Index Strasbourg curieux Strasbourg à la loupe

Agenda curieux :: Actu des sites Strasbourgeois :: Hébergement strasbourgeois

Strasbourg à la loupe » EELV Alsace

Sites

24771 articles (23957 non lus) dans 281 sites

Exposition Exposition (1292 non lus)
Concert / soirée Concert / soirée (1782 non lus)
Guide / média Guide / média (8070 non lus)
Média_vidéo Média_vidéo (1014 non lus)
Projection Projection (32 non lus)
Politique / social Politique / social (6387 non lus)
théâtre théâtre (700 non lus)
Artiste Artiste (190 non lus)
Inclassables Inclassables (228 non lus)
Edition/bd/imprimerie Edition/bd/imprimerie (1323 non lus)
Vélo transport Vélo transport (930 non lus)
Monde Numérique Monde Numérique (691 non lus)
Monde Numérique Média Monde Numérique Média (345 non lus)
Nature et Agriculture Nature et Agriculture (732 non lus)
Vie/assoc Quartiers Vie/assoc Quartiers (241 non lus)
 «  Expand/Collapse
MagpieRSS Object
(
    [parser] => Resource id #19
    [current_item] => Array
        (
        )

    [items] => Array
        (
            [0] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Transition énergétique : encore un renoncement !
                    [link#] => 1
                    [link] => http://alsace.eelv.fr/transition-energetique-encore-un-renoncement/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Thu, 09 Nov 2017 09:16:29 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => EELV Alsace
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Communiqués
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => Communiqués
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://alsace.eelv.fr/?p=3207
                    [description#] => 1
                    [description] => Le ministre de la Transition écologique et sociale a annoncé ce mardi 7 novembre que la France renoncera à appliquer la réduction de la part du nucléaire à 50% du mix énergétique d’ici à 2025.
Cette annonce est scandaleuse. Le&#160;gouvernement renonce à appliquer la&#160;loi de&#160;transition énergétique. Cette loi... <a href='http://alsace.eelv.fr/transition-energetique-encore-un-renoncement/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p style="text-align: justify">Le ministre de la Transition écologique et sociale a annoncé ce mardi 7 novembre que la France renoncera à appliquer la réduction de la part du nucléaire à 50% du mix énergétique d’ici à 2025.<span id="more-3207"></span></p>
<p style="text-align: justify">Cette annonce est scandaleuse. Le gouvernement renonce à appliquer la loi de transition énergétique. Cette loi a pourtant été adoptée par le parlement après un long débat démocratique, et elle s’impose au gouvernement qui devrait l’appliquer. Comme sous le précédent gouvernement, la transition énergétique est d’abord un enjeu de communication, mais personne n’est au rendez-vous quand il s’agit de passer aux actes.</p>
<p style="text-align: justify">Opposer protection du climat et sortie du nucléaire est une erreur et une faute. Le risque nucléaire n’est pas moindre que celui du réchauffement climatique : il met en jeu la survie de l’humanité et des éco-systèmes. Engager la sortie du nucléaire est d’ailleurs indispensable pour permettre l’essor des énergies éoliennes et photovoltaïques. L’État ne s’est jamais donné les moyens d’atteindre cet objectif.</p>
<p style="text-align: justify">Les écologistes et les associations avaient alerté dès 2015 avec le report de la Programmation pluriannuelle de l’énergie, au printemps 2016 lors de sa publication tronquée, ou lorsque que Nicolas Hulot avait présenté un Plan climat ambitieux mais flou sur le calendrier des modalités.</p>
<p style="text-align: justify">L’industrie nucléaire est déjà exsangue, Areva a fait faillite, EDF a dû se séparer d’actifs pour faire face au mur d’investissements qui l’attend, un tiers des centrales est à l’arrêt, générant un surcoût et des importations d’énergies fossiles. La fuite en avant nucléaire ne peut plus continuer.</p>
<p style="text-align: justify">Le renoncement à des engagements si graves et si cruciaux pour les générations futures affaiblit la parole politique, la capacité à gouverner et met le gouvernement dans l’impossibilité de mener à bien la transition énergétique. Et ce, alors même que des scénarios existent, élaborés par l’association NegaWatt mais aussi par l’Ademe, l’agence publique chargée de l’énergie.</p>
<p style="text-align: justify">Les écologistes dénoncent l’absence de volonté politique du gouvernement. C’est une décision prise sous la pression de grands groupes industriels qui souhaitent freiner la transition énergétique pour bénéficier plus longtemps de leur rente.</p>
<p style="text-align: justify">Europe Écologie Les Verts rappelle que le nucléaire est une énergie dangereuse, coûteuse, et que les déchets radioactifs seront une charge pour des centaines de générations futures.</p>
<p style="text-align: justify">Europe Écologie Les Verts appelle à une France « 100% renouvelables », qui permettrait de réduire drastiquement nos émissions de carbone, réduire le risque nucléaire, protéger la santé de toutes et tous, et de créer plus d’un million d’emplois en France.</p>
<p style="text-align: justify">Julien Bayou et Sandra Regol, porte-parole nationaux</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => Le ministre de&#160;la Transition écologique et&#160;sociale a&#160;annoncé ce&#160;mardi 7&#160;novembre que la&#160;France renoncera à appliquer la&#160;réduction de&#160;la part du&#160;nucléaire à 50% du&#160;mix énergétique d’ici à 2025.
Cette annonce est scandaleuse. Le&#160;gouvernement renonce à appliquer la&#160;loi de&#160;transition énergétique. Cette loi... <a href='http://alsace.eelv.fr/transition-energetique-encore-un-renoncement/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p style="text-align: justify">Le ministre de la Transition écologique et sociale a annoncé ce mardi 7 novembre que la France renoncera à appliquer la réduction de la part du nucléaire à 50% du mix énergétique d’ici à 2025.<span id="more-3207"></span></p>
<p style="text-align: justify">Cette annonce est scandaleuse. Le gouvernement renonce à appliquer la loi de transition énergétique. Cette loi a pourtant été adoptée par le parlement après un long débat démocratique, et elle s’impose au gouvernement qui devrait l’appliquer. Comme sous le précédent gouvernement, la transition énergétique est d’abord un enjeu de communication, mais personne n’est au rendez-vous quand il s’agit de passer aux actes.</p>
<p style="text-align: justify">Opposer protection du climat et sortie du nucléaire est une erreur et une faute. Le risque nucléaire n’est pas moindre que celui du réchauffement climatique : il met en jeu la survie de l’humanité et des éco-systèmes. Engager la sortie du nucléaire est d’ailleurs indispensable pour permettre l’essor des énergies éoliennes et photovoltaïques. L’État ne s’est jamais donné les moyens d’atteindre cet objectif.</p>
<p style="text-align: justify">Les écologistes et les associations avaient alerté dès 2015 avec le report de la Programmation pluriannuelle de l’énergie, au printemps 2016 lors de sa publication tronquée, ou lorsque que Nicolas Hulot avait présenté un Plan climat ambitieux mais flou sur le calendrier des modalités.</p>
<p style="text-align: justify">L’industrie nucléaire est déjà exsangue, Areva a fait faillite, EDF a dû se séparer d’actifs pour faire face au mur d’investissements qui l’attend, un tiers des centrales est à l’arrêt, générant un surcoût et des importations d’énergies fossiles. La fuite en avant nucléaire ne peut plus continuer.</p>
<p style="text-align: justify">Le renoncement à des engagements si graves et si cruciaux pour les générations futures affaiblit la parole politique, la capacité à gouverner et met le gouvernement dans l’impossibilité de mener à bien la transition énergétique. Et ce, alors même que des scénarios existent, élaborés par l’association NegaWatt mais aussi par l’Ademe, l’agence publique chargée de l’énergie.</p>
<p style="text-align: justify">Les écologistes dénoncent l’absence de volonté politique du gouvernement. C’est une décision prise sous la pression de grands groupes industriels qui souhaitent freiner la transition énergétique pour bénéficier plus longtemps de leur rente.</p>
<p style="text-align: justify">Europe Écologie Les Verts rappelle que le nucléaire est une énergie dangereuse, coûteuse, et que les déchets radioactifs seront une charge pour des centaines de générations futures.</p>
<p style="text-align: justify">Europe Écologie Les Verts appelle à une France « 100% renouvelables », qui permettrait de réduire drastiquement nos émissions de carbone, réduire le risque nucléaire, protéger la santé de toutes et tous, et de créer plus d’un million d’emplois en France.</p>
<p style="text-align: justify">Julien Bayou et Sandra Regol, porte-parole nationaux</p>

                    [category@term] => Communiqués
                    [date_timestamp] => 1510218989
                )

