradoxalement mettre l’accent sur ce que le jeu a de meilleur à nous donner : une forte impulsion à nous améliorer, à faire advenir la meilleure version de soi, à développer une foi solide dans l’avenir et une confiance inébranlable dans sa propre capacité à surmonter les obstacles, même les plus difficiles.</p>
&nbsp;
<p style="text-align: justify;"><strong>Sortie </strong>: avril 2017</p>
<p style="text-align: justify;"><strong>Accès</strong> : via Steam pour 10€</p>
<p style="text-align: justify;"><strong>Supports </strong>: PC, Mac et Linux</p>
&nbsp;

&nbsp;<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/pepites/pepite-1-gloom-jeu-video/">Pépite Jeu Indé n°1 : Gloom</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <p><img width="1435" height="695" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/0.-You-Perished-in-a-Dream.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/0.-You-Perished-in-a-Dream.jpg 1435w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/0.-You-Perished-in-a-Dream-150x73.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/0.-You-Perished-in-a-Dream-300x145.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/0.-You-Perished-in-a-Dream-768x372.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/0.-You-Perished-in-a-Dream-1024x496.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/0.-You-Perished-in-a-Dream-600x291.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/0.-You-Perished-in-a-Dream-245x119.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/0.-You-Perished-in-a-Dream-580x281.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/0.-You-Perished-in-a-Dream-700x339.jpg 700w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/0.-You-Perished-in-a-Dream-270x131.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/0.-You-Perished-in-a-Dream-500x242.jpg 500w" sizes="(max-width: 1435px) 100vw, 1435px" /></p>
<p style="text-align: justify;"><em>       Découvrez ici des pépites du jeu vidéo indépendant, en prémices de la prochaine édition du Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg (14 au 23 septembre) et de sa programmation "jeux vidéo et réalité virtuelle", dont le Shadok est partenaire. </em><em>Allant du grand classique devenu incontournable, à la dernière sortie encore confidentielle, ces pépites vous permettront de découvrir la richesse, la profondeur et la diversité de la création contemporaine dans le domaine du jeu vidéo indépendant. </em><em>Aujourd'hui, nous parlons du jeu : <strong>GLOOM</strong>.</em></p>
<p>&nbsp;</p>
<p>https://www.youtube.com/watch?v=upXlfIwNWd0</p>
<p>&nbsp;</p>
<p style="text-align: justify;"><strong>               </strong>Ces dernières années ont vu naître deux tendances opposées dans l’univers du jeu vidéo : d’un côté, la <strong>casualisation</strong>, consistant à rendre les jeux toujours plus accessibles, et de l’autre, le <strong>hardcore gaming</strong>, visant à produire des jeux de plus en plus difficiles, exigeants, voire punitifs. La série des <strong>Dark Souls</strong>, devenue mythique pour son extrême difficulté et son univers très sombre, typé dark fantasy, est devenue une source d’inspiration essentielle pour de nombreux jeux vidéo, jusqu’à donner naissance à un genre de jeux à part entière : les <strong>« Souls Like »</strong>.</p>
<p style="text-align: justify;">          C’est à cette catégorie de jeux qu’appartient notre pépite de cette semaine : <strong>GLOOM</strong>. Développé par le studio finlandais <strong>Hunchback Studio</strong>, piloté par <strong>Alexis Sirvio</strong>, le créateur du jeu, et mis en musique par <strong>Valtteri Hanhijoki</strong>, GLOOM vous propose de plonger dans un monde cauchemardesque directement inspiré de l’univers de <strong>Howard P. Lovecraft</strong>. Vous y incarnez un rêveur anonyme, égaré  dans les limbes du <strong>Rêve Commun</strong>. Votre mission est de retrouver votre identité en récoltant les pages perdues du <strong>« Necromicon »</strong>, le livre des morts, débloquées à la fin de chaque niveau.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p><img class="aligncenter wp-image-12720" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/1.-Un-village-de-départ-pas-si-paisible-1-e1527683992490.jpg" width="628" height="354" /></p>
<p style="text-align: center;"><em>Un village pas si paisible... </em></p>
<p>&nbsp;</p>
<p style="text-align: justify;">        Malgré les apparences, GLOOM n’appartient pas à la catégorie des jeux de plateforme traditionnels. Il s’agit en effet d’un <strong>« Rogue-like »</strong>, en référence au jeu « Rogue », sorti en 1980. Le principe de Rogue repose en effet sur l’exploration d’un souterrain, dont les salles sont générées et agencées de façon aléatoire : on parle de <strong>« génération procédurale »</strong> dans le langage des développeurs. Autrement dit, à chaque nouvelle partie de GLOOM que vous lancez, vous ne savez jamais à l’avance quelle sera la configuration de salles et de monstres que vous allez rencontrer sur votre chemin.</p>
<p style="text-align: justify;">              Seconde caractéristique structurelle, GLOOM utilise le mécanisme de la <strong>« Permadeath »</strong>, ou <strong>« mort permanente »</strong>. Autrement dit, à chaque fois que vous mourrez dans GLOOM, il faut TOUT recommencer à zéro. Absolument rien n’est conservé d’une tentative à l’autre, si ce n’est l’expérience de jeu que vous accumulez dans la douleur et bien malgré vous au fur et à mesure des parties. Avec GLOOM, on est donc bien loin de satisfaire la pulsion capitaliste qu’incarne habituellement le jeu vidéo, nous poussant à accumuler autant que possible niveaux, équipements et trésors.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p><img class="aligncenter wp-image-12704" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/2.-Améliorer-son-arme-à-la-forge-en-cours-de-run-e1527683181349.jpg" width="608" height="338" /></p>
<p style="text-align: center;"><em>Le passage par la forge permet d'améliorer temporairement armes et pistolets</em></p>
<p>&nbsp;</p>
<p style="text-align: justify;">                GLOOM est avec évidence un jeu qui fonctionne sur la frustration. Les parties, appelées des <strong>« runs »</strong>, sont assez courtes (10 minutes environ), et vous serez donc à chaque fois tenté d’en lancer une de plus, espérant ainsi conquérir une ou deux salles supplémentaires dans l’exploration du souterrain. Chaque nouvelle tentative vient nourrir en vous l’espoir de rassembler enfin la bonne combinaison d’armes, de bonus et de salles, qui vous permettra cette fois de parvenir à la fin du jeu, si convoitée, alors que finalement tout à fait abstraite et indéterminée. L’apparition intempestive d’adversaires, de bonus ou de boss, vient encore rajouter du piment à l’aventure, plongeant le joueur dans un état d’alerte permanent.</p>
<p style="text-align: justify;">               GLOOM paraîtra sans doute bien ingrat à bien des joueurs, et risque d’en décourager plus d’un dès les premières heures de jeu. Mais au fur et à mesure des parties, votre technique acquiert de plus en plus de finesse et accède à un degré de qualité supérieur. Vous vous engagez progressivement dans un corps à corps resserré avec la matière même du jeu vidéo, avec, à la clef, le sentiment d’une compréhension claire et lucide du jeu et de ses mécanismes. Avec GLOOM, le joueur tente une fois encore de réaliser l’un des plus vieux rêves de l’histoire du jeu vidéo : réussir, en une seule tentative, la partie parfaite. Parvenir pour la première fois à la fin du jeu déclenchera en vous un bel accès de <strong>« fiero »</strong>, la fierté du joueur, et l'affect spécifique du jeu vidéo en général.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p><img class="aligncenter wp-image-12707" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/Will-you-enter-the-Amphitheatre--e1527683275691.jpg" width="594" height="328" /></p>
<p style="text-align: center;"><em>Invitation exclusive du "Maestro" à pénétrer dans l'Amphithéâtre</em></p>
<p>&nbsp;</p>
<p style="text-align: justify;">            En définitive, la véritable récompense que propose GLOOM, c’est l’accès à des niveaux très avancés de concentration et d’absorption dans le jeu, prenant ainsi le contre-pied de la tendance actuelle consistant à multiplier le nombre de tâches réalisées simultanément, empêchant le cerveau de s’absorber dans aucune. Malgré son univers cauchemardesque (ou peut-être grâce à la répulsion qu’il suscite), GLOOM vient pourtant paradoxalement mettre l’accent sur ce que le jeu a de meilleur à nous donner : une forte impulsion à nous améliorer, à faire advenir la meilleure version de soi, à développer une foi solide dans l’avenir et une confiance inébranlable dans sa propre capacité à surmonter les obstacles, même les plus difficiles.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p style="text-align: justify;"><strong>Sortie </strong>: avril 2017</p>
<p style="text-align: justify;"><strong>Accès</strong> : via Steam pour 10€</p>
<p style="text-align: justify;"><strong>Supports </strong>: PC, Mac et Linux</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/pepites/pepite-1-gloom-jeu-video/">Pépite Jeu Indé n°1 : Gloom</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p><img width="1435" height="695" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/0.-You-Perished-in-a-Dream.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/0.-You-Perished-in-a-Dream.jpg 1435w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/0.-You-Perished-in-a-Dream-150x73.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/0.-You-Perished-in-a-Dream-300x145.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/0.-You-Perished-in-a-Dream-768x372.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/0.-You-Perished-in-a-Dream-1024x496.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/0.-You-Perished-in-a-Dream-600x291.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/0.-You-Perished-in-a-Dream-245x119.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/0.-You-Perished-in-a-Dream-580x281.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/0.-You-Perished-in-a-Dream-700x339.jpg 700w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/0.-You-Perished-in-a-Dream-270x131.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/0.-You-Perished-in-a-Dream-500x242.jpg 500w" sizes="(max-width: 1435px) 100vw, 1435px" /></p><p style="text-align: justify;"><em>       Découvrez ici des pépites du jeu vidéo indépendant, en prémices de la prochaine édition du Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg (14 au 23 septembre) et de sa programmation "jeux vidéo et réalité virtuelle", dont le Shadok est partenaire. </em><em>Allant du grand classique devenu incontournable, à la dernière sortie encore confidentielle, ces pépites vous permettront de découvrir la richesse, la profondeur et la diversité de la création contemporaine dans le domaine du jeu vidéo indépendant. </em><em>Aujourd'hui, nous parlons du jeu : <strong>GLOOM</strong>.</em></p>
&nbsp;

https://www.youtube.com/watch?v=upXlfIwNWd0

&nbsp;
<p style="text-align: justify;"><strong>               </strong>Ces dernières années ont vu naître deux tendances opposées dans l’univers du jeu vidéo : d’un côté, la <strong>casualisation</strong>, consistant à rendre les jeux toujours plus accessibles, et de l’autre, le <strong>hardcore gaming</strong>, visant à produire des jeux de plus en plus difficiles, exigeants, voire punitifs. La série des <strong>Dark Souls</strong>, devenue mythique pour son extrême difficulté et son univers très sombre, typé dark fantasy, est devenue une source d’inspiration essentielle pour de nombreux jeux vidéo, jusqu’à donner naissance à un genre de jeux à part entière : les <strong>« Souls Like »</strong>.</p>
<p style="text-align: justify;">          C’est à cette catégorie de jeux qu’appartient notre pépite de cette semaine : <strong>GLOOM</strong>. Développé par le studio finlandais <strong>Hunchback Studio</strong>, piloté par <strong>Alexis Sirvio</strong>, le créateur du jeu, et mis en musique par <strong>Valtteri Hanhijoki</strong>, GLOOM vous propose de plonger dans un monde cauchemardesque directement inspiré de l’univers de <strong>Howard P. Lovecraft</strong>. Vous y incarnez un rêveur anonyme, égaré  dans les limbes du <strong>Rêve Commun</strong>. Votre mission est de retrouver votre identité en récoltant les pages perdues du <strong>« Necromicon »</strong>, le livre des morts, débloquées à la fin de chaque niveau.</p>
&nbsp;

<img class="aligncenter wp-image-12720" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/1.-Un-village-de-départ-pas-si-paisible-1-e1527683992490.jpg" width="628" height="354" />
<p style="text-align: center;"><em>Un village pas si paisible... </em></p>
&nbsp;
<p style="text-align: justify;">        Malgré les apparences, GLOOM n’appartient pas à la catégorie des jeux de plateforme traditionnels. Il s’agit en effet d’un <strong>« Rogue-like »</strong>, en référence au jeu « Rogue », sorti en 1980. Le principe de Rogue repose en effet sur l’exploration d’un souterrain, dont les salles sont générées et agencées de façon aléatoire : on parle de <strong>« génération procédurale »</strong> dans le langage des développeurs. Autrement dit, à chaque nouvelle partie de GLOOM que vous lancez, vous ne savez jamais à l’avance quelle sera la configuration de salles et de monstres que vous allez rencontrer sur votre chemin.</p>
<p style="text-align: justify;">              Seconde caractéristique structurelle, GLOOM utilise le mécanisme de la <strong>« Permadeath »</strong>, ou <strong>« mort permanente »</strong>. Autrement dit, à chaque fois que vous mourrez dans GLOOM, il faut TOUT recommencer à zéro. Absolument rien n’est conservé d’une tentative à l’autre, si ce n’est l’expérience de jeu que vous accumulez dans la douleur et bien malgré vous au fur et à mesure des parties. Avec GLOOM, on est donc bien loin de satisfaire la pulsion capitaliste qu’incarne habituellement le jeu vidéo, nous poussant à accumuler autant que possible niveaux, équipements et trésors.</p>
&nbsp;

<img class="aligncenter wp-image-12704" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/2.-Améliorer-son-arme-à-la-forge-en-cours-de-run-e1527683181349.jpg" width="608" height="338" />
<p style="text-align: center;"><em>Le passage par la forge permet d'améliorer temporairement armes et pistolets</em></p>
&nbsp;
<p style="text-align: justify;">                GLOOM est avec évidence un jeu qui fonctionne sur la frustration. Les parties, appelées des <strong>« runs »</strong>, sont assez courtes (10 minutes environ), et vous serez donc à chaque fois tenté d’en lancer une de plus, espérant ainsi conquérir une ou deux salles supplémentaires dans l’exploration du souterrain. Chaque nouvelle tentative vient nourrir en vous l’espoir de rassembler enfin la bonne combinaison d’armes, de bonus et de salles, qui vous permettra cette fois de parvenir à la fin du jeu, si convoitée, alors que finalement tout à fait abstraite et indéterminée. L’apparition intempestive d’adversaires, de bonus ou de boss, vient encore rajouter du piment à l’aventure, plongeant le joueur dans un état d’alerte permanent.</p>
<p style="text-align: justify;">               GLOOM paraîtra sans doute bien ingrat à bien des joueurs, et risque d’en décourager plus d’un dès les premières heures de jeu. Mais au fur et à mesure des parties, votre technique acquiert de plus en plus de finesse et accède à un degré de qualité supérieur. Vous vous engagez progressivement dans un corps à corps resserré avec la matière même du jeu vidéo, avec, à la clef, le sentiment d’une compréhension claire et lucide du jeu et de ses mécanismes. Avec GLOOM, le joueur tente une fois encore de réaliser l’un des plus vieux rêves de l’histoire du jeu vidéo : réussir, en une seule tentative, la partie parfaite. Parvenir pour la première fois à la fin du jeu déclenchera en vous un bel accès de <strong>« fiero »</strong>, la fierté du joueur, et l'affect spécifique du jeu vidéo en général.</p>
&nbsp;

<img class="aligncenter wp-image-12707" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/05/Will-you-enter-the-Amphitheatre--e1527683275691.jpg" width="594" height="328" />
<p style="text-align: center;"><em>Invitation exclusive du "Maestro" à pénétrer dans l'Amphithéâtre</em></p>
&nbsp;
<p style="text-align: justify;">            En définitive, la véritable récompense que propose GLOOM, c’est l’accès à des niveaux très avancés de concentration et d’absorption dans le jeu, prenant ainsi le contre-pied de la tendance actuelle consistant à multiplier le nombre de tâches réalisées simultanément, empêchant le cerveau de s’absorber dans aucune. Malgré son univers cauchemardesque (ou peut-être grâce à la répulsion qu’il suscite), GLOOM vient pourtant paradoxalement mettre l’accent sur ce que le jeu a de meilleur à nous donner : une forte impulsion à nous améliorer, à faire advenir la meilleure version de soi, à développer une foi solide dans l’avenir et une confiance inébranlable dans sa propre capacité à surmonter les obstacles, même les plus difficiles.</p>
&nbsp;
<p style="text-align: justify;"><strong>Sortie </strong>: avril 2017</p>
<p style="text-align: justify;"><strong>Accès</strong> : via Steam pour 10€</p>
<p style="text-align: justify;"><strong>Supports </strong>: PC, Mac et Linux</p>
&nbsp;

&nbsp;<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/pepites/pepite-1-gloom-jeu-video/">Pépite Jeu Indé n°1 : Gloom</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [category@term] => Pépites
                    [category#2@term] => jeux vidéo
                    [category#3@term] => gloom
                    [category#4@term] => pépites
                    [category#5@term] => lovecraft
                    [date_timestamp] => 1528717791
                )

            [3] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Bourse aux projets Jeunes Talents 2018 – Appel à candidatures
                    [link#] => 1
                    [link] => https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/bourse-projets-jeunes-talents/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Mon, 30 Apr 2018 12:08:56 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Administrateurs Shadok
                            [subject#] => 5
                            [subject] => blog
                            [subject#2] => bourse
                            [subject#3] => projets jeunes talents
                            [subject#4] => 2018
                            [subject#5] => candidature
                        )

                    [category#] => 5
                    [category] => blog
                    [category#2] => bourse
                    [category#3] => projets jeunes talents
                    [category#4] => 2018
                    [category#5] => candidature
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://www.shadok.strasbourg.eu/?p=11773
                    [description#] => 1
                    [description] => <p><img width="1711" height="2312" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/BAPJT_marqueur.png" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="bourse aux projets jeunes talents" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/BAPJT_marqueur.png 1711w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/BAPJT_marqueur-150x203.png 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/BAPJT_marqueur-300x405.png 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/BAPJT_marqueur-768x1038.png 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/BAPJT_marqueur-758x1024.png 758w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/BAPJT_marqueur-600x811.png 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/BAPJT_marqueur-245x331.png 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/BAPJT_marqueur-580x784.png 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/BAPJT_marqueur-278x375.png 278w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/BAPJT_marqueur-200x270.png 200w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/BAPJT_marqueur-500x676.png 500w" sizes="(max-width: 1711px) 100vw, 1711px" /></p>
<p><span style="color: #000000;">La Bourse aux projets jeunes talents</span> (*) est un dispositif qui vise à valoriser le talent des jeunes et à soutenir les projets innovants et expérimentaux qui émanent de collectifs de jeunes âgés de 16 à 25 ans organisés ou non en association.</p>
<p>Ce soutien est à la fois méthodologique, technique et financier.</p>
<p>&nbsp;</p>
<h4>Pour quels projets ?</h4>
<p>Les projets soutenus peuvent être collectifs ou associatifs (**). Ils doivent relever de l’intérêt général local. Une attention toute particulière sera portée par le jury aux projets favorisant l’acte d’entreprendre chez les jeunes, valorisant leurs actions et leurs talents et privilégiant la prise de responsabilités et l’autonomi</p>
<p>Tous les projets sont recevables à l’exception :</p>
<p>• des projets individuels (portés par une seule personne),</p>
<p>• des projets d’étude et de formation,</p>
<p>• des projets de vacances, de consommationde loisirs, de participation à des compétitions,</p>
<p>• tout projet qui n’est pas à l’initiative directe du candidat.</p>
<p>&nbsp;</p>
<h4>Comment participer à la Bourse aux projets Jeunes Talents ?</h4>
<p>&nbsp;</p>
<h5>1. La bonne idée</h5>
<p>Vous avez une idée de projet ? Vous voulez en savoir plus sur l’aide qui pourrait vous être apportée ? Prenez rendez-vous avec un technicien de la Mission Jeunesse. Cette rencontre permettra de vérifier la recevabilité de votre idée, de définir le mode de soutien dont vous avez besoin et de retirer un dossier de candidature.</p>
<h5>2. L'élaboration du projet</h5>
<p>Vous devez construire votre projet, c’est-à-dire débattre, réfléchir, rencontrer ,des partenaires potentiels, des financeurs, rédiger le dossier, préparer la présentation du dossier et les supports nécessaires (film, power point, CD, photos, textes…).</p>
<h5>3. Le dépôt du dossier</h5>
<p>Retrouvez les modalités et les dates de dépôt de dossier auprès de la mission jeunesse sur le site de la ville www.strasbourg.eu/bourse-projets</p>
<h5>4. Le jury</h5>
<p>Vous présenterez votre projet devant un jury composé d’élus et de techniciens. Les bourses allouées seront d’un montant maximum de 2 000€, elles ne peuvent pas financer la totalité du projet.</p>
<p>&nbsp;</p>
<hr />
<h4><strong>Plus d'informations :</strong></h4>
<p>&nbsp;</p>
<p>Présentation complète du dispositif et dossier de candidature : <a href="https://www.strasbourg.eu/bourse-projets">https://www.strasbourg.eu/bourse-projets</a></p>
<p>Toutes les infos en PDF : <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/bourse_jeunes_2018.pdf">cliquez ici.</a></p>
<p>Contact – <span style="color: #000000;">Mission Jeunesse :<br />
<span style="color: #808080;">Tél. : 03.68.98.69.52 ou 03.88.68.69.53<br />
<a href="mailto:mission.jeunesse@strasbourg.eu">mission.jeunesse@strasbourg.eu</a></span><br />
</span></p>
<hr />
<p>&nbsp;</p>
<p>* <em>Le règlement de la Bourse aux projets jeunes talents est disponible sur le site <a href="https://www.strasbourg.eu/bourse-projets">www.strasbourg.eu/bourse-projets</a></em></p>
<p>** <em>À l’exception des associations déjà financées par la Ville ou l’Eurométropole de Strasbourg au titre du soutien à leur fonctionnement</em><br />
<em> ou du soutien à un projet quelconque.</em></p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/bourse-projets-jeunes-talents/">Bourse aux projets Jeunes Talents 2018 – Appel à candidatures</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p><img width="1711" height="2312" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/BAPJT_marqueur.png" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="bourse aux projets jeunes talents" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/BAPJT_marqueur.png 1711w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/BAPJT_marqueur-150x203.png 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/BAPJT_marqueur-300x405.png 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/BAPJT_marqueur-768x1038.png 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/BAPJT_marqueur-758x1024.png 758w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/BAPJT_marqueur-600x811.png 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/BAPJT_marqueur-245x331.png 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/BAPJT_marqueur-580x784.png 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/BAPJT_marqueur-278x375.png 278w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/BAPJT_marqueur-200x270.png 200w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/BAPJT_marqueur-500x676.png 500w" sizes="(max-width: 1711px) 100vw, 1711px" /></p><span style="color: #000000;">La Bourse aux projets jeunes talents</span> (*) est un dispositif qui vise à valoriser le talent des jeunes et à soutenir les projets innovants et expérimentaux qui émanent de collectifs de jeunes âgés de 16 à 25 ans organisés ou non en association.

Ce soutien est à la fois méthodologique, technique et financier.

&nbsp;
<h4>Pour quels projets ?</h4>
Les projets soutenus peuvent être collectifs ou associatifs (**). Ils doivent relever de l’intérêt général local. Une attention toute particulière sera portée par le jury aux projets favorisant l’acte d’entreprendre chez les jeunes, valorisant leurs actions et leurs talents et privilégiant la prise de responsabilités et l’autonomi

Tous les projets sont recevables à l’exception :

• des projets individuels (portés par une seule personne),

• des projets d’étude et de formation,

• des projets de vacances, de consommationde loisirs, de participation à des compétitions,

• tout projet qui n’est pas à l’initiative directe du candidat.

&nbsp;
<h4>Comment participer à la Bourse aux projets Jeunes Talents ?</h4>
&nbsp;
<h5>1. La bonne idée</h5>
Vous avez une idée de projet ? Vous voulez en savoir plus sur l’aide qui pourrait vous être apportée ? Prenez rendez-vous avec un technicien de la Mission Jeunesse. Cette rencontre permettra de vérifier la recevabilité de votre idée, de définir le mode de soutien dont vous avez besoin et de retirer un dossier de candidature.
<h5>2. L'élaboration du projet</h5>
Vous devez construire votre projet, c’est-à-dire débattre, réfléchir, rencontrer ,des partenaires potentiels, des financeurs, rédiger le dossier, préparer la présentation du dossier et les supports nécessaires (film, power point, CD, photos, textes…).
<h5>3. Le dépôt du dossier</h5>
Retrouvez les modalités et les dates de dépôt de dossier auprès de la mission jeunesse sur le site de la ville www.strasbourg.eu/bourse-projets
<h5>4. Le jury</h5>
Vous présenterez votre projet devant un jury composé d’élus et de techniciens. Les bourses allouées seront d’un montant maximum de 2 000€, elles ne peuvent pas financer la totalité du projet.

&nbsp;

<hr />

<h4><strong>Plus d'informations :</strong></h4>
&nbsp;

Présentation complète du dispositif et dossier de candidature : <a href="https://www.strasbourg.eu/bourse-projets">https://www.strasbourg.eu/bourse-projets</a>

Toutes les infos en PDF : <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/bourse_jeunes_2018.pdf">cliquez ici.</a>

Contact – <span style="color: #000000;">Mission Jeunesse :
<span style="color: #808080;">Tél. : 03.68.98.69.52 ou 03.88.68.69.53
<a href="mailto:mission.jeunesse@strasbourg.eu">mission.jeunesse@strasbourg.eu</a></span>
</span>

<hr />

&nbsp;

* <em>Le règlement de la Bourse aux projets jeunes talents est disponible sur le site <a href="https://www.strasbourg.eu/bourse-projets">www.strasbourg.eu/bourse-projets</a></em>

** <em>À l’exception des associations déjà financées par la Ville ou l’Eurométropole de Strasbourg au titre du soutien à leur fonctionnement</em>
<em> ou du soutien à un projet quelconque.</em><p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/bourse-projets-jeunes-talents/">Bourse aux projets Jeunes Talents 2018 – Appel à candidatures</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <p><img width="1711" height="2312" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/BAPJT_marqueur.png" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="bourse aux projets jeunes talents" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/BAPJT_marqueur.png 1711w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/BAPJT_marqueur-150x203.png 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/BAPJT_marqueur-300x405.png 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/BAPJT_marqueur-768x1038.png 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/BAPJT_marqueur-758x1024.png 758w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/BAPJT_marqueur-600x811.png 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/BAPJT_marqueur-245x331.png 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/BAPJT_marqueur-580x784.png 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/BAPJT_marqueur-278x375.png 278w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/BAPJT_marqueur-200x270.png 200w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/BAPJT_marqueur-500x676.png 500w" sizes="(max-width: 1711px) 100vw, 1711px" /></p>
<p><span style="color: #000000;">La Bourse aux projets jeunes talents</span> (*) est un dispositif qui vise à valoriser le talent des jeunes et à soutenir les projets innovants et expérimentaux qui émanent de collectifs de jeunes âgés de 16 à 25 ans organisés ou non en association.</p>
<p>Ce soutien est à la fois méthodologique, technique et financier.</p>
<p>&nbsp;</p>
<h4>Pour quels projets ?</h4>
<p>Les projets soutenus peuvent être collectifs ou associatifs (**). Ils doivent relever de l’intérêt général local. Une attention toute particulière sera portée par le jury aux projets favorisant l’acte d’entreprendre chez les jeunes, valorisant leurs actions et leurs talents et privilégiant la prise de responsabilités et l’autonomi</p>
<p>Tous les projets sont recevables à l’exception :</p>
<p>• des projets individuels (portés par une seule personne),</p>
<p>• des projets d’étude et de formation,</p>
<p>• des projets de vacances, de consommationde loisirs, de participation à des compétitions,</p>
<p>• tout projet qui n’est pas à l’initiative directe du candidat.</p>
<p>&nbsp;</p>
<h4>Comment participer à la Bourse aux projets Jeunes Talents ?</h4>
<p>&nbsp;</p>
<h5>1. La bonne idée</h5>
<p>Vous avez une idée de projet ? Vous voulez en savoir plus sur l’aide qui pourrait vous être apportée ? Prenez rendez-vous avec un technicien de la Mission Jeunesse. Cette rencontre permettra de vérifier la recevabilité de votre idée, de définir le mode de soutien dont vous avez besoin et de retirer un dossier de candidature.</p>
<h5>2. L'élaboration du projet</h5>
<p>Vous devez construire votre projet, c’est-à-dire débattre, réfléchir, rencontrer ,des partenaires potentiels, des financeurs, rédiger le dossier, préparer la présentation du dossier et les supports nécessaires (film, power point, CD, photos, textes…).</p>
<h5>3. Le dépôt du dossier</h5>
<p>Retrouvez les modalités et les dates de dépôt de dossier auprès de la mission jeunesse sur le site de la ville www.strasbourg.eu/bourse-projets</p>
<h5>4. Le jury</h5>
<p>Vous présenterez votre projet devant un jury composé d’élus et de techniciens. Les bourses allouées seront d’un montant maximum de 2 000€, elles ne peuvent pas financer la totalité du projet.</p>
<p>&nbsp;</p>
<hr />
<h4><strong>Plus d'informations :</strong></h4>
<p>&nbsp;</p>
<p>Présentation complète du dispositif et dossier de candidature : <a href="https://www.strasbourg.eu/bourse-projets">https://www.strasbourg.eu/bourse-projets</a></p>
<p>Toutes les infos en PDF : <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/bourse_jeunes_2018.pdf">cliquez ici.</a></p>
<p>Contact – <span style="color: #000000;">Mission Jeunesse :<br />
<span style="color: #808080;">Tél. : 03.68.98.69.52 ou 03.88.68.69.53<br />
<a href="mailto:mission.jeunesse@strasbourg.eu">mission.jeunesse@strasbourg.eu</a></span><br />
</span></p>
<hr />
<p>&nbsp;</p>
<p>* <em>Le règlement de la Bourse aux projets jeunes talents est disponible sur le site <a href="https://www.strasbourg.eu/bourse-projets">www.strasbourg.eu/bourse-projets</a></em></p>
<p>** <em>À l’exception des associations déjà financées par la Ville ou l’Eurométropole de Strasbourg au titre du soutien à leur fonctionnement</em><br />
<em> ou du soutien à un projet quelconque.</em></p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/bourse-projets-jeunes-talents/">Bourse aux projets Jeunes Talents 2018 – Appel à candidatures</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p><img width="1711" height="2312" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/BAPJT_marqueur.png" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="bourse aux projets jeunes talents" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/BAPJT_marqueur.png 1711w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/BAPJT_marqueur-150x203.png 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/BAPJT_marqueur-300x405.png 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/BAPJT_marqueur-768x1038.png 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/BAPJT_marqueur-758x1024.png 758w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/BAPJT_marqueur-600x811.png 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/BAPJT_marqueur-245x331.png 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/BAPJT_marqueur-580x784.png 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/BAPJT_marqueur-278x375.png 278w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/BAPJT_marqueur-200x270.png 200w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/BAPJT_marqueur-500x676.png 500w" sizes="(max-width: 1711px) 100vw, 1711px" /></p><span style="color: #000000;">La Bourse aux projets jeunes talents</span> (*) est un dispositif qui vise à valoriser le talent des jeunes et à soutenir les projets innovants et expérimentaux qui émanent de collectifs de jeunes âgés de 16 à 25 ans organisés ou non en association.

Ce soutien est à la fois méthodologique, technique et financier.

&nbsp;
<h4>Pour quels projets ?</h4>
Les projets soutenus peuvent être collectifs ou associatifs (**). Ils doivent relever de l’intérêt général local. Une attention toute particulière sera portée par le jury aux projets favorisant l’acte d’entreprendre chez les jeunes, valorisant leurs actions et leurs talents et privilégiant la prise de responsabilités et l’autonomi

Tous les projets sont recevables à l’exception :

• des projets individuels (portés par une seule personne),

• des projets d’étude et de formation,

• des projets de vacances, de consommationde loisirs, de participation à des compétitions,

• tout projet qui n’est pas à l’initiative directe du candidat.

&nbsp;
<h4>Comment participer à la Bourse aux projets Jeunes Talents ?</h4>
&nbsp;
<h5>1. La bonne idée</h5>
Vous avez une idée de projet ? Vous voulez en savoir plus sur l’aide qui pourrait vous être apportée ? Prenez rendez-vous avec un technicien de la Mission Jeunesse. Cette rencontre permettra de vérifier la recevabilité de votre idée, de définir le mode de soutien dont vous avez besoin et de retirer un dossier de candidature.
<h5>2. L'élaboration du projet</h5>
Vous devez construire votre projet, c’est-à-dire débattre, réfléchir, rencontrer ,des partenaires potentiels, des financeurs, rédiger le dossier, préparer la présentation du dossier et les supports nécessaires (film, power point, CD, photos, textes…).
<h5>3. Le dépôt du dossier</h5>
Retrouvez les modalités et les dates de dépôt de dossier auprès de la mission jeunesse sur le site de la ville www.strasbourg.eu/bourse-projets
<h5>4. Le jury</h5>
Vous présenterez votre projet devant un jury composé d’élus et de techniciens. Les bourses allouées seront d’un montant maximum de 2 000€, elles ne peuvent pas financer la totalité du projet.

&nbsp;

<hr />

<h4><strong>Plus d'informations :</strong></h4>
&nbsp;

Présentation complète du dispositif et dossier de candidature : <a href="https://www.strasbourg.eu/bourse-projets">https://www.strasbourg.eu/bourse-projets</a>

Toutes les infos en PDF : <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/bourse_jeunes_2018.pdf">cliquez ici.</a>

Contact – <span style="color: #000000;">Mission Jeunesse :
<span style="color: #808080;">Tél. : 03.68.98.69.52 ou 03.88.68.69.53
<a href="mailto:mission.jeunesse@strasbourg.eu">mission.jeunesse@strasbourg.eu</a></span>
</span>

<hr />

&nbsp;

* <em>Le règlement de la Bourse aux projets jeunes talents est disponible sur le site <a href="https://www.strasbourg.eu/bourse-projets">www.strasbourg.eu/bourse-projets</a></em>

** <em>À l’exception des associations déjà financées par la Ville ou l’Eurométropole de Strasbourg au titre du soutien à leur fonctionnement</em>
<em> ou du soutien à un projet quelconque.</em><p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/bourse-projets-jeunes-talents/">Bourse aux projets Jeunes Talents 2018 – Appel à candidatures</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [category@term] => blog
                    [category#2@term] => bourse
                    [category#3@term] => projets jeunes talents
                    [category#4@term] => 2018
                    [category#5@term] => candidature
                    [date_timestamp] => 1525090136
                )

            [4] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Focus – Réalité Virtuelle : le film dont vous êtes le héros
                    [link#] => 1
                    [link] => https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/focus-realite-virtuelle/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Fri, 27 Apr 2018 10:42:49 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Administrateurs Shadok
                            [subject#] => 7
                            [subject] => 2018
                            [subject#2] => blog
                            [subject#3] => seppia
                            [subject#4] => réalité virtuelle
                            [subject#5] => VR
                            [subject#6] => feffs
                            [subject#7] => Shadok
                        )

