Index Strasbourg curieux Strasbourg à la loupe

Agenda curieux :: Actu des sites Strasbourgeois :: Hébergement strasbourgeois

Strasbourg à la loupe » EELV Alsace

Sites

35233 articles (34419 non lus) dans 281 sites

Exposition Exposition (1365 non lus)
Concert / soirée Concert / soirée (3324 non lus)
Guide / média Guide / média (11089 non lus)
Média_vidéo Média_vidéo (1125 non lus)
Projection Projection (34 non lus)
Politique / social Politique / social (10068 non lus)
théâtre théâtre (821 non lus)
Artiste Artiste (207 non lus)
Inclassables Inclassables (305 non lus)
Edition/bd/imprimerie Edition/bd/imprimerie (1738 non lus)
Vélo transport Vélo transport (1185 non lus)
Monde Numérique Monde Numérique (1191 non lus)
Monde Numérique Média Monde Numérique Média (462 non lus)
Nature et Agriculture Nature et Agriculture (945 non lus)
Vie/assoc Quartiers Vie/assoc Quartiers (560 non lus)
 «  Expand/Collapse
MagpieRSS Object
(
    [parser] => Resource id #19
    [current_item] => Array
        (
        )

    [items] => Array
        (
            [0] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => FESSENHEIM : CELA NE CESSERA-T-IL DONC JAMAIS ?
                    [link#] => 1
                    [link] => http://alsace.eelv.fr/fessenheim-cela-ne-cessera-t-il-donc-jamais/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Thu, 26 Jul 2018 10:28:38 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => EELV Alsace
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Actualité
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => Actualité
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://alsace.eelv.fr/?p=3469
                    [description#] => 1
                    [description] => Le maigre espoir d’une évolution favorable et&#160;rapide du&#160;dossier Fessenheim conduisant à la&#160;fermeture de&#160;la centrale vient une fois de&#160;plus d’être balayé par le&#160;gouvernement. Le&#160;secrétaire d’État à la&#160;transition énergétique, Sébastien Lecornu, vient en&#160;effet de&#160;retarder la&#160;fermeture de&#160;la centrale pour la&#160;reporter... <a href='http://alsace.eelv.fr/fessenheim-cela-ne-cessera-t-il-donc-jamais/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p style="text-align: justify">Le maigre espoir d’une évolution favorable et rapide du dossier Fessenheim conduisant à la fermeture de la centrale vient une fois de plus d’être balayé par le gouvernement. Le secrétaire d’État à la transition énergétique, Sébastien Lecornu, vient en effet de retarder la fermeture de la centrale pour la reporter à fin 2019.<span id="more-3469"></span></p>
<p style="text-align: justify">Le prétexte ? Le même que pour le gouvernement Hollande. Tant que l’EPR de Flamanville ne sera pas en activité, Fessenheim ne fermera pas. Or la mise en route du site de Flamanville connaît des retards à répétition et on peut douter d&rsquo;une fermeture prochaine de la centrale Alsacienne.</p>
<p style="text-align: justify">Disparues les promesses électorales d’arrêt de Fessenheim fin 2018/début 2019 : les gouvernements se succèdent mais les centrales et les vieilles méthodes restent. À chaque prolongation, c’est avec toute la population alsacienne et badoise que le gouvernement joue à la roulette russe. Ainsi, dans l‘hypothèse où l’EPR de Flamanville ne serait jamais activé pour cause de difficultés techniques, continuerons-nous à faire fonctionner Fessenheim jusqu’à l’accident ?</p>
<p style="text-align: justify">Il est plus que temps de remplacer le nucléaire par les énergies renouvelables tout en réduisant notre consommation énergétique gargantuesque et ruineuse.</p>
<p style="text-align: justify">C’est pourquoi Europe Ecologie – Les Verts Alsace demande au gouvernement de délier les deux projets afin d’amorcer enfin la fermeture de Fessenheim et d&rsquo;entamer la transition énergétique. Pour l&rsquo;avenir, nous devons urgemment en finir avec cette bombe à retardement nucléaire !</p>
<p style="text-align: justify">
<p style="text-align: justify">
<p style="text-align: justify">Le BER d&rsquo;EELV Alsace<br />
Philippe AULLEN, Cécile GERMAIN, Mélanie GOERKE, Alexandre GONÇALVES, Michaël KUGLER, Loïc MINERY, Christelle SYLLAS</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => Le maigre espoir d’une évolution favorable et&#160;rapide du&#160;dossier Fessenheim conduisant à la&#160;fermeture de&#160;la centrale vient une fois de&#160;plus d’être balayé par le&#160;gouvernement. Le&#160;secrétaire d’État à la&#160;transition énergétique, Sébastien Lecornu, vient en&#160;effet de&#160;retarder la&#160;fermeture de&#160;la centrale pour la&#160;reporter... <a href='http://alsace.eelv.fr/fessenheim-cela-ne-cessera-t-il-donc-jamais/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p style="text-align: justify">Le maigre espoir d’une évolution favorable et rapide du dossier Fessenheim conduisant à la fermeture de la centrale vient une fois de plus d’être balayé par le gouvernement. Le secrétaire d’État à la transition énergétique, Sébastien Lecornu, vient en effet de retarder la fermeture de la centrale pour la reporter à fin 2019.<span id="more-3469"></span></p>
<p style="text-align: justify">Le prétexte ? Le même que pour le gouvernement Hollande. Tant que l’EPR de Flamanville ne sera pas en activité, Fessenheim ne fermera pas. Or la mise en route du site de Flamanville connaît des retards à répétition et on peut douter d&rsquo;une fermeture prochaine de la centrale Alsacienne.</p>
<p style="text-align: justify">Disparues les promesses électorales d’arrêt de Fessenheim fin 2018/début 2019 : les gouvernements se succèdent mais les centrales et les vieilles méthodes restent. À chaque prolongation, c’est avec toute la population alsacienne et badoise que le gouvernement joue à la roulette russe. Ainsi, dans l‘hypothèse où l’EPR de Flamanville ne serait jamais activé pour cause de difficultés techniques, continuerons-nous à faire fonctionner Fessenheim jusqu’à l’accident ?</p>
<p style="text-align: justify">Il est plus que temps de remplacer le nucléaire par les énergies renouvelables tout en réduisant notre consommation énergétique gargantuesque et ruineuse.</p>
<p style="text-align: justify">C’est pourquoi Europe Ecologie – Les Verts Alsace demande au gouvernement de délier les deux projets afin d’amorcer enfin la fermeture de Fessenheim et d&rsquo;entamer la transition énergétique. Pour l&rsquo;avenir, nous devons urgemment en finir avec cette bombe à retardement nucléaire !</p>
<p style="text-align: justify">
<p style="text-align: justify">
<p style="text-align: justify">Le BER d&rsquo;EELV Alsace<br />
Philippe AULLEN, Cécile GERMAIN, Mélanie GOERKE, Alexandre GONÇALVES, Michaël KUGLER, Loïc MINERY, Christelle SYLLAS</p>

                    [category@term] => Actualité
                    [date_timestamp] => 1532600918
                )