            [1] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Paradise papers : un “système fiscal” anti-démocratique hélas légal
                    [link#] => 1
                    [link] => http://alsace.eelv.fr/paradise-papers-un-systeme-fiscal-anti-democratique-helas-legal/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Tue, 07 Nov 2017 10:29:37 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => EELV Alsace
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Communiqués
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => Communiqués
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://alsace.eelv.fr/?p=3205
                    [description#] => 1
                    [description] => Dix-huit mois après les «&#160;Panama Papers&#160;», le&#160;Consortium international des journalistes d’investigation, révèle encore une fois, à travers les «&#160;Paradise Papers&#160;», ces schémas sophistiqués d’optimisation fiscale, à la&#160;limite de&#160;la légalité, grâce auxquels des milliards de&#160;dollars d’impôts impayés échappent aux finances des États.
«&#160;Malgré... <a href='http://alsace.eelv.fr/paradise-papers-un-systeme-fiscal-anti-democratique-helas-legal/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p style="text-align: justify">Dix-huit mois après les « Panama Papers », le Consortium international des journalistes d’investigation, révèle encore une fois, à travers les « Paradise Papers », ces schémas sophistiqués d’optimisation fiscale, à la limite de la légalité, grâce auxquels des milliards de dollars d’impôts impayés échappent aux finances des États.<span id="more-3205"></span></p>
<p style="text-align: justify">« Malgré l’onde de choc mondiale provoquée par les Panama Papers, comment est-il possible que de tels montages fiscaux soient encore considérés comme légaux ? » demande Julien Bayou. « Comment peut-on accepter que des chef-fe-s d’États démocratiques, garants de l’intérêt général, comme la reine d’Angleterre, des proches de Donald Trump ou encore de Justin Trudeau soient parmis les premiers impliqués dans ces montages d’optimisation fiscale ? » questionne Sandra Regol.</p>
<p style="text-align: justify">Ces révélations doivent impérativement nous alerter sur les trous noirs de la finance mondiale qui ont pour conséquence un manque à gagner énorme pour les États : l’évasion fiscale des entreprises et des grandes fortunes coûte 350 milliards d’euros de pertes fiscales par an aux États du monde entier, dont 120 milliards pour l’Union européenne et 20 milliards d’euros pour la France.</p>
<p style="text-align: justify">Les conséquences de ces pratiques sont toujours les mêmes : autant d’hôpitaux qui ne seront pas financés, autant d’écoles qui ne seront pas construites ou rénovées, autant de personnes sans emploi qui n’en trouveront pas. Des sommes qui devraient servir à la transition écologique et à la création d’emplois, pas à la prédation par quelques centaines de personnes, de l’argent de la planète.</p>
<p style="text-align: justify">Europe Écologie les Verts dénonce la légalité de ces montages fiscaux qui permettent aux plus riches d’échapper à l’impôt, qui est pourtant un outil démocratique essentiel, en ce qu’il permet une juste répartition des richesses et partant, de combattre les inégalités. Cela alors que, comme le souligne Oxfam, sur les 10 dernières années, les recettes liées à l’impôt sur les sociétés ont baissé de 40 %, alors que les bénéfices ont augmenté de 10 %.</p>
<p style="text-align: justify">Il n’est pas acceptable que particuliers et entreprises profitent des services publics et du système social de la France sans y payer leurs impôts ; ou encore que des entreprises comme Apple ou Google développent leurs activités en France sans se soumettre à la même fiscalité que les entreprises françaises.</p>
<p style="text-align: justify">Les écologistes rappellent que les failles du système fiscal international ne seront palliées que par une coopération accrue entre les États. Le problème n’est pas seulement lié aux fraudeurs fiscaux, mais bien également aussi à la légalité de tels montages, à l’absence de transparence des données ainsi qu’au peu de combativité des États – pour rappel, la France, vient de baisser son taux d’imposition sur les sociétés de 33% à 25 % -, qui sont autant de signes inquiétants quant à l’état de notre démocratie fiscale. Il nous faut savoir où les entreprises payent leurs impôts et quelles activités elles ont dans tous les pays où elles opèrent.</p>
<p style="text-align: justify">Europe Écologie les Verts demande à ce que soit rendue obligatoire la publication des bénéfices réalisés et impôts payés par les maisons mères ainsi que par leurs filiales en France et dans les autres pays et appelle à rendre ces montages d’optimisation fiscale illégaux.</p>
<p style="text-align: justify">Julien Bayou et Sandra Regol, porte-parole nationaux</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => Dix-huit mois après les «&#160;Panama Papers&#160;», le&#160;Consortium international des journalistes d’investigation, révèle encore une fois, à travers les «&#160;Paradise Papers&#160;», ces schémas sophistiqués d’optimisation fiscale, à la&#160;limite de&#160;la légalité, grâce auxquels des milliards de&#160;dollars d’impôts impayés échappent aux finances des États.
«&#160;Malgré... <a href='http://alsace.eelv.fr/paradise-papers-un-systeme-fiscal-anti-democratique-helas-legal/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p style="text-align: justify">Dix-huit mois après les « Panama Papers », le Consortium international des journalistes d’investigation, révèle encore une fois, à travers les « Paradise Papers », ces schémas sophistiqués d’optimisation fiscale, à la limite de la légalité, grâce auxquels des milliards de dollars d’impôts impayés échappent aux finances des États.<span id="more-3205"></span></p>
<p style="text-align: justify">« Malgré l’onde de choc mondiale provoquée par les Panama Papers, comment est-il possible que de tels montages fiscaux soient encore considérés comme légaux ? » demande Julien Bayou. « Comment peut-on accepter que des chef-fe-s d’États démocratiques, garants de l’intérêt général, comme la reine d’Angleterre, des proches de Donald Trump ou encore de Justin Trudeau soient parmis les premiers impliqués dans ces montages d’optimisation fiscale ? » questionne Sandra Regol.</p>
<p style="text-align: justify">Ces révélations doivent impérativement nous alerter sur les trous noirs de la finance mondiale qui ont pour conséquence un manque à gagner énorme pour les États : l’évasion fiscale des entreprises et des grandes fortunes coûte 350 milliards d’euros de pertes fiscales par an aux États du monde entier, dont 120 milliards pour l’Union européenne et 20 milliards d’euros pour la France.</p>
<p style="text-align: justify">Les conséquences de ces pratiques sont toujours les mêmes : autant d’hôpitaux qui ne seront pas financés, autant d’écoles qui ne seront pas construites ou rénovées, autant de personnes sans emploi qui n’en trouveront pas. Des sommes qui devraient servir à la transition écologique et à la création d’emplois, pas à la prédation par quelques centaines de personnes, de l’argent de la planète.</p>
<p style="text-align: justify">Europe Écologie les Verts dénonce la légalité de ces montages fiscaux qui permettent aux plus riches d’échapper à l’impôt, qui est pourtant un outil démocratique essentiel, en ce qu’il permet une juste répartition des richesses et partant, de combattre les inégalités. Cela alors que, comme le souligne Oxfam, sur les 10 dernières années, les recettes liées à l’impôt sur les sociétés ont baissé de 40 %, alors que les bénéfices ont augmenté de 10 %.</p>
<p style="text-align: justify">Il n’est pas acceptable que particuliers et entreprises profitent des services publics et du système social de la France sans y payer leurs impôts ; ou encore que des entreprises comme Apple ou Google développent leurs activités en France sans se soumettre à la même fiscalité que les entreprises françaises.</p>
<p style="text-align: justify">Les écologistes rappellent que les failles du système fiscal international ne seront palliées que par une coopération accrue entre les États. Le problème n’est pas seulement lié aux fraudeurs fiscaux, mais bien également aussi à la légalité de tels montages, à l’absence de transparence des données ainsi qu’au peu de combativité des États – pour rappel, la France, vient de baisser son taux d’imposition sur les sociétés de 33% à 25 % -, qui sont autant de signes inquiétants quant à l’état de notre démocratie fiscale. Il nous faut savoir où les entreprises payent leurs impôts et quelles activités elles ont dans tous les pays où elles opèrent.</p>
<p style="text-align: justify">Europe Écologie les Verts demande à ce que soit rendue obligatoire la publication des bénéfices réalisés et impôts payés par les maisons mères ainsi que par leurs filiales en France et dans les autres pays et appelle à rendre ces montages d’optimisation fiscale illégaux.</p>
<p style="text-align: justify">Julien Bayou et Sandra Regol, porte-parole nationaux</p>

                    [category@term] => Communiqués
                    [date_timestamp] => 1510050577
                )

            [2] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Stocamine : un cadeau vraiment empoisonné pour l’Alsace et l’Europe.
                    [link#] => 1
                    [link] => http://alsace.eelv.fr/stocamine-un-cadeau-vraiment-empoisonne-pour-lalsace-et-leurope/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Tue, 07 Nov 2017 10:00:27 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => EELV Alsace
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Actualité
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => Actualité
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://alsace.eelv.fr/?p=3197
                    [description#] => 1
                    [description] => Samedi dernier, le&#160;«&#160;liquidateur&#160;» des Mines de&#160;potasse d’Alsace a&#160;déclaré  mettre fin aux opérations de&#160;déstockage qui lui avaient été confiées. Fier d’avoir déstocké 95% des déchets mercuriels, il&#160;entend laisser croupir avec l'aval du&#160;Préfet du&#160;Haut-Rhin et&#160;du ministre de&#160;l'écologie, dans le&#160;sous-sol alsacien... <a href='http://alsace.eelv.fr/stocamine-un-cadeau-vraiment-empoisonne-pour-lalsace-et-leurope/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <div id="magicdomid4" class="" style="text-align: justify"><span class="">Samedi dernier, le « liquidateur » des Mines de potasse d’Alsace a déclaré  mettre fin aux opérations de déstockage qui lui avaient été confiées. Fier d’avoir déstocké 95% des déchets mercuriels, il entend laisser croupir avec l&rsquo;aval du Préfet du Haut-Rhin et du ministre de l&rsquo;écologie, dans le sous-sol alsacien plus de 41 000 tonnes de déchets toxiques avec le risque de pollution de la nappe phréatique que cela induit. Celle-ci est l&rsquo;une des plus grandes d&rsquo;Europe, s&rsquo;étendant jusqu&rsquo;à Mayence en Allemagne. L’arrêté préfectoral exigeait que soient également déstockés les 128 tonnes de déchets phytosanitaires, cela ne semble pas être le cas (tout juste « quelques dizaines de kilos » selon l’article paru dans l’Alsace).</span></div>
<p><span id="more-3197"></span></p>
<div class="" style="text-align: justify"></div>
<div class="" style="text-align: justify"><span class="">Le dispositif de confinement envisagé pour sceller tous ces déchets dans la mine est au stade expérimental mais aussi et surtout excessivement onéreux et parfaitement illusoire. La configuration du site, en zone sismique et soumise aux affaissements miniers ainsi que les risques d&rsquo;ennoyage des galeries, ne convient absolument pas au stockage de tels déchets.</span></div>
<div id="magicdomid6" class="" style="text-align: justify"><span class="">   </span></div>
<div class="" style="text-align: justify"><span class="">Europe-Ecologie &#8211; Les Verts Alsace est fermement opposé à ces mesures arbitraires ! Le collectif Destocamine a initié une pétition en ligne déjà signée par plus de 20 000 personnes et que nous vous invitons à signer également. Cette pétition est adressée au président Macron, au ministre Nicolas Hulot et à monsieur De Rugy, président de l&rsquo;assemblée nationale. Avec le collectif Destocamine, nous demandons depuis toujours le déstockage complet des déchets.</span></div>
<div class="" style="text-align: justify"><span class="">Nous vous invitons à rejoindre les différentes actions organisées par le collectif Déstocamine à Wittelsheim et ailleurs en Alsace. Nous espérons être nombreux.ses à manifester notre refus de cette situation inacceptable. Nous rappellons la nécessité que l&rsquo;ensemble des polluants soient destockés et que nous sommes mobilisé.e.s plus que jamais contre ce cadeau empoisonné pour l&rsquo;Alsace et l&rsquo;Europe, qui est un témoignage de plus du mépris du gouvernement vis-à-vis de la santé de ses concitoyen.ne.s. malgré les nombreuses oppositions des élu.e.s, collectivités et citoyen.ne.s qui se sont exprimés lors de l&rsquo;enquête publique.</span></div>
<div class="" style="text-align: justify"></div>
<div class="" style="text-align: justify"><a href="https://www.change.org/p/contre-la-pollution-de-la-plus-grande-nappe-phr%C3%A9atique-d-europe" target="_blank" rel="noopener"><span class=""> &#8212; CLIQUER POUR SIGNER LA PÉTITION EN LIGNE &#8212; </span></a></div>
<div class="" style="text-align: justify"></div>
<div class="" style="text-align: justify"><span class=""><a href="https://www.destocamine.fr/" target="_blank" rel="noopener">www.destocamine.fr</a> </span></div>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => Samedi dernier, le&#160;«&#160;liquidateur&#160;» des Mines de&#160;potasse d’Alsace a&#160;déclaré  mettre fin aux opérations de&#160;déstockage qui lui avaient été confiées. Fier d’avoir déstocké 95% des déchets mercuriels, il&#160;entend laisser croupir avec l'aval du&#160;Préfet du&#160;Haut-Rhin et&#160;du ministre de&#160;l'écologie, dans le&#160;sous-sol alsacien... <a href='http://alsace.eelv.fr/stocamine-un-cadeau-vraiment-empoisonne-pour-lalsace-et-leurope/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <div id="magicdomid4" class="" style="text-align: justify"><span class="">Samedi dernier, le « liquidateur » des Mines de potasse d’Alsace a déclaré  mettre fin aux opérations de déstockage qui lui avaient été confiées. Fier d’avoir déstocké 95% des déchets mercuriels, il entend laisser croupir avec l&rsquo;aval du Préfet du Haut-Rhin et du ministre de l&rsquo;écologie, dans le sous-sol alsacien plus de 41 000 tonnes de déchets toxiques avec le risque de pollution de la nappe phréatique que cela induit. Celle-ci est l&rsquo;une des plus grandes d&rsquo;Europe, s&rsquo;étendant jusqu&rsquo;à Mayence en Allemagne. L’arrêté préfectoral exigeait que soient également déstockés les 128 tonnes de déchets phytosanitaires, cela ne semble pas être le cas (tout juste « quelques dizaines de kilos » selon l’article paru dans l’Alsace).</span></div>
<p><span id="more-3197"></span></p>
<div class="" style="text-align: justify"></div>
<div class="" style="text-align: justify"><span class="">Le dispositif de confinement envisagé pour sceller tous ces déchets dans la mine est au stade expérimental mais aussi et surtout excessivement onéreux et parfaitement illusoire. La configuration du site, en zone sismique et soumise aux affaissements miniers ainsi que les risques d&rsquo;ennoyage des galeries, ne convient absolument pas au stockage de tels déchets.</span></div>
<div id="magicdomid6" class="" style="text-align: justify"><span class="">   </span></div>
<div class="" style="text-align: justify"><span class="">Europe-Ecologie &#8211; Les Verts Alsace est fermement opposé à ces mesures arbitraires ! Le collectif Destocamine a initié une pétition en ligne déjà signée par plus de 20 000 personnes et que nous vous invitons à signer également. Cette pétition est adressée au président Macron, au ministre Nicolas Hulot et à monsieur De Rugy, président de l&rsquo;assemblée nationale. Avec le collectif Destocamine, nous demandons depuis toujours le déstockage complet des déchets.</span></div>
<div class="" style="text-align: justify"><span class="">Nous vous invitons à rejoindre les différentes actions organisées par le collectif Déstocamine à Wittelsheim et ailleurs en Alsace. Nous espérons être nombreux.ses à manifester notre refus de cette situation inacceptable. Nous rappellons la nécessité que l&rsquo;ensemble des polluants soient destockés et que nous sommes mobilisé.e.s plus que jamais contre ce cadeau empoisonné pour l&rsquo;Alsace et l&rsquo;Europe, qui est un témoignage de plus du mépris du gouvernement vis-à-vis de la santé de ses concitoyen.ne.s. malgré les nombreuses oppositions des élu.e.s, collectivités et citoyen.ne.s qui se sont exprimés lors de l&rsquo;enquête publique.</span></div>
<div class="" style="text-align: justify"></div>
<div class="" style="text-align: justify"><a href="https://www.change.org/p/contre-la-pollution-de-la-plus-grande-nappe-phr%C3%A9atique-d-europe" target="_blank" rel="noopener"><span class=""> &#8212; CLIQUER POUR SIGNER LA PÉTITION EN LIGNE &#8212; </span></a></div>
<div class="" style="text-align: justify"></div>
<div class="" style="text-align: justify"><span class=""><a href="https://www.destocamine.fr/" target="_blank" rel="noopener">www.destocamine.fr</a> </span></div>

