Index Strasbourg curieux Strasbourg à la loupe

Agenda curieux :: Actu des sites Strasbourgeois :: Hébergement strasbourgeois

Strasbourg à la loupe » EELV Alsace

Sites

27407 articles (26593 non lus) dans 281 sites

Exposition Exposition (1301 non lus)
Concert / soirée Concert / soirée (2076 non lus)
Guide / média Guide / média (8863 non lus)
Média_vidéo Média_vidéo (1107 non lus)
Projection Projection (32 non lus)
Politique / social Politique / social (7367 non lus)
théâtre théâtre (719 non lus)
Artiste Artiste (199 non lus)
Inclassables Inclassables (252 non lus)
Edition/bd/imprimerie Edition/bd/imprimerie (1456 non lus)
Vélo transport Vélo transport (992 non lus)
Monde Numérique Monde Numérique (781 non lus)
Monde Numérique Média Monde Numérique Média (383 non lus)
Nature et Agriculture Nature et Agriculture (794 non lus)
Vie/assoc Quartiers Vie/assoc Quartiers (271 non lus)
 «  Expand/Collapse
MagpieRSS Object
(
    [parser] => Resource id #20
    [current_item] => Array
        (
        )

    [items] => Array
        (
            [0] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Notre Dame Des Landes : une victoire historique
                    [link#] => 1
                    [link] => https://alsace.eelv.fr/notre-dame-des-landes-une-victoire-historique/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Fri, 19 Jan 2018 10:37:46 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => EELV Alsace
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Communiqués
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => Communiqués
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://alsace.eelv.fr/?p=3296
                    [description#] => 1
                    [description] => Europe Écologie – Les Verts salue une décision que les écologistes attendaient depuis des décennies. Outre l’aspect dispendieux, la construction d’un nouvel aéroport aurait engendré des dégâts sociaux et environnementaux considérables et irréversibles.
« Les écologistes forment le&#160;vœu que cette décision raisonnable et&#160;courageuse acte un&#160;précédent décisif&#160;: que le... <a href='https://alsace.eelv.fr/notre-dame-des-landes-une-victoire-historique/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p style="text-align: justify">Europe Écologie – Les Verts salue une décision que les écologistes attendaient depuis des décennies. Outre l’aspect dispendieux, la construction d’un nouvel aéroport aurait engendré des dégâts sociaux et environnementaux considérables et irréversibles.<span id="more-3296"></span></p>
<p style="text-align: justify">« <em>Les écologistes forment le vœu que cette décision raisonnable et courageuse acte un précédent décisif : que le développement économique ne soit pas mené contre l’environnement ou le vivant ou encore contre l’assentiment de la population, comme c’est trop souvent le cas</em>« , déplore Julien Bayou. Le vœu également que les alternatives soient systématiquement examinées. EuropaCity ou le CDG Express en Ile de France, Montagne d’Or en Guyane, Lyon Turin ou les projets “Center parcs” en Bourgogne ou en Isère… La liste est longue de ces projets inutiles et imposés qui gagneraient à un examen apaisé des alternatives.</p>
<p style="text-align: justify">Désormais, alors que les cars de forces de l’ordre se rendent vers la ZAD, Europe Écologie – Les Verts appelle au dialogue et à l’apaisement. Car la ZAD n’est pas seulement un enjeu écologique, un bocage inestimable à protéger, mais surtout le symbole d’un possible renouvellement de la politique, de notre modèle social, de nos modes de vie. Comme le rappelle Sandra Regol : “<em>La ZAD, c’est avant tout une jeune génération qui vient apprendre à cultiver et faire vivre des terres qu’on voudrait bétonner. C’est un espace paysan, utopique, solidaire, qui crée les conditions d’une autre agriculture, fière et durable. Alors oui, le collectif et l’agriculture peuvent être les piliers du modèle de monde que l’on veut pour demain et forcément… ça dérange.</em>«</p>
<p style="text-align: justify">En ce sens, les écologistes demandent une période de gel de la redistribution institutionnelle des terres, afin qu’elles continuent à être prises en charge collectivement par celles et ceux qui s’étaient battus pour elles. Nous refusons toute expulsion de celles et ceux qui sont venus habiter ces dernières années dans le bocage pour le défendre et qui souhaitent continuer à y projeter leurs vies et leurs activités. Il est essentiel de préserver et faire vivre les patrimoines naturels et agricoles exceptionnels de cette zone, dans la logique de l’agriculture paysanne respectueuse de l’environnement.</p>
<p style="text-align: justify">Force est de constater que les faits donnent souvent raison aux écologistes et qu’ils sont à l’avant garde des politiques à même de sauver notre planète et de restaurer une justice sociale et économique mise à mal par des années guidées par la seule boussole du néo libéralisme. Preuve en sont les récentes victoires collectives des écologistes, politiques ou non, que ce soit sur la pêche électrique ou Notre Dame Des Landes. Ces victoires témoignent d’une volonté des citoyen-ne-es d’impulser un renouveau de nos modes de vie et de notre imaginaire politique.</p>
<p style="text-align: justify">Europe Écologie Les Verts soutient l’appel du mouvement contre l’aéroport et pour l’avenir de la ZAD et appelle à converger dans le bocage le 10 février, au lendemain des 10 ans de la déclaration d’utilité publique du projet d’aéroport.</p>
<p style="text-align: justify">Julien Bayou et Sandra Regol, porte-parole nationaux</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => Europe Écologie – Les Verts salue une décision que les écologistes attendaient depuis des décennies. Outre l’aspect dispendieux, la&#160;construction d’un nouvel aéroport aurait engendré des dégâts sociaux et&#160;environnementaux considérables et&#160;irréversibles.
« Les écologistes forment le&#160;vœu que cette décision raisonnable et&#160;courageuse acte un&#160;précédent décisif&#160;: que le... <a href='https://alsace.eelv.fr/notre-dame-des-landes-une-victoire-historique/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p style="text-align: justify">Europe Écologie – Les Verts salue une décision que les écologistes attendaient depuis des décennies. Outre l’aspect dispendieux, la construction d’un nouvel aéroport aurait engendré des dégâts sociaux et environnementaux considérables et irréversibles.<span id="more-3296"></span></p>
<p style="text-align: justify">« <em>Les écologistes forment le vœu que cette décision raisonnable et courageuse acte un précédent décisif : que le développement économique ne soit pas mené contre l’environnement ou le vivant ou encore contre l’assentiment de la population, comme c’est trop souvent le cas</em>« , déplore Julien Bayou. Le vœu également que les alternatives soient systématiquement examinées. EuropaCity ou le CDG Express en Ile de France, Montagne d’Or en Guyane, Lyon Turin ou les projets “Center parcs” en Bourgogne ou en Isère… La liste est longue de ces projets inutiles et imposés qui gagneraient à un examen apaisé des alternatives.</p>
<p style="text-align: justify">Désormais, alors que les cars de forces de l’ordre se rendent vers la ZAD, Europe Écologie – Les Verts appelle au dialogue et à l’apaisement. Car la ZAD n’est pas seulement un enjeu écologique, un bocage inestimable à protéger, mais surtout le symbole d’un possible renouvellement de la politique, de notre modèle social, de nos modes de vie. Comme le rappelle Sandra Regol : “<em>La ZAD, c’est avant tout une jeune génération qui vient apprendre à cultiver et faire vivre des terres qu’on voudrait bétonner. C’est un espace paysan, utopique, solidaire, qui crée les conditions d’une autre agriculture, fière et durable. Alors oui, le collectif et l’agriculture peuvent être les piliers du modèle de monde que l’on veut pour demain et forcément… ça dérange.</em>«</p>
<p style="text-align: justify">En ce sens, les écologistes demandent une période de gel de la redistribution institutionnelle des terres, afin qu’elles continuent à être prises en charge collectivement par celles et ceux qui s’étaient battus pour elles. Nous refusons toute expulsion de celles et ceux qui sont venus habiter ces dernières années dans le bocage pour le défendre et qui souhaitent continuer à y projeter leurs vies et leurs activités. Il est essentiel de préserver et faire vivre les patrimoines naturels et agricoles exceptionnels de cette zone, dans la logique de l’agriculture paysanne respectueuse de l’environnement.</p>
<p style="text-align: justify">Force est de constater que les faits donnent souvent raison aux écologistes et qu’ils sont à l’avant garde des politiques à même de sauver notre planète et de restaurer une justice sociale et économique mise à mal par des années guidées par la seule boussole du néo libéralisme. Preuve en sont les récentes victoires collectives des écologistes, politiques ou non, que ce soit sur la pêche électrique ou Notre Dame Des Landes. Ces victoires témoignent d’une volonté des citoyen-ne-es d’impulser un renouveau de nos modes de vie et de notre imaginaire politique.</p>
<p style="text-align: justify">Europe Écologie Les Verts soutient l’appel du mouvement contre l’aéroport et pour l’avenir de la ZAD et appelle à converger dans le bocage le 10 février, au lendemain des 10 ans de la déclaration d’utilité publique du projet d’aéroport.</p>
<p style="text-align: justify">Julien Bayou et Sandra Regol, porte-parole nationaux</p>

                    [category@term] => Communiqués
                    [date_timestamp] => 1516358266
                )