            [1] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => GCO : IL N’EST PIRE SOURD QUE CELUI QUI NE VEUT PAS ENTENDRE
                    [link#] => 1
                    [link] => http://alsace.eelv.fr/gco-il-nest-pire-sourd-que-celui-qui-ne-veut-pas-entendre/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Thu, 19 Jul 2018 07:23:25 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => EELV Alsace
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Actualité
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => Actualité
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://alsace.eelv.fr/?p=3467
                    [description#] => 1
                    [description] => Avec la&#160;publication du&#160;rapport de&#160;l’enquête publique «&#160;loi sur l’eau&#160;» pour l’échangeur Nord du&#160;GCO (portion SANEF), il&#160;y a&#160;désormais 7&#160;instances indépendantes qui se&#160;sont penchées sur le&#160;projet, l’ont étudié, épluché, et&#160;évalué. Pour la&#160;septième fois, la&#160;conclusion est la&#160;même&#160;: avis... <a href='http://alsace.eelv.fr/gco-il-nest-pire-sourd-que-celui-qui-ne-veut-pas-entendre/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p style="text-align: justify">Avec la publication du rapport de l’enquête publique « loi sur l’eau » pour l’échangeur Nord du GCO (portion SANEF), il y a désormais 7 instances indépendantes qui se sont penchées sur le projet, l’ont étudié, épluché, et évalué. Pour la septième fois, la conclusion est la même : avis défavorable !<span id="more-3467"></span></p>
<p style="text-align: justify">L’accumulation des différents avis et arguments couvre de nombreux aspects du projet, comme son impact non compensable sur la biodiversité, l’augmentation de la pollution atmosphérique ou encore le fait qu’il ne règle en aucun cas la problématique des bouchons. Les constructeurs, le gouvernement et les élu·e·s de l’Eurométropole ignorent ces avis et jouent aux trois singes qui ne veulent rien entendre, rien voir et rien dire.</p>
<p style="text-align: justify">Maintenant que les différentes instances d’expert·e·s ont confirmé l’obsolescence du projet, il est plus que temps d’y mettre fin. Avec de telles lacunes, il est irréaliste de vouloir « améliorer le dossier » comme le pense Robert Hermann, président de l’Eurométropole.</p>
<p style="text-align: justify">Chaque seconde et moyens complémentaires consacrés à la réécriture du dossier sont vains et font perdre un temps précieux à l’émergence de solutions alternatives, tel que le développement de transports collectifs supplémentaires, la mise en place du ferroutage et l&rsquo;application tant attendue de l’écotaxe.</p>
<p style="text-align: justify">Par ailleurs, faut-il rappeler que l’urgence va à la préservation de notre environnement et à l&rsquo;arrêt de la catastrophe écologique en cours. Un tel projet va à l’encontre de cet objectif primordial et contredit le plan sur la préservation de la biodiversité présenté par Nicolas Hulot.</p>
<p style="text-align: justify">Ainsi, Europe Écologie &#8211; Les Verts Alsace invite le gouvernement à mettre en application au plus vite ce plan biodiversité, application qui passe forcément par l’abandon pur et simple du GCO.</p>
<p style="text-align: justify">
<p style="text-align: justify">Le BER d&rsquo;EELV Alsace</p>
<p style="text-align: justify">Philippe AULLEN, Cécile GERMAIN, Mélanie GOERKE, Alexandre GONÇALVES, Michaël KUGLER, Christelle SYLLAS</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => Avec la&#160;publication du&#160;rapport de&#160;l’enquête publique «&#160;loi sur l’eau&#160;» pour l’échangeur Nord du&#160;GCO (portion SANEF), il&#160;y a&#160;désormais 7&#160;instances indépendantes qui se&#160;sont penchées sur le&#160;projet, l’ont étudié, épluché, et&#160;évalué. Pour la&#160;septième fois, la&#160;conclusion est la&#160;même&#160;: avis... <a href='http://alsace.eelv.fr/gco-il-nest-pire-sourd-que-celui-qui-ne-veut-pas-entendre/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p style="text-align: justify">Avec la publication du rapport de l’enquête publique « loi sur l’eau » pour l’échangeur Nord du GCO (portion SANEF), il y a désormais 7 instances indépendantes qui se sont penchées sur le projet, l’ont étudié, épluché, et évalué. Pour la septième fois, la conclusion est la même : avis défavorable !<span id="more-3467"></span></p>
<p style="text-align: justify">L’accumulation des différents avis et arguments couvre de nombreux aspects du projet, comme son impact non compensable sur la biodiversité, l’augmentation de la pollution atmosphérique ou encore le fait qu’il ne règle en aucun cas la problématique des bouchons. Les constructeurs, le gouvernement et les élu·e·s de l’Eurométropole ignorent ces avis et jouent aux trois singes qui ne veulent rien entendre, rien voir et rien dire.</p>
<p style="text-align: justify">Maintenant que les différentes instances d’expert·e·s ont confirmé l’obsolescence du projet, il est plus que temps d’y mettre fin. Avec de telles lacunes, il est irréaliste de vouloir « améliorer le dossier » comme le pense Robert Hermann, président de l’Eurométropole.</p>
<p style="text-align: justify">Chaque seconde et moyens complémentaires consacrés à la réécriture du dossier sont vains et font perdre un temps précieux à l’émergence de solutions alternatives, tel que le développement de transports collectifs supplémentaires, la mise en place du ferroutage et l&rsquo;application tant attendue de l’écotaxe.</p>
<p style="text-align: justify">Par ailleurs, faut-il rappeler que l’urgence va à la préservation de notre environnement et à l&rsquo;arrêt de la catastrophe écologique en cours. Un tel projet va à l’encontre de cet objectif primordial et contredit le plan sur la préservation de la biodiversité présenté par Nicolas Hulot.</p>
<p style="text-align: justify">Ainsi, Europe Écologie &#8211; Les Verts Alsace invite le gouvernement à mettre en application au plus vite ce plan biodiversité, application qui passe forcément par l’abandon pur et simple du GCO.</p>
<p style="text-align: justify">
<p style="text-align: justify">Le BER d&rsquo;EELV Alsace</p>
<p style="text-align: justify">Philippe AULLEN, Cécile GERMAIN, Mélanie GOERKE, Alexandre GONÇALVES, Michaël KUGLER, Christelle SYLLAS</p>

                    [category@term] => Actualité
                    [date_timestamp] => 1531985005
                )