                    [category@term] => Actualité
                    [date_timestamp] => 1510048827
                )

            [3] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Soutien à l’antenne locale Fip
                    [link#] => 1
                    [link] => http://alsace.eelv.fr/soutien-a-lantenne-local-fip/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Mon, 30 Oct 2017 13:04:50 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => EELV Alsace
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Actualité
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => Actualité
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://alsace.eelv.fr/?p=3186
                    [description#] => 1
                    [description] => Le groupe local d'Europe Écologie les Verts EMS réaffirme son soutien à l'antenne locale de&#160;Fip et&#160;appelle les citoyen.ne.s à faire entendre leur besoin d'un média de&#160;proximité et&#160;de qualité.
Fip Strasbourg contribue pleinement au&#160;rayonnement culturel et&#160;associatif du&#160;territoire par la&#160;diffusion journalière d'informations de&#160;proximité. La... <a href='http://alsace.eelv.fr/soutien-a-lantenne-local-fip/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p style="text-align: justify">Le groupe local d&rsquo;Europe Écologie les Verts EMS réaffirme son soutien à l&rsquo;antenne locale de Fip et appelle les citoyen.ne.s à faire entendre leur besoin d&rsquo;un média de proximité et de qualité.<span id="more-3186"></span></p>
<p style="text-align: justify">Fip Strasbourg contribue pleinement au rayonnement culturel et associatif du territoire par la diffusion journalière d&rsquo;informations de proximité. La culture et le milieu associatif local sont de précieux atouts à la vitalité d&rsquo;un territoire mais permettent aussi de créer des liens forts entre les citoyen.ne.s. Il apparaît incontournable de soutenir les médias qui effectuent au quotidien un travail de relais.</p>
<p style="text-align: justify">La stratégie présente de centralisation des médias en congloméras, aussi bien pour la presse écrite qu&rsquo;orale, est une catastrophe en terme de couverture médiatique et de diversité de l&rsquo;expression.</p>
<p style="text-align: justify">L&rsquo;existence et le bon fonctionnement de Fip Strasbourg permet de mettre en lumière le travail d&rsquo;acteurs et d&rsquo;actrices de terrain évoluant au sein de secteurs trop souvent mis à mal. Sa disparition représenterait une perte sèche à plus d&rsquo;un titre que nous ne pouvons cautionner.</p>
<p style="text-align: justify">#FipToujours</p>
<p style="text-align: justify">Vous pouvez également signer la pétition pour marquer votre opposition à la disparition de Fip Strasbourg. en <a href="https://www.change.org/p/pr%C3%A9servez-et-d%C3%A9veloppez-fip-la-p%C3%A9pite-%C3%A9clectique-de-radio-france/u/21635401?utm_medium=email&amp;utm_source=petition_update&amp;utm_campaign=156763&amp;sfmc_tk=tFEEr07nJXdbVEBYO1QThqllNUymT%2fGQLQR4SP52f0bHbFeyTtV6ehEE9LRbuMvD&amp;j=156763&amp;sfmc_sub=145578729&amp;l=32_HTML&amp;u=29493163&amp;mid=7259882&amp;jb=3" target="_blank" rel="noopener">CLIQUANT ICI.</a></p>
<p style="text-align: justify"><span style="text-decoration: underline"><em>Contacts : </em></span></p>
<p style="text-align: justify">Nathalie PALMIER et Silvio PHILIPPE,</p>
<p style="text-align: justify">co-animateur.trice du GL EMS</p>
<p style="text-align: justify">al-67-strasbourg-contact@listes.eelv.fr</p>
<p>&nbsp;</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => Le groupe local d'Europe Écologie les Verts EMS réaffirme son soutien à l'antenne locale de&#160;Fip et&#160;appelle les citoyen.ne.s à faire entendre leur besoin d'un média de&#160;proximité et&#160;de qualité.
Fip Strasbourg contribue pleinement au&#160;rayonnement culturel et&#160;associatif du&#160;territoire par la&#160;diffusion journalière d'informations de&#160;proximité. La... <a href='http://alsace.eelv.fr/soutien-a-lantenne-local-fip/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p style="text-align: justify">Le groupe local d&rsquo;Europe Écologie les Verts EMS réaffirme son soutien à l&rsquo;antenne locale de Fip et appelle les citoyen.ne.s à faire entendre leur besoin d&rsquo;un média de proximité et de qualité.<span id="more-3186"></span></p>
<p style="text-align: justify">Fip Strasbourg contribue pleinement au rayonnement culturel et associatif du territoire par la diffusion journalière d&rsquo;informations de proximité. La culture et le milieu associatif local sont de précieux atouts à la vitalité d&rsquo;un territoire mais permettent aussi de créer des liens forts entre les citoyen.ne.s. Il apparaît incontournable de soutenir les médias qui effectuent au quotidien un travail de relais.</p>
<p style="text-align: justify">La stratégie présente de centralisation des médias en congloméras, aussi bien pour la presse écrite qu&rsquo;orale, est une catastrophe en terme de couverture médiatique et de diversité de l&rsquo;expression.</p>
<p style="text-align: justify">L&rsquo;existence et le bon fonctionnement de Fip Strasbourg permet de mettre en lumière le travail d&rsquo;acteurs et d&rsquo;actrices de terrain évoluant au sein de secteurs trop souvent mis à mal. Sa disparition représenterait une perte sèche à plus d&rsquo;un titre que nous ne pouvons cautionner.</p>
<p style="text-align: justify">#FipToujours</p>
<p style="text-align: justify">Vous pouvez également signer la pétition pour marquer votre opposition à la disparition de Fip Strasbourg. en <a href="https://www.change.org/p/pr%C3%A9servez-et-d%C3%A9veloppez-fip-la-p%C3%A9pite-%C3%A9clectique-de-radio-france/u/21635401?utm_medium=email&amp;utm_source=petition_update&amp;utm_campaign=156763&amp;sfmc_tk=tFEEr07nJXdbVEBYO1QThqllNUymT%2fGQLQR4SP52f0bHbFeyTtV6ehEE9LRbuMvD&amp;j=156763&amp;sfmc_sub=145578729&amp;l=32_HTML&amp;u=29493163&amp;mid=7259882&amp;jb=3" target="_blank" rel="noopener">CLIQUANT ICI.</a></p>
<p style="text-align: justify"><span style="text-decoration: underline"><em>Contacts : </em></span></p>
<p style="text-align: justify">Nathalie PALMIER et Silvio PHILIPPE,</p>
<p style="text-align: justify">co-animateur.trice du GL EMS</p>
<p style="text-align: justify">al-67-strasbourg-contact@listes.eelv.fr</p>
<p>&nbsp;</p>