            [1] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Victoire des écologistes: le Parlement européen interdit la pêche électrique
                    [link#] => 1
                    [link] => https://alsace.eelv.fr/victoire-des-ecologistes-le-parlement-europeen-interdit-la-peche-electrique/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Fri, 19 Jan 2018 10:36:44 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => EELV Alsace
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Communiqués
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => Communiqués
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://alsace.eelv.fr/?p=3294
                    [description#] => 1
                    [description] => Après des années de&#160;lutte des associations et&#160;des écologistes, le&#160;Parlement européen a&#160;donc choisi l’environnement en&#160;bannissant cette pratique désastreuse et&#160;aberrante qu’est la&#160;pêche électrique, technique qui détruit la&#160;biodiversité et&#160;fait disparaître des centaines d’entreprises de&#160;pêche artisanale.
Europe Ecologie – Les Verts salue le&#160;travail des... <a href='https://alsace.eelv.fr/victoire-des-ecologistes-le-parlement-europeen-interdit-la-peche-electrique/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p style="text-align: justify">Après des années de lutte des associations et des écologistes, le Parlement européen a donc choisi l’environnement en bannissant cette pratique désastreuse et aberrante qu’est la pêche électrique, technique qui détruit la biodiversité et fait disparaître des centaines d’entreprises de pêche artisanale.<span id="more-3294"></span></p>
<p style="text-align: justify">Europe Ecologie – Les Verts salue le travail des réseaux d’action et notamment de l’association Bloom. Yannick Jadot rappelle que “<em>le Parlement a su dépasser les mensonges diffusés par des lobbys très agressifs et malheureusement relayés par une Commission européenne tombée du côté obscur des lobbys et qui a failli depuis 2006 en accordant des dérogations sans justification scientifique</em>”.</p>
<p style="text-align: justify">Cette victoire est aussi le résultat de l’alliance nouée entre des pêcheurs, associations, scientifiques, cuisiniers et certains grands distributeurs pour faire triompher l’écologie. Ce sont aussi les citoyen-ne-s, qui ont fait entendre leur voix afin de mettre un terme à cette scandaleuse exception européenne, puisque la pratique est interdite dans la très grande majorité des pays dans le monde (y compris Chine, Brésil ou États-Unis).</p>
<p style="text-align: justify">Les écologistes appellent désormais les pays pratiquant la pêche électrique, notamment les Pays-bas, à y mettre un terme immédiatement.</p>
<p style="text-align: justify">Ce combat est emblématique des luttes essentielles que mènent les écologistes et des choix auxquels la société est confrontée : penser la technologie à l’aune des retombées qu’elle peut avoir sur la nature et les humains, à court comme à long terme. En ce sens, les écologistes continuent le combat contre les techniques de pêche les plus destructrices, y compris le chalutage à perche, pour le respect des ressources halieutiques, la protection des océans et la sauvegarde de la pêche artisanale.</p>
<p style="text-align: justify">Europe Ecologie – Les Verts salue une victoire collective à laquelle ses député•es européens, et plus largement les écologistes européens, ont  pris part et attend du gouvernement français une fermeté sans faille au Conseil face aux pays qui continuent à déroger à ce vote.</p>
<p style="text-align: justify">Julien Bayou et Sandra Regol, porte-parole nationaux</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => Après des années de&#160;lutte des associations et&#160;des écologistes, le&#160;Parlement européen a&#160;donc choisi l’environnement en&#160;bannissant cette pratique désastreuse et&#160;aberrante qu’est la&#160;pêche électrique, technique qui détruit la&#160;biodiversité et&#160;fait disparaître des centaines d’entreprises de&#160;pêche artisanale.
Europe Ecologie – Les Verts salue le&#160;travail des... <a href='https://alsace.eelv.fr/victoire-des-ecologistes-le-parlement-europeen-interdit-la-peche-electrique/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p style="text-align: justify">Après des années de lutte des associations et des écologistes, le Parlement européen a donc choisi l’environnement en bannissant cette pratique désastreuse et aberrante qu’est la pêche électrique, technique qui détruit la biodiversité et fait disparaître des centaines d’entreprises de pêche artisanale.<span id="more-3294"></span></p>
<p style="text-align: justify">Europe Ecologie – Les Verts salue le travail des réseaux d’action et notamment de l’association Bloom. Yannick Jadot rappelle que “<em>le Parlement a su dépasser les mensonges diffusés par des lobbys très agressifs et malheureusement relayés par une Commission européenne tombée du côté obscur des lobbys et qui a failli depuis 2006 en accordant des dérogations sans justification scientifique</em>”.</p>
<p style="text-align: justify">Cette victoire est aussi le résultat de l’alliance nouée entre des pêcheurs, associations, scientifiques, cuisiniers et certains grands distributeurs pour faire triompher l’écologie. Ce sont aussi les citoyen-ne-s, qui ont fait entendre leur voix afin de mettre un terme à cette scandaleuse exception européenne, puisque la pratique est interdite dans la très grande majorité des pays dans le monde (y compris Chine, Brésil ou États-Unis).</p>
<p style="text-align: justify">Les écologistes appellent désormais les pays pratiquant la pêche électrique, notamment les Pays-bas, à y mettre un terme immédiatement.</p>
<p style="text-align: justify">Ce combat est emblématique des luttes essentielles que mènent les écologistes et des choix auxquels la société est confrontée : penser la technologie à l’aune des retombées qu’elle peut avoir sur la nature et les humains, à court comme à long terme. En ce sens, les écologistes continuent le combat contre les techniques de pêche les plus destructrices, y compris le chalutage à perche, pour le respect des ressources halieutiques, la protection des océans et la sauvegarde de la pêche artisanale.</p>
<p style="text-align: justify">Europe Ecologie – Les Verts salue une victoire collective à laquelle ses député•es européens, et plus largement les écologistes européens, ont  pris part et attend du gouvernement français une fermeté sans faille au Conseil face aux pays qui continuent à déroger à ce vote.</p>
<p style="text-align: justify">Julien Bayou et Sandra Regol, porte-parole nationaux</p>

                    [category@term] => Communiqués
                    [date_timestamp] => 1516358204
                )

            [2] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => LES OCÉANS CONDAMNÉS À LA CHAISE ÉLECTRIQUE
                    [link#] => 1
                    [link] => https://alsace.eelv.fr/les-oceans-condamnes-a-la-chaise-electrique/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Tue, 16 Jan 2018 09:50:15 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => EELV Alsace
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Actualité
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => Actualité
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://alsace.eelv.fr/?p=3286
                    [description#] => 1
                    [description] => Depuis 1998 la&#160;pêche électrique est interdite dans l'Union européenne. Le&#160;monde scientifique et&#160;associatif n'a eu&#160;de cesse de&#160;nous alerter sur les conséquences lourdes et&#160;irréversibles de&#160;cette méthode de&#160;pêche sur les poissons et&#160;le biotope marin.
Cette pratique scandaleuse accélère l’effondrement des ressources et&#160;met en&#160;péril... <a href='https://alsace.eelv.fr/les-oceans-condamnes-a-la-chaise-electrique/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p style="text-align: justify">Depuis 1998 la pêche électrique est interdite dans l&rsquo;Union européenne. Le monde scientifique et associatif n&rsquo;a eu de cesse de nous alerter sur les conséquences lourdes et irréversibles de cette méthode de pêche sur les poissons et le biotope marin.<span id="more-3286"></span></p>
<p style="text-align: justify">Cette pratique scandaleuse accélère l’effondrement des ressources et met en péril notre écosystème.</p>
<p style="text-align: justify">Cependant, en 2006, une dérogation accordée aux Pays-Bas permet aux pêcheurs de recourir à cette méthode néfaste dans l’ensemble de la mer du Nord, y compris donc dans les eaux françaises et anglaises.</p>
<p style="text-align: justify">Le vote de ce mardi au Parlement européen à Strasbourg est particulièrement grave et dangereux pour l&rsquo;avenir de nos mers. La réglementation, qui doit être amendée, permettra à chaque État membre de l’UE d’équiper s&rsquo;ils le souhaitent jusqu’à 5 % de leur flotte de chalutiers à perche électrique.</p>
<p style="text-align: justify">Pour Europe Ecologie &#8211; Les Verts Alsace ce changement de réglementation n&rsquo;est pas minime, il va ouvrir la voie à des dérives et des impacts environnementaux, économiques et sociaux irréversibles. En autorisant de nouveau cette pêche, même de manière partielle, c&rsquo;est la destruction du monde aquatique qui va s’accélérer.</p>
<p style="text-align: justify">La Commission européenne portera la responsabilité de la disparition de nos fonds marins si elle ne réagit pas. Elle a déjà permis des dérogations, elle propose maintenant que les parlementaires européen.ne.s la légalisent. C&rsquo;est un comportement irrationnel pour le futur, qui privilégiera encore une fois les gros bateaux usines à défaut de méthodes durables pour notre écosystème.</p>
<p style="text-align: justify">Aujourd&rsquo;hui les parlementaires européen.ne.s auront l&rsquo;avenir de nos océans entre leurs mains.</p>
<p style="text-align: justify">Christelle Syllas et Mathieu Béchu Diaz<br />
Porte-paroles EELV Alsace</p>
<p style="text-align: justify"><em><span style="font-size: 8pt">Photo by <a href="https://unsplash.com/photos/G2SDLsJp3rg?utm_source=unsplash&amp;utm_medium=referral&amp;utm_content=creditCopyText" target="_blank" rel="noopener">Lance Anderson</a> </span></em></p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => Depuis 1998 la&#160;pêche électrique est interdite dans l'Union européenne. Le&#160;monde scientifique et&#160;associatif n'a eu&#160;de cesse de&#160;nous alerter sur les conséquences lourdes et&#160;irréversibles de&#160;cette méthode de&#160;pêche sur les poissons et&#160;le biotope marin.
Cette pratique scandaleuse accélère l’effondrement des ressources et&#160;met en&#160;péril... <a href='https://alsace.eelv.fr/les-oceans-condamnes-a-la-chaise-electrique/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p style="text-align: justify">Depuis 1998 la pêche électrique est interdite dans l&rsquo;Union européenne. Le monde scientifique et associatif n&rsquo;a eu de cesse de nous alerter sur les conséquences lourdes et irréversibles de cette méthode de pêche sur les poissons et le biotope marin.<span id="more-3286"></span></p>
<p style="text-align: justify">Cette pratique scandaleuse accélère l’effondrement des ressources et met en péril notre écosystème.</p>
<p style="text-align: justify">Cependant, en 2006, une dérogation accordée aux Pays-Bas permet aux pêcheurs de recourir à cette méthode néfaste dans l’ensemble de la mer du Nord, y compris donc dans les eaux françaises et anglaises.</p>
<p style="text-align: justify">Le vote de ce mardi au Parlement européen à Strasbourg est particulièrement grave et dangereux pour l&rsquo;avenir de nos mers. La réglementation, qui doit être amendée, permettra à chaque État membre de l’UE d’équiper s&rsquo;ils le souhaitent jusqu’à 5 % de leur flotte de chalutiers à perche électrique.</p>
<p style="text-align: justify">Pour Europe Ecologie &#8211; Les Verts Alsace ce changement de réglementation n&rsquo;est pas minime, il va ouvrir la voie à des dérives et des impacts environnementaux, économiques et sociaux irréversibles. En autorisant de nouveau cette pêche, même de manière partielle, c&rsquo;est la destruction du monde aquatique qui va s’accélérer.</p>
<p style="text-align: justify">La Commission européenne portera la responsabilité de la disparition de nos fonds marins si elle ne réagit pas. Elle a déjà permis des dérogations, elle propose maintenant que les parlementaires européen.ne.s la légalisent. C&rsquo;est un comportement irrationnel pour le futur, qui privilégiera encore une fois les gros bateaux usines à défaut de méthodes durables pour notre écosystème.</p>
<p style="text-align: justify">Aujourd&rsquo;hui les parlementaires européen.ne.s auront l&rsquo;avenir de nos océans entre leurs mains.</p>
<p style="text-align: justify">Christelle Syllas et Mathieu Béchu Diaz<br />
Porte-paroles EELV Alsace</p>
<p style="text-align: justify"><em><span style="font-size: 8pt">Photo by <a href="https://unsplash.com/photos/G2SDLsJp3rg?utm_source=unsplash&amp;utm_medium=referral&amp;utm_content=creditCopyText" target="_blank" rel="noopener">Lance Anderson</a> </span></em></p>