            [2] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => TRIBUNE DES EURODÉPUTÉ·E·S ÉCOLOGISTES : STOCAMINE
                    [link#] => 1
                    [link] => http://alsace.eelv.fr/tribune-des-eurordepute%c2%b7e%c2%b7s-ecologistes-stocamine/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Tue, 10 Jul 2018 08:15:11 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => EELV Alsace
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Actualité
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => Actualité
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://alsace.eelv.fr/?p=3450
                    [description#] => 1
                    [description] => STOCAMINE – LA&#160;PRÉSERVATION DE&#160;LA NAPPE RHÉNANE, UNE AFFAIRE EUROPÉENNE !
À la&#160;fin des années 1990, le&#160;projet d'enfouissement de&#160;déchets ultimes dans les anciennes mines de&#160;potasse de&#160;Wittelsheim (Haut-Rhin) avait été présenté comme une des pièces maîtresses d’une reconversion ambitieuse pour un&#160;territoire alsacien en&#160;perte de&#160;vitesse.... <a href='http://alsace.eelv.fr/tribune-des-eurordepute%c2%b7e%c2%b7s-ecologistes-stocamine/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p style="text-align: justify"><strong>STOCAMINE – LA PRÉSERVATION DE LA NAPPE RHÉNANE, UNE AFFAIRE EUROPÉENNE !</strong></p>
<p style="text-align: justify">À la fin des années 1990, le projet d&rsquo;enfouissement de déchets ultimes dans les anciennes mines de potasse de Wittelsheim (Haut-Rhin) avait été présenté comme une des pièces maîtresses d’une reconversion ambitieuse pour un territoire alsacien en perte de vitesse.<span id="more-3450"></span> Création d&#8217;emplois, pôle d&rsquo;excellence sur le traitement des déchets, réversibilité garantie… ; les promesses n&rsquo;ont pas manqué pour faire accepter le stockage de big-bags et autres fûts remplis de déchets hautement toxiques.</p>
<p style="text-align: justify">Un incident grave, l’incendie de 2002 vint hélas confirmer les craintes des associations et des riverains opposés à ce projet. Surtout il aura révélé l’extraordinaire opacité des entreprises exploitantes ainsi que la complaisance des services de l’État dans ce dossier : incertitudes voire non conformité sur le contenu de certains big-bags, cahier des charges non respecté et même arrivée de lots de déchets radioactifs&#8230; retournés à l’envoyeur (sic). En 2004 un amendement, à l’initiative du député de la circonscription, Michel Sordi, permet de passer outre l’engagement de réversibilité, ouvrant la voie à un stockage illimité des déchets. Depuis, l’opposition n’a cessé de se renforcer pour obtenir le déstockage intégral. L’ensemble des élus locaux (fait rarissime), les partis politiques, ainsi que les associations et les syndicats réunis dans un collectif, convaincus de la dangerosité de ce stockage, ont pris position pour la sortie de ces déchets, multipliant les protestations et les recours juridiques. Malgré la mobilisation, les seules réponses obtenues ont été la sortie des déchets réputés les plus dangereux, à savoir 2200 tonnes de résidus principalement mercuriels, laissant près de 42000 tonnes au fond, et un arrêté préfectoral daté du 23 mars 2017 autorisant le stockage illimité du reliquat. Nous estimons que l’État a fait là un choix aberrant après avoir trop tergiversé.</p>
<p style="text-align: justify">De nombreux experts alarment depuis longtemps sur la possible pollution de la nappe phréatique, la plus grande d’Europe. La DREAL elle-même mentionnait ce risque dans un rapport de 2010. Or cette étendue d’eau souterraine (qui s’écoule le long du Rhin depuis le sud) s’étend du nord de la Suisse aux portes de Francfort et de Wiesbaden. Au nord de Colmar, elle devient affleurante et entre ainsi en contact avec les affluents du Rhin et avec ce dernier.</p>
<p style="text-align: justify">Stocamine constitue donc une menace considérable pour la qualité de l’eau et la santé de millions d’habitants en France et en Allemagne. Le risque d’une pollution environnementale est loin d’être nul.</p>
<p style="text-align: justify">Nous, écologistes européens, saluons la mise en place d&rsquo;une mission d&rsquo;information parlementaire sur le sujet, et l&rsquo;étude de faisabilité sur le déstockage total commandée par Nicolas Hulot, ministre d’État et ministre de la transition écologique et solidaire. Cependant, nous déplorons le caractère non suspensif de ces investigations sur les travaux de fermeture des galeries et l’absence de prise en compte du bloc 15, impacté par l’incendie de 2002 et recelant potentiellement des résidus de déchets hautement toxiques.</p>
<p style="text-align: justify">Nous demandons ainsi qu’un <strong>moratoire</strong> sur les essais et travaux de confinement soit décidé expressément par les autorités : il est indécent de poursuivre ces opérations alors même que l’État et ses représentants réexaminent ce dossier et que plusieurs recours contentieux sont actuellement en attente.</p>
<p style="text-align: justify">Nous demandons in fine le <strong>déstockage total</strong> des déchets et qu’en parallèle l’option du stockage en surface ou sub-surface, sur des sites bien identifiés soit sérieusement étudiée par les autorités.</p>
<p style="text-align: justify">Nous appelons enfin de nos voeux une politique européenne harmonisée de gestion des déchets dangereux.</p>
<p style="text-align: justify"><em>José Bové, Karima Delli, Pascal Durand, Yannick Jadot, Éva Joly, Michèle Rivasi, député-es européens écologistes français. Reinhard Buetikofer, député européen écologiste allemand, co-président du Parti Vert Européen</em></p>
<p style="text-align: justify"><em><a href="https://alsace.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/858/files/2018/07/Greng.png"> <img class="wp-image-3452 alignleft" src="https://alsace.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/858/files/2018/07/Greng.png" alt="" width="50" height="39" /> </a> <a href="https://alsace.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/858/files/2018/07/Groenen.png"><img class="wp-image-3453 alignleft" src="https://alsace.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/858/files/2018/07/Groenen-150x49.png" alt="" width="50" height="11" /> </a> <a href="https://alsace.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/858/files/2018/07/Grunen.png"><img class="wp-image-3454 alignleft" src="https://alsace.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/858/files/2018/07/Grunen.png" alt="" width="50" height="30" /> </a></em></p>
<p><img class="wp-image-3451 alignleft" src="https://alsace.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/858/files/2018/07/Greens-150x36.png" alt="" width="100" height="18" /></p>
<p style="text-align: justify">
<p style="text-align: justify"><em> <a href="https://alsace.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/858/files/2018/07/EELV.png"><img class="wp-image-3455 alignleft" src="https://alsace.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/858/files/2018/07/EELV.png" alt="" width="50" height="31" /></a>  <a href="https://alsace.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/858/files/2018/07/PVE.png"><img class="wp-image-3456 alignleft" src="https://alsace.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/858/files/2018/07/PVE.png" alt="" width="50" height="26" /></a></em></p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => STOCAMINE – LA&#160;PRÉSERVATION DE&#160;LA NAPPE RHÉNANE, UNE AFFAIRE EUROPÉENNE !
À la&#160;fin des années 1990, le&#160;projet d'enfouissement de&#160;déchets ultimes dans les anciennes mines de&#160;potasse de&#160;Wittelsheim (Haut-Rhin) avait été présenté comme une des pièces maîtresses d’une reconversion ambitieuse pour un&#160;territoire alsacien en&#160;perte de&#160;vitesse.... <a href='http://alsace.eelv.fr/tribune-des-eurordepute%c2%b7e%c2%b7s-ecologistes-stocamine/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p style="text-align: justify"><strong>STOCAMINE – LA PRÉSERVATION DE LA NAPPE RHÉNANE, UNE AFFAIRE EUROPÉENNE !</strong></p>
<p style="text-align: justify">À la fin des années 1990, le projet d&rsquo;enfouissement de déchets ultimes dans les anciennes mines de potasse de Wittelsheim (Haut-Rhin) avait été présenté comme une des pièces maîtresses d’une reconversion ambitieuse pour un territoire alsacien en perte de vitesse.<span id="more-3450"></span> Création d&#8217;emplois, pôle d&rsquo;excellence sur le traitement des déchets, réversibilité garantie… ; les promesses n&rsquo;ont pas manqué pour faire accepter le stockage de big-bags et autres fûts remplis de déchets hautement toxiques.</p>
<p style="text-align: justify">Un incident grave, l’incendie de 2002 vint hélas confirmer les craintes des associations et des riverains opposés à ce projet. Surtout il aura révélé l’extraordinaire opacité des entreprises exploitantes ainsi que la complaisance des services de l’État dans ce dossier : incertitudes voire non conformité sur le contenu de certains big-bags, cahier des charges non respecté et même arrivée de lots de déchets radioactifs&#8230; retournés à l’envoyeur (sic). En 2004 un amendement, à l’initiative du député de la circonscription, Michel Sordi, permet de passer outre l’engagement de réversibilité, ouvrant la voie à un stockage illimité des déchets. Depuis, l’opposition n’a cessé de se renforcer pour obtenir le déstockage intégral. L’ensemble des élus locaux (fait rarissime), les partis politiques, ainsi que les associations et les syndicats réunis dans un collectif, convaincus de la dangerosité de ce stockage, ont pris position pour la sortie de ces déchets, multipliant les protestations et les recours juridiques. Malgré la mobilisation, les seules réponses obtenues ont été la sortie des déchets réputés les plus dangereux, à savoir 2200 tonnes de résidus principalement mercuriels, laissant près de 42000 tonnes au fond, et un arrêté préfectoral daté du 23 mars 2017 autorisant le stockage illimité du reliquat. Nous estimons que l’État a fait là un choix aberrant après avoir trop tergiversé.</p>
<p style="text-align: justify">De nombreux experts alarment depuis longtemps sur la possible pollution de la nappe phréatique, la plus grande d’Europe. La DREAL elle-même mentionnait ce risque dans un rapport de 2010. Or cette étendue d’eau souterraine (qui s’écoule le long du Rhin depuis le sud) s’étend du nord de la Suisse aux portes de Francfort et de Wiesbaden. Au nord de Colmar, elle devient affleurante et entre ainsi en contact avec les affluents du Rhin et avec ce dernier.</p>
<p style="text-align: justify">Stocamine constitue donc une menace considérable pour la qualité de l’eau et la santé de millions d’habitants en France et en Allemagne. Le risque d’une pollution environnementale est loin d’être nul.</p>
<p style="text-align: justify">Nous, écologistes européens, saluons la mise en place d&rsquo;une mission d&rsquo;information parlementaire sur le sujet, et l&rsquo;étude de faisabilité sur le déstockage total commandée par Nicolas Hulot, ministre d’État et ministre de la transition écologique et solidaire. Cependant, nous déplorons le caractère non suspensif de ces investigations sur les travaux de fermeture des galeries et l’absence de prise en compte du bloc 15, impacté par l’incendie de 2002 et recelant potentiellement des résidus de déchets hautement toxiques.</p>
<p style="text-align: justify">Nous demandons ainsi qu’un <strong>moratoire</strong> sur les essais et travaux de confinement soit décidé expressément par les autorités : il est indécent de poursuivre ces opérations alors même que l’État et ses représentants réexaminent ce dossier et que plusieurs recours contentieux sont actuellement en attente.</p>
<p style="text-align: justify">Nous demandons in fine le <strong>déstockage total</strong> des déchets et qu’en parallèle l’option du stockage en surface ou sub-surface, sur des sites bien identifiés soit sérieusement étudiée par les autorités.</p>
<p style="text-align: justify">Nous appelons enfin de nos voeux une politique européenne harmonisée de gestion des déchets dangereux.</p>
<p style="text-align: justify"><em>José Bové, Karima Delli, Pascal Durand, Yannick Jadot, Éva Joly, Michèle Rivasi, député-es européens écologistes français. Reinhard Buetikofer, député européen écologiste allemand, co-président du Parti Vert Européen</em></p>
<p style="text-align: justify"><em><a href="https://alsace.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/858/files/2018/07/Greng.png"> <img class="wp-image-3452 alignleft" src="https://alsace.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/858/files/2018/07/Greng.png" alt="" width="50" height="39" /> </a> <a href="https://alsace.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/858/files/2018/07/Groenen.png"><img class="wp-image-3453 alignleft" src="https://alsace.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/858/files/2018/07/Groenen-150x49.png" alt="" width="50" height="11" /> </a> <a href="https://alsace.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/858/files/2018/07/Grunen.png"><img class="wp-image-3454 alignleft" src="https://alsace.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/858/files/2018/07/Grunen.png" alt="" width="50" height="30" /> </a></em></p>
<p><img class="wp-image-3451 alignleft" src="https://alsace.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/858/files/2018/07/Greens-150x36.png" alt="" width="100" height="18" /></p>
<p style="text-align: justify">
<p style="text-align: justify"><em> <a href="https://alsace.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/858/files/2018/07/EELV.png"><img class="wp-image-3455 alignleft" src="https://alsace.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/858/files/2018/07/EELV.png" alt="" width="50" height="31" /></a>  <a href="https://alsace.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/858/files/2018/07/PVE.png"><img class="wp-image-3456 alignleft" src="https://alsace.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/858/files/2018/07/PVE.png" alt="" width="50" height="26" /></a></em></p>

                    [category@term] => Actualité
                    [date_timestamp] => 1531210511
                )