                    [category#] => 7
                    [category] => 2018
                    [category#2] => blog
                    [category#3] => seppia
                    [category#4] => réalité virtuelle
                    [category#5] => VR
                    [category#6] => feffs
                    [category#7] => Shadok
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://www.shadok.strasbourg.eu/?p=11707
                    [description#] => 1
                    [description] => <p><img width="700" height="370" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/03/cinemaVR_fb_banner.gif" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="cinéma VR shadok feffs seppia" /></p>
<p style="text-align: left;"><span style="color: #000000;">2018 est synonyme de Réalité Virtuelle</span> (ou VR pour <em>Virtual Reality)</em> <span style="color: #808080;"><a style="color: #808080;" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">au Shadok</a></span>, qui renforce son accompagnement du <a href="http://strasbourgfestival.com/"><span style="color: #808080;">Festival du Film Fantastique de Strasbourg</span></a> (FEFFS), en partenariat avec <span style="color: #808080;"><a style="color: #808080;" href="https://seppia.eu/">la société de production Seppia</a></span>, dans l’exploration de ces dispositifs innovants et de leurs possibles.</p>
<p style="text-align: left;">Ainsi, tout au long de cette année sont programmées six séances de cinéma en Réalité Virtuelle. Vous pouvez faire l'expérience d'une immersion à 360° dans un documentaire ou une fiction, via un casque et un espace dédié*.</p>
<p style="text-align: left;">-</p>
<p style="text-align: justify;">Dès le mois de mai, toujours en partenariat avec le FEFFS et Seppia Interactive, <span style="color: #000000;">une station de réalité virtuelle sera installée <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu">au Shadok</a></span>.</p>
<p style="text-align: justify;">Le principe : 1 film découverte proposé tous les trimestres et 3 créneaux possibles, les mercredis, samedis et dimanches entre 14h et 18h. A disposition, 2 casques, un espace dédié, un accompagnement par l'équipe de médiation du Shadok et, en continu, une vidéo pédagogique expliquant le dispositif de réalité virtuelle.</p>
<p>-</p>
<p style="text-align: justify;">Pour <span style="color: #000000;">Cédric Bonin</span>, co-gérant et producteur chez Seppia, la VR est avant tout un « <em>nouveau média interactif offrant de nouvelles possibilités</em> ». L'entrepreneur strasbourgeois spécialisé dans les documentaires pour le cinéma, la télé et Internet, voit donc dans ce médium, non seulement un potentiel narratif mais aussi la possibilité de toucher d'autres audiences, « <em>la VR fait partie de notre envie de s'adresser au public d'aujourd'hui et de demain</em> ». Une attitude résolument tournée vers l'avenir et que Cédric qualifie pour sa part de "pro-active".</p>
<p style="text-align: justify;">Avec 95% de la production cinématographique basée en région parisienne, le challenge de Seppia est donc d'être « <em>toujours innovant en matière de production</em> ». Pour Cédric il faut ainsi « <em>chercher l'écran le plus adapté à l'histoire que l'on souhaite raconter</em> » et dans cette logique, la VR permet justement « <em>d'aller là où on ne peut pas être </em>». Abysses, confins de l'espace ou voyage dans le temps, l'immersion est totale et le spectateur est littéralement embarqué dans l'histoire, « <em>le cerveau est trompé, un certain nombre de sens sont décuplés</em> ».</p>
<p style="text-align: justify;">Se pose alors la question de la place du spectateur, tantôt témoin omniscient tantôt acteur lui-même du film, « <em>on doit se demander où l'on va placer le spectateur, quelle va être la position de la caméra, des protagonistes. On est plus proche de la scénographie du théâtre ou de la danse </em>».</p>
<p style="text-align: justify;">Le cinéma en Réalité Virtuelle est donc un médium à réinventer constamment si bien qu'on en vient à se demander s’il s'agit bien encore de cinéma à proprement parler. Pour Cédric, aucun doute là-dessus, car si on y réfléchit bien, « <em>la VR, ça reste un écran</em> ».</p>
<p>-</p>
<p style="text-align: justify;"><span style="color: #000000;">Daniel Cohen</span>, directeur du FEFFS, avoue, lui, avoir eu un véritable coup de cœur pour la VR, « <em>j'ai tout de suite eu envie de partager cela avec le public</em> ». C'est en visionnant <em>Catatonique</em>, un film d'horreur à la première personne, qu'il a d'emblée saisi le potentiel de ce nouveau format. « <em>C'est une révolution technologique qui va permettre de montrer de nouveaux types d'œuvres et il y a de plus en plus de production, de diffusion </em>». Soutien du Centre National du Cinéma (CNC), exploitants créant des salles de VR, pour Daniel « <em>ces signes montrent que les personnes du cinéma croient au futur de cette technologie</em> ».</p>
<p style="text-align: justify;">Ainsi, les « <em>planètes étaient bien alignées</em> » et c'est tout naturellement que Seppia est venu soutenir le FEFFS dans sa volonté de présenter du cinéma en Réalité Virtuelle durant l’événement, au même titre que des films classiques. De là l'envie également de « <em>développer cela hors du festival</em> » et au Shadok cette fois. Partenaire du FEFFS, c'est pour Daniel, « <em>le lieu adéquate</em> » et qui permet « <em>de fusionner le public du FEFFS et celui du Shadok</em> ». « <em>Il y a une forte demande (...) on a déjà fait des séances à guichet fermé</em> », un fort engouement donc, pour cette nouvelle forme de cinéma que Daniel qualifie "d'expérience collective".</p>
<p style="text-align: justify;">Car l'idée de ces projections de cinéma en VR c'est aussi pour Daniel l'occasion « <em>d'aller à l'encontre de l'isolement</em> ». Ce cinéma, trop souvent vu comme coupé du monde, Daniel veut au contraire le présenter comme proche du spectacle et parle, « <em>d'immersion à plusieurs</em> » : « <em>le public va vivre en même temps l'expérience, on va tous voir la même chose en même temps avec d'autres spectateurs autour de soi, c'est un spectacle public</em> » renchérit-il.</p>
<p style="text-align: justify;">Un spectacle désormais pour tous mais qui était déjà mis en scène dans les films de science-fiction il y a presque 30 ans, « <em>la VR, on voyait ça comme un fantasme (...) aujourd'hui le futur nous a rattrapé</em> ».</p>
<p>&nbsp;</p>
<hr />
<p>&nbsp;</p>
<h4 style="text-align: justify;"><span style="color: #000000;"><b>+ d'infos sur les évènements :</b></span></h4>
<p>&nbsp;</p>
<p style="text-align: justify;"><a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/agenda/vr-cinema/2018-06-19/"><span style="color: #14b0cc;"><strong>Cinéma VR</strong></span></a></p>
<p style="text-align: justify;"><strong>Mardi 19 juin à 19h15, 20h15, 21h15 et 22h15</strong></p>
<p style="text-align: justify;">5 mini films pour une durée totale de 30 minutes.</p>
<p style="text-align: justify;">Tarif unique de 6€ (billets disponibles sur le site du FEFFS, attention, places limitées)</p>
<p style="text-align: justify;">Où : Le Salon</p>
<p style="text-align: justify;"><strong> </strong></p>
<p style="text-align: justify;"><a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/agenda/dolphin-man/2018-05-16/"><span style="color: #14b0cc;"><strong>Station VR </strong></span></a></p>
<p style="text-align: justify;">Dispositif audiovisuel en réalité virtuelle</p>
<p style="text-align: justify;"><em>Dolphin Man</em> de Benoît Lichté</p>
<p style="text-align: justify;"><strong>A PARTIR DU 16 MAI</strong></p>
<p style="text-align: justify;">TOUS LES MERCREDIS, SAMEDIS ET DIMANCHES DE 14H À 18H</p>
<p style="text-align: justify;">Où : Le Plateau</p>
<hr />
<p>&nbsp;</p>
<p><em><span style="color: #000000;"><strong>*Attention</strong></span> l’accès aux casques de réalité virtuelle n’est pas recommandé aux personnes de moins de 12 ans, femmes enceintes, personnes épileptiques et souffrant de fortes déficiences cardiaques.</em></p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/focus-realite-virtuelle/">Focus – Réalité Virtuelle : le film dont vous êtes le héros</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p><img width="700" height="370" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/03/cinemaVR_fb_banner.gif" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="cinéma VR shadok feffs seppia" /></p><p style="text-align: left;"><span style="color: #000000;">2018 est synonyme de Réalité Virtuelle</span> (ou VR pour <em>Virtual Reality)</em> <span style="color: #808080;"><a style="color: #808080;" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">au Shadok</a></span>, qui renforce son accompagnement du <a href="http://strasbourgfestival.com/"><span style="color: #808080;">Festival du Film Fantastique de Strasbourg</span></a> (FEFFS), en partenariat avec <span style="color: #808080;"><a style="color: #808080;" href="https://seppia.eu/">la société de production Seppia</a></span>, dans l’exploration de ces dispositifs innovants et de leurs possibles.</p>
<p style="text-align: left;">Ainsi, tout au long de cette année sont programmées six séances de cinéma en Réalité Virtuelle. Vous pouvez faire l'expérience d'une immersion à 360° dans un documentaire ou une fiction, via un casque et un espace dédié*.</p>
<p style="text-align: left;">-</p>
<p style="text-align: justify;">Dès le mois de mai, toujours en partenariat avec le FEFFS et Seppia Interactive, <span style="color: #000000;">une station de réalité virtuelle sera installée <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu">au Shadok</a></span>.</p>
<p style="text-align: justify;">Le principe : 1 film découverte proposé tous les trimestres et 3 créneaux possibles, les mercredis, samedis et dimanches entre 14h et 18h. A disposition, 2 casques, un espace dédié, un accompagnement par l'équipe de médiation du Shadok et, en continu, une vidéo pédagogique expliquant le dispositif de réalité virtuelle.</p>
-
<p style="text-align: justify;">Pour <span style="color: #000000;">Cédric Bonin</span>, co-gérant et producteur chez Seppia, la VR est avant tout un « <em>nouveau média interactif offrant de nouvelles possibilités</em> ». L'entrepreneur strasbourgeois spécialisé dans les documentaires pour le cinéma, la télé et Internet, voit donc dans ce médium, non seulement un potentiel narratif mais aussi la possibilité de toucher d'autres audiences, « <em>la VR fait partie de notre envie de s'adresser au public d'aujourd'hui et de demain</em> ». Une attitude résolument tournée vers l'avenir et que Cédric qualifie pour sa part de "pro-active".</p>
<p style="text-align: justify;">Avec 95% de la production cinématographique basée en région parisienne, le challenge de Seppia est donc d'être « <em>toujours innovant en matière de production</em> ». Pour Cédric il faut ainsi « <em>chercher l'écran le plus adapté à l'histoire que l'on souhaite raconter</em> » et dans cette logique, la VR permet justement « <em>d'aller là où on ne peut pas être </em>». Abysses, confins de l'espace ou voyage dans le temps, l'immersion est totale et le spectateur est littéralement embarqué dans l'histoire, « <em>le cerveau est trompé, un certain nombre de sens sont décuplés</em> ».</p>
<p style="text-align: justify;">Se pose alors la question de la place du spectateur, tantôt témoin omniscient tantôt acteur lui-même du film, « <em>on doit se demander où l'on va placer le spectateur, quelle va être la position de la caméra, des protagonistes. On est plus proche de la scénographie du théâtre ou de la danse </em>».</p>
<p style="text-align: justify;">Le cinéma en Réalité Virtuelle est donc un médium à réinventer constamment si bien qu'on en vient à se demander s’il s'agit bien encore de cinéma à proprement parler. Pour Cédric, aucun doute là-dessus, car si on y réfléchit bien, « <em>la VR, ça reste un écran</em> ».</p>
-
<p style="text-align: justify;"><span style="color: #000000;">Daniel Cohen</span>, directeur du FEFFS, avoue, lui, avoir eu un véritable coup de cœur pour la VR, « <em>j'ai tout de suite eu envie de partager cela avec le public</em> ». C'est en visionnant <em>Catatonique</em>, un film d'horreur à la première personne, qu'il a d'emblée saisi le potentiel de ce nouveau format. « <em>C'est une révolution technologique qui va permettre de montrer de nouveaux types d'œuvres et il y a de plus en plus de production, de diffusion </em>». Soutien du Centre National du Cinéma (CNC), exploitants créant des salles de VR, pour Daniel « <em>ces signes montrent que les personnes du cinéma croient au futur de cette technologie</em> ».</p>
<p style="text-align: justify;">Ainsi, les « <em>planètes étaient bien alignées</em> » et c'est tout naturellement que Seppia est venu soutenir le FEFFS dans sa volonté de présenter du cinéma en Réalité Virtuelle durant l’événement, au même titre que des films classiques. De là l'envie également de « <em>développer cela hors du festival</em> » et au Shadok cette fois. Partenaire du FEFFS, c'est pour Daniel, « <em>le lieu adéquate</em> » et qui permet « <em>de fusionner le public du FEFFS et celui du Shadok</em> ». « <em>Il y a une forte demande (...) on a déjà fait des séances à guichet fermé</em> », un fort engouement donc, pour cette nouvelle forme de cinéma que Daniel qualifie "d'expérience collective".</p>
<p style="text-align: justify;">Car l'idée de ces projections de cinéma en VR c'est aussi pour Daniel l'occasion « <em>d'aller à l'encontre de l'isolement</em> ». Ce cinéma, trop souvent vu comme coupé du monde, Daniel veut au contraire le présenter comme proche du spectacle et parle, « <em>d'immersion à plusieurs</em> » : « <em>le public va vivre en même temps l'expérience, on va tous voir la même chose en même temps avec d'autres spectateurs autour de soi, c'est un spectacle public</em> » renchérit-il.</p>
<p style="text-align: justify;">Un spectacle désormais pour tous mais qui était déjà mis en scène dans les films de science-fiction il y a presque 30 ans, « <em>la VR, on voyait ça comme un fantasme (...) aujourd'hui le futur nous a rattrapé</em> ».</p>
&nbsp;

<hr />

&nbsp;
<h4 style="text-align: justify;"><span style="color: #000000;"><b>+ d'infos sur les évènements :</b></span></h4>
&nbsp;
<p style="text-align: justify;"><a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/agenda/vr-cinema/2018-06-19/"><span style="color: #14b0cc;"><strong>Cinéma VR</strong></span></a></p>
<p style="text-align: justify;"><strong>Mardi 19 juin à 19h15, 20h15, 21h15 et 22h15</strong></p>
<p style="text-align: justify;">5 mini films pour une durée totale de 30 minutes.</p>
<p style="text-align: justify;">Tarif unique de 6€ (billets disponibles sur le site du FEFFS, attention, places limitées)</p>
<p style="text-align: justify;">Où : Le Salon</p>
<p style="text-align: justify;"><strong> </strong></p>
<p style="text-align: justify;"><a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/agenda/dolphin-man/2018-05-16/"><span style="color: #14b0cc;"><strong>Station VR </strong></span></a></p>
<p style="text-align: justify;">Dispositif audiovisuel en réalité virtuelle</p>
<p style="text-align: justify;"><em>Dolphin Man</em> de Benoît Lichté</p>
<p style="text-align: justify;"><strong>A PARTIR DU 16 MAI</strong></p>
<p style="text-align: justify;">TOUS LES MERCREDIS, SAMEDIS ET DIMANCHES DE 14H À 18H</p>
<p style="text-align: justify;">Où : Le Plateau</p>


<hr />

&nbsp;

<em><span style="color: #000000;"><strong>*Attention</strong></span> l’accès aux casques de réalité virtuelle n’est pas recommandé aux personnes de moins de 12 ans, femmes enceintes, personnes épileptiques et souffrant de fortes déficiences cardiaques.</em><p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/focus-realite-virtuelle/">Focus – Réalité Virtuelle : le film dont vous êtes le héros</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <p><img width="700" height="370" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/03/cinemaVR_fb_banner.gif" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="cinéma VR shadok feffs seppia" /></p>
<p style="text-align: left;"><span style="color: #000000;">2018 est synonyme de Réalité Virtuelle</span> (ou VR pour <em>Virtual Reality)</em> <span style="color: #808080;"><a style="color: #808080;" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">au Shadok</a></span>, qui renforce son accompagnement du <a href="http://strasbourgfestival.com/"><span style="color: #808080;">Festival du Film Fantastique de Strasbourg</span></a> (FEFFS), en partenariat avec <span style="color: #808080;"><a style="color: #808080;" href="https://seppia.eu/">la société de production Seppia</a></span>, dans l’exploration de ces dispositifs innovants et de leurs possibles.</p>
<p style="text-align: left;">Ainsi, tout au long de cette année sont programmées six séances de cinéma en Réalité Virtuelle. Vous pouvez faire l'expérience d'une immersion à 360° dans un documentaire ou une fiction, via un casque et un espace dédié*.</p>
<p style="text-align: left;">-</p>
<p style="text-align: justify;">Dès le mois de mai, toujours en partenariat avec le FEFFS et Seppia Interactive, <span style="color: #000000;">une station de réalité virtuelle sera installée <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu">au Shadok</a></span>.</p>
<p style="text-align: justify;">Le principe : 1 film découverte proposé tous les trimestres et 3 créneaux possibles, les mercredis, samedis et dimanches entre 14h et 18h. A disposition, 2 casques, un espace dédié, un accompagnement par l'équipe de médiation du Shadok et, en continu, une vidéo pédagogique expliquant le dispositif de réalité virtuelle.</p>
<p>-</p>
<p style="text-align: justify;">Pour <span style="color: #000000;">Cédric Bonin</span>, co-gérant et producteur chez Seppia, la VR est avant tout un « <em>nouveau média interactif offrant de nouvelles possibilités</em> ». L'entrepreneur strasbourgeois spécialisé dans les documentaires pour le cinéma, la télé et Internet, voit donc dans ce médium, non seulement un potentiel narratif mais aussi la possibilité de toucher d'autres audiences, « <em>la VR fait partie de notre envie de s'adresser au public d'aujourd'hui et de demain</em> ». Une attitude résolument tournée vers l'avenir et que Cédric qualifie pour sa part de "pro-active".</p>
<p style="text-align: justify;">Avec 95% de la production cinématographique basée en région parisienne, le challenge de Seppia est donc d'être « <em>toujours innovant en matière de production</em> ». Pour Cédric il faut ainsi « <em>chercher l'écran le plus adapté à l'histoire que l'on souhaite raconter</em> » et dans cette logique, la VR permet justement « <em>d'aller là où on ne peut pas être </em>». Abysses, confins de l'espace ou voyage dans le temps, l'immersion est totale et le spectateur est littéralement embarqué dans l'histoire, « <em>le cerveau est trompé, un certain nombre de sens sont décuplés</em> ».</p>
<p style="text-align: justify;">Se pose alors la question de la place du spectateur, tantôt témoin omniscient tantôt acteur lui-même du film, « <em>on doit se demander où l'on va placer le spectateur, quelle va être la position de la caméra, des protagonistes. On est plus proche de la scénographie du théâtre ou de la danse </em>».</p>
<p style="text-align: justify;">Le cinéma en Réalité Virtuelle est donc un médium à réinventer constamment si bien qu'on en vient à se demander s’il s'agit bien encore de cinéma à proprement parler. Pour Cédric, aucun doute là-dessus, car si on y réfléchit bien, « <em>la VR, ça reste un écran</em> ».</p>
<p>-</p>
<p style="text-align: justify;"><span style="color: #000000;">Daniel Cohen</span>, directeur du FEFFS, avoue, lui, avoir eu un véritable coup de cœur pour la VR, « <em>j'ai tout de suite eu envie de partager cela avec le public</em> ». C'est en visionnant <em>Catatonique</em>, un film d'horreur à la première personne, qu'il a d'emblée saisi le potentiel de ce nouveau format. « <em>C'est une révolution technologique qui va permettre de montrer de nouveaux types d'œuvres et il y a de plus en plus de production, de diffusion </em>». Soutien du Centre National du Cinéma (CNC), exploitants créant des salles de VR, pour Daniel « <em>ces signes montrent que les personnes du cinéma croient au futur de cette technologie</em> ».</p>
<p style="text-align: justify;">Ainsi, les « <em>planètes étaient bien alignées</em> » et c'est tout naturellement que Seppia est venu soutenir le FEFFS dans sa volonté de présenter du cinéma en Réalité Virtuelle durant l’événement, au même titre que des films classiques. De là l'envie également de « <em>développer cela hors du festival</em> » et au Shadok cette fois. Partenaire du FEFFS, c'est pour Daniel, « <em>le lieu adéquate</em> » et qui permet « <em>de fusionner le public du FEFFS et celui du Shadok</em> ». « <em>Il y a une forte demande (...) on a déjà fait des séances à guichet fermé</em> », un fort engouement donc, pour cette nouvelle forme de cinéma que Daniel qualifie "d'expérience collective".</p>
<p style="text-align: justify;">Car l'idée de ces projections de cinéma en VR c'est aussi pour Daniel l'occasion « <em>d'aller à l'encontre de l'isolement</em> ». Ce cinéma, trop souvent vu comme coupé du monde, Daniel veut au contraire le présenter comme proche du spectacle et parle, « <em>d'immersion à plusieurs</em> » : « <em>le public va vivre en même temps l'expérience, on va tous voir la même chose en même temps avec d'autres spectateurs autour de soi, c'est un spectacle public</em> » renchérit-il.</p>
<p style="text-align: justify;">Un spectacle désormais pour tous mais qui était déjà mis en scène dans les films de science-fiction il y a presque 30 ans, « <em>la VR, on voyait ça comme un fantasme (...) aujourd'hui le futur nous a rattrapé</em> ».</p>
<p>&nbsp;</p>
<hr />
<p>&nbsp;</p>
<h4 style="text-align: justify;"><span style="color: #000000;"><b>+ d'infos sur les évènements :</b></span></h4>
<p>&nbsp;</p>
<p style="text-align: justify;"><a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/agenda/vr-cinema/2018-06-19/"><span style="color: #14b0cc;"><strong>Cinéma VR</strong></span></a></p>
<p style="text-align: justify;"><strong>Mardi 19 juin à 19h15, 20h15, 21h15 et 22h15</strong></p>
<p style="text-align: justify;">5 mini films pour une durée totale de 30 minutes.</p>
<p style="text-align: justify;">Tarif unique de 6€ (billets disponibles sur le site du FEFFS, attention, places limitées)</p>
<p style="text-align: justify;">Où : Le Salon</p>
<p style="text-align: justify;"><strong> </strong></p>
<p style="text-align: justify;"><a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/agenda/dolphin-man/2018-05-16/"><span style="color: #14b0cc;"><strong>Station VR </strong></span></a></p>
<p style="text-align: justify;">Dispositif audiovisuel en réalité virtuelle</p>
<p style="text-align: justify;"><em>Dolphin Man</em> de Benoît Lichté</p>
<p style="text-align: justify;"><strong>A PARTIR DU 16 MAI</strong></p>
<p style="text-align: justify;">TOUS LES MERCREDIS, SAMEDIS ET DIMANCHES DE 14H À 18H</p>
<p style="text-align: justify;">Où : Le Plateau</p>
<hr />
<p>&nbsp;</p>
<p><em><span style="color: #000000;"><strong>*Attention</strong></span> l’accès aux casques de réalité virtuelle n’est pas recommandé aux personnes de moins de 12 ans, femmes enceintes, personnes épileptiques et souffrant de fortes déficiences cardiaques.</em></p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/focus-realite-virtuelle/">Focus – Réalité Virtuelle : le film dont vous êtes le héros</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p><img width="700" height="370" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/03/cinemaVR_fb_banner.gif" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="cinéma VR shadok feffs seppia" /></p><p style="text-align: left;"><span style="color: #000000;">2018 est synonyme de Réalité Virtuelle</span> (ou VR pour <em>Virtual Reality)</em> <span style="color: #808080;"><a style="color: #808080;" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">au Shadok</a></span>, qui renforce son accompagnement du <a href="http://strasbourgfestival.com/"><span style="color: #808080;">Festival du Film Fantastique de Strasbourg</span></a> (FEFFS), en partenariat avec <span style="color: #808080;"><a style="color: #808080;" href="https://seppia.eu/">la société de production Seppia</a></span>, dans l’exploration de ces dispositifs innovants et de leurs possibles.</p>
<p style="text-align: left;">Ainsi, tout au long de cette année sont programmées six séances de cinéma en Réalité Virtuelle. Vous pouvez faire l'expérience d'une immersion à 360° dans un documentaire ou une fiction, via un casque et un espace dédié*.</p>
<p style="text-align: left;">-</p>
<p style="text-align: justify;">Dès le mois de mai, toujours en partenariat avec le FEFFS et Seppia Interactive, <span style="color: #000000;">une station de réalité virtuelle sera installée <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu">au Shadok</a></span>.</p>
<p style="text-align: justify;">Le principe : 1 film découverte proposé tous les trimestres et 3 créneaux possibles, les mercredis, samedis et dimanches entre 14h et 18h. A disposition, 2 casques, un espace dédié, un accompagnement par l'équipe de médiation du Shadok et, en continu, une vidéo pédagogique expliquant le dispositif de réalité virtuelle.</p>
-
<p style="text-align: justify;">Pour <span style="color: #000000;">Cédric Bonin</span>, co-gérant et producteur chez Seppia, la VR est avant tout un « <em>nouveau média interactif offrant de nouvelles possibilités</em> ». L'entrepreneur strasbourgeois spécialisé dans les documentaires pour le cinéma, la télé et Internet, voit donc dans ce médium, non seulement un potentiel narratif mais aussi la possibilité de toucher d'autres audiences, « <em>la VR fait partie de notre envie de s'adresser au public d'aujourd'hui et de demain</em> ». Une attitude résolument tournée vers l'avenir et que Cédric qualifie pour sa part de "pro-active".</p>
<p style="text-align: justify;">Avec 95% de la production cinématographique basée en région parisienne, le challenge de Seppia est donc d'être « <em>toujours innovant en matière de production</em> ». Pour Cédric il faut ainsi « <em>chercher l'écran le plus adapté à l'histoire que l'on souhaite raconter</em> » et dans cette logique, la VR permet justement « <em>d'aller là où on ne peut pas être </em>». Abysses, confins de l'espace ou voyage dans le temps, l'immersion est totale et le spectateur est littéralement embarqué dans l'histoire, « <em>le cerveau est trompé, un certain nombre de sens sont décuplés</em> ».</p>
<p style="text-align: justify;">Se pose alors la question de la place du spectateur, tantôt témoin omniscient tantôt acteur lui-même du film, « <em>on doit se demander où l'on va placer le spectateur, quelle va être la position de la caméra, des protagonistes. On est plus proche de la scénographie du théâtre ou de la danse </em>».</p>
<p style="text-align: justify;">Le cinéma en Réalité Virtuelle est donc un médium à réinventer constamment si bien qu'on en vient à se demander s’il s'agit bien encore de cinéma à proprement parler. Pour Cédric, aucun doute là-dessus, car si on y réfléchit bien, « <em>la VR, ça reste un écran</em> ».</p>
-
<p style="text-align: justify;"><span style="color: #000000;">Daniel Cohen</span>, directeur du FEFFS, avoue, lui, avoir eu un véritable coup de cœur pour la VR, « <em>j'ai tout de suite eu envie de partager cela avec le public</em> ». C'est en visionnant <em>Catatonique</em>, un film d'horreur à la première personne, qu'il a d'emblée saisi le potentiel de ce nouveau format. « <em>C'est une révolution technologique qui va permettre de montrer de nouveaux types d'œuvres et il y a de plus en plus de production, de diffusion </em>». Soutien du Centre National du Cinéma (CNC), exploitants créant des salles de VR, pour Daniel « <em>ces signes montrent que les personnes du cinéma croient au futur de cette technologie</em> ».</p>
<p style="text-align: justify;">Ainsi, les « <em>planètes étaient bien alignées</em> » et c'est tout naturellement que Seppia est venu soutenir le FEFFS dans sa volonté de présenter du cinéma en Réalité Virtuelle durant l’événement, au même titre que des films classiques. De là l'envie également de « <em>développer cela hors du festival</em> » et au Shadok cette fois. Partenaire du FEFFS, c'est pour Daniel, « <em>le lieu adéquate</em> » et qui permet « <em>de fusionner le public du FEFFS et celui du Shadok</em> ». « <em>Il y a une forte demande (...) on a déjà fait des séances à guichet fermé</em> », un fort engouement donc, pour cette nouvelle forme de cinéma que Daniel qualifie "d'expérience collective".</p>
<p style="text-align: justify;">Car l'idée de ces projections de cinéma en VR c'est aussi pour Daniel l'occasion « <em>d'aller à l'encontre de l'isolement</em> ». Ce cinéma, trop souvent vu comme coupé du monde, Daniel veut au contraire le présenter comme proche du spectacle et parle, « <em>d'immersion à plusieurs</em> » : « <em>le public va vivre en même temps l'expérience, on va tous voir la même chose en même temps avec d'autres spectateurs autour de soi, c'est un spectacle public</em> » renchérit-il.</p>
<p style="text-align: justify;">Un spectacle désormais pour tous mais qui était déjà mis en scène dans les films de science-fiction il y a presque 30 ans, « <em>la VR, on voyait ça comme un fantasme (...) aujourd'hui le futur nous a rattrapé</em> ».</p>
&nbsp;

<hr />

&nbsp;
<h4 style="text-align: justify;"><span style="color: #000000;"><b>+ d'infos sur les évènements :</b></span></h4>
&nbsp;
<p style="text-align: justify;"><a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/agenda/vr-cinema/2018-06-19/"><span style="color: #14b0cc;"><strong>Cinéma VR</strong></span></a></p>
<p style="text-align: justify;"><strong>Mardi 19 juin à 19h15, 20h15, 21h15 et 22h15</strong></p>
<p style="text-align: justify;">5 mini films pour une durée totale de 30 minutes.</p>
<p style="text-align: justify;">Tarif unique de 6€ (billets disponibles sur le site du FEFFS, attention, places limitées)</p>
<p style="text-align: justify;">Où : Le Salon</p>
<p style="text-align: justify;"><strong> </strong></p>
<p style="text-align: justify;"><a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/agenda/dolphin-man/2018-05-16/"><span style="color: #14b0cc;"><strong>Station VR </strong></span></a></p>
<p style="text-align: justify;">Dispositif audiovisuel en réalité virtuelle</p>
<p style="text-align: justify;"><em>Dolphin Man</em> de Benoît Lichté</p>
<p style="text-align: justify;"><strong>A PARTIR DU 16 MAI</strong></p>
<p style="text-align: justify;">TOUS LES MERCREDIS, SAMEDIS ET DIMANCHES DE 14H À 18H</p>
<p style="text-align: justify;">Où : Le Plateau</p>


<hr />

&nbsp;

<em><span style="color: #000000;"><strong>*Attention</strong></span> l’accès aux casques de réalité virtuelle n’est pas recommandé aux personnes de moins de 12 ans, femmes enceintes, personnes épileptiques et souffrant de fortes déficiences cardiaques.</em><p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/focus-realite-virtuelle/">Focus – Réalité Virtuelle : le film dont vous êtes le héros</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [category@term] => 2018
                    [category#2@term] => blog
                    [category#3@term] => seppia
                    [category#4@term] => réalité virtuelle
                    [category#5@term] => VR
                    [category#6@term] => feffs
                    [category#7@term] => Shadok
                    [date_timestamp] => 1524825769
                )

            [5] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Focus – #LabEurope : Economicus mutatis mutandis
                    [link#] => 1
                    [link] => https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/focus-labeurope/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Fri, 27 Apr 2018 10:20:45 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Administrateurs Shadok
                            [subject#] => 5
                            [subject] => blog
                            [subject#2] => 2018
                            [subject#3] => creaccro
                            [subject#4] => labeurope
                            [subject#5] => Shadok
                        )

                    [category#] => 5
                    [category] => blog
                    [category#2] => 2018
                    [category#3] => creaccro
                    [category#4] => labeurope
                    [category#5] => Shadok
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://www.shadok.strasbourg.eu/?p=11697
                    [description#] => 1
                    [description] => <p><img width="3267" height="510" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/Logos-LabEurope-Inversé-Transparent-Couleur-3.png" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="labeurope creaccro 2018" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/Logos-LabEurope-Inversé-Transparent-Couleur-3.png 3267w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/Logos-LabEurope-Inversé-Transparent-Couleur-3-150x23.png 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/Logos-LabEurope-Inversé-Transparent-Couleur-3-300x47.png 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/Logos-LabEurope-Inversé-Transparent-Couleur-3-768x120.png 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/Logos-LabEurope-Inversé-Transparent-Couleur-3-1024x160.png 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/Logos-LabEurope-Inversé-Transparent-Couleur-3-600x94.png 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/Logos-LabEurope-Inversé-Transparent-Couleur-3-245x38.png 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/Logos-LabEurope-Inversé-Transparent-Couleur-3-580x91.png 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/Logos-LabEurope-Inversé-Transparent-Couleur-3-700x109.png 700w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/Logos-LabEurope-Inversé-Transparent-Couleur-3-270x42.png 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/Logos-LabEurope-Inversé-Transparent-Couleur-3-500x78.png 500w" sizes="(max-width: 3267px) 100vw, 3267px" /></p>
<p style="text-align: left;"><strong>Economicus mutatis mutandis</strong></p>
<p>Les 3 et 4 mai, <span style="color: #808080;"><a style="color: #808080;" href="https://www.creaccro.eu/"><strong>CREACCRO</strong></a>,</span> dispositif aidant au développement économique des industries culturelles et créatives accompagné par <span style="color: #808080;"><a style="color: #808080;" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">le Shadok</a><strong>,</strong> et les partenaires <a style="color: #808080;" href="http://www.europecreativefrance.eu/">Desk Europe Creative France</a>,<a style="color: #808080;" href="https://www.strasbourg.eu/"> L'Eurométropole de Strasbourg</a> et <a style="color: #808080;" href="https://www.unistra.fr/index.php?id=accueil">l’Université de Strasbourg</a></span>, organisent <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/agenda/labeurope/">l'événement <strong>#LabEurope</strong></a>.</p>
<p style="text-align: justify;">-</p>
<p style="text-align: justify;">Un rendez-vous inédit, placé sous le signe de l'innovation et qui a pour but de transformer l'économie.</p>
<p style="text-align: justify;">Conférences, masterclass et ateliers permettront au public d'aller à la rencontre des acteurs des économies émergentes. Chercheurs, représentants de fondations, lauréats des projets <strong>Tango&amp;Scan</strong> (le dispositif financier pour la réalisation d'un produit ou service innovant par CREACCRO), tous partageront leurs expériences et leurs visions de l'économie de demain et ses enjeux.</p>
<p style="text-align: justify;">40 intervenants de 6 pays différents, organisés autour de 8 tables rondes sur 2 journées pour quelques 200 participants attendus, #LabEurope promet d'être plus qu'une rencontre, un laboratoire à penser nos représentations et nos pratiques. Seront ainsi abordés des thèmes comme celui du mécénat dans l'économie de la culture, du rôle des fondations ou encore de la dynamique du crowfunding, ce système de financement faisant appel à des dons privés sur Internet.</p>
<p style="text-align: justify;">-</p>
<p style="text-align: justify;">Ancré dans le présent mais résolument tourné vers le futur, le rendez-vous #LabEurope décryptera les nouveaux contextes de la création (à l'exemple des FabLab et de leurs prototypages 3D) et se projettera également pour imaginer les formes des économies à venir. Sera notamment étudiée l'approche dite, de fertilisation croisée, ce dispositif économique à échelle européenne qui prône le décloisonnement des savoirs et encourage les interactions entre acteurs économiques pour une innovation toujours plus féconde.</p>
<p style="text-align: justify;">Témoignages, échanges de pratiques et incubation d'idées, #LabEurope se veut à la fois analytique et prospectif, le but est d'inscrire l'innovation sociale et économique dans une vision politique. Un rendez-vous essentiel pour un challenge décisif : changer l'économie dès aujourd'hui.</p>
<p style="text-align: justify;">#LabEurope accueillera au premier étage du Shadok une exposition inédite des projets réalisés par la promotion 2017 des lauréats de l’appel à projets Tango&amp;Scan. Détectés sur les territoires de Metz Métropole, du Grand Nancy et de L’Eurométropole de Strasbourg, 31 porteurs de projets créatifs et numériques auront ainsi l’opportunité de présenter des réalisations originales et innovantes récompensées par l’appel à projets au gré d’un parcours de visite imaginé par CREACCRO et mis en scène par Manahoana, Ateliers Bah et 128dB.</p>
<p style="text-align: justify;">-</p>
<p style="text-align: justify;">Un vernissage de l’exposition est également organisé le 3 mai au soir en présence des partenaires et sponsors de l’édition 2017 de l’appel à projets : Schmidt Groupe, Lohr Industrie et SFA. Les 3 et 4 mai, l’exposition est réservée aux inscrits au Forum #LabEurope avant de s’ouvrir au grand public jusqu’au 13 mai.</p>
<hr />
<p style="text-align: justify;"><strong><span style="color: #14b0cc;">+ d'infos sur les évènements :</span></strong></p>
<p>&nbsp;</p>
<p style="text-align: justify;"><strong><a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/agenda/labeurope/"><span style="color: #14b0cc;">#LabEurope – Agir pour transformer l’économie</span></a><br />
</strong>Conférences, panels et workshops<strong><br />
</strong>3 ET 4 MAI DE 9H30 À 18H30<br />
Où : Le Salon</p>
<p style="text-align: justify;"><a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/agenda/exposition-des-laureats-tangoscan-2017/"><strong><span style="color: #14b0cc;">EXPOSITION DES LAURÉATS #TANGO&amp;scan 2017</span> </strong></a><br />
DU 3 AU 13 MAI<br />
Où : Le Plateau</p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/focus-labeurope/">Focus – #LabEurope : Economicus mutatis mutandis</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p><img width="3267" height="510" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/Logos-LabEurope-Inversé-Transparent-Couleur-3.png" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="labeurope creaccro 2018" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/Logos-LabEurope-Inversé-Transparent-Couleur-3.png 3267w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/Logos-LabEurope-Inversé-Transparent-Couleur-3-150x23.png 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/Logos-LabEurope-Inversé-Transparent-Couleur-3-300x47.png 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/Logos-LabEurope-Inversé-Transparent-Couleur-3-768x120.png 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/Logos-LabEurope-Inversé-Transparent-Couleur-3-1024x160.png 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/Logos-LabEurope-Inversé-Transparent-Couleur-3-600x94.png 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/Logos-LabEurope-Inversé-Transparent-Couleur-3-245x38.png 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/Logos-LabEurope-Inversé-Transparent-Couleur-3-580x91.png 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/Logos-LabEurope-Inversé-Transparent-Couleur-3-700x109.png 700w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/Logos-LabEurope-Inversé-Transparent-Couleur-3-270x42.png 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/Logos-LabEurope-Inversé-Transparent-Couleur-3-500x78.png 500w" sizes="(max-width: 3267px) 100vw, 3267px" /></p><p style="text-align: left;"><strong>Economicus mutatis mutandis</strong></p>
Les 3 et 4 mai, <span style="color: #808080;"><a style="color: #808080;" href="https://www.creaccro.eu/"><strong>CREACCRO</strong></a>,</span> dispositif aidant au développement économique des industries culturelles et créatives accompagné par <span style="color: #808080;"><a style="color: #808080;" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">le Shadok</a><strong>,</strong> et les partenaires <a style="color: #808080;" href="http://www.europecreativefrance.eu/">Desk Europe Creative France</a>,<a style="color: #808080;" href="https://www.strasbourg.eu/"> L'Eurométropole de Strasbourg</a> et <a style="color: #808080;" href="https://www.unistra.fr/index.php?id=accueil">l’Université de Strasbourg</a></span>, organisent <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/agenda/labeurope/">l'événement <strong>#LabEurope</strong></a>.
<p style="text-align: justify;">-</p>
<p style="text-align: justify;">Un rendez-vous inédit, placé sous le signe de l'innovation et qui a pour but de transformer l'économie.</p>
<p style="text-align: justify;">Conférences, masterclass et ateliers permettront au public d'aller à la rencontre des acteurs des économies émergentes. Chercheurs, représentants de fondations, lauréats des projets <strong>Tango&amp;Scan</strong> (le dispositif financier pour la réalisation d'un produit ou service innovant par CREACCRO), tous partageront leurs expériences et leurs visions de l'économie de demain et ses enjeux.</p>
<p style="text-align: justify;">40 intervenants de 6 pays différents, organisés autour de 8 tables rondes sur 2 journées pour quelques 200 participants attendus, #LabEurope promet d'être plus qu'une rencontre, un laboratoire à penser nos représentations et nos pratiques. Seront ainsi abordés des thèmes comme celui du mécénat dans l'économie de la culture, du rôle des fondations ou encore de la dynamique du crowfunding, ce système de financement faisant appel à des dons privés sur Internet.</p>
<p style="text-align: justify;">-</p>
<p style="text-align: justify;">Ancré dans le présent mais résolument tourné vers le futur, le rendez-vous #LabEurope décryptera les nouveaux contextes de la création (à l'exemple des FabLab et de leurs prototypages 3D) et se projettera également pour imaginer les formes des économies à venir. Sera notamment étudiée l'approche dite, de fertilisation croisée, ce dispositif économique à échelle européenne qui prône le décloisonnement des savoirs et encourage les interactions entre acteurs économiques pour une innovation toujours plus féconde.</p>
<p style="text-align: justify;">Témoignages, échanges de pratiques et incubation d'idées, #LabEurope se veut à la fois analytique et prospectif, le but est d'inscrire l'innovation sociale et économique dans une vision politique. Un rendez-vous essentiel pour un challenge décisif : changer l'économie dès aujourd'hui.</p>
<p style="text-align: justify;">#LabEurope accueillera au premier étage du Shadok une exposition inédite des projets réalisés par la promotion 2017 des lauréats de l’appel à projets Tango&amp;Scan. Détectés sur les territoires de Metz Métropole, du Grand Nancy et de L’Eurométropole de Strasbourg, 31 porteurs de projets créatifs et numériques auront ainsi l’opportunité de présenter des réalisations originales et innovantes récompensées par l’appel à projets au gré d’un parcours de visite imaginé par CREACCRO et mis en scène par Manahoana, Ateliers Bah et 128dB.</p>
<p style="text-align: justify;">-</p>
<p style="text-align: justify;">Un vernissage de l’exposition est également organisé le 3 mai au soir en présence des partenaires et sponsors de l’édition 2017 de l’appel à projets : Schmidt Groupe, Lohr Industrie et SFA. Les 3 et 4 mai, l’exposition est réservée aux inscrits au Forum #LabEurope avant de s’ouvrir au grand public jusqu’au 13 mai.</p>


