Index Strasbourg curieux Strasbourg à la loupe

Agenda curieux :: Actu des sites Strasbourgeois :: Hébergement strasbourgeois

Strasbourg à la loupe » EELV Alsace

Sites

37470 articles (36656 non lus) dans 281 sites

Exposition Exposition (1388 non lus)
Concert / soirée Concert / soirée (3465 non lus)
Guide / média Guide / média (11738 non lus)
Média_vidéo Média_vidéo (1129 non lus)
Projection Projection (34 non lus)
Politique / social Politique / social (10889 non lus)
théâtre théâtre (831 non lus)
Artiste Artiste (207 non lus)
Inclassables Inclassables (339 non lus)
Edition/bd/imprimerie Edition/bd/imprimerie (1795 non lus)
Vélo transport Vélo transport (1245 non lus)
Monde Numérique Monde Numérique (1459 non lus)
Monde Numérique Média Monde Numérique Média (489 non lus)
Nature et Agriculture Nature et Agriculture (974 non lus)
Vie/assoc Quartiers Vie/assoc Quartiers (674 non lus)
 «  Expand/Collapse
MagpieRSS Object
(
    [parser] => Resource id #19
    [current_item] => Array
        (
        )

    [items] => Array
        (
            [0] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Rapport du GIEC : la responsabilité est politique
                    [link#] => 1
                    [link] => http://alsace.eelv.fr/rapport-du-giec-la-responsabilite-est-politique/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Tue, 09 Oct 2018 07:46:50 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => EELV Alsace
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Communiqués
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => Communiqués
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://alsace.eelv.fr/?p=3528
                    [description#] => 1
                    [description] => Le très attendu rapport du&#160;groupe international d’experts sur le&#160;climat est paru ce&#160;8 octobre. Quatre ans après celui qui servit de&#160;base aux négociations de&#160;la COP21 et&#160;donna naissance à l’Accord de&#160;Paris, ce&#160;nouveau rapport sur l’objectif des 1°5C de&#160;réchauffement global moyen sonne l’alarme avec... <a href='http://alsace.eelv.fr/rapport-du-giec-la-responsabilite-est-politique/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p style="text-align: justify">Le très attendu rapport du groupe international d’experts sur le climat est paru ce 8 octobre. Quatre ans après celui qui servit de base aux négociations de la COP21 et donna naissance à l’Accord de Paris, ce nouveau rapport sur l’objectif des 1°5C de réchauffement global moyen sonne l’alarme avec encore plus d’urgence que le précédent. Si certains pays ont tenté d’en interdire ou d’en censurer la sortie, les conclusions sont pour le moins sans appel : il y a urgence à agir.<span id="more-3528"></span></p>
<p style="text-align: justify">Le réchauffement climatique, contrairement à ce que nombre de gouvernements et de lobbies cherchent à faire croire, n’a rien d’une fatalité. Il est le produit de l’action humaine, le fruit de décisions de responsables qui ont préféré la politique de l’autruche à l’action afin de mieux laisser le marché décider au détriment du vivant et de la santé. Faire face à ce dérèglement implique des décisions globales et systémiques : la faute comme la solution sont politiques.</p>
<p style="text-align: justify">L’Accord de Paris soulignait déjà la nécessité d’agir de front, à travers le monde, dans un sursaut commun pour la survie de l’humanité. Trois ans après, la courbe n’est pas infléchie. La France en premier lieu, dont le gouvernement est habile à donner de grandes leçons à l’international sur la nécessité de lutter pour le climat, est revenue en catimini sur ses engagements, du nucléaire aux émissions de carbone, et a fait de l’inaction la base de sa politique environnementale. En réponse, la société civile s’organise et saisit la justice pour faire valoir, qui son droit à respirer un air sain, qui son droit à une terre fertile.</p>
<p style="text-align: justify">Ce qui se joue en cas de dépassement de l’objectif des 1,5°C de réchauffement global, c’est le bouleversement des conditions de vie partout sur le globe : au-delà d’un certain seuil, les écosystèmes seront déséquilibrés et le monde basculerait dans l’inconnu. Le phénomène le plus attendu est la hausse du niveau des mers, mais si le point de rupture est atteint, ce sont de nombreux phénomènes météorologiques et saisonniers qui pourraient changer complètement.</p>
<p style="text-align: justify">Le fait que les 10% les plus riches de la population mondiale soient responsables de quasiment la moitié des pollutions alors que les 50% les plus pauvres ne sont responsables que de 10% des pollutions témoigne d’un conflit d’intérêt patent sur les politiques à mettre en oeuvre. De fait, ces 10% qui dominent l’économie répètent à l’envi et à grand renfort de moyens que l’écologie serait une politique punitive. Les écologistes répondent que la seule punition réelle et palpable est celle qui, par notre inaction, condamne des millions de personnes aujourd’hui et des milliards demain. Augmentation de la faim dans le monde, manque d’accès à l’eau de par sa raréfaction, morts dues à la pollution, pauvreté, perte de la biodiversité, … autant de fléaux bien réels qui ne feront que s’aggraver et toucher de plus en plus de personnes si nous n’agissons pas.</p>
<p style="text-align: justify">Europe Écologie – Les Verts rappelle que les campagnes de culpabilisation à l’encontre de la population sont un moyen de faire oublier que la responsabilité comme la solution sont politiques. Les multinationales qui, par leur action prédatrice, accaparent les terres et polluent eau, terre et air et les responsables politiques qui les laissent agir ont une immense responsabilité dans le gâchis actuel et la catastrophe potentielle. Alors que la France octroie des exonérations d’impôts parfois totales à ces entreprises et à leurs actionnaires, Europe Écologie – Les Verts rappelle que c’est leur action qui a l’impact le plus lourd sur le climat et que ce n’est pas à la population, par l’impôt et au prix de sa santé, de payer pour leurs crimes à l’encontre de l’environnement.</p>
<p style="text-align: justify">La France et l’Europe ont les moyens d’agir et des leviers activables rapidement pour enclencher l’urgente et nécessaire transition requise pour rester sous la barre des 1,5°C degrés de réchauffement. La préservation des zones humides (lacs, rivières, mangroves, etc.), des forêts et des espaces naturels dans leur ensemble est une priorité tant leur capacité à capter naturellement le dioxyde de carbone est forte. C’est l’action humaine qui les fait disparaître, c’est aux politique de les protéger, pas de céder aux sirènes américaines qui voudraient accaparer des terres utiles pour instaurer des captations chimiques de CO2. Ré-ensauvager l’Europe, taxer les pollueurs de façon drastique afin de changer les modes de production, rediriger cet argent vers celles et ceux qui en ont le plus besoin, aider l’agriculture industrielle à faire la transition vers une agriculture biologique et durable, mettre en place le principe pollueur-payeur, en finir avec les projets destructeurs d’espaces naturels et agricoles comme le contournement ouest de Strasbourg et tant d’autres… autant de solutions à portée de main qui ne demandent qu’un peu de courage politique pour être mises en œuvre, créer de l’emploi stable et local et préserver la planète du réchauffement global.</p>
<p style="text-align: justify">Julien Bayou et Sandra Regol, porte-parole nationaux</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => Le très attendu rapport du&#160;groupe international d’experts sur le&#160;climat est paru ce&#160;8 octobre. Quatre ans après celui qui servit de&#160;base aux négociations de&#160;la COP21 et&#160;donna naissance à l’Accord de&#160;Paris, ce&#160;nouveau rapport sur l’objectif des 1°5C de&#160;réchauffement global moyen sonne l’alarme avec... <a href='http://alsace.eelv.fr/rapport-du-giec-la-responsabilite-est-politique/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p style="text-align: justify">Le très attendu rapport du groupe international d’experts sur le climat est paru ce 8 octobre. Quatre ans après celui qui servit de base aux négociations de la COP21 et donna naissance à l’Accord de Paris, ce nouveau rapport sur l’objectif des 1°5C de réchauffement global moyen sonne l’alarme avec encore plus d’urgence que le précédent. Si certains pays ont tenté d’en interdire ou d’en censurer la sortie, les conclusions sont pour le moins sans appel : il y a urgence à agir.<span id="more-3528"></span></p>
<p style="text-align: justify">Le réchauffement climatique, contrairement à ce que nombre de gouvernements et de lobbies cherchent à faire croire, n’a rien d’une fatalité. Il est le produit de l’action humaine, le fruit de décisions de responsables qui ont préféré la politique de l’autruche à l’action afin de mieux laisser le marché décider au détriment du vivant et de la santé. Faire face à ce dérèglement implique des décisions globales et systémiques : la faute comme la solution sont politiques.</p>
<p style="text-align: justify">L’Accord de Paris soulignait déjà la nécessité d’agir de front, à travers le monde, dans un sursaut commun pour la survie de l’humanité. Trois ans après, la courbe n’est pas infléchie. La France en premier lieu, dont le gouvernement est habile à donner de grandes leçons à l’international sur la nécessité de lutter pour le climat, est revenue en catimini sur ses engagements, du nucléaire aux émissions de carbone, et a fait de l’inaction la base de sa politique environnementale. En réponse, la société civile s’organise et saisit la justice pour faire valoir, qui son droit à respirer un air sain, qui son droit à une terre fertile.</p>
<p style="text-align: justify">Ce qui se joue en cas de dépassement de l’objectif des 1,5°C de réchauffement global, c’est le bouleversement des conditions de vie partout sur le globe : au-delà d’un certain seuil, les écosystèmes seront déséquilibrés et le monde basculerait dans l’inconnu. Le phénomène le plus attendu est la hausse du niveau des mers, mais si le point de rupture est atteint, ce sont de nombreux phénomènes météorologiques et saisonniers qui pourraient changer complètement.</p>
<p style="text-align: justify">Le fait que les 10% les plus riches de la population mondiale soient responsables de quasiment la moitié des pollutions alors que les 50% les plus pauvres ne sont responsables que de 10% des pollutions témoigne d’un conflit d’intérêt patent sur les politiques à mettre en oeuvre. De fait, ces 10% qui dominent l’économie répètent à l’envi et à grand renfort de moyens que l’écologie serait une politique punitive. Les écologistes répondent que la seule punition réelle et palpable est celle qui, par notre inaction, condamne des millions de personnes aujourd’hui et des milliards demain. Augmentation de la faim dans le monde, manque d’accès à l’eau de par sa raréfaction, morts dues à la pollution, pauvreté, perte de la biodiversité, … autant de fléaux bien réels qui ne feront que s’aggraver et toucher de plus en plus de personnes si nous n’agissons pas.</p>
<p style="text-align: justify">Europe Écologie – Les Verts rappelle que les campagnes de culpabilisation à l’encontre de la population sont un moyen de faire oublier que la responsabilité comme la solution sont politiques. Les multinationales qui, par leur action prédatrice, accaparent les terres et polluent eau, terre et air et les responsables politiques qui les laissent agir ont une immense responsabilité dans le gâchis actuel et la catastrophe potentielle. Alors que la France octroie des exonérations d’impôts parfois totales à ces entreprises et à leurs actionnaires, Europe Écologie – Les Verts rappelle que c’est leur action qui a l’impact le plus lourd sur le climat et que ce n’est pas à la population, par l’impôt et au prix de sa santé, de payer pour leurs crimes à l’encontre de l’environnement.</p>
<p style="text-align: justify">La France et l’Europe ont les moyens d’agir et des leviers activables rapidement pour enclencher l’urgente et nécessaire transition requise pour rester sous la barre des 1,5°C degrés de réchauffement. La préservation des zones humides (lacs, rivières, mangroves, etc.), des forêts et des espaces naturels dans leur ensemble est une priorité tant leur capacité à capter naturellement le dioxyde de carbone est forte. C’est l’action humaine qui les fait disparaître, c’est aux politique de les protéger, pas de céder aux sirènes américaines qui voudraient accaparer des terres utiles pour instaurer des captations chimiques de CO2. Ré-ensauvager l’Europe, taxer les pollueurs de façon drastique afin de changer les modes de production, rediriger cet argent vers celles et ceux qui en ont le plus besoin, aider l’agriculture industrielle à faire la transition vers une agriculture biologique et durable, mettre en place le principe pollueur-payeur, en finir avec les projets destructeurs d’espaces naturels et agricoles comme le contournement ouest de Strasbourg et tant d’autres… autant de solutions à portée de main qui ne demandent qu’un peu de courage politique pour être mises en œuvre, créer de l’emploi stable et local et préserver la planète du réchauffement global.</p>
<p style="text-align: justify">Julien Bayou et Sandra Regol, porte-parole nationaux</p>