            [3] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => COMMISSION D’ENQUÊTE PUBLIQUE : LE SILENCE DES PORTEURS DU PROJET
                    [link#] => 1
                    [link] => http://alsace.eelv.fr/commission-denquete-publique-le-silence-des-porteurs-du-projet/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Mon, 02 Jul 2018 12:16:57 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => EELV Alsace
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Actualité
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => Actualité
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://alsace.eelv.fr/?p=3440
                    [description#] => 1
                    [description] => Un silence de&#160;plomb s'est abattu sur les pro-GCO depuis mercredi 27&#160;juin, jour de&#160;la publication des conclusions de&#160;la commission d’enquête publique.
Les représentant·e·s d’ARCOS, M. Heimburger Président de&#160;la CCI ou&#160;encore M. Hermann Président de&#160;l’Eurométropole de&#160;Strasbourg, ne&#160;manquaient jusqu’alors aucune occasion pour affirmer leur soutien... <a href='http://alsace.eelv.fr/commission-denquete-publique-le-silence-des-porteurs-du-projet/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p class="p1" style="text-align: justify"><span class="s1">Un silence de plomb s&rsquo;est abattu sur les pro-GCO depuis mercredi 27 juin, jour de la publication des conclusions de la commission d’enquête publique.</span><span id="more-3440"></span></p>
<p class="p1" style="text-align: justify"><span class="s1">Les représentant·e·s d’ARCOS, M. Heimburger Président de la CCI ou encore M. Hermann Président de l’Eurométropole de Strasbourg, ne manquaient jusqu’alors aucune occasion pour affirmer leur soutien au projet ou son bon état d&rsquo;avancement. Alors qu’ils s’apprêtaient à crier victoire, ils se voient contraints de changer de refrain et restent pour cette fois sans voix. </span></p>
<p class="p1" style="text-align: justify"><span class="s1">Le résultat de l’enquête publique ne leur laisse en effet pas la place de fanfaronner : non seulement il donne un avis défavorable, mais va jusqu’à interroger l’utilité du projet.</span></p>
<p class="p1" style="text-align: justify"><span class="s1">De même, l’avis de la préfecture se fait attendre. Celle-ci avait jusque-là accordé ses violons avec le constructeur, allant jusqu’à affirmer en réunion avec les maires de l’Eurométropole que les autorisations de travaux seraient données quoi qu&rsquo;il arrive. Osera-t-elle passer à l’acte et donc outrepasser la parole publique ?</span></p>
<p class="p1" style="text-align: justify"><span class="s1">Si « Le silence est la vertu des faibles » comme le disait Auguste Préault, cette situation laisse à penser que les porteurs du projet la découvrent dans ce moment de faiblesse.</span></p>
<p class="p1" style="text-align: justify"><span class="s1">Celle-ci leur apprendra peut-être à accorder un peu plus de valeur aux chants des oiseaux !</span></p>
<p class="p2" style="text-align: justify"><span class="s1"> </span></p>
<p class="p3" style="text-align: justify"><span class="s1">Le BER d&rsquo;EELV Alsace<br />
</span><span class="s1">Philippe AULLEN, Cécile GERMAIN, Mélanie GOERKE, Alexandre GONÇALVES, Michaël KUGLER, Christelle SYLLAS</span></p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => Un silence de&#160;plomb s'est abattu sur les pro-GCO depuis mercredi 27&#160;juin, jour de&#160;la publication des conclusions de&#160;la commission d’enquête publique.
Les représentant·e·s d’ARCOS, M. Heimburger Président de&#160;la CCI ou&#160;encore M. Hermann Président de&#160;l’Eurométropole de&#160;Strasbourg, ne&#160;manquaient jusqu’alors aucune occasion pour affirmer leur soutien... <a href='http://alsace.eelv.fr/commission-denquete-publique-le-silence-des-porteurs-du-projet/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p class="p1" style="text-align: justify"><span class="s1">Un silence de plomb s&rsquo;est abattu sur les pro-GCO depuis mercredi 27 juin, jour de la publication des conclusions de la commission d’enquête publique.</span><span id="more-3440"></span></p>
<p class="p1" style="text-align: justify"><span class="s1">Les représentant·e·s d’ARCOS, M. Heimburger Président de la CCI ou encore M. Hermann Président de l’Eurométropole de Strasbourg, ne manquaient jusqu’alors aucune occasion pour affirmer leur soutien au projet ou son bon état d&rsquo;avancement. Alors qu’ils s’apprêtaient à crier victoire, ils se voient contraints de changer de refrain et restent pour cette fois sans voix. </span></p>
<p class="p1" style="text-align: justify"><span class="s1">Le résultat de l’enquête publique ne leur laisse en effet pas la place de fanfaronner : non seulement il donne un avis défavorable, mais va jusqu’à interroger l’utilité du projet.</span></p>
<p class="p1" style="text-align: justify"><span class="s1">De même, l’avis de la préfecture se fait attendre. Celle-ci avait jusque-là accordé ses violons avec le constructeur, allant jusqu’à affirmer en réunion avec les maires de l’Eurométropole que les autorisations de travaux seraient données quoi qu&rsquo;il arrive. Osera-t-elle passer à l’acte et donc outrepasser la parole publique ?</span></p>
<p class="p1" style="text-align: justify"><span class="s1">Si « Le silence est la vertu des faibles » comme le disait Auguste Préault, cette situation laisse à penser que les porteurs du projet la découvrent dans ce moment de faiblesse.</span></p>
<p class="p1" style="text-align: justify"><span class="s1">Celle-ci leur apprendra peut-être à accorder un peu plus de valeur aux chants des oiseaux !</span></p>
<p class="p2" style="text-align: justify"><span class="s1"> </span></p>
<p class="p3" style="text-align: justify"><span class="s1">Le BER d&rsquo;EELV Alsace<br />
</span><span class="s1">Philippe AULLEN, Cécile GERMAIN, Mélanie GOERKE, Alexandre GONÇALVES, Michaël KUGLER, Christelle SYLLAS</span></p>

                    [category@term] => Actualité
                    [date_timestamp] => 1530533817
                )

            [4] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Un nouveau Porte Parole pour EELV Alsace !
                    [link#] => 1
                    [link] => http://alsace.eelv.fr/un-nouveau-porte-parole-pour-eelv-alsace/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Mon, 02 Jul 2018 12:15:54 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => EELV Alsace
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Actualité
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => Actualité
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://alsace.eelv.fr/?p=3435
                    [description#] => 1
                    [description] => Chères et&#160;chers ami·e·s de&#160;l'écologie,
Suite à notre assemblée générale annuelle du&#160;30 juin dernier, nous avons le&#160;plaisir de&#160;vous faire savoir qu'EELV Alsace a&#160;élu un&#160;nouveau porte-parole en&#160;la personne de&#160;Loïc Minery, militant actif du&#160;groupe local Mulhouse 3&#160;Frontières.
Acteur associatif emblématique du&#160;monde du&#160;vélo... <a href='http://alsace.eelv.fr/un-nouveau-porte-parole-pour-eelv-alsace/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p class="p1"><span class="s1">Chères et chers ami·e·s de l&rsquo;écologie,</span></p>
<p class="p1"><span class="s1">Suite à notre assemblée générale annuelle du 30 juin dernier, nous avons le plaisir de vous faire savoir qu&rsquo;EELV Alsace a élu un nouveau porte-parole en la personne de Loïc Minery, militant actif du groupe local Mulhouse 3 Frontières.</span></p>
<p class="p1"><span class="s1">Acteur associatif emblématique du monde du vélo sur Mulhouse et militant politique chevronné, nul doute que Loïc trouvera toute sa place au sein de notre Bureau Exécutif Régional et apportera un vrai plus à notre communication interne et externe.</span></p>
<p class="p1"><span class="s1">Nous avons aussi mis dans les statuts ce qui était un fait depuis notre dernier congrès régional : Michaël Kugler est avalisé dans sa position de co-secrétaire régional.</span></p>
<p class="p1"><span class="s1">Nous rappelons que toutes les personnes désireuses de participer à la vie régionale de notre parti sont les bienvenues à nos Conseils Politiques Régionaux que nous voulons ouverts et transparents ou à demander un coup de main pour la mise en place de projets.</span></p>
<p class="p1"><span class="s1">Ecologiquement,</span></p>
<p class="p1"><span class="s1">Cécile Germain-Ecuer et Michaël Kugler.<br />
</span><span class="s1">Co-secrétaires d&rsquo;EELV Alsace</span></p>
<p class="p1"><span class="s1"> </span></p>
<p class="p1"><span class="s1"><a href="https://alsace.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/858/files/2018/07/AG.jpg"><img class="alignnone size-full wp-image-3444" src="https://alsace.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/858/files/2018/07/AG.jpg" alt="" width="800" height="600" srcset="http://alsace.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/858/files/2018/07/AG.jpg 800w, http://alsace.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/858/files/2018/07/AG-300x225.jpg 300w, http://alsace.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/858/files/2018/07/AG-768x576.jpg 768w, http://alsace.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/858/files/2018/07/AG-600x450.jpg 600w" sizes="(max-width: 800px) 100vw, 800px" /></a></span></p>
<p class="p1">