<hr />
<p style="text-align: justify;"><strong><span style="color: #14b0cc;">+ d'infos sur les évènements :</span></strong></p>
&nbsp;
<p style="text-align: justify;"><strong><a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/agenda/labeurope/"><span style="color: #14b0cc;">#LabEurope – Agir pour transformer l’économie</span></a>
</strong>Conférences, panels et workshops<strong>
</strong>3 ET 4 MAI DE 9H30 À 18H30
Où : Le Salon</p>
<p style="text-align: justify;"><a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/agenda/exposition-des-laureats-tangoscan-2017/"><strong><span style="color: #14b0cc;">EXPOSITION DES LAURÉATS #TANGO&amp;scan 2017</span> </strong></a>
DU 3 AU 13 MAI
Où : Le Plateau</p><p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/focus-labeurope/">Focus – #LabEurope : Economicus mutatis mutandis</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <p><img width="3267" height="510" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/Logos-LabEurope-Inversé-Transparent-Couleur-3.png" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="labeurope creaccro 2018" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/Logos-LabEurope-Inversé-Transparent-Couleur-3.png 3267w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/Logos-LabEurope-Inversé-Transparent-Couleur-3-150x23.png 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/Logos-LabEurope-Inversé-Transparent-Couleur-3-300x47.png 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/Logos-LabEurope-Inversé-Transparent-Couleur-3-768x120.png 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/Logos-LabEurope-Inversé-Transparent-Couleur-3-1024x160.png 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/Logos-LabEurope-Inversé-Transparent-Couleur-3-600x94.png 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/Logos-LabEurope-Inversé-Transparent-Couleur-3-245x38.png 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/Logos-LabEurope-Inversé-Transparent-Couleur-3-580x91.png 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/Logos-LabEurope-Inversé-Transparent-Couleur-3-700x109.png 700w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/Logos-LabEurope-Inversé-Transparent-Couleur-3-270x42.png 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/Logos-LabEurope-Inversé-Transparent-Couleur-3-500x78.png 500w" sizes="(max-width: 3267px) 100vw, 3267px" /></p>
<p style="text-align: left;"><strong>Economicus mutatis mutandis</strong></p>
<p>Les 3 et 4 mai, <span style="color: #808080;"><a style="color: #808080;" href="https://www.creaccro.eu/"><strong>CREACCRO</strong></a>,</span> dispositif aidant au développement économique des industries culturelles et créatives accompagné par <span style="color: #808080;"><a style="color: #808080;" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">le Shadok</a><strong>,</strong> et les partenaires <a style="color: #808080;" href="http://www.europecreativefrance.eu/">Desk Europe Creative France</a>,<a style="color: #808080;" href="https://www.strasbourg.eu/"> L'Eurométropole de Strasbourg</a> et <a style="color: #808080;" href="https://www.unistra.fr/index.php?id=accueil">l’Université de Strasbourg</a></span>, organisent <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/agenda/labeurope/">l'événement <strong>#LabEurope</strong></a>.</p>
<p style="text-align: justify;">-</p>
<p style="text-align: justify;">Un rendez-vous inédit, placé sous le signe de l'innovation et qui a pour but de transformer l'économie.</p>
<p style="text-align: justify;">Conférences, masterclass et ateliers permettront au public d'aller à la rencontre des acteurs des économies émergentes. Chercheurs, représentants de fondations, lauréats des projets <strong>Tango&amp;Scan</strong> (le dispositif financier pour la réalisation d'un produit ou service innovant par CREACCRO), tous partageront leurs expériences et leurs visions de l'économie de demain et ses enjeux.</p>
<p style="text-align: justify;">40 intervenants de 6 pays différents, organisés autour de 8 tables rondes sur 2 journées pour quelques 200 participants attendus, #LabEurope promet d'être plus qu'une rencontre, un laboratoire à penser nos représentations et nos pratiques. Seront ainsi abordés des thèmes comme celui du mécénat dans l'économie de la culture, du rôle des fondations ou encore de la dynamique du crowfunding, ce système de financement faisant appel à des dons privés sur Internet.</p>
<p style="text-align: justify;">-</p>
<p style="text-align: justify;">Ancré dans le présent mais résolument tourné vers le futur, le rendez-vous #LabEurope décryptera les nouveaux contextes de la création (à l'exemple des FabLab et de leurs prototypages 3D) et se projettera également pour imaginer les formes des économies à venir. Sera notamment étudiée l'approche dite, de fertilisation croisée, ce dispositif économique à échelle européenne qui prône le décloisonnement des savoirs et encourage les interactions entre acteurs économiques pour une innovation toujours plus féconde.</p>
<p style="text-align: justify;">Témoignages, échanges de pratiques et incubation d'idées, #LabEurope se veut à la fois analytique et prospectif, le but est d'inscrire l'innovation sociale et économique dans une vision politique. Un rendez-vous essentiel pour un challenge décisif : changer l'économie dès aujourd'hui.</p>
<p style="text-align: justify;">#LabEurope accueillera au premier étage du Shadok une exposition inédite des projets réalisés par la promotion 2017 des lauréats de l’appel à projets Tango&amp;Scan. Détectés sur les territoires de Metz Métropole, du Grand Nancy et de L’Eurométropole de Strasbourg, 31 porteurs de projets créatifs et numériques auront ainsi l’opportunité de présenter des réalisations originales et innovantes récompensées par l’appel à projets au gré d’un parcours de visite imaginé par CREACCRO et mis en scène par Manahoana, Ateliers Bah et 128dB.</p>
<p style="text-align: justify;">-</p>
<p style="text-align: justify;">Un vernissage de l’exposition est également organisé le 3 mai au soir en présence des partenaires et sponsors de l’édition 2017 de l’appel à projets : Schmidt Groupe, Lohr Industrie et SFA. Les 3 et 4 mai, l’exposition est réservée aux inscrits au Forum #LabEurope avant de s’ouvrir au grand public jusqu’au 13 mai.</p>
<hr />
<p style="text-align: justify;"><strong><span style="color: #14b0cc;">+ d'infos sur les évènements :</span></strong></p>
<p>&nbsp;</p>
<p style="text-align: justify;"><strong><a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/agenda/labeurope/"><span style="color: #14b0cc;">#LabEurope – Agir pour transformer l’économie</span></a><br />
</strong>Conférences, panels et workshops<strong><br />
</strong>3 ET 4 MAI DE 9H30 À 18H30<br />
Où : Le Salon</p>
<p style="text-align: justify;"><a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/agenda/exposition-des-laureats-tangoscan-2017/"><strong><span style="color: #14b0cc;">EXPOSITION DES LAURÉATS #TANGO&amp;scan 2017</span> </strong></a><br />
DU 3 AU 13 MAI<br />
Où : Le Plateau</p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/focus-labeurope/">Focus – #LabEurope : Economicus mutatis mutandis</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p><img width="3267" height="510" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/Logos-LabEurope-Inversé-Transparent-Couleur-3.png" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="labeurope creaccro 2018" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/Logos-LabEurope-Inversé-Transparent-Couleur-3.png 3267w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/Logos-LabEurope-Inversé-Transparent-Couleur-3-150x23.png 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/Logos-LabEurope-Inversé-Transparent-Couleur-3-300x47.png 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/Logos-LabEurope-Inversé-Transparent-Couleur-3-768x120.png 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/Logos-LabEurope-Inversé-Transparent-Couleur-3-1024x160.png 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/Logos-LabEurope-Inversé-Transparent-Couleur-3-600x94.png 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/Logos-LabEurope-Inversé-Transparent-Couleur-3-245x38.png 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/Logos-LabEurope-Inversé-Transparent-Couleur-3-580x91.png 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/Logos-LabEurope-Inversé-Transparent-Couleur-3-700x109.png 700w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/Logos-LabEurope-Inversé-Transparent-Couleur-3-270x42.png 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/Logos-LabEurope-Inversé-Transparent-Couleur-3-500x78.png 500w" sizes="(max-width: 3267px) 100vw, 3267px" /></p><p style="text-align: left;"><strong>Economicus mutatis mutandis</strong></p>
Les 3 et 4 mai, <span style="color: #808080;"><a style="color: #808080;" href="https://www.creaccro.eu/"><strong>CREACCRO</strong></a>,</span> dispositif aidant au développement économique des industries culturelles et créatives accompagné par <span style="color: #808080;"><a style="color: #808080;" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">le Shadok</a><strong>,</strong> et les partenaires <a style="color: #808080;" href="http://www.europecreativefrance.eu/">Desk Europe Creative France</a>,<a style="color: #808080;" href="https://www.strasbourg.eu/"> L'Eurométropole de Strasbourg</a> et <a style="color: #808080;" href="https://www.unistra.fr/index.php?id=accueil">l’Université de Strasbourg</a></span>, organisent <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/agenda/labeurope/">l'événement <strong>#LabEurope</strong></a>.
<p style="text-align: justify;">-</p>
<p style="text-align: justify;">Un rendez-vous inédit, placé sous le signe de l'innovation et qui a pour but de transformer l'économie.</p>
<p style="text-align: justify;">Conférences, masterclass et ateliers permettront au public d'aller à la rencontre des acteurs des économies émergentes. Chercheurs, représentants de fondations, lauréats des projets <strong>Tango&amp;Scan</strong> (le dispositif financier pour la réalisation d'un produit ou service innovant par CREACCRO), tous partageront leurs expériences et leurs visions de l'économie de demain et ses enjeux.</p>
<p style="text-align: justify;">40 intervenants de 6 pays différents, organisés autour de 8 tables rondes sur 2 journées pour quelques 200 participants attendus, #LabEurope promet d'être plus qu'une rencontre, un laboratoire à penser nos représentations et nos pratiques. Seront ainsi abordés des thèmes comme celui du mécénat dans l'économie de la culture, du rôle des fondations ou encore de la dynamique du crowfunding, ce système de financement faisant appel à des dons privés sur Internet.</p>
<p style="text-align: justify;">-</p>
<p style="text-align: justify;">Ancré dans le présent mais résolument tourné vers le futur, le rendez-vous #LabEurope décryptera les nouveaux contextes de la création (à l'exemple des FabLab et de leurs prototypages 3D) et se projettera également pour imaginer les formes des économies à venir. Sera notamment étudiée l'approche dite, de fertilisation croisée, ce dispositif économique à échelle européenne qui prône le décloisonnement des savoirs et encourage les interactions entre acteurs économiques pour une innovation toujours plus féconde.</p>
<p style="text-align: justify;">Témoignages, échanges de pratiques et incubation d'idées, #LabEurope se veut à la fois analytique et prospectif, le but est d'inscrire l'innovation sociale et économique dans une vision politique. Un rendez-vous essentiel pour un challenge décisif : changer l'économie dès aujourd'hui.</p>
<p style="text-align: justify;">#LabEurope accueillera au premier étage du Shadok une exposition inédite des projets réalisés par la promotion 2017 des lauréats de l’appel à projets Tango&amp;Scan. Détectés sur les territoires de Metz Métropole, du Grand Nancy et de L’Eurométropole de Strasbourg, 31 porteurs de projets créatifs et numériques auront ainsi l’opportunité de présenter des réalisations originales et innovantes récompensées par l’appel à projets au gré d’un parcours de visite imaginé par CREACCRO et mis en scène par Manahoana, Ateliers Bah et 128dB.</p>
<p style="text-align: justify;">-</p>
<p style="text-align: justify;">Un vernissage de l’exposition est également organisé le 3 mai au soir en présence des partenaires et sponsors de l’édition 2017 de l’appel à projets : Schmidt Groupe, Lohr Industrie et SFA. Les 3 et 4 mai, l’exposition est réservée aux inscrits au Forum #LabEurope avant de s’ouvrir au grand public jusqu’au 13 mai.</p>


<hr />
<p style="text-align: justify;"><strong><span style="color: #14b0cc;">+ d'infos sur les évènements :</span></strong></p>
&nbsp;
<p style="text-align: justify;"><strong><a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/agenda/labeurope/"><span style="color: #14b0cc;">#LabEurope – Agir pour transformer l’économie</span></a>
</strong>Conférences, panels et workshops<strong>
</strong>3 ET 4 MAI DE 9H30 À 18H30
Où : Le Salon</p>
<p style="text-align: justify;"><a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/agenda/exposition-des-laureats-tangoscan-2017/"><strong><span style="color: #14b0cc;">EXPOSITION DES LAURÉATS #TANGO&amp;scan 2017</span> </strong></a>
DU 3 AU 13 MAI
Où : Le Plateau</p><p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/focus-labeurope/">Focus – #LabEurope : Economicus mutatis mutandis</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [category@term] => blog
                    [category#2@term] => 2018
                    [category#3@term] => creaccro
                    [category#4@term] => labeurope
                    [category#5@term] => Shadok
                    [date_timestamp] => 1524824445
                )

            [6] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Focus – Les Rencontres Mondiales du Logiciel Libre (RMLL)
                    [link#] => 1
                    [link] => https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/focus-rmll/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Fri, 27 Apr 2018 09:48:18 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Administrateurs Shadok
                            [subject#] => 5
                            [subject] => blog
                            [subject#2] => RMLL
                            [subject#3] => 2018
                            [subject#4] => hackstub
                            [subject#5] => Shadok
                        )

                    [category#] => 5
                    [category] => blog
                    [category#2] => RMLL
                    [category#3] => 2018
                    [category#4] => hackstub
                    [category#5] => Shadok
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://www.shadok.strasbourg.eu/?p=11684
                    [description#] => 1
                    [description] => <p><img width="1240" height="462" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/RMLL18-Ban.png" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/RMLL18-Ban.png 1240w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/RMLL18-Ban-150x56.png 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/RMLL18-Ban-300x112.png 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/RMLL18-Ban-768x286.png 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/RMLL18-Ban-1024x382.png 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/RMLL18-Ban-600x224.png 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/RMLL18-Ban-245x91.png 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/RMLL18-Ban-580x216.png 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/RMLL18-Ban-700x261.png 700w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/RMLL18-Ban-270x101.png 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/RMLL18-Ban-500x186.png 500w" sizes="(max-width: 1240px) 100vw, 1240px" /></p>
<p style="text-align: left;">Du 7 au 12 juillet, se tiendront à Strasbourg, <a href="https://2018.rmll.info/indexfr.html">les Rencontres Mondiales du Logiciel Libre </a>(RMLL).</p>
<p>&nbsp;</p>
<p style="text-align: left;">Sous l'impulsion de l'association <strong><span style="color: #808080;"><a style="color: #808080;" href="https://hackstub.netlib.re/landpage/">Hackstub</a></span>, </strong>parrainée et accueillie par <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu">le Shadok</a> dans le cadre de son hackerspace, et avec le soutien d<span style="color: #808080;">'<a style="color: #808080;" href="http://alsace.netlib.re/"><strong>a</strong></a><a style="color: #808080;" href="http://alsace.netlib.re/"><strong>lsace.netlib.re</strong></a></span>, cette semaine d'ateliers, de débats et de rencontres, se tiendra en partie au Shadok.</p>
<p style="text-align: left;">-</p>
<p style="text-align: justify;">Pour <strong>Harmonie Vo Viet Ahn</strong> et <strong>Jérémie Wojtowicz</strong> de Hackstub, cet événement prend avant tout place sous le signe de la convivialité, « <em>on a aboli les privilèges de la reine conférence</em> », nous confie Harmonie.</p>
<p style="text-align: justify;">La grande nouveauté cette année, sera en effet la mise en place de salons, à l'image des plateformes de conversations sur Internet et qui permettront de rassembler « <em>tous les concernés, des utilisateurs aux techniciens</em> », confirme Jérémie. Pas forcément de "superstar du logiciel libre" donc, mais une approche semblable à celle des ateliers hebdomadaires que tient l'association. Un moment d'échange et de partage entre curieux et passionnés, tous animés par la même volonté de rendre accessible au plus grand nombre la création, quelle qu'elle soit.</p>
<p style="text-align: justify;">Les RMLL, qui rassemblent près de 5000 visiteurs, auront pour thème cette année l'éducation numérique. La question sera de savoir si ce nouveau medium nous émancipe ou, au contraire, nous emprisonne.</p>
<p style="text-align: justify;">« <em>L'éducation au numérique et par le numérique », </em>précise Jérémie, car il s'agit ici d'aborder les nouvelles technologies comme des outils multiples et réfléchir ainsi à ceux qui nous conviennent le mieux. « <em>Nous on promeut le choix, pas seulement ce que les multinationales imposent</em> », bataille Harmonie. Des logiciels libres donc, loin des systèmes clos des géants de l'informatique qui, en plus d'être formatés, formatent nos comportements. « <em>C'est comme donner une pelle à quelqu'un, en lui disant : tiens, avec ça tu peux creuser des trous.</em> Mais on ne lui demande pas s'il a envie de creuser des trous ! ». Une métaphore d'Harmonie que vient soutenir Jérémie en nous rappelant que « <em>l'éducation est faite pour nous émanciper de notre condition (...) en utilisant des logiciels libres, on s'habitue à des mécanismes d'abstraction</em> ».</p>
<p style="text-align: justify;">-</p>
<p style="text-align: justify;">Des logiciels libres et qui libèrent ; en abandonnant le sacro-saint droit d'auteur, on ouvre en effet le partage aux autres, <em>« on crée du commun et dans le même temps on déplace la valeur, elle n'est pas intrinsèque au produit lui-même, mais à sa valeur ajoutée</em> », explique Harmonie. Libre, mais pas nécessairement gratuite, cette nouvelle approche doit permettre de « <em>changer notre manière de concevoir l'économie de la culture</em> ».</p>
<p style="text-align: justify;">Harmonie rappelle ainsi que cette économie libre existe depuis longtemps, les moines copistes conservaient les manuscrits à travers les âges en les reproduisant, les augmentant au passage de nouvelles interprétations et d'enluminures. « <em>En France, le droit d'auteur date de 1790, aux Etats-Unis, le copyright n'existe que depuis un siècle</em> », continue-t-elle, « <em>le désintérêt économique du libre, c'est de la propagande</em> », finit-elle par assener. Une omerta soigneusement mise en place par les grands éditeurs qui voient d'un mauvais œil la perte de leurs précieux droits et l'ouverture au partage pour tous.</p>
<p style="text-align: justify;">Pour les hackers, la dynamique du libre est au contraire humaniste, plus qu'une posture, le partage des créations devrait être un droit. Selon Jérémie, le but des RMLL est là, éveiller les gens aux enjeux du libre, fédérer la communauté des libristes et s'organiser pour « <em>défendre cette culture du commun de façon structurée</em> ». Un combat pour tous et par tous pour un monde sans monopole et une créativité sans limite.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p style="text-align: justify;"><strong>­­­­­­­</strong></p>
<hr />
<p style="text-align: justify;"><strong><span style="color: #14b0cc;">Les Rencontres Mondiales du Logiciel Libre, du 7 au 12 juillet</span></strong>, proposées par <a href="http://alsace.netlib.re/">alsace.netlib.re</a>, la Fédération du Libre et du Hack en Alsace.</p>
<p style="text-align: justify;"><strong><span style="color: #14b0cc;">Où :</span> </strong>Université de Strasbourg (Escarpe, Atrium, Platane), Médiathèque Malraux et Shadok.</p>
<p style="text-align: justify;"><strong><span style="color: #14b0cc;">Entrée libre</span></strong></p>
<p style="text-align: justify;">
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/focus-rmll/">Focus – Les Rencontres Mondiales du Logiciel Libre (RMLL)</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p><img width="1240" height="462" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/RMLL18-Ban.png" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/RMLL18-Ban.png 1240w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/RMLL18-Ban-150x56.png 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/RMLL18-Ban-300x112.png 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/RMLL18-Ban-768x286.png 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/RMLL18-Ban-1024x382.png 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/RMLL18-Ban-600x224.png 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/RMLL18-Ban-245x91.png 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/RMLL18-Ban-580x216.png 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/RMLL18-Ban-700x261.png 700w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/RMLL18-Ban-270x101.png 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/RMLL18-Ban-500x186.png 500w" sizes="(max-width: 1240px) 100vw, 1240px" /></p><p style="text-align: left;">Du 7 au 12 juillet, se tiendront à Strasbourg, <a href="https://2018.rmll.info/indexfr.html">les Rencontres Mondiales du Logiciel Libre </a>(RMLL).</p>
&nbsp;
<p style="text-align: left;">Sous l'impulsion de l'association <strong><span style="color: #808080;"><a style="color: #808080;" href="https://hackstub.netlib.re/landpage/">Hackstub</a></span>, </strong>parrainée et accueillie par <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu">le Shadok</a> dans le cadre de son hackerspace, et avec le soutien d<span style="color: #808080;">'<a style="color: #808080;" href="http://alsace.netlib.re/"><strong>a</strong></a><a style="color: #808080;" href="http://alsace.netlib.re/"><strong>lsace.netlib.re</strong></a></span>, cette semaine d'ateliers, de débats et de rencontres, se tiendra en partie au Shadok.</p>
<p style="text-align: left;">-</p>
<p style="text-align: justify;">Pour <strong>Harmonie Vo Viet Ahn</strong> et <strong>Jérémie Wojtowicz</strong> de Hackstub, cet événement prend avant tout place sous le signe de la convivialité, « <em>on a aboli les privilèges de la reine conférence</em> », nous confie Harmonie.</p>
<p style="text-align: justify;">La grande nouveauté cette année, sera en effet la mise en place de salons, à l'image des plateformes de conversations sur Internet et qui permettront de rassembler « <em>tous les concernés, des utilisateurs aux techniciens</em> », confirme Jérémie. Pas forcément de "superstar du logiciel libre" donc, mais une approche semblable à celle des ateliers hebdomadaires que tient l'association. Un moment d'échange et de partage entre curieux et passionnés, tous animés par la même volonté de rendre accessible au plus grand nombre la création, quelle qu'elle soit.</p>
<p style="text-align: justify;">Les RMLL, qui rassemblent près de 5000 visiteurs, auront pour thème cette année l'éducation numérique. La question sera de savoir si ce nouveau medium nous émancipe ou, au contraire, nous emprisonne.</p>
<p style="text-align: justify;">« <em>L'éducation au numérique et par le numérique », </em>précise Jérémie, car il s'agit ici d'aborder les nouvelles technologies comme des outils multiples et réfléchir ainsi à ceux qui nous conviennent le mieux. « <em>Nous on promeut le choix, pas seulement ce que les multinationales imposent</em> », bataille Harmonie. Des logiciels libres donc, loin des systèmes clos des géants de l'informatique qui, en plus d'être formatés, formatent nos comportements. « <em>C'est comme donner une pelle à quelqu'un, en lui disant : tiens, avec ça tu peux creuser des trous.</em> Mais on ne lui demande pas s'il a envie de creuser des trous ! ». Une métaphore d'Harmonie que vient soutenir Jérémie en nous rappelant que « <em>l'éducation est faite pour nous émanciper de notre condition (...) en utilisant des logiciels libres, on s'habitue à des mécanismes d'abstraction</em> ».</p>
<p style="text-align: justify;">-</p>
<p style="text-align: justify;">Des logiciels libres et qui libèrent ; en abandonnant le sacro-saint droit d'auteur, on ouvre en effet le partage aux autres, <em>« on crée du commun et dans le même temps on déplace la valeur, elle n'est pas intrinsèque au produit lui-même, mais à sa valeur ajoutée</em> », explique Harmonie. Libre, mais pas nécessairement gratuite, cette nouvelle approche doit permettre de « <em>changer notre manière de concevoir l'économie de la culture</em> ».</p>
<p style="text-align: justify;">Harmonie rappelle ainsi que cette économie libre existe depuis longtemps, les moines copistes conservaient les manuscrits à travers les âges en les reproduisant, les augmentant au passage de nouvelles interprétations et d'enluminures. « <em>En France, le droit d'auteur date de 1790, aux Etats-Unis, le copyright n'existe que depuis un siècle</em> », continue-t-elle, « <em>le désintérêt économique du libre, c'est de la propagande</em> », finit-elle par assener. Une omerta soigneusement mise en place par les grands éditeurs qui voient d'un mauvais œil la perte de leurs précieux droits et l'ouverture au partage pour tous.</p>
<p style="text-align: justify;">Pour les hackers, la dynamique du libre est au contraire humaniste, plus qu'une posture, le partage des créations devrait être un droit. Selon Jérémie, le but des RMLL est là, éveiller les gens aux enjeux du libre, fédérer la communauté des libristes et s'organiser pour « <em>défendre cette culture du commun de façon structurée</em> ». Un combat pour tous et par tous pour un monde sans monopole et une créativité sans limite.</p>
&nbsp;
<p style="text-align: justify;"><strong>­­­­­­­</strong></p>


<hr />
<p style="text-align: justify;"><strong><span style="color: #14b0cc;">Les Rencontres Mondiales du Logiciel Libre, du 7 au 12 juillet</span></strong>, proposées par <a href="http://alsace.netlib.re/">alsace.netlib.re</a>, la Fédération du Libre et du Hack en Alsace.</p>
<p style="text-align: justify;"><strong><span style="color: #14b0cc;">Où :</span> </strong>Université de Strasbourg (Escarpe, Atrium, Platane), Médiathèque Malraux et Shadok.</p>
<p style="text-align: justify;"><strong><span style="color: #14b0cc;">Entrée libre</span></strong></p>
<p style="text-align: justify;"></p><p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/focus-rmll/">Focus – Les Rencontres Mondiales du Logiciel Libre (RMLL)</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <p><img width="1240" height="462" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/RMLL18-Ban.png" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/RMLL18-Ban.png 1240w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/RMLL18-Ban-150x56.png 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/RMLL18-Ban-300x112.png 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/RMLL18-Ban-768x286.png 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/RMLL18-Ban-1024x382.png 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/RMLL18-Ban-600x224.png 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/RMLL18-Ban-245x91.png 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/RMLL18-Ban-580x216.png 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/RMLL18-Ban-700x261.png 700w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/RMLL18-Ban-270x101.png 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/RMLL18-Ban-500x186.png 500w" sizes="(max-width: 1240px) 100vw, 1240px" /></p>
<p style="text-align: left;">Du 7 au 12 juillet, se tiendront à Strasbourg, <a href="https://2018.rmll.info/indexfr.html">les Rencontres Mondiales du Logiciel Libre </a>(RMLL).</p>
<p>&nbsp;</p>
<p style="text-align: left;">Sous l'impulsion de l'association <strong><span style="color: #808080;"><a style="color: #808080;" href="https://hackstub.netlib.re/landpage/">Hackstub</a></span>, </strong>parrainée et accueillie par <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu">le Shadok</a> dans le cadre de son hackerspace, et avec le soutien d<span style="color: #808080;">'<a style="color: #808080;" href="http://alsace.netlib.re/"><strong>a</strong></a><a style="color: #808080;" href="http://alsace.netlib.re/"><strong>lsace.netlib.re</strong></a></span>, cette semaine d'ateliers, de débats et de rencontres, se tiendra en partie au Shadok.</p>
<p style="text-align: left;">-</p>
<p style="text-align: justify;">Pour <strong>Harmonie Vo Viet Ahn</strong> et <strong>Jérémie Wojtowicz</strong> de Hackstub, cet événement prend avant tout place sous le signe de la convivialité, « <em>on a aboli les privilèges de la reine conférence</em> », nous confie Harmonie.</p>
<p style="text-align: justify;">La grande nouveauté cette année, sera en effet la mise en place de salons, à l'image des plateformes de conversations sur Internet et qui permettront de rassembler « <em>tous les concernés, des utilisateurs aux techniciens</em> », confirme Jérémie. Pas forcément de "superstar du logiciel libre" donc, mais une approche semblable à celle des ateliers hebdomadaires que tient l'association. Un moment d'échange et de partage entre curieux et passionnés, tous animés par la même volonté de rendre accessible au plus grand nombre la création, quelle qu'elle soit.</p>
<p style="text-align: justify;">Les RMLL, qui rassemblent près de 5000 visiteurs, auront pour thème cette année l'éducation numérique. La question sera de savoir si ce nouveau medium nous émancipe ou, au contraire, nous emprisonne.</p>
<p style="text-align: justify;">« <em>L'éducation au numérique et par le numérique », </em>précise Jérémie, car il s'agit ici d'aborder les nouvelles technologies comme des outils multiples et réfléchir ainsi à ceux qui nous conviennent le mieux. « <em>Nous on promeut le choix, pas seulement ce que les multinationales imposent</em> », bataille Harmonie. Des logiciels libres donc, loin des systèmes clos des géants de l'informatique qui, en plus d'être formatés, formatent nos comportements. « <em>C'est comme donner une pelle à quelqu'un, en lui disant : tiens, avec ça tu peux creuser des trous.</em> Mais on ne lui demande pas s'il a envie de creuser des trous ! ». Une métaphore d'Harmonie que vient soutenir Jérémie en nous rappelant que « <em>l'éducation est faite pour nous émanciper de notre condition (...) en utilisant des logiciels libres, on s'habitue à des mécanismes d'abstraction</em> ».</p>
<p style="text-align: justify;">-</p>
<p style="text-align: justify;">Des logiciels libres et qui libèrent ; en abandonnant le sacro-saint droit d'auteur, on ouvre en effet le partage aux autres, <em>« on crée du commun et dans le même temps on déplace la valeur, elle n'est pas intrinsèque au produit lui-même, mais à sa valeur ajoutée</em> », explique Harmonie. Libre, mais pas nécessairement gratuite, cette nouvelle approche doit permettre de « <em>changer notre manière de concevoir l'économie de la culture</em> ».</p>
<p style="text-align: justify;">Harmonie rappelle ainsi que cette économie libre existe depuis longtemps, les moines copistes conservaient les manuscrits à travers les âges en les reproduisant, les augmentant au passage de nouvelles interprétations et d'enluminures. « <em>En France, le droit d'auteur date de 1790, aux Etats-Unis, le copyright n'existe que depuis un siècle</em> », continue-t-elle, « <em>le désintérêt économique du libre, c'est de la propagande</em> », finit-elle par assener. Une omerta soigneusement mise en place par les grands éditeurs qui voient d'un mauvais œil la perte de leurs précieux droits et l'ouverture au partage pour tous.</p>
<p style="text-align: justify;">Pour les hackers, la dynamique du libre est au contraire humaniste, plus qu'une posture, le partage des créations devrait être un droit. Selon Jérémie, le but des RMLL est là, éveiller les gens aux enjeux du libre, fédérer la communauté des libristes et s'organiser pour « <em>défendre cette culture du commun de façon structurée</em> ». Un combat pour tous et par tous pour un monde sans monopole et une créativité sans limite.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p style="text-align: justify;"><strong>­­­­­­­</strong></p>
<hr />
<p style="text-align: justify;"><strong><span style="color: #14b0cc;">Les Rencontres Mondiales du Logiciel Libre, du 7 au 12 juillet</span></strong>, proposées par <a href="http://alsace.netlib.re/">alsace.netlib.re</a>, la Fédération du Libre et du Hack en Alsace.</p>
<p style="text-align: justify;"><strong><span style="color: #14b0cc;">Où :</span> </strong>Université de Strasbourg (Escarpe, Atrium, Platane), Médiathèque Malraux et Shadok.</p>
<p style="text-align: justify;"><strong><span style="color: #14b0cc;">Entrée libre</span></strong></p>
<p style="text-align: justify;">
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/focus-rmll/">Focus – Les Rencontres Mondiales du Logiciel Libre (RMLL)</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p><img width="1240" height="462" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/RMLL18-Ban.png" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/RMLL18-Ban.png 1240w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/RMLL18-Ban-150x56.png 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/RMLL18-Ban-300x112.png 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/RMLL18-Ban-768x286.png 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/RMLL18-Ban-1024x382.png 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/RMLL18-Ban-600x224.png 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/RMLL18-Ban-245x91.png 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/RMLL18-Ban-580x216.png 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/RMLL18-Ban-700x261.png 700w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/RMLL18-Ban-270x101.png 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/04/RMLL18-Ban-500x186.png 500w" sizes="(max-width: 1240px) 100vw, 1240px" /></p><p style="text-align: left;">Du 7 au 12 juillet, se tiendront à Strasbourg, <a href="https://2018.rmll.info/indexfr.html">les Rencontres Mondiales du Logiciel Libre </a>(RMLL).</p>
&nbsp;
<p style="text-align: left;">Sous l'impulsion de l'association <strong><span style="color: #808080;"><a style="color: #808080;" href="https://hackstub.netlib.re/landpage/">Hackstub</a></span>, </strong>parrainée et accueillie par <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu">le Shadok</a> dans le cadre de son hackerspace, et avec le soutien d<span style="color: #808080;">'<a style="color: #808080;" href="http://alsace.netlib.re/"><strong>a</strong></a><a style="color: #808080;" href="http://alsace.netlib.re/"><strong>lsace.netlib.re</strong></a></span>, cette semaine d'ateliers, de débats et de rencontres, se tiendra en partie au Shadok.</p>
<p style="text-align: left;">-</p>
<p style="text-align: justify;">Pour <strong>Harmonie Vo Viet Ahn</strong> et <strong>Jérémie Wojtowicz</strong> de Hackstub, cet événement prend avant tout place sous le signe de la convivialité, « <em>on a aboli les privilèges de la reine conférence</em> », nous confie Harmonie.</p>
<p style="text-align: justify;">La grande nouveauté cette année, sera en effet la mise en place de salons, à l'image des plateformes de conversations sur Internet et qui permettront de rassembler « <em>tous les concernés, des utilisateurs aux techniciens</em> », confirme Jérémie. Pas forcément de "superstar du logiciel libre" donc, mais une approche semblable à celle des ateliers hebdomadaires que tient l'association. Un moment d'échange et de partage entre curieux et passionnés, tous animés par la même volonté de rendre accessible au plus grand nombre la création, quelle qu'elle soit.</p>
<p style="text-align: justify;">Les RMLL, qui rassemblent près de 5000 visiteurs, auront pour thème cette année l'éducation numérique. La question sera de savoir si ce nouveau medium nous émancipe ou, au contraire, nous emprisonne.</p>
<p style="text-align: justify;">« <em>L'éducation au numérique et par le numérique », </em>précise Jérémie, car il s'agit ici d'aborder les nouvelles technologies comme des outils multiples et réfléchir ainsi à ceux qui nous conviennent le mieux. « <em>Nous on promeut le choix, pas seulement ce que les multinationales imposent</em> », bataille Harmonie. Des logiciels libres donc, loin des systèmes clos des géants de l'informatique qui, en plus d'être formatés, formatent nos comportements. « <em>C'est comme donner une pelle à quelqu'un, en lui disant : tiens, avec ça tu peux creuser des trous.</em> Mais on ne lui demande pas s'il a envie de creuser des trous ! ». Une métaphore d'Harmonie que vient soutenir Jérémie en nous rappelant que « <em>l'éducation est faite pour nous émanciper de notre condition (...) en utilisant des logiciels libres, on s'habitue à des mécanismes d'abstraction</em> ».</p>
<p style="text-align: justify;">-</p>
<p style="text-align: justify;">Des logiciels libres et qui libèrent ; en abandonnant le sacro-saint droit d'auteur, on ouvre en effet le partage aux autres, <em>« on crée du commun et dans le même temps on déplace la valeur, elle n'est pas intrinsèque au produit lui-même, mais à sa valeur ajoutée</em> », explique Harmonie. Libre, mais pas nécessairement gratuite, cette nouvelle approche doit permettre de « <em>changer notre manière de concevoir l'économie de la culture</em> ».</p>
<p style="text-align: justify;">Harmonie rappelle ainsi que cette économie libre existe depuis longtemps, les moines copistes conservaient les manuscrits à travers les âges en les reproduisant, les augmentant au passage de nouvelles interprétations et d'enluminures. « <em>En France, le droit d'auteur date de 1790, aux Etats-Unis, le copyright n'existe que depuis un siècle</em> », continue-t-elle, « <em>le désintérêt économique du libre, c'est de la propagande</em> », finit-elle par assener. Une omerta soigneusement mise en place par les grands éditeurs qui voient d'un mauvais œil la perte de leurs précieux droits et l'ouverture au partage pour tous.</p>
<p style="text-align: justify;">Pour les hackers, la dynamique du libre est au contraire humaniste, plus qu'une posture, le partage des créations devrait être un droit. Selon Jérémie, le but des RMLL est là, éveiller les gens aux enjeux du libre, fédérer la communauté des libristes et s'organiser pour « <em>défendre cette culture du commun de façon structurée</em> ». Un combat pour tous et par tous pour un monde sans monopole et une créativité sans limite.</p>
&nbsp;
<p style="text-align: justify;"><strong>­­­­­­­</strong></p>


<hr />
<p style="text-align: justify;"><strong><span style="color: #14b0cc;">Les Rencontres Mondiales du Logiciel Libre, du 7 au 12 juillet</span></strong>, proposées par <a href="http://alsace.netlib.re/">alsace.netlib.re</a>, la Fédération du Libre et du Hack en Alsace.</p>
<p style="text-align: justify;"><strong><span style="color: #14b0cc;">Où :</span> </strong>Université de Strasbourg (Escarpe, Atrium, Platane), Médiathèque Malraux et Shadok.</p>
<p style="text-align: justify;"><strong><span style="color: #14b0cc;">Entrée libre</span></strong></p>
<p style="text-align: justify;"></p><p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/focus-rmll/">Focus – Les Rencontres Mondiales du Logiciel Libre (RMLL)</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [category@term] => blog
                    [category#2@term] => RMLL
                    [category#3@term] => 2018
                    [category#4@term] => hackstub
                    [category#5@term] => Shadok
                    [date_timestamp] => 1524822498
                )

            [7] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Focus sur la résidence Hyperfaces au Shadok
                    [link#] => 1
                    [link] => https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/actualites/residence/focus-residence-hyperfaces/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Fri, 23 Feb 2018 09:30:11 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Administrateurs Shadok
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Résidence
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => Résidence
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://www.shadok.strasbourg.eu/?p=9723
                    [description#] => 1
                    [description] => <p><img width="400" height="219" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/02/600_plants_broquaire-e1519390150473.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /></p>
<h4>Hyper-conscience</h4>
<p>Ce début d'année voit au <b>Shadok</b> le lancement de l'<b>appel à participations à résidence</b>.<br />
À partir du mois d'<b>avril</b>, le Shadok abritera en effet les projets de six créatifs, artistes, designers, scientifiques ou encore entrepreneurs. Le but : suivre, documenter et retransmettre au public les avancées de leurs recherches.</p>
<p>Les résidents étayeront leurs travaux grâce aux interventions d'experts extérieurs lors de <b>rendez-vous ouverts au public du 10 au 29 avril</b>. Les curateurs de cette hyper-école, <b>Marine Froeliger et Michel Jacquet</b> (eux-mêmes artistes) parlent ainsi de cette résidence comme d'un "<em>croisement entre l'art et la science, une véritable école de recherche théorique, avec ses hyper-classes et son hyper-programme"</em>.</p>
<p>Thème de cette étude pour l'année 2018 : <b>les hyperfaces</b> ou l'utilisation des interfaces dans notre quotidien. Michel définit cette notion d’hyperface comme "<em>une nouvelle interface, plus complexe"</em>, une véritable "<em>architecture numérique</em>" qu'on utilise pourtant tous les jours, sans même nous en rendre compte, en touchant l'écran de notre smartphone ou en consultant notre profil Facebook.<br />
Des interfaces faciles d'utilisation mais en réalité à la conception toujours plus complexe et qui s'immiscent de plus en plus dans notre quotidien, façonnant insidieusement nos habitudes, voire notre rapport au monde. Amazon et sa reconnaissance faciale permettant des achats en un clin d'œil, littéralement, ou encore Google Home et son intelligence artificielle répondant à la voix humaine. Des dispositifs et des usages qui, derrière leur aspect pratique, cachent pourtant un réel changement de paradigme et soulèvent de cruciales questions éthiques. "<em>Il faut saisir l'hyper-complexité du changement qui arrive, se demander comment on peut maîtriser ça"</em>, prévient Michel. L'interface, le dispositif permettant la communication entre deux éléments, revêt ainsi une dimension quasi politique, son utilisation soulevant des questions épineuses. Qu'en est-il de la protection de nos données personnelles ? Nos libertés individuelles sont-elles préservées ? De là, l'urgence d'interroger non seulement les outils et usages actuels mais aussi les artefacts qu'on s'apprête à inventer.</p>
<p>Les hyperfaces ce sont toutes ces interactions que les interfaces génèrent maintenant mais aussi "<em>celles qui seront générées dans le futur</em>", précise Marine. Réfléchir, plus qu'aux applications, aux implications des nouvelles technologies de l'information, c'est pour Michel "<em>une posture activiste, un acte civique".</em> Les contours de notre futur se dessinent dès aujourd'hui, il est important d'en prendre conscience et de participer au débat car comme le souligne la théoricienne Donna Haraway, "<em>la frontière entre science-fiction et réalité sociale est une illusion d'optique"</em>.</p>
<ul>
<li><span style="color: #ff0000;"><span style="color: #ff0000;"><span style="color: #ff0000;"><strong><span style="color: #ff0000;"><a style="color: #ff0000;" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/appel-a-participations-hyperfaces/" target="_blank" rel="noopener">Consulter l'appel à participation (du 20 février au 20 mars)</a></span></strong></span></span></span></li>
</ul>
<p>&nbsp;</p>
<h4>Événements</h4>
<p><b>Soirée de lancement – Résidence « Hyperfaces »<br />
</b>12 avril à 18h au Shadok</p>
<p><b>Conférence – Hyperclasse #1<br />
</b>14 avril à 18h au Shadok</p>
<p><b>Conférence – Hyperclasse #2<br />
</b>18 avril à 18h au Shadok</p>
<p><b>Conférence – Hyperclasse #3<br />
</b>21 avril à 18h Hors-les-murs (lieu confirmé ultérieurement)</p>
<p><b>Conférence – Hyperclasse #4<br />
</b>25 avril à 18h au Shadok</p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/actualites/residence/focus-residence-hyperfaces/">Focus sur la résidence Hyperfaces au Shadok</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p><img width="400" height="219" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/02/600_plants_broquaire-e1519390150473.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /></p><h4>Hyper-conscience</h4>
Ce début d'année voit au <b>Shadok</b> le lancement de l'<b>appel à participations à résidence</b>.
À partir du mois d'<b>avril</b>, le Shadok abritera en effet les projets de six créatifs, artistes, designers, scientifiques ou encore entrepreneurs. Le but : suivre, documenter et retransmettre au public les avancées de leurs recherches.