                    [category@term] => Communiqués
                    [date_timestamp] => 1539071210
                )

            [1] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Nobel 2018 : les droits des femmes et des peuples opprimés à l’honneur
                    [link#] => 1
                    [link] => http://alsace.eelv.fr/nobel-2018-les-droits-des-femmes-et-des-peuples-opprimes-a-lhonneur/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Tue, 09 Oct 2018 07:43:12 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => EELV Alsace
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Communiqués
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => Communiqués
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://alsace.eelv.fr/?p=3525
                    [description#] => 1
                    [description] => En décernant le&#160;prix Nobel de&#160;la Paix 2018 au&#160;gynécologue congolais Denis Mukwege et&#160;à la&#160;militante irakienne yézidie Nadia Murad, le&#160;Comité Nobel fait le&#160;choix de&#160;dénoncer le&#160;viol comme arme de&#160;guerre. Un&#160;choix très politique et&#160;nécessaire, qui fait écho aux combats féministes de&#160;long... <a href='http://alsace.eelv.fr/nobel-2018-les-droits-des-femmes-et-des-peuples-opprimes-a-lhonneur/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p style="text-align: justify">En décernant le prix Nobel de la Paix 2018 au gynécologue congolais Denis Mukwege et à la militante irakienne yézidie Nadia Murad, le Comité Nobel fait le choix de dénoncer le viol comme arme de guerre. Un choix très politique et nécessaire, qui fait écho aux combats féministes de long cours et soutenu par les écologistes.<span id="more-3525"></span></p>
<p style="text-align: justify">Si le viol est une arme pour asservir les terrains visés ou occupés, l’omerta sur ces pratiques est un outil pour nier le contrôle du corps des femmes. Depuis plusieurs années, historien·ne·s et militant·e·s féministes appellent à prendre conscience du caractère stratégique des viols en temps de guerre et alertent la communauté internationale sur ce fléau.</p>
<p style="text-align: justify">L’an dernier, Denis Mukwege appelait à travers une tribune l’Europe à réagir et à prendre des sanctions drastiques, rappelant que dans la lutte contre les mines antipersonnel et les armes chimiques, la communauté internationale avait su renforcer les normes au travers de moyens légaux et institutionnels. Après le prix Sakharov en 2014, ce Nobel vient renforcer son discours et rappeler que, en temps de guerre comme en d’autres, les femmes sont souvent les premières victimes des bourreaux et des tactiques des prédateurs militaires.</p>
<p style="text-align: justify">Nadia Murad, survivante de l’esclavage sexuel perpétré contre les femmes yézidies par le groupe Etat islamique, a obtenu le prix Sakharov « pour la liberté de l’esprit » en 2016. Incarnant la lutte yézidie, c’est au nom de tous les sévices subis par sa communauté que cette femme au courage incroyable a accueilli ce prix. En lui décernant ce Nobel, c’est aussi sur les luttes des peuples opprimés que le Comité met l’accent et apporte éclairage international et soutien.</p>
<p style="text-align: justify">Ce prix vient rappeler à l’Europe son devoir envers l’humanité et ses engagements pour les droits des femmes à travers le monde. De la seconde guerre mondiale aux milices de Daesh, le corps des femmes est toujours un outil stratégique à profaner, violenter, coloniser. Il est temps de reconnaître ces exactions pour ce qu’elles sont, à savoir des armes de destruction durables, et d’en interdire tout recours, au nom des droits humains.</p>
<p style="text-align: justify"><em>Julien Bayou et Sandra Regol, porte-parole</em></p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => En décernant le&#160;prix Nobel de&#160;la Paix 2018 au&#160;gynécologue congolais Denis Mukwege et&#160;à la&#160;militante irakienne yézidie Nadia Murad, le&#160;Comité Nobel fait le&#160;choix de&#160;dénoncer le&#160;viol comme arme de&#160;guerre. Un&#160;choix très politique et&#160;nécessaire, qui fait écho aux combats féministes de&#160;long... <a href='http://alsace.eelv.fr/nobel-2018-les-droits-des-femmes-et-des-peuples-opprimes-a-lhonneur/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p style="text-align: justify">En décernant le prix Nobel de la Paix 2018 au gynécologue congolais Denis Mukwege et à la militante irakienne yézidie Nadia Murad, le Comité Nobel fait le choix de dénoncer le viol comme arme de guerre. Un choix très politique et nécessaire, qui fait écho aux combats féministes de long cours et soutenu par les écologistes.<span id="more-3525"></span></p>
<p style="text-align: justify">Si le viol est une arme pour asservir les terrains visés ou occupés, l’omerta sur ces pratiques est un outil pour nier le contrôle du corps des femmes. Depuis plusieurs années, historien·ne·s et militant·e·s féministes appellent à prendre conscience du caractère stratégique des viols en temps de guerre et alertent la communauté internationale sur ce fléau.</p>
<p style="text-align: justify">L’an dernier, Denis Mukwege appelait à travers une tribune l’Europe à réagir et à prendre des sanctions drastiques, rappelant que dans la lutte contre les mines antipersonnel et les armes chimiques, la communauté internationale avait su renforcer les normes au travers de moyens légaux et institutionnels. Après le prix Sakharov en 2014, ce Nobel vient renforcer son discours et rappeler que, en temps de guerre comme en d’autres, les femmes sont souvent les premières victimes des bourreaux et des tactiques des prédateurs militaires.</p>
<p style="text-align: justify">Nadia Murad, survivante de l’esclavage sexuel perpétré contre les femmes yézidies par le groupe Etat islamique, a obtenu le prix Sakharov « pour la liberté de l’esprit » en 2016. Incarnant la lutte yézidie, c’est au nom de tous les sévices subis par sa communauté que cette femme au courage incroyable a accueilli ce prix. En lui décernant ce Nobel, c’est aussi sur les luttes des peuples opprimés que le Comité met l’accent et apporte éclairage international et soutien.</p>
<p style="text-align: justify">Ce prix vient rappeler à l’Europe son devoir envers l’humanité et ses engagements pour les droits des femmes à travers le monde. De la seconde guerre mondiale aux milices de Daesh, le corps des femmes est toujours un outil stratégique à profaner, violenter, coloniser. Il est temps de reconnaître ces exactions pour ce qu’elles sont, à savoir des armes de destruction durables, et d’en interdire tout recours, au nom des droits humains.</p>
<p style="text-align: justify"><em>Julien Bayou et Sandra Regol, porte-parole</em></p>

                    [category@term] => Communiqués
                    [date_timestamp] => 1539070992
                )