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => Chères et&#160;chers ami·e·s de&#160;l'écologie,
Suite à notre assemblée générale annuelle du&#160;30 juin dernier, nous avons le&#160;plaisir de&#160;vous faire savoir qu'EELV Alsace a&#160;élu un&#160;nouveau porte-parole en&#160;la personne de&#160;Loïc Minery, militant actif du&#160;groupe local Mulhouse 3&#160;Frontières.
Acteur associatif emblématique du&#160;monde du&#160;vélo... <a href='http://alsace.eelv.fr/un-nouveau-porte-parole-pour-eelv-alsace/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p class="p1"><span class="s1">Chères et chers ami·e·s de l&rsquo;écologie,</span></p>
<p class="p1"><span class="s1">Suite à notre assemblée générale annuelle du 30 juin dernier, nous avons le plaisir de vous faire savoir qu&rsquo;EELV Alsace a élu un nouveau porte-parole en la personne de Loïc Minery, militant actif du groupe local Mulhouse 3 Frontières.</span></p>
<p class="p1"><span class="s1">Acteur associatif emblématique du monde du vélo sur Mulhouse et militant politique chevronné, nul doute que Loïc trouvera toute sa place au sein de notre Bureau Exécutif Régional et apportera un vrai plus à notre communication interne et externe.</span></p>
<p class="p1"><span class="s1">Nous avons aussi mis dans les statuts ce qui était un fait depuis notre dernier congrès régional : Michaël Kugler est avalisé dans sa position de co-secrétaire régional.</span></p>
<p class="p1"><span class="s1">Nous rappelons que toutes les personnes désireuses de participer à la vie régionale de notre parti sont les bienvenues à nos Conseils Politiques Régionaux que nous voulons ouverts et transparents ou à demander un coup de main pour la mise en place de projets.</span></p>
<p class="p1"><span class="s1">Ecologiquement,</span></p>
<p class="p1"><span class="s1">Cécile Germain-Ecuer et Michaël Kugler.<br />
</span><span class="s1">Co-secrétaires d&rsquo;EELV Alsace</span></p>
<p class="p1"><span class="s1"> </span></p>
<p class="p1"><span class="s1"><a href="https://alsace.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/858/files/2018/07/AG.jpg"><img class="alignnone size-full wp-image-3444" src="https://alsace.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/858/files/2018/07/AG.jpg" alt="" width="800" height="600" srcset="http://alsace.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/858/files/2018/07/AG.jpg 800w, http://alsace.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/858/files/2018/07/AG-300x225.jpg 300w, http://alsace.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/858/files/2018/07/AG-768x576.jpg 768w, http://alsace.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/858/files/2018/07/AG-600x450.jpg 600w" sizes="(max-width: 800px) 100vw, 800px" /></a></span></p>
<p class="p1">

                    [category@term] => Actualité
                    [date_timestamp] => 1530533754
                )

            [5] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => GCO : QUATRIEME AVIS DÉFAVORABLE POUR UN PROJET DESTRUCTEUR
                    [link#] => 1
                    [link] => http://alsace.eelv.fr/gco-quatrieme-avis-defavorable-pour-un-projet-destructeur/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Thu, 28 Jun 2018 08:25:26 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => EELV Alsace
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Actualité
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => Actualité
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://alsace.eelv.fr/?p=3432
                    [description#] => 1
                    [description] => Après le&#160;Conseil National de&#160;Protection de&#160;la Nature, l’Autorité Environnementale Régionale et&#160;la Commission Locale de&#160;l’Eau, c’est au&#160;tour de&#160;la Commission d’enquête publique de&#160;rendre un&#160;avis défavorable très bien argumenté sur le&#160;Grand Contournement Ouest de&#160;Strasbourg suite à l’enquête publique menée du&#160;4 avril au... <a href='http://alsace.eelv.fr/gco-quatrieme-avis-defavorable-pour-un-projet-destructeur/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p style="text-align: justify">Après le Conseil National de Protection de la Nature, l’Autorité Environnementale Régionale et la Commission Locale de l’Eau, c’est au tour de la Commission d’enquête publique de rendre un avis défavorable très bien argumenté sur le Grand Contournement Ouest de Strasbourg suite à l’enquête publique menée du 4 avril au 17 mai dernier.</p>
<p style="text-align: justify">
<p style="text-align: justify">Europe-Écologie &#8211; Les Verts Alsace tient à souligner l’implication et l&rsquo;ampleur de la participation démocratique à cette enquête, preuve que l’écologie est belle est bien au cœur des préoccupations des citoyen·ne·s !</p>
<p style="text-align: justify">
<p style="text-align: justify">Ces résultats confirment ce que les écologistes, collectifs et associations de protection de la nature répètent depuis plusieurs années : cette route est destructrice, dépassée, nocive pour le territoire et sa biodiversité et ne répond pas aux problèmes de déplacement des Alsacien·ne·s. La population exprime ici sont rejet du projet.</p>
<p style="text-align: justify">Maintenant, il est grand temps de tirer les conclusions qui s’imposent et de stopper la machine VINCI-ARCOS.</p>
<p style="text-align: justify">Monsieur le Président Macron, Monsieur le Ministre de la Transition Écologique et Solidaire Hulot, Monsieur le Préfet de la Région Grand Est Marx : tous les yeux de la population sont braqués sur vous.</p>
<p style="text-align: justify">Ainsi, allez-vous agir en faveur des générations futures, de la biodiversité, de la santé des citoyen·ne·s et de l’écologie en stoppant ce projet ? Ou serez-vous les destructeurs de la Nature qui passeront outre les avis négatifs des autorités compétentes en matière d’environnement et les avis exprimés démocratiquement par la population ?</p>
<p style="text-align: justify">Et les élu·e·s locaux, encore plus proches géographiquement de l&rsquo;opinion qui s&rsquo;est exprimée contre le GCO, vont-ils et elles avoir le courage de prendre en compte le résultat de l&rsquo;enquête publique et de se positionner, enfin, contre le projet ?</p>
<p style="text-align: justify">Dans tous les cas, comptez sur nous pour continuer à veiller, mobiliser et agir en faveur de projets durables.</p>
<p style="text-align: justify">Nous écologistes, sommes aujourd’hui plus que jamais convaincu·e·s de l&rsquo;aberration de ce projet et de la légitimité et de la portée de nos luttes.</p>
<p style="text-align: justify">
<p style="text-align: justify">Le BER d&rsquo;EELV Alsace<br />
Philippe AULLEN, Cécile GERMAIN, Mélanie GOERKE, Alexandre GONÇALVES, Michaël KUGLER, Christelle SYLLAS</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => Après le&#160;Conseil National de&#160;Protection de&#160;la Nature, l’Autorité Environnementale Régionale et&#160;la Commission Locale de&#160;l’Eau, c’est au&#160;tour de&#160;la Commission d’enquête publique de&#160;rendre un&#160;avis défavorable très bien argumenté sur le&#160;Grand Contournement Ouest de&#160;Strasbourg suite à l’enquête publique menée du&#160;4 avril au... <a href='http://alsace.eelv.fr/gco-quatrieme-avis-defavorable-pour-un-projet-destructeur/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p style="text-align: justify">Après le Conseil National de Protection de la Nature, l’Autorité Environnementale Régionale et la Commission Locale de l’Eau, c’est au tour de la Commission d’enquête publique de rendre un avis défavorable très bien argumenté sur le Grand Contournement Ouest de Strasbourg suite à l’enquête publique menée du 4 avril au 17 mai dernier.</p>
<p style="text-align: justify">
<p style="text-align: justify">Europe-Écologie &#8211; Les Verts Alsace tient à souligner l’implication et l&rsquo;ampleur de la participation démocratique à cette enquête, preuve que l’écologie est belle est bien au cœur des préoccupations des citoyen·ne·s !</p>
<p style="text-align: justify">
<p style="text-align: justify">Ces résultats confirment ce que les écologistes, collectifs et associations de protection de la nature répètent depuis plusieurs années : cette route est destructrice, dépassée, nocive pour le territoire et sa biodiversité et ne répond pas aux problèmes de déplacement des Alsacien·ne·s. La population exprime ici sont rejet du projet.</p>
<p style="text-align: justify">Maintenant, il est grand temps de tirer les conclusions qui s’imposent et de stopper la machine VINCI-ARCOS.</p>
<p style="text-align: justify">Monsieur le Président Macron, Monsieur le Ministre de la Transition Écologique et Solidaire Hulot, Monsieur le Préfet de la Région Grand Est Marx : tous les yeux de la population sont braqués sur vous.</p>
<p style="text-align: justify">Ainsi, allez-vous agir en faveur des générations futures, de la biodiversité, de la santé des citoyen·ne·s et de l’écologie en stoppant ce projet ? Ou serez-vous les destructeurs de la Nature qui passeront outre les avis négatifs des autorités compétentes en matière d’environnement et les avis exprimés démocratiquement par la population ?</p>
<p style="text-align: justify">Et les élu·e·s locaux, encore plus proches géographiquement de l&rsquo;opinion qui s&rsquo;est exprimée contre le GCO, vont-ils et elles avoir le courage de prendre en compte le résultat de l&rsquo;enquête publique et de se positionner, enfin, contre le projet ?</p>
<p style="text-align: justify">Dans tous les cas, comptez sur nous pour continuer à veiller, mobiliser et agir en faveur de projets durables.</p>
<p style="text-align: justify">Nous écologistes, sommes aujourd’hui plus que jamais convaincu·e·s de l&rsquo;aberration de ce projet et de la légitimité et de la portée de nos luttes.</p>
<p style="text-align: justify">
<p style="text-align: justify">Le BER d&rsquo;EELV Alsace<br />
Philippe AULLEN, Cécile GERMAIN, Mélanie GOERKE, Alexandre GONÇALVES, Michaël KUGLER, Christelle SYLLAS</p>

                    [category@term] => Actualité
                    [date_timestamp] => 1530174326
                )