Les résidents étayeront leurs travaux grâce aux interventions d'experts extérieurs lors de <b>rendez-vous ouverts au public du 10 au 29 avril</b>. Les curateurs de cette hyper-école, <b>Marine Froeliger et Michel Jacquet</b> (eux-mêmes artistes) parlent ainsi de cette résidence comme d'un "<em>croisement entre l'art et la science, une véritable école de recherche théorique, avec ses hyper-classes et son hyper-programme"</em>.

Thème de cette étude pour l'année 2018 : <b>les hyperfaces</b> ou l'utilisation des interfaces dans notre quotidien. Michel définit cette notion d’hyperface comme "<em>une nouvelle interface, plus complexe"</em>, une véritable "<em>architecture numérique</em>" qu'on utilise pourtant tous les jours, sans même nous en rendre compte, en touchant l'écran de notre smartphone ou en consultant notre profil Facebook.
Des interfaces faciles d'utilisation mais en réalité à la conception toujours plus complexe et qui s'immiscent de plus en plus dans notre quotidien, façonnant insidieusement nos habitudes, voire notre rapport au monde. Amazon et sa reconnaissance faciale permettant des achats en un clin d'œil, littéralement, ou encore Google Home et son intelligence artificielle répondant à la voix humaine. Des dispositifs et des usages qui, derrière leur aspect pratique, cachent pourtant un réel changement de paradigme et soulèvent de cruciales questions éthiques. "<em>Il faut saisir l'hyper-complexité du changement qui arrive, se demander comment on peut maîtriser ça"</em>, prévient Michel. L'interface, le dispositif permettant la communication entre deux éléments, revêt ainsi une dimension quasi politique, son utilisation soulevant des questions épineuses. Qu'en est-il de la protection de nos données personnelles ? Nos libertés individuelles sont-elles préservées ? De là, l'urgence d'interroger non seulement les outils et usages actuels mais aussi les artefacts qu'on s'apprête à inventer.

Les hyperfaces ce sont toutes ces interactions que les interfaces génèrent maintenant mais aussi "<em>celles qui seront générées dans le futur</em>", précise Marine. Réfléchir, plus qu'aux applications, aux implications des nouvelles technologies de l'information, c'est pour Michel "<em>une posture activiste, un acte civique".</em> Les contours de notre futur se dessinent dès aujourd'hui, il est important d'en prendre conscience et de participer au débat car comme le souligne la théoricienne Donna Haraway, "<em>la frontière entre science-fiction et réalité sociale est une illusion d'optique"</em>.
<ul>
 	<li><span style="color: #ff0000;"><span style="color: #ff0000;"><span style="color: #ff0000;"><strong><span style="color: #ff0000;"><a style="color: #ff0000;" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/appel-a-participations-hyperfaces/" target="_blank" rel="noopener">Consulter l'appel à participation (du 20 février au 20 mars)</a></span></strong></span></span></span></li>
</ul>
&nbsp;
<h4>Événements</h4>
<b>Soirée de lancement – Résidence « Hyperfaces »
</b>12 avril à 18h au Shadok

<b>Conférence – Hyperclasse #1
</b>14 avril à 18h au Shadok

<b>Conférence – Hyperclasse #2
</b>18 avril à 18h au Shadok

<b>Conférence – Hyperclasse #3
</b>21 avril à 18h Hors-les-murs (lieu confirmé ultérieurement)

<b>Conférence – Hyperclasse #4
</b>25 avril à 18h au Shadok<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/actualites/residence/focus-residence-hyperfaces/">Focus sur la résidence Hyperfaces au Shadok</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <p><img width="400" height="219" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/02/600_plants_broquaire-e1519390150473.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /></p>
<h4>Hyper-conscience</h4>
<p>Ce début d'année voit au <b>Shadok</b> le lancement de l'<b>appel à participations à résidence</b>.<br />
À partir du mois d'<b>avril</b>, le Shadok abritera en effet les projets de six créatifs, artistes, designers, scientifiques ou encore entrepreneurs. Le but : suivre, documenter et retransmettre au public les avancées de leurs recherches.</p>
<p>Les résidents étayeront leurs travaux grâce aux interventions d'experts extérieurs lors de <b>rendez-vous ouverts au public du 10 au 29 avril</b>. Les curateurs de cette hyper-école, <b>Marine Froeliger et Michel Jacquet</b> (eux-mêmes artistes) parlent ainsi de cette résidence comme d'un "<em>croisement entre l'art et la science, une véritable école de recherche théorique, avec ses hyper-classes et son hyper-programme"</em>.</p>
<p>Thème de cette étude pour l'année 2018 : <b>les hyperfaces</b> ou l'utilisation des interfaces dans notre quotidien. Michel définit cette notion d’hyperface comme "<em>une nouvelle interface, plus complexe"</em>, une véritable "<em>architecture numérique</em>" qu'on utilise pourtant tous les jours, sans même nous en rendre compte, en touchant l'écran de notre smartphone ou en consultant notre profil Facebook.<br />
Des interfaces faciles d'utilisation mais en réalité à la conception toujours plus complexe et qui s'immiscent de plus en plus dans notre quotidien, façonnant insidieusement nos habitudes, voire notre rapport au monde. Amazon et sa reconnaissance faciale permettant des achats en un clin d'œil, littéralement, ou encore Google Home et son intelligence artificielle répondant à la voix humaine. Des dispositifs et des usages qui, derrière leur aspect pratique, cachent pourtant un réel changement de paradigme et soulèvent de cruciales questions éthiques. "<em>Il faut saisir l'hyper-complexité du changement qui arrive, se demander comment on peut maîtriser ça"</em>, prévient Michel. L'interface, le dispositif permettant la communication entre deux éléments, revêt ainsi une dimension quasi politique, son utilisation soulevant des questions épineuses. Qu'en est-il de la protection de nos données personnelles ? Nos libertés individuelles sont-elles préservées ? De là, l'urgence d'interroger non seulement les outils et usages actuels mais aussi les artefacts qu'on s'apprête à inventer.</p>
<p>Les hyperfaces ce sont toutes ces interactions que les interfaces génèrent maintenant mais aussi "<em>celles qui seront générées dans le futur</em>", précise Marine. Réfléchir, plus qu'aux applications, aux implications des nouvelles technologies de l'information, c'est pour Michel "<em>une posture activiste, un acte civique".</em> Les contours de notre futur se dessinent dès aujourd'hui, il est important d'en prendre conscience et de participer au débat car comme le souligne la théoricienne Donna Haraway, "<em>la frontière entre science-fiction et réalité sociale est une illusion d'optique"</em>.</p>
<ul>
<li><span style="color: #ff0000;"><span style="color: #ff0000;"><span style="color: #ff0000;"><strong><span style="color: #ff0000;"><a style="color: #ff0000;" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/appel-a-participations-hyperfaces/" target="_blank" rel="noopener">Consulter l'appel à participation (du 20 février au 20 mars)</a></span></strong></span></span></span></li>
</ul>
<p>&nbsp;</p>
<h4>Événements</h4>
<p><b>Soirée de lancement – Résidence « Hyperfaces »<br />
</b>12 avril à 18h au Shadok</p>
<p><b>Conférence – Hyperclasse #1<br />
</b>14 avril à 18h au Shadok</p>
<p><b>Conférence – Hyperclasse #2<br />
</b>18 avril à 18h au Shadok</p>
<p><b>Conférence – Hyperclasse #3<br />
</b>21 avril à 18h Hors-les-murs (lieu confirmé ultérieurement)</p>
<p><b>Conférence – Hyperclasse #4<br />
</b>25 avril à 18h au Shadok</p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/actualites/residence/focus-residence-hyperfaces/">Focus sur la résidence Hyperfaces au Shadok</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p><img width="400" height="219" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/02/600_plants_broquaire-e1519390150473.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /></p><h4>Hyper-conscience</h4>
Ce début d'année voit au <b>Shadok</b> le lancement de l'<b>appel à participations à résidence</b>.
À partir du mois d'<b>avril</b>, le Shadok abritera en effet les projets de six créatifs, artistes, designers, scientifiques ou encore entrepreneurs. Le but : suivre, documenter et retransmettre au public les avancées de leurs recherches.

Les résidents étayeront leurs travaux grâce aux interventions d'experts extérieurs lors de <b>rendez-vous ouverts au public du 10 au 29 avril</b>. Les curateurs de cette hyper-école, <b>Marine Froeliger et Michel Jacquet</b> (eux-mêmes artistes) parlent ainsi de cette résidence comme d'un "<em>croisement entre l'art et la science, une véritable école de recherche théorique, avec ses hyper-classes et son hyper-programme"</em>.

Thème de cette étude pour l'année 2018 : <b>les hyperfaces</b> ou l'utilisation des interfaces dans notre quotidien. Michel définit cette notion d’hyperface comme "<em>une nouvelle interface, plus complexe"</em>, une véritable "<em>architecture numérique</em>" qu'on utilise pourtant tous les jours, sans même nous en rendre compte, en touchant l'écran de notre smartphone ou en consultant notre profil Facebook.
Des interfaces faciles d'utilisation mais en réalité à la conception toujours plus complexe et qui s'immiscent de plus en plus dans notre quotidien, façonnant insidieusement nos habitudes, voire notre rapport au monde. Amazon et sa reconnaissance faciale permettant des achats en un clin d'œil, littéralement, ou encore Google Home et son intelligence artificielle répondant à la voix humaine. Des dispositifs et des usages qui, derrière leur aspect pratique, cachent pourtant un réel changement de paradigme et soulèvent de cruciales questions éthiques. "<em>Il faut saisir l'hyper-complexité du changement qui arrive, se demander comment on peut maîtriser ça"</em>, prévient Michel. L'interface, le dispositif permettant la communication entre deux éléments, revêt ainsi une dimension quasi politique, son utilisation soulevant des questions épineuses. Qu'en est-il de la protection de nos données personnelles ? Nos libertés individuelles sont-elles préservées ? De là, l'urgence d'interroger non seulement les outils et usages actuels mais aussi les artefacts qu'on s'apprête à inventer.

Les hyperfaces ce sont toutes ces interactions que les interfaces génèrent maintenant mais aussi "<em>celles qui seront générées dans le futur</em>", précise Marine. Réfléchir, plus qu'aux applications, aux implications des nouvelles technologies de l'information, c'est pour Michel "<em>une posture activiste, un acte civique".</em> Les contours de notre futur se dessinent dès aujourd'hui, il est important d'en prendre conscience et de participer au débat car comme le souligne la théoricienne Donna Haraway, "<em>la frontière entre science-fiction et réalité sociale est une illusion d'optique"</em>.
<ul>
 	<li><span style="color: #ff0000;"><span style="color: #ff0000;"><span style="color: #ff0000;"><strong><span style="color: #ff0000;"><a style="color: #ff0000;" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/appel-a-participations-hyperfaces/" target="_blank" rel="noopener">Consulter l'appel à participation (du 20 février au 20 mars)</a></span></strong></span></span></span></li>
</ul>
&nbsp;
<h4>Événements</h4>
<b>Soirée de lancement – Résidence « Hyperfaces »
</b>12 avril à 18h au Shadok

<b>Conférence – Hyperclasse #1
</b>14 avril à 18h au Shadok

<b>Conférence – Hyperclasse #2
</b>18 avril à 18h au Shadok

<b>Conférence – Hyperclasse #3
</b>21 avril à 18h Hors-les-murs (lieu confirmé ultérieurement)

<b>Conférence – Hyperclasse #4
</b>25 avril à 18h au Shadok<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/actualites/residence/focus-residence-hyperfaces/">Focus sur la résidence Hyperfaces au Shadok</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [category@term] => Résidence
                    [date_timestamp] => 1519378211
                )

            [8] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Zoom sur la Longevity Music School
                    [link#] => 1
                    [link] => https://www.shadok.strasbourg.eu/annees/2018-annees/zoom-longevity-music-school/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Fri, 09 Feb 2018 16:27:30 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Administrateurs Shadok
                            [subject#] => 2
                            [subject] => 2018
                            [subject#2] => blog
                        )

                    [category#] => 2
                    [category] => 2018
                    [category#2] => blog
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://www.shadok.strasbourg.eu/?p=9583
                    [description#] => 1
                    [description] => <p><img width="136" height="128" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/02/logo-longevity.png" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /></p>
<p class="p1">Une école de musique d’un genre nouveau débarque à Strasbourg !<br />
Exclusivement dédiée à la musique électronique, cette structure inédite créée par l’<span style="color: #000000;">association Longevity</span> se veut à la fois plateforme d'enseignement, de formation et de promotion de la création audionumérique.<br />
Jeunes et moins jeunes, amateurs comme professionnels, sont invités à découvrir le panel de cours et de formations proposés au cours d’<span style="color: #000000;">une journée festive et vibrante</span> !</p>
<h3 class="p1">« Quand je serai grand, je voudrais être DJ ! »</h3>
<p class="p1">Que les parents strasbourgeois se préparent, leurs enfants pourraient bien avoir envie de jouer autre chose que du piano ou de la guitare.</p>
<p class="p2">Et ça tombe bien car 2018 verra l'ouverture au <b>Shadok</b> de la première plateforme d'enseignement, de formation et de promotion des <span class="s1">musiques électroniques à Strasbourg</span>. Derrière cette initiative, Guillaume (Azambre), Nicolas (Kuprycz) et Frédéric (Traverso), trio  qui officiait déjà au Shadok via l'<b>Ableton User Group </b>et faisait déjà bouger les têtes (et le reste) chaque été lors du <b>Longevity Festival</b>, <span class="s1">a</span> décidé désormais d'investir également son expertise dans la création d'une école d'un genre nouveau.</p>
<p class="p2">Au départ de ce projet, un constat simple, "<i>il n'y avait pas vraiment d'offres structurées sur ce créneau, pourtant il y a une demande de la part des jeunes et des moins jeunes, on a donc eu envie de poser quelque chose de solide</i>", confie Guillaume. Pensée comme une suite logique au Ableton User Group, cette école a pour ambition "<i>d'apporter une nouvelle dynamique autour des pratiques de production dans les musiques électroniques à Strasbourg à travers un accompagnement technologique et artistique</i>". <span class="s1">Mixage, mastering, sound design, musique savante ou festive etc.</span>, la musique électronique "<i>sera abordée à travers tout son spectre</i>"<i> </i>et en lien avec des médiums comme <span class="s1">l’art</span><span class="s2">,</span> le cinéma, ou <span class="s1">encore</span> le jeu vidéo<i>.</i> "<i>La musique électronique est devenue une véritable discipline, des groupes de rock l'utilisent dans leurs arrangements, on l'emploie pour sonoriser des spectacles, elle est présente partout</i>", nous rappelle Guillaume.</p>
<p class="p2">Au programme, des cursus longs, des workshops et masterclass, mais aussi des activités périscolaires et des stages de vacances, l'idée étant de porter le projet auprès des écoles, collèges et lycées par le biais d'ateliers mobiles.</p>
<p>Une offre inédite et plurielle, qui mettra le matériel du Shadok à disposition des petits comme des grands, amateurs pleins de curiosité, <span class="s1">producteurs aguerris</span> ou professionnels de la <b>MAO</b> (Musique Assistée par Ordinateur).</p>
<p class="p2">Pour Guillaume et ses compères, les formations dispensées dans cette école devront "<i>s'inscrire dans une forme concrète</i>", de la création à la production, avec pour but de soutenir l'émergence de futurs talents. Alors que notre trio s'apprête à prendre la route pour le salon <b>Loop</b> à Berlin (LE rendez-vous <span class="s1">musique, créativité et technologie</span>), Guillaume avoue qu'ils n'ont pas encore de nom pour leur école. Qu'à cela ne tienne, on attend déjà son ouverture, courant 2018<b> </b>(avec un lancement officiel le 17 février).</p>
<p class="p2">Après l'Europe, Strasbourg Capitale de l'Electro ?</p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/annees/2018-annees/zoom-longevity-music-school/">Zoom sur la Longevity Music School</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p><img width="136" height="128" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/02/logo-longevity.png" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /></p><p class="p1">Une école de musique d’un genre nouveau débarque à Strasbourg !
Exclusivement dédiée à la musique électronique, cette structure inédite créée par l’<span style="color: #000000;">association Longevity</span> se veut à la fois plateforme d'enseignement, de formation et de promotion de la création audionumérique.
Jeunes et moins jeunes, amateurs comme professionnels, sont invités à découvrir le panel de cours et de formations proposés au cours d’<span style="color: #000000;">une journée festive et vibrante</span> !</p>

<h3 class="p1">« Quand je serai grand, je voudrais être DJ ! »</h3>
<p class="p1">Que les parents strasbourgeois se préparent, leurs enfants pourraient bien avoir envie de jouer autre chose que du piano ou de la guitare.</p>
<p class="p2">Et ça tombe bien car 2018 verra l'ouverture au <b>Shadok</b> de la première plateforme d'enseignement, de formation et de promotion des <span class="s1">musiques électroniques à Strasbourg</span>. Derrière cette initiative, Guillaume (Azambre), Nicolas (Kuprycz) et Frédéric (Traverso), trio  qui officiait déjà au Shadok via l'<b>Ableton User Group </b>et faisait déjà bouger les têtes (et le reste) chaque été lors du <b>Longevity Festival</b>, <span class="s1">a</span> décidé désormais d'investir également son expertise dans la création d'une école d'un genre nouveau.</p>
<p class="p2">Au départ de ce projet, un constat simple, "<i>il n'y avait pas vraiment d'offres structurées sur ce créneau, pourtant il y a une demande de la part des jeunes et des moins jeunes, on a donc eu envie de poser quelque chose de solide</i>", confie Guillaume. Pensée comme une suite logique au Ableton User Group, cette école a pour ambition "<i>d'apporter une nouvelle dynamique autour des pratiques de production dans les musiques électroniques à Strasbourg à travers un accompagnement technologique et artistique</i>". <span class="s1">Mixage, mastering, sound design, musique savante ou festive etc.</span>, la musique électronique "<i>sera abordée à travers tout son spectre</i>"<i> </i>et en lien avec des médiums comme <span class="s1">l’art</span><span class="s2">,</span> le cinéma, ou <span class="s1">encore</span> le jeu vidéo<i>.</i> "<i>La musique électronique est devenue une véritable discipline, des groupes de rock l'utilisent dans leurs arrangements, on l'emploie pour sonoriser des spectacles, elle est présente partout</i>", nous rappelle Guillaume.</p>
<p class="p2">Au programme, des cursus longs, des workshops et masterclass, mais aussi des activités périscolaires et des stages de vacances, l'idée étant de porter le projet auprès des écoles, collèges et lycées par le biais d'ateliers mobiles.</p>
Une offre inédite et plurielle, qui mettra le matériel du Shadok à disposition des petits comme des grands, amateurs pleins de curiosité, <span class="s1">producteurs aguerris</span> ou professionnels de la <b>MAO</b> (Musique Assistée par Ordinateur).
<p class="p2">Pour Guillaume et ses compères, les formations dispensées dans cette école devront "<i>s'inscrire dans une forme concrète</i>", de la création à la production, avec pour but de soutenir l'émergence de futurs talents. Alors que notre trio s'apprête à prendre la route pour le salon <b>Loop</b> à Berlin (LE rendez-vous <span class="s1">musique, créativité et technologie</span>), Guillaume avoue qu'ils n'ont pas encore de nom pour leur école. Qu'à cela ne tienne, on attend déjà son ouverture, courant 2018<b> </b>(avec un lancement officiel le 17 février).</p>
<p class="p2">Après l'Europe, Strasbourg Capitale de l'Electro ?</p><p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/annees/2018-annees/zoom-longevity-music-school/">Zoom sur la Longevity Music School</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <p><img width="136" height="128" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/02/logo-longevity.png" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /></p>
<p class="p1">Une école de musique d’un genre nouveau débarque à Strasbourg !<br />
Exclusivement dédiée à la musique électronique, cette structure inédite créée par l’<span style="color: #000000;">association Longevity</span> se veut à la fois plateforme d'enseignement, de formation et de promotion de la création audionumérique.<br />
Jeunes et moins jeunes, amateurs comme professionnels, sont invités à découvrir le panel de cours et de formations proposés au cours d’<span style="color: #000000;">une journée festive et vibrante</span> !</p>
<h3 class="p1">« Quand je serai grand, je voudrais être DJ ! »</h3>
<p class="p1">Que les parents strasbourgeois se préparent, leurs enfants pourraient bien avoir envie de jouer autre chose que du piano ou de la guitare.</p>
<p class="p2">Et ça tombe bien car 2018 verra l'ouverture au <b>Shadok</b> de la première plateforme d'enseignement, de formation et de promotion des <span class="s1">musiques électroniques à Strasbourg</span>. Derrière cette initiative, Guillaume (Azambre), Nicolas (Kuprycz) et Frédéric (Traverso), trio  qui officiait déjà au Shadok via l'<b>Ableton User Group </b>et faisait déjà bouger les têtes (et le reste) chaque été lors du <b>Longevity Festival</b>, <span class="s1">a</span> décidé désormais d'investir également son expertise dans la création d'une école d'un genre nouveau.</p>
<p class="p2">Au départ de ce projet, un constat simple, "<i>il n'y avait pas vraiment d'offres structurées sur ce créneau, pourtant il y a une demande de la part des jeunes et des moins jeunes, on a donc eu envie de poser quelque chose de solide</i>", confie Guillaume. Pensée comme une suite logique au Ableton User Group, cette école a pour ambition "<i>d'apporter une nouvelle dynamique autour des pratiques de production dans les musiques électroniques à Strasbourg à travers un accompagnement technologique et artistique</i>". <span class="s1">Mixage, mastering, sound design, musique savante ou festive etc.</span>, la musique électronique "<i>sera abordée à travers tout son spectre</i>"<i> </i>et en lien avec des médiums comme <span class="s1">l’art</span><span class="s2">,</span> le cinéma, ou <span class="s1">encore</span> le jeu vidéo<i>.</i> "<i>La musique électronique est devenue une véritable discipline, des groupes de rock l'utilisent dans leurs arrangements, on l'emploie pour sonoriser des spectacles, elle est présente partout</i>", nous rappelle Guillaume.</p>
<p class="p2">Au programme, des cursus longs, des workshops et masterclass, mais aussi des activités périscolaires et des stages de vacances, l'idée étant de porter le projet auprès des écoles, collèges et lycées par le biais d'ateliers mobiles.</p>
<p>Une offre inédite et plurielle, qui mettra le matériel du Shadok à disposition des petits comme des grands, amateurs pleins de curiosité, <span class="s1">producteurs aguerris</span> ou professionnels de la <b>MAO</b> (Musique Assistée par Ordinateur).</p>
<p class="p2">Pour Guillaume et ses compères, les formations dispensées dans cette école devront "<i>s'inscrire dans une forme concrète</i>", de la création à la production, avec pour but de soutenir l'émergence de futurs talents. Alors que notre trio s'apprête à prendre la route pour le salon <b>Loop</b> à Berlin (LE rendez-vous <span class="s1">musique, créativité et technologie</span>), Guillaume avoue qu'ils n'ont pas encore de nom pour leur école. Qu'à cela ne tienne, on attend déjà son ouverture, courant 2018<b> </b>(avec un lancement officiel le 17 février).</p>
<p class="p2">Après l'Europe, Strasbourg Capitale de l'Electro ?</p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/annees/2018-annees/zoom-longevity-music-school/">Zoom sur la Longevity Music School</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p><img width="136" height="128" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/02/logo-longevity.png" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /></p><p class="p1">Une école de musique d’un genre nouveau débarque à Strasbourg !
Exclusivement dédiée à la musique électronique, cette structure inédite créée par l’<span style="color: #000000;">association Longevity</span> se veut à la fois plateforme d'enseignement, de formation et de promotion de la création audionumérique.
Jeunes et moins jeunes, amateurs comme professionnels, sont invités à découvrir le panel de cours et de formations proposés au cours d’<span style="color: #000000;">une journée festive et vibrante</span> !</p>

<h3 class="p1">« Quand je serai grand, je voudrais être DJ ! »</h3>
<p class="p1">Que les parents strasbourgeois se préparent, leurs enfants pourraient bien avoir envie de jouer autre chose que du piano ou de la guitare.</p>
<p class="p2">Et ça tombe bien car 2018 verra l'ouverture au <b>Shadok</b> de la première plateforme d'enseignement, de formation et de promotion des <span class="s1">musiques électroniques à Strasbourg</span>. Derrière cette initiative, Guillaume (Azambre), Nicolas (Kuprycz) et Frédéric (Traverso), trio  qui officiait déjà au Shadok via l'<b>Ableton User Group </b>et faisait déjà bouger les têtes (et le reste) chaque été lors du <b>Longevity Festival</b>, <span class="s1">a</span> décidé désormais d'investir également son expertise dans la création d'une école d'un genre nouveau.</p>
<p class="p2">Au départ de ce projet, un constat simple, "<i>il n'y avait pas vraiment d'offres structurées sur ce créneau, pourtant il y a une demande de la part des jeunes et des moins jeunes, on a donc eu envie de poser quelque chose de solide</i>", confie Guillaume. Pensée comme une suite logique au Ableton User Group, cette école a pour ambition "<i>d'apporter une nouvelle dynamique autour des pratiques de production dans les musiques électroniques à Strasbourg à travers un accompagnement technologique et artistique</i>". <span class="s1">Mixage, mastering, sound design, musique savante ou festive etc.</span>, la musique électronique "<i>sera abordée à travers tout son spectre</i>"<i> </i>et en lien avec des médiums comme <span class="s1">l’art</span><span class="s2">,</span> le cinéma, ou <span class="s1">encore</span> le jeu vidéo<i>.</i> "<i>La musique électronique est devenue une véritable discipline, des groupes de rock l'utilisent dans leurs arrangements, on l'emploie pour sonoriser des spectacles, elle est présente partout</i>", nous rappelle Guillaume.</p>
<p class="p2">Au programme, des cursus longs, des workshops et masterclass, mais aussi des activités périscolaires et des stages de vacances, l'idée étant de porter le projet auprès des écoles, collèges et lycées par le biais d'ateliers mobiles.</p>
Une offre inédite et plurielle, qui mettra le matériel du Shadok à disposition des petits comme des grands, amateurs pleins de curiosité, <span class="s1">producteurs aguerris</span> ou professionnels de la <b>MAO</b> (Musique Assistée par Ordinateur).
<p class="p2">Pour Guillaume et ses compères, les formations dispensées dans cette école devront "<i>s'inscrire dans une forme concrète</i>", de la création à la production, avec pour but de soutenir l'émergence de futurs talents. Alors que notre trio s'apprête à prendre la route pour le salon <b>Loop</b> à Berlin (LE rendez-vous <span class="s1">musique, créativité et technologie</span>), Guillaume avoue qu'ils n'ont pas encore de nom pour leur école. Qu'à cela ne tienne, on attend déjà son ouverture, courant 2018<b> </b>(avec un lancement officiel le 17 février).</p>
<p class="p2">Après l'Europe, Strasbourg Capitale de l'Electro ?</p><p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/annees/2018-annees/zoom-longevity-music-school/">Zoom sur la Longevity Music School</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [category@term] => 2018
                    [category#2@term] => blog
                    [date_timestamp] => 1518193650
                )

            [9] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Retour sur le workshop « Pocket Film »
                    [link#] => 1
                    [link] => https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/retour-workshop-pocket-film/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Wed, 10 Jan 2018 15:26:21 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Administrateurs Shadok
                            [subject#] => 3
                            [subject] => 2017
                            [subject#2] => blog
                            [subject#3] => Actualités
                        )

                    [category#] => 3
                    [category] => 2017
                    [category#2] => blog
                    [category#3] => Actualités
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://www.shadok.strasbourg.eu/?p=9371
                    [description#] => 1
                    [description] => <p><img width="517" height="344" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Visuel-formation-Pocket-Film.png" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Visuel-formation-Pocket-Film.png 517w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Visuel-formation-Pocket-Film-150x100.png 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Visuel-formation-Pocket-Film-300x200.png 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Visuel-formation-Pocket-Film-245x163.png 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Visuel-formation-Pocket-Film-270x180.png 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Visuel-formation-Pocket-Film-500x333.png 500w" sizes="(max-width: 517px) 100vw, 517px" /></p>
<p>Les 9 et 10 décembre 2017, le <span style="color: #333333;">Shadok</span> accueillait <span style="color: #333333;">Laurent Antonczak</span>, professeur à l'Université d'Auckland (Nouvelle-Zélande) en compagnie d'un groupe de strasbourgeois curieux. L'objectif de la matinée ? La réalisation d'un film à l'aide d'un smartphone.</p>
<p>Popularisé ces dernières années par des applications telles que Vine (et plus récemment <span style="color: #333333;">Snapcha</span>t et <span style="color: #333333;">Instagram</span>), le concept de mini-film capturé dans le feu de l'action puis mis en ligne immédiatement est en plein essor. Ici, l'atelier proposait aux participants d'utiliser ce même outil pour tourner un court-métrage, le monter et le partager, tout en bénéficiant du regard expert et des enseignements de <span style="color: #333333;">Laurent</span><span style="font-size: 1.125em;">...</span></p>
<p>&nbsp;</p>
<p style="text-align: left;"><span style="color: #333333;">Un grand merci à Fabrice pour son résumé vidéo :</span><a href="https://flipagram.com/f/1KB4O1TzeZP/embed"><img class="size-full wp-image-9379 alignleft" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/01/pocket.png" /></a></p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<p style="text-align: left;"><span style="color: #333333;">De même pour Pokaa et son superbe article à lire juste ici :</span></p>
<p>http://www.pokaa.fr/jai-appris-a-realiser-des-films-avec-mon-smartphone-comme-un-chef/</p>
<p>Retrouvez aussi le pocket film réalisé par l'un membre de l'équipe du <span style="color: #333333;">Shadok</span> sur notre <a href="https://www.youtube.com/channel/UC_nWF7i-eOBjR_p71fEXStQ/videos">chaîne Youtube</a> :</p>
<p>[embed]https://www.youtube.com/watch?v=95XYQxw_yQI[/embed]</p>
<p>[embed]https://www.youtube.com/watch?v=-PkXw55w-oE[/embed]</p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/retour-workshop-pocket-film/">Retour sur le workshop « Pocket Film »</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p><img width="517" height="344" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Visuel-formation-Pocket-Film.png" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Visuel-formation-Pocket-Film.png 517w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Visuel-formation-Pocket-Film-150x100.png 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Visuel-formation-Pocket-Film-300x200.png 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Visuel-formation-Pocket-Film-245x163.png 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Visuel-formation-Pocket-Film-270x180.png 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Visuel-formation-Pocket-Film-500x333.png 500w" sizes="(max-width: 517px) 100vw, 517px" /></p>Les 9 et 10 décembre 2017, le <span style="color: #333333;">Shadok</span> accueillait <span style="color: #333333;">Laurent Antonczak</span>, professeur à l'Université d'Auckland (Nouvelle-Zélande) en compagnie d'un groupe de strasbourgeois curieux. L'objectif de la matinée ? La réalisation d'un film à l'aide d'un smartphone.

Popularisé ces dernières années par des applications telles que Vine (et plus récemment <span style="color: #333333;">Snapcha</span>t et <span style="color: #333333;">Instagram</span>), le concept de mini-film capturé dans le feu de l'action puis mis en ligne immédiatement est en plein essor. Ici, l'atelier proposait aux participants d'utiliser ce même outil pour tourner un court-métrage, le monter et le partager, tout en bénéficiant du regard expert et des enseignements de <span style="color: #333333;">Laurent</span><span style="font-size: 1.125em;">...</span>

&nbsp;
<p style="text-align: left;"><span style="color: #333333;">Un grand merci à Fabrice pour son résumé vidéo :</span><a href="https://flipagram.com/f/1KB4O1TzeZP/embed"><img class="size-full wp-image-9379 alignleft" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/01/pocket.png" /></a></p>
&nbsp;

&nbsp;

&nbsp;

&nbsp;

&nbsp;

&nbsp;

&nbsp;

&nbsp;

&nbsp;

&nbsp;

&nbsp;

&nbsp;

&nbsp;
<p style="text-align: left;"><span style="color: #333333;">De même pour Pokaa et son superbe article à lire juste ici :</span></p>
http://www.pokaa.fr/jai-appris-a-realiser-des-films-avec-mon-smartphone-comme-un-chef/

Retrouvez aussi le pocket film réalisé par l'un membre de l'équipe du <span style="color: #333333;">Shadok</span> sur notre <a href="https://www.youtube.com/channel/UC_nWF7i-eOBjR_p71fEXStQ/videos">chaîne Youtube</a> :

[embed]https://www.youtube.com/watch?v=95XYQxw_yQI[/embed]

[embed]https://www.youtube.com/watch?v=-PkXw55w-oE[/embed]<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/retour-workshop-pocket-film/">Retour sur le workshop « Pocket Film »</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <p><img width="517" height="344" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Visuel-formation-Pocket-Film.png" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Visuel-formation-Pocket-Film.png 517w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Visuel-formation-Pocket-Film-150x100.png 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Visuel-formation-Pocket-Film-300x200.png 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Visuel-formation-Pocket-Film-245x163.png 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Visuel-formation-Pocket-Film-270x180.png 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Visuel-formation-Pocket-Film-500x333.png 500w" sizes="(max-width: 517px) 100vw, 517px" /></p>
<p>Les 9 et 10 décembre 2017, le <span style="color: #333333;">Shadok</span> accueillait <span style="color: #333333;">Laurent Antonczak</span>, professeur à l'Université d'Auckland (Nouvelle-Zélande) en compagnie d'un groupe de strasbourgeois curieux. L'objectif de la matinée ? La réalisation d'un film à l'aide d'un smartphone.</p>
<p>Popularisé ces dernières années par des applications telles que Vine (et plus récemment <span style="color: #333333;">Snapcha</span>t et <span style="color: #333333;">Instagram</span>), le concept de mini-film capturé dans le feu de l'action puis mis en ligne immédiatement est en plein essor. Ici, l'atelier proposait aux participants d'utiliser ce même outil pour tourner un court-métrage, le monter et le partager, tout en bénéficiant du regard expert et des enseignements de <span style="color: #333333;">Laurent</span><span style="font-size: 1.125em;">...</span></p>
<p>&nbsp;</p>
<p style="text-align: left;"><span style="color: #333333;">Un grand merci à Fabrice pour son résumé vidéo :</span><a href="https://flipagram.com/f/1KB4O1TzeZP/embed"><img class="size-full wp-image-9379 alignleft" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/01/pocket.png" /></a></p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<p style="text-align: left;"><span style="color: #333333;">De même pour Pokaa et son superbe article à lire juste ici :</span></p>
<p>http://www.pokaa.fr/jai-appris-a-realiser-des-films-avec-mon-smartphone-comme-un-chef/</p>
<p>Retrouvez aussi le pocket film réalisé par l'un membre de l'équipe du <span style="color: #333333;">Shadok</span> sur notre <a href="https://www.youtube.com/channel/UC_nWF7i-eOBjR_p71fEXStQ/videos">chaîne Youtube</a> :</p>
<p>[embed]https://www.youtube.com/watch?v=95XYQxw_yQI[/embed]</p>
<p>[embed]https://www.youtube.com/watch?v=-PkXw55w-oE[/embed]</p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/retour-workshop-pocket-film/">Retour sur le workshop « Pocket Film »</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p><img width="517" height="344" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Visuel-formation-Pocket-Film.png" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Visuel-formation-Pocket-Film.png 517w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Visuel-formation-Pocket-Film-150x100.png 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Visuel-formation-Pocket-Film-300x200.png 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Visuel-formation-Pocket-Film-245x163.png 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Visuel-formation-Pocket-Film-270x180.png 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Visuel-formation-Pocket-Film-500x333.png 500w" sizes="(max-width: 517px) 100vw, 517px" /></p>Les 9 et 10 décembre 2017, le <span style="color: #333333;">Shadok</span> accueillait <span style="color: #333333;">Laurent Antonczak</span>, professeur à l'Université d'Auckland (Nouvelle-Zélande) en compagnie d'un groupe de strasbourgeois curieux. L'objectif de la matinée ? La réalisation d'un film à l'aide d'un smartphone.

Popularisé ces dernières années par des applications telles que Vine (et plus récemment <span style="color: #333333;">Snapcha</span>t et <span style="color: #333333;">Instagram</span>), le concept de mini-film capturé dans le feu de l'action puis mis en ligne immédiatement est en plein essor. Ici, l'atelier proposait aux participants d'utiliser ce même outil pour tourner un court-métrage, le monter et le partager, tout en bénéficiant du regard expert et des enseignements de <span style="color: #333333;">Laurent</span><span style="font-size: 1.125em;">...</span>

&nbsp;
<p style="text-align: left;"><span style="color: #333333;">Un grand merci à Fabrice pour son résumé vidéo :</span><a href="https://flipagram.com/f/1KB4O1TzeZP/embed"><img class="size-full wp-image-9379 alignleft" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/01/pocket.png" /></a></p>
&nbsp;

&nbsp;

&nbsp;

&nbsp;

&nbsp;

&nbsp;

&nbsp;

&nbsp;

&nbsp;

&nbsp;

&nbsp;

&nbsp;

&nbsp;
<p style="text-align: left;"><span style="color: #333333;">De même pour Pokaa et son superbe article à lire juste ici :</span></p>
http://www.pokaa.fr/jai-appris-a-realiser-des-films-avec-mon-smartphone-comme-un-chef/

Retrouvez aussi le pocket film réalisé par l'un membre de l'équipe du <span style="color: #333333;">Shadok</span> sur notre <a href="https://www.youtube.com/channel/UC_nWF7i-eOBjR_p71fEXStQ/videos">chaîne Youtube</a> :

[embed]https://www.youtube.com/watch?v=95XYQxw_yQI[/embed]

[embed]https://www.youtube.com/watch?v=-PkXw55w-oE[/embed]<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/retour-workshop-pocket-film/">Retour sur le workshop « Pocket Film »</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [category@term] => 2017
                    [category#2@term] => blog
                    [category#3@term] => Actualités
                    [date_timestamp] => 1515597981
                )

            [10] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Appel à participations – Résidence Hyperfaces au Shadok
                    [link#] => 1
                    [link] => https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/appel-a-participations-hyperfaces/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Tue, 20 Feb 2018 09:25:27 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Administrateurs Shadok
                            [subject#] => 2
                            [subject] => 2018
                            [subject#2] => blog
                        )

                    [category#] => 2
                    [category] => 2018
                    [category#2] => blog
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://www.shadok.strasbourg.eu/?p=9688
                    [description#] => 1
                    [description] => <p><img width="400" height="219" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/02/600_plants_broquaire-e1519390150473.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /></p>
<h3><b>Hyperfaces : interfaces versus ruptures<br />
</b></h3>
<h5>Demain c'est maintenant</h5>
<p>Le Shadok lance un appel à participations pour sa programmation 2018.</p>
<p>La thématique de cet appel, intitulé « <span style="color: #000000;">Hyperfaces »</span>, est la question de l’évolution des interfaces et de leur impact sur les individus, leurs comportements et nos sociétés.</p>
<p>Cet appel vise à soutenir et accompagner, sous la forme d’une résidence de recherche et développement, des professionnels tels que des artistes, designers, makers, ingénieurs, codeurs, innovateurs (individuel ou collectif) qui posent l’outil technique au centre de leurs interrogations, en tant que contexte de création, de langage, d’outil de création, de médium et paradigme de réflexion.</p>
<p>Leurs projets peuvent prendre la forme de créations plastiques ou scéniques en cours, d’objets ou d’applications numériques en développement.</p>
<p>&nbsp;</p>
<h4><span style="color: #ff0000;">[media-downloader media_id="9780" texts="Télécharger l'appel à participations"]</span></h4>
<p>&nbsp;</p>
<p>Proposition à envoyer par mail à <a href="mailto:contact.shadok@strasbourg.eu">contact.shadok@strasbourg.eu</a> avec pour objet <b>« candidature appel à projets HYPERFACES » </b>avant le <span style="color: #000000;">20/03/2018 minuit</span>.</p>
<p>Infos et renseignements sur le programme : <a href="mailto:buongiorno@tuta.io">buongiorno@tuta.io</a></p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/appel-a-participations-hyperfaces/">Appel à participations &#8211; Résidence Hyperfaces au Shadok</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p><img width="400" height="219" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/02/600_plants_broquaire-e1519390150473.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /></p><h3><b>Hyperfaces : interfaces versus ruptures
</b></h3>
<h5>Demain c'est maintenant</h5>
Le Shadok lance un appel à participations pour sa programmation 2018.