            [2] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => RACCORDEMENT FERROVIAIRE DE L’EUROAIRPORT : LE RAIL POUR ENCOURAGER L’AVION, NON MERCI !
                    [link#] => 1
                    [link] => http://alsace.eelv.fr/raccordement-ferroviaire-de-leuroairport-le-rail-pour-encourager-lavion-non-merci/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Mon, 08 Oct 2018 08:05:37 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => EELV Alsace
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Actualité
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => Actualité
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://alsace.eelv.fr/?p=3523
                    [description#] => 1
                    [description] => La concertation préalable relative à l’aménagement d’un raccordement ferroviaire direct de&#160;l’Euroairport pose plusieurs questions concernant l’accès à cet équipement et&#160;à ses conséquences.
Précisons tout d'abord qu'Europe-Ecologie Les-Verts (EELV) Alsace est favorable au&#160;développement des modes de&#160;transport alternatifs à la&#160;voiture individuelle. Par ailleurs, nous défendons l'idée que l’utilisation... <a href='http://alsace.eelv.fr/raccordement-ferroviaire-de-leuroairport-le-rail-pour-encourager-lavion-non-merci/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p style="text-align: justify">La concertation préalable relative à l’aménagement d’un raccordement ferroviaire direct de l’Euroairport pose plusieurs questions concernant l’accès à cet équipement et à ses conséquences.<span id="more-3523"></span></p>
<p style="text-align: justify">Précisons tout d&rsquo;abord qu&rsquo;Europe-Ecologie Les-Verts (EELV) Alsace est favorable au développement des modes de transport alternatifs à la voiture individuelle. Par ailleurs, nous défendons l&rsquo;idée que l’utilisation des infrastructures existantes est à privilégier à la réalisation de nouveaux équipements, consommateurs de terres agricoles et destructeurs de milieux naturels.</p>
<p style="text-align: justify">Rappelons aussi que la Suisse dispose de plusieurs aéroports, dont celui de Zürich qui semble atteindre ses limites, tandis que l’Euroairport peut encore faire croître son trafic ; il semble constituer une solution à la saturation des aéroports de la Confédération Suisse.</p>
<p style="text-align: justify">Toutefois, nous estimons que l&rsquo;utilisation de l&rsquo;avion doit se limiter aux seuls déplacements que des transports terrestres ou maritimes ne peuvent raisonnablement assurer.</p>
<p style="text-align: justify">Ainsi, EELV Alsace refuse de favoriser un équipement aéroportuaire qui soutient voire encourage les vols low-cost européens ou proche-européens. Le projet de raccordement ferroviaire, censé faciliter l’accès à l’aéroport, engendrera inévitablement, sauf événement majeur, un accroissement du trafic aérien sur le même modèle qu&rsquo;actuellement : vols à bas coûts et « de proximité » souvent en concurrence avec l&rsquo;offre ferroviaire, bien moins polluante. Faut-il rappeler qu&rsquo;à ce jour, le kérosène n&rsquo;est toujours pas taxé !</p>
<p style="text-align: justify">EELV Alsace dénonce donc en l&rsquo;état le projet de raccordement ferroviaire. Cette position raisonnable s&rsquo;inscrit dans le cadre des engagements pris par la France lors de la COP21 à Paris pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Notre argumentaire est d’ailleurs identique à celui des Grünen de Bâle Ville et de Bâle Campagne.</p>
<p style="text-align: justify">Nous exprimons aussi notre refus de la suppression de la gare de Saint-Louis-la-Chaussée. De plus, à terme, le prolongement de la ligne 3 du tramway bâlois offrira une desserte en site propre de l&rsquo;Euroairport depuis le centre-ville de Bâle et depuis la gare SNCF de Saint-Louis, d&rsquo;où l&rsquo;inutilité d&rsquo;un investissement conséquent en faveur d&rsquo;un raccordement ferroviaire.</p>
<p style="text-align: justify">Dans la même logique et pour répondre aux attentes légitimes des riverains, nous demandons l&rsquo;interdiction des vols de nuit entre 23h et 6h du matin comme dans le reste de la Suisse. Les priorités doivent être axées sur l&rsquo;amélioration de l&rsquo;offre ferroviaire existante, de proximité et du quotidien, et non sur des projets très couteux et aux incertitudes trop grandes.</p>
<p style="text-align: justify">C’est pourquoi, EELV Alsace considère comme prioritaire le financement des réouvertures des lignes ferroviaires Bollwiller-Guebwiller et Colmar-Breisach et par conséquent comme inutile la création d’un raccordement dont le but ultime sera le développement du transport aérien et non le report modal.</p>
<p style="text-align: justify">
<p style="text-align: justify">Le Conseil Politique Régional d&rsquo;EELV Alsace</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => La concertation préalable relative à l’aménagement d’un raccordement ferroviaire direct de&#160;l’Euroairport pose plusieurs questions concernant l’accès à cet équipement et&#160;à ses conséquences.
Précisons tout d'abord qu'Europe-Ecologie Les-Verts (EELV) Alsace est favorable au&#160;développement des modes de&#160;transport alternatifs à la&#160;voiture individuelle. Par ailleurs, nous défendons l'idée que l’utilisation... <a href='http://alsace.eelv.fr/raccordement-ferroviaire-de-leuroairport-le-rail-pour-encourager-lavion-non-merci/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p style="text-align: justify">La concertation préalable relative à l’aménagement d’un raccordement ferroviaire direct de l’Euroairport pose plusieurs questions concernant l’accès à cet équipement et à ses conséquences.<span id="more-3523"></span></p>
<p style="text-align: justify">Précisons tout d&rsquo;abord qu&rsquo;Europe-Ecologie Les-Verts (EELV) Alsace est favorable au développement des modes de transport alternatifs à la voiture individuelle. Par ailleurs, nous défendons l&rsquo;idée que l’utilisation des infrastructures existantes est à privilégier à la réalisation de nouveaux équipements, consommateurs de terres agricoles et destructeurs de milieux naturels.</p>
<p style="text-align: justify">Rappelons aussi que la Suisse dispose de plusieurs aéroports, dont celui de Zürich qui semble atteindre ses limites, tandis que l’Euroairport peut encore faire croître son trafic ; il semble constituer une solution à la saturation des aéroports de la Confédération Suisse.</p>
<p style="text-align: justify">Toutefois, nous estimons que l&rsquo;utilisation de l&rsquo;avion doit se limiter aux seuls déplacements que des transports terrestres ou maritimes ne peuvent raisonnablement assurer.</p>
<p style="text-align: justify">Ainsi, EELV Alsace refuse de favoriser un équipement aéroportuaire qui soutient voire encourage les vols low-cost européens ou proche-européens. Le projet de raccordement ferroviaire, censé faciliter l’accès à l’aéroport, engendrera inévitablement, sauf événement majeur, un accroissement du trafic aérien sur le même modèle qu&rsquo;actuellement : vols à bas coûts et « de proximité » souvent en concurrence avec l&rsquo;offre ferroviaire, bien moins polluante. Faut-il rappeler qu&rsquo;à ce jour, le kérosène n&rsquo;est toujours pas taxé !</p>
<p style="text-align: justify">EELV Alsace dénonce donc en l&rsquo;état le projet de raccordement ferroviaire. Cette position raisonnable s&rsquo;inscrit dans le cadre des engagements pris par la France lors de la COP21 à Paris pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Notre argumentaire est d’ailleurs identique à celui des Grünen de Bâle Ville et de Bâle Campagne.</p>
<p style="text-align: justify">Nous exprimons aussi notre refus de la suppression de la gare de Saint-Louis-la-Chaussée. De plus, à terme, le prolongement de la ligne 3 du tramway bâlois offrira une desserte en site propre de l&rsquo;Euroairport depuis le centre-ville de Bâle et depuis la gare SNCF de Saint-Louis, d&rsquo;où l&rsquo;inutilité d&rsquo;un investissement conséquent en faveur d&rsquo;un raccordement ferroviaire.</p>
<p style="text-align: justify">Dans la même logique et pour répondre aux attentes légitimes des riverains, nous demandons l&rsquo;interdiction des vols de nuit entre 23h et 6h du matin comme dans le reste de la Suisse. Les priorités doivent être axées sur l&rsquo;amélioration de l&rsquo;offre ferroviaire existante, de proximité et du quotidien, et non sur des projets très couteux et aux incertitudes trop grandes.</p>
<p style="text-align: justify">C’est pourquoi, EELV Alsace considère comme prioritaire le financement des réouvertures des lignes ferroviaires Bollwiller-Guebwiller et Colmar-Breisach et par conséquent comme inutile la création d’un raccordement dont le but ultime sera le développement du transport aérien et non le report modal.</p>
<p style="text-align: justify">
<p style="text-align: justify">Le Conseil Politique Régional d&rsquo;EELV Alsace</p>

                    [category@term] => Actualité
                    [date_timestamp] => 1538985937
                )

