Index Strasbourg curieux Strasbourg à la loupe

Agenda curieux :: Actu des sites Strasbourgeois :: Hébergement strasbourgeois

Strasbourg à la loupe » Elus ecologistes et verts de la Ville de Strasbourg

Feeds

4596 items (4593 unread) in 267 feeds

Exposition Exposition (62 unread)
Concert / soirée Concert / soirée (271 unread)
Guide / média Guide / média (1566 unread)
Média_vidéo Média_vidéo (3 unread)
Projection Projection (13 unread)
Politique / social Politique / social (2109 unread)
théâtre théâtre (7 unread)
Artiste Artiste
Inclassables Inclassables (44 unread)
Edition/bd/imprimerie Edition/bd/imprimerie (165 unread)
Vélo transport Vélo transport (47 unread)
Monde Numérique Monde Numérique (78 unread)
Monde Numérique Média Monde Numérique Média
Nature et Agriculture Nature et Agriculture (55 unread)
Vie/assoc Quartiers Vie/assoc Quartiers (173 unread)
 «  Expand/Collapse
MagpieRSS Object
(
    [parser] => Resource id #18
    [current_item] => Array
        (
        )

    [items] => Array
        (
            [0] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => SIG ARENA : sachons raison garder !
                    [link#] => 1
                    [link] => https://elus-strasbourg.eelv.fr/2019/10/25/sig-arena-sachons-raison-garder/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Fri, 25 Oct 2019 07:17:22 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 5
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Tribunes
                        )