La thématique de cet appel, intitulé « <span style="color: #000000;">Hyperfaces »</span>, est la question de l’évolution des interfaces et de leur impact sur les individus, leurs comportements et nos sociétés.

Cet appel vise à soutenir et accompagner, sous la forme d’une résidence de recherche et développement, des professionnels tels que des artistes, designers, makers, ingénieurs, codeurs, innovateurs (individuel ou collectif) qui posent l’outil technique au centre de leurs interrogations, en tant que contexte de création, de langage, d’outil de création, de médium et paradigme de réflexion.

Leurs projets peuvent prendre la forme de créations plastiques ou scéniques en cours, d’objets ou d’applications numériques en développement.

&nbsp;
<h4><span style="color: #ff0000;">[media-downloader media_id="9780" texts="Télécharger l'appel à participations"]</span></h4>
&nbsp;

Proposition à envoyer par mail à <a href="mailto:contact.shadok@strasbourg.eu">contact.shadok@strasbourg.eu</a> avec pour objet <b>« candidature appel à projets HYPERFACES » </b>avant le <span style="color: #000000;">20/03/2018 minuit</span>.

Infos et renseignements sur le programme : <a href="mailto:buongiorno@tuta.io">buongiorno@tuta.io</a><p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/appel-a-participations-hyperfaces/">Appel à participations &#8211; Résidence Hyperfaces au Shadok</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <p><img width="400" height="219" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/02/600_plants_broquaire-e1519390150473.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /></p>
<h3><b>Hyperfaces : interfaces versus ruptures<br />
</b></h3>
<h5>Demain c'est maintenant</h5>
<p>Le Shadok lance un appel à participations pour sa programmation 2018.</p>
<p>La thématique de cet appel, intitulé « <span style="color: #000000;">Hyperfaces »</span>, est la question de l’évolution des interfaces et de leur impact sur les individus, leurs comportements et nos sociétés.</p>
<p>Cet appel vise à soutenir et accompagner, sous la forme d’une résidence de recherche et développement, des professionnels tels que des artistes, designers, makers, ingénieurs, codeurs, innovateurs (individuel ou collectif) qui posent l’outil technique au centre de leurs interrogations, en tant que contexte de création, de langage, d’outil de création, de médium et paradigme de réflexion.</p>
<p>Leurs projets peuvent prendre la forme de créations plastiques ou scéniques en cours, d’objets ou d’applications numériques en développement.</p>
<p>&nbsp;</p>
<h4><span style="color: #ff0000;">[media-downloader media_id="9780" texts="Télécharger l'appel à participations"]</span></h4>
<p>&nbsp;</p>
<p>Proposition à envoyer par mail à <a href="mailto:contact.shadok@strasbourg.eu">contact.shadok@strasbourg.eu</a> avec pour objet <b>« candidature appel à projets HYPERFACES » </b>avant le <span style="color: #000000;">20/03/2018 minuit</span>.</p>
<p>Infos et renseignements sur le programme : <a href="mailto:buongiorno@tuta.io">buongiorno@tuta.io</a></p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/appel-a-participations-hyperfaces/">Appel à participations &#8211; Résidence Hyperfaces au Shadok</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p><img width="400" height="219" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2018/02/600_plants_broquaire-e1519390150473.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /></p><h3><b>Hyperfaces : interfaces versus ruptures
</b></h3>
<h5>Demain c'est maintenant</h5>
Le Shadok lance un appel à participations pour sa programmation 2018.

La thématique de cet appel, intitulé « <span style="color: #000000;">Hyperfaces »</span>, est la question de l’évolution des interfaces et de leur impact sur les individus, leurs comportements et nos sociétés.

Cet appel vise à soutenir et accompagner, sous la forme d’une résidence de recherche et développement, des professionnels tels que des artistes, designers, makers, ingénieurs, codeurs, innovateurs (individuel ou collectif) qui posent l’outil technique au centre de leurs interrogations, en tant que contexte de création, de langage, d’outil de création, de médium et paradigme de réflexion.

Leurs projets peuvent prendre la forme de créations plastiques ou scéniques en cours, d’objets ou d’applications numériques en développement.

&nbsp;
<h4><span style="color: #ff0000;">[media-downloader media_id="9780" texts="Télécharger l'appel à participations"]</span></h4>
&nbsp;

Proposition à envoyer par mail à <a href="mailto:contact.shadok@strasbourg.eu">contact.shadok@strasbourg.eu</a> avec pour objet <b>« candidature appel à projets HYPERFACES » </b>avant le <span style="color: #000000;">20/03/2018 minuit</span>.

Infos et renseignements sur le programme : <a href="mailto:buongiorno@tuta.io">buongiorno@tuta.io</a><p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/appel-a-participations-hyperfaces/">Appel à participations &#8211; Résidence Hyperfaces au Shadok</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [category@term] => 2018
                    [category#2@term] => blog
                    [date_timestamp] => 1519118727
                )

            [11] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Focus sur : City composer 3D
                    [link#] => 1
                    [link] => https://www.shadok.strasbourg.eu/strasbourg-laboratoire-de-demain/focus-city-composer-3d-2/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Wed, 20 Dec 2017 17:21:58 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Administrateurs Shadok
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Strasbourg Laboratoire de Demain
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => Strasbourg Laboratoire de Demain
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://www.shadok.strasbourg.eu/?p=9132
                    [description#] => 1
                    [description] => <p>Dans le cadre de Strasbourg Laboratoire de Demain / Atlas #3. Strasbourg est reconnue pour être un melting pot culturel, une sorte de scène européenne où de nombreux artistes se bousculent pour jouer. City Composer 3D propose quelque chose de bien mieux qu&#8217;une simple scène : faire participer tout le monde et transformer la ville [&#8230;]</p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/strasbourg-laboratoire-de-demain/focus-city-composer-3d-2/">Focus sur : City composer 3D</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p>Dans le cadre de <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/agenda/strasbourg-laboratoire-de-demain-atlas-3/">Strasbourg Laboratoire de Demain / Atlas #3.</a></p>
<h5><span class="red">Strasbourg est reconnue pour être un melting pot culturel, une sorte de scène européenne où de nombreux artistes se bousculent pour jouer. City Composer 3D propose quelque chose de bien mieux qu&rsquo;une simple scène : faire participer tout le monde et transformer la ville en jukebox gigantesque ! </span></h5>
<h3 class="p1"><b>Une expérience de création de musique électronique à découvrir en mobilité ! </b></h3>
<ul>
<li class="p1">Initiée par Rodolphe Alexis &amp; Jean-Philippe Renoult</li>
<li class="p1">Avec les créations de Gaëtan Gromer, Sonic Area, Valentin Morelle, Jean-David Merhi et une performance d&rsquo;Emmanuel Sabroux</li>
</ul>
<p class="p1">Création collective initiée lors d’une masterclass donnée par Rodolphe Alexis et Jean-Philippe Renoult en avril 2017 à Ososphère, <span style="color: #000000;">City Composer 3D : Archipel Electronique</span>, est une expérience de création de musique électronique à découvrir en mobilité autour de la Presqu’île André Malraux sur la plateforme de réalité augmentée audio SoundWays.</p>
<p class="p1">Chacune des œuvres musicales, géolocalisées sur le parcours, se déploie dans l’espace de façon synchrone et s’accordent au même tempo pour se rencontrer et dialoguer sur le parvis de la médiathèque André Malraux. Les quatre artistes invités, <span style="color: #000000;">Gaëtan Gromer</span>, <span style="color: #000000;">Sonic Area</span>, <span style="color: #000000;">Valentin Morelle</span> et <span style="color: #000000;">Jean-David Merhi</span> ont composé chacun des créations originales pouvant s’écouter de manière isolée le long du parcours puis mixées ensemble sur parvis, où elles partagent alors la même pulsation électronique.</p>
<p class="p1">Cette composition dans l&rsquo;espace se donne à entendre grâce à une application proposée à l’occasion de <span style="color: #000000;">Strasbourg Laboratoire de demain</span>. Le public est invité à télécharger gratuitement l’application sur iPhone et Android.</p>
<p>Le <span style="color: #000000;">Collectif MU</span> est un bureau de production artistique spécialisé dans les domaines de l’art sonore, de la musique et des nouveaux médias. MU conçoit et produit des interventions artistiques caractérisées par leur rapport au territoire.</p>
<p><i>Une proposition du Collectif MU et du Shadok avec le soutien d&rsquo;Ososphère / Artefact et du Ministère de la Culture et de la Communication.</i></p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/strasbourg-laboratoire-de-demain/focus-city-composer-3d-2/">Focus sur : City composer 3D</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <p>Dans le cadre de Strasbourg Laboratoire de Demain / Atlas #3. Strasbourg est reconnue pour être un melting pot culturel, une sorte de scène européenne où de nombreux artistes se bousculent pour jouer. City Composer 3D propose quelque chose de bien mieux qu&#8217;une simple scène : faire participer tout le monde et transformer la ville [&#8230;]</p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/strasbourg-laboratoire-de-demain/focus-city-composer-3d-2/">Focus sur : City composer 3D</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p>Dans le cadre de <a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/agenda/strasbourg-laboratoire-de-demain-atlas-3/">Strasbourg Laboratoire de Demain / Atlas #3.</a></p>
<h5><span class="red">Strasbourg est reconnue pour être un melting pot culturel, une sorte de scène européenne où de nombreux artistes se bousculent pour jouer. City Composer 3D propose quelque chose de bien mieux qu&rsquo;une simple scène : faire participer tout le monde et transformer la ville en jukebox gigantesque ! </span></h5>
<h3 class="p1"><b>Une expérience de création de musique électronique à découvrir en mobilité ! </b></h3>
<ul>
<li class="p1">Initiée par Rodolphe Alexis &amp; Jean-Philippe Renoult</li>
<li class="p1">Avec les créations de Gaëtan Gromer, Sonic Area, Valentin Morelle, Jean-David Merhi et une performance d&rsquo;Emmanuel Sabroux</li>
</ul>
<p class="p1">Création collective initiée lors d’une masterclass donnée par Rodolphe Alexis et Jean-Philippe Renoult en avril 2017 à Ososphère, <span style="color: #000000;">City Composer 3D : Archipel Electronique</span>, est une expérience de création de musique électronique à découvrir en mobilité autour de la Presqu’île André Malraux sur la plateforme de réalité augmentée audio SoundWays.</p>
<p class="p1">Chacune des œuvres musicales, géolocalisées sur le parcours, se déploie dans l’espace de façon synchrone et s’accordent au même tempo pour se rencontrer et dialoguer sur le parvis de la médiathèque André Malraux. Les quatre artistes invités, <span style="color: #000000;">Gaëtan Gromer</span>, <span style="color: #000000;">Sonic Area</span>, <span style="color: #000000;">Valentin Morelle</span> et <span style="color: #000000;">Jean-David Merhi</span> ont composé chacun des créations originales pouvant s’écouter de manière isolée le long du parcours puis mixées ensemble sur parvis, où elles partagent alors la même pulsation électronique.</p>
<p class="p1">Cette composition dans l&rsquo;espace se donne à entendre grâce à une application proposée à l’occasion de <span style="color: #000000;">Strasbourg Laboratoire de demain</span>. Le public est invité à télécharger gratuitement l’application sur iPhone et Android.</p>
<p>Le <span style="color: #000000;">Collectif MU</span> est un bureau de production artistique spécialisé dans les domaines de l’art sonore, de la musique et des nouveaux médias. MU conçoit et produit des interventions artistiques caractérisées par leur rapport au territoire.</p>
<p><i>Une proposition du Collectif MU et du Shadok avec le soutien d&rsquo;Ososphère / Artefact et du Ministère de la Culture et de la Communication.</i></p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/strasbourg-laboratoire-de-demain/focus-city-composer-3d-2/">Focus sur : City composer 3D</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [category@term] => Strasbourg Laboratoire de Demain
                    [date_timestamp] => 1513790518
                )

            [12] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Rencontres Entreprises Design #3
                    [link#] => 1
                    [link] => https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/rencontres-entreprises-design-3/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Mon, 23 Oct 2017 09:07:40 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Administrateurs Shadok
                            [subject#] => 1
                            [subject] => blog
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => blog
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://www.shadok.strasbourg.eu/?p=8334/
                    [description#] => 1
                    [description] => <p><img width="850" height="220" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/titre-rencontres-entreprise-design.png" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/titre-rencontres-entreprise-design.png 850w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/titre-rencontres-entreprise-design-150x39.png 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/titre-rencontres-entreprise-design-300x78.png 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/titre-rencontres-entreprise-design-768x199.png 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/titre-rencontres-entreprise-design-600x155.png 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/titre-rencontres-entreprise-design-245x63.png 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/titre-rencontres-entreprise-design-580x150.png 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/titre-rencontres-entreprise-design-700x181.png 700w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/titre-rencontres-entreprise-design-270x70.png 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/titre-rencontres-entreprise-design-500x129.png 500w" sizes="(max-width: 850px) 100vw, 850px" /></p>
<p><img class="aligncenter size-full wp-image-8350" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/titre-rencontres-entreprise-design.png" /></p>
<h1 style="text-align: center;"><span class="red" style="color: #ed644c;">INVITATION</span></h1>
<p style="text-align: center;"><span style="color: #333333;">À LA 3ÈME ÉDITION DES <strong>RENCONTRES ENTREPRISES DESIGN</strong></span></p>
<p style="text-align: center;"><strong>LE JEUDI 16 NOVEMBRE 2017</strong><br />
<strong>À 18h00</strong></p>
<p style="text-align: center;"><span style="color: #333333;">À L'ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE D'ARCHITECTURE DE STRASBOURG</span><br />
<span style="color: #333333;">6-8 BD du PRÉSIDENT WILSON à STRASBOURG</span></p>
<p>&nbsp;</p>
<p style="text-align: center;">Dans le cadre de la <span style="color: #333333;">Semaine de l'Entrepreneur Européen 2017</span></p>
<p style="text-align: center;"><span style="color: #333333;">ACCRO</span>, en partenariat avec l'Eurométropole de Strasbourg<br />
et l'École Nationale Supérieure d'Architecture de Strasbourg</p>
<p style="text-align: center;">organise la troisième édition des<br />
<strong><span style="color: #333333;">RENCONTRES ENTREPRISES DESIGN</span> </strong><br />
sur le thème de...</p>
<h1 style="text-align: center;"><span class="red" style="color: #33cccc;">L'ECO-DESIGN</span></h1>
<p style="text-align: center;">en présence de <span style="color: #333333;">Catherine TRAUTMANN</span>, Vice-Présidente<br />
de l'Eurométropole de Strasbourg,</p>
<p style="text-align: center;">de <span style="color: #333333;">Jean-François BRIAND</span>, directeur de l'Ecole nationale<br />
supérieure d'architecture de Strasbourg</p>
<p style="text-align: center;">et de <span style="color: #333333;">Anne-Marie SARGUEIL</span>, Présidente de l'Institut Français du Design.</p>
<p><img class=" wp-image-8347 alignleft" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/philippe-designer.jpg" width="113" height="113" />La conférence sera animée par <span style="color: #333333;">Philippe RIEHLING</span>, designer éco-logique et membre d'ACCRO. Elle mettra en lumière différents retours d'expériences entre entreprises et designers ou architectes ayant collaboré ensemble sur un projet incluant une démarche respectueuse de l'environnement et d'éco-design.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>Différents partenaires vous présenteront les dispositifs existant pour soutenir les projets intégrant une approche design.</p>
<p>Un cocktail vous sera proposé à l'issue de la conférence.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p style="text-align: center;"><a href="https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfVwlumlLdUnNnrHRKXEf52dDhm4ezqvgL7nAeZLeak_EzQ7w/viewform"><img class="aligncenter wp-image-8353" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Inscrivez-vous.png" width="253" height="68" /></a></p>
<p>&nbsp;</p>
<h4 style="text-align: center;"><span style="color: #33cccc;">L'événement est organisé par</span></h4>
<p><img class="aligncenter size-full wp-image-8335" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/logo-creaccro.png" /> <img class="aligncenter wp-image-8344" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/logo-stras.png" width="214" height="57" /><img class="aligncenter wp-image-8338" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/logo-ecole-archite.png" width="220" height="84" /></p>
<p><span class="red" style="color: #000000;"><span style="color: #33cccc;">Dans le cadre de la</span><br />
</span><br />
<img class="aligncenter wp-image-8341" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/logo-semaine-entrepr-euro.jpg" width="238" height="121" /></p>
<p>&nbsp;</p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/rencontres-entreprises-design-3/">Rencontres Entreprises Design #3</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p><img width="850" height="220" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/titre-rencontres-entreprise-design.png" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/titre-rencontres-entreprise-design.png 850w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/titre-rencontres-entreprise-design-150x39.png 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/titre-rencontres-entreprise-design-300x78.png 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/titre-rencontres-entreprise-design-768x199.png 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/titre-rencontres-entreprise-design-600x155.png 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/titre-rencontres-entreprise-design-245x63.png 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/titre-rencontres-entreprise-design-580x150.png 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/titre-rencontres-entreprise-design-700x181.png 700w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/titre-rencontres-entreprise-design-270x70.png 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/titre-rencontres-entreprise-design-500x129.png 500w" sizes="(max-width: 850px) 100vw, 850px" /></p><img class="aligncenter size-full wp-image-8350" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/titre-rencontres-entreprise-design.png" />
<h1 style="text-align: center;"><span class="red" style="color: #ed644c;">INVITATION</span></h1>
<p style="text-align: center;"><span style="color: #333333;">À LA 3ÈME ÉDITION DES <strong>RENCONTRES ENTREPRISES DESIGN</strong></span></p>
<p style="text-align: center;"><strong>LE JEUDI 16 NOVEMBRE 2017</strong>
<strong>À 18h00</strong></p>
<p style="text-align: center;"><span style="color: #333333;">À L'ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE D'ARCHITECTURE DE STRASBOURG</span>
<span style="color: #333333;">6-8 BD du PRÉSIDENT WILSON à STRASBOURG</span></p>
&nbsp;
<p style="text-align: center;">Dans le cadre de la <span style="color: #333333;">Semaine de l'Entrepreneur Européen 2017</span></p>
<p style="text-align: center;"><span style="color: #333333;">ACCRO</span>, en partenariat avec l'Eurométropole de Strasbourg
et l'École Nationale Supérieure d'Architecture de Strasbourg</p>
<p style="text-align: center;">organise la troisième édition des
<strong><span style="color: #333333;">RENCONTRES ENTREPRISES DESIGN</span> </strong>
sur le thème de...</p>

<h1 style="text-align: center;"><span class="red" style="color: #33cccc;">L'ECO-DESIGN</span></h1>
<p style="text-align: center;">en présence de <span style="color: #333333;">Catherine TRAUTMANN</span>, Vice-Présidente
de l'Eurométropole de Strasbourg,</p>
<p style="text-align: center;">de <span style="color: #333333;">Jean-François BRIAND</span>, directeur de l'Ecole nationale
supérieure d'architecture de Strasbourg</p>
<p style="text-align: center;">et de <span style="color: #333333;">Anne-Marie SARGUEIL</span>, Présidente de l'Institut Français du Design.</p>
<img class=" wp-image-8347 alignleft" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/philippe-designer.jpg" width="113" height="113" />La conférence sera animée par <span style="color: #333333;">Philippe RIEHLING</span>, designer éco-logique et membre d'ACCRO. Elle mettra en lumière différents retours d'expériences entre entreprises et designers ou architectes ayant collaboré ensemble sur un projet incluant une démarche respectueuse de l'environnement et d'éco-design.

&nbsp;

Différents partenaires vous présenteront les dispositifs existant pour soutenir les projets intégrant une approche design.

Un cocktail vous sera proposé à l'issue de la conférence.

&nbsp;
<p style="text-align: center;"><a href="https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfVwlumlLdUnNnrHRKXEf52dDhm4ezqvgL7nAeZLeak_EzQ7w/viewform"><img class="aligncenter wp-image-8353" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Inscrivez-vous.png" width="253" height="68" /></a></p>
&nbsp;
<h4 style="text-align: center;"><span style="color: #33cccc;">L'événement est organisé par</span></h4>
<img class="aligncenter size-full wp-image-8335" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/logo-creaccro.png" /> <img class="aligncenter wp-image-8344" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/logo-stras.png" width="214" height="57" /><img class="aligncenter wp-image-8338" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/logo-ecole-archite.png" width="220" height="84" />

<span class="red" style="color: #000000;"><span style="color: #33cccc;">Dans le cadre de la</span>
</span>
<img class="aligncenter wp-image-8341" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/logo-semaine-entrepr-euro.jpg" width="238" height="121" />

&nbsp;<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/rencontres-entreprises-design-3/">Rencontres Entreprises Design #3</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <p><img width="850" height="220" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/titre-rencontres-entreprise-design.png" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/titre-rencontres-entreprise-design.png 850w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/titre-rencontres-entreprise-design-150x39.png 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/titre-rencontres-entreprise-design-300x78.png 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/titre-rencontres-entreprise-design-768x199.png 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/titre-rencontres-entreprise-design-600x155.png 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/titre-rencontres-entreprise-design-245x63.png 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/titre-rencontres-entreprise-design-580x150.png 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/titre-rencontres-entreprise-design-700x181.png 700w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/titre-rencontres-entreprise-design-270x70.png 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/titre-rencontres-entreprise-design-500x129.png 500w" sizes="(max-width: 850px) 100vw, 850px" /></p>
<p><img class="aligncenter size-full wp-image-8350" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/titre-rencontres-entreprise-design.png" /></p>
<h1 style="text-align: center;"><span class="red" style="color: #ed644c;">INVITATION</span></h1>
<p style="text-align: center;"><span style="color: #333333;">À LA 3ÈME ÉDITION DES <strong>RENCONTRES ENTREPRISES DESIGN</strong></span></p>
<p style="text-align: center;"><strong>LE JEUDI 16 NOVEMBRE 2017</strong><br />
<strong>À 18h00</strong></p>
<p style="text-align: center;"><span style="color: #333333;">À L'ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE D'ARCHITECTURE DE STRASBOURG</span><br />
<span style="color: #333333;">6-8 BD du PRÉSIDENT WILSON à STRASBOURG</span></p>
<p>&nbsp;</p>
<p style="text-align: center;">Dans le cadre de la <span style="color: #333333;">Semaine de l'Entrepreneur Européen 2017</span></p>
<p style="text-align: center;"><span style="color: #333333;">ACCRO</span>, en partenariat avec l'Eurométropole de Strasbourg<br />
et l'École Nationale Supérieure d'Architecture de Strasbourg</p>
<p style="text-align: center;">organise la troisième édition des<br />
<strong><span style="color: #333333;">RENCONTRES ENTREPRISES DESIGN</span> </strong><br />
sur le thème de...</p>
<h1 style="text-align: center;"><span class="red" style="color: #33cccc;">L'ECO-DESIGN</span></h1>
<p style="text-align: center;">en présence de <span style="color: #333333;">Catherine TRAUTMANN</span>, Vice-Présidente<br />
de l'Eurométropole de Strasbourg,</p>
<p style="text-align: center;">de <span style="color: #333333;">Jean-François BRIAND</span>, directeur de l'Ecole nationale<br />
supérieure d'architecture de Strasbourg</p>
<p style="text-align: center;">et de <span style="color: #333333;">Anne-Marie SARGUEIL</span>, Présidente de l'Institut Français du Design.</p>
<p><img class=" wp-image-8347 alignleft" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/philippe-designer.jpg" width="113" height="113" />La conférence sera animée par <span style="color: #333333;">Philippe RIEHLING</span>, designer éco-logique et membre d'ACCRO. Elle mettra en lumière différents retours d'expériences entre entreprises et designers ou architectes ayant collaboré ensemble sur un projet incluant une démarche respectueuse de l'environnement et d'éco-design.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>Différents partenaires vous présenteront les dispositifs existant pour soutenir les projets intégrant une approche design.</p>
<p>Un cocktail vous sera proposé à l'issue de la conférence.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p style="text-align: center;"><a href="https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfVwlumlLdUnNnrHRKXEf52dDhm4ezqvgL7nAeZLeak_EzQ7w/viewform"><img class="aligncenter wp-image-8353" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Inscrivez-vous.png" width="253" height="68" /></a></p>
<p>&nbsp;</p>
<h4 style="text-align: center;"><span style="color: #33cccc;">L'événement est organisé par</span></h4>
<p><img class="aligncenter size-full wp-image-8335" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/logo-creaccro.png" /> <img class="aligncenter wp-image-8344" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/logo-stras.png" width="214" height="57" /><img class="aligncenter wp-image-8338" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/logo-ecole-archite.png" width="220" height="84" /></p>
<p><span class="red" style="color: #000000;"><span style="color: #33cccc;">Dans le cadre de la</span><br />
</span><br />
<img class="aligncenter wp-image-8341" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/logo-semaine-entrepr-euro.jpg" width="238" height="121" /></p>
<p>&nbsp;</p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/rencontres-entreprises-design-3/">Rencontres Entreprises Design #3</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p><img width="850" height="220" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/titre-rencontres-entreprise-design.png" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/titre-rencontres-entreprise-design.png 850w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/titre-rencontres-entreprise-design-150x39.png 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/titre-rencontres-entreprise-design-300x78.png 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/titre-rencontres-entreprise-design-768x199.png 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/titre-rencontres-entreprise-design-600x155.png 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/titre-rencontres-entreprise-design-245x63.png 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/titre-rencontres-entreprise-design-580x150.png 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/titre-rencontres-entreprise-design-700x181.png 700w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/titre-rencontres-entreprise-design-270x70.png 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/titre-rencontres-entreprise-design-500x129.png 500w" sizes="(max-width: 850px) 100vw, 850px" /></p><img class="aligncenter size-full wp-image-8350" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/titre-rencontres-entreprise-design.png" />
<h1 style="text-align: center;"><span class="red" style="color: #ed644c;">INVITATION</span></h1>
<p style="text-align: center;"><span style="color: #333333;">À LA 3ÈME ÉDITION DES <strong>RENCONTRES ENTREPRISES DESIGN</strong></span></p>
<p style="text-align: center;"><strong>LE JEUDI 16 NOVEMBRE 2017</strong>
<strong>À 18h00</strong></p>
<p style="text-align: center;"><span style="color: #333333;">À L'ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE D'ARCHITECTURE DE STRASBOURG</span>
<span style="color: #333333;">6-8 BD du PRÉSIDENT WILSON à STRASBOURG</span></p>
&nbsp;
<p style="text-align: center;">Dans le cadre de la <span style="color: #333333;">Semaine de l'Entrepreneur Européen 2017</span></p>
<p style="text-align: center;"><span style="color: #333333;">ACCRO</span>, en partenariat avec l'Eurométropole de Strasbourg
et l'École Nationale Supérieure d'Architecture de Strasbourg</p>
<p style="text-align: center;">organise la troisième édition des
<strong><span style="color: #333333;">RENCONTRES ENTREPRISES DESIGN</span> </strong>
sur le thème de...</p>

<h1 style="text-align: center;"><span class="red" style="color: #33cccc;">L'ECO-DESIGN</span></h1>
<p style="text-align: center;">en présence de <span style="color: #333333;">Catherine TRAUTMANN</span>, Vice-Présidente
de l'Eurométropole de Strasbourg,</p>
<p style="text-align: center;">de <span style="color: #333333;">Jean-François BRIAND</span>, directeur de l'Ecole nationale
supérieure d'architecture de Strasbourg</p>
<p style="text-align: center;">et de <span style="color: #333333;">Anne-Marie SARGUEIL</span>, Présidente de l'Institut Français du Design.</p>
<img class=" wp-image-8347 alignleft" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/philippe-designer.jpg" width="113" height="113" />La conférence sera animée par <span style="color: #333333;">Philippe RIEHLING</span>, designer éco-logique et membre d'ACCRO. Elle mettra en lumière différents retours d'expériences entre entreprises et designers ou architectes ayant collaboré ensemble sur un projet incluant une démarche respectueuse de l'environnement et d'éco-design.

&nbsp;

Différents partenaires vous présenteront les dispositifs existant pour soutenir les projets intégrant une approche design.

Un cocktail vous sera proposé à l'issue de la conférence.

&nbsp;
<p style="text-align: center;"><a href="https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfVwlumlLdUnNnrHRKXEf52dDhm4ezqvgL7nAeZLeak_EzQ7w/viewform"><img class="aligncenter wp-image-8353" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Inscrivez-vous.png" width="253" height="68" /></a></p>
&nbsp;
<h4 style="text-align: center;"><span style="color: #33cccc;">L'événement est organisé par</span></h4>
<img class="aligncenter size-full wp-image-8335" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/logo-creaccro.png" /> <img class="aligncenter wp-image-8344" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/logo-stras.png" width="214" height="57" /><img class="aligncenter wp-image-8338" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/logo-ecole-archite.png" width="220" height="84" />

<span class="red" style="color: #000000;"><span style="color: #33cccc;">Dans le cadre de la</span>
</span>
<img class="aligncenter wp-image-8341" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/logo-semaine-entrepr-euro.jpg" width="238" height="121" />

&nbsp;<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/rencontres-entreprises-design-3/">Rencontres Entreprises Design #3</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [category@term] => blog
                    [date_timestamp] => 1508749660
                )

            [13] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Kit Emergence French Tech Alsace
                    [link#] => 1
                    [link] => https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/kit-emergence-french-tech-alsace/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Wed, 04 Oct 2017 09:25:02 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Administrateurs Shadok
                            [subject#] => 1
                            [subject] => blog
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => blog
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://www.shadok.strasbourg.eu/?p=8040/
                    [description#] => 1
                    [description] => <p><img width="1117" height="460" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-kit-emergence.png" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-kit-emergence.png 1117w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-kit-emergence-150x62.png 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-kit-emergence-300x124.png 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-kit-emergence-768x316.png 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-kit-emergence-1024x422.png 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-kit-emergence-600x247.png 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-kit-emergence-245x101.png 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-kit-emergence-580x239.png 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-kit-emergence-700x288.png 700w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-kit-emergence-270x111.png 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-kit-emergence-500x206.png 500w" sizes="(max-width: 1117px) 100vw, 1117px" /></p>
<p><img class="aligncenter size-full wp-image-8042" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-kit-emergence.png" /></p>
<p>[media-downloader media_id="8049" texts="Télécharger le formulaire de candidature"]</p>
<p>&nbsp;</p>
<h4><strong>Contexte et présentation des partenaires</strong></h4>
<p>Pour sa 3e édition, le <span style="color: #333333;">Kit Emergence Shadok devient le Kit Emergence French Tech</span><br />
<span style="color: #333333;">Alsace</span> pour être toujours plus performant dans l’accompagnement des jeunes<br />
pousses du territoire.</p>
<p>En partenariat avec l’Eurométropole de Strasbourg, le Kit Emergence French Tech<br />
Alsace associe également Alsace Digitale, ACCRO – opérateur de l’économie<br />
créative, la <span style="color: #333333;">CCI Alsace Eurométropole, Orange et le Shadok</span>.</p>
<p><span style="color: #333333;"><strong>L’initiative gouvernementale French Tech</strong></span> vise l’émergence de champions<br />
numériques de niveau mondial. C’est une aventure collective qui repose<br />
sur l’excellence et la mobilisation de l’ensemble des acteurs, entrepreneurs,<br />
investisseurs, financeurs, organismes de formation et de recherche, associations…<br />
Portée par le Pôle Métropolitain Strasbourg-Mulhouse au nom de tous les acteurs de<br />
l’écosystème numérique alsacien, le dossier de candidature à la labellisation<br />
Métropoles French Tech traduit la mobilisation et la détermination du territoire et de<br />
ses acteurs à faire valoir leur capacité d’innovation et de coopération dans le domaine<br />
de l’économie numérique.</p>
<p><span style="color: #333333;"><strong>L’Eurométropole de Strasbourg</strong></span> soutient l’entrepreneuriat, l’innovation, l’emploi et<br />
l’attractivité du territoire dans le cadre de sa stratégie de développement économique.<br />
L’économie numérique et l’économie créative forment deux points d’appui importants<br />
de cette démarche, autour des enjeux de transversalité et de fertilisation croisée entre<br />
secteurs. L’accompagnement des entreprises émergentes est l’une des priorités de<br />
l’Eurométropole dans les lieux et avec les opérateurs qu’elle accompagne.</p>
<p><span style="color: #333333;"><strong>Alsace Digitale</strong></span> regroupe un ensemble d’entrepreneurs dans les domaines du<br />
développement web, du jeu vidéo, de la programmation et de la création numérique.<br />
Sa mission est d’accompagner la construction de l’écosystème numérique en Alsace.<br />
L’association ambitionne avec Strasbourg Startup de soutenir activement le<br />
développement des startups numériques.</p>
<p><span style="color: #333333;"><strong>ACCRO</strong></span> est un opérateur de l’économie créative qui accompagne et conseille les<br />
acteurs sur des projets collaboratifs croisant économie, arts et sciences. La mission<br />
d’ACCRO est de fédérer les industries créatives et de stimuler la mutation des<br />
2 entreprises par les processus créatifs, afin d’encourager la compétitivité et l’innovation<br />
dans les organisations.</p>
<p>La <span style="color: #333333;"><strong>CCI</strong></span> est un établissement public dirigé par des chefs d’entreprises.<br />
Une des missions principales réalisées par les services de la CCI Alsace<br />
Eurométropole est d’intervenir en faveur du développement économique du territoire<br />
ainsi que de conseiller, orienter et accompagner l’entreprise dans toutes les phases<br />
de son développement. La CCI intervient à trois niveaux : appui aux entreprises, appui<br />
aux territoires et la formation.</p>
<p><span style="color: #333333;"><strong>Orange</strong></span> L’innovation est dans l’ADN du groupe Orange. Clé de sa croissance future<br />
et de sa différenciation vis-à-vis des concurrents, l’innovation est au coeur de la<br />
stratégie d’entreprise. Elle permet d’accompagner les clients d’Orange vers de<br />
nouveaux usages et d’être leur « coach numérique » aujourd’hui et demain.</p>
<p><span style="color: #333333;"><strong>Le Shadok</strong></span> est un lieu d’expérimentation et de promotion de projets novateurs liés aux<br />
usages du numérique sous toutes leurs formes. Les notions d’émergence et de<br />
montée en compétences sont au coeur de son action auprès des artistes et structures<br />
culturelles, des publics de tout âge, mais également auprès des entreprises et<br />
professionnels issus des secteurs numérique et créatif.</p>
<p>&nbsp;</p>
<h4><strong>Objectif du Kit Emergence French Tech Alsace</strong></h4>
<p>L’objectif du Kit Emergence est d’accompagner en <span style="color: #333333;">2018</span> deux jeunes entreprises<br />
indépendantes en vue de leur permettre de consolider leur modèle économique et de<br />
conforter leur position sur le marché.</p>
<p>&nbsp;</p>
<h4><strong>Eligibilité</strong></h4>
<p>L’appel à projets vise prioritairement des entreprises porteuses d’un projet innovant, à<br />
fort potentiel économique, et susceptibles d’une forte croissance en France et à<br />
l’international.</p>
<p>Sont éligibles des entreprises indépendantes, notamment du secteur numérique et<br />
créatif (nomenclature jointe en annexe), domiciliées sur le territoire de l’Eurométropole.<br />
Cet appel à projets est ouvert aux entreprises ayant au maximum trois ans d’existence<br />
ou celles en cours de création (créées au plus tard au 30/11//2017).<br />
Les entreprises candidates ne bénéficiant pas d’un autre programme<br />
d’accompagnement et d’hébergement sur le territoire seront privilégiées.</p>
<p>&nbsp;</p>
<h4><strong>Modalités</strong></h4>
<p>Les entreprises lauréates du Kit Emergence French Tech Alsace bénéficieront en 2018<br />
des avantages suivants :<br />
<span style="color: #333333;"><strong>1. un lieu et d’équipements de travail pour une durée de six mois:</strong></span><br />
<span style="color: #333333;"><strong>en 2018, le partenaire hébergeur est le Shadok :</strong></span><br />
• une à trois places au 2e étage du Shadok en fonction des besoins de l’équipe,<br />
valorisé à hauteur de 1380€ - 4140€ HT (230€ HT/mois/poste)<br />
• l’accès aux services et aux équipements du 2e étage (réseau, imprimante,<br />
rangements, etc.) ainsi qu’aux espaces et ressources du Shadok (salles de<br />
réunion, espaces de travail, FabLab sur abonnement, bar-salon)</p>
<p><span style="color: #333333;"><strong>2. un parcours d’accompagnement sur mesure coordonné par la French Tech</strong></span><br />
<span style="color: #333333;"><strong>Alsace, composé notamment des services complémentaires des partenaires</strong></span><br />
<span style="color: #333333;"><strong>suivants :</strong></span><br />
• Alsace Digitale (ex : mentoring par les pairs)<br />
• ACCRO (ex : sessions de coaching dans le cadre de Coaching expert Accro)<br />
• CCI Alsace Eurométropole (ex : stage « 5 jours pour entreprendre »)<br />
• Orange (ex : accès aux ateliers de l’accélérateur Orange)<br />
• Shadok (ex : mise à disposition d’espace pour soirée de mise en réseau)</p>
<p><span style="color: #333333;"><strong>3. un financement de 7 500 € TTC</strong> </span>apporté par l’Eurométropole de Strasbourg<br />
destiné à contribuer au financement de <span style="color: #333333;"><strong>dépenses d’investissement</strong> </span>(corporelles<br />
ou incorporelles*) dans un ou plusieurs des domaines suivants :<br />
o Prototypage et achat de matériel<br />
o Brevets, licences, marques<br />
o Frais R&amp;D<br />
o Etudes, conseils de mise sur le marché (juridique, fiscal, marketing)<br />
o Création de logiciels et sites internet<br />
<span style="color: #333333;"><em>*Une immobilisation incorporelle peut être constituée des dépenses ayant concouru à une</em></span><br />
<span style="color: #333333;"><em>amélioration identifiable et durable des capacités de l’entité à assurer ses missions et ses activités.</em></span></p>
<p>De telles immobilisations incorporelles peuvent être acquises ou générées en interne par la<br />
réalisation d’un projet (brevets, logiciels, sites internet …)<br />
Les entreprises en résidence s’engageront à suivre le programme d’accompagnement<br />
proposé par la French Tech Alsace à l’issu d’un rendez-vous diagnostic réalisé en<br />
début de résidence.<br />
Le jury de sélection des lauréats se réserve la possibilité de proposer aux entreprises<br />
non-lauréates de leur choix un service d’accompagnement adapté à leurs projets.</p>
<h4><strong>Dossier de candidature</strong></h4>
<p>Les entreprises candidates rempliront le formulaire joint. Elles pourront l’accompagner<br />
de documents complémentaires. Elles appuieront leur présentation sur un dossier du<br />
type <span style="color: #333333;"><em>« Pitch Deck »</em></span>.</p>
<p>&nbsp;</p>
<h4><strong>Les dossiers de candidature sont à adresser au format électronique à :</strong></h4>
<p><strong>La French Tech Alsace</strong><br />
<a href="mailto:contact@lafrenchtech-alsace.eu">contact@lafrenchtech-alsace.eu</a><br />
Pour toute question contacter :<br />
Guillaume HERT, Coordinateur, French Tech Alsace<br />
<span style="color: #333333;">06 84 23 61 00</span></p>
<p>&nbsp;</p>
<h4><strong>Calendrier, jury et critères de sélection</strong></h4>
<p><span class="red">La date limite de dépôt des dossiers est fixée au lundi 23 octobre avant minuit.</span><br />
Une pré-sélection sur dossier aura lieu la semaine suivante.<br />
Les candidats retenus seront invités à présenter leur projet devant un jury consultatif<br />
indépendant qui se réunira le <span style="color: #333333;"><strong>vendredi 3 novembre</strong></span>.<br />
Les lauréats de l’appel à projets seront annoncés fin novembre après délibération des<br />
élus de la Ville et de l’Eurométropole sur la base des recommandations du jury.</p>
<p>&nbsp;</p>
<h4><strong>Les projets présentés seront évalués selon les critères suivants :</strong></h4>
<p>• pertinence de l’équipe et organisation de la structure<br />
• identification du marché et potentiel de développement<br />
(chiffre d’affaire, création d’emplois)<br />
• viabilité du projet d’entreprise et clarté du plan de mise en oeuvre<br />
• originalité du projet et caractère innovant du projet d’entreprise<br />
L’examen des propositions est mené par un jury dont les membres pressentis sont<br />
notamment :<br />
• un représentant de l’Eurométropole de Strasbourg<br />
• un représentant de la French Tech Alsace<br />
• un représentant du Shadok<br />
• un représentant d’Alsace Digitale<br />
• un représentant d’ACCRO<br />
• un représentant de la CCI Alsace Eurométropole<br />
• un représentant d’Orange</p>
<p>Tout membre du jury ayant un lien juridique ou un conflit d’intérêt avec un candidat<br />
devra s'abstenir de participer à la délibération concernant le projet. Les membres du<br />
jury et toutes les personnes ayant accès aux dossiers déposés dans le cadre du<br />
présent concours s'engagent à garder confidentielle toute information relative aux<br />
projets.</p>
<p>&nbsp;</p>
<h4><strong>Communication</strong></h4>
<p>Les entreprises résidentes seront indiquées dans la communication de la French Tech<br />
Alsace et celles de ses partenaires (Eurométropole de Strasbourg, Alsace Digitale,<br />
ACCRO, la CCI Alsace Eurométropole, Orange, le Shadok).<br />
Elles devront signifier le soutien du Kit Emergence French Tech Alsace en intégrant<br />
dans toute communication le logo du Kit Emergence French Tech Alsace ainsi que la<br />
mention : <span style="color: #333333;"><em>« avec le soutien du Kit Emergence French Tech Alsace »</em></span></p>
<p>&nbsp;</p>
<h4><strong>Suivi et évaluation de la résidence - livrable</strong></h4>
<p>L’entreprise élaborera, au début de sa résidence, une liste d’objectifs à atteindre et<br />
d’indicateurs de suivi, avec le soutien de la French Tech Alsace et ses partenaires. A<br />
cette occasion, un parcours d’accompagnement sur les six mois de résidence sera mis<br />
en place par la French Tech Alsace comprenant des rendez-vous réguliers avec les<br />
partenaires, auquel l’entreprise devra se conformer.</p>
<p>L’entreprise remettra en fin de résidence une évaluation de son parcours basée sur<br />
ces indicateurs (à titre indicatif : positionnement de l’entreprise sur le marché ; stratégie<br />
de promotion et de commercialisation ; gestion et organisation de l’entreprise ; étendue<br />
des partenariats ; allocation de l’enveloppe financière) ainsi qu’un budget détaillé<br />
réalisé sur la période de résidence.</p>
<p>Il est également souhaité que l’entreprise produise un ou plusieurs articles présentant<br />
son projet dans le cadre de la résidence au Shadok qui pourront être publiés sur le site<br />
de la French Tech Alsace et sur les sites des partenaires.</p>
<p><img class="aligncenter size-full wp-image-8045" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-logos.png" /></p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/kit-emergence-french-tech-alsace/">Kit Emergence French Tech Alsace</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p><img width="1117" height="460" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-kit-emergence.png" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-kit-emergence.png 1117w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-kit-emergence-150x62.png 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-kit-emergence-300x124.png 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-kit-emergence-768x316.png 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-kit-emergence-1024x422.png 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-kit-emergence-600x247.png 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-kit-emergence-245x101.png 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-kit-emergence-580x239.png 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-kit-emergence-700x288.png 700w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-kit-emergence-270x111.png 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-kit-emergence-500x206.png 500w" sizes="(max-width: 1117px) 100vw, 1117px" /></p><img class="aligncenter size-full wp-image-8042" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-kit-emergence.png" />