            [3] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Pollution de l’air : l’inaction coupable de l’État devant les tribunaux
                    [link#] => 1
                    [link] => http://alsace.eelv.fr/pollution-de-lair-linaction-coupable-de-letat-devant-les-tribunaux/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Tue, 02 Oct 2018 08:43:31 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => EELV Alsace
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Communiqués
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => Communiqués
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://alsace.eelv.fr/?p=3520
                    [description#] => 1
                    [description] => Pour contraindre l’État français à respecter la&#160;loi et&#160;les normes européennes de&#160;protection des citoyen-nes face à la&#160;pollution de&#160;l’air, plus de&#160;60 associations dont Greenpeace, France Nature Environnement ou&#160;encore Notre Affaire à Tous se&#160;sont jointes aux Amis de&#160;la Terre pour déposer un&#160;nouveau recours... <a href='http://alsace.eelv.fr/pollution-de-lair-linaction-coupable-de-letat-devant-les-tribunaux/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p style="text-align: justify">Pour contraindre l’État français à respecter la loi et les normes européennes de protection des citoyen-nes face à la pollution de l’air, plus de 60 associations dont Greenpeace, France Nature Environnement ou encore Notre Affaire à Tous se sont jointes aux Amis de la Terre pour déposer un nouveau recours ce 2 octobre. Puisque la santé des citoyen-nes n’a pas de poids face aux questions financières, les associations, soutenues par des médecins, demandent une astreinte de 100 000 euros par jour de retard.<span id="more-3520"></span></p>
<p style="text-align: justify">Europe Écologie – Les Verts soutient l’action en justice des associations environnementales et rappelle que ces morts et les maladies induites sont évitables et qu’il est du devoir des gouvernements de protéger les populations. Les écologistes rappellent que nous ne sommes, en outre, pas toustes égaux et égales face à ces atteintes et que si le nombre de morts augmente, il touche plus particulièrement les plus faibles (enfants et personnes âgées), mais surtout les plus pauvres (l’assignation économique à résidence dans l’habitat dégradé des banlieues affecte plus que les weekends au vert des familles aisées fuyant la pollution).</p>
<p style="text-align: justify">Le 12 juillet 2017, le Conseil d’Etat déclarait une carence fautive de la France et demandait au gouvernement de respecter les normes permettant un air respirable, lui laissant jusqu’au 31 mars pour prouver, devant la Cour de justice de l’Union européenne, le respect de ses engagements. Face à l’immobilisme du gouvernement, les associations initiatrices de ce premier recours réitèrent une action en justice pour demander son exécution.</p>
<p style="text-align: justify">La demande des associations est de bon sens : touste citoyen-ne a le droit de respirer un air qui ne tue pas et ne rend pas malade, c’est un droit fondamental bafoué par la France. Le refus d’agir en ce sens du gouvernement est criminel et entraîne, chaque année, des morts prématurées. En France, du seul fait des pollutions à particules fines, ce sont 131 morts chaque jour que nous pourrions éviter. A ce stade, ne pas agir est littéralement un crime impuni.</p>
<p style="text-align: justify">EELV demande que le gouvernement agisse, en urgence, contre ce fléau évitable. Mais alors que la logique de protection des personnes impliquerait de mettre en place de réels réseaux de ferroutage pour éviter le trafic camion et la mise en place d’une taxe poids lourds le gouvernement préfère lancer, par la force et en justifiant les violences à l’encontre des populations locales, des projets dédiés au trafic tout-routier comme le GCO. Il est temps de sortir d’un système mourant avant qu’il ne soit trop tard.</p>
<p style="text-align: justify"><em>Julien Bayou et Sandra Regol, porte-parole</em></p>
<div style="text-align: justify"></div>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => Pour contraindre l’État français à respecter la&#160;loi et&#160;les normes européennes de&#160;protection des citoyen-nes face à la&#160;pollution de&#160;l’air, plus de&#160;60 associations dont Greenpeace, France Nature Environnement ou&#160;encore Notre Affaire à Tous se&#160;sont jointes aux Amis de&#160;la Terre pour déposer un&#160;nouveau recours... <a href='http://alsace.eelv.fr/pollution-de-lair-linaction-coupable-de-letat-devant-les-tribunaux/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p style="text-align: justify">Pour contraindre l’État français à respecter la loi et les normes européennes de protection des citoyen-nes face à la pollution de l’air, plus de 60 associations dont Greenpeace, France Nature Environnement ou encore Notre Affaire à Tous se sont jointes aux Amis de la Terre pour déposer un nouveau recours ce 2 octobre. Puisque la santé des citoyen-nes n’a pas de poids face aux questions financières, les associations, soutenues par des médecins, demandent une astreinte de 100 000 euros par jour de retard.<span id="more-3520"></span></p>
<p style="text-align: justify">Europe Écologie – Les Verts soutient l’action en justice des associations environnementales et rappelle que ces morts et les maladies induites sont évitables et qu’il est du devoir des gouvernements de protéger les populations. Les écologistes rappellent que nous ne sommes, en outre, pas toustes égaux et égales face à ces atteintes et que si le nombre de morts augmente, il touche plus particulièrement les plus faibles (enfants et personnes âgées), mais surtout les plus pauvres (l’assignation économique à résidence dans l’habitat dégradé des banlieues affecte plus que les weekends au vert des familles aisées fuyant la pollution).</p>
<p style="text-align: justify">Le 12 juillet 2017, le Conseil d’Etat déclarait une carence fautive de la France et demandait au gouvernement de respecter les normes permettant un air respirable, lui laissant jusqu’au 31 mars pour prouver, devant la Cour de justice de l’Union européenne, le respect de ses engagements. Face à l’immobilisme du gouvernement, les associations initiatrices de ce premier recours réitèrent une action en justice pour demander son exécution.</p>
<p style="text-align: justify">La demande des associations est de bon sens : touste citoyen-ne a le droit de respirer un air qui ne tue pas et ne rend pas malade, c’est un droit fondamental bafoué par la France. Le refus d’agir en ce sens du gouvernement est criminel et entraîne, chaque année, des morts prématurées. En France, du seul fait des pollutions à particules fines, ce sont 131 morts chaque jour que nous pourrions éviter. A ce stade, ne pas agir est littéralement un crime impuni.</p>
<p style="text-align: justify">EELV demande que le gouvernement agisse, en urgence, contre ce fléau évitable. Mais alors que la logique de protection des personnes impliquerait de mettre en place de réels réseaux de ferroutage pour éviter le trafic camion et la mise en place d’une taxe poids lourds le gouvernement préfère lancer, par la force et en justifiant les violences à l’encontre des populations locales, des projets dédiés au trafic tout-routier comme le GCO. Il est temps de sortir d’un système mourant avant qu’il ne soit trop tard.</p>
<p style="text-align: justify"><em>Julien Bayou et Sandra Regol, porte-parole</em></p>
<div style="text-align: justify"></div>

                    [category@term] => Communiqués
                    [date_timestamp] => 1538469811
                )