                    [category@term] => Actualité
                    [date_timestamp] => 1509368690
                )

            [4] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Renouvellement des Instances Régionales
                    [link#] => 1
                    [link] => http://alsace.eelv.fr/renouvellement-des-instances-regionales/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Mon, 30 Oct 2017 12:52:36 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => EELV Alsace
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Actualité
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => Actualité
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://alsace.eelv.fr/?p=3182
                    [description#] => 1
                    [description] => Le Congrès Régional d'Europe Écologie - les Verts Alsace s'est tenu le&#160;samedi 21&#160;octobre dernier. Les adhérent.e.s ont été invité.e.s à élire leur nouvelles.eaux représentant.e.s au&#160;Conseil Politique Régional.
Ce&#160;nouveau CPR s'est réuni le&#160;mercredi 25&#160;octobre en vue de&#160;renouveler son Bureau Exécutif Régional pour un&#160;mandat de&#160;3 ans.... <a href='http://alsace.eelv.fr/renouvellement-des-instances-regionales/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p style="text-align: justify">Le Congrès Régional d&rsquo;Europe Écologie &#8211; les Verts Alsace s&rsquo;est tenu le samedi 21 octobre dernier. Les adhérent.e.s ont été invité.e.s à élire leur nouvelles.eaux représentant.e.s au Conseil Politique Régional.<span id="more-3182"></span></p>
<p style="text-align: justify">Ce nouveau CPR s&rsquo;est réuni le mercredi 25 octobre en vue de renouveler son Bureau Exécutif Régional pour un mandat de 3 ans. C&rsquo;est une équipe jeune et dynamique qui a été élue (moyenne d&rsquo;âge 35 ans) afin de porter les couleurs des Écologistes.</p>
<p style="text-align: justify">Afin de porter un projet cohérent sur l’ensemble du territoire alsacien, l‘équipe, aujourd’hui au complet, s&rsquo;est construite autour d’un co-secrétariat paritaire en les personnes de Cécile Germain-Écuer de Mulhouse et Michaël Kugler de Strasbourg, duo accompagné par :</p>
<p style="text-align: justify">Christelle Syllas &#8211; Porte-parole</p>
<p style="text-align: justify">Mathieu Béchu-Diaz &#8211; Porte-parole</p>
<p style="text-align: justify">Mélanie Goerke &#8211; Trésorière</p>
<p style="text-align: justify">Philippe Aullen &#8211; Chargé des élections et de la refondation régionale</p>
<p style="text-align: justify">Alexandre Gonçalves &#8211; Délégué à la vie associative (formations, associations, veille)</p>
<p style="text-align: justify">
<p style="text-align: justify"><a href="http://alsace.eelv.fr/instances/">CLIQUEZ POUR RETROUVER LA LISTE EXHAUSTIVE DES INSTANCES D&rsquo;EELV ALSACE</a></p>
<p style="text-align: justify">
<p style="text-align: justify">Christelle SYLLAS et Mathieu BÉCHU-DIAZ, Porte-Parole Régionaux</p>
<p style="text-align: justify">Cécile GERMAIN-ÉCUER, Secrétaire Régional</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => Le Congrès Régional d'Europe Écologie - les Verts Alsace s'est tenu le&#160;samedi 21&#160;octobre dernier. Les adhérent.e.s ont été invité.e.s à élire leur nouvelles.eaux représentant.e.s au&#160;Conseil Politique Régional.
Ce&#160;nouveau CPR s'est réuni le&#160;mercredi 25&#160;octobre en vue de&#160;renouveler son Bureau Exécutif Régional pour un&#160;mandat de&#160;3 ans.... <a href='http://alsace.eelv.fr/renouvellement-des-instances-regionales/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p style="text-align: justify">Le Congrès Régional d&rsquo;Europe Écologie &#8211; les Verts Alsace s&rsquo;est tenu le samedi 21 octobre dernier. Les adhérent.e.s ont été invité.e.s à élire leur nouvelles.eaux représentant.e.s au Conseil Politique Régional.<span id="more-3182"></span></p>
<p style="text-align: justify">Ce nouveau CPR s&rsquo;est réuni le mercredi 25 octobre en vue de renouveler son Bureau Exécutif Régional pour un mandat de 3 ans. C&rsquo;est une équipe jeune et dynamique qui a été élue (moyenne d&rsquo;âge 35 ans) afin de porter les couleurs des Écologistes.</p>
<p style="text-align: justify">Afin de porter un projet cohérent sur l’ensemble du territoire alsacien, l‘équipe, aujourd’hui au complet, s&rsquo;est construite autour d’un co-secrétariat paritaire en les personnes de Cécile Germain-Écuer de Mulhouse et Michaël Kugler de Strasbourg, duo accompagné par :</p>
<p style="text-align: justify">Christelle Syllas &#8211; Porte-parole</p>
<p style="text-align: justify">Mathieu Béchu-Diaz &#8211; Porte-parole</p>
<p style="text-align: justify">Mélanie Goerke &#8211; Trésorière</p>
<p style="text-align: justify">Philippe Aullen &#8211; Chargé des élections et de la refondation régionale</p>
<p style="text-align: justify">Alexandre Gonçalves &#8211; Délégué à la vie associative (formations, associations, veille)</p>
<p style="text-align: justify">
<p style="text-align: justify"><a href="http://alsace.eelv.fr/instances/">CLIQUEZ POUR RETROUVER LA LISTE EXHAUSTIVE DES INSTANCES D&rsquo;EELV ALSACE</a></p>
<p style="text-align: justify">
<p style="text-align: justify">Christelle SYLLAS et Mathieu BÉCHU-DIAZ, Porte-Parole Régionaux</p>
<p style="text-align: justify">Cécile GERMAIN-ÉCUER, Secrétaire Régional</p>

                    [category@term] => Actualité
                    [date_timestamp] => 1509367956
                )

            [5] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => #MeToo : EELV soutient les rassemblements dans toute la France les 28 et 29 octobre
                    [link#] => 1
                    [link] => http://alsace.eelv.fr/metoo-eelv-soutient-les-rassemblements-dans-toute-la-france-les-28-et-29-octobre/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Mon, 30 Oct 2017 12:45:09 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => EELV Alsace
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Communiqués
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => Communiqués
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://alsace.eelv.fr/?p=3180
                    [description#] => 1
                    [description] => Depuis deux semaines, à la&#160;suite des plaintes pour harcèlement, agressions sexuelles et&#160;viols contre le&#160;producteur de&#160;cinéma américain Harvey Weinstein, des centaines de&#160;milliers de&#160;femmes témoignent en&#160;ligne avec le&#160;mot dièse #MeToo (moi aussi) des agressions et&#160;du harcèlement sexuel dont elles ont été victimes, et... <a href='http://alsace.eelv.fr/metoo-eelv-soutient-les-rassemblements-dans-toute-la-france-les-28-et-29-octobre/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p style="text-align: justify">Depuis deux semaines, à la suite des plaintes pour harcèlement, agressions sexuelles et viols contre le producteur de cinéma américain Harvey Weinstein, des centaines de milliers de femmes témoignent en ligne avec le mot dièse #MeToo (moi aussi) des agressions et du harcèlement sexuel dont elles ont été victimes, et ce dans tous les milieux.<span id="more-3180"></span></p>
<p style="text-align: justify">Le harcèlement sexuel n’est pas seulement une affaire de femmes, ce n’est pas un problème de femmes, c’est l’affaire de toutes et tous. Chaque femme écrivant #Metoo nous dit qu’elle aussi a subi le harcèlement sexuel, comme une femme sur 3 en Europe. Me too ne fait que souligner l’ampleur de ce problème.</p>
<p style="text-align: justify">Les témoignages sur les mots dièse #MeToo et #Balancetonporc sont le reflet d’une réalité : les normes sociales réduisent les femmes au silence tandis qu’elles laissent les prédateurs libres. il est extrêmement difficile de parler, de porter plainte et d’être entendue lorsque l’on est victime de violence sexuelle en France. Parce que la parole est mise en doute, dénigrée, minimisée, parce que les prédateurs attaquent en diffamation, ou encore parce que la gravité de ces violences et de leur impact est incomprise, niée.</p>
<p style="text-align: justify">Ce mouvement est nécessaire et nous saluons le courage de toutes ces femmes qui osent briser l’omerta. Désormais la société tout entière est prise à témoin et ne peut plus dire qu’elle ne savait pas. Nous devons travailler à l’éradication des violences contre les femmes.</p>
<p style="text-align: justify">Europe Écologie les Verts demande depuis longtemps que l’action publique en la matière soit à la hauteur du problème. Cela passe par des budgets conséquents pour prévenir, former, soutenir, accompagner : une action publique d’envergure doit changer la donne.</p>
<p style="text-align: justify">Europe Écologie les Verts est et sera aux côtés de celles et ceux qui veulent changer la société. Nous appelons le plus grand nombre, femmes et hommes, à participer aux rassemblements Me Too partout en France, ainsi qu’aux mobilisations du 25 novembre, journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. Et nous y serons !</p>
<p style="text-align: justify">Toutes et tous, ensemble, femmes et hommes, nous devons nous lever contre les violences faites aux femmes ! Elles sont une atteinte aux droits humains. Ensemble, nous pouvons faire de cette libération de la parole une vraie force, capable de faire vraiment changer le regard de la société et de transformer enfin l’indignation devant ces violences en force agissante.</p>
<p style="text-align: justify">Julien Bayou et Sandra Regol, porte-parole nationaux</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => Depuis deux semaines, à la&#160;suite des plaintes pour harcèlement, agressions sexuelles et&#160;viols contre le&#160;producteur de&#160;cinéma américain Harvey Weinstein, des centaines de&#160;milliers de&#160;femmes témoignent en&#160;ligne avec le&#160;mot dièse #MeToo (moi aussi) des agressions et&#160;du harcèlement sexuel dont elles ont été victimes, et... <a href='http://alsace.eelv.fr/metoo-eelv-soutient-les-rassemblements-dans-toute-la-france-les-28-et-29-octobre/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p style="text-align: justify">Depuis deux semaines, à la suite des plaintes pour harcèlement, agressions sexuelles et viols contre le producteur de cinéma américain Harvey Weinstein, des centaines de milliers de femmes témoignent en ligne avec le mot dièse #MeToo (moi aussi) des agressions et du harcèlement sexuel dont elles ont été victimes, et ce dans tous les milieux.<span id="more-3180"></span></p>
<p style="text-align: justify">Le harcèlement sexuel n’est pas seulement une affaire de femmes, ce n’est pas un problème de femmes, c’est l’affaire de toutes et tous. Chaque femme écrivant #Metoo nous dit qu’elle aussi a subi le harcèlement sexuel, comme une femme sur 3 en Europe. Me too ne fait que souligner l’ampleur de ce problème.</p>
<p style="text-align: justify">Les témoignages sur les mots dièse #MeToo et #Balancetonporc sont le reflet d’une réalité : les normes sociales réduisent les femmes au silence tandis qu’elles laissent les prédateurs libres. il est extrêmement difficile de parler, de porter plainte et d’être entendue lorsque l’on est victime de violence sexuelle en France. Parce que la parole est mise en doute, dénigrée, minimisée, parce que les prédateurs attaquent en diffamation, ou encore parce que la gravité de ces violences et de leur impact est incomprise, niée.</p>
<p style="text-align: justify">Ce mouvement est nécessaire et nous saluons le courage de toutes ces femmes qui osent briser l’omerta. Désormais la société tout entière est prise à témoin et ne peut plus dire qu’elle ne savait pas. Nous devons travailler à l’éradication des violences contre les femmes.</p>
<p style="text-align: justify">Europe Écologie les Verts demande depuis longtemps que l’action publique en la matière soit à la hauteur du problème. Cela passe par des budgets conséquents pour prévenir, former, soutenir, accompagner : une action publique d’envergure doit changer la donne.</p>
<p style="text-align: justify">Europe Écologie les Verts est et sera aux côtés de celles et ceux qui veulent changer la société. Nous appelons le plus grand nombre, femmes et hommes, à participer aux rassemblements Me Too partout en France, ainsi qu’aux mobilisations du 25 novembre, journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. Et nous y serons !</p>
<p style="text-align: justify">Toutes et tous, ensemble, femmes et hommes, nous devons nous lever contre les violences faites aux femmes ! Elles sont une atteinte aux droits humains. Ensemble, nous pouvons faire de cette libération de la parole une vraie force, capable de faire vraiment changer le regard de la société et de transformer enfin l’indignation devant ces violences en force agissante.</p>
<p style="text-align: justify">Julien Bayou et Sandra Regol, porte-parole nationaux</p>