            [6] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => DU BENEVOLAT CONTRE LE RSA : NON AUX EMPLOIS CACHÉS
                    [link#] => 1
                    [link] => http://alsace.eelv.fr/du-benevolat-contre-le-rsa-non-aux-emplois-caches/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Tue, 19 Jun 2018 09:40:03 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => EELV Alsace
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Actualité
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => Actualité
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://alsace.eelv.fr/?p=3428
                    [description#] => 1
                    [description] => Suite à la&#160;décision du&#160;Conseil d‘État du&#160;15 juin le&#160;département du&#160;Haut-Rhin est désormais autorisé à demander des heures de&#160;bénévolat aux bénéficiaires du&#160;RSA. Cette décision qui retoque la&#160;décision du&#160;tribunal de&#160;Nancy met en&#160;lumière l'inquiétante stigmatisation des personnes en&#160;situation de&#160;précarité que le... <a href='http://alsace.eelv.fr/du-benevolat-contre-le-rsa-non-aux-emplois-caches/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p style="text-align: justify">Suite à la décision du Conseil d‘État du 15 juin le département du Haut-Rhin est désormais autorisé à demander des heures de bénévolat aux bénéficiaires du RSA. Cette décision qui retoque la décision du tribunal de Nancy met en lumière l&rsquo;inquiétante stigmatisation des personnes en situation de précarité que le conseil départemental souhaite assimiler à des personnes inactives.<span id="more-3428"></span></p>
<p style="text-align: justify">L’obligation de fournir des heures de bénévolat en contrepartie d&rsquo;une aide financière correspond bel et bien à un emploi. Cependant, ce travail se place dans des conditions non contractuelles et hors protection des accords et conventions d’entreprises. Le conseil départemental souhaite donc fournir des travailleurs de seconde zone à bas prix pour remplacer les précieux contrats aidés à moindre frais. Cette « prise en main » des allocataires du RSA dissimule mal un choix politique brutal : la suppression des aides sociales aux plus démuni·e·s pour tendre vers une société de l’exploitation humaine.</p>
<p style="text-align: justify">Le bénévolat est accessible à tout un chacun·e, il doit être effectué librement et ne doit en aucun cas constituer une obligation.</p>
<p style="text-align: justify">Europe Ecologie – Les Verts Alsace s’oppose fermement à cette logique et demande à ce que la solidarité ne soit pas plus longtemps considérée comme une perte économique mais bien comme un respect de la dignité et l&rsquo;application du vivre-ensemble.</p>
<p style="text-align: justify">
<p style="text-align: justify">Le BER d&rsquo;EELV Alsace<br />
Philippe AULLEN, Cécile GERMAIN, Mélanie GOERKE, Alexandre GONÇALVES, Michaël KUGLER, Christelle SYLLAS</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => Suite à la&#160;décision du&#160;Conseil d‘État du&#160;15 juin le&#160;département du&#160;Haut-Rhin est désormais autorisé à demander des heures de&#160;bénévolat aux bénéficiaires du&#160;RSA. Cette décision qui retoque la&#160;décision du&#160;tribunal de&#160;Nancy met en&#160;lumière l'inquiétante stigmatisation des personnes en&#160;situation de&#160;précarité que le... <a href='http://alsace.eelv.fr/du-benevolat-contre-le-rsa-non-aux-emplois-caches/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p style="text-align: justify">Suite à la décision du Conseil d‘État du 15 juin le département du Haut-Rhin est désormais autorisé à demander des heures de bénévolat aux bénéficiaires du RSA. Cette décision qui retoque la décision du tribunal de Nancy met en lumière l&rsquo;inquiétante stigmatisation des personnes en situation de précarité que le conseil départemental souhaite assimiler à des personnes inactives.<span id="more-3428"></span></p>
<p style="text-align: justify">L’obligation de fournir des heures de bénévolat en contrepartie d&rsquo;une aide financière correspond bel et bien à un emploi. Cependant, ce travail se place dans des conditions non contractuelles et hors protection des accords et conventions d’entreprises. Le conseil départemental souhaite donc fournir des travailleurs de seconde zone à bas prix pour remplacer les précieux contrats aidés à moindre frais. Cette « prise en main » des allocataires du RSA dissimule mal un choix politique brutal : la suppression des aides sociales aux plus démuni·e·s pour tendre vers une société de l’exploitation humaine.</p>
<p style="text-align: justify">Le bénévolat est accessible à tout un chacun·e, il doit être effectué librement et ne doit en aucun cas constituer une obligation.</p>
<p style="text-align: justify">Europe Ecologie – Les Verts Alsace s’oppose fermement à cette logique et demande à ce que la solidarité ne soit pas plus longtemps considérée comme une perte économique mais bien comme un respect de la dignité et l&rsquo;application du vivre-ensemble.</p>
<p style="text-align: justify">
<p style="text-align: justify">Le BER d&rsquo;EELV Alsace<br />
Philippe AULLEN, Cécile GERMAIN, Mélanie GOERKE, Alexandre GONÇALVES, Michaël KUGLER, Christelle SYLLAS</p>

                    [category@term] => Actualité
                    [date_timestamp] => 1529401203
                )

            [7] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => DEMARCHE DE JUSTICE ENTREPRISE CONTRE LA ZAD DU MOULIN
                    [link#] => 1
                    [link] => http://alsace.eelv.fr/demarche-de-justice-entreprise-contre-la-zad-du-moulin/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Mon, 18 Jun 2018 08:05:35 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => EELV Alsace
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Actualité
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => Actualité
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://alsace.eelv.fr/?p=3425
                    [description#] => 1
                    [description] => En tout début de&#160;matinée du&#160;mercredi 13&#160;juin, les arbres de&#160;la forêt de&#160;Kolbsheim et&#160;ses résident·e·s ont été réveillé·e·s par un&#160;important déploiement de&#160;la gendarmerie. Verrouillage de&#160;la route départementale, regroupement des zadistes dans une grange, contrôle d’identité, perquisition à la&#160;recherche de&#160;cocktail Molotov (fictifs)... <a href='http://alsace.eelv.fr/demarche-de-justice-entreprise-contre-la-zad-du-moulin/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p style="text-align: justify">En tout début de matinée du mercredi 13 juin, les arbres de la forêt de Kolbsheim et ses résident·e·s ont été réveillé·e·s par un important déploiement de la gendarmerie. Verrouillage de la route départementale, regroupement des zadistes dans une grange, contrôle d’identité, perquisition à la recherche de cocktail Molotov (fictifs) inexistants, convocation au tribunal administratif : les forces de l’ordre ont fait preuve de leur efficacité habituelle quand il s’agit d’intervenir contre des défenseurs de l’environnement.</p>
<p style="text-align: justify">Cette action forme les prémices d’un plan de grande ampleur d’ARCOS et de l’Etat visant à expulser les habitant·e·s de la Zone A Défendre de Kolbsheim par la force. Alors qu&rsquo;une décision de justice est préalable à toute opération de gendarmerie de grande ampleur et que l&rsquo;enquête publique n&rsquo;est pas encore arrivée à ses conclusions, l&rsquo;État prépare déjà le terrain avec la prise des identités des résident.e.s. De plus, ARCOS demande une amende de 500€ à toute forme d&rsquo;opposition visant à affecter le planning du projet. Ainsi, toute personne impliquée dans la lutte et présente sur la ZAD est visée par cette démarche.</p>
<p style="text-align: justify">De plus, le zèle des forces de l’ordre, quand il s’agit d’une demande d’ARCOS, est déplorable. Où était la gendarmerie lors de la tentative de coupe illégale tentée par ARCOS en septembre 2017 ? Que fait la justice quand ARCOS se permet impunément un grand nombre d’irrégularité ? Alors que lorsqu’il s’agit de simples citoyen·ne·s concerné·e·s par leur environnement, la réponse de l&rsquo;Etat, violente et expéditive, ne tarde pas.</p>
<p style="text-align: justify">Europe Ecologie – Les Verts Alsace dénonce ces actions précipitées, alors même que la commission d&rsquo;enquête n&rsquo;a pas rendu ses conclusions ! Les raccourcis que se permettent le constructeur ARCOS et l&rsquo;Etat français sont un affront à la démocratie et au respect des procédures mises en place pour protéger les citoyen·ne·s et leur environnement.</p>
<p style="text-align: justify">Nous soutenons l&rsquo;appel au rassemblement devant le tribunal administratif du collectif GCO NON MERCI ce lundi 18 juin à 13h.</p>
<p style="text-align: justify">Notre liberté d&rsquo;expression est en jeu !</p>
<p style="text-align: justify">Le BER d&rsquo;EELV Alsace<br />
Philippe AULLEN, Cécile GERMAIN, Mélanie GOERKE, Alexandre GONÇALVES, Michaël KUGLER, Christelle SYLLAS</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => En tout début de&#160;matinée du&#160;mercredi 13&#160;juin, les arbres de&#160;la forêt de&#160;Kolbsheim et&#160;ses résident·e·s ont été réveillé·e·s par un&#160;important déploiement de&#160;la gendarmerie. Verrouillage de&#160;la route départementale, regroupement des zadistes dans une grange, contrôle d’identité, perquisition à la&#160;recherche de&#160;cocktail Molotov (fictifs)... <a href='http://alsace.eelv.fr/demarche-de-justice-entreprise-contre-la-zad-du-moulin/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p style="text-align: justify">En tout début de matinée du mercredi 13 juin, les arbres de la forêt de Kolbsheim et ses résident·e·s ont été réveillé·e·s par un important déploiement de la gendarmerie. Verrouillage de la route départementale, regroupement des zadistes dans une grange, contrôle d’identité, perquisition à la recherche de cocktail Molotov (fictifs) inexistants, convocation au tribunal administratif : les forces de l’ordre ont fait preuve de leur efficacité habituelle quand il s’agit d’intervenir contre des défenseurs de l’environnement.</p>
<p style="text-align: justify">Cette action forme les prémices d’un plan de grande ampleur d’ARCOS et de l’Etat visant à expulser les habitant·e·s de la Zone A Défendre de Kolbsheim par la force. Alors qu&rsquo;une décision de justice est préalable à toute opération de gendarmerie de grande ampleur et que l&rsquo;enquête publique n&rsquo;est pas encore arrivée à ses conclusions, l&rsquo;État prépare déjà le terrain avec la prise des identités des résident.e.s. De plus, ARCOS demande une amende de 500€ à toute forme d&rsquo;opposition visant à affecter le planning du projet. Ainsi, toute personne impliquée dans la lutte et présente sur la ZAD est visée par cette démarche.</p>
<p style="text-align: justify">De plus, le zèle des forces de l’ordre, quand il s’agit d’une demande d’ARCOS, est déplorable. Où était la gendarmerie lors de la tentative de coupe illégale tentée par ARCOS en septembre 2017 ? Que fait la justice quand ARCOS se permet impunément un grand nombre d’irrégularité ? Alors que lorsqu’il s’agit de simples citoyen·ne·s concerné·e·s par leur environnement, la réponse de l&rsquo;Etat, violente et expéditive, ne tarde pas.</p>
<p style="text-align: justify">Europe Ecologie – Les Verts Alsace dénonce ces actions précipitées, alors même que la commission d&rsquo;enquête n&rsquo;a pas rendu ses conclusions ! Les raccourcis que se permettent le constructeur ARCOS et l&rsquo;Etat français sont un affront à la démocratie et au respect des procédures mises en place pour protéger les citoyen·ne·s et leur environnement.</p>
<p style="text-align: justify">Nous soutenons l&rsquo;appel au rassemblement devant le tribunal administratif du collectif GCO NON MERCI ce lundi 18 juin à 13h.</p>
<p style="text-align: justify">Notre liberté d&rsquo;expression est en jeu !</p>
<p style="text-align: justify">Le BER d&rsquo;EELV Alsace<br />
Philippe AULLEN, Cécile GERMAIN, Mélanie GOERKE, Alexandre GONÇALVES, Michaël KUGLER, Christelle SYLLAS</p>