            [4] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Avortement : pas une affaire de conscience mais de respect du droit des femmes
                    [link#] => 1
                    [link] => http://alsace.eelv.fr/avortement-pas-une-affaire-de-conscience-mais-de-respect-du-droit-des-femmes/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Tue, 02 Oct 2018 08:42:25 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => EELV Alsace
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Communiqués
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => Communiqués
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://alsace.eelv.fr/?p=3518
                    [description#] => 1
                    [description] => Le 28&#160;septembre 2018, en&#160;cette journée internationale pour le&#160;droit à l’avortement, Europe Écologie Les Verts réaffirme son engagement en&#160;faveur du&#160;droit effectif pour toutes les femmes à avorter&#160;: un&#160;droit fondamental sans lequel aucune égalité entre les femmes et&#160;les hommes n’est possible.
Ce&#160;droit est inscrit... <a href='http://alsace.eelv.fr/avortement-pas-une-affaire-de-conscience-mais-de-respect-du-droit-des-femmes/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p style="text-align: justify"><strong>Le 28 septembre 2018, en cette journée internationale pour le droit à l’avortement, Europe Écologie Les Verts réaffirme son engagement en faveur du droit effectif pour toutes les femmes à avorter : un droit fondamental sans lequel aucune égalité entre les femmes et les hommes n’est possible.</strong><span id="more-3518"></span></p>
<p style="text-align: justify">Ce droit est inscrit dans la loi depuis 1975. Et pourtant, plus de quarante ans plus tard, le mardi 11 septembre, le Docteur Bertrand de Rochambeau, président du Syndicat national des gynécologues (Syngof) affirme considérer l’avortement comme un homicide à une heure de grande écoute : ces propos, venant d’un représentant de la profession obstétricale, sont extrêmement inquiétants et témoignent d’une réalité préoccupante. Le centre hospitalier du Bailleul (Sarthe) n’a pas pratiqué d’avortements entre janvier et septembre 2018, car sur les cinq praticiens, l’un est parti à la retraite et trois font valoir leur « clause de conscience.</p>
<p style="text-align: justify">Le droit à l’IVG est bel et bien présent sur le papier, mais s’avère toujours compliqué sur le terrain. En France, alors qu’une femme sur trois a recours à l’avortement une fois dans sa vie, des freins importants subsistent encore pour rendre effectif l’accès de toutes les femmes françaises à leur droit d’avorter : difficulté à obtenir un rendez-vous dans des délais adéquats, fermeture de nombreux centres de proximité, information biaisée ou lacunaire délivrée par des professionnel-les de santé ou encore incitation forte à une forme d’IVG plutôt qu’une autre. <strong>L’action publique en la matière doit être cohérente : moratoire sur la fermeture des centres IVG, mise en place de testings pour vérifier la pratique actuelle et garantir un service public homogène sur le territoire, et surtout fin de la clause de conscience spécifique à l’IVG ! </strong></p>
<p style="text-align: justify">La clause de conscience fait du droit à l’avortement un droit incomplet, il entrave l’accès effectif des femmes à cet acte. Elle doit être supprimée. A cet égard, les déclarations de la secrétaire d’Etat aux droits des femmes Marlène Schiappa datées du 27 septembre sont choquants : dire « je suis à titre personnel défavorable à la clause de conscience » est inconscient et double le message rétrograde (et décomplexé) récemment envoyé par le docteur Bertrand de Rochambeau. Que la porte-parole nationale du droit des femmes et le porte-parole national d’un des syndicats des gynécologues se prononcent ainsi ne peut être rattrapé par une formule incantatoire telle « je veux que chaque femme puisse avoir accès librement à un médecin pratiquant l’IVG », qui n’est pas la réalité du terrain.</p>
<p style="text-align: justify"><strong>Europe Écologie Les Verts se joint aux mobilisations organisées en France le 28 septembre dans le cadre de la campagne « Avortement : les femmes décident », invite toutes et tous à se mobiliser jusqu’à ce que ce droit soit garanti partout en France, en Europe et dans le monde, et réitère son engagement à agir pour qu’il devienne véritablement un droit fondamental.</strong></p>
<p style="text-align: justify"><em>Julien Bayou et Sandra Regol, porte-parole</em></p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => Le 28&#160;septembre 2018, en&#160;cette journée internationale pour le&#160;droit à l’avortement, Europe Écologie Les Verts réaffirme son engagement en&#160;faveur du&#160;droit effectif pour toutes les femmes à avorter&#160;: un&#160;droit fondamental sans lequel aucune égalité entre les femmes et&#160;les hommes n’est possible.
Ce&#160;droit est inscrit... <a href='http://alsace.eelv.fr/avortement-pas-une-affaire-de-conscience-mais-de-respect-du-droit-des-femmes/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p style="text-align: justify"><strong>Le 28 septembre 2018, en cette journée internationale pour le droit à l’avortement, Europe Écologie Les Verts réaffirme son engagement en faveur du droit effectif pour toutes les femmes à avorter : un droit fondamental sans lequel aucune égalité entre les femmes et les hommes n’est possible.</strong><span id="more-3518"></span></p>
<p style="text-align: justify">Ce droit est inscrit dans la loi depuis 1975. Et pourtant, plus de quarante ans plus tard, le mardi 11 septembre, le Docteur Bertrand de Rochambeau, président du Syndicat national des gynécologues (Syngof) affirme considérer l’avortement comme un homicide à une heure de grande écoute : ces propos, venant d’un représentant de la profession obstétricale, sont extrêmement inquiétants et témoignent d’une réalité préoccupante. Le centre hospitalier du Bailleul (Sarthe) n’a pas pratiqué d’avortements entre janvier et septembre 2018, car sur les cinq praticiens, l’un est parti à la retraite et trois font valoir leur « clause de conscience.</p>
<p style="text-align: justify">Le droit à l’IVG est bel et bien présent sur le papier, mais s’avère toujours compliqué sur le terrain. En France, alors qu’une femme sur trois a recours à l’avortement une fois dans sa vie, des freins importants subsistent encore pour rendre effectif l’accès de toutes les femmes françaises à leur droit d’avorter : difficulté à obtenir un rendez-vous dans des délais adéquats, fermeture de nombreux centres de proximité, information biaisée ou lacunaire délivrée par des professionnel-les de santé ou encore incitation forte à une forme d’IVG plutôt qu’une autre. <strong>L’action publique en la matière doit être cohérente : moratoire sur la fermeture des centres IVG, mise en place de testings pour vérifier la pratique actuelle et garantir un service public homogène sur le territoire, et surtout fin de la clause de conscience spécifique à l’IVG ! </strong></p>
<p style="text-align: justify">La clause de conscience fait du droit à l’avortement un droit incomplet, il entrave l’accès effectif des femmes à cet acte. Elle doit être supprimée. A cet égard, les déclarations de la secrétaire d’Etat aux droits des femmes Marlène Schiappa datées du 27 septembre sont choquants : dire « je suis à titre personnel défavorable à la clause de conscience » est inconscient et double le message rétrograde (et décomplexé) récemment envoyé par le docteur Bertrand de Rochambeau. Que la porte-parole nationale du droit des femmes et le porte-parole national d’un des syndicats des gynécologues se prononcent ainsi ne peut être rattrapé par une formule incantatoire telle « je veux que chaque femme puisse avoir accès librement à un médecin pratiquant l’IVG », qui n’est pas la réalité du terrain.</p>
<p style="text-align: justify"><strong>Europe Écologie Les Verts se joint aux mobilisations organisées en France le 28 septembre dans le cadre de la campagne « Avortement : les femmes décident », invite toutes et tous à se mobiliser jusqu’à ce que ce droit soit garanti partout en France, en Europe et dans le monde, et réitère son engagement à agir pour qu’il devienne véritablement un droit fondamental.</strong></p>
<p style="text-align: justify"><em>Julien Bayou et Sandra Regol, porte-parole</em></p>

                    [category@term] => Communiqués
                    [date_timestamp] => 1538469745
                )

            [5] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => PMA pour toutes : qu’est-ce qu’on attend ?
                    [link#] => 1
                    [link] => http://alsace.eelv.fr/pma-pour-toutes-quest-ce-quon-attend/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Tue, 02 Oct 2018 08:41:09 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => EELV Alsace
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Communiqués
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => Communiqués
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://alsace.eelv.fr/?p=3516
                    [description#] => 1
                    [description] => Le comité consultatif national d’éthique persiste et&#160;signe.
Il&#160;l’avait dit en&#160;juin 2017 et&#160;il le&#160;réaffirme ce&#160;mardi 25&#160;septembre 2018 (avec une majorité plus large encore qu’en 2017)&#160;: il&#160;est en&#160;faveur de&#160;l’ouverture de&#160;la Procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de&#160;femmes et&#160;aux femmes... <a href='http://alsace.eelv.fr/pma-pour-toutes-quest-ce-quon-attend/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p style="text-align: justify">Le comité consultatif national d’éthique persiste et signe.<br />
Il l’avait dit en juin 2017 et il le réaffirme ce mardi 25 septembre 2018 (avec une majorité plus large encore qu’en 2017) : il est en faveur de l’ouverture de la Procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes et aux femmes seules qui souhaitent procréer sans partenaire masculin grâce à un don de sperme.<span id="more-3516"></span></p>
<p style="text-align: justify">Le CCNE, le Haut conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes, le conseil de l’ordre des médecins, une majorité de Françaises et de Français, le Président de la République (qui s’y était engagé pendant sa campagne) y sont favorables. Un consensus large existe sur cette question. Les voyants sont donc tous au vert pour ouvrir la PMA à toutes les femmes dans les plus brefs délais.</p>
<p style="text-align: justify">Les violences et les paroles LGBTphobes se multiplient alors que les réactionnaires ont déjà tenté de préempter les débats organisés autour de la révision des lois de bioéthique en monopolisant la parole et en empêchant les personnes concernées de s’exprimer. Europe Écologie – Les Verts s’inquiète d’un retour de la violence symbolique que le pays a vécu lors des débats autour de l’ouverture du droit au mariage pour les couples de même sexe.</p>
<p style="text-align: justify">La PMA n’étant pas une question de bioéthique puisqu’elle est autorisée en France depuis les lois de bioéthique de 1994 (et leurs révisions en 2004 et 2011), Europe Écologie – Les Verts demande au gouvernement de déposer sans plus attendre un projet de loi spécifique – ou de soutenir une proposition de loi émanant du Parlement – qui ouvrirait la PMA remboursée par la Sécurité sociale à toutes les femmes et prendrait également en compte les questions de filiation afin que celle-ci soit réglée dans les mêmes conditions que pour les couples hétérosexuels et qu’une femme lesbienne n’ait plus à se marier afin d’adopter son propre enfant.</p>
<p style="text-align: justify">L’ouverture de la PMA à toutes les femmes est une question d’égalité, d’émancipation et de droits humains. Égalité entre femmes lesbiennes et femmes hétérosexuelles, femmes célibataires et femmes mariées, émancipation de toutes les femmes qui doivent pouvoir décider quand et comment elles souhaitent avoir un enfant.</p>
<p style="text-align: justify">Europe Écologie – Les Verts est depuis longtemps mobilisé en faveur de la PMA pour toutes et nous le resterons jusqu’à ce que ce droit soit garanti et effectif pour toutes les femmes.</p>
<p style="text-align: justify"><em>Julien Bayou et Sandra Regol, porte-parole</em></p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => Le comité consultatif national d’éthique persiste et&#160;signe.
Il&#160;l’avait dit en&#160;juin 2017 et&#160;il le&#160;réaffirme ce&#160;mardi 25&#160;septembre 2018 (avec une majorité plus large encore qu’en 2017)&#160;: il&#160;est en&#160;faveur de&#160;l’ouverture de&#160;la Procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de&#160;femmes et&#160;aux femmes... <a href='http://alsace.eelv.fr/pma-pour-toutes-quest-ce-quon-attend/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p style="text-align: justify">Le comité consultatif national d’éthique persiste et signe.<br />
Il l’avait dit en juin 2017 et il le réaffirme ce mardi 25 septembre 2018 (avec une majorité plus large encore qu’en 2017) : il est en faveur de l’ouverture de la Procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes et aux femmes seules qui souhaitent procréer sans partenaire masculin grâce à un don de sperme.<span id="more-3516"></span></p>
<p style="text-align: justify">Le CCNE, le Haut conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes, le conseil de l’ordre des médecins, une majorité de Françaises et de Français, le Président de la République (qui s’y était engagé pendant sa campagne) y sont favorables. Un consensus large existe sur cette question. Les voyants sont donc tous au vert pour ouvrir la PMA à toutes les femmes dans les plus brefs délais.</p>
<p style="text-align: justify">Les violences et les paroles LGBTphobes se multiplient alors que les réactionnaires ont déjà tenté de préempter les débats organisés autour de la révision des lois de bioéthique en monopolisant la parole et en empêchant les personnes concernées de s’exprimer. Europe Écologie – Les Verts s’inquiète d’un retour de la violence symbolique que le pays a vécu lors des débats autour de l’ouverture du droit au mariage pour les couples de même sexe.</p>
<p style="text-align: justify">La PMA n’étant pas une question de bioéthique puisqu’elle est autorisée en France depuis les lois de bioéthique de 1994 (et leurs révisions en 2004 et 2011), Europe Écologie – Les Verts demande au gouvernement de déposer sans plus attendre un projet de loi spécifique – ou de soutenir une proposition de loi émanant du Parlement – qui ouvrirait la PMA remboursée par la Sécurité sociale à toutes les femmes et prendrait également en compte les questions de filiation afin que celle-ci soit réglée dans les mêmes conditions que pour les couples hétérosexuels et qu’une femme lesbienne n’ait plus à se marier afin d’adopter son propre enfant.</p>
<p style="text-align: justify">L’ouverture de la PMA à toutes les femmes est une question d’égalité, d’émancipation et de droits humains. Égalité entre femmes lesbiennes et femmes hétérosexuelles, femmes célibataires et femmes mariées, émancipation de toutes les femmes qui doivent pouvoir décider quand et comment elles souhaitent avoir un enfant.</p>
<p style="text-align: justify">Europe Écologie – Les Verts est depuis longtemps mobilisé en faveur de la PMA pour toutes et nous le resterons jusqu’à ce que ce droit soit garanti et effectif pour toutes les femmes.</p>
<p style="text-align: justify"><em>Julien Bayou et Sandra Regol, porte-parole</em></p>