                    [category@term] => Communiqués
                    [date_timestamp] => 1509367509
                )

            [6] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Non à la politique inhumaine, indigne et inefficace du tout sécuritaire en matière de migration
                    [link#] => 1
                    [link] => http://alsace.eelv.fr/non-a-la-politique-inhumaine-indigne-et-inefficace-du-tout-securitaire-en-matiere-de-migration/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Mon, 30 Oct 2017 12:43:57 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => EELV Alsace
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Communiqués
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => Communiqués
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://alsace.eelv.fr/?p=3178
                    [description#] => 1
                    [description] => Il y&#160;a plus d’un an, l’État transférait en&#160;quelques jours plus de&#160;7000 migrants de&#160;la « jungle » de&#160;Calais vers des centres d’accueil répartis sur le&#160;territoire. Pour autant, des centaines de&#160;migrant-e-s continuent d’affluer, leur situation sur place s’étant encore dégradée.
Alors que les personnes migrantes ne&#160;représentent aucune... <a href='http://alsace.eelv.fr/non-a-la-politique-inhumaine-indigne-et-inefficace-du-tout-securitaire-en-matiere-de-migration/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p style="text-align: justify">Il y a plus d’un an, l’État transférait en quelques jours plus de 7000 migrants de la « jungle » de Calais vers des centres d’accueil répartis sur le territoire. Pour autant, des centaines de migrant-e-s continuent d’affluer, leur situation sur place s’étant encore dégradée.<span id="more-3178"></span></p>
<p style="text-align: justify">Alors que les personnes migrantes ne représentent aucune menace particulière, les forces de l’ordre font usage de gaz – sur les personnes, leur nourriture, leur eau – ou confisquent leurs sacs de couchage, couvertures, vêtements, au mépris de leurs droits humains. Avec l’approche de l’hiver, cet acharnement menace directement la santé et la vie de ces personnes déjà en danger.</p>
<p style="text-align: justify">À cela s’ajoute la précarité sanitaire que subissent les migrant-e-s du fait des résistances de l’État à installer points d’eau et douches, au prétexte de la crainte de prétendus « points de fixation ». Cette politique induit une pression inimaginable sur les migrants, contraint à vivre comme des « bêtes traquées »..</p>
<p style="text-align: justify">Alors que le 24 octobre, Gérard Collomb, ministre de l’Intérieur a timidement confirmé qu’il pouvait y avoir « quelques dérapages individuels » chez les forces de l’ordre, l’ONU, le Défenseur des droits ainsi que la Commission nationale consultative des droits de l’homme ont dénoncé les réticences de l’État à appliquer la loi à Calais, à Paris, ou encore dans la vallée de la Roya. La police des polices elle-même s’inquiète de violences injustifiées.</p>
<p style="text-align: justify">En effet, cette situation pathétique et indigne de la France n’est pas circonscrite à Calais, comme l’a prouvé le déplacement d’Esther Benbassa, sénatrice EELV de Paris, dans les Alpes-Maritimes le 21 octobre, visant à appréhender le déroulement de l’interpellation des migrant-e-s qui franchissent la frontière franco-italienne.</p>
<p style="text-align: justify">Europe Écologie Les Verts demande aux autorités municipales et départementales, ainsi qu’au ministère de l’Intérieur, d’interdire immédiatement et sans équivoque aux policiers, notamment aux CRS, d’avoir recours à un quelconque usage de la force dans des circonstances où l’usage de la force est disproportionné ou sans objectif légitime. Comme le recommande l’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne, les policiers devraient fournir une trace écrite, sous la forme d’un récépissé, pour chaque contrôle d’identité, afin de les inciter à effectuer des contrôles bien fondés.</p>
<p style="text-align: justify">Les écologistes exhortent également les autorités municipales de Calais à se conformer à l’ordonnance du tribunal émise en juin – confirmée par le Conseil d’état, leur demandant d’installer des points de distribution d’eau, des toilettes et des douches pour les migrants.</p>
<p style="text-align: justify">En conformité avec les lois nationales et européennes, les autorités locales et nationales doivent garantir que les enfants migrants non accompagnés soient rapidement identifiés. Comme a pu le constater Esther Benabassa, il arrive que des mineur-e-s soient traité-e-s en infraction à la loi.</p>
<p style="text-align: justify">Enfin, les hommes et femmes coupables de sois-disant « délits de solidarité », pour avoir fait leur devoir de citoyens solidaires et aidé des réfugiés, ne doivent plus être inquiétés, poursuivis ou condamnés. Comme le souligne Esther Benbassa : “que font-ils d’autre que de protéger des personnes migrantes et réfugiées, confrontées à l’inaction, aux défaillances, aux atteintes à leurs droits fondamentaux commises par les autorités françaises, conséquence d’une politique de dissuasion et de répression que l’état d’urgence ne fait que faciliter?”</p>
<p style="text-align: justify">Julien Bayou et Sandra Regol, porte-parole nationaux</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => Il y&#160;a plus d’un an, l’État transférait en&#160;quelques jours plus de&#160;7000 migrants de&#160;la « jungle » de&#160;Calais vers des centres d’accueil répartis sur le&#160;territoire. Pour autant, des centaines de&#160;migrant-e-s continuent d’affluer, leur situation sur place s’étant encore dégradée.
Alors que les personnes migrantes ne&#160;représentent aucune... <a href='http://alsace.eelv.fr/non-a-la-politique-inhumaine-indigne-et-inefficace-du-tout-securitaire-en-matiere-de-migration/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p style="text-align: justify">Il y a plus d’un an, l’État transférait en quelques jours plus de 7000 migrants de la « jungle » de Calais vers des centres d’accueil répartis sur le territoire. Pour autant, des centaines de migrant-e-s continuent d’affluer, leur situation sur place s’étant encore dégradée.<span id="more-3178"></span></p>
<p style="text-align: justify">Alors que les personnes migrantes ne représentent aucune menace particulière, les forces de l’ordre font usage de gaz – sur les personnes, leur nourriture, leur eau – ou confisquent leurs sacs de couchage, couvertures, vêtements, au mépris de leurs droits humains. Avec l’approche de l’hiver, cet acharnement menace directement la santé et la vie de ces personnes déjà en danger.</p>
<p style="text-align: justify">À cela s’ajoute la précarité sanitaire que subissent les migrant-e-s du fait des résistances de l’État à installer points d’eau et douches, au prétexte de la crainte de prétendus « points de fixation ». Cette politique induit une pression inimaginable sur les migrants, contraint à vivre comme des « bêtes traquées »..</p>
<p style="text-align: justify">Alors que le 24 octobre, Gérard Collomb, ministre de l’Intérieur a timidement confirmé qu’il pouvait y avoir « quelques dérapages individuels » chez les forces de l’ordre, l’ONU, le Défenseur des droits ainsi que la Commission nationale consultative des droits de l’homme ont dénoncé les réticences de l’État à appliquer la loi à Calais, à Paris, ou encore dans la vallée de la Roya. La police des polices elle-même s’inquiète de violences injustifiées.</p>
<p style="text-align: justify">En effet, cette situation pathétique et indigne de la France n’est pas circonscrite à Calais, comme l’a prouvé le déplacement d’Esther Benbassa, sénatrice EELV de Paris, dans les Alpes-Maritimes le 21 octobre, visant à appréhender le déroulement de l’interpellation des migrant-e-s qui franchissent la frontière franco-italienne.</p>
<p style="text-align: justify">Europe Écologie Les Verts demande aux autorités municipales et départementales, ainsi qu’au ministère de l’Intérieur, d’interdire immédiatement et sans équivoque aux policiers, notamment aux CRS, d’avoir recours à un quelconque usage de la force dans des circonstances où l’usage de la force est disproportionné ou sans objectif légitime. Comme le recommande l’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne, les policiers devraient fournir une trace écrite, sous la forme d’un récépissé, pour chaque contrôle d’identité, afin de les inciter à effectuer des contrôles bien fondés.</p>
<p style="text-align: justify">Les écologistes exhortent également les autorités municipales de Calais à se conformer à l’ordonnance du tribunal émise en juin – confirmée par le Conseil d’état, leur demandant d’installer des points de distribution d’eau, des toilettes et des douches pour les migrants.</p>
<p style="text-align: justify">En conformité avec les lois nationales et européennes, les autorités locales et nationales doivent garantir que les enfants migrants non accompagnés soient rapidement identifiés. Comme a pu le constater Esther Benabassa, il arrive que des mineur-e-s soient traité-e-s en infraction à la loi.</p>
<p style="text-align: justify">Enfin, les hommes et femmes coupables de sois-disant « délits de solidarité », pour avoir fait leur devoir de citoyens solidaires et aidé des réfugiés, ne doivent plus être inquiétés, poursuivis ou condamnés. Comme le souligne Esther Benbassa : “que font-ils d’autre que de protéger des personnes migrantes et réfugiées, confrontées à l’inaction, aux défaillances, aux atteintes à leurs droits fondamentaux commises par les autorités françaises, conséquence d’une politique de dissuasion et de répression que l’état d’urgence ne fait que faciliter?”</p>
<p style="text-align: justify">Julien Bayou et Sandra Regol, porte-parole nationaux</p>