                    [category@term] => Actualité
                    [date_timestamp] => 1516096215
                )

            [3] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => FESSENHEIM, LA FERMETURE TANT ATTENDUE ?
                    [link#] => 1
                    [link] => https://alsace.eelv.fr/fessenheim-la-fermeture-tant-attendue/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Fri, 12 Jan 2018 09:37:11 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => EELV Alsace
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Actualité
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => Actualité
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://alsace.eelv.fr/?p=3284
                    [description#] => 1
                    [description] => Le 4&#160;janvier dernier, le&#160;secrétaire d’Etat auprès du&#160;ministère de&#160;la transition écologique et&#160;solidaire, Sébastien Lecornu, a&#160;annoncé sa&#160;présence le&#160;18 janvier dans notre région pour installer un&#160;«&#160;comité de&#160;pilotage&#160;» sur la&#160;reconversion de&#160;la centrale nucléaire de&#160;Fessenheim.

La&#160;plus vieille centrale nucléaire française... <a href='https://alsace.eelv.fr/fessenheim-la-fermeture-tant-attendue/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p>Le 4 janvier dernier, le secrétaire d’Etat auprès du ministère de la transition écologique et solidaire, Sébastien Lecornu, a annoncé sa présence le 18 janvier dans notre région pour installer un « comité de pilotage » sur la reconversion de la centrale nucléaire de Fessenheim.</p>
<p>La plus vieille centrale nucléaire française devrait enfin fermer en cette année 2018 au moment de l’entrée en service du réacteur EPR de Flamanville, prévue par EDF entre la fin 2018 et le début 2019.</p>
<p>Pour Europe Ecologie &#8211; Les Verts Alsace, la fermeture de Fessenheim est une excellente nouvelle qui viendrait couronner de nombreuses années de lutte sur le terrain. Nous resterons cependant vigileant.e.s jusqu&rsquo;à ce que cette promesse de fermeture soit enfin tenue, et attentifs et attentives à la mise en place d’alternatives en accord avec les enjeux écologistes de notre pays. Il y a urgence à agir !</p>
<p>Cette bonne nouvelle reste contre balancée par l&rsquo;ouverture de la nouvelle centrale de Flamanville. La fermeture de Fessenheim ne doit être qu&rsquo;une étape vers la dénucléarisation de notre région et de la France. Nous ne pouvons plus vivre aux côtés de bombes nucléaires à retardement.</p>
<p>Nous demandons que ce comité de pilotage ne soit pas une nouvelle usine à gaz, mais qu&rsquo;il assure un encadrement juridique pour garantir la sûreté et le démantèlement de la centrale de Fessenheim. De même, il faudra s&rsquo;inscrire résolument dans la transition énergétique par une utilisation des ressources énergétiques renouvelables de la région. À charge également au comité de prévoir un accompagnement économique et social des territoires concernant tant les emplois directs et indirects que l’impact sur les services publics et les collectivités locales, ou encore la sécurisation des parcours professionnels des personnels.</p>
<p>La fermeture du site de Fessenheim sans perte d&#8217;emplois est possible, si l&rsquo;Etat et EDF prennent soin d&rsquo;en faire le pôle d&rsquo;excellence de démantèlement nucléaire dont notre pays et l&rsquo;Europe ont besoin.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>Mathieu Béchu Diaz et Christelle Syllas</p>
<p>Porte-paroles EELV Alsace</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => Le 4&#160;janvier dernier, le&#160;secrétaire d’Etat auprès du&#160;ministère de&#160;la transition écologique et&#160;solidaire, Sébastien Lecornu, a&#160;annoncé sa&#160;présence le&#160;18 janvier dans notre région pour installer un&#160;«&#160;comité de&#160;pilotage&#160;» sur la&#160;reconversion de&#160;la centrale nucléaire de&#160;Fessenheim.

La&#160;plus vieille centrale nucléaire française... <a href='https://alsace.eelv.fr/fessenheim-la-fermeture-tant-attendue/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p>Le 4 janvier dernier, le secrétaire d’Etat auprès du ministère de la transition écologique et solidaire, Sébastien Lecornu, a annoncé sa présence le 18 janvier dans notre région pour installer un « comité de pilotage » sur la reconversion de la centrale nucléaire de Fessenheim.</p>
<p>La plus vieille centrale nucléaire française devrait enfin fermer en cette année 2018 au moment de l’entrée en service du réacteur EPR de Flamanville, prévue par EDF entre la fin 2018 et le début 2019.</p>
<p>Pour Europe Ecologie &#8211; Les Verts Alsace, la fermeture de Fessenheim est une excellente nouvelle qui viendrait couronner de nombreuses années de lutte sur le terrain. Nous resterons cependant vigileant.e.s jusqu&rsquo;à ce que cette promesse de fermeture soit enfin tenue, et attentifs et attentives à la mise en place d’alternatives en accord avec les enjeux écologistes de notre pays. Il y a urgence à agir !</p>
<p>Cette bonne nouvelle reste contre balancée par l&rsquo;ouverture de la nouvelle centrale de Flamanville. La fermeture de Fessenheim ne doit être qu&rsquo;une étape vers la dénucléarisation de notre région et de la France. Nous ne pouvons plus vivre aux côtés de bombes nucléaires à retardement.</p>
<p>Nous demandons que ce comité de pilotage ne soit pas une nouvelle usine à gaz, mais qu&rsquo;il assure un encadrement juridique pour garantir la sûreté et le démantèlement de la centrale de Fessenheim. De même, il faudra s&rsquo;inscrire résolument dans la transition énergétique par une utilisation des ressources énergétiques renouvelables de la région. À charge également au comité de prévoir un accompagnement économique et social des territoires concernant tant les emplois directs et indirects que l’impact sur les services publics et les collectivités locales, ou encore la sécurisation des parcours professionnels des personnels.</p>
<p>La fermeture du site de Fessenheim sans perte d&#8217;emplois est possible, si l&rsquo;Etat et EDF prennent soin d&rsquo;en faire le pôle d&rsquo;excellence de démantèlement nucléaire dont notre pays et l&rsquo;Europe ont besoin.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>Mathieu Béchu Diaz et Christelle Syllas</p>
<p>Porte-paroles EELV Alsace</p>

                    [category@term] => Actualité
                    [date_timestamp] => 1515749831
                )