                    [category@term] => Communiqués
                    [date_timestamp] => 1538469669
                )

            [6] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => LA JUSTICE DOUTE… MAIS VALIDE LES TRAVAUX DU GCO !
                    [link#] => 1
                    [link] => http://alsace.eelv.fr/la-justice-doute-mais-valide-les-travaux-du-gco/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Tue, 02 Oct 2018 08:17:22 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => EELV Alsace
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Actualité
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => Actualité
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://alsace.eelv.fr/?p=3514
                    [description#] => 1
                    [description] => En rendant son verdict sur le&#160;dernier référé pour l’arrêt des travaux du&#160;GCO, le&#160;tribunal administratif aura réussi l'impossible tâche de&#160;donner raison aux opposant·e·s tout en&#160;permettant la&#160;poursuite des travaux. En&#160;effet, ce-dernier reconnait «&#160;des doutes sérieux quant à la&#160;légalité de&#160;l’arrêté attaqué&#160;», et... <a href='http://alsace.eelv.fr/la-justice-doute-mais-valide-les-travaux-du-gco/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p style="text-align: justify">En rendant son verdict sur le dernier référé pour l’arrêt des travaux du GCO, le tribunal administratif aura réussi l&rsquo;impossible tâche de donner raison aux opposant·e·s tout en permettant la poursuite des travaux. En effet, ce-dernier reconnait « des doutes sérieux quant à la légalité de l’arrêté attaqué », et par cet argument donne raison à la démarche et à la mobilisation militantes. Cependant le point suivant de l’avis du tribunal stipule « qu’à titre exceptionnel », en raison « de l’intérêt public majeur » du projet ainsi que suite à des « troubles à l’ordre public nécessitant la présence des forces de l’ordre », le tribunal rejette la requête d’Alsace Nature.</p>
<p style="text-align: justify">Europe Écologie – Les Verts Alsace prend acte de la décision du tribunal, mais appelle à continuer la lutte, aussi bien juridiquement que sur le terrain, tout en agissant dans une logique de non-violence. Les agressions et provocations, rappelons-le, ne viennent pas des opposant·e·s.</p>
<p style="text-align: justify">Dans ce dossier, les avis des expert·e·s et de la population n’ont pas d’importance aux yeux de l’État et de son zélé représentant local, le préfet. Malgré ce flagrant déni de démocratie, les opposant·e·s montrent que la mobilisation citoyenne ne faiblit pas !</p>
<p style="text-align: justify">À moyen terme, nous souhaitons porter les projets de transports alternatifs au tout-voiture évoqués par différents acteurs. Nous revendiquons aussi qu&rsquo;à court terme soit mise en place une vignette poids lourds, la fameuse écotaxe. Le rééquilibrage du transit dans la plaine du Rhin entre la France et l’Allemagne ferait alors du GCO un projet encore plus absurde.</p>
<p style="text-align: justify">EELV Alsace soutiendra les alternatives au GCO et continuera de pointer du doigt les irrégularités de ce projet désastreux pour notre santé, notre qualité de vie, notre environnement et notre porte-feuille !</p>
<p style="text-align: justify">
<p style="text-align: justify">Cécile GERMAIN-ECUER et Mickaël KUGLER, co-secrétaires d&rsquo;EELV Alsace</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => En rendant son verdict sur le&#160;dernier référé pour l’arrêt des travaux du&#160;GCO, le&#160;tribunal administratif aura réussi l'impossible tâche de&#160;donner raison aux opposant·e·s tout en&#160;permettant la&#160;poursuite des travaux. En&#160;effet, ce-dernier reconnait «&#160;des doutes sérieux quant à la&#160;légalité de&#160;l’arrêté attaqué&#160;», et... <a href='http://alsace.eelv.fr/la-justice-doute-mais-valide-les-travaux-du-gco/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p style="text-align: justify">En rendant son verdict sur le dernier référé pour l’arrêt des travaux du GCO, le tribunal administratif aura réussi l&rsquo;impossible tâche de donner raison aux opposant·e·s tout en permettant la poursuite des travaux. En effet, ce-dernier reconnait « des doutes sérieux quant à la légalité de l’arrêté attaqué », et par cet argument donne raison à la démarche et à la mobilisation militantes. Cependant le point suivant de l’avis du tribunal stipule « qu’à titre exceptionnel », en raison « de l’intérêt public majeur » du projet ainsi que suite à des « troubles à l’ordre public nécessitant la présence des forces de l’ordre », le tribunal rejette la requête d’Alsace Nature.</p>
<p style="text-align: justify">Europe Écologie – Les Verts Alsace prend acte de la décision du tribunal, mais appelle à continuer la lutte, aussi bien juridiquement que sur le terrain, tout en agissant dans une logique de non-violence. Les agressions et provocations, rappelons-le, ne viennent pas des opposant·e·s.</p>
<p style="text-align: justify">Dans ce dossier, les avis des expert·e·s et de la population n’ont pas d’importance aux yeux de l’État et de son zélé représentant local, le préfet. Malgré ce flagrant déni de démocratie, les opposant·e·s montrent que la mobilisation citoyenne ne faiblit pas !</p>
<p style="text-align: justify">À moyen terme, nous souhaitons porter les projets de transports alternatifs au tout-voiture évoqués par différents acteurs. Nous revendiquons aussi qu&rsquo;à court terme soit mise en place une vignette poids lourds, la fameuse écotaxe. Le rééquilibrage du transit dans la plaine du Rhin entre la France et l’Allemagne ferait alors du GCO un projet encore plus absurde.</p>
<p style="text-align: justify">EELV Alsace soutiendra les alternatives au GCO et continuera de pointer du doigt les irrégularités de ce projet désastreux pour notre santé, notre qualité de vie, notre environnement et notre porte-feuille !</p>
<p style="text-align: justify">
<p style="text-align: justify">Cécile GERMAIN-ECUER et Mickaël KUGLER, co-secrétaires d&rsquo;EELV Alsace</p>

                    [category@term] => Actualité
                    [date_timestamp] => 1538468242
                )