[media-downloader media_id="8049" texts="Télécharger le formulaire de candidature"]

&nbsp;
<h4><strong>Contexte et présentation des partenaires</strong></h4>
Pour sa 3e édition, le <span style="color: #333333;">Kit Emergence Shadok devient le Kit Emergence French Tech</span>
<span style="color: #333333;">Alsace</span> pour être toujours plus performant dans l’accompagnement des jeunes
pousses du territoire.

En partenariat avec l’Eurométropole de Strasbourg, le Kit Emergence French Tech
Alsace associe également Alsace Digitale, ACCRO – opérateur de l’économie
créative, la <span style="color: #333333;">CCI Alsace Eurométropole, Orange et le Shadok</span>.

<span style="color: #333333;"><strong>L’initiative gouvernementale French Tech</strong></span> vise l’émergence de champions
numériques de niveau mondial. C’est une aventure collective qui repose
sur l’excellence et la mobilisation de l’ensemble des acteurs, entrepreneurs,
investisseurs, financeurs, organismes de formation et de recherche, associations…
Portée par le Pôle Métropolitain Strasbourg-Mulhouse au nom de tous les acteurs de
l’écosystème numérique alsacien, le dossier de candidature à la labellisation
Métropoles French Tech traduit la mobilisation et la détermination du territoire et de
ses acteurs à faire valoir leur capacité d’innovation et de coopération dans le domaine
de l’économie numérique.

<span style="color: #333333;"><strong>L’Eurométropole de Strasbourg</strong></span> soutient l’entrepreneuriat, l’innovation, l’emploi et
l’attractivité du territoire dans le cadre de sa stratégie de développement économique.
L’économie numérique et l’économie créative forment deux points d’appui importants
de cette démarche, autour des enjeux de transversalité et de fertilisation croisée entre
secteurs. L’accompagnement des entreprises émergentes est l’une des priorités de
l’Eurométropole dans les lieux et avec les opérateurs qu’elle accompagne.

<span style="color: #333333;"><strong>Alsace Digitale</strong></span> regroupe un ensemble d’entrepreneurs dans les domaines du
développement web, du jeu vidéo, de la programmation et de la création numérique.
Sa mission est d’accompagner la construction de l’écosystème numérique en Alsace.
L’association ambitionne avec Strasbourg Startup de soutenir activement le
développement des startups numériques.

<span style="color: #333333;"><strong>ACCRO</strong></span> est un opérateur de l’économie créative qui accompagne et conseille les
acteurs sur des projets collaboratifs croisant économie, arts et sciences. La mission
d’ACCRO est de fédérer les industries créatives et de stimuler la mutation des
2 entreprises par les processus créatifs, afin d’encourager la compétitivité et l’innovation
dans les organisations.

La <span style="color: #333333;"><strong>CCI</strong></span> est un établissement public dirigé par des chefs d’entreprises.
Une des missions principales réalisées par les services de la CCI Alsace
Eurométropole est d’intervenir en faveur du développement économique du territoire
ainsi que de conseiller, orienter et accompagner l’entreprise dans toutes les phases
de son développement. La CCI intervient à trois niveaux : appui aux entreprises, appui
aux territoires et la formation.

<span style="color: #333333;"><strong>Orange</strong></span> L’innovation est dans l’ADN du groupe Orange. Clé de sa croissance future
et de sa différenciation vis-à-vis des concurrents, l’innovation est au coeur de la
stratégie d’entreprise. Elle permet d’accompagner les clients d’Orange vers de
nouveaux usages et d’être leur « coach numérique » aujourd’hui et demain.

<span style="color: #333333;"><strong>Le Shadok</strong></span> est un lieu d’expérimentation et de promotion de projets novateurs liés aux
usages du numérique sous toutes leurs formes. Les notions d’émergence et de
montée en compétences sont au coeur de son action auprès des artistes et structures
culturelles, des publics de tout âge, mais également auprès des entreprises et
professionnels issus des secteurs numérique et créatif.

&nbsp;
<h4><strong>Objectif du Kit Emergence French Tech Alsace</strong></h4>
L’objectif du Kit Emergence est d’accompagner en <span style="color: #333333;">2018</span> deux jeunes entreprises
indépendantes en vue de leur permettre de consolider leur modèle économique et de
conforter leur position sur le marché.

&nbsp;
<h4><strong>Eligibilité</strong></h4>
L’appel à projets vise prioritairement des entreprises porteuses d’un projet innovant, à
fort potentiel économique, et susceptibles d’une forte croissance en France et à
l’international.

Sont éligibles des entreprises indépendantes, notamment du secteur numérique et
créatif (nomenclature jointe en annexe), domiciliées sur le territoire de l’Eurométropole.
Cet appel à projets est ouvert aux entreprises ayant au maximum trois ans d’existence
ou celles en cours de création (créées au plus tard au 30/11//2017).
Les entreprises candidates ne bénéficiant pas d’un autre programme
d’accompagnement et d’hébergement sur le territoire seront privilégiées.

&nbsp;
<h4><strong>Modalités</strong></h4>
Les entreprises lauréates du Kit Emergence French Tech Alsace bénéficieront en 2018
des avantages suivants :
<span style="color: #333333;"><strong>1. un lieu et d’équipements de travail pour une durée de six mois:</strong></span>
<span style="color: #333333;"><strong>en 2018, le partenaire hébergeur est le Shadok :</strong></span>
• une à trois places au 2e étage du Shadok en fonction des besoins de l’équipe,
valorisé à hauteur de 1380€ - 4140€ HT (230€ HT/mois/poste)
• l’accès aux services et aux équipements du 2e étage (réseau, imprimante,
rangements, etc.) ainsi qu’aux espaces et ressources du Shadok (salles de
réunion, espaces de travail, FabLab sur abonnement, bar-salon)

<span style="color: #333333;"><strong>2. un parcours d’accompagnement sur mesure coordonné par la French Tech</strong></span>
<span style="color: #333333;"><strong>Alsace, composé notamment des services complémentaires des partenaires</strong></span>
<span style="color: #333333;"><strong>suivants :</strong></span>
• Alsace Digitale (ex : mentoring par les pairs)
• ACCRO (ex : sessions de coaching dans le cadre de Coaching expert Accro)
• CCI Alsace Eurométropole (ex : stage « 5 jours pour entreprendre »)
• Orange (ex : accès aux ateliers de l’accélérateur Orange)
• Shadok (ex : mise à disposition d’espace pour soirée de mise en réseau)

<span style="color: #333333;"><strong>3. un financement de 7 500 € TTC</strong> </span>apporté par l’Eurométropole de Strasbourg
destiné à contribuer au financement de <span style="color: #333333;"><strong>dépenses d’investissement</strong> </span>(corporelles
ou incorporelles*) dans un ou plusieurs des domaines suivants :
o Prototypage et achat de matériel
o Brevets, licences, marques
o Frais R&amp;D
o Etudes, conseils de mise sur le marché (juridique, fiscal, marketing)
o Création de logiciels et sites internet
<span style="color: #333333;"><em>*Une immobilisation incorporelle peut être constituée des dépenses ayant concouru à une</em></span>
<span style="color: #333333;"><em>amélioration identifiable et durable des capacités de l’entité à assurer ses missions et ses activités.</em></span>

De telles immobilisations incorporelles peuvent être acquises ou générées en interne par la
réalisation d’un projet (brevets, logiciels, sites internet …)
Les entreprises en résidence s’engageront à suivre le programme d’accompagnement
proposé par la French Tech Alsace à l’issu d’un rendez-vous diagnostic réalisé en
début de résidence.
Le jury de sélection des lauréats se réserve la possibilité de proposer aux entreprises
non-lauréates de leur choix un service d’accompagnement adapté à leurs projets.
<h4><strong>Dossier de candidature</strong></h4>
Les entreprises candidates rempliront le formulaire joint. Elles pourront l’accompagner
de documents complémentaires. Elles appuieront leur présentation sur un dossier du
type <span style="color: #333333;"><em>« Pitch Deck »</em></span>.

&nbsp;
<h4><strong>Les dossiers de candidature sont à adresser au format électronique à :</strong></h4>
<strong>La French Tech Alsace</strong>
<a href="mailto:contact@lafrenchtech-alsace.eu">contact@lafrenchtech-alsace.eu</a>
Pour toute question contacter :
Guillaume HERT, Coordinateur, French Tech Alsace
<span style="color: #333333;">06 84 23 61 00</span>

&nbsp;
<h4><strong>Calendrier, jury et critères de sélection</strong></h4>
<span class="red">La date limite de dépôt des dossiers est fixée au lundi 23 octobre avant minuit.</span>
Une pré-sélection sur dossier aura lieu la semaine suivante.
Les candidats retenus seront invités à présenter leur projet devant un jury consultatif
indépendant qui se réunira le <span style="color: #333333;"><strong>vendredi 3 novembre</strong></span>.
Les lauréats de l’appel à projets seront annoncés fin novembre après délibération des
élus de la Ville et de l’Eurométropole sur la base des recommandations du jury.

&nbsp;
<h4><strong>Les projets présentés seront évalués selon les critères suivants :</strong></h4>
• pertinence de l’équipe et organisation de la structure
• identification du marché et potentiel de développement
(chiffre d’affaire, création d’emplois)
• viabilité du projet d’entreprise et clarté du plan de mise en oeuvre
• originalité du projet et caractère innovant du projet d’entreprise
L’examen des propositions est mené par un jury dont les membres pressentis sont
notamment :
• un représentant de l’Eurométropole de Strasbourg
• un représentant de la French Tech Alsace
• un représentant du Shadok
• un représentant d’Alsace Digitale
• un représentant d’ACCRO
• un représentant de la CCI Alsace Eurométropole
• un représentant d’Orange

Tout membre du jury ayant un lien juridique ou un conflit d’intérêt avec un candidat
devra s'abstenir de participer à la délibération concernant le projet. Les membres du
jury et toutes les personnes ayant accès aux dossiers déposés dans le cadre du
présent concours s'engagent à garder confidentielle toute information relative aux
projets.

&nbsp;
<h4><strong>Communication</strong></h4>
Les entreprises résidentes seront indiquées dans la communication de la French Tech
Alsace et celles de ses partenaires (Eurométropole de Strasbourg, Alsace Digitale,
ACCRO, la CCI Alsace Eurométropole, Orange, le Shadok).
Elles devront signifier le soutien du Kit Emergence French Tech Alsace en intégrant
dans toute communication le logo du Kit Emergence French Tech Alsace ainsi que la
mention : <span style="color: #333333;"><em>« avec le soutien du Kit Emergence French Tech Alsace »</em></span>

&nbsp;
<h4><strong>Suivi et évaluation de la résidence - livrable</strong></h4>
L’entreprise élaborera, au début de sa résidence, une liste d’objectifs à atteindre et
d’indicateurs de suivi, avec le soutien de la French Tech Alsace et ses partenaires. A
cette occasion, un parcours d’accompagnement sur les six mois de résidence sera mis
en place par la French Tech Alsace comprenant des rendez-vous réguliers avec les
partenaires, auquel l’entreprise devra se conformer.

L’entreprise remettra en fin de résidence une évaluation de son parcours basée sur
ces indicateurs (à titre indicatif : positionnement de l’entreprise sur le marché ; stratégie
de promotion et de commercialisation ; gestion et organisation de l’entreprise ; étendue
des partenariats ; allocation de l’enveloppe financière) ainsi qu’un budget détaillé
réalisé sur la période de résidence.

Il est également souhaité que l’entreprise produise un ou plusieurs articles présentant
son projet dans le cadre de la résidence au Shadok qui pourront être publiés sur le site
de la French Tech Alsace et sur les sites des partenaires.

<img class="aligncenter size-full wp-image-8045" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-logos.png" /><p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/kit-emergence-french-tech-alsace/">Kit Emergence French Tech Alsace</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <p><img width="1117" height="460" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-kit-emergence.png" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-kit-emergence.png 1117w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-kit-emergence-150x62.png 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-kit-emergence-300x124.png 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-kit-emergence-768x316.png 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-kit-emergence-1024x422.png 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-kit-emergence-600x247.png 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-kit-emergence-245x101.png 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-kit-emergence-580x239.png 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-kit-emergence-700x288.png 700w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-kit-emergence-270x111.png 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-kit-emergence-500x206.png 500w" sizes="(max-width: 1117px) 100vw, 1117px" /></p>
<p><img class="aligncenter size-full wp-image-8042" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-kit-emergence.png" /></p>
<p>[media-downloader media_id="8049" texts="Télécharger le formulaire de candidature"]</p>
<p>&nbsp;</p>
<h4><strong>Contexte et présentation des partenaires</strong></h4>
<p>Pour sa 3e édition, le <span style="color: #333333;">Kit Emergence Shadok devient le Kit Emergence French Tech</span><br />
<span style="color: #333333;">Alsace</span> pour être toujours plus performant dans l’accompagnement des jeunes<br />
pousses du territoire.</p>
<p>En partenariat avec l’Eurométropole de Strasbourg, le Kit Emergence French Tech<br />
Alsace associe également Alsace Digitale, ACCRO – opérateur de l’économie<br />
créative, la <span style="color: #333333;">CCI Alsace Eurométropole, Orange et le Shadok</span>.</p>
<p><span style="color: #333333;"><strong>L’initiative gouvernementale French Tech</strong></span> vise l’émergence de champions<br />
numériques de niveau mondial. C’est une aventure collective qui repose<br />
sur l’excellence et la mobilisation de l’ensemble des acteurs, entrepreneurs,<br />
investisseurs, financeurs, organismes de formation et de recherche, associations…<br />
Portée par le Pôle Métropolitain Strasbourg-Mulhouse au nom de tous les acteurs de<br />
l’écosystème numérique alsacien, le dossier de candidature à la labellisation<br />
Métropoles French Tech traduit la mobilisation et la détermination du territoire et de<br />
ses acteurs à faire valoir leur capacité d’innovation et de coopération dans le domaine<br />
de l’économie numérique.</p>
<p><span style="color: #333333;"><strong>L’Eurométropole de Strasbourg</strong></span> soutient l’entrepreneuriat, l’innovation, l’emploi et<br />
l’attractivité du territoire dans le cadre de sa stratégie de développement économique.<br />
L’économie numérique et l’économie créative forment deux points d’appui importants<br />
de cette démarche, autour des enjeux de transversalité et de fertilisation croisée entre<br />
secteurs. L’accompagnement des entreprises émergentes est l’une des priorités de<br />
l’Eurométropole dans les lieux et avec les opérateurs qu’elle accompagne.</p>
<p><span style="color: #333333;"><strong>Alsace Digitale</strong></span> regroupe un ensemble d’entrepreneurs dans les domaines du<br />
développement web, du jeu vidéo, de la programmation et de la création numérique.<br />
Sa mission est d’accompagner la construction de l’écosystème numérique en Alsace.<br />
L’association ambitionne avec Strasbourg Startup de soutenir activement le<br />
développement des startups numériques.</p>
<p><span style="color: #333333;"><strong>ACCRO</strong></span> est un opérateur de l’économie créative qui accompagne et conseille les<br />
acteurs sur des projets collaboratifs croisant économie, arts et sciences. La mission<br />
d’ACCRO est de fédérer les industries créatives et de stimuler la mutation des<br />
2 entreprises par les processus créatifs, afin d’encourager la compétitivité et l’innovation<br />
dans les organisations.</p>
<p>La <span style="color: #333333;"><strong>CCI</strong></span> est un établissement public dirigé par des chefs d’entreprises.<br />
Une des missions principales réalisées par les services de la CCI Alsace<br />
Eurométropole est d’intervenir en faveur du développement économique du territoire<br />
ainsi que de conseiller, orienter et accompagner l’entreprise dans toutes les phases<br />
de son développement. La CCI intervient à trois niveaux : appui aux entreprises, appui<br />
aux territoires et la formation.</p>
<p><span style="color: #333333;"><strong>Orange</strong></span> L’innovation est dans l’ADN du groupe Orange. Clé de sa croissance future<br />
et de sa différenciation vis-à-vis des concurrents, l’innovation est au coeur de la<br />
stratégie d’entreprise. Elle permet d’accompagner les clients d’Orange vers de<br />
nouveaux usages et d’être leur « coach numérique » aujourd’hui et demain.</p>
<p><span style="color: #333333;"><strong>Le Shadok</strong></span> est un lieu d’expérimentation et de promotion de projets novateurs liés aux<br />
usages du numérique sous toutes leurs formes. Les notions d’émergence et de<br />
montée en compétences sont au coeur de son action auprès des artistes et structures<br />
culturelles, des publics de tout âge, mais également auprès des entreprises et<br />
professionnels issus des secteurs numérique et créatif.</p>
<p>&nbsp;</p>
<h4><strong>Objectif du Kit Emergence French Tech Alsace</strong></h4>
<p>L’objectif du Kit Emergence est d’accompagner en <span style="color: #333333;">2018</span> deux jeunes entreprises<br />
indépendantes en vue de leur permettre de consolider leur modèle économique et de<br />
conforter leur position sur le marché.</p>
<p>&nbsp;</p>
<h4><strong>Eligibilité</strong></h4>
<p>L’appel à projets vise prioritairement des entreprises porteuses d’un projet innovant, à<br />
fort potentiel économique, et susceptibles d’une forte croissance en France et à<br />
l’international.</p>
<p>Sont éligibles des entreprises indépendantes, notamment du secteur numérique et<br />
créatif (nomenclature jointe en annexe), domiciliées sur le territoire de l’Eurométropole.<br />
Cet appel à projets est ouvert aux entreprises ayant au maximum trois ans d’existence<br />
ou celles en cours de création (créées au plus tard au 30/11//2017).<br />
Les entreprises candidates ne bénéficiant pas d’un autre programme<br />
d’accompagnement et d’hébergement sur le territoire seront privilégiées.</p>
<p>&nbsp;</p>
<h4><strong>Modalités</strong></h4>
<p>Les entreprises lauréates du Kit Emergence French Tech Alsace bénéficieront en 2018<br />
des avantages suivants :<br />
<span style="color: #333333;"><strong>1. un lieu et d’équipements de travail pour une durée de six mois:</strong></span><br />
<span style="color: #333333;"><strong>en 2018, le partenaire hébergeur est le Shadok :</strong></span><br />
• une à trois places au 2e étage du Shadok en fonction des besoins de l’équipe,<br />
valorisé à hauteur de 1380€ - 4140€ HT (230€ HT/mois/poste)<br />
• l’accès aux services et aux équipements du 2e étage (réseau, imprimante,<br />
rangements, etc.) ainsi qu’aux espaces et ressources du Shadok (salles de<br />
réunion, espaces de travail, FabLab sur abonnement, bar-salon)</p>
<p><span style="color: #333333;"><strong>2. un parcours d’accompagnement sur mesure coordonné par la French Tech</strong></span><br />
<span style="color: #333333;"><strong>Alsace, composé notamment des services complémentaires des partenaires</strong></span><br />
<span style="color: #333333;"><strong>suivants :</strong></span><br />
• Alsace Digitale (ex : mentoring par les pairs)<br />
• ACCRO (ex : sessions de coaching dans le cadre de Coaching expert Accro)<br />
• CCI Alsace Eurométropole (ex : stage « 5 jours pour entreprendre »)<br />
• Orange (ex : accès aux ateliers de l’accélérateur Orange)<br />
• Shadok (ex : mise à disposition d’espace pour soirée de mise en réseau)</p>
<p><span style="color: #333333;"><strong>3. un financement de 7 500 € TTC</strong> </span>apporté par l’Eurométropole de Strasbourg<br />
destiné à contribuer au financement de <span style="color: #333333;"><strong>dépenses d’investissement</strong> </span>(corporelles<br />
ou incorporelles*) dans un ou plusieurs des domaines suivants :<br />
o Prototypage et achat de matériel<br />
o Brevets, licences, marques<br />
o Frais R&amp;D<br />
o Etudes, conseils de mise sur le marché (juridique, fiscal, marketing)<br />
o Création de logiciels et sites internet<br />
<span style="color: #333333;"><em>*Une immobilisation incorporelle peut être constituée des dépenses ayant concouru à une</em></span><br />
<span style="color: #333333;"><em>amélioration identifiable et durable des capacités de l’entité à assurer ses missions et ses activités.</em></span></p>
<p>De telles immobilisations incorporelles peuvent être acquises ou générées en interne par la<br />
réalisation d’un projet (brevets, logiciels, sites internet …)<br />
Les entreprises en résidence s’engageront à suivre le programme d’accompagnement<br />
proposé par la French Tech Alsace à l’issu d’un rendez-vous diagnostic réalisé en<br />
début de résidence.<br />
Le jury de sélection des lauréats se réserve la possibilité de proposer aux entreprises<br />
non-lauréates de leur choix un service d’accompagnement adapté à leurs projets.</p>
<h4><strong>Dossier de candidature</strong></h4>
<p>Les entreprises candidates rempliront le formulaire joint. Elles pourront l’accompagner<br />
de documents complémentaires. Elles appuieront leur présentation sur un dossier du<br />
type <span style="color: #333333;"><em>« Pitch Deck »</em></span>.</p>
<p>&nbsp;</p>
<h4><strong>Les dossiers de candidature sont à adresser au format électronique à :</strong></h4>
<p><strong>La French Tech Alsace</strong><br />
<a href="mailto:contact@lafrenchtech-alsace.eu">contact@lafrenchtech-alsace.eu</a><br />
Pour toute question contacter :<br />
Guillaume HERT, Coordinateur, French Tech Alsace<br />
<span style="color: #333333;">06 84 23 61 00</span></p>
<p>&nbsp;</p>
<h4><strong>Calendrier, jury et critères de sélection</strong></h4>
<p><span class="red">La date limite de dépôt des dossiers est fixée au lundi 23 octobre avant minuit.</span><br />
Une pré-sélection sur dossier aura lieu la semaine suivante.<br />
Les candidats retenus seront invités à présenter leur projet devant un jury consultatif<br />
indépendant qui se réunira le <span style="color: #333333;"><strong>vendredi 3 novembre</strong></span>.<br />
Les lauréats de l’appel à projets seront annoncés fin novembre après délibération des<br />
élus de la Ville et de l’Eurométropole sur la base des recommandations du jury.</p>
<p>&nbsp;</p>
<h4><strong>Les projets présentés seront évalués selon les critères suivants :</strong></h4>
<p>• pertinence de l’équipe et organisation de la structure<br />
• identification du marché et potentiel de développement<br />
(chiffre d’affaire, création d’emplois)<br />
• viabilité du projet d’entreprise et clarté du plan de mise en oeuvre<br />
• originalité du projet et caractère innovant du projet d’entreprise<br />
L’examen des propositions est mené par un jury dont les membres pressentis sont<br />
notamment :<br />
• un représentant de l’Eurométropole de Strasbourg<br />
• un représentant de la French Tech Alsace<br />
• un représentant du Shadok<br />
• un représentant d’Alsace Digitale<br />
• un représentant d’ACCRO<br />
• un représentant de la CCI Alsace Eurométropole<br />
• un représentant d’Orange</p>
<p>Tout membre du jury ayant un lien juridique ou un conflit d’intérêt avec un candidat<br />
devra s'abstenir de participer à la délibération concernant le projet. Les membres du<br />
jury et toutes les personnes ayant accès aux dossiers déposés dans le cadre du<br />
présent concours s'engagent à garder confidentielle toute information relative aux<br />
projets.</p>
<p>&nbsp;</p>
<h4><strong>Communication</strong></h4>
<p>Les entreprises résidentes seront indiquées dans la communication de la French Tech<br />
Alsace et celles de ses partenaires (Eurométropole de Strasbourg, Alsace Digitale,<br />
ACCRO, la CCI Alsace Eurométropole, Orange, le Shadok).<br />
Elles devront signifier le soutien du Kit Emergence French Tech Alsace en intégrant<br />
dans toute communication le logo du Kit Emergence French Tech Alsace ainsi que la<br />
mention : <span style="color: #333333;"><em>« avec le soutien du Kit Emergence French Tech Alsace »</em></span></p>
<p>&nbsp;</p>
<h4><strong>Suivi et évaluation de la résidence - livrable</strong></h4>
<p>L’entreprise élaborera, au début de sa résidence, une liste d’objectifs à atteindre et<br />
d’indicateurs de suivi, avec le soutien de la French Tech Alsace et ses partenaires. A<br />
cette occasion, un parcours d’accompagnement sur les six mois de résidence sera mis<br />
en place par la French Tech Alsace comprenant des rendez-vous réguliers avec les<br />
partenaires, auquel l’entreprise devra se conformer.</p>
<p>L’entreprise remettra en fin de résidence une évaluation de son parcours basée sur<br />
ces indicateurs (à titre indicatif : positionnement de l’entreprise sur le marché ; stratégie<br />
de promotion et de commercialisation ; gestion et organisation de l’entreprise ; étendue<br />
des partenariats ; allocation de l’enveloppe financière) ainsi qu’un budget détaillé<br />
réalisé sur la période de résidence.</p>
<p>Il est également souhaité que l’entreprise produise un ou plusieurs articles présentant<br />
son projet dans le cadre de la résidence au Shadok qui pourront être publiés sur le site<br />
de la French Tech Alsace et sur les sites des partenaires.</p>
<p><img class="aligncenter size-full wp-image-8045" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-logos.png" /></p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/kit-emergence-french-tech-alsace/">Kit Emergence French Tech Alsace</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p><img width="1117" height="460" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-kit-emergence.png" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-kit-emergence.png 1117w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-kit-emergence-150x62.png 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-kit-emergence-300x124.png 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-kit-emergence-768x316.png 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-kit-emergence-1024x422.png 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-kit-emergence-600x247.png 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-kit-emergence-245x101.png 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-kit-emergence-580x239.png 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-kit-emergence-700x288.png 700w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-kit-emergence-270x111.png 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-kit-emergence-500x206.png 500w" sizes="(max-width: 1117px) 100vw, 1117px" /></p><img class="aligncenter size-full wp-image-8042" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-kit-emergence.png" />

[media-downloader media_id="8049" texts="Télécharger le formulaire de candidature"]

&nbsp;
<h4><strong>Contexte et présentation des partenaires</strong></h4>
Pour sa 3e édition, le <span style="color: #333333;">Kit Emergence Shadok devient le Kit Emergence French Tech</span>
<span style="color: #333333;">Alsace</span> pour être toujours plus performant dans l’accompagnement des jeunes
pousses du territoire.

En partenariat avec l’Eurométropole de Strasbourg, le Kit Emergence French Tech
Alsace associe également Alsace Digitale, ACCRO – opérateur de l’économie
créative, la <span style="color: #333333;">CCI Alsace Eurométropole, Orange et le Shadok</span>.

<span style="color: #333333;"><strong>L’initiative gouvernementale French Tech</strong></span> vise l’émergence de champions
numériques de niveau mondial. C’est une aventure collective qui repose
sur l’excellence et la mobilisation de l’ensemble des acteurs, entrepreneurs,
investisseurs, financeurs, organismes de formation et de recherche, associations…
Portée par le Pôle Métropolitain Strasbourg-Mulhouse au nom de tous les acteurs de
l’écosystème numérique alsacien, le dossier de candidature à la labellisation
Métropoles French Tech traduit la mobilisation et la détermination du territoire et de
ses acteurs à faire valoir leur capacité d’innovation et de coopération dans le domaine
de l’économie numérique.

<span style="color: #333333;"><strong>L’Eurométropole de Strasbourg</strong></span> soutient l’entrepreneuriat, l’innovation, l’emploi et
l’attractivité du territoire dans le cadre de sa stratégie de développement économique.
L’économie numérique et l’économie créative forment deux points d’appui importants
de cette démarche, autour des enjeux de transversalité et de fertilisation croisée entre
secteurs. L’accompagnement des entreprises émergentes est l’une des priorités de
l’Eurométropole dans les lieux et avec les opérateurs qu’elle accompagne.

<span style="color: #333333;"><strong>Alsace Digitale</strong></span> regroupe un ensemble d’entrepreneurs dans les domaines du
développement web, du jeu vidéo, de la programmation et de la création numérique.
Sa mission est d’accompagner la construction de l’écosystème numérique en Alsace.
L’association ambitionne avec Strasbourg Startup de soutenir activement le
développement des startups numériques.

<span style="color: #333333;"><strong>ACCRO</strong></span> est un opérateur de l’économie créative qui accompagne et conseille les
acteurs sur des projets collaboratifs croisant économie, arts et sciences. La mission
d’ACCRO est de fédérer les industries créatives et de stimuler la mutation des
2 entreprises par les processus créatifs, afin d’encourager la compétitivité et l’innovation
dans les organisations.

La <span style="color: #333333;"><strong>CCI</strong></span> est un établissement public dirigé par des chefs d’entreprises.
Une des missions principales réalisées par les services de la CCI Alsace
Eurométropole est d’intervenir en faveur du développement économique du territoire
ainsi que de conseiller, orienter et accompagner l’entreprise dans toutes les phases
de son développement. La CCI intervient à trois niveaux : appui aux entreprises, appui
aux territoires et la formation.

<span style="color: #333333;"><strong>Orange</strong></span> L’innovation est dans l’ADN du groupe Orange. Clé de sa croissance future
et de sa différenciation vis-à-vis des concurrents, l’innovation est au coeur de la
stratégie d’entreprise. Elle permet d’accompagner les clients d’Orange vers de
nouveaux usages et d’être leur « coach numérique » aujourd’hui et demain.

<span style="color: #333333;"><strong>Le Shadok</strong></span> est un lieu d’expérimentation et de promotion de projets novateurs liés aux
usages du numérique sous toutes leurs formes. Les notions d’émergence et de
montée en compétences sont au coeur de son action auprès des artistes et structures
culturelles, des publics de tout âge, mais également auprès des entreprises et
professionnels issus des secteurs numérique et créatif.

&nbsp;
<h4><strong>Objectif du Kit Emergence French Tech Alsace</strong></h4>
L’objectif du Kit Emergence est d’accompagner en <span style="color: #333333;">2018</span> deux jeunes entreprises
indépendantes en vue de leur permettre de consolider leur modèle économique et de
conforter leur position sur le marché.

&nbsp;
<h4><strong>Eligibilité</strong></h4>
L’appel à projets vise prioritairement des entreprises porteuses d’un projet innovant, à
fort potentiel économique, et susceptibles d’une forte croissance en France et à
l’international.

Sont éligibles des entreprises indépendantes, notamment du secteur numérique et
créatif (nomenclature jointe en annexe), domiciliées sur le territoire de l’Eurométropole.
Cet appel à projets est ouvert aux entreprises ayant au maximum trois ans d’existence
ou celles en cours de création (créées au plus tard au 30/11//2017).
Les entreprises candidates ne bénéficiant pas d’un autre programme
d’accompagnement et d’hébergement sur le territoire seront privilégiées.

&nbsp;
<h4><strong>Modalités</strong></h4>
Les entreprises lauréates du Kit Emergence French Tech Alsace bénéficieront en 2018
des avantages suivants :
<span style="color: #333333;"><strong>1. un lieu et d’équipements de travail pour une durée de six mois:</strong></span>
<span style="color: #333333;"><strong>en 2018, le partenaire hébergeur est le Shadok :</strong></span>
• une à trois places au 2e étage du Shadok en fonction des besoins de l’équipe,
valorisé à hauteur de 1380€ - 4140€ HT (230€ HT/mois/poste)
• l’accès aux services et aux équipements du 2e étage (réseau, imprimante,
rangements, etc.) ainsi qu’aux espaces et ressources du Shadok (salles de
réunion, espaces de travail, FabLab sur abonnement, bar-salon)

<span style="color: #333333;"><strong>2. un parcours d’accompagnement sur mesure coordonné par la French Tech</strong></span>
<span style="color: #333333;"><strong>Alsace, composé notamment des services complémentaires des partenaires</strong></span>
<span style="color: #333333;"><strong>suivants :</strong></span>
• Alsace Digitale (ex : mentoring par les pairs)
• ACCRO (ex : sessions de coaching dans le cadre de Coaching expert Accro)
• CCI Alsace Eurométropole (ex : stage « 5 jours pour entreprendre »)
• Orange (ex : accès aux ateliers de l’accélérateur Orange)
• Shadok (ex : mise à disposition d’espace pour soirée de mise en réseau)

<span style="color: #333333;"><strong>3. un financement de 7 500 € TTC</strong> </span>apporté par l’Eurométropole de Strasbourg
destiné à contribuer au financement de <span style="color: #333333;"><strong>dépenses d’investissement</strong> </span>(corporelles
ou incorporelles*) dans un ou plusieurs des domaines suivants :
o Prototypage et achat de matériel
o Brevets, licences, marques
o Frais R&amp;D
o Etudes, conseils de mise sur le marché (juridique, fiscal, marketing)
o Création de logiciels et sites internet
<span style="color: #333333;"><em>*Une immobilisation incorporelle peut être constituée des dépenses ayant concouru à une</em></span>
<span style="color: #333333;"><em>amélioration identifiable et durable des capacités de l’entité à assurer ses missions et ses activités.</em></span>

De telles immobilisations incorporelles peuvent être acquises ou générées en interne par la
réalisation d’un projet (brevets, logiciels, sites internet …)
Les entreprises en résidence s’engageront à suivre le programme d’accompagnement
proposé par la French Tech Alsace à l’issu d’un rendez-vous diagnostic réalisé en
début de résidence.
Le jury de sélection des lauréats se réserve la possibilité de proposer aux entreprises
non-lauréates de leur choix un service d’accompagnement adapté à leurs projets.
<h4><strong>Dossier de candidature</strong></h4>
Les entreprises candidates rempliront le formulaire joint. Elles pourront l’accompagner
de documents complémentaires. Elles appuieront leur présentation sur un dossier du
type <span style="color: #333333;"><em>« Pitch Deck »</em></span>.