            [4] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => FORMATION : Mieux respirer en ville 🗓
                    [link#] => 1
                    [link] => https://alsace.eelv.fr/formation-mieux-respirer-en-ville/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Tue, 09 Jan 2018 09:22:08 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => EELV Alsace
                            [subject#] => 2
                            [subject] => Actualité
                            [subject#2] => Agenda
                        )

                    [category#] => 2
                    [category] => Actualité
                    [category#2] => Agenda
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://alsace.eelv.fr/?p=3281
                    [description#] => 1
                    [description] => FORMATION / CONFÉRENCE - MULHOUSE

La&#160;qualité de&#160;l'air se&#160;dégrade et&#160;nous avons connu l'an dernier 10&#160;jours consécutifs d'alerte maximum de&#160;pollution aux particules fines. Face à ces enjeux, EELV Mulhouse - 3&#160;Frontières vous invite à découvrir ou&#160;approfondir votre connaissance du&#160;sujet lors d'une conférence. Quels sont... <a href='https://alsace.eelv.fr/formation-mieux-respirer-en-ville/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p>FORMATION / CONFÉRENCE &#8211; MULHOUSE</p>
<p>La qualité de l&rsquo;air se dégrade et nous avons connu l&rsquo;an dernier 10 jours consécutifs d&rsquo;alerte maximum de pollution aux particules fines. Face à ces enjeux, EELV Mulhouse &#8211; 3 Frontières vous invite à découvrir ou approfondir votre connaissance du sujet lors d&rsquo;une conférence. Quels sont les impacts sur la santé? Quelles solutions peut-on apporter à ces problèmes? Comment, en tant que citoyen.ne.s, pouvons nous agir aussi à notre niveau? Nos invité.e.s, Thierry Reeb, cardiologue, Françoise Schaetzel, élue écologiste, et Marc Arnold, président du Cadres Mulhouse, nous aideront à trouver des réponses à ces questions et à d&rsquo;autres pendant un temps d&rsquo;échange avec les participant.e.s.</p>
<p><span style="text-decoration: underline">Intervenants :</span><br />
Thierry Reeb, cardiologue<br />
Françoise Schaetzel, élue écologiste<br />
Marc Arnold, président du <a href="http://www.velomulhouse.fr/" target="_blank" rel="noopener">CADReS Mulhouse</a></p>
<p>&nbsp;</p>
<p>SAMEDI 13 JANVIER DE 14h à 16h</p>
<p>AUBERGE DE JEUNESSE &#8211; 37 rue de l&rsquo;Illberg 68200 Mulhouse</p>
<p>Contact : alsace@eelv.fr</p>
<p><em>Une formation/conférence organisée par le groupe local Mulhouse 3 Frontières</em></p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => FORMATION / CONFÉRENCE - MULHOUSE

La&#160;qualité de&#160;l'air se&#160;dégrade et&#160;nous avons connu l'an dernier 10&#160;jours consécutifs d'alerte maximum de&#160;pollution aux particules fines. Face à ces enjeux, EELV Mulhouse - 3&#160;Frontières vous invite à découvrir ou&#160;approfondir votre connaissance du&#160;sujet lors d'une conférence. Quels sont... <a href='https://alsace.eelv.fr/formation-mieux-respirer-en-ville/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p>FORMATION / CONFÉRENCE &#8211; MULHOUSE</p>
<p>La qualité de l&rsquo;air se dégrade et nous avons connu l&rsquo;an dernier 10 jours consécutifs d&rsquo;alerte maximum de pollution aux particules fines. Face à ces enjeux, EELV Mulhouse &#8211; 3 Frontières vous invite à découvrir ou approfondir votre connaissance du sujet lors d&rsquo;une conférence. Quels sont les impacts sur la santé? Quelles solutions peut-on apporter à ces problèmes? Comment, en tant que citoyen.ne.s, pouvons nous agir aussi à notre niveau? Nos invité.e.s, Thierry Reeb, cardiologue, Françoise Schaetzel, élue écologiste, et Marc Arnold, président du Cadres Mulhouse, nous aideront à trouver des réponses à ces questions et à d&rsquo;autres pendant un temps d&rsquo;échange avec les participant.e.s.</p>
<p><span style="text-decoration: underline">Intervenants :</span><br />
Thierry Reeb, cardiologue<br />
Françoise Schaetzel, élue écologiste<br />
Marc Arnold, président du <a href="http://www.velomulhouse.fr/" target="_blank" rel="noopener">CADReS Mulhouse</a></p>
<p>&nbsp;</p>
<p>SAMEDI 13 JANVIER DE 14h à 16h</p>
<p>AUBERGE DE JEUNESSE &#8211; 37 rue de l&rsquo;Illberg 68200 Mulhouse</p>
<p>Contact : alsace@eelv.fr</p>
<p><em>Une formation/conférence organisée par le groupe local Mulhouse 3 Frontières</em></p>

                    [category@term] => Actualité
                    [category#2@term] => Agenda
                    [date_timestamp] => 1515489728
                )

            [5] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Hébergement d’urgence : la faillite de la parole présidentielle, l’indécence de Christophe Castaner
                    [link#] => 1
                    [link] => https://alsace.eelv.fr/hebergement-durgence-la-faillite-de-la-parole-presidentielle-lindecence-de-christophe-castaner/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Tue, 09 Jan 2018 08:39:13 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => EELV Alsace
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Communiqués
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => Communiqués
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://alsace.eelv.fr/?p=3277
                    [description#] => 1
                    [description] => En juillet, Emmanuel Macron en&#160;faisait sa&#160;«&#160;première bataille&#160;» et&#160;déclarait «Je ne&#160;veux plus d’ici la&#160;fin de&#160;l’année avoir des femmes et&#160;des hommes dans les rues, dans les bois».
Alors que l’année se&#160;termine, la&#160;France compte toujours plus de&#160;personnes à la&#160;rue malgré le... <a href='https://alsace.eelv.fr/hebergement-durgence-la-faillite-de-la-parole-presidentielle-lindecence-de-christophe-castaner/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p style="text-align: justify">En juillet, Emmanuel Macron en faisait sa « première bataille » et déclarait «Je ne veux plus d’ici la fin de l’année avoir des femmes et des hommes dans les rues, dans les bois».</p>
<p style="text-align: justify">Alors que l’année se termine, la France compte toujours plus de personnes à la rue malgré le plan hivernal, clairement insuffisant. Tandis que plus de 200 000 personnes seraient à la rue selon les associations, le 115 affiche un taux de non-réponse de 87% dans le Nord, 83% dans le Rhône….<span id="more-3277"></span></p>
<p style="text-align: justify">Mais alors qu’on attendrait d’un gouvernement qui a failli que ses membres fassent preuve d’humilité, les différents ministres se succèdent pour l’un faire dans le déni de réalité, l’autre mettre en cause les sans-abri qui selon lui refuseraient d’être hébergé-es.</p>
<p style="text-align: justify">La rhétorique est toujours la même : si les chômeurs n’ont pas d’emploi c’est qu’ils et elles refusent de travailler, si les personnes à la rue n’ont pas de toit c’est qu’elles le cherchent.</p>
<p style="text-align: justify">Cette attitude, à mille lieux de ce qu’une simple maraude de deux heures pourrait montrer, est proprement scandaleuse. Le médecin humanitaire Raphaël Pitti a d’ailleurs préféré rendre sa légion d’honneur en signe de protestation, lui qui était jusqu’alors un soutien du parti du Président.</p>
<p style="text-align: justify">La rue tue des centaines de personnes chaque année. Les écologistes attendent du gouvernement qu’il prenne toutes les mesures nécessaires pour pallier la carence de l’Etat dans le droit à l’hébergement.</p>
<p style="text-align: justify">Cela commence par multiplier les lieux d’accueil et d’hébergement, y compris pour migrants et réfugiés. La politique répressive et inhumaine du ministre de l’intérieur est en effet directement responsable de la mort de personnes à la rue.</p>
<p style="text-align: justify">Il faut également développer le programme « un chez soi d’abord » qui privilégie l’accès direct et pérenne à un logement plutôt que le passage par la case hébergement d’urgence.</p>
<p style="text-align: justify">Enfin, en ligne avec les préconisations de l’ensemble des associations, il faut construire du logement très social, appliquer l’encadrement des loyers et mettre fin aux expulsions sans relogement.</p>
<p style="text-align: justify">La France ne peut continuer à faillir à ses devoirs :  Monsieur le Président, il est plus que temps de tenir vos promesses.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => En juillet, Emmanuel Macron en&#160;faisait sa&#160;«&#160;première bataille&#160;» et&#160;déclarait «Je ne&#160;veux plus d’ici la&#160;fin de&#160;l’année avoir des femmes et&#160;des hommes dans les rues, dans les bois».
Alors que l’année se&#160;termine, la&#160;France compte toujours plus de&#160;personnes à la&#160;rue malgré le... <a href='https://alsace.eelv.fr/hebergement-durgence-la-faillite-de-la-parole-presidentielle-lindecence-de-christophe-castaner/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p style="text-align: justify">En juillet, Emmanuel Macron en faisait sa « première bataille » et déclarait «Je ne veux plus d’ici la fin de l’année avoir des femmes et des hommes dans les rues, dans les bois».</p>
<p style="text-align: justify">Alors que l’année se termine, la France compte toujours plus de personnes à la rue malgré le plan hivernal, clairement insuffisant. Tandis que plus de 200 000 personnes seraient à la rue selon les associations, le 115 affiche un taux de non-réponse de 87% dans le Nord, 83% dans le Rhône….<span id="more-3277"></span></p>
<p style="text-align: justify">Mais alors qu’on attendrait d’un gouvernement qui a failli que ses membres fassent preuve d’humilité, les différents ministres se succèdent pour l’un faire dans le déni de réalité, l’autre mettre en cause les sans-abri qui selon lui refuseraient d’être hébergé-es.</p>
<p style="text-align: justify">La rhétorique est toujours la même : si les chômeurs n’ont pas d’emploi c’est qu’ils et elles refusent de travailler, si les personnes à la rue n’ont pas de toit c’est qu’elles le cherchent.</p>
<p style="text-align: justify">Cette attitude, à mille lieux de ce qu’une simple maraude de deux heures pourrait montrer, est proprement scandaleuse. Le médecin humanitaire Raphaël Pitti a d’ailleurs préféré rendre sa légion d’honneur en signe de protestation, lui qui était jusqu’alors un soutien du parti du Président.</p>
<p style="text-align: justify">La rue tue des centaines de personnes chaque année. Les écologistes attendent du gouvernement qu’il prenne toutes les mesures nécessaires pour pallier la carence de l’Etat dans le droit à l’hébergement.</p>
<p style="text-align: justify">Cela commence par multiplier les lieux d’accueil et d’hébergement, y compris pour migrants et réfugiés. La politique répressive et inhumaine du ministre de l’intérieur est en effet directement responsable de la mort de personnes à la rue.</p>
<p style="text-align: justify">Il faut également développer le programme « un chez soi d’abord » qui privilégie l’accès direct et pérenne à un logement plutôt que le passage par la case hébergement d’urgence.</p>
<p style="text-align: justify">Enfin, en ligne avec les préconisations de l’ensemble des associations, il faut construire du logement très social, appliquer l’encadrement des loyers et mettre fin aux expulsions sans relogement.</p>
<p style="text-align: justify">La France ne peut continuer à faillir à ses devoirs :  Monsieur le Président, il est plus que temps de tenir vos promesses.</p>