            [7] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => TROP DE CAMIONS SUR NOS ROUTES : METTONS EN ŒUVRE LA TAXE POIDS LOURDS !
                    [link#] => 1
                    [link] => http://alsace.eelv.fr/trop-de-camions-sur-nos-routes-mettons-en-oeuvre-la-taxe-poids-lourds/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Fri, 21 Sep 2018 07:47:55 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => EELV Alsace
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Actualité
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => Actualité
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://alsace.eelv.fr/?p=3505
                    [description#] => 1
                    [description] => Europe Ecologie – Les Verts Alsace se&#160;réjouit de&#160;la position de&#160;Mme Klinkert en&#160;faveur de&#160;la mise en&#160;œuvre de&#160;la taxe poids lourds (L'Alsace du&#160;14/09/18).
Nous partageons cette position et&#160;réclamons cette taxe afin de&#160;rééquilibrer le&#160;trafic poids-lourds entre les deux rives du&#160;Rhin mais aussi pour... <a href='http://alsace.eelv.fr/trop-de-camions-sur-nos-routes-mettons-en-oeuvre-la-taxe-poids-lourds/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p style="text-align: justify">Europe Ecologie – Les Verts Alsace se réjouit de la position de Mme Klinkert en faveur de la mise en œuvre de la taxe poids lourds (L&rsquo;Alsace du 14/09/18).<span id="more-3505"></span></p>
<p style="text-align: justify">Nous partageons cette position et réclamons cette taxe afin de rééquilibrer le trafic poids-lourds entre les deux rives du Rhin mais aussi pour le développement et le financement du ferroutage. Rappelons qu&rsquo;en Suisse, 40% des marchandises sont transportées par le rail grâce à une taxe poids lourds (RPLP).</p>
<p style="text-align: justify">Dans cette logique, nous invitons Mme Klinkert à s&rsquo;opposer avec nous aux projets qui engendreront encore plus de camions, notamment le Grand Contournement Ouest de Strasbourg.</p>
<p style="text-align: justify">En effet, lorsque Vinci aura construit le GCO, Vinci s&rsquo;opposera à la mise en place de cette mesure de « rééquilibrage » du trafic poids-lourds par une taxe&#8230; car Vinci a besoin d&rsquo;un flux conséquent de camions pour payer ses travaux (et ses actionnaires) ! Si le GCO se fait, la taxe poids lourds ne sera pas appliquée et les alsaciens seront lésés !</p>
<p style="text-align: justify">C&rsquo;est pourquoi il y a urgence à contrer le GCO, fausse bonne solution par excellence, qui va dégrader encore la situation routière et la qualité de l&rsquo;air dans toute la région, et particulièrement dans le Haut-Rhin sur l&rsquo;A36 et l&rsquo;A35.</p>
<p style="text-align: justify">Cécile GERMAIN-ECUER et Mickaël KUGLER,<br />
co-secrétaires d&rsquo;EELV Alsace »</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => Europe Ecologie – Les Verts Alsace se&#160;réjouit de&#160;la position de&#160;Mme Klinkert en&#160;faveur de&#160;la mise en&#160;œuvre de&#160;la taxe poids lourds (L'Alsace du&#160;14/09/18).
Nous partageons cette position et&#160;réclamons cette taxe afin de&#160;rééquilibrer le&#160;trafic poids-lourds entre les deux rives du&#160;Rhin mais aussi pour... <a href='http://alsace.eelv.fr/trop-de-camions-sur-nos-routes-mettons-en-oeuvre-la-taxe-poids-lourds/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p style="text-align: justify">Europe Ecologie – Les Verts Alsace se réjouit de la position de Mme Klinkert en faveur de la mise en œuvre de la taxe poids lourds (L&rsquo;Alsace du 14/09/18).<span id="more-3505"></span></p>
<p style="text-align: justify">Nous partageons cette position et réclamons cette taxe afin de rééquilibrer le trafic poids-lourds entre les deux rives du Rhin mais aussi pour le développement et le financement du ferroutage. Rappelons qu&rsquo;en Suisse, 40% des marchandises sont transportées par le rail grâce à une taxe poids lourds (RPLP).</p>
<p style="text-align: justify">Dans cette logique, nous invitons Mme Klinkert à s&rsquo;opposer avec nous aux projets qui engendreront encore plus de camions, notamment le Grand Contournement Ouest de Strasbourg.</p>
<p style="text-align: justify">En effet, lorsque Vinci aura construit le GCO, Vinci s&rsquo;opposera à la mise en place de cette mesure de « rééquilibrage » du trafic poids-lourds par une taxe&#8230; car Vinci a besoin d&rsquo;un flux conséquent de camions pour payer ses travaux (et ses actionnaires) ! Si le GCO se fait, la taxe poids lourds ne sera pas appliquée et les alsaciens seront lésés !</p>
<p style="text-align: justify">C&rsquo;est pourquoi il y a urgence à contrer le GCO, fausse bonne solution par excellence, qui va dégrader encore la situation routière et la qualité de l&rsquo;air dans toute la région, et particulièrement dans le Haut-Rhin sur l&rsquo;A36 et l&rsquo;A35.</p>
<p style="text-align: justify">Cécile GERMAIN-ECUER et Mickaël KUGLER,<br />
co-secrétaires d&rsquo;EELV Alsace »</p>

                    [category@term] => Actualité
                    [date_timestamp] => 1537516075
                )

            [8] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => STOCAMINE : DESTOCKONS TOUT ET SANS CONDITIONS !
                    [link#] => 1
                    [link] => http://alsace.eelv.fr/stocamine-destockons-tout-et-sans-conditions/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Tue, 18 Sep 2018 09:41:49 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => EELV Alsace
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Actualité
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => Actualité
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://alsace.eelv.fr/?p=3502
                    [description#] => 1
                    [description] => Les conclusions du&#160;rapport parlementaire sur l'affaire Stocamine sont sans appel&#160;: l'État a&#160;failli dans la&#160;gestion de&#160;ce dossier. Le&#160;collectif Destocamine avec les syndicats et&#160;les associations membres, mais aussi les militant·e·s écologistes de&#160;tous horizons, ont toujours rappelé la&#160;responsabilité particulière de&#160;l'administration et&#160;les promesses... <a href='http://alsace.eelv.fr/stocamine-destockons-tout-et-sans-conditions/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p style="text-align: justify">Les conclusions du rapport parlementaire sur l&rsquo;affaire Stocamine sont sans appel : l&rsquo;État a failli dans la gestion de ce dossier. Le collectif Destocamine avec les syndicats et les associations membres, mais aussi les militant·e·s écologistes de tous horizons, ont toujours rappelé la responsabilité particulière de l&rsquo;administration et les promesses fantaisistes faites aussi bien à la population qu&rsquo;aux élu·e·s locau·x.<span id="more-3502"></span></p>
<p style="text-align: justify">En outre, il est inadmissible de constater que la plus grande opacité est entretenue, même à l&rsquo;adresse des parlementaires, quant à la nature exacte des déchets consumés stockés dans le bloc 15.</p>
<p style="text-align: justify">Pour toutes ces raisons, EELV Alsace, tout comme les eurodéputé·e·s écologistes, réclame la suspension immédiate des essais de confinement ; comment envisager la poursuite d&rsquo;une étude sur le déstockage (celle du BRGM) alors que la fermeture des galeries reste l&rsquo;unique perspective d&rsquo;un liquidateur qui s&rsquo;y emploie obstinément ?</p>
<p style="text-align: justify">La préconisation d&rsquo;un déstockage total ne doit cependant pas exclure d&#8217;emblée le bloc 15 et l&rsquo;avis des parlementaires, reflet de l&rsquo;opinion majoritaire, doit peser au moins autant que l&rsquo;étude du BRGM dans la décision politique finale.</p>
<p style="text-align: justify">Quant à l&rsquo;après, que soient sérieusement étudiées les options d&rsquo;un stockage en surface ou subsurface des déchets les plus dangereux avant d&rsquo;envisager un envoi en Allemagne. L&rsquo;État doit mettre en oeuvre tous les moyens nécessaires pour déstocker dans les meilleures conditions et ne plus tergiverser, sans quoi les conséquences d&rsquo;une pollution de la nappe phréatique s&rsquo;élèveront à plusieurs milliards d&rsquo;euros sans compter le préjudice environnemental.</p>
<p style="text-align: justify">
<p style="text-align: justify">
<p style="text-align: justify">Le BER d&rsquo;EELV Alsace<br />
Philippe AULLEN, Cécile GERMAIN, Mélanie GOERKE, Alexandre GONÇALVES, Michaël KUGLER, Loïc MINERY, Christelle SYLLAS</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => Les conclusions du&#160;rapport parlementaire sur l'affaire Stocamine sont sans appel&#160;: l'État a&#160;failli dans la&#160;gestion de&#160;ce dossier. Le&#160;collectif Destocamine avec les syndicats et&#160;les associations membres, mais aussi les militant·e·s écologistes de&#160;tous horizons, ont toujours rappelé la&#160;responsabilité particulière de&#160;l'administration et&#160;les promesses... <a href='http://alsace.eelv.fr/stocamine-destockons-tout-et-sans-conditions/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p style="text-align: justify">Les conclusions du rapport parlementaire sur l&rsquo;affaire Stocamine sont sans appel : l&rsquo;État a failli dans la gestion de ce dossier. Le collectif Destocamine avec les syndicats et les associations membres, mais aussi les militant·e·s écologistes de tous horizons, ont toujours rappelé la responsabilité particulière de l&rsquo;administration et les promesses fantaisistes faites aussi bien à la population qu&rsquo;aux élu·e·s locau·x.<span id="more-3502"></span></p>
<p style="text-align: justify">En outre, il est inadmissible de constater que la plus grande opacité est entretenue, même à l&rsquo;adresse des parlementaires, quant à la nature exacte des déchets consumés stockés dans le bloc 15.</p>
<p style="text-align: justify">Pour toutes ces raisons, EELV Alsace, tout comme les eurodéputé·e·s écologistes, réclame la suspension immédiate des essais de confinement ; comment envisager la poursuite d&rsquo;une étude sur le déstockage (celle du BRGM) alors que la fermeture des galeries reste l&rsquo;unique perspective d&rsquo;un liquidateur qui s&rsquo;y emploie obstinément ?</p>
<p style="text-align: justify">La préconisation d&rsquo;un déstockage total ne doit cependant pas exclure d&#8217;emblée le bloc 15 et l&rsquo;avis des parlementaires, reflet de l&rsquo;opinion majoritaire, doit peser au moins autant que l&rsquo;étude du BRGM dans la décision politique finale.</p>
<p style="text-align: justify">Quant à l&rsquo;après, que soient sérieusement étudiées les options d&rsquo;un stockage en surface ou subsurface des déchets les plus dangereux avant d&rsquo;envisager un envoi en Allemagne. L&rsquo;État doit mettre en oeuvre tous les moyens nécessaires pour déstocker dans les meilleures conditions et ne plus tergiverser, sans quoi les conséquences d&rsquo;une pollution de la nappe phréatique s&rsquo;élèveront à plusieurs milliards d&rsquo;euros sans compter le préjudice environnemental.</p>
<p style="text-align: justify">
<p style="text-align: justify">
<p style="text-align: justify">Le BER d&rsquo;EELV Alsace<br />
Philippe AULLEN, Cécile GERMAIN, Mélanie GOERKE, Alexandre GONÇALVES, Michaël KUGLER, Loïc MINERY, Christelle SYLLAS</p>