&nbsp;
<h4><strong>Les dossiers de candidature sont à adresser au format électronique à :</strong></h4>
<strong>La French Tech Alsace</strong>
<a href="mailto:contact@lafrenchtech-alsace.eu">contact@lafrenchtech-alsace.eu</a>
Pour toute question contacter :
Guillaume HERT, Coordinateur, French Tech Alsace
<span style="color: #333333;">06 84 23 61 00</span>

&nbsp;
<h4><strong>Calendrier, jury et critères de sélection</strong></h4>
<span class="red">La date limite de dépôt des dossiers est fixée au lundi 23 octobre avant minuit.</span>
Une pré-sélection sur dossier aura lieu la semaine suivante.
Les candidats retenus seront invités à présenter leur projet devant un jury consultatif
indépendant qui se réunira le <span style="color: #333333;"><strong>vendredi 3 novembre</strong></span>.
Les lauréats de l’appel à projets seront annoncés fin novembre après délibération des
élus de la Ville et de l’Eurométropole sur la base des recommandations du jury.

&nbsp;
<h4><strong>Les projets présentés seront évalués selon les critères suivants :</strong></h4>
• pertinence de l’équipe et organisation de la structure
• identification du marché et potentiel de développement
(chiffre d’affaire, création d’emplois)
• viabilité du projet d’entreprise et clarté du plan de mise en oeuvre
• originalité du projet et caractère innovant du projet d’entreprise
L’examen des propositions est mené par un jury dont les membres pressentis sont
notamment :
• un représentant de l’Eurométropole de Strasbourg
• un représentant de la French Tech Alsace
• un représentant du Shadok
• un représentant d’Alsace Digitale
• un représentant d’ACCRO
• un représentant de la CCI Alsace Eurométropole
• un représentant d’Orange

Tout membre du jury ayant un lien juridique ou un conflit d’intérêt avec un candidat
devra s'abstenir de participer à la délibération concernant le projet. Les membres du
jury et toutes les personnes ayant accès aux dossiers déposés dans le cadre du
présent concours s'engagent à garder confidentielle toute information relative aux
projets.

&nbsp;
<h4><strong>Communication</strong></h4>
Les entreprises résidentes seront indiquées dans la communication de la French Tech
Alsace et celles de ses partenaires (Eurométropole de Strasbourg, Alsace Digitale,
ACCRO, la CCI Alsace Eurométropole, Orange, le Shadok).
Elles devront signifier le soutien du Kit Emergence French Tech Alsace en intégrant
dans toute communication le logo du Kit Emergence French Tech Alsace ainsi que la
mention : <span style="color: #333333;"><em>« avec le soutien du Kit Emergence French Tech Alsace »</em></span>

&nbsp;
<h4><strong>Suivi et évaluation de la résidence - livrable</strong></h4>
L’entreprise élaborera, au début de sa résidence, une liste d’objectifs à atteindre et
d’indicateurs de suivi, avec le soutien de la French Tech Alsace et ses partenaires. A
cette occasion, un parcours d’accompagnement sur les six mois de résidence sera mis
en place par la French Tech Alsace comprenant des rendez-vous réguliers avec les
partenaires, auquel l’entreprise devra se conformer.

L’entreprise remettra en fin de résidence une évaluation de son parcours basée sur
ces indicateurs (à titre indicatif : positionnement de l’entreprise sur le marché ; stratégie
de promotion et de commercialisation ; gestion et organisation de l’entreprise ; étendue
des partenariats ; allocation de l’enveloppe financière) ainsi qu’un budget détaillé
réalisé sur la période de résidence.

Il est également souhaité que l’entreprise produise un ou plusieurs articles présentant
son projet dans le cadre de la résidence au Shadok qui pourront être publiés sur le site
de la French Tech Alsace et sur les sites des partenaires.

<img class="aligncenter size-full wp-image-8045" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/10/Capture-logos.png" /><p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/kit-emergence-french-tech-alsace/">Kit Emergence French Tech Alsace</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [category@term] => blog
                    [date_timestamp] => 1507109102
                )

            [14] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Focus sur : Organic Orchestra
                    [link#] => 1
                    [link] => https://www.shadok.strasbourg.eu/annees/7549/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Wed, 26 Jul 2017 17:27:04 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Administrateurs Shadok
                            [subject#] => 3
                            [subject] => Strasbourg Laboratoire de Demain
                            [subject#2] => 2017
                            [subject#3] => Années
                        )

                    [category#] => 3
                    [category] => Strasbourg Laboratoire de Demain
                    [category#2] => 2017
                    [category#3] => Années
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://www.shadok.strasbourg.eu/?p=7549/
                    [description#] => 1
                    [description] => <p><img width="4608" height="2592" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-8.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-8.jpg 4608w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-8-150x84.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-8-300x169.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-8-768x432.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-8-1024x576.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-8-600x338.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-8-245x138.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-8-580x326.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-8-667x375.jpg 667w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-8-270x152.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-8-500x281.jpg 500w" sizes="(max-width: 4608px) 100vw, 4608px" /></p>
<p><img class="alignright size-full wp-image-6441" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-5.jpg" /></p>
<p><strong>Cellonia</strong>, <strong>cité utopique</strong>, a été développée par la compagnie <a href="http://organic-orchestra.com/">Organic Orchestra</a> dans<a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/projets/installation-aidem-cie-organic-orchestra/"> le projet Aïdem</a>, accompagné en 2016 par le Shadok . En s’imaginant habitants de cette cité, l’équipe s’est alors interrogée sur l’élan qui pousse à être en recherche de l’utopie et a débuté le projet <strong>Pop-Up</strong>.<br />
Qu’est-ce qui vient après la construction de la Cité ? Quel est le mouvement qui se crée, l’appétit poussant à réinventer ? En utilisant le papier comme matériau de création, ils ont naturellement interrogé la pérennité même de l’utopie construite.<br />
« Est-ce qu’on a envie qu’une utopie existe pour toujours ? Peut-être pas. » Ezra.<br />
« Est-ce que philosophiquement l’utopie n’est pas l’éternel mouvement, l’éternelle quête ? » Juliette.<br />
En partant de ces constats, Ezra (Vincent Chtaïbi), Juliette Guignard et Alexandre Machefel, utilisent le spectacle vivant pour incarner le cheminement de l’habitant de cette cité utopique.<br />
Cela fait 6 mois que ces réflexions travaillent les artistes. Après 10 jours de résidence en Bretagne, ils sont désormais présents au Shadok <strong>du 29 mai au 2 juin</strong> dans le cadre de l’exposition <strong>Strasbourg Laboratoire de Demain</strong> qui aura lieu<strong> du 10 octobre 2017 au 7 janvier 2018.</strong></p>
<p>&nbsp;</p>
<p><img class="alignright size-full wp-image-6453" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-18.jpg" /></p>
<p>&nbsp;</p>
<h4>Quand le public participe au processus de travail des artistes</h4>
<p>Pour construire leur projet, la compagnie Organic Orchestra recueille, au fil de ses pérégrinations, la parole des personnes qui croisent leur chemin. Juliette, documentariste du projet, travaille à faire en sorte que l’imagerie de l’utopie portée collectivement s’intègre à celle déjà créée par l’équipe. Chacun peut participer au projet Pop-Up en prêtant sa voix à son micro. L’exposition Strasbourg Laboratoire de Demain sera ensuite l’occasion d’échanger avec les artistes qui seront encore en cours de création.</p>
<p>&nbsp;</p>
<h4>Le laboratoire dans tous ses états</h4>
<p>Les outils développés par Ezra et Alexandre seront visibles sur scène et feront acte de leurs recherches. Le processus de création est vivant et se poursuit sous les yeux du spectateur, permettant une expérimentation continue du projet.<br />
Alexandre, réalisateur vidéo, travaille sur ce qu’il nomme de « toutes petites machines » optiques. A la fois modulables et facilement transportables, elles permettent de travailler une forme de spectacle vivant itinérant, qui change à chaque représentation. Il les manipule sur scène pour produire des images qui sont ensuite vidéo-projetées.<br />
<img class="alignleft wp-image-6450 size-medium" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-14-300x169.jpg" alt="" width="300" height="169" />Ezra, artiste beatboxer, utilise plusieurs outils et sa voix ainsi que celle de Juliette, également chanteuse, pour créer un environnement sonore qui nous transporte. Petits instruments incongrus se mêlent avec « <strong>Le grand méchant loop</strong> », logiciel crée par la compagnie, répondant au même principe qu’une pédale de boucle, mais proposant des solutions d’édition musicale en direct plus complètes que celles du marché. En finalité, se développent, selon les mots d’Ezra « <strong>Des petites boîtes, des valises qui se déploient.</strong> »</p>
<p>&nbsp;</p>
<h4>De l’idée à la concrétisation</h4>
<p>Pop-Up se destine à devenir une forme vivante interrogeant le rapport de l’homme à l’utopie. Ezra, Alexandre et Juliette produisent sur scène un paysage musical et visuel préfigurant une imagerie collective créée en direct et inspirée de leurs recherches. Nourris continuellement par les rencontres, ils ont à cœur d’en faire une forme nomade et évolutive.</p>
<p><img class="wp-image-6444 aligncenter" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-8-300x169.jpg" alt="" width="346" height="195" /></p>
<p>Nous leur souhaitons de pouvoir bientôt atteindre leur objectif : prendre la mer à bord d’un voilier pour présenter Pop-Up.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/annees/7549/">Focus sur : Organic Orchestra</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p><img width="4608" height="2592" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-8.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-8.jpg 4608w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-8-150x84.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-8-300x169.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-8-768x432.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-8-1024x576.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-8-600x338.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-8-245x138.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-8-580x326.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-8-667x375.jpg 667w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-8-270x152.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-8-500x281.jpg 500w" sizes="(max-width: 4608px) 100vw, 4608px" /></p><img class="alignright size-full wp-image-6441" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-5.jpg" />

<strong>Cellonia</strong>, <strong>cité utopique</strong>, a été développée par la compagnie <a href="http://organic-orchestra.com/">Organic Orchestra</a> dans<a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/projets/installation-aidem-cie-organic-orchestra/"> le projet Aïdem</a>, accompagné en 2016 par le Shadok . En s’imaginant habitants de cette cité, l’équipe s’est alors interrogée sur l’élan qui pousse à être en recherche de l’utopie et a débuté le projet <strong>Pop-Up</strong>.
Qu’est-ce qui vient après la construction de la Cité ? Quel est le mouvement qui se crée, l’appétit poussant à réinventer ? En utilisant le papier comme matériau de création, ils ont naturellement interrogé la pérennité même de l’utopie construite.
« Est-ce qu’on a envie qu’une utopie existe pour toujours ? Peut-être pas. » Ezra.
« Est-ce que philosophiquement l’utopie n’est pas l’éternel mouvement, l’éternelle quête ? » Juliette.
En partant de ces constats, Ezra (Vincent Chtaïbi), Juliette Guignard et Alexandre Machefel, utilisent le spectacle vivant pour incarner le cheminement de l’habitant de cette cité utopique.
Cela fait 6 mois que ces réflexions travaillent les artistes. Après 10 jours de résidence en Bretagne, ils sont désormais présents au Shadok <strong>du 29 mai au 2 juin</strong> dans le cadre de l’exposition <strong>Strasbourg Laboratoire de Demain</strong> qui aura lieu<strong> du 10 octobre 2017 au 7 janvier 2018.</strong>

&nbsp;

<img class="alignright size-full wp-image-6453" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-18.jpg" />

&nbsp;
<h4>Quand le public participe au processus de travail des artistes</h4>
Pour construire leur projet, la compagnie Organic Orchestra recueille, au fil de ses pérégrinations, la parole des personnes qui croisent leur chemin. Juliette, documentariste du projet, travaille à faire en sorte que l’imagerie de l’utopie portée collectivement s’intègre à celle déjà créée par l’équipe. Chacun peut participer au projet Pop-Up en prêtant sa voix à son micro. L’exposition Strasbourg Laboratoire de Demain sera ensuite l’occasion d’échanger avec les artistes qui seront encore en cours de création.

&nbsp;
<h4>Le laboratoire dans tous ses états</h4>
Les outils développés par Ezra et Alexandre seront visibles sur scène et feront acte de leurs recherches. Le processus de création est vivant et se poursuit sous les yeux du spectateur, permettant une expérimentation continue du projet.
Alexandre, réalisateur vidéo, travaille sur ce qu’il nomme de « toutes petites machines » optiques. A la fois modulables et facilement transportables, elles permettent de travailler une forme de spectacle vivant itinérant, qui change à chaque représentation. Il les manipule sur scène pour produire des images qui sont ensuite vidéo-projetées.
<img class="alignleft wp-image-6450 size-medium" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-14-300x169.jpg" alt="" width="300" height="169" />Ezra, artiste beatboxer, utilise plusieurs outils et sa voix ainsi que celle de Juliette, également chanteuse, pour créer un environnement sonore qui nous transporte. Petits instruments incongrus se mêlent avec « <strong>Le grand méchant loop</strong> », logiciel crée par la compagnie, répondant au même principe qu’une pédale de boucle, mais proposant des solutions d’édition musicale en direct plus complètes que celles du marché. En finalité, se développent, selon les mots d’Ezra « <strong>Des petites boîtes, des valises qui se déploient.</strong> »

&nbsp;
<h4>De l’idée à la concrétisation</h4>
Pop-Up se destine à devenir une forme vivante interrogeant le rapport de l’homme à l’utopie. Ezra, Alexandre et Juliette produisent sur scène un paysage musical et visuel préfigurant une imagerie collective créée en direct et inspirée de leurs recherches. Nourris continuellement par les rencontres, ils ont à cœur d’en faire une forme nomade et évolutive.

<img class="wp-image-6444 aligncenter" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-8-300x169.jpg" alt="" width="346" height="195" />

Nous leur souhaitons de pouvoir bientôt atteindre leur objectif : prendre la mer à bord d’un voilier pour présenter Pop-Up.

&nbsp;<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/annees/7549/">Focus sur : Organic Orchestra</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <p><img width="4608" height="2592" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-8.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-8.jpg 4608w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-8-150x84.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-8-300x169.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-8-768x432.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-8-1024x576.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-8-600x338.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-8-245x138.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-8-580x326.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-8-667x375.jpg 667w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-8-270x152.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-8-500x281.jpg 500w" sizes="(max-width: 4608px) 100vw, 4608px" /></p>
<p><img class="alignright size-full wp-image-6441" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-5.jpg" /></p>
<p><strong>Cellonia</strong>, <strong>cité utopique</strong>, a été développée par la compagnie <a href="http://organic-orchestra.com/">Organic Orchestra</a> dans<a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/projets/installation-aidem-cie-organic-orchestra/"> le projet Aïdem</a>, accompagné en 2016 par le Shadok . En s’imaginant habitants de cette cité, l’équipe s’est alors interrogée sur l’élan qui pousse à être en recherche de l’utopie et a débuté le projet <strong>Pop-Up</strong>.<br />
Qu’est-ce qui vient après la construction de la Cité ? Quel est le mouvement qui se crée, l’appétit poussant à réinventer ? En utilisant le papier comme matériau de création, ils ont naturellement interrogé la pérennité même de l’utopie construite.<br />
« Est-ce qu’on a envie qu’une utopie existe pour toujours ? Peut-être pas. » Ezra.<br />
« Est-ce que philosophiquement l’utopie n’est pas l’éternel mouvement, l’éternelle quête ? » Juliette.<br />
En partant de ces constats, Ezra (Vincent Chtaïbi), Juliette Guignard et Alexandre Machefel, utilisent le spectacle vivant pour incarner le cheminement de l’habitant de cette cité utopique.<br />
Cela fait 6 mois que ces réflexions travaillent les artistes. Après 10 jours de résidence en Bretagne, ils sont désormais présents au Shadok <strong>du 29 mai au 2 juin</strong> dans le cadre de l’exposition <strong>Strasbourg Laboratoire de Demain</strong> qui aura lieu<strong> du 10 octobre 2017 au 7 janvier 2018.</strong></p>
<p>&nbsp;</p>
<p><img class="alignright size-full wp-image-6453" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-18.jpg" /></p>
<p>&nbsp;</p>
<h4>Quand le public participe au processus de travail des artistes</h4>
<p>Pour construire leur projet, la compagnie Organic Orchestra recueille, au fil de ses pérégrinations, la parole des personnes qui croisent leur chemin. Juliette, documentariste du projet, travaille à faire en sorte que l’imagerie de l’utopie portée collectivement s’intègre à celle déjà créée par l’équipe. Chacun peut participer au projet Pop-Up en prêtant sa voix à son micro. L’exposition Strasbourg Laboratoire de Demain sera ensuite l’occasion d’échanger avec les artistes qui seront encore en cours de création.</p>
<p>&nbsp;</p>
<h4>Le laboratoire dans tous ses états</h4>
<p>Les outils développés par Ezra et Alexandre seront visibles sur scène et feront acte de leurs recherches. Le processus de création est vivant et se poursuit sous les yeux du spectateur, permettant une expérimentation continue du projet.<br />
Alexandre, réalisateur vidéo, travaille sur ce qu’il nomme de « toutes petites machines » optiques. A la fois modulables et facilement transportables, elles permettent de travailler une forme de spectacle vivant itinérant, qui change à chaque représentation. Il les manipule sur scène pour produire des images qui sont ensuite vidéo-projetées.<br />
<img class="alignleft wp-image-6450 size-medium" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-14-300x169.jpg" alt="" width="300" height="169" />Ezra, artiste beatboxer, utilise plusieurs outils et sa voix ainsi que celle de Juliette, également chanteuse, pour créer un environnement sonore qui nous transporte. Petits instruments incongrus se mêlent avec « <strong>Le grand méchant loop</strong> », logiciel crée par la compagnie, répondant au même principe qu’une pédale de boucle, mais proposant des solutions d’édition musicale en direct plus complètes que celles du marché. En finalité, se développent, selon les mots d’Ezra « <strong>Des petites boîtes, des valises qui se déploient.</strong> »</p>
<p>&nbsp;</p>
<h4>De l’idée à la concrétisation</h4>
<p>Pop-Up se destine à devenir une forme vivante interrogeant le rapport de l’homme à l’utopie. Ezra, Alexandre et Juliette produisent sur scène un paysage musical et visuel préfigurant une imagerie collective créée en direct et inspirée de leurs recherches. Nourris continuellement par les rencontres, ils ont à cœur d’en faire une forme nomade et évolutive.</p>
<p><img class="wp-image-6444 aligncenter" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-8-300x169.jpg" alt="" width="346" height="195" /></p>
<p>Nous leur souhaitons de pouvoir bientôt atteindre leur objectif : prendre la mer à bord d’un voilier pour présenter Pop-Up.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/annees/7549/">Focus sur : Organic Orchestra</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p><img width="4608" height="2592" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-8.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-8.jpg 4608w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-8-150x84.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-8-300x169.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-8-768x432.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-8-1024x576.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-8-600x338.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-8-245x138.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-8-580x326.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-8-667x375.jpg 667w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-8-270x152.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-8-500x281.jpg 500w" sizes="(max-width: 4608px) 100vw, 4608px" /></p><img class="alignright size-full wp-image-6441" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-5.jpg" />

<strong>Cellonia</strong>, <strong>cité utopique</strong>, a été développée par la compagnie <a href="http://organic-orchestra.com/">Organic Orchestra</a> dans<a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/projets/installation-aidem-cie-organic-orchestra/"> le projet Aïdem</a>, accompagné en 2016 par le Shadok . En s’imaginant habitants de cette cité, l’équipe s’est alors interrogée sur l’élan qui pousse à être en recherche de l’utopie et a débuté le projet <strong>Pop-Up</strong>.
Qu’est-ce qui vient après la construction de la Cité ? Quel est le mouvement qui se crée, l’appétit poussant à réinventer ? En utilisant le papier comme matériau de création, ils ont naturellement interrogé la pérennité même de l’utopie construite.
« Est-ce qu’on a envie qu’une utopie existe pour toujours ? Peut-être pas. » Ezra.
« Est-ce que philosophiquement l’utopie n’est pas l’éternel mouvement, l’éternelle quête ? » Juliette.
En partant de ces constats, Ezra (Vincent Chtaïbi), Juliette Guignard et Alexandre Machefel, utilisent le spectacle vivant pour incarner le cheminement de l’habitant de cette cité utopique.
Cela fait 6 mois que ces réflexions travaillent les artistes. Après 10 jours de résidence en Bretagne, ils sont désormais présents au Shadok <strong>du 29 mai au 2 juin</strong> dans le cadre de l’exposition <strong>Strasbourg Laboratoire de Demain</strong> qui aura lieu<strong> du 10 octobre 2017 au 7 janvier 2018.</strong>

&nbsp;

<img class="alignright size-full wp-image-6453" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-18.jpg" />

&nbsp;
<h4>Quand le public participe au processus de travail des artistes</h4>
Pour construire leur projet, la compagnie Organic Orchestra recueille, au fil de ses pérégrinations, la parole des personnes qui croisent leur chemin. Juliette, documentariste du projet, travaille à faire en sorte que l’imagerie de l’utopie portée collectivement s’intègre à celle déjà créée par l’équipe. Chacun peut participer au projet Pop-Up en prêtant sa voix à son micro. L’exposition Strasbourg Laboratoire de Demain sera ensuite l’occasion d’échanger avec les artistes qui seront encore en cours de création.

&nbsp;
<h4>Le laboratoire dans tous ses états</h4>
Les outils développés par Ezra et Alexandre seront visibles sur scène et feront acte de leurs recherches. Le processus de création est vivant et se poursuit sous les yeux du spectateur, permettant une expérimentation continue du projet.
Alexandre, réalisateur vidéo, travaille sur ce qu’il nomme de « toutes petites machines » optiques. A la fois modulables et facilement transportables, elles permettent de travailler une forme de spectacle vivant itinérant, qui change à chaque représentation. Il les manipule sur scène pour produire des images qui sont ensuite vidéo-projetées.
<img class="alignleft wp-image-6450 size-medium" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-14-300x169.jpg" alt="" width="300" height="169" />Ezra, artiste beatboxer, utilise plusieurs outils et sa voix ainsi que celle de Juliette, également chanteuse, pour créer un environnement sonore qui nous transporte. Petits instruments incongrus se mêlent avec « <strong>Le grand méchant loop</strong> », logiciel crée par la compagnie, répondant au même principe qu’une pédale de boucle, mais proposant des solutions d’édition musicale en direct plus complètes que celles du marché. En finalité, se développent, selon les mots d’Ezra « <strong>Des petites boîtes, des valises qui se déploient.</strong> »

&nbsp;
<h4>De l’idée à la concrétisation</h4>
Pop-Up se destine à devenir une forme vivante interrogeant le rapport de l’homme à l’utopie. Ezra, Alexandre et Juliette produisent sur scène un paysage musical et visuel préfigurant une imagerie collective créée en direct et inspirée de leurs recherches. Nourris continuellement par les rencontres, ils ont à cœur d’en faire une forme nomade et évolutive.

<img class="wp-image-6444 aligncenter" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/06/Visuel-organic-orchestra-8-300x169.jpg" alt="" width="346" height="195" />

Nous leur souhaitons de pouvoir bientôt atteindre leur objectif : prendre la mer à bord d’un voilier pour présenter Pop-Up.

&nbsp;<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/annees/7549/">Focus sur : Organic Orchestra</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [category@term] => Strasbourg Laboratoire de Demain
                    [category#2@term] => 2017
                    [category#3@term] => Années
                    [date_timestamp] => 1501090024
                )

            [15] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Visites guidées des « Laboratoires Ouverts »
                    [link#] => 1
                    [link] => https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/visite-guidee-laboratoires-ouverts/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Thu, 20 Jul 2017 13:47:40 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Administrateurs Shadok
                            [subject#] => 1
                            [subject] => blog
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => blog
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://www.shadok.strasbourg.eu/?p=7523/
                    [description#] => 1
                    [description] => <p><img width="2856" height="3808" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/Laboratoires-ouverts-article.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/Laboratoires-ouverts-article.jpg 2856w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/Laboratoires-ouverts-article-150x200.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/Laboratoires-ouverts-article-300x400.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/Laboratoires-ouverts-article-768x1024.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/Laboratoires-ouverts-article-600x800.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/Laboratoires-ouverts-article-245x327.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/Laboratoires-ouverts-article-580x773.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/Laboratoires-ouverts-article-281x375.jpg 281w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/Laboratoires-ouverts-article-203x270.jpg 203w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/Laboratoires-ouverts-article-500x667.jpg 500w" sizes="(max-width: 2856px) 100vw, 2856px" /></p>
<p>Du mercredi 2 au vendredi 4 août 2017, venez profiter des derniers jours de l'exposition des étudiants du lycée Le Corbusier <em>"Laboratoires Ouverts"</em>, avec une visite guidée entre amis ou en famille !</p>
<h5>Dates/Horaires :</h5>
<ul>
<li>mercredi 2 août : 14h-15h / 17h-18h</li>
<li>jeudi 3 août :  14h-15h / 18h-19h</li>
<li>vendredi 4 août : 14h-15h / 17h-18h</li>
</ul>
<p>N'oubliez pas de vous inscrire par mail via contact.shadok@strasbourg.eu ou par téléphone au 03 68 98 70 35 (au minimum deux jours avant la date de visite)</p>
<h5>Tarif : gratuit</h5>
<h5>Enfants à partir de 6 ans</h5>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/visite-guidee-laboratoires-ouverts/">Visites guidées des « Laboratoires Ouverts »</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p><img width="2856" height="3808" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/Laboratoires-ouverts-article.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/Laboratoires-ouverts-article.jpg 2856w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/Laboratoires-ouverts-article-150x200.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/Laboratoires-ouverts-article-300x400.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/Laboratoires-ouverts-article-768x1024.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/Laboratoires-ouverts-article-600x800.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/Laboratoires-ouverts-article-245x327.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/Laboratoires-ouverts-article-580x773.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/Laboratoires-ouverts-article-281x375.jpg 281w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/Laboratoires-ouverts-article-203x270.jpg 203w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/Laboratoires-ouverts-article-500x667.jpg 500w" sizes="(max-width: 2856px) 100vw, 2856px" /></p>Du mercredi 2 au vendredi 4 août 2017, venez profiter des derniers jours de l'exposition des étudiants du lycée Le Corbusier <em>"Laboratoires Ouverts"</em>, avec une visite guidée entre amis ou en famille !
<h5>Dates/Horaires :</h5>
<ul>
 	<li>mercredi 2 août : 14h-15h / 17h-18h</li>
 	<li>jeudi 3 août :  14h-15h / 18h-19h</li>
 	<li>vendredi 4 août : 14h-15h / 17h-18h</li>
</ul>
N'oubliez pas de vous inscrire par mail via contact.shadok@strasbourg.eu ou par téléphone au 03 68 98 70 35 (au minimum deux jours avant la date de visite)
<h5>Tarif : gratuit</h5>
<h5>Enfants à partir de 6 ans</h5><p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/visite-guidee-laboratoires-ouverts/">Visites guidées des « Laboratoires Ouverts »</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <p><img width="2856" height="3808" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/Laboratoires-ouverts-article.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/Laboratoires-ouverts-article.jpg 2856w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/Laboratoires-ouverts-article-150x200.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/Laboratoires-ouverts-article-300x400.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/Laboratoires-ouverts-article-768x1024.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/Laboratoires-ouverts-article-600x800.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/Laboratoires-ouverts-article-245x327.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/Laboratoires-ouverts-article-580x773.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/Laboratoires-ouverts-article-281x375.jpg 281w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/Laboratoires-ouverts-article-203x270.jpg 203w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/Laboratoires-ouverts-article-500x667.jpg 500w" sizes="(max-width: 2856px) 100vw, 2856px" /></p>
<p>Du mercredi 2 au vendredi 4 août 2017, venez profiter des derniers jours de l'exposition des étudiants du lycée Le Corbusier <em>"Laboratoires Ouverts"</em>, avec une visite guidée entre amis ou en famille !</p>
<h5>Dates/Horaires :</h5>
<ul>
<li>mercredi 2 août : 14h-15h / 17h-18h</li>
<li>jeudi 3 août :  14h-15h / 18h-19h</li>
<li>vendredi 4 août : 14h-15h / 17h-18h</li>
</ul>
<p>N'oubliez pas de vous inscrire par mail via contact.shadok@strasbourg.eu ou par téléphone au 03 68 98 70 35 (au minimum deux jours avant la date de visite)</p>
<h5>Tarif : gratuit</h5>
<h5>Enfants à partir de 6 ans</h5>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/visite-guidee-laboratoires-ouverts/">Visites guidées des « Laboratoires Ouverts »</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p><img width="2856" height="3808" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/Laboratoires-ouverts-article.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/Laboratoires-ouverts-article.jpg 2856w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/Laboratoires-ouverts-article-150x200.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/Laboratoires-ouverts-article-300x400.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/Laboratoires-ouverts-article-768x1024.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/Laboratoires-ouverts-article-600x800.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/Laboratoires-ouverts-article-245x327.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/Laboratoires-ouverts-article-580x773.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/Laboratoires-ouverts-article-281x375.jpg 281w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/Laboratoires-ouverts-article-203x270.jpg 203w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/Laboratoires-ouverts-article-500x667.jpg 500w" sizes="(max-width: 2856px) 100vw, 2856px" /></p>Du mercredi 2 au vendredi 4 août 2017, venez profiter des derniers jours de l'exposition des étudiants du lycée Le Corbusier <em>"Laboratoires Ouverts"</em>, avec une visite guidée entre amis ou en famille !
<h5>Dates/Horaires :</h5>
<ul>
 	<li>mercredi 2 août : 14h-15h / 17h-18h</li>
 	<li>jeudi 3 août :  14h-15h / 18h-19h</li>
 	<li>vendredi 4 août : 14h-15h / 17h-18h</li>
</ul>
N'oubliez pas de vous inscrire par mail via contact.shadok@strasbourg.eu ou par téléphone au 03 68 98 70 35 (au minimum deux jours avant la date de visite)
<h5>Tarif : gratuit</h5>
<h5>Enfants à partir de 6 ans</h5><p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/visite-guidee-laboratoires-ouverts/">Visites guidées des « Laboratoires Ouverts »</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [category@term] => blog
                    [date_timestamp] => 1500558460
                )

            [16] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Focus sur : Défi Famille à Énergie Positive
                    [link#] => 1
                    [link] => https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/defi-famille-energie-positive/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Wed, 20 Dec 2017 16:28:15 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Administrateurs Shadok
                            [subject#] => 5
                            [subject] => Strasbourg Laboratoire de Demain
                            [subject#2] => 2017
                            [subject#3] => blog
                            [subject#4] => Actualités
                            [subject#5] => Années
                        )

                    [category#] => 5
                    [category] => Strasbourg Laboratoire de Demain
                    [category#2] => 2017
                    [category#3] => blog
                    [category#4] => Actualités
                    [category#5] => Années
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://www.shadok.strasbourg.eu/?p=7485/
                    [description#] => 1
                    [description] => <p><img width="950" height="633" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/photo-4.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/photo-4.jpg 950w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/photo-4-150x100.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/photo-4-300x200.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/photo-4-768x512.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/photo-4-600x400.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/photo-4-245x163.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/photo-4-580x386.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/photo-4-563x375.jpg 563w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/photo-4-270x180.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/photo-4-500x333.jpg 500w" sizes="(max-width: 950px) 100vw, 950px" /></p>
<p>Dans le cadre de <span style="color: #000000;"><a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/agenda/strasbourg-laboratoire-de-demain-atlas-3/">Strasbourg Laboratoire de Demain / Atlas #3</a>.</span></p>
<p><span class="red">Philippine Loth et Boris Isaac, membres de l'association <a href="http://www.alteralsace.org/l-association/qui-sommes-nous">Alter Alsace Énergies</a>, ont pour objectif de pousser le public à la réflexion autour des nombreux défis que présente le changement climatique. Pour cela, ils ont conçu un objet ludique, interactif et surtout écologique que vous pourrez découvrir dans Strasbourg Laboratoire de Demain. Pour prendre conscience des défis de l'énergie, quoi de mieux que l'activité préférée du strasbourgeois... c'est-à-dire le vélo ?  </span></p>
<p>&nbsp;</p>
<h2>Pédaler pour éclairer</h2>
<p>Que l'on soit touriste ou résident permanent à Strasbourg, il ne faut pas arpenter longtemps les rues de la ville pour comprendre l'intérêt profond de ses habitants pour les deux roues. Avec ses 2000 km de pistes cyclables, l'Alsace était donc l'endroit idéal pour tester ce nouveau système appelé <span style="color: #333333;">Vélo Watt</span>.</p>
<p>Philippine et Boris ont prototypé avec le soutien du Shadok un système de production d'énergie, monté sur un vélo et basé sur un principe très simple : pédaler permet d'alimenter un boîtier situé face à vous, dans lequel s'allumera un message. Il faudra bien entendu faire preuve de patience, pour les cyclistes les plus aguerris d'entre vous. Bien moins pour les enfants qui sont aussi les bienvenus ! L'effort physique et la technologie électrique sont la meilleure combinaison possible pour comprendre les enjeux énergétiques actuels.</p>
<h6>Interview de Coline LEMAIGNAN, Conseillère Info Énergie chez Alter Alsace Énergies</h6>
<p>[audio m4a="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/Radio-MNE-FRUHSTUCK-220317-Interview-Coline-Lemaignan-Conseillere-Info-Energie-Alter-Alsace-Energies.m4a"][/audio]</p>
<p>&nbsp;</p>
<h2>Les gestes éco-responsables</h2>
<p>Ce test auprès du public du Shadok entre parfaitement en adéquation avec le troisième corpus de l'exposition <span style="color: #333333;">Strasbourg Laboratoire de Demain</span>, qui se concentre sur le quotidien de la ville. En effet, les fiches qui apparaissent grâce à l'énergie produite en pédalant servent de conseils, de recommandations pour développer sa conscience écologique. Entre autres, une série d'éco-gestes vous sera présentée selon différents thèmes (cuisine, eau, chauffage, etc). Le <span style="color: #333333;">Vélo Watt</span> vous permettra de participer de manière active à une expérience de transition énergétique et de découvrir les possibilités pour améliorer les choses au quotidien.</p>
<p>Pédaler en ville pour moins polluer ou pédaler en intérieur pour faire de l'électricité, l'enjeu reste le même pour <span style="color: #333333;">Alter Alsace Énergies</span>. L'association cherche à sensibiliser le grand public à des gestes permettant l'économie d'énergie ainsi que la difficulté que cela représente de la produire.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/defi-famille-energie-positive/">Focus sur : Défi Famille à Énergie Positive</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p><img width="950" height="633" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/photo-4.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/photo-4.jpg 950w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/photo-4-150x100.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/photo-4-300x200.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/photo-4-768x512.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/photo-4-600x400.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/photo-4-245x163.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/photo-4-580x386.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/photo-4-563x375.jpg 563w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/photo-4-270x180.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/photo-4-500x333.jpg 500w" sizes="(max-width: 950px) 100vw, 950px" /></p>Dans le cadre de <span style="color: #000000;"><a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/agenda/strasbourg-laboratoire-de-demain-atlas-3/">Strasbourg Laboratoire de Demain / Atlas #3</a>.</span>

<span class="red">Philippine Loth et Boris Isaac, membres de l'association <a href="http://www.alteralsace.org/l-association/qui-sommes-nous">Alter Alsace Énergies</a>, ont pour objectif de pousser le public à la réflexion autour des nombreux défis que présente le changement climatique. Pour cela, ils ont conçu un objet ludique, interactif et surtout écologique que vous pourrez découvrir dans Strasbourg Laboratoire de Demain. Pour prendre conscience des défis de l'énergie, quoi de mieux que l'activité préférée du strasbourgeois... c'est-à-dire le vélo ?  </span>

&nbsp;
<h2>Pédaler pour éclairer</h2>
Que l'on soit touriste ou résident permanent à Strasbourg, il ne faut pas arpenter longtemps les rues de la ville pour comprendre l'intérêt profond de ses habitants pour les deux roues. Avec ses 2000 km de pistes cyclables, l'Alsace était donc l'endroit idéal pour tester ce nouveau système appelé <span style="color: #333333;">Vélo Watt</span>.

Philippine et Boris ont prototypé avec le soutien du Shadok un système de production d'énergie, monté sur un vélo et basé sur un principe très simple : pédaler permet d'alimenter un boîtier situé face à vous, dans lequel s'allumera un message. Il faudra bien entendu faire preuve de patience, pour les cyclistes les plus aguerris d'entre vous. Bien moins pour les enfants qui sont aussi les bienvenus ! L'effort physique et la technologie électrique sont la meilleure combinaison possible pour comprendre les enjeux énergétiques actuels.
<h6>Interview de Coline LEMAIGNAN, Conseillère Info Énergie chez Alter Alsace Énergies</h6>
[audio m4a="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/Radio-MNE-FRUHSTUCK-220317-Interview-Coline-Lemaignan-Conseillere-Info-Energie-Alter-Alsace-Energies.m4a"][/audio]

&nbsp;
<h2>Les gestes éco-responsables</h2>
Ce test auprès du public du Shadok entre parfaitement en adéquation avec le troisième corpus de l'exposition <span style="color: #333333;">Strasbourg Laboratoire de Demain</span>, qui se concentre sur le quotidien de la ville. En effet, les fiches qui apparaissent grâce à l'énergie produite en pédalant servent de conseils, de recommandations pour développer sa conscience écologique. Entre autres, une série d'éco-gestes vous sera présentée selon différents thèmes (cuisine, eau, chauffage, etc). Le <span style="color: #333333;">Vélo Watt</span> vous permettra de participer de manière active à une expérience de transition énergétique et de découvrir les possibilités pour améliorer les choses au quotidien.

Pédaler en ville pour moins polluer ou pédaler en intérieur pour faire de l'électricité, l'enjeu reste le même pour <span style="color: #333333;">Alter Alsace Énergies</span>. L'association cherche à sensibiliser le grand public à des gestes permettant l'économie d'énergie ainsi que la difficulté que cela représente de la produire.