                    [category@term] => Communiqués
                    [date_timestamp] => 1515487153
                )

            [6] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => COMMUNIQUÉ DE PRESSE  – QUALITÉ ET QUANTITÉ D’EAU EN ALSACE
                    [link#] => 1
                    [link] => https://alsace.eelv.fr/communique-de-presse-qualite-et-quantite-deau-en-alsace/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Thu, 21 Dec 2017 09:12:33 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => EELV Alsace
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Actualité
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => Actualité
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://alsace.eelv.fr/?p=3273
                    [description#] => 1
                    [description] => L’APRONA, l'Association pour la&#160;Protection de&#160;la Nappe Phréatique de&#160;la Plaine d'Alsace, en&#160;sa qualité d'observatoire de&#160;l’état de&#160;la réserve d’eau souterraine en&#160;Alsace, compile et&#160;analyse les données sur l'état de&#160;la nappe. Courant novembre, elle a&#160;rendu deux rapports qui ont fait grand bruit&#160;: l'un... <a href='https://alsace.eelv.fr/communique-de-presse-qualite-et-quantite-deau-en-alsace/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p style="text-align: justify">L’APRONA, l&rsquo;Association pour la Protection de la Nappe Phréatique de la Plaine d&rsquo;Alsace, en sa qualité d&rsquo;observatoire de l’état de la réserve d’eau souterraine en Alsace, compile et analyse les données sur l&rsquo;état de la nappe. Courant novembre, elle a rendu deux rapports qui ont fait grand bruit : l&rsquo;un sur la baisse de la quantité d&rsquo;eau présente dans la nappe rhénane, l&rsquo;autre sur l&rsquo;inquiétante concentration de polluants.<span id="more-3273"></span> Les conclusions alarmantes nécessitent la mise en place d’une stratégie à court, moyen et long termes pour remédier à ces problèmes.</p>
<p style="text-align: justify">La nappe phréatique qui alimente la plaine du Rhin en Alsace et en Bade-Wurtenberg est l’une des plus grandes nappes souterraines d’eau douce d’Europe et contient près de 35 milliards de m<sup>3</sup> d’eau potable. L’APRONA effectue un suivi systématique et précis de l’état de la nappe depuis plus de 30 ans, et alerte aujourd&rsquo;hui sur son niveau qui atteint celui des années de grandes sécheresses, ainsi que sur sa pollution importante. Les mesures de concentration de plus de 137 polluants montrent que près de 28% des points de mesures présentent des concentrations de polluants supérieures aux limites de qualité, allant pour un certain nombre d’entre eux jusqu’à des niveaux rendant l’eau impropre à la consommation et cela même après traitement!</p>
<p style="text-align: justify">Ces différents chiffres sont plus qu’inquiétants, aussi Europe Ecologie – Les Verts Alsace appelle les instances politiques et administratives territoriales à prendre des mesures importantes pour enrayer à la fois la pollution et la diminution du volume d&rsquo;eau de la nappe rhénane. Pour ce faire, il est urgent de mettre en place une gestion vertueuse de l’eau.</p>
<p style="text-align: justify">L’agriculture intensive, et tout particulièrement du maïs, grande consommatrice d&rsquo;eau et de pesticides, est la première montrée du doigt. Trop largement subventionnée par l’Union Européenne alors que ses effets dévastateurs sur l&rsquo;environnement et la santé des citoyen.ne.s ne sont plus à prouver, elle exploite abusivement cette ressource de plus en plus précieuse qu&rsquo;est l&rsquo;eau sans pour autant participer de manière importante à la production alimentaire. Et alors que les méthodes de l’agriculture biologique sont les plus à même de concilier la production de notre alimentation en quantité et qualité suffisantes avec une gestion respectueuse de notre eau, le gouvernement choisit de les fragiliser en supprimant les aides au maintien des structures en agriculture biologique.</p>
<p style="text-align: justify">L&rsquo;agriculture et le monde de demain doivent se passer des pesticides et autres produits chimiques de synthèse, pour notre santé et celle de notre environnement. Nous attendons de nos élu.e.s et dirigeant.e.s  qu&rsquo;ils mettent en place une stratégie forte et ambitieuse de développement de l’agriculture biologique et locale, combinée à l’interdiction de tous produits nuisibles pour notre santé.</p>
<p style="text-align: justify">Enfin, l’industrie, l’autre consommateur important d’eau, doit être encouragée à repenser son utilisation de l’eau. Les instances territoriales ont un pouvoir et un devoir par rapport aux autorisations de nouveaux points de prélèvement de la nappe à destination des entreprises. Alors que certaines d&rsquo;entre elles, productrices d’énergie, voudraient pomper l&rsquo;eau consommée annuellement par la moitié de la population du Bas Rhin, l’argument économique doit être reconsidéré pour encourager les entreprises vertueuses, qui choisissent de développer le territoire sans le détruire.</p>
<p style="text-align: justify">De plus, pour prévenir toute nouvelle source de pollution forte, les collectivités se doivent de mettre hors de portée tous produits chimiques à risque, autant au niveau des industriels en activité qu&rsquo;avec le déstockage de l&rsquo;ensemble des produits toxiques à Stocamine, véritable épée de Damoclès pendue au-dessus de notre nappe.</p>
<p style="text-align: justify">Enfin, ayons chacun.e une consommation de l’eau raisonnée et économe, de manière à permettre à l’ensemble des citoyen.ne.s alsacien.ne.s et badois.e.s présent.e.s et à venir de bénéficier de ce trésor naturel.</p>
<p style="text-align: justify">
<p style="text-align: justify">Cécile Germain-Écuer, Secrétaire Régionale<br />
Michaël Kugler, Secrétaire Régional Adjoint</p>
<p style="text-align: justify">