                    [category@term] => Communiqués
                    [date_timestamp] => 1509367437
                )

            [7] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Autorisation du sulfoxaflor : une décision scandaleuse à rebours de la loi
                    [link#] => 1
                    [link] => http://alsace.eelv.fr/autorisation-du-sulfoxaflor-une-decision-scandaleuse-a-rebours-de-la-loi/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Mon, 30 Oct 2017 12:41:28 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => EELV Alsace
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Communiqués
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => Communiqués
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://alsace.eelv.fr/?p=3176
                    [description#] => 1
                    [description] => Grâce à la&#160;ténacité des apiculteurs, l’autorisation discrète du&#160;sulfoxaflor a&#160;été portée à la&#160;connaissance du&#160;public. Le&#160;sulfoxaflor est pourtant classé parmi les néonicotinoïdes&#160;: c’est un&#160;pesticide particulièrement dangereux qui agit sur le&#160;système nerveux des insectes… et&#160;des autres espèces.
Pourquoi le&#160;gouvernement a-t-il autorisé l’utilisation de... <a href='http://alsace.eelv.fr/autorisation-du-sulfoxaflor-une-decision-scandaleuse-a-rebours-de-la-loi/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p style="text-align: justify">Grâce à la ténacité des apiculteurs, l’autorisation discrète du sulfoxaflor a été portée à la connaissance du public. Le sulfoxaflor est pourtant classé parmi les néonicotinoïdes : c’est un pesticide particulièrement dangereux qui agit sur le système nerveux des insectes… et des autres espèces.<span id="more-3176"></span></p>
<p style="text-align: justify">Pourquoi le gouvernement a-t-il autorisé l’utilisation de ce produit alors que la loi biodiversité d’août 2016 prévoit l’interdiction des néocotinoïdes ? Le grand écart entre les promesses du candidat Emmanuel Macron, qui s’était engagé à confirmer cette interdiction, et les décisions actuelles est lourd de conséquences.</p>
<p style="text-align: justify">Il y a quelques jours, une étude internationale démontrait que près de 80% des insectes avaient disparu en Europe. Les insectes, et plus particulièrement les insectes pollinisateurs, sont indispensables à l’équilibre de l’éco-système, à la reproduction des végétaux, et font partie de la chaîne alimentaire. Leur disparition complète serait une catastrophe pour la biodiversité et notre alimentation. Cette étude, en ciblant l’ensemble des insectes, démontre que ce sont les pratiques agricoles qui sont responsables de cette situation.</p>
<p style="text-align: justify">Alors que faut-il de plus au gouvernement pour réagir enfin et opérer une transition de pratiques agricoles nocives, tant pour les consommateurs que pour les producteurs et la biodiversité, à une agriculture durable qui ne menace pas, au mieux notre qualité de vie, et au pire, notre survie ?</p>
<p style="text-align: justify">Pour Europe Ecologie – Les Verts, l’autorisation du sulfoxaflor est un coup de poignard dans le dos des promesses du président et du travail de son ministre de l’Environnement. Il est plus qu’urgent que les grands discours sur l’écologie soient suivi d’actes cohérents.</p>
<p style="text-align: justify"><strong>Europe Écologie Les Verts demande le retrait immédiat de l’autorisation d’utilisation du sulfoxaflor.</strong></p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => Grâce à la&#160;ténacité des apiculteurs, l’autorisation discrète du&#160;sulfoxaflor a&#160;été portée à la&#160;connaissance du&#160;public. Le&#160;sulfoxaflor est pourtant classé parmi les néonicotinoïdes&#160;: c’est un&#160;pesticide particulièrement dangereux qui agit sur le&#160;système nerveux des insectes… et&#160;des autres espèces.
Pourquoi le&#160;gouvernement a-t-il autorisé l’utilisation de... <a href='http://alsace.eelv.fr/autorisation-du-sulfoxaflor-une-decision-scandaleuse-a-rebours-de-la-loi/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p style="text-align: justify">Grâce à la ténacité des apiculteurs, l’autorisation discrète du sulfoxaflor a été portée à la connaissance du public. Le sulfoxaflor est pourtant classé parmi les néonicotinoïdes : c’est un pesticide particulièrement dangereux qui agit sur le système nerveux des insectes… et des autres espèces.<span id="more-3176"></span></p>
<p style="text-align: justify">Pourquoi le gouvernement a-t-il autorisé l’utilisation de ce produit alors que la loi biodiversité d’août 2016 prévoit l’interdiction des néocotinoïdes ? Le grand écart entre les promesses du candidat Emmanuel Macron, qui s’était engagé à confirmer cette interdiction, et les décisions actuelles est lourd de conséquences.</p>
<p style="text-align: justify">Il y a quelques jours, une étude internationale démontrait que près de 80% des insectes avaient disparu en Europe. Les insectes, et plus particulièrement les insectes pollinisateurs, sont indispensables à l’équilibre de l’éco-système, à la reproduction des végétaux, et font partie de la chaîne alimentaire. Leur disparition complète serait une catastrophe pour la biodiversité et notre alimentation. Cette étude, en ciblant l’ensemble des insectes, démontre que ce sont les pratiques agricoles qui sont responsables de cette situation.</p>
<p style="text-align: justify">Alors que faut-il de plus au gouvernement pour réagir enfin et opérer une transition de pratiques agricoles nocives, tant pour les consommateurs que pour les producteurs et la biodiversité, à une agriculture durable qui ne menace pas, au mieux notre qualité de vie, et au pire, notre survie ?</p>
<p style="text-align: justify">Pour Europe Ecologie – Les Verts, l’autorisation du sulfoxaflor est un coup de poignard dans le dos des promesses du président et du travail de son ministre de l’Environnement. Il est plus qu’urgent que les grands discours sur l’écologie soient suivi d’actes cohérents.</p>
<p style="text-align: justify"><strong>Europe Écologie Les Verts demande le retrait immédiat de l’autorisation d’utilisation du sulfoxaflor.</strong></p>

                    [category@term] => Communiqués
                    [date_timestamp] => 1509367288
                )