&nbsp;

&nbsp;<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/defi-famille-energie-positive/">Focus sur : Défi Famille à Énergie Positive</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                        )

                    [enclosure#] => 1
                    [enclosure@] => url,length,type
                    [enclosure@url] => https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/Radio-MNE-FRUHSTUCK-220317-Interview-Coline-Lemaignan-Conseillere-Info-Energie-Alter-Alsace-Energies.m4a
                    [enclosure@length] => 10539467
                    [enclosure@type] => audio/mpeg
                    [summary#] => 1
                    [summary] => <p><img width="950" height="633" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/photo-4.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/photo-4.jpg 950w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/photo-4-150x100.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/photo-4-300x200.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/photo-4-768x512.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/photo-4-600x400.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/photo-4-245x163.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/photo-4-580x386.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/photo-4-563x375.jpg 563w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/photo-4-270x180.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/photo-4-500x333.jpg 500w" sizes="(max-width: 950px) 100vw, 950px" /></p>
<p>Dans le cadre de <span style="color: #000000;"><a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/agenda/strasbourg-laboratoire-de-demain-atlas-3/">Strasbourg Laboratoire de Demain / Atlas #3</a>.</span></p>
<p><span class="red">Philippine Loth et Boris Isaac, membres de l'association <a href="http://www.alteralsace.org/l-association/qui-sommes-nous">Alter Alsace Énergies</a>, ont pour objectif de pousser le public à la réflexion autour des nombreux défis que présente le changement climatique. Pour cela, ils ont conçu un objet ludique, interactif et surtout écologique que vous pourrez découvrir dans Strasbourg Laboratoire de Demain. Pour prendre conscience des défis de l'énergie, quoi de mieux que l'activité préférée du strasbourgeois... c'est-à-dire le vélo ?  </span></p>
<p>&nbsp;</p>
<h2>Pédaler pour éclairer</h2>
<p>Que l'on soit touriste ou résident permanent à Strasbourg, il ne faut pas arpenter longtemps les rues de la ville pour comprendre l'intérêt profond de ses habitants pour les deux roues. Avec ses 2000 km de pistes cyclables, l'Alsace était donc l'endroit idéal pour tester ce nouveau système appelé <span style="color: #333333;">Vélo Watt</span>.</p>
<p>Philippine et Boris ont prototypé avec le soutien du Shadok un système de production d'énergie, monté sur un vélo et basé sur un principe très simple : pédaler permet d'alimenter un boîtier situé face à vous, dans lequel s'allumera un message. Il faudra bien entendu faire preuve de patience, pour les cyclistes les plus aguerris d'entre vous. Bien moins pour les enfants qui sont aussi les bienvenus ! L'effort physique et la technologie électrique sont la meilleure combinaison possible pour comprendre les enjeux énergétiques actuels.</p>
<h6>Interview de Coline LEMAIGNAN, Conseillère Info Énergie chez Alter Alsace Énergies</h6>
<p>[audio m4a="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/Radio-MNE-FRUHSTUCK-220317-Interview-Coline-Lemaignan-Conseillere-Info-Energie-Alter-Alsace-Energies.m4a"][/audio]</p>
<p>&nbsp;</p>
<h2>Les gestes éco-responsables</h2>
<p>Ce test auprès du public du Shadok entre parfaitement en adéquation avec le troisième corpus de l'exposition <span style="color: #333333;">Strasbourg Laboratoire de Demain</span>, qui se concentre sur le quotidien de la ville. En effet, les fiches qui apparaissent grâce à l'énergie produite en pédalant servent de conseils, de recommandations pour développer sa conscience écologique. Entre autres, une série d'éco-gestes vous sera présentée selon différents thèmes (cuisine, eau, chauffage, etc). Le <span style="color: #333333;">Vélo Watt</span> vous permettra de participer de manière active à une expérience de transition énergétique et de découvrir les possibilités pour améliorer les choses au quotidien.</p>
<p>Pédaler en ville pour moins polluer ou pédaler en intérieur pour faire de l'électricité, l'enjeu reste le même pour <span style="color: #333333;">Alter Alsace Énergies</span>. L'association cherche à sensibiliser le grand public à des gestes permettant l'économie d'énergie ainsi que la difficulté que cela représente de la produire.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/defi-famille-energie-positive/">Focus sur : Défi Famille à Énergie Positive</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p><img width="950" height="633" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/photo-4.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/photo-4.jpg 950w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/photo-4-150x100.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/photo-4-300x200.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/photo-4-768x512.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/photo-4-600x400.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/photo-4-245x163.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/photo-4-580x386.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/photo-4-563x375.jpg 563w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/photo-4-270x180.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/photo-4-500x333.jpg 500w" sizes="(max-width: 950px) 100vw, 950px" /></p>Dans le cadre de <span style="color: #000000;"><a href="https://www.shadok.strasbourg.eu/agenda/strasbourg-laboratoire-de-demain-atlas-3/">Strasbourg Laboratoire de Demain / Atlas #3</a>.</span>

<span class="red">Philippine Loth et Boris Isaac, membres de l'association <a href="http://www.alteralsace.org/l-association/qui-sommes-nous">Alter Alsace Énergies</a>, ont pour objectif de pousser le public à la réflexion autour des nombreux défis que présente le changement climatique. Pour cela, ils ont conçu un objet ludique, interactif et surtout écologique que vous pourrez découvrir dans Strasbourg Laboratoire de Demain. Pour prendre conscience des défis de l'énergie, quoi de mieux que l'activité préférée du strasbourgeois... c'est-à-dire le vélo ?  </span>

&nbsp;
<h2>Pédaler pour éclairer</h2>
Que l'on soit touriste ou résident permanent à Strasbourg, il ne faut pas arpenter longtemps les rues de la ville pour comprendre l'intérêt profond de ses habitants pour les deux roues. Avec ses 2000 km de pistes cyclables, l'Alsace était donc l'endroit idéal pour tester ce nouveau système appelé <span style="color: #333333;">Vélo Watt</span>.

Philippine et Boris ont prototypé avec le soutien du Shadok un système de production d'énergie, monté sur un vélo et basé sur un principe très simple : pédaler permet d'alimenter un boîtier situé face à vous, dans lequel s'allumera un message. Il faudra bien entendu faire preuve de patience, pour les cyclistes les plus aguerris d'entre vous. Bien moins pour les enfants qui sont aussi les bienvenus ! L'effort physique et la technologie électrique sont la meilleure combinaison possible pour comprendre les enjeux énergétiques actuels.
<h6>Interview de Coline LEMAIGNAN, Conseillère Info Énergie chez Alter Alsace Énergies</h6>
[audio m4a="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/Radio-MNE-FRUHSTUCK-220317-Interview-Coline-Lemaignan-Conseillere-Info-Energie-Alter-Alsace-Energies.m4a"][/audio]

&nbsp;
<h2>Les gestes éco-responsables</h2>
Ce test auprès du public du Shadok entre parfaitement en adéquation avec le troisième corpus de l'exposition <span style="color: #333333;">Strasbourg Laboratoire de Demain</span>, qui se concentre sur le quotidien de la ville. En effet, les fiches qui apparaissent grâce à l'énergie produite en pédalant servent de conseils, de recommandations pour développer sa conscience écologique. Entre autres, une série d'éco-gestes vous sera présentée selon différents thèmes (cuisine, eau, chauffage, etc). Le <span style="color: #333333;">Vélo Watt</span> vous permettra de participer de manière active à une expérience de transition énergétique et de découvrir les possibilités pour améliorer les choses au quotidien.

Pédaler en ville pour moins polluer ou pédaler en intérieur pour faire de l'électricité, l'enjeu reste le même pour <span style="color: #333333;">Alter Alsace Énergies</span>. L'association cherche à sensibiliser le grand public à des gestes permettant l'économie d'énergie ainsi que la difficulté que cela représente de la produire.

&nbsp;

&nbsp;<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/defi-famille-energie-positive/">Focus sur : Défi Famille à Énergie Positive</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [link_enclosure#] => 1
                    [link_enclosure@href] => https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/Radio-MNE-FRUHSTUCK-220317-Interview-Coline-Lemaignan-Conseillere-Info-Energie-Alter-Alsace-Energies.m4a
                    [link_enclosure] => https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/Radio-MNE-FRUHSTUCK-220317-Interview-Coline-Lemaignan-Conseillere-Info-Energie-Alter-Alsace-Energies.m4a
                    [link_enclosure@length] => 10539467
                    [link_enclosure@type] => audio/mpeg
                    [category@term] => Strasbourg Laboratoire de Demain
                    [category#2@term] => 2017
                    [category#3@term] => blog
                    [category#4@term] => Actualités
                    [category#5@term] => Années
                    [date_timestamp] => 1513787295
                )

            [17] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Focus sur : Novland
                    [link#] => 1
                    [link] => https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/focus-sur-novland/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Wed, 26 Jul 2017 17:03:20 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Administrateurs Shadok
                            [subject#] => 4
                            [subject] => Strasbourg Laboratoire de Demain
                            [subject#2] => 2017
                            [subject#3] => blog
                            [subject#4] => Années
                        )

                    [category#] => 4
                    [category] => Strasbourg Laboratoire de Demain
                    [category#2] => 2017
                    [category#3] => blog
                    [category#4] => Années
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://www.shadok.strasbourg.eu/?p=7460/
                    [description#] => 1
                    [description] => <p><img width="1400" height="518" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/visuel-novland3.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/visuel-novland3.jpg 1400w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/visuel-novland3-150x56.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/visuel-novland3-300x111.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/visuel-novland3-768x284.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/visuel-novland3-1024x379.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/visuel-novland3-600x222.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/visuel-novland3-245x91.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/visuel-novland3-580x215.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/visuel-novland3-700x259.jpg 700w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/visuel-novland3-270x100.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/visuel-novland3-500x185.jpg 500w" sizes="(max-width: 1400px) 100vw, 1400px" /></p>
<p>&nbsp;</p>
<h4><strong>Novland c'est quoi ? </strong></h4>
<p>&nbsp;</p>
<p><img class="wp-image-6597 alignleft" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/Visuel-Novland.jpg" width="296" height="434" /></p>
<p>NOVLAND est une revue satirique illustrée qui tente de débusquer les langues de bois et autres traquenards d’affaires publiques. L’origine du nom, vient de la <strong>Novlangue</strong>, un langage anticipé par Georges Orwell dans son livre <em>1984</em>, dont le concept était d’épurer la langue des mots négatifs, afin de ne plus pouvoir penser la critique du régime. On propose de réfléchir à chaque numéro à un sujet comme la publicité, le journal télévisé ou encore le terrorisme.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>En se basant sur des sources diverses touchant généralement les sciences sociales, le journal essaye de traduire celles-ci en illustrations ou encore en bandes dessinées. La résidence au Shadok sera l’occasion de travailler sur le prochain numéro qui aura pour thème, le transhumanisme.</p>
<p>&nbsp;</p>
<h4>En quoi consiste les ateliers de Novland ?</h4>
<figure><img class="size-medium wp-image-6600 alignright" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/VisuelAtelierNVLD-300x410.jpg" /></figure>
<p>Après avoir passé en revue les possibilités du journal graphique, on fera fonctionner nos méninges pour s’amuser à imaginer le futur qu’on nous promet peuplé d’hommes robots, de cyborg et de toutes ces choses qui mélangent boulons, vis et corps… Des petits jeux graphiques feront offices de rubriques, et constitueront le journal participatif de vos envies.</p>
<p><strong>L’objet produit à la fin de l’atelier sera imprimé, exposé et diffusé tout au long de la résidence de Novland.</strong></p>
<p>&nbsp;</p>
<p>Les ateliers de Novland se veulent comme un terrain civique où chacun aura la possibilité d'exprimer ses idées et de partager collectivement un moment de réflexion. Cette démarche s'inscrit également dans des problématiques de rapport au papier et plus spécifiquement l'objet éditorial.</p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/focus-sur-novland/">Focus sur : Novland</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p><img width="1400" height="518" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/visuel-novland3.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/visuel-novland3.jpg 1400w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/visuel-novland3-150x56.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/visuel-novland3-300x111.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/visuel-novland3-768x284.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/visuel-novland3-1024x379.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/visuel-novland3-600x222.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/visuel-novland3-245x91.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/visuel-novland3-580x215.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/visuel-novland3-700x259.jpg 700w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/visuel-novland3-270x100.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/visuel-novland3-500x185.jpg 500w" sizes="(max-width: 1400px) 100vw, 1400px" /></p>&nbsp;
<h4><strong>Novland c'est quoi ? </strong></h4>
&nbsp;

<img class="wp-image-6597 alignleft" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/Visuel-Novland.jpg" width="296" height="434" />

NOVLAND est une revue satirique illustrée qui tente de débusquer les langues de bois et autres traquenards d’affaires publiques. L’origine du nom, vient de la <strong>Novlangue</strong>, un langage anticipé par Georges Orwell dans son livre <em>1984</em>, dont le concept était d’épurer la langue des mots négatifs, afin de ne plus pouvoir penser la critique du régime. On propose de réfléchir à chaque numéro à un sujet comme la publicité, le journal télévisé ou encore le terrorisme.

&nbsp;

En se basant sur des sources diverses touchant généralement les sciences sociales, le journal essaye de traduire celles-ci en illustrations ou encore en bandes dessinées. La résidence au Shadok sera l’occasion de travailler sur le prochain numéro qui aura pour thème, le transhumanisme.

&nbsp;
<h4>En quoi consiste les ateliers de Novland ?</h4>
<figure><img class="size-medium wp-image-6600 alignright" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/VisuelAtelierNVLD-300x410.jpg" /></figure>
Après avoir passé en revue les possibilités du journal graphique, on fera fonctionner nos méninges pour s’amuser à imaginer le futur qu’on nous promet peuplé d’hommes robots, de cyborg et de toutes ces choses qui mélangent boulons, vis et corps… Des petits jeux graphiques feront offices de rubriques, et constitueront le journal participatif de vos envies.

<strong>L’objet produit à la fin de l’atelier sera imprimé, exposé et diffusé tout au long de la résidence de Novland.</strong>

&nbsp;

Les ateliers de Novland se veulent comme un terrain civique où chacun aura la possibilité d'exprimer ses idées et de partager collectivement un moment de réflexion. Cette démarche s'inscrit également dans des problématiques de rapport au papier et plus spécifiquement l'objet éditorial.<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/focus-sur-novland/">Focus sur : Novland</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <p><img width="1400" height="518" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/visuel-novland3.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/visuel-novland3.jpg 1400w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/visuel-novland3-150x56.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/visuel-novland3-300x111.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/visuel-novland3-768x284.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/visuel-novland3-1024x379.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/visuel-novland3-600x222.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/visuel-novland3-245x91.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/visuel-novland3-580x215.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/visuel-novland3-700x259.jpg 700w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/visuel-novland3-270x100.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/visuel-novland3-500x185.jpg 500w" sizes="(max-width: 1400px) 100vw, 1400px" /></p>
<p>&nbsp;</p>
<h4><strong>Novland c'est quoi ? </strong></h4>
<p>&nbsp;</p>
<p><img class="wp-image-6597 alignleft" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/Visuel-Novland.jpg" width="296" height="434" /></p>
<p>NOVLAND est une revue satirique illustrée qui tente de débusquer les langues de bois et autres traquenards d’affaires publiques. L’origine du nom, vient de la <strong>Novlangue</strong>, un langage anticipé par Georges Orwell dans son livre <em>1984</em>, dont le concept était d’épurer la langue des mots négatifs, afin de ne plus pouvoir penser la critique du régime. On propose de réfléchir à chaque numéro à un sujet comme la publicité, le journal télévisé ou encore le terrorisme.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>En se basant sur des sources diverses touchant généralement les sciences sociales, le journal essaye de traduire celles-ci en illustrations ou encore en bandes dessinées. La résidence au Shadok sera l’occasion de travailler sur le prochain numéro qui aura pour thème, le transhumanisme.</p>
<p>&nbsp;</p>
<h4>En quoi consiste les ateliers de Novland ?</h4>
<figure><img class="size-medium wp-image-6600 alignright" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/VisuelAtelierNVLD-300x410.jpg" /></figure>
<p>Après avoir passé en revue les possibilités du journal graphique, on fera fonctionner nos méninges pour s’amuser à imaginer le futur qu’on nous promet peuplé d’hommes robots, de cyborg et de toutes ces choses qui mélangent boulons, vis et corps… Des petits jeux graphiques feront offices de rubriques, et constitueront le journal participatif de vos envies.</p>
<p><strong>L’objet produit à la fin de l’atelier sera imprimé, exposé et diffusé tout au long de la résidence de Novland.</strong></p>
<p>&nbsp;</p>
<p>Les ateliers de Novland se veulent comme un terrain civique où chacun aura la possibilité d'exprimer ses idées et de partager collectivement un moment de réflexion. Cette démarche s'inscrit également dans des problématiques de rapport au papier et plus spécifiquement l'objet éditorial.</p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/focus-sur-novland/">Focus sur : Novland</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p><img width="1400" height="518" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/visuel-novland3.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/visuel-novland3.jpg 1400w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/visuel-novland3-150x56.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/visuel-novland3-300x111.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/visuel-novland3-768x284.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/visuel-novland3-1024x379.jpg 1024w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/visuel-novland3-600x222.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/visuel-novland3-245x91.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/visuel-novland3-580x215.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/visuel-novland3-700x259.jpg 700w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/visuel-novland3-270x100.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/visuel-novland3-500x185.jpg 500w" sizes="(max-width: 1400px) 100vw, 1400px" /></p>&nbsp;
<h4><strong>Novland c'est quoi ? </strong></h4>
&nbsp;

<img class="wp-image-6597 alignleft" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/Visuel-Novland.jpg" width="296" height="434" />

NOVLAND est une revue satirique illustrée qui tente de débusquer les langues de bois et autres traquenards d’affaires publiques. L’origine du nom, vient de la <strong>Novlangue</strong>, un langage anticipé par Georges Orwell dans son livre <em>1984</em>, dont le concept était d’épurer la langue des mots négatifs, afin de ne plus pouvoir penser la critique du régime. On propose de réfléchir à chaque numéro à un sujet comme la publicité, le journal télévisé ou encore le terrorisme.

&nbsp;

En se basant sur des sources diverses touchant généralement les sciences sociales, le journal essaye de traduire celles-ci en illustrations ou encore en bandes dessinées. La résidence au Shadok sera l’occasion de travailler sur le prochain numéro qui aura pour thème, le transhumanisme.

&nbsp;
<h4>En quoi consiste les ateliers de Novland ?</h4>
<figure><img class="size-medium wp-image-6600 alignright" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/05/VisuelAtelierNVLD-300x410.jpg" /></figure>
Après avoir passé en revue les possibilités du journal graphique, on fera fonctionner nos méninges pour s’amuser à imaginer le futur qu’on nous promet peuplé d’hommes robots, de cyborg et de toutes ces choses qui mélangent boulons, vis et corps… Des petits jeux graphiques feront offices de rubriques, et constitueront le journal participatif de vos envies.

<strong>L’objet produit à la fin de l’atelier sera imprimé, exposé et diffusé tout au long de la résidence de Novland.</strong>

&nbsp;

Les ateliers de Novland se veulent comme un terrain civique où chacun aura la possibilité d'exprimer ses idées et de partager collectivement un moment de réflexion. Cette démarche s'inscrit également dans des problématiques de rapport au papier et plus spécifiquement l'objet éditorial.<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/focus-sur-novland/">Focus sur : Novland</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [category@term] => Strasbourg Laboratoire de Demain
                    [category#2@term] => 2017
                    [category#3@term] => blog
                    [category#4@term] => Années
                    [date_timestamp] => 1501088600
                )

            [18] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Focus sur : #ORAMA
                    [link#] => 1
                    [link] => https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/hashtagorama/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Wed, 26 Jul 2017 16:32:37 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Administrateurs Shadok
                            [subject#] => 3
                            [subject] => 2017
                            [subject#2] => blog
                            [subject#3] => Années
                        )

                    [category#] => 3
                    [category] => 2017
                    [category#2] => blog
                    [category#3] => Années
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://www.shadok.strasbourg.eu/?p=7459/
                    [description#] => 1
                    [description] => <p><img width="9933" height="14043" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/affiche_A0_hashtagorama-page-001.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/affiche_A0_hashtagorama-page-001.jpg 9933w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/affiche_A0_hashtagorama-page-001-150x212.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/affiche_A0_hashtagorama-page-001-300x424.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/affiche_A0_hashtagorama-page-001-768x1086.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/affiche_A0_hashtagorama-page-001-724x1024.jpg 724w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/affiche_A0_hashtagorama-page-001-600x848.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/affiche_A0_hashtagorama-page-001-245x346.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/affiche_A0_hashtagorama-page-001-580x820.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/affiche_A0_hashtagorama-page-001-265x375.jpg 265w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/affiche_A0_hashtagorama-page-001-191x270.jpg 191w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/affiche_A0_hashtagorama-page-001-500x707.jpg 500w" sizes="(max-width: 9933px) 100vw, 9933px" /></p>
<p><span class="red">Pour ceux qui sont déjà venus au Shadok, vous avez certainement aperçu cet étrange photomaton aux couleurs de la structure, situé près de l'accueil. C'est un Giforama ! Et bien, le collectif Nouvelle Cuisine est de retour avec un tout autre projet : le Hashtagorama.</span></p>
<p>&nbsp;</p>
<h2>Hashtags et Instagram</h2>
<p>Ce projet lauréat de l'appel Kit de Prototypage du FabLab du Shadok 2016, porté par le Shadok, l'Eurométropole de Strasbourg, AVLAB, Accro et le PAMA, et sera présenté dans le cadre de l'exposition Strasbourg Laboratoire de Demain du 10 octobre 2017 au 21 janvier 2018. Le <span style="color: #333333;">#Orama</span> est une borne, libre d'accès, conçue dans le but de divertir son utilisateur dans un environnement numérique. Ici, on incitera les gens à se prendre en photo et à la partager sur Instagram, voire à l'imprimer.</p>
<p>Ce réseau social, basé sur le partage de photo/vidéo et la diffusion via <a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Hashtag">hashtags</a>, nous a montré plus d'une fois qu'il suffit de peu de choses pour qu'un contenu devienne "viral" sur la toile. C'est une expérience que <span style="color: #333333;">Nouvelle Cuisine</span> cherche a réitérer avec les visiteurs d'un lieu comme le Shadok, majoritairement mordus de numérique et de technologies de pointe.</p>
<p>Comme avec le Giforama, laissez-vous tenter par cette cabine connectée made in <span style="color: #333333;">Nouvelle Cuisine</span> lors de vos passages au Shadok. Le système de hashtag vous permettra de suivre les aventures uniques de vos photos à travers les nombreux événements du lieu, tout au long de l'exposition transformant Strasbourg en laboratoire de demain.</p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/hashtagorama/">Focus sur : #ORAMA</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p><img width="9933" height="14043" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/affiche_A0_hashtagorama-page-001.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/affiche_A0_hashtagorama-page-001.jpg 9933w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/affiche_A0_hashtagorama-page-001-150x212.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/affiche_A0_hashtagorama-page-001-300x424.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/affiche_A0_hashtagorama-page-001-768x1086.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/affiche_A0_hashtagorama-page-001-724x1024.jpg 724w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/affiche_A0_hashtagorama-page-001-600x848.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/affiche_A0_hashtagorama-page-001-245x346.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/affiche_A0_hashtagorama-page-001-580x820.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/affiche_A0_hashtagorama-page-001-265x375.jpg 265w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/affiche_A0_hashtagorama-page-001-191x270.jpg 191w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/affiche_A0_hashtagorama-page-001-500x707.jpg 500w" sizes="(max-width: 9933px) 100vw, 9933px" /></p><span class="red">Pour ceux qui sont déjà venus au Shadok, vous avez certainement aperçu cet étrange photomaton aux couleurs de la structure, situé près de l'accueil. C'est un Giforama ! Et bien, le collectif Nouvelle Cuisine est de retour avec un tout autre projet : le Hashtagorama.</span>

&nbsp;
<h2>Hashtags et Instagram</h2>
Ce projet lauréat de l'appel Kit de Prototypage du FabLab du Shadok 2016, porté par le Shadok, l'Eurométropole de Strasbourg, AVLAB, Accro et le PAMA, et sera présenté dans le cadre de l'exposition Strasbourg Laboratoire de Demain du 10 octobre 2017 au 21 janvier 2018. Le <span style="color: #333333;">#Orama</span> est une borne, libre d'accès, conçue dans le but de divertir son utilisateur dans un environnement numérique. Ici, on incitera les gens à se prendre en photo et à la partager sur Instagram, voire à l'imprimer.

Ce réseau social, basé sur le partage de photo/vidéo et la diffusion via <a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Hashtag">hashtags</a>, nous a montré plus d'une fois qu'il suffit de peu de choses pour qu'un contenu devienne "viral" sur la toile. C'est une expérience que <span style="color: #333333;">Nouvelle Cuisine</span> cherche a réitérer avec les visiteurs d'un lieu comme le Shadok, majoritairement mordus de numérique et de technologies de pointe.

Comme avec le Giforama, laissez-vous tenter par cette cabine connectée made in <span style="color: #333333;">Nouvelle Cuisine</span> lors de vos passages au Shadok. Le système de hashtag vous permettra de suivre les aventures uniques de vos photos à travers les nombreux événements du lieu, tout au long de l'exposition transformant Strasbourg en laboratoire de demain.<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/hashtagorama/">Focus sur : #ORAMA</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <p><img width="9933" height="14043" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/affiche_A0_hashtagorama-page-001.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/affiche_A0_hashtagorama-page-001.jpg 9933w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/affiche_A0_hashtagorama-page-001-150x212.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/affiche_A0_hashtagorama-page-001-300x424.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/affiche_A0_hashtagorama-page-001-768x1086.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/affiche_A0_hashtagorama-page-001-724x1024.jpg 724w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/affiche_A0_hashtagorama-page-001-600x848.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/affiche_A0_hashtagorama-page-001-245x346.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/affiche_A0_hashtagorama-page-001-580x820.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/affiche_A0_hashtagorama-page-001-265x375.jpg 265w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/affiche_A0_hashtagorama-page-001-191x270.jpg 191w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/affiche_A0_hashtagorama-page-001-500x707.jpg 500w" sizes="(max-width: 9933px) 100vw, 9933px" /></p>
<p><span class="red">Pour ceux qui sont déjà venus au Shadok, vous avez certainement aperçu cet étrange photomaton aux couleurs de la structure, situé près de l'accueil. C'est un Giforama ! Et bien, le collectif Nouvelle Cuisine est de retour avec un tout autre projet : le Hashtagorama.</span></p>
<p>&nbsp;</p>
<h2>Hashtags et Instagram</h2>
<p>Ce projet lauréat de l'appel Kit de Prototypage du FabLab du Shadok 2016, porté par le Shadok, l'Eurométropole de Strasbourg, AVLAB, Accro et le PAMA, et sera présenté dans le cadre de l'exposition Strasbourg Laboratoire de Demain du 10 octobre 2017 au 21 janvier 2018. Le <span style="color: #333333;">#Orama</span> est une borne, libre d'accès, conçue dans le but de divertir son utilisateur dans un environnement numérique. Ici, on incitera les gens à se prendre en photo et à la partager sur Instagram, voire à l'imprimer.</p>
<p>Ce réseau social, basé sur le partage de photo/vidéo et la diffusion via <a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Hashtag">hashtags</a>, nous a montré plus d'une fois qu'il suffit de peu de choses pour qu'un contenu devienne "viral" sur la toile. C'est une expérience que <span style="color: #333333;">Nouvelle Cuisine</span> cherche a réitérer avec les visiteurs d'un lieu comme le Shadok, majoritairement mordus de numérique et de technologies de pointe.</p>
<p>Comme avec le Giforama, laissez-vous tenter par cette cabine connectée made in <span style="color: #333333;">Nouvelle Cuisine</span> lors de vos passages au Shadok. Le système de hashtag vous permettra de suivre les aventures uniques de vos photos à travers les nombreux événements du lieu, tout au long de l'exposition transformant Strasbourg en laboratoire de demain.</p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/hashtagorama/">Focus sur : #ORAMA</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p><img width="9933" height="14043" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/affiche_A0_hashtagorama-page-001.jpg" class="attachment-post-thumbnail size-post-thumbnail wp-post-image" alt="" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/affiche_A0_hashtagorama-page-001.jpg 9933w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/affiche_A0_hashtagorama-page-001-150x212.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/affiche_A0_hashtagorama-page-001-300x424.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/affiche_A0_hashtagorama-page-001-768x1086.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/affiche_A0_hashtagorama-page-001-724x1024.jpg 724w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/affiche_A0_hashtagorama-page-001-600x848.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/affiche_A0_hashtagorama-page-001-245x346.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/affiche_A0_hashtagorama-page-001-580x820.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/affiche_A0_hashtagorama-page-001-265x375.jpg 265w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/affiche_A0_hashtagorama-page-001-191x270.jpg 191w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/affiche_A0_hashtagorama-page-001-500x707.jpg 500w" sizes="(max-width: 9933px) 100vw, 9933px" /></p><span class="red">Pour ceux qui sont déjà venus au Shadok, vous avez certainement aperçu cet étrange photomaton aux couleurs de la structure, situé près de l'accueil. C'est un Giforama ! Et bien, le collectif Nouvelle Cuisine est de retour avec un tout autre projet : le Hashtagorama.</span>

&nbsp;
<h2>Hashtags et Instagram</h2>
Ce projet lauréat de l'appel Kit de Prototypage du FabLab du Shadok 2016, porté par le Shadok, l'Eurométropole de Strasbourg, AVLAB, Accro et le PAMA, et sera présenté dans le cadre de l'exposition Strasbourg Laboratoire de Demain du 10 octobre 2017 au 21 janvier 2018. Le <span style="color: #333333;">#Orama</span> est une borne, libre d'accès, conçue dans le but de divertir son utilisateur dans un environnement numérique. Ici, on incitera les gens à se prendre en photo et à la partager sur Instagram, voire à l'imprimer.

Ce réseau social, basé sur le partage de photo/vidéo et la diffusion via <a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Hashtag">hashtags</a>, nous a montré plus d'une fois qu'il suffit de peu de choses pour qu'un contenu devienne "viral" sur la toile. C'est une expérience que <span style="color: #333333;">Nouvelle Cuisine</span> cherche a réitérer avec les visiteurs d'un lieu comme le Shadok, majoritairement mordus de numérique et de technologies de pointe.

Comme avec le Giforama, laissez-vous tenter par cette cabine connectée made in <span style="color: #333333;">Nouvelle Cuisine</span> lors de vos passages au Shadok. Le système de hashtag vous permettra de suivre les aventures uniques de vos photos à travers les nombreux événements du lieu, tout au long de l'exposition transformant Strasbourg en laboratoire de demain.<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/hashtagorama/">Focus sur : #ORAMA</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [category@term] => 2017
                    [category#2@term] => blog
                    [category#3@term] => Années
                    [date_timestamp] => 1501086757
                )

            [19] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Focus sur : Bonne Étoile Health
                    [link#] => 1
                    [link] => https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/bonne-etoile-health/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Wed, 26 Jul 2017 16:37:42 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Administrateurs Shadok
                            [subject#] => 4
                            [subject] => Strasbourg Laboratoire de Demain
                            [subject#2] => 2017
                            [subject#3] => blog
                            [subject#4] => Années
                        )

                    [category#] => 4
                    [category] => Strasbourg Laboratoire de Demain
                    [category#2] => 2017
                    [category#3] => blog
                    [category#4] => Années
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => https://www.shadok.strasbourg.eu/?p=7455/
                    [description#] => 1
                    [description] => <p>Le projet de nutrition personnalisée, Bonne Étoile Health, est un programme de développement nutritionnel permettant à ses bénéficiaires de mesurer la quantité de nutriments présente dans leur nourriture et d&#8217;estimer leurs besoins quotidiens. Dans le cadre de l&#8217;exposition Strasbourg Laboratoire de Demain, l&#8217;équipe conçoit une machine nutritive. Un véritable challenge Manger mieux, manger sain&#8230; Une [&#8230;]</p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/bonne-etoile-health/">Focus sur : Bonne Étoile Health</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p class="_2cuy _3dgx _2vxa"><span class="red">Le projet de nutrition personnalisée, <span style="color: #ff0000;">Bonne Étoile Health</span>, est un programme de développement nutritionnel permettant à ses bénéficiaires de mesurer la quantité de nutriments présente dans leur nourriture et d&rsquo;estimer leurs besoins quotidiens. Dans le cadre de l&rsquo;exposition Strasbourg Laboratoire de Demain, l&rsquo;équipe conçoit une machine nutritive.</span></p>
<h2 class="_2cuy _3dgx _2vxa">Un véritable challenge</h2>
<p>Manger mieux, manger sain&#8230; Une thématique en vogue et médiatisée notamment autour des modes de vie vegans, végétariens et gluten-free.</p>
<p>Bonne Étoile Health prend le pari du développement des repas personnalisés à travers le prototypage d&rsquo;une machine permettant de lancer la préparation d&rsquo;un breuvage adapté à vos besoins nutritionnels grâce au simple déclenchement d&rsquo;une commande par l&rsquo;utilisateur. Un gros défi tant au niveau de la conception que du prototypage pour cette entreprise strasbourgeoise émergente.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p data-canvas-width="442.9530918273495"><img class="wp-image-7464 alignleft" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/bonne-étoile-health.jpg" width="170" height="170" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/bonne-étoile-health.jpg 960w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/bonne-étoile-health-150x150.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/bonne-étoile-health-300x300.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/bonne-étoile-health-768x768.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/bonne-étoile-health-600x600.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/bonne-étoile-health-245x245.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/bonne-étoile-health-580x580.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/bonne-étoile-health-375x375.jpg 375w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/bonne-étoile-health-270x270.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/bonne-étoile-health-500x500.jpg 500w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/bonne-étoile-health-250x250.jpg 250w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/bonne-étoile-health-540x540.jpg 540w" sizes="(max-width: 170px) 100vw, 170px" />Les recettes de ces repas sont essentiellement composées d&rsquo;ingrédients végétaux, tels que des graines, des fruits secs, des extraits de protéine de soja, etc. et peuvent être complétées avec des vitamines et des minéraux afin de respecter minutieusement les apports journaliers recommandés, pour chaque utilisateur.</p>
<p class="_2cuy _3dgx _2vxa"><span style="font-size: 1.125em; line-height: inherit;"> </span></p>
<h2>Collaboration et partenariats</h2>
<p class="_2cuy _3dgx _2vxa">Avec le soutien de l’appel à projets Kit de Prototypage du FabLab du Shadok 2016 et en partenariat avec l’Eurométropole de Strasbourg, AvLab, ACCRO et le PAMA, le développement du prototype s&rsquo;est réalisée en collaboration avec l&rsquo;INSA Strasbourg et ses ingénieurs. Ces derniers travaillent sur ce projet depuis plus d&rsquo;un an. La partie programmation de l&rsquo;application et de contrôle de la machine par web est terminée depuis mai 2017.</p>
<p>L&rsquo;interface web et smartphone qui complètent la machine permettront à l&rsquo;utilisateur de suivre ses progrès, à la manière des applications de fitness ou de sport. Elle fournira aussi une aide et des objectifs « healthy » à atteindre.</p>
<p data-canvas-width="422.0903617144011">
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/bonne-etoile-health/">Focus sur : Bonne Étoile Health</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <p>Le projet de nutrition personnalisée, Bonne Étoile Health, est un programme de développement nutritionnel permettant à ses bénéficiaires de mesurer la quantité de nutriments présente dans leur nourriture et d&#8217;estimer leurs besoins quotidiens. Dans le cadre de l&#8217;exposition Strasbourg Laboratoire de Demain, l&#8217;équipe conçoit une machine nutritive. Un véritable challenge Manger mieux, manger sain&#8230; Une [&#8230;]</p>
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/bonne-etoile-health/">Focus sur : Bonne Étoile Health</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p class="_2cuy _3dgx _2vxa"><span class="red">Le projet de nutrition personnalisée, <span style="color: #ff0000;">Bonne Étoile Health</span>, est un programme de développement nutritionnel permettant à ses bénéficiaires de mesurer la quantité de nutriments présente dans leur nourriture et d&rsquo;estimer leurs besoins quotidiens. Dans le cadre de l&rsquo;exposition Strasbourg Laboratoire de Demain, l&rsquo;équipe conçoit une machine nutritive.</span></p>
<h2 class="_2cuy _3dgx _2vxa">Un véritable challenge</h2>
<p>Manger mieux, manger sain&#8230; Une thématique en vogue et médiatisée notamment autour des modes de vie vegans, végétariens et gluten-free.</p>
<p>Bonne Étoile Health prend le pari du développement des repas personnalisés à travers le prototypage d&rsquo;une machine permettant de lancer la préparation d&rsquo;un breuvage adapté à vos besoins nutritionnels grâce au simple déclenchement d&rsquo;une commande par l&rsquo;utilisateur. Un gros défi tant au niveau de la conception que du prototypage pour cette entreprise strasbourgeoise émergente.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p data-canvas-width="442.9530918273495"><img class="wp-image-7464 alignleft" src="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/bonne-étoile-health.jpg" width="170" height="170" srcset="https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/bonne-étoile-health.jpg 960w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/bonne-étoile-health-150x150.jpg 150w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/bonne-étoile-health-300x300.jpg 300w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/bonne-étoile-health-768x768.jpg 768w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/bonne-étoile-health-600x600.jpg 600w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/bonne-étoile-health-245x245.jpg 245w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/bonne-étoile-health-580x580.jpg 580w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/bonne-étoile-health-375x375.jpg 375w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/bonne-étoile-health-270x270.jpg 270w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/bonne-étoile-health-500x500.jpg 500w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/bonne-étoile-health-250x250.jpg 250w, https://www.shadok.strasbourg.eu/wp-content/uploads/2017/07/bonne-étoile-health-540x540.jpg 540w" sizes="(max-width: 170px) 100vw, 170px" />Les recettes de ces repas sont essentiellement composées d&rsquo;ingrédients végétaux, tels que des graines, des fruits secs, des extraits de protéine de soja, etc. et peuvent être complétées avec des vitamines et des minéraux afin de respecter minutieusement les apports journaliers recommandés, pour chaque utilisateur.</p>
<p class="_2cuy _3dgx _2vxa"><span style="font-size: 1.125em; line-height: inherit;"> </span></p>
<h2>Collaboration et partenariats</h2>
<p class="_2cuy _3dgx _2vxa">Avec le soutien de l’appel à projets Kit de Prototypage du FabLab du Shadok 2016 et en partenariat avec l’Eurométropole de Strasbourg, AvLab, ACCRO et le PAMA, le développement du prototype s&rsquo;est réalisée en collaboration avec l&rsquo;INSA Strasbourg et ses ingénieurs. Ces derniers travaillent sur ce projet depuis plus d&rsquo;un an. La partie programmation de l&rsquo;application et de contrôle de la machine par web est terminée depuis mai 2017.</p>
<p>L&rsquo;interface web et smartphone qui complètent la machine permettront à l&rsquo;utilisateur de suivre ses progrès, à la manière des applications de fitness ou de sport. Elle fournira aussi une aide et des objectifs « healthy » à atteindre.</p>
<p data-canvas-width="422.0903617144011">
<p>Cet article <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu/blog/bonne-etoile-health/">Focus sur : Bonne Étoile Health</a> est apparu en premier sur <a rel="nofollow" href="https://www.shadok.strasbourg.eu">Shadok</a>.</p>

                    [category@term] => Strasbourg Laboratoire de Demain
                    [category#2@term] => 2017
                    [category#3@term] => blog
                    [category#4@term] => Années
                    [date_timestamp] => 1501087062
                )

        )

    [channel] => Array
        (
            [title#] => 1
            [title] => Shadok
            [atom] => Array
                (
                    [link#] => 1
                    [link@] => href,rel,type
                    [link@href] => https://www.shadok.strasbourg.eu/feed/
                    [link@rel] => self
                    [link@type] => application/rss+xml
                )

            [link#] => 1
            [link] => https://www.shadok.strasbourg.eu
            [description#] => 1
            [description] => Fabrique du numérique
            [lastbuilddate#] => 1
            [lastbuilddate] => Mon, 24 Sep 2018 18:32:59 +0000
            [language#] => 1
            [language] => fr-FR
            [sy] => Array
                (
                    [updateperiod#] => 1
                    [updateperiod] => hourly
                    [updatefrequency#] => 1
                    [updatefrequency] => 1
                )

            [tagline#] => 1
            [tagline] => Fabrique du numérique
            [subtitle#] => 1
            [subtitle] => Fabrique du numérique
        )

    [textinput] => Array
        (
        )

    [image] => Array
        (
        )

    [feed_type] => RSS
    [feed_version] => 2.0
    [encoding] => UTF-8
    [_source_encoding] => 
    [ERROR] => 
    [WARNING] => 
    [_ATOM_CONTENT_CONSTRUCTS] => Array
        (
            [0] => content
            [1] => summary
            [2] => title
            [3] => info
            [4] => tagline
            [5] => copyright
            [6] => rights
            [7] => subtitle
        )

    [_XHTML_CONTENT_CONSTRUCTS] => Array
        (
            [0] => body
            [1] => div
        )

    [_KNOWN_ENCODINGS] => Array
        (
            [0] => UTF-8
            [1] => US-ASCII
            [2] => ISO-8859-1
        )

    [stack] => Array
        (
        )

    [inchannel] => 
    [initem] => 
    [incontent] => Array
        (
        )

    [exclude_top] => 
    [intextinput] => 
    [inimage] => 
    [current_namespace] => 
    [current_category] => 0
    [last_modified] => Mon, 24 Sep 2018 18:32:59 GMT

    [etag] => "23d6540813c1daf8a5a0739ef84d5fa9"

    [rss_origin] => 5
)