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => L’APRONA, l'Association pour la&#160;Protection de&#160;la Nappe Phréatique de&#160;la Plaine d'Alsace, en&#160;sa qualité d'observatoire de&#160;l’état de&#160;la réserve d’eau souterraine en&#160;Alsace, compile et&#160;analyse les données sur l'état de&#160;la nappe. Courant novembre, elle a&#160;rendu deux rapports qui ont fait grand bruit&#160;: l'un... <a href='https://alsace.eelv.fr/communique-de-presse-qualite-et-quantite-deau-en-alsace/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p style="text-align: justify">L’APRONA, l&rsquo;Association pour la Protection de la Nappe Phréatique de la Plaine d&rsquo;Alsace, en sa qualité d&rsquo;observatoire de l’état de la réserve d’eau souterraine en Alsace, compile et analyse les données sur l&rsquo;état de la nappe. Courant novembre, elle a rendu deux rapports qui ont fait grand bruit : l&rsquo;un sur la baisse de la quantité d&rsquo;eau présente dans la nappe rhénane, l&rsquo;autre sur l&rsquo;inquiétante concentration de polluants.<span id="more-3273"></span> Les conclusions alarmantes nécessitent la mise en place d’une stratégie à court, moyen et long termes pour remédier à ces problèmes.</p>
<p style="text-align: justify">La nappe phréatique qui alimente la plaine du Rhin en Alsace et en Bade-Wurtenberg est l’une des plus grandes nappes souterraines d’eau douce d’Europe et contient près de 35 milliards de m<sup>3</sup> d’eau potable. L’APRONA effectue un suivi systématique et précis de l’état de la nappe depuis plus de 30 ans, et alerte aujourd&rsquo;hui sur son niveau qui atteint celui des années de grandes sécheresses, ainsi que sur sa pollution importante. Les mesures de concentration de plus de 137 polluants montrent que près de 28% des points de mesures présentent des concentrations de polluants supérieures aux limites de qualité, allant pour un certain nombre d’entre eux jusqu’à des niveaux rendant l’eau impropre à la consommation et cela même après traitement!</p>
<p style="text-align: justify">Ces différents chiffres sont plus qu’inquiétants, aussi Europe Ecologie – Les Verts Alsace appelle les instances politiques et administratives territoriales à prendre des mesures importantes pour enrayer à la fois la pollution et la diminution du volume d&rsquo;eau de la nappe rhénane. Pour ce faire, il est urgent de mettre en place une gestion vertueuse de l’eau.</p>
<p style="text-align: justify">L’agriculture intensive, et tout particulièrement du maïs, grande consommatrice d&rsquo;eau et de pesticides, est la première montrée du doigt. Trop largement subventionnée par l’Union Européenne alors que ses effets dévastateurs sur l&rsquo;environnement et la santé des citoyen.ne.s ne sont plus à prouver, elle exploite abusivement cette ressource de plus en plus précieuse qu&rsquo;est l&rsquo;eau sans pour autant participer de manière importante à la production alimentaire. Et alors que les méthodes de l’agriculture biologique sont les plus à même de concilier la production de notre alimentation en quantité et qualité suffisantes avec une gestion respectueuse de notre eau, le gouvernement choisit de les fragiliser en supprimant les aides au maintien des structures en agriculture biologique.</p>
<p style="text-align: justify">L&rsquo;agriculture et le monde de demain doivent se passer des pesticides et autres produits chimiques de synthèse, pour notre santé et celle de notre environnement. Nous attendons de nos élu.e.s et dirigeant.e.s  qu&rsquo;ils mettent en place une stratégie forte et ambitieuse de développement de l’agriculture biologique et locale, combinée à l’interdiction de tous produits nuisibles pour notre santé.</p>
<p style="text-align: justify">Enfin, l’industrie, l’autre consommateur important d’eau, doit être encouragée à repenser son utilisation de l’eau. Les instances territoriales ont un pouvoir et un devoir par rapport aux autorisations de nouveaux points de prélèvement de la nappe à destination des entreprises. Alors que certaines d&rsquo;entre elles, productrices d’énergie, voudraient pomper l&rsquo;eau consommée annuellement par la moitié de la population du Bas Rhin, l’argument économique doit être reconsidéré pour encourager les entreprises vertueuses, qui choisissent de développer le territoire sans le détruire.</p>
<p style="text-align: justify">De plus, pour prévenir toute nouvelle source de pollution forte, les collectivités se doivent de mettre hors de portée tous produits chimiques à risque, autant au niveau des industriels en activité qu&rsquo;avec le déstockage de l&rsquo;ensemble des produits toxiques à Stocamine, véritable épée de Damoclès pendue au-dessus de notre nappe.</p>
<p style="text-align: justify">Enfin, ayons chacun.e une consommation de l’eau raisonnée et économe, de manière à permettre à l’ensemble des citoyen.ne.s alsacien.ne.s et badois.e.s présent.e.s et à venir de bénéficier de ce trésor naturel.</p>
<p style="text-align: justify">
<p style="text-align: justify">Cécile Germain-Écuer, Secrétaire Régionale<br />
Michaël Kugler, Secrétaire Régional Adjoint</p>
<p style="text-align: justify">

                    [category@term] => Actualité
                    [date_timestamp] => 1513847553
                )

            [7] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => JOURNÉE INTERNATIONALE DES MIGRANT.E.S – UN BILAN DRAMATIQUE
                    [link#] => 1
                    [link] => https://alsace.eelv.fr/journee-internationale-des-migrant-e-s-la-journee-internationale-des-migrant-e-s-du-18-decembre-est-loccasion-de-faire-le-bilan-des-politiques-migratoires-et-malheureusement-cette-annee-encore/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Mon, 18 Dec 2017 11:06:37 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => EELV Alsace
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Actualité
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => Actualité
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://alsace.eelv.fr/?p=3266
                    [description#] => 1
                    [description] => La journée internationale des migrant.e.s du&#160;18 décembre est l'occasion de&#160;faire le&#160;bilan des politiques migratoires. Et&#160;malheureusement, cette année encore, la&#160;France piétine sans vergogne les principes même de&#160;la République. Quelle liberté quand l'État vous met derrière les barreaux pour une chose dont vous êtes la&#160;victime ?... <a href='https://alsace.eelv.fr/journee-internationale-des-migrant-e-s-la-journee-internationale-des-migrant-e-s-du-18-decembre-est-loccasion-de-faire-le-bilan-des-politiques-migratoires-et-malheureusement-cette-annee-encore/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p style="text-align: justify">La journée internationale des migrant.e.s du 18 décembre est l&rsquo;occasion de faire le bilan des politiques migratoires. Et malheureusement, cette année encore, la France piétine sans vergogne les principes même de la République. <span id="more-3266"></span>Quelle liberté quand l&rsquo;État vous met derrière les barreaux pour une chose dont vous êtes la victime ? Quelle égalité quand l&rsquo;État s&rsquo;acharne sur les plus faibles ? Quelle fraternité quand l&rsquo;État traite les citoyen.ne.s qui aident des personnes en situation de détresse comme des criminel.le.s ? Et quel espoir quand les routes de l&rsquo;exil ressemblent à de vastes cimetières d&rsquo;enfants, de femmes et d&rsquo;hommes ?</p>
<p style="text-align: justify">Les arrivées de migrant.e.s ne se sont pas taries.</p>
<p style="text-align: justify">Ce constat est essentiel pour accepter que, contrairement aux discours des dirigeant.e.s, nous ne pouvons pas arrêter un phénomène qui existe depuis l&rsquo;aube de l&rsquo;humanité et qui a construit notre nation. Le coût effectif des logements, des structures pour accompagner les migrant.e.s dans les démarches administratives, ou encore des personnels pour enseigner la langue et la culture, est aujourd’hui dérisoire face aux sommes astronomiques dépensées par nos institutions dans l&rsquo;armement, les technologies de contrôle, les centres de rétention.</p>
<p style="text-align: justify">Alors que l&rsquo;État français et l’Union Européennes refusent de prendre leurs responsabilités, nous assistons sans voix à la criminalisation des personnes venant en aide aux migrant.e.s. L’absence de coordination internationale, complétée par une lacune nationale, créent un vide que des associations et citoyen.ne.s engagé.e.s tentent vaille que vaille de combler.</p>
<p style="text-align: justify">Le président Macron, derrière un discours calibré pour la com où il s&rsquo;offusque du traitement infligé dans les prisons libyennes, n&rsquo;a jamais remis en cause la politique d&rsquo;externalisation des frontières responsable de ces horreurs. Les marchandages de l&rsquo;Union Européenne avec des pays tels que le Maroc ou la Turquie aboutissent pourtant toujours sur des tragédies. Qu&rsquo;importe les violences infligées à ces femmes et ces hommes en détresse dans les camps, pourvu qu&rsquo;ils n&rsquo;arrivent pas sur notre territoire !</p>
<p style="text-align: justify">Pourtant, une autre politique migratoire est possible. Elle est désirable pour notre humanité, pour notre société et pour notre économie. « La France ne peut pas accueillir toute la misère du monde », disait Georges Marchais. Avant d&rsquo;ajouter, « mais elle doit en prendre sa part. ». Pour l&rsquo;instant, notre pays s&rsquo;est montré bien en-dessous de ce qu&rsquo;on pouvait attendre de l&rsquo;une des plus grandes puissances économiques mondiales, avec les conséquences tragiques que l&rsquo;on connaît. Il nous faudra donc, à nous citoyen.ne.s de France, agir concrètement pour changer la donne. Nous en sommes capables, pour elles, pour eux et pour nous-même.</p>
<p style="text-align: justify">Cécile Germain-Écuer, Secrétaire Régionale<br />
Michaël Kugler, Secrétaire Régional Adjoint</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => La journée internationale des migrant.e.s du&#160;18 décembre est l'occasion de&#160;faire le&#160;bilan des politiques migratoires. Et&#160;malheureusement, cette année encore, la&#160;France piétine sans vergogne les principes même de&#160;la République. Quelle liberté quand l'État vous met derrière les barreaux pour une chose dont vous êtes la&#160;victime ?... <a href='https://alsace.eelv.fr/journee-internationale-des-migrant-e-s-la-journee-internationale-des-migrant-e-s-du-18-decembre-est-loccasion-de-faire-le-bilan-des-politiques-migratoires-et-malheureusement-cette-annee-encore/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p style="text-align: justify">La journée internationale des migrant.e.s du 18 décembre est l&rsquo;occasion de faire le bilan des politiques migratoires. Et malheureusement, cette année encore, la France piétine sans vergogne les principes même de la République. <span id="more-3266"></span>Quelle liberté quand l&rsquo;État vous met derrière les barreaux pour une chose dont vous êtes la victime ? Quelle égalité quand l&rsquo;État s&rsquo;acharne sur les plus faibles ? Quelle fraternité quand l&rsquo;État traite les citoyen.ne.s qui aident des personnes en situation de détresse comme des criminel.le.s ? Et quel espoir quand les routes de l&rsquo;exil ressemblent à de vastes cimetières d&rsquo;enfants, de femmes et d&rsquo;hommes ?</p>
<p style="text-align: justify">Les arrivées de migrant.e.s ne se sont pas taries.</p>
<p style="text-align: justify">Ce constat est essentiel pour accepter que, contrairement aux discours des dirigeant.e.s, nous ne pouvons pas arrêter un phénomène qui existe depuis l&rsquo;aube de l&rsquo;humanité et qui a construit notre nation. Le coût effectif des logements, des structures pour accompagner les migrant.e.s dans les démarches administratives, ou encore des personnels pour enseigner la langue et la culture, est aujourd’hui dérisoire face aux sommes astronomiques dépensées par nos institutions dans l&rsquo;armement, les technologies de contrôle, les centres de rétention.</p>
<p style="text-align: justify">Alors que l&rsquo;État français et l’Union Européennes refusent de prendre leurs responsabilités, nous assistons sans voix à la criminalisation des personnes venant en aide aux migrant.e.s. L’absence de coordination internationale, complétée par une lacune nationale, créent un vide que des associations et citoyen.ne.s engagé.e.s tentent vaille que vaille de combler.</p>
<p style="text-align: justify">Le président Macron, derrière un discours calibré pour la com où il s&rsquo;offusque du traitement infligé dans les prisons libyennes, n&rsquo;a jamais remis en cause la politique d&rsquo;externalisation des frontières responsable de ces horreurs. Les marchandages de l&rsquo;Union Européenne avec des pays tels que le Maroc ou la Turquie aboutissent pourtant toujours sur des tragédies. Qu&rsquo;importe les violences infligées à ces femmes et ces hommes en détresse dans les camps, pourvu qu&rsquo;ils n&rsquo;arrivent pas sur notre territoire !</p>
<p style="text-align: justify">Pourtant, une autre politique migratoire est possible. Elle est désirable pour notre humanité, pour notre société et pour notre économie. « La France ne peut pas accueillir toute la misère du monde », disait Georges Marchais. Avant d&rsquo;ajouter, « mais elle doit en prendre sa part. ». Pour l&rsquo;instant, notre pays s&rsquo;est montré bien en-dessous de ce qu&rsquo;on pouvait attendre de l&rsquo;une des plus grandes puissances économiques mondiales, avec les conséquences tragiques que l&rsquo;on connaît. Il nous faudra donc, à nous citoyen.ne.s de France, agir concrètement pour changer la donne. Nous en sommes capables, pour elles, pour eux et pour nous-même.</p>
<p style="text-align: justify">Cécile Germain-Écuer, Secrétaire Régionale<br />
Michaël Kugler, Secrétaire Régional Adjoint</p>