            [8] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Assassinat de Daphne Caruana Galizia : la protection des lanceurs d’alerte est une urgence
                    [link#] => 1
                    [link] => http://alsace.eelv.fr/assassinat-de-daphne-caruana-galizia-la-protection-des-lanceurs-dalerte-est-une-urgence/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Thu, 19 Oct 2017 11:20:03 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => EELV Alsace
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Communiqués
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => Communiqués
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://alsace.eelv.fr/?p=3158
                    [description#] => 1
                    [description] => Le 16&#160;octobre, la&#160;blogueuse maltaise Daphne Caruana Galizia, connue pour avoir dénoncé la&#160;corruption dans son pays, a&#160;été exécutée par une bombe placée sous sa&#160;voiture.
Daphne Caruana Galizia avait notamment été à l’origine de&#160;révélations de&#160;corruption portant sur l’entourage du&#160;premier ministre Maltais, Joseph Muscat, qui avaient... <a href='http://alsace.eelv.fr/assassinat-de-daphne-caruana-galizia-la-protection-des-lanceurs-dalerte-est-une-urgence/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p style="text-align: justify">Le 16 octobre, la blogueuse maltaise Daphne Caruana Galizia, connue pour avoir dénoncé la corruption dans son pays, a été exécutée par une bombe placée sous sa voiture.</p>
<p style="text-align: justify"><span id="more-3158"></span>Daphne Caruana Galizia avait notamment été à l’origine de révélations de corruption portant sur l’entourage du premier ministre Maltais, Joseph Muscat, qui avaient provoqué des élections anticipées sur l’île, en juin 2017. Elle avait aussi été en première ligne des révélations sur les sociétés offshore détenues par le chef de cabinet du Premier ministre et par le ministre de l’Energie. D’autres proches de l’entourage du premier ministre maltais – dont sa femme – avaient également été ciblés par les écrits de la journaliste. Europe Ecologie Les Verts salue le courage et la ténacité d’une grande femme, véritable lanceuse d’alerte, dans un pays que Reporters sans frontières place 47e dans son classement mondial de la liberté de la presse, et où les poursuites judiciaires à l’encontre des médias sont courantes.</p>
<p style="text-align: justify">Le magazine Politico avait vu en Daphne Caruana Galizia « un WikiLeaks entier en une seule femme, en croisade contre le manque de transparence et la corruption à Malte ». L’assassinat de cette lanceuse d’alerte, est une tâche noire sur le tableau démocratique européen, tant il est un tragique témoin des menaces pouvant peser sur la liberté d’expression.</p>
<p style="text-align: justify">Daphne Caruana Galizia dénonçait, depuis les prémisses de sa carrière, les agissements des hiérarques politiques et économiques de cette île de la Méditerranée, souvent rebaptisée “Panama de l’Europe”. L’île est en effet un paradis fiscal souvent méconnu, utilisé par des entreprises – dont Bouygues, Total, BASF, Ikea… – et des individus, pour se soustraire à la participation individuelle au bien être collectif qu’est l’impôt, privant les pays lésés de 2 milliards d’euros de recettes fiscales par an. Sur dix ans, Malte aurait privé les autres pays de 8,3 milliards d’euros de recettes fiscales, grâce à des contournements à la limite de la légalité et via des sociétés offshore dont le seul objectif est de créer des montages d’évasion fiscale.</p>
<p style="text-align: justify">Or, les pratiques des Etats comme Malte, Chypre, le Luxembourg ou l’Irlande privent les autres Etats européens de recettes fiscales essentielles afin de financer leurs services publics et de lutter contre le dérèglement climatique. Voilà des décennies que les écologistes dénoncent le système dit des “paradis fiscaux”, notamment à travers l’immense travail effectué par la député Européenne Eva Joly, qui a publié un rapport au Parlement européen, en janvier 2017, sur les pratiques fiscales de l’île méditerranéenne.</p>
<p style="text-align: justify">Du fait de l’action des associations, des lanceurs d’alerte et des politiques, tous les pays de l’Union européenne, dont Malte, devront transposer d’ici à 2019 une série de directives fiscales permettant de lutter contre l’évasion fiscale.</p>
<p style="text-align: justify">Dès mai 2016, le groupe des Verts-ALE au Parlement européen a déposé un projet de directive européenne pour protéger les lanceurs d’alerte. Pascal Durand précisait déjà: “il faut aller au-delà et se doter d’un instrument législatif. L’objectif étant de protéger de la même manière au sein de l’UE les citoyens dénonçant des cas de fraude ou de mauvaise gestion de l’argent public mais également des crimes environnementaux, des atteintes aux droits humains ou tout fait allant à l’encontre de l’intérêt général sans avoir à craindre des actes de représailles.”</p>
<p style="text-align: justify">Europe Ecologie Les Verts salue encore une fois le courage et la détermination de Daphne Caruana Galizia et des lanceurs d’alerte à travers le continent. Les écologistes continueront, tant au niveau national qu’européen de combattre les pratiques anti démocratiques et de se battre pour une fiscalité plus juste et harmonisée. Le silence de l’Union équivaut à un acquiescement. Cela ne peut plus durer. Si elle veut être un réel objet politique, l’Union européenne doit désormais agir.</p>
<p style="text-align: justify">Julien Bayou et Sandra Regol, porte-parole nationaux</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => Le 16&#160;octobre, la&#160;blogueuse maltaise Daphne Caruana Galizia, connue pour avoir dénoncé la&#160;corruption dans son pays, a&#160;été exécutée par une bombe placée sous sa&#160;voiture.
Daphne Caruana Galizia avait notamment été à l’origine de&#160;révélations de&#160;corruption portant sur l’entourage du&#160;premier ministre Maltais, Joseph Muscat, qui avaient... <a href='http://alsace.eelv.fr/assassinat-de-daphne-caruana-galizia-la-protection-des-lanceurs-dalerte-est-une-urgence/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p style="text-align: justify">Le 16 octobre, la blogueuse maltaise Daphne Caruana Galizia, connue pour avoir dénoncé la corruption dans son pays, a été exécutée par une bombe placée sous sa voiture.</p>
<p style="text-align: justify"><span id="more-3158"></span>Daphne Caruana Galizia avait notamment été à l’origine de révélations de corruption portant sur l’entourage du premier ministre Maltais, Joseph Muscat, qui avaient provoqué des élections anticipées sur l’île, en juin 2017. Elle avait aussi été en première ligne des révélations sur les sociétés offshore détenues par le chef de cabinet du Premier ministre et par le ministre de l’Energie. D’autres proches de l’entourage du premier ministre maltais – dont sa femme – avaient également été ciblés par les écrits de la journaliste. Europe Ecologie Les Verts salue le courage et la ténacité d’une grande femme, véritable lanceuse d’alerte, dans un pays que Reporters sans frontières place 47e dans son classement mondial de la liberté de la presse, et où les poursuites judiciaires à l’encontre des médias sont courantes.</p>
<p style="text-align: justify">Le magazine Politico avait vu en Daphne Caruana Galizia « un WikiLeaks entier en une seule femme, en croisade contre le manque de transparence et la corruption à Malte ». L’assassinat de cette lanceuse d’alerte, est une tâche noire sur le tableau démocratique européen, tant il est un tragique témoin des menaces pouvant peser sur la liberté d’expression.</p>
<p style="text-align: justify">Daphne Caruana Galizia dénonçait, depuis les prémisses de sa carrière, les agissements des hiérarques politiques et économiques de cette île de la Méditerranée, souvent rebaptisée “Panama de l’Europe”. L’île est en effet un paradis fiscal souvent méconnu, utilisé par des entreprises – dont Bouygues, Total, BASF, Ikea… – et des individus, pour se soustraire à la participation individuelle au bien être collectif qu’est l’impôt, privant les pays lésés de 2 milliards d’euros de recettes fiscales par an. Sur dix ans, Malte aurait privé les autres pays de 8,3 milliards d’euros de recettes fiscales, grâce à des contournements à la limite de la légalité et via des sociétés offshore dont le seul objectif est de créer des montages d’évasion fiscale.</p>
<p style="text-align: justify">Or, les pratiques des Etats comme Malte, Chypre, le Luxembourg ou l’Irlande privent les autres Etats européens de recettes fiscales essentielles afin de financer leurs services publics et de lutter contre le dérèglement climatique. Voilà des décennies que les écologistes dénoncent le système dit des “paradis fiscaux”, notamment à travers l’immense travail effectué par la député Européenne Eva Joly, qui a publié un rapport au Parlement européen, en janvier 2017, sur les pratiques fiscales de l’île méditerranéenne.</p>
<p style="text-align: justify">Du fait de l’action des associations, des lanceurs d’alerte et des politiques, tous les pays de l’Union européenne, dont Malte, devront transposer d’ici à 2019 une série de directives fiscales permettant de lutter contre l’évasion fiscale.</p>
<p style="text-align: justify">Dès mai 2016, le groupe des Verts-ALE au Parlement européen a déposé un projet de directive européenne pour protéger les lanceurs d’alerte. Pascal Durand précisait déjà: “il faut aller au-delà et se doter d’un instrument législatif. L’objectif étant de protéger de la même manière au sein de l’UE les citoyens dénonçant des cas de fraude ou de mauvaise gestion de l’argent public mais également des crimes environnementaux, des atteintes aux droits humains ou tout fait allant à l’encontre de l’intérêt général sans avoir à craindre des actes de représailles.”</p>
<p style="text-align: justify">Europe Ecologie Les Verts salue encore une fois le courage et la détermination de Daphne Caruana Galizia et des lanceurs d’alerte à travers le continent. Les écologistes continueront, tant au niveau national qu’européen de combattre les pratiques anti démocratiques et de se battre pour une fiscalité plus juste et harmonisée. Le silence de l’Union équivaut à un acquiescement. Cela ne peut plus durer. Si elle veut être un réel objet politique, l’Union européenne doit désormais agir.</p>
<p style="text-align: justify">Julien Bayou et Sandra Regol, porte-parole nationaux</p>

                    [category@term] => Communiqués
                    [date_timestamp] => 1508412003
                )

            [9] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Violences contre les femmes – prévention, formation, réparation
                    [link#] => 1
                    [link] => http://alsace.eelv.fr/violences-contre-les-femmes-prevention-formation-reparation/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Thu, 19 Oct 2017 11:18:59 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => EELV Alsace
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Communiqués
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => Communiqués
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://alsace.eelv.fr/?p=3156
                    [description#] => 1
                    [description] => En réaction à l’actualité, la&#160;Secrétaire d’Etat à l’égalité, Marlène Schiappa, a&#160;annoncé ce&#160;lundi 16&#160;octobre une loi sur les violences sexuelles et&#160;le harcèlement de&#160;rue. Europe Écologie Les Verts se&#160;félicite de&#160;cette volonté affichée du&#160;gouvernement, conforme aux engagements de&#160;campagne, et&#160;lui demande d’aller au... <a href='http://alsace.eelv.fr/violences-contre-les-femmes-prevention-formation-reparation/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p style="text-align: justify">En réaction à l’actualité, la Secrétaire d’Etat à l’égalité, Marlène Schiappa, a annoncé ce lundi 16 octobre une loi sur les violences sexuelles et le harcèlement de rue. Europe Écologie Les Verts se félicite de cette volonté affichée du gouvernement, conforme aux engagements de campagne, et lui demande d’aller au bout de la démarche et de proposer une véritable loi-cadre contre toutes les violences faites aux femmes.<span id="more-3156"></span> Pour produire pleinement ses effets, cette loi-cadre devra être accompagnée de moyens car le temps n’est plus aux beaux discours.</p>
<p style="text-align: justify"><strong>Prévention: protéger les mineur-e-s contre les agressions sexuelles et les viols</strong></p>
<p style="text-align: justify">La loi doit changer pour qu’en deçà d’un certain âge, qui reste à définir, on ne puisse présumer que la personne mineure a consenti à l’acte sexuel, et qu’un seuil de présomption de non-consentement soit fixé. Il s’agit d’écarter la qualification d’atteinte sexuelle (passible de 5 ans d’emprisonnement), au profit de celle d’agression sexuelle ou de viol (20 ans de réclusion quand la victime est mineure). Europe Écologie Les Verts soutient la démarche visant à fixer un seuil de présomption de non-consentement.</p>
<p style="text-align: justify">Les écologistes soutiennent l’allongement à minimum 30 ans de la prescription des crimes sexuels commis sur personnes mineures de moins de 15 ans proposé par Marlène Schiappa. Commis sur des enfants, le plus souvent par des proches, ils mettent les victimes en état de sidération. Les souvenirs se réveillent bien plus tard, parfois trop tard pour porter plainte. Nombreux sont les obstacles à la libération de la parole de l’enfant victime et la prescription, même allongée, en est un.</p>
<p style="text-align: justify"><strong>Harcèlement de rue: inverser la charge de la honte</strong></p>
<p style="text-align: justify">Le gouvernement envisage une verbalisation du harcèlement de rue qui peut avoir un impact désastreux sur le quotidien et assigner les femmes à leur image, les contraignant à modifier leur tenue, leur itinéraire, leurs horaires …Si Europe Écologie Les Verts salue la prise en compte par le gouvernement du harcèlement de rue, nous regrettons que les solutions envisagées soient plus cosmétiques qu’efficientes et qu’elles ne prennent pas en compte une potentielle discrimination au faciès dans le traitement des verbalisations.</p>
<p style="text-align: justify">L’échec des lois belges sur le sujet doit nous alerter : entre 2012 et 2015, seuls cinq procès-verbaux ont été dressés pour « insultes sexistes » dans l’espace public, tous classés sans suite, faute de preuves, la constatation du flagrant délit étant rarement possible. S’attaquer au harcèlement de rue implique de former les agents de police, de mettre en place un système de retour sur expérience suite à un dépôt de plainte, et d’être vigilant quant aux comportements policiers.</p>
<p style="text-align: justify">Alors que le Président de la République, Emmanuel Macron, a mentionné au cours d’un entretien le harcèlement de rue dans « les quartiers les plus difficiles », Europe Écologie Les Verts rappelle qu’il est trop facile de renvoyer le harcèlement de rue aux quartiers populaires ou aux cités. Le harcèlement ne connaît pas de territoires et le limiter aux quartiers revient aussi à nier les trop nombreux agresseurs en col blanc, comme le prouvent les témoignages du bienvenu appel #balancetonporc.</p>
<p style="text-align: justify">S’attaquer au harcèlement de rue, comme à l’ensemble du continuum des violences, implique de s’attaquer véritablement et simultanément à tous les ressorts qui construisent les violences contre les femmes.</p>
<p style="text-align: justify"><strong>Lutter contre les violences faites aux femmes : un projet de société</strong></p>
<p style="text-align: justify">Pour une véritable action publique, Europe Écologie Les Verts demande une loi-cadre contre les violences à l’égard des femmes, qui mettra la réponse à la hauteur de l’enjeu :</p>
<ul style="text-align: justify">
<li>prévention (campagnes nationales bi-annuelles) et formation obligatoire (des élu-e-s, des services de santé, police et justice, équipes éducatives, psychologues et personnel médical) ;</li>
<li>accompagnement et écoute des victimes améliorés à chaque étape (multiplication des hébergements d’urgence et logements dédiés, accès prioritaire aux logements sociaux, garantie du choix pour les victimes de pouvoir rester chez elles et en sécurité) ;</li>
<li>amélioration de la mise en œuvre de l’ordonnance de protection, garantie du droit au séjour pour les femmes migrantes etc. ;</li>
<li>mettre fin à l’impunité (allongement des délais de prescription, juges et tribunaux spécialisés dans les violences faites aux femmes, inversion de la dynamique en matière de correctionnalisation des viols).</li>
</ul>
<p style="text-align: justify">Europe Écologie Les Verts demande également à ce que des lieux d’accueil de victimes soient organisés au sein des commissariats pour recueillir les plaintes, faire venir sur un lieu sécurisé le cas échéant un-e médecin. Nous demandons également à ce que les différents intervant-e-s de la chaîne judiciaire soient mieux formé-e-s et que les femmes soient moins souvent obligées de répéter leur témoignage. Qu’enfin les associations, qui sont de véritables sas entre la solitude et la plainte, puissent dignement accueillir les victimes et que donc leurs moyens soient renforcés.</p>
<p style="text-align: justify">Parce que tout ceci nécessite de l’action de terrain, un budget fortement accru est absolument nécessaire, en particulier pour permettre aux associations d’agir. Après la baisse drastique du budget des droits des femmes et la mobilisation des structures du secteur, Europe Écologie Les Verts demande au gouvernement des gages qui passent par l’augmentation des budgets alloués à la lutte contre les violences faites aux femmes dès l’examen du budget annuel de l’État.</p>
<p style="text-align: justify">Julien Bayou et Sandra Regol, porte-parole nationaux</p>
<p style="text-align: justify">