                    [category#] => 5
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Tribunes
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=5147
                    [description#] => 1
                    [description] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2014/05/JundAlain-9691-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Tribune d’Alain Jund parue dans les DNA le 19/10/2019 Le dossier de la SIG ARENA ne saurait nullement se résumer à des enjeux de « champs de compétence » entre la Ville et l’Eurométropole ni même à un différend entre les « deux têtes » de l’exécutif. Alain JUND, adjoint écologiste au Maire en appele  à un peu lucidité et de la raison au nom des élus écologistes et citoyens de la Ville. ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2014/05/JundAlain-9691-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Tribune d’Alain Jund parue dans les DNA le 19/10/2019</h3>
<p>Le dossier de la SIG ARENA ne saurait nullement se résumer à des enjeux de « champs de compétence » entre la Ville et l’Eurométropole ni même à un différend entre les « deux têtes » de l’exécutif. Alain JUND, adjoint écologiste au Maire en appele<span class="Apple-converted-space">  </span>à un peu lucidité et de la raison au nom des élus écologistes et citoyens de la Ville.</p>
<p>Le basket est un sport populaire dans notre ville et notre agglomération. Son club phare a été porté aux avant-postes pour ses résultats et ses exploits au plan national comme au niveau européen. Cet enthousiasme légitime nous impose de garder la tête froide. Pour ce projet d’ARENA avec plus de 8000 places pour les matchs de basket en lieu et place de l’ancien Rhenus le budget avancé à ce jour s’élève à 40 millions d’euros. Dont, excusez du peu, plus de 17 millions sont sollicités auprès des collectivités publiques. Ce sont donc aussi nos impôts qui sont directement concernés.</p>
<p>Sport spectacle et argent public.</p>
<p>Les élus écologistes se sont exprimés dès le mois de juin, ils<span class="Apple-converted-space">  </span>s’interrogent plus que jamais sur ce projet. Il représente, en premier lieu, un réel risque financier important pour nos collectivités, et donc directement les contribuables strasbourgeois car l’Eurométropole serait aussi appelée à garantir l’emprunt sur cette opération. Si ls résultats sportifs n’étaient pas à la hauteur, si le public et les investisseurs privés diminuaient, les seuls à assurer le risque d’une «éventuelle « aventure » seraient les contribuables strasbourgeois et de l’Eurométropole. Nous devrions mettre le patrimoine public à disposition du privé tout en obligeant la collectivité publique à garantir les risques !</p>
<p>Ce dossier suscite ensuite une incompréhension paradoxale. A quelques centaines de mètres, nous venons d’investir pour plus de 100 millions d’euros pour le Parc Exposition après l’agrandissement du Palais de la Musique et des Congrès. Et en « même temps » nous (les collectivités et les contribuables) devrions à nouveau investir de l’argent public pour une ARENA qui, en dehors des matches accueilleraient les mêmes activités que le PMC : manifestations publiques, salons réceptions, sport santé et activités de congrès. Le nombre d’évènement « commerciaux » hors rencontres sportives dépasseraient les 170 par an. Nous financerions donc notre propre concurrence. En matière de doublons et de rigueur, on peut trouver plus vertueux.</p>
<p>C’est également la grande surprise d’une demande d’aide financière à la Ville (3,9 millions d’euros) et autant pour l’Eurométropole. Pendant plus de 4 ans, les dirigeants du club nous affirmaient, budget prévisionnel à l’appui, que cette infrastructure n’aura pas besoin d’un seul centime d’argent public. Le secteur privé assurait ce projet, nous devions leur faire entière confiance…Et patatras, nous voila avec une demande de près de 8 millions d’argent pour les collectivités strasbourgeoises. Confiance ? Quelle confiance aurions nous en une petite association qui opérerait un tel revirement. On peut avoir le goût du risque mais s’agissant d’argent public à un tel niveau…faut-il nous engager sur une opération à ce point hasardeuse ?</p>
<p>Investir dans les priorités de demain</p>
<p>C’est enfin le syndrome de l’argent magique&#8230;mais seulement pour certains. Depuis des années, notamment avec le Pacte financier imposé par l’Etat,<span class="Apple-converted-space">  </span>il a été demandé aux collectivités des efforts de rigueurs importants. Avec un impact direct sur les services publics de proximité et les moyens des agents de ces mêmes collectivités. Et par un coup de baguette magique, nous voilà en capacité de dégager des millions d’euros alors que se développent des besoins pour les centres socio-culturels, les gymnases, les écoles, les centres médico-sociaux dans les quartiers. Sans oublier naturellement les attentes et les demandes réitérées des clubs et associations sportives qui dans les quartiers travaillent au quotidien avec des moyens on ne peut plus limités. La sobriété pour les uns et des dépenses sans trop de limites ailleurs ? Ces éléments ont conduit les élu.e.s écologistes à ne pas s’associer à ce financement public important pour le budget municipal.</p>
<p>Nos collectivités locales se doivent, aujourd’hui plus que jamais, investir dans le bien commun, la vie quotidienne et le défi climatique : qualité de l’air, transports collectifs, rénovation thermique, services publics de proximité. Mais également de développer fortement le soutien aux activités, associations et pratiques sportives dans notre ville…</p>
<p>Laissons le secteur privé subvenir aux activités commerciales du spectacle sportif. Aux collectivités publiques de relever prioritairement les défis de la ville de demain au service et avec ses habitant.e.s.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2014/05/JundAlain-9691-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Tribune d’Alain Jund parue dans les DNA le 19/10/2019 Le dossier de la SIG ARENA ne saurait nullement se résumer à des enjeux de « champs de compétence » entre la Ville et l’Eurométropole ni même à un différend entre les « deux têtes » de l’exécutif. Alain JUND, adjoint écologiste au Maire en appele  à un peu lucidité et de la raison au nom des élus écologistes et citoyens de la Ville. ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2014/05/JundAlain-9691-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Tribune d’Alain Jund parue dans les DNA le 19/10/2019</h3>