                    [category@term] => Actualité
                    [date_timestamp] => 1513595197
                )

            [8] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Tri des migrants : un projet qui fait honte à notre République
                    [link#] => 1
                    [link] => https://alsace.eelv.fr/tri-des-migrants-un-projet-qui-fait-honte-a-notre-republique/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Tue, 12 Dec 2017 10:44:01 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => EELV Alsace
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Communiqués
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => Communiqués
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://alsace.eelv.fr/?p=3262
                    [description#] => 1
                    [description] => Le 27&#160;juillet M. Macron avait déclaré «&#160;Je ne&#160;veux plus personne dans les rues d’ici la&#160;fin de&#160;l’année&#160;», dans un&#160;discours sur l’accueil des réfugiés, après avoir assisté à une cérémonie de&#160;naturalisation. Chaque jour des personnes, quelque soit leur nationalité, meurent à la&#160;rue. Il&#160;est... <a href='https://alsace.eelv.fr/tri-des-migrants-un-projet-qui-fait-honte-a-notre-republique/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p style="text-align: justify">Le 27 juillet M. Macron avait déclaré<i> « Je ne veux plus personne dans les rues d’ici la fin de l’année »</i>, dans un discours sur l’accueil des réfugiés, après avoir assisté à une cérémonie de naturalisation. Chaque jour des personnes, quelque soit leur nationalité, meurent à la rue.<span id="more-3262"></span> Il est de notre devoir de les secourir. Europe Écologie – Les Verts salue l’immense travail fourni par les associations et exhorte le gouvernement à tenir parole.</p>
<p style="text-align: justify">Au contraire, alors que la France est régulièrement épinglée / critiquée par les instances internationales sur sa piètre et indigne gestion des migrant-es, le Ministre Gérard Collomb vient de franchir un nouveau cap dans l’inhumanité de traitement, déclenchant la colère légitime des associations concernées.</p>
<p style="text-align: justify">Ce vendredi 8 décembre, plusieurs associations convoquées par le ministre pour discuter de son nouveau projet de dispositif pour rentabiliser la gestion des lieux d’hébergement ont décidé de quitter la table des discussions. Parmi elles le Secours catholique, la Fédération des acteurs de la solidarité (ex-FNARS), Emmaüs Solidarité et International, Médecins du monde et bien d’autres ont immédiatement fait part de leur colère face à une proposition de mettre en place un tri qui exclurait de fait les sans-papiers des dispositifs d’accueil.</p>
<p style="text-align: justify">Europe Écologie – Les Verts soutient la position de ces associations et rejoint leurs critiques sur ce nouveau dispositif. Ce que propose le ministre consiste à trier, recenser et étiqueter les personnes sans domicile. Un choix inhumain et qui va à l’encontre des devoirs de la France en matière d’accueil des réfugiés et des engagements du président Macron sur la solidarité. Julien Bayou souligne que, “<i>Encore une fois, les discours du président sont l’écran qui cache la triste réalité contraire des actes du gouvernement.</i>”</p>
<p style="text-align: justify">Pourtant, dès la mi-novembre, les associations, informées de ces projets de directives, avaient signifié par courrier au ministère leur refus d’appliquer des politiques contraires à leurs engagements moraux et éthiques. Après le fichier unique des français-es, le fichage des migrant-es ? Pour Sandra Regol, “<i>La volonté affichée de judiciariser et de policiariser l’accueil est à l’opposé de tous les engagements de la France en termes de respect des personnes et des droits humains.</i>”</p>
<p style="text-align: justify">Les écologistes rappellent qu’une autre politique migratoire est possible et que leur élu-es démontrent, sur le terrain, qu’il n’est ni plus coûteux ni plus risqué d’accueillir dignement des personnes qui ont tout perdu. La politique d’accueil de la ville de Grande-Synthe est régulièrement prise en exemple par les associations comme par les institutions internationales. Cette réalité témoigne qu’avec la volonté politique nous pouvons construire une accueil humain et à la hauteur des prétentions de la France qui se dit un grand pays et agit a contrario de sa communication internationale.</p>
<p style="text-align: justify"><strong>Il est temps qu’Emmanuel Macron ait le courage d’agir en cohérence avec ses belles déclarations : la politique n’est pas un théâtre où il suffit de jouer un rôle sans assumer la réalité de ses propos.</strong></p>
<div style="text-align: justify"></div>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => Le 27&#160;juillet M. Macron avait déclaré «&#160;Je ne&#160;veux plus personne dans les rues d’ici la&#160;fin de&#160;l’année&#160;», dans un&#160;discours sur l’accueil des réfugiés, après avoir assisté à une cérémonie de&#160;naturalisation. Chaque jour des personnes, quelque soit leur nationalité, meurent à la&#160;rue. Il&#160;est... <a href='https://alsace.eelv.fr/tri-des-migrants-un-projet-qui-fait-honte-a-notre-republique/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p style="text-align: justify">Le 27 juillet M. Macron avait déclaré<i> « Je ne veux plus personne dans les rues d’ici la fin de l’année »</i>, dans un discours sur l’accueil des réfugiés, après avoir assisté à une cérémonie de naturalisation. Chaque jour des personnes, quelque soit leur nationalité, meurent à la rue.<span id="more-3262"></span> Il est de notre devoir de les secourir. Europe Écologie – Les Verts salue l’immense travail fourni par les associations et exhorte le gouvernement à tenir parole.</p>
<p style="text-align: justify">Au contraire, alors que la France est régulièrement épinglée / critiquée par les instances internationales sur sa piètre et indigne gestion des migrant-es, le Ministre Gérard Collomb vient de franchir un nouveau cap dans l’inhumanité de traitement, déclenchant la colère légitime des associations concernées.</p>
<p style="text-align: justify">Ce vendredi 8 décembre, plusieurs associations convoquées par le ministre pour discuter de son nouveau projet de dispositif pour rentabiliser la gestion des lieux d’hébergement ont décidé de quitter la table des discussions. Parmi elles le Secours catholique, la Fédération des acteurs de la solidarité (ex-FNARS), Emmaüs Solidarité et International, Médecins du monde et bien d’autres ont immédiatement fait part de leur colère face à une proposition de mettre en place un tri qui exclurait de fait les sans-papiers des dispositifs d’accueil.</p>
<p style="text-align: justify">Europe Écologie – Les Verts soutient la position de ces associations et rejoint leurs critiques sur ce nouveau dispositif. Ce que propose le ministre consiste à trier, recenser et étiqueter les personnes sans domicile. Un choix inhumain et qui va à l’encontre des devoirs de la France en matière d’accueil des réfugiés et des engagements du président Macron sur la solidarité. Julien Bayou souligne que, “<i>Encore une fois, les discours du président sont l’écran qui cache la triste réalité contraire des actes du gouvernement.</i>”</p>
<p style="text-align: justify">Pourtant, dès la mi-novembre, les associations, informées de ces projets de directives, avaient signifié par courrier au ministère leur refus d’appliquer des politiques contraires à leurs engagements moraux et éthiques. Après le fichier unique des français-es, le fichage des migrant-es ? Pour Sandra Regol, “<i>La volonté affichée de judiciariser et de policiariser l’accueil est à l’opposé de tous les engagements de la France en termes de respect des personnes et des droits humains.</i>”</p>
<p style="text-align: justify">Les écologistes rappellent qu’une autre politique migratoire est possible et que leur élu-es démontrent, sur le terrain, qu’il n’est ni plus coûteux ni plus risqué d’accueillir dignement des personnes qui ont tout perdu. La politique d’accueil de la ville de Grande-Synthe est régulièrement prise en exemple par les associations comme par les institutions internationales. Cette réalité témoigne qu’avec la volonté politique nous pouvons construire une accueil humain et à la hauteur des prétentions de la France qui se dit un grand pays et agit a contrario de sa communication internationale.</p>
<p style="text-align: justify"><strong>Il est temps qu’Emmanuel Macron ait le courage d’agir en cohérence avec ses belles déclarations : la politique n’est pas un théâtre où il suffit de jouer un rôle sans assumer la réalité de ses propos.</strong></p>
<div style="text-align: justify"></div>