                    [category@term] => Actualité
                    [date_timestamp] => 1529309135
                )

            [8] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => NON À L’AMIANTE DANS LE PARC NATUREL RÉGIONAL DES VOSGES DU NORD
                    [link#] => 1
                    [link] => http://alsace.eelv.fr/non-a-lamiante-dans-le-parc-naturel-regional-des-vosges-du-nord/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Thu, 14 Jun 2018 10:24:41 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => EELV Alsace
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Actualité
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => Actualité
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://alsace.eelv.fr/?p=3423
                    [description#] => 1
                    [description] => C’est entre Reichshoffen et&#160;Niederbronn-Les-Bains, au&#160;sein du&#160;Parc Naturel Régional des Vosges du&#160;Nord, qu’AXEST, filiale de&#160;SOTRAVEST (Société des Travaux de&#160;L’Est), a&#160;pour projet la&#160;création de&#160;deux dépôts d’amiante. L’installation, étalée sur 11&#160;hectares, pose de&#160;nombreuses questions, et&#160;plus particulièrement sur le&#160;risque que fait... <a href='http://alsace.eelv.fr/non-a-lamiante-dans-le-parc-naturel-regional-des-vosges-du-nord/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p style="text-align: justify">C’est entre Reichshoffen et Niederbronn-Les-Bains, au sein du Parc Naturel Régional des Vosges du Nord, qu’AXEST, filiale de SOTRAVEST (Société des Travaux de L’Est), a pour projet la création de deux dépôts d’amiante. L’installation, étalée sur 11 hectares, pose de nombreuses questions, et plus particulièrement sur le risque que fait courir ce projet sur les masses d’eaux du Parc. Sans compter qu’une telle installation est en contradiction avec la définition du Parc Naturel Régional.</p>
<p style="text-align: justify">L’enfouissement est une fois de plus la solution choisie, parce qu’elle coûterait moins chère, bien qu’elle serait aussi la plus dommageable pour l’humain et son environnement. Or, des techniques alternatives à l’enfouissement existent comme la vitrification de l’amiante par combustion à haute température qui la rend inerte.</p>
<p style="text-align: justify">Heureusement, la mobilisation des environnementalistes locaux a porté ses fruits. À force de plaidoyers, ils ont su convaincre l’ensemble des élu·e·s qui siègent au Parc Naturel Régional. Cette instance couvre un territoire qui regroupe 72 communes réparties sur deux départements. Lors de son assemblée de mars, l’ensemble des élu·e·s qui y siègent se sont exprimés à l’unanimité contre ce projet.</p>
<p style="text-align: justify">Cette victoire reflète l’opposition locale forte et la volonté de préserver l’environnement pour les citoyen·ne·s comme pour leurs représentant·e·s. Tout n’est cependant pas gagné, car la poursuite ou l’arrêt du projet relève d’une décision préfectorale.</p>
<p style="text-align: justify">Europe Ecologie –Les Verts Alsace tient à saluer la ténacité des militant·e·s qui n’ont pas baissé les bras, et le courage des élu·e·s qui ont su être à l’écoute des alertes de leurs concitoyen·ne·s. Nous appelons également le Préfet de la Région à être attentif aux arguments des locaux et de tenir compte de la voix des élu·e·s pour revoir l’arrêté du 7 juin 2017 autorisant le projet.</p>
<p style="text-align: justify">
<p style="text-align: justify">Le BER d&rsquo;EELV Alsace<br />
Philippe AULLEN, Cécile GERMAIN, Mélanie GOERKE, Alexandre GONÇALVES, Michaël KUGLER, Christelle SYLLAS</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => C’est entre Reichshoffen et&#160;Niederbronn-Les-Bains, au&#160;sein du&#160;Parc Naturel Régional des Vosges du&#160;Nord, qu’AXEST, filiale de&#160;SOTRAVEST (Société des Travaux de&#160;L’Est), a&#160;pour projet la&#160;création de&#160;deux dépôts d’amiante. L’installation, étalée sur 11&#160;hectares, pose de&#160;nombreuses questions, et&#160;plus particulièrement sur le&#160;risque que fait... <a href='http://alsace.eelv.fr/non-a-lamiante-dans-le-parc-naturel-regional-des-vosges-du-nord/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p style="text-align: justify">C’est entre Reichshoffen et Niederbronn-Les-Bains, au sein du Parc Naturel Régional des Vosges du Nord, qu’AXEST, filiale de SOTRAVEST (Société des Travaux de L’Est), a pour projet la création de deux dépôts d’amiante. L’installation, étalée sur 11 hectares, pose de nombreuses questions, et plus particulièrement sur le risque que fait courir ce projet sur les masses d’eaux du Parc. Sans compter qu’une telle installation est en contradiction avec la définition du Parc Naturel Régional.</p>
<p style="text-align: justify">L’enfouissement est une fois de plus la solution choisie, parce qu’elle coûterait moins chère, bien qu’elle serait aussi la plus dommageable pour l’humain et son environnement. Or, des techniques alternatives à l’enfouissement existent comme la vitrification de l’amiante par combustion à haute température qui la rend inerte.</p>
<p style="text-align: justify">Heureusement, la mobilisation des environnementalistes locaux a porté ses fruits. À force de plaidoyers, ils ont su convaincre l’ensemble des élu·e·s qui siègent au Parc Naturel Régional. Cette instance couvre un territoire qui regroupe 72 communes réparties sur deux départements. Lors de son assemblée de mars, l’ensemble des élu·e·s qui y siègent se sont exprimés à l’unanimité contre ce projet.</p>
<p style="text-align: justify">Cette victoire reflète l’opposition locale forte et la volonté de préserver l’environnement pour les citoyen·ne·s comme pour leurs représentant·e·s. Tout n’est cependant pas gagné, car la poursuite ou l’arrêt du projet relève d’une décision préfectorale.</p>
<p style="text-align: justify">Europe Ecologie –Les Verts Alsace tient à saluer la ténacité des militant·e·s qui n’ont pas baissé les bras, et le courage des élu·e·s qui ont su être à l’écoute des alertes de leurs concitoyen·ne·s. Nous appelons également le Préfet de la Région à être attentif aux arguments des locaux et de tenir compte de la voix des élu·e·s pour revoir l’arrêté du 7 juin 2017 autorisant le projet.</p>
<p style="text-align: justify">
<p style="text-align: justify">Le BER d&rsquo;EELV Alsace<br />
Philippe AULLEN, Cécile GERMAIN, Mélanie GOERKE, Alexandre GONÇALVES, Michaël KUGLER, Christelle SYLLAS</p>

                    [category@term] => Actualité
                    [date_timestamp] => 1528971881
                )