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => En réaction à l’actualité, la&#160;Secrétaire d’Etat à l’égalité, Marlène Schiappa, a&#160;annoncé ce&#160;lundi 16&#160;octobre une loi sur les violences sexuelles et&#160;le harcèlement de&#160;rue. Europe Écologie Les Verts se&#160;félicite de&#160;cette volonté affichée du&#160;gouvernement, conforme aux engagements de&#160;campagne, et&#160;lui demande d’aller au... <a href='http://alsace.eelv.fr/violences-contre-les-femmes-prevention-formation-reparation/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p style="text-align: justify">En réaction à l’actualité, la Secrétaire d’Etat à l’égalité, Marlène Schiappa, a annoncé ce lundi 16 octobre une loi sur les violences sexuelles et le harcèlement de rue. Europe Écologie Les Verts se félicite de cette volonté affichée du gouvernement, conforme aux engagements de campagne, et lui demande d’aller au bout de la démarche et de proposer une véritable loi-cadre contre toutes les violences faites aux femmes.<span id="more-3156"></span> Pour produire pleinement ses effets, cette loi-cadre devra être accompagnée de moyens car le temps n’est plus aux beaux discours.</p>
<p style="text-align: justify"><strong>Prévention: protéger les mineur-e-s contre les agressions sexuelles et les viols</strong></p>
<p style="text-align: justify">La loi doit changer pour qu’en deçà d’un certain âge, qui reste à définir, on ne puisse présumer que la personne mineure a consenti à l’acte sexuel, et qu’un seuil de présomption de non-consentement soit fixé. Il s’agit d’écarter la qualification d’atteinte sexuelle (passible de 5 ans d’emprisonnement), au profit de celle d’agression sexuelle ou de viol (20 ans de réclusion quand la victime est mineure). Europe Écologie Les Verts soutient la démarche visant à fixer un seuil de présomption de non-consentement.</p>
<p style="text-align: justify">Les écologistes soutiennent l’allongement à minimum 30 ans de la prescription des crimes sexuels commis sur personnes mineures de moins de 15 ans proposé par Marlène Schiappa. Commis sur des enfants, le plus souvent par des proches, ils mettent les victimes en état de sidération. Les souvenirs se réveillent bien plus tard, parfois trop tard pour porter plainte. Nombreux sont les obstacles à la libération de la parole de l’enfant victime et la prescription, même allongée, en est un.</p>
<p style="text-align: justify"><strong>Harcèlement de rue: inverser la charge de la honte</strong></p>
<p style="text-align: justify">Le gouvernement envisage une verbalisation du harcèlement de rue qui peut avoir un impact désastreux sur le quotidien et assigner les femmes à leur image, les contraignant à modifier leur tenue, leur itinéraire, leurs horaires …Si Europe Écologie Les Verts salue la prise en compte par le gouvernement du harcèlement de rue, nous regrettons que les solutions envisagées soient plus cosmétiques qu’efficientes et qu’elles ne prennent pas en compte une potentielle discrimination au faciès dans le traitement des verbalisations.</p>
<p style="text-align: justify">L’échec des lois belges sur le sujet doit nous alerter : entre 2012 et 2015, seuls cinq procès-verbaux ont été dressés pour « insultes sexistes » dans l’espace public, tous classés sans suite, faute de preuves, la constatation du flagrant délit étant rarement possible. S’attaquer au harcèlement de rue implique de former les agents de police, de mettre en place un système de retour sur expérience suite à un dépôt de plainte, et d’être vigilant quant aux comportements policiers.</p>
<p style="text-align: justify">Alors que le Président de la République, Emmanuel Macron, a mentionné au cours d’un entretien le harcèlement de rue dans « les quartiers les plus difficiles », Europe Écologie Les Verts rappelle qu’il est trop facile de renvoyer le harcèlement de rue aux quartiers populaires ou aux cités. Le harcèlement ne connaît pas de territoires et le limiter aux quartiers revient aussi à nier les trop nombreux agresseurs en col blanc, comme le prouvent les témoignages du bienvenu appel #balancetonporc.</p>
<p style="text-align: justify">S’attaquer au harcèlement de rue, comme à l’ensemble du continuum des violences, implique de s’attaquer véritablement et simultanément à tous les ressorts qui construisent les violences contre les femmes.</p>
<p style="text-align: justify"><strong>Lutter contre les violences faites aux femmes : un projet de société</strong></p>
<p style="text-align: justify">Pour une véritable action publique, Europe Écologie Les Verts demande une loi-cadre contre les violences à l’égard des femmes, qui mettra la réponse à la hauteur de l’enjeu :</p>
<ul style="text-align: justify">
<li>prévention (campagnes nationales bi-annuelles) et formation obligatoire (des élu-e-s, des services de santé, police et justice, équipes éducatives, psychologues et personnel médical) ;</li>
<li>accompagnement et écoute des victimes améliorés à chaque étape (multiplication des hébergements d’urgence et logements dédiés, accès prioritaire aux logements sociaux, garantie du choix pour les victimes de pouvoir rester chez elles et en sécurité) ;</li>
<li>amélioration de la mise en œuvre de l’ordonnance de protection, garantie du droit au séjour pour les femmes migrantes etc. ;</li>
<li>mettre fin à l’impunité (allongement des délais de prescription, juges et tribunaux spécialisés dans les violences faites aux femmes, inversion de la dynamique en matière de correctionnalisation des viols).</li>
</ul>
<p style="text-align: justify">Europe Écologie Les Verts demande également à ce que des lieux d’accueil de victimes soient organisés au sein des commissariats pour recueillir les plaintes, faire venir sur un lieu sécurisé le cas échéant un-e médecin. Nous demandons également à ce que les différents intervant-e-s de la chaîne judiciaire soient mieux formé-e-s et que les femmes soient moins souvent obligées de répéter leur témoignage. Qu’enfin les associations, qui sont de véritables sas entre la solitude et la plainte, puissent dignement accueillir les victimes et que donc leurs moyens soient renforcés.</p>
<p style="text-align: justify">Parce que tout ceci nécessite de l’action de terrain, un budget fortement accru est absolument nécessaire, en particulier pour permettre aux associations d’agir. Après la baisse drastique du budget des droits des femmes et la mobilisation des structures du secteur, Europe Écologie Les Verts demande au gouvernement des gages qui passent par l’augmentation des budgets alloués à la lutte contre les violences faites aux femmes dès l’examen du budget annuel de l’État.</p>
<p style="text-align: justify">Julien Bayou et Sandra Regol, porte-parole nationaux</p>
<p style="text-align: justify">

                    [category@term] => Communiqués
                    [date_timestamp] => 1508411939
                )

        )

    [channel] => Array
        (
            [title#] => 1
            [title] => Europe Écologie – Les Verts Alsace
            [atom] => Array
                (
                    [link#] => 1
                    [link@] => href,rel,type
                    [link@href] => http://alsace.eelv.fr/feed/
                    [link@rel] => self
                    [link@type] => application/rss+xml
                )

            [link#] => 1
            [link] => http://alsace.eelv.fr
            [description#] => 1
            [lastbuilddate#] => 1
            [lastbuilddate] => Thu, 09 Nov 2017 09:18:02 +0000
            [language#] => 1
            [language] => fr-FR
            [sy] => Array
                (
                    [updateperiod#] => 1
                    [updateperiod] => hourly
                    [updatefrequency#] => 1
                    [updatefrequency] => 1
                )

            [tagline#] => 1
            [tagline] => 
            [subtitle#] => 1
            [subtitle] => 
        )

    [textinput] => Array
        (
        )

    [image] => Array
        (
        )

    [feed_type] => RSS
    [feed_version] => 2.0
    [encoding] => UTF-8
    [_source_encoding] => 
    [ERROR] => 
    [WARNING] => 
    [_ATOM_CONTENT_CONSTRUCTS] => Array
        (
            [0] => content
            [1] => summary
            [2] => title
            [3] => info
            [4] => tagline
            [5] => copyright
            [6] => rights
            [7] => subtitle
        )

    [_XHTML_CONTENT_CONSTRUCTS] => Array
        (
            [0] => body
            [1] => div
        )

    [_KNOWN_ENCODINGS] => Array
        (
            [0] => UTF-8
            [1] => US-ASCII
            [2] => ISO-8859-1
        )

    [stack] => Array
        (
        )

    [inchannel] => 
    [initem] => 
    [incontent] => Array
        (
        )

    [exclude_top] => 
    [intextinput] => 
    [inimage] => 
    [current_namespace] => 
    [current_category] => 0
    [last_modified] => Thu, 09 Nov 2017 09:18:02 GMT

    [etag] => "f018b077f0b80d4ae5e1ff7dcf943928"

    [rss_origin] => 5
)