                    [category@term] => Communiqués
                    [date_timestamp] => 1513075441
                )

            [9] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Israël – Palestine : choisir la paix
                    [link#] => 1
                    [link] => https://alsace.eelv.fr/israel-palestine-choisir-la-paix/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Fri, 08 Dec 2017 11:14:40 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => EELV Alsace
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Communiqués
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => Communiqués
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://alsace.eelv.fr/?p=3260
                    [description#] => 1
                    [description] => Depuis le&#160;début de&#160;son mandat, Donald Trump confirme les provocations de&#160;sa campagne. Élu président, il&#160;applique une politique de&#160;provocations internationales sans précédent. En&#160;reconnaissant Jérusalem comme capitale d’Israël au&#160;mépris du&#160;droit international et&#160;de tout le&#160;travail entrepris pour la&#160;paix depuis des décennies pour sortir... <a href='https://alsace.eelv.fr/israel-palestine-choisir-la-paix/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p style="text-align: justify">Depuis le début de son mandat, Donald Trump confirme les provocations de sa campagne. Élu président, il applique une politique de provocations internationales sans précédent.<span id="more-3260"></span> En reconnaissant Jérusalem comme capitale d’Israël au mépris du droit international et de tout le travail entrepris pour la paix depuis des décennies pour sortir du conflit entre Israël et la Palestine, Donald Trump rompt avec des années de diplomatie américaine et internationale.</p>
<p>Quelques jours après l’approbation par la Cour Suprême américaine du décret d’interdiction du territoire de 6 pays (Libye, Yémen, Tchad, Syrie, Iran et Somalie) la pression mise par les américains sur les musulman-nes semble monter d’un cran. L’ensemble des déclarations et des décisions de Donald Trump ne visent qu’à stigmatiser des populations et mettent en péril des équilibres régionaux précaires.</p>
<p>Europe Ecologie Les Verts dénonce une décision inique et irresponsable et rappelle les dangers qu’elle implique à l’échelle mondiale en mettant en danger toute possibilité de paix dans cette région. <strong>Les écologistes demandent à la France de prendre toute la mesure de la situation et d’aller au delà du simple regret en se donnant les moyens d’obtenir enfin la reconnaissance d’un État palestinien.</strong></p>
<p>Mercredi soir, huit pays (France, Italie, Royaume-Uni, Suède, Bolivie, Égypte, Sénégal, Uruguay) ont demandé une réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’ONU suite à la potentielle déflagration que pourrait produire la décision de Donald Trump.</p>
<p><strong>Pour Europe Ecologie Les Verts, la France avec l’appui de l’Union européenne doit saisir l’opportunité de cette réunion du Conseil de sécurité pour mettre à l’agenda la reconnaissance de l’État palestinien. </strong>Seul un message de cette ampleur serait à même de bloquer la décision de Trump et de rassurer les Palestinien-nes et les pays de la région afin d’espérer éviter le nouveau cycle de violence qui s’annonce.</p>
<p style="text-align: justify">Julien Bayou et Sandra Regol, porte-parole nationaux</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => Depuis le&#160;début de&#160;son mandat, Donald Trump confirme les provocations de&#160;sa campagne. Élu président, il&#160;applique une politique de&#160;provocations internationales sans précédent. En&#160;reconnaissant Jérusalem comme capitale d’Israël au&#160;mépris du&#160;droit international et&#160;de tout le&#160;travail entrepris pour la&#160;paix depuis des décennies pour sortir... <a href='https://alsace.eelv.fr/israel-palestine-choisir-la-paix/'>Lire la&#160;suite</a>
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p style="text-align: justify">Depuis le début de son mandat, Donald Trump confirme les provocations de sa campagne. Élu président, il applique une politique de provocations internationales sans précédent.<span id="more-3260"></span> En reconnaissant Jérusalem comme capitale d’Israël au mépris du droit international et de tout le travail entrepris pour la paix depuis des décennies pour sortir du conflit entre Israël et la Palestine, Donald Trump rompt avec des années de diplomatie américaine et internationale.</p>
<p>Quelques jours après l’approbation par la Cour Suprême américaine du décret d’interdiction du territoire de 6 pays (Libye, Yémen, Tchad, Syrie, Iran et Somalie) la pression mise par les américains sur les musulman-nes semble monter d’un cran. L’ensemble des déclarations et des décisions de Donald Trump ne visent qu’à stigmatiser des populations et mettent en péril des équilibres régionaux précaires.</p>
<p>Europe Ecologie Les Verts dénonce une décision inique et irresponsable et rappelle les dangers qu’elle implique à l’échelle mondiale en mettant en danger toute possibilité de paix dans cette région. <strong>Les écologistes demandent à la France de prendre toute la mesure de la situation et d’aller au delà du simple regret en se donnant les moyens d’obtenir enfin la reconnaissance d’un État palestinien.</strong></p>
<p>Mercredi soir, huit pays (France, Italie, Royaume-Uni, Suède, Bolivie, Égypte, Sénégal, Uruguay) ont demandé une réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’ONU suite à la potentielle déflagration que pourrait produire la décision de Donald Trump.</p>
<p><strong>Pour Europe Ecologie Les Verts, la France avec l’appui de l’Union européenne doit saisir l’opportunité de cette réunion du Conseil de sécurité pour mettre à l’agenda la reconnaissance de l’État palestinien. </strong>Seul un message de cette ampleur serait à même de bloquer la décision de Trump et de rassurer les Palestinien-nes et les pays de la région afin d’espérer éviter le nouveau cycle de violence qui s’annonce.</p>
<p style="text-align: justify">Julien Bayou et Sandra Regol, porte-parole nationaux</p>

                    [category@term] => Communiqués
                    [date_timestamp] => 1512731680
                )

        )

    [channel] => Array
        (
            [title#] => 1
            [title] => Europe Écologie – Les Verts Alsace
            [atom] => Array
                (
                    [link#] => 1
                    [link@] => href,rel,type
                    [link@href] => https://alsace.eelv.fr/feed/
                    [link@rel] => self
                    [link@type] => application/rss+xml
                )

            [link#] => 1
            [link] => https://alsace.eelv.fr
            [description#] => 1
            [lastbuilddate#] => 1
            [lastbuilddate] => Fri, 19 Jan 2018 10:38:23 +0000
            [language#] => 1
            [language] => fr-FR
            [sy] => Array
                (
                    [updateperiod#] => 1
                    [updateperiod] => hourly
                    [updatefrequency#] => 1
                    [updatefrequency] => 1
                )

            [tagline#] => 1
            [tagline] => 
            [subtitle#] => 1
            [subtitle] => 
        )

    [textinput] => Array
        (
        )

    [image] => Array
        (
        )

    [feed_type] => RSS
    [feed_version] => 2.0
    [encoding] => UTF-8
    [_source_encoding] => 
    [ERROR] => 
    [WARNING] => 
    [_ATOM_CONTENT_CONSTRUCTS] => Array
        (
            [0] => content
            [1] => summary
            [2] => title
            [3] => info
            [4] => tagline
            [5] => copyright
            [6] => rights
            [7] => subtitle
        )

    [_XHTML_CONTENT_CONSTRUCTS] => Array
        (
            [0] => body
            [1] => div
        )

    [_KNOWN_ENCODINGS] => Array
        (
            [0] => UTF-8
            [1] => US-ASCII
            [2] => ISO-8859-1
        )

    [stack] => Array
        (
        )

    [inchannel] => 
    [initem] => 
    [incontent] => Array
        (
        )

    [exclude_top] => 
    [intextinput] => 
    [inimage] => 
    [current_namespace] => 
    [current_category] => 0
    [last_modified] => Fri, 19 Jan 2018 10:38:23 GMT

    [etag] => "32c3e738edcfeafe17fe6616d6024f97"

    [rss_origin] => 5
)