            [9] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Fonds d’indemnisation des victimes des pesticides : le gouvernement cède aux lobbies agrochimiques
                    [link#] => 1
                    [link] => http://alsace.eelv.fr/fonds-dindemnisation-des-victimes-des-pesticides-le-gouvernement-cede-aux-lobbies-agrochimiques/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Tue, 22 May 2018 08:17:45 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => EELV Alsace
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Communiqués
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => Communiqués
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://alsace.eelv.fr/?p=3410
                    [description#] => 1
                    [description] => Europe Écologie – Les Verts s’insurge contre la&#160;décision du&#160;Premier ministre de&#160;s’opposer au&#160;fonds d’indemnisation des victimes de&#160;pesticides.
Depuis 2012, la&#160;maladie de&#160;Parkinson est reconnue comme maladie professionnelle liée à l’utilisation des pesticides. Il&#160;en va&#160;de même depuis 2015 pour le&#160;lymphome non hodgkinien. Ces reconnaissances... <a href='http://alsace.eelv.fr/fonds-dindemnisation-des-victimes-des-pesticides-le-gouvernement-cede-aux-lobbies-agrochimiques/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p style="text-align: justify">Europe Écologie – Les Verts s’insurge contre la décision du Premier ministre de s’opposer au fonds d’indemnisation des victimes de pesticides.<span id="more-3410"></span></p>
<p style="text-align: justify">Depuis 2012, la maladie de Parkinson est reconnue comme maladie professionnelle liée à l’utilisation des pesticides. Il en va de même depuis 2015 pour le lymphome non hodgkinien. Ces reconnaissances sont le fruit de longs combats des personnes concernées pour faire valoir leurs droits : agriculteur-es, ouvrier-es agricoles, etc.</p>
<p style="text-align: justify">Pour répondre à ces situations d’empoisonnement professionnel subi, le Sénat votait en février dernier la proposition de loi portant création d’un fonds d’indemnisation des victimes des pesticides.</p>
<p style="text-align: justify">Un vote qui n’a pas empêché Edouard Philippe de refuser cette semaine la mise en place de ce fond, soutenu par la ministre de la santé, Agnès Buzyn, qui justifie ce choix en osant déclarer que faire payer les industriels reviendrait à les dédouaner de leurs actes. La réalité est pourtant toute autre : la priorité du gouvernement est à la défense des intérêts financiers des grands industriels au détriment des victimes, invisibilisant de fait l’impact des pesticides. Un cercle vicieux criminel pour des millions de personnes.</p>
<p style="text-align: justify">Europe Écologie – Les Verts soutient les agriculteurs et les familles mobilisé-es contre la décision du premier ministre et en appelle à un sursaut de l’État qui ne peut laisser pour compte les victimes.</p>
<p style="text-align: justify">La prise en charge des maladies liées aux pesticides est actuellement assurée par les pouvoirs publics, donc financée par l’impôt, alors que les responsables de ces maladies, les firmes qui commercialisent sciemment des produits à haute dangerosité, continuent à prospérer. De leur côté les agriculteurs sont très mal indemnisés même en cas de reconnaissance de ces maladies comme maladies du travail. Ils et elles subissent alors la double peine de la maladie et d’un niveau de vie réduit en-deça des minima sociaux. Une situation inacceptable pour les écologistes.</p>
<p style="text-align: justify">Alors que les produits Monsanto, Bayer et cie bénéficient de mises sur le marché dérogatoires, en Europe comme en France, malgré l’accumulation de preuves et d’affaires, nature et agriculteurs continuent à pâtir de leurs poisons. Pour EELV, c’est aux industriels, responsables d’avoir commercialisé des produits responsables de pathologies graves pendant des décennies, d’en assumer le coût. Le gouvernement a pour mission de protéger les français-es et ne cesse de faillir à sa mission : principe empoisonneur-payeur doit s’appliquer.</p>
<p style="text-align: justify">Julien Bayou et Sandra Regol, porte-parole nationaux</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => Europe Écologie – Les Verts s’insurge contre la&#160;décision du&#160;Premier ministre de&#160;s’opposer au&#160;fonds d’indemnisation des victimes de&#160;pesticides.
Depuis 2012, la&#160;maladie de&#160;Parkinson est reconnue comme maladie professionnelle liée à l’utilisation des pesticides. Il&#160;en va&#160;de même depuis 2015 pour le&#160;lymphome non hodgkinien. Ces reconnaissances... <a href='http://alsace.eelv.fr/fonds-dindemnisation-des-victimes-des-pesticides-le-gouvernement-cede-aux-lobbies-agrochimiques/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p style="text-align: justify">Europe Écologie – Les Verts s’insurge contre la décision du Premier ministre de s’opposer au fonds d’indemnisation des victimes de pesticides.<span id="more-3410"></span></p>
<p style="text-align: justify">Depuis 2012, la maladie de Parkinson est reconnue comme maladie professionnelle liée à l’utilisation des pesticides. Il en va de même depuis 2015 pour le lymphome non hodgkinien. Ces reconnaissances sont le fruit de longs combats des personnes concernées pour faire valoir leurs droits : agriculteur-es, ouvrier-es agricoles, etc.</p>
<p style="text-align: justify">Pour répondre à ces situations d’empoisonnement professionnel subi, le Sénat votait en février dernier la proposition de loi portant création d’un fonds d’indemnisation des victimes des pesticides.</p>
<p style="text-align: justify">Un vote qui n’a pas empêché Edouard Philippe de refuser cette semaine la mise en place de ce fond, soutenu par la ministre de la santé, Agnès Buzyn, qui justifie ce choix en osant déclarer que faire payer les industriels reviendrait à les dédouaner de leurs actes. La réalité est pourtant toute autre : la priorité du gouvernement est à la défense des intérêts financiers des grands industriels au détriment des victimes, invisibilisant de fait l’impact des pesticides. Un cercle vicieux criminel pour des millions de personnes.</p>
<p style="text-align: justify">Europe Écologie – Les Verts soutient les agriculteurs et les familles mobilisé-es contre la décision du premier ministre et en appelle à un sursaut de l’État qui ne peut laisser pour compte les victimes.</p>
<p style="text-align: justify">La prise en charge des maladies liées aux pesticides est actuellement assurée par les pouvoirs publics, donc financée par l’impôt, alors que les responsables de ces maladies, les firmes qui commercialisent sciemment des produits à haute dangerosité, continuent à prospérer. De leur côté les agriculteurs sont très mal indemnisés même en cas de reconnaissance de ces maladies comme maladies du travail. Ils et elles subissent alors la double peine de la maladie et d’un niveau de vie réduit en-deça des minima sociaux. Une situation inacceptable pour les écologistes.</p>
<p style="text-align: justify">Alors que les produits Monsanto, Bayer et cie bénéficient de mises sur le marché dérogatoires, en Europe comme en France, malgré l’accumulation de preuves et d’affaires, nature et agriculteurs continuent à pâtir de leurs poisons. Pour EELV, c’est aux industriels, responsables d’avoir commercialisé des produits responsables de pathologies graves pendant des décennies, d’en assumer le coût. Le gouvernement a pour mission de protéger les français-es et ne cesse de faillir à sa mission : principe empoisonneur-payeur doit s’appliquer.</p>
<p style="text-align: justify">Julien Bayou et Sandra Regol, porte-parole nationaux</p>

                    [category@term] => Communiqués
                    [date_timestamp] => 1526977065
                )

        )

    [channel] => Array
        (
            [title#] => 1
            [title] => Europe Écologie – Les Verts Alsace
            [atom] => Array
                (
                    [link#] => 1
                    [link@] => href,rel,type
                    [link@href] => http://alsace.eelv.fr/feed/
                    [link@rel] => self
                    [link@type] => application/rss+xml
                )

            [link#] => 1
            [link] => http://alsace.eelv.fr
            [description#] => 1
            [lastbuilddate#] => 1
            [lastbuilddate] => Thu, 26 Jul 2018 10:28:38 +0000
            [language#] => 1
            [language] => fr-FR
            [sy] => Array
                (
                    [updateperiod#] => 1
                    [updateperiod] => hourly
                    [updatefrequency#] => 1
                    [updatefrequency] => 1
                )

            [generator#] => 1
            [generator] => https://wordpress.org/?v=4.9.8
            [tagline#] => 1
            [tagline] => 
            [subtitle#] => 1
            [subtitle] => 
        )

    [textinput] => Array
        (
        )

    [image] => Array
        (
        )

    [feed_type] => RSS
    [feed_version] => 2.0
    [encoding] => UTF-8
    [_source_encoding] => 
    [ERROR] => 
    [WARNING] => 
    [_ATOM_CONTENT_CONSTRUCTS] => Array
        (
            [0] => content
            [1] => summary
            [2] => title
            [3] => info
            [4] => tagline
            [5] => copyright
            [6] => rights
            [7] => subtitle
        )

    [_XHTML_CONTENT_CONSTRUCTS] => Array
        (
            [0] => body
            [1] => div
        )

    [_KNOWN_ENCODINGS] => Array
        (
            [0] => UTF-8
            [1] => US-ASCII
            [2] => ISO-8859-1
        )

    [stack] => Array
        (
        )

    [inchannel] => 
    [initem] => 
    [incontent] => Array
        (
        )

    [exclude_top] => 
    [intextinput] => 
    [inimage] => 
    [current_namespace] => 
    [current_category] => 0
    [last_modified] => Thu, 26 Jul 2018 10:28:38 GMT

    [etag] => "59315bda6d9735a0d61aeb89c9a01ac5"

    [rss_origin] => 5
)