                    [category@term] => Actualité
                    [date_timestamp] => 1537263709
                )

            [9] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => APPEL À LA MOBILISATION ET À LA CONVERGENCE DES LUTTES CONTRE LE PROJET DU GRAND CONTOURNEMENT OUEST
                    [link#] => 1
                    [link] => http://alsace.eelv.fr/appel-a-la-mobilisation-et-a-la-convergence-des-luttes-contre-le-projet-du-grand-contournement-ouest/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Fri, 14 Sep 2018 09:30:38 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => EELV Alsace
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Actualité
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => Actualité
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://alsace.eelv.fr/?p=3496
                    [description#] => 1
                    [description] => Alors que la&#160;lutte sur le&#160;terrain se&#160;poursuit chaque jour depuis l'évacuation de&#160;la ZAD du&#160;Moulin, lundi 10&#160;septembre, la&#160;mobilisation prend de&#160;l'ampleur et&#160;les citoyen·ne·s font entendre leur mécontentement face au&#160;projet écocide du&#160;GCO. Non, Monsieur de&#160;Rugy, le&#160;GCO ne&#160;subit pas la&#160;contestation... <a href='http://alsace.eelv.fr/appel-a-la-mobilisation-et-a-la-convergence-des-luttes-contre-le-projet-du-grand-contournement-ouest/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p class="p1" style="text-align: justify"><span class="s1">Alors que la lutte sur le terrain se poursuit chaque jour depuis l&rsquo;évacuation de la ZAD du Moulin, lundi 10 septembre, la mobilisation prend de l&rsquo;ampleur et les citoyen·ne·s font entendre leur mécontentement face au projet écocide du GCO. Non, Monsieur de Rugy, le GCO ne subit pas la contestation de quelques riverains perturbés par les changements à venir, pas plus qu&rsquo;il n&rsquo;est massivement soutenu par tou·s les strasbourgeois·es. Votre aveuglement et votre facilité à passer outre 7 avis défavorables de commissions environnementales indépendantes et reconnues n&rsquo;honore pas votre nouvelle fonction.</span><span id="more-3496"></span></p>
<p class="p1" style="text-align: justify"><span class="s1">Aujourd&rsquo;hui, de nombreuses associations, syndicats, partis politiques, personnalités et élu·e·s font entendre leur voix. Les intimidations et la violence à l&rsquo;encontre des militant·e·s et élu·e·s, de plus en plus forte depuis lundi n&rsquo;y changeront rien. Nous resterons sur le terrain et mettront tout en œuvre pour stopper le GCO, au nom de notre région, des habitant·e·s et de leur santé, et de la nature que nous défendons.</span></p>
<p class="p1" style="text-align: justify"><span class="s1">Nous vous donnons rendez-vous </span><span class="s2"><b>vendredi 14 septembre à 8h</b></span><span class="s1"> du matin au tribunal administratif pour le premier jugement de référé suspensif, ainsi que </span><span class="s2"><b>mercredi 19 septembre à 10h</b></span><span class="s1"> pour le second. De plus, un grand rassemblement est prévu</span><span class="s2"><b> samedi 15 septembre à 14h à Kolbsheim</b></span><span class="s1"> place de la mairie. Mercredi soir, 750 personnes ont montré ce que signifie une coupe franche de la forêt. Soyons encore plus nombreux·se samedi pour donner tort à tous les propos qui réduisent notre mouvement.</span></p>
<p class="p1" style="text-align: justify"><span class="s1">Cécile GERMAIN et Michaël KUGLER<br />
</span><span class="s1">co-secrétaires EELV Asace</span></p>
<p class="p4" style="text-align: justify"><span class="s3"><a href="mailto:alsace@eelv.fr" target="_blank" rel="noopener">&gt; alsace@eelv.fr &lt;</a></span></p>
<p><a href="https://gcononmerci.org/" target="_blank" rel="noopener">&gt; gcononmerci.org &lt;</a></p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => Alors que la&#160;lutte sur le&#160;terrain se&#160;poursuit chaque jour depuis l'évacuation de&#160;la ZAD du&#160;Moulin, lundi 10&#160;septembre, la&#160;mobilisation prend de&#160;l'ampleur et&#160;les citoyen·ne·s font entendre leur mécontentement face au&#160;projet écocide du&#160;GCO. Non, Monsieur de&#160;Rugy, le&#160;GCO ne&#160;subit pas la&#160;contestation... <a href='http://alsace.eelv.fr/appel-a-la-mobilisation-et-a-la-convergence-des-luttes-contre-le-projet-du-grand-contournement-ouest/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p class="p1" style="text-align: justify"><span class="s1">Alors que la lutte sur le terrain se poursuit chaque jour depuis l&rsquo;évacuation de la ZAD du Moulin, lundi 10 septembre, la mobilisation prend de l&rsquo;ampleur et les citoyen·ne·s font entendre leur mécontentement face au projet écocide du GCO. Non, Monsieur de Rugy, le GCO ne subit pas la contestation de quelques riverains perturbés par les changements à venir, pas plus qu&rsquo;il n&rsquo;est massivement soutenu par tou·s les strasbourgeois·es. Votre aveuglement et votre facilité à passer outre 7 avis défavorables de commissions environnementales indépendantes et reconnues n&rsquo;honore pas votre nouvelle fonction.</span><span id="more-3496"></span></p>
<p class="p1" style="text-align: justify"><span class="s1">Aujourd&rsquo;hui, de nombreuses associations, syndicats, partis politiques, personnalités et élu·e·s font entendre leur voix. Les intimidations et la violence à l&rsquo;encontre des militant·e·s et élu·e·s, de plus en plus forte depuis lundi n&rsquo;y changeront rien. Nous resterons sur le terrain et mettront tout en œuvre pour stopper le GCO, au nom de notre région, des habitant·e·s et de leur santé, et de la nature que nous défendons.</span></p>
<p class="p1" style="text-align: justify"><span class="s1">Nous vous donnons rendez-vous </span><span class="s2"><b>vendredi 14 septembre à 8h</b></span><span class="s1"> du matin au tribunal administratif pour le premier jugement de référé suspensif, ainsi que </span><span class="s2"><b>mercredi 19 septembre à 10h</b></span><span class="s1"> pour le second. De plus, un grand rassemblement est prévu</span><span class="s2"><b> samedi 15 septembre à 14h à Kolbsheim</b></span><span class="s1"> place de la mairie. Mercredi soir, 750 personnes ont montré ce que signifie une coupe franche de la forêt. Soyons encore plus nombreux·se samedi pour donner tort à tous les propos qui réduisent notre mouvement.</span></p>
<p class="p1" style="text-align: justify"><span class="s1">Cécile GERMAIN et Michaël KUGLER<br />
</span><span class="s1">co-secrétaires EELV Asace</span></p>
<p class="p4" style="text-align: justify"><span class="s3"><a href="mailto:alsace@eelv.fr" target="_blank" rel="noopener">&gt; alsace@eelv.fr &lt;</a></span></p>
<p><a href="https://gcononmerci.org/" target="_blank" rel="noopener">&gt; gcononmerci.org &lt;</a></p>

                    [category@term] => Actualité
                    [date_timestamp] => 1536917438
                )

        )

    [channel] => Array
        (
            [title#] => 1
            [title] => Europe Écologie – Les Verts Alsace
            [atom] => Array
                (
                    [link#] => 1
                    [link@] => href,rel,type
                    [link@href] => http://alsace.eelv.fr/feed/
                    [link@rel] => self
                    [link@type] => application/rss+xml
                )

            [link#] => 1
            [link] => http://alsace.eelv.fr
            [description#] => 1
            [lastbuilddate#] => 1
            [lastbuilddate] => Tue, 16 Oct 2018 07:59:24 +0000
            [language#] => 1
            [language] => fr-FR
            [sy] => Array
                (
                    [updateperiod#] => 1
                    [updateperiod] => hourly
                    [updatefrequency#] => 1
                    [updatefrequency] => 1
                )

            [generator#] => 1
            [generator] => https://wordpress.org/?v=4.9.8
            [tagline#] => 1
            [tagline] => 
            [subtitle#] => 1
            [subtitle] => 
        )

    [textinput] => Array
        (
        )

    [image] => Array
        (
        )

    [feed_type] => RSS
    [feed_version] => 2.0
    [encoding] => UTF-8
    [_source_encoding] => 
    [ERROR] => 
    [WARNING] => 
    [_ATOM_CONTENT_CONSTRUCTS] => Array
        (
            [0] => content
            [1] => summary
            [2] => title
            [3] => info
            [4] => tagline
            [5] => copyright
            [6] => rights
            [7] => subtitle
        )

    [_XHTML_CONTENT_CONSTRUCTS] => Array
        (
            [0] => body
            [1] => div
        )

    [_KNOWN_ENCODINGS] => Array
        (
            [0] => UTF-8
            [1] => US-ASCII
            [2] => ISO-8859-1
        )

    [stack] => Array
        (
        )

    [inchannel] => 
    [initem] => 
    [incontent] => Array
        (
        )

    [exclude_top] => 
    [intextinput] => 
    [inimage] => 
    [current_namespace] => 
    [current_category] => 0
    [last_modified] => Tue, 16 Oct 2018 07:59:24 GMT

    [etag] => "2f5980ef218ed2a0f675a46d76bc455a"

    [rss_origin] => 5
)