<p>Le dossier de la SIG ARENA ne saurait nullement se résumer à des enjeux de « champs de compétence » entre la Ville et l’Eurométropole ni même à un différend entre les « deux têtes » de l’exécutif. Alain JUND, adjoint écologiste au Maire en appele<span class="Apple-converted-space">  </span>à un peu lucidité et de la raison au nom des élus écologistes et citoyens de la Ville.</p>
<p>Le basket est un sport populaire dans notre ville et notre agglomération. Son club phare a été porté aux avant-postes pour ses résultats et ses exploits au plan national comme au niveau européen. Cet enthousiasme légitime nous impose de garder la tête froide. Pour ce projet d’ARENA avec plus de 8000 places pour les matchs de basket en lieu et place de l’ancien Rhenus le budget avancé à ce jour s’élève à 40 millions d’euros. Dont, excusez du peu, plus de 17 millions sont sollicités auprès des collectivités publiques. Ce sont donc aussi nos impôts qui sont directement concernés.</p>
<p>Sport spectacle et argent public.</p>
<p>Les élus écologistes se sont exprimés dès le mois de juin, ils<span class="Apple-converted-space">  </span>s’interrogent plus que jamais sur ce projet. Il représente, en premier lieu, un réel risque financier important pour nos collectivités, et donc directement les contribuables strasbourgeois car l’Eurométropole serait aussi appelée à garantir l’emprunt sur cette opération. Si ls résultats sportifs n’étaient pas à la hauteur, si le public et les investisseurs privés diminuaient, les seuls à assurer le risque d’une «éventuelle « aventure » seraient les contribuables strasbourgeois et de l’Eurométropole. Nous devrions mettre le patrimoine public à disposition du privé tout en obligeant la collectivité publique à garantir les risques !</p>
<p>Ce dossier suscite ensuite une incompréhension paradoxale. A quelques centaines de mètres, nous venons d’investir pour plus de 100 millions d’euros pour le Parc Exposition après l’agrandissement du Palais de la Musique et des Congrès. Et en « même temps » nous (les collectivités et les contribuables) devrions à nouveau investir de l’argent public pour une ARENA qui, en dehors des matches accueilleraient les mêmes activités que le PMC : manifestations publiques, salons réceptions, sport santé et activités de congrès. Le nombre d’évènement « commerciaux » hors rencontres sportives dépasseraient les 170 par an. Nous financerions donc notre propre concurrence. En matière de doublons et de rigueur, on peut trouver plus vertueux.</p>
<p>C’est également la grande surprise d’une demande d’aide financière à la Ville (3,9 millions d’euros) et autant pour l’Eurométropole. Pendant plus de 4 ans, les dirigeants du club nous affirmaient, budget prévisionnel à l’appui, que cette infrastructure n’aura pas besoin d’un seul centime d’argent public. Le secteur privé assurait ce projet, nous devions leur faire entière confiance…Et patatras, nous voila avec une demande de près de 8 millions d’argent pour les collectivités strasbourgeoises. Confiance ? Quelle confiance aurions nous en une petite association qui opérerait un tel revirement. On peut avoir le goût du risque mais s’agissant d’argent public à un tel niveau…faut-il nous engager sur une opération à ce point hasardeuse ?</p>
<p>Investir dans les priorités de demain</p>
<p>C’est enfin le syndrome de l’argent magique&#8230;mais seulement pour certains. Depuis des années, notamment avec le Pacte financier imposé par l’Etat,<span class="Apple-converted-space">  </span>il a été demandé aux collectivités des efforts de rigueurs importants. Avec un impact direct sur les services publics de proximité et les moyens des agents de ces mêmes collectivités. Et par un coup de baguette magique, nous voilà en capacité de dégager des millions d’euros alors que se développent des besoins pour les centres socio-culturels, les gymnases, les écoles, les centres médico-sociaux dans les quartiers. Sans oublier naturellement les attentes et les demandes réitérées des clubs et associations sportives qui dans les quartiers travaillent au quotidien avec des moyens on ne peut plus limités. La sobriété pour les uns et des dépenses sans trop de limites ailleurs ? Ces éléments ont conduit les élu.e.s écologistes à ne pas s’associer à ce financement public important pour le budget municipal.</p>
<p>Nos collectivités locales se doivent, aujourd’hui plus que jamais, investir dans le bien commun, la vie quotidienne et le défi climatique : qualité de l’air, transports collectifs, rénovation thermique, services publics de proximité. Mais également de développer fortement le soutien aux activités, associations et pratiques sportives dans notre ville…</p>
<p>Laissons le secteur privé subvenir aux activités commerciales du spectacle sportif. Aux collectivités publiques de relever prioritairement les défis de la ville de demain au service et avec ses habitant.e.s.</p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Tribunes
                    [date_timestamp] => 1571987842
                )

            [1] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Port aux pétroles et sécurité : préparons la sortie des énergies fossiles
                    [link#] => 1
                    [link] => https://elus-strasbourg.eelv.fr/2019/10/21/port-au-petrole-et-securite-preparons-la-sortie-des-energies-fossiles/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Mon, 21 Oct 2019 18:22:36 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 8
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Articles de démo
                            [subject#6] => Conseil Municipal
                            [subject#7] => Interventions
                            [subject#8] => Ville et Eurométropole
                        )

                    [category#] => 8
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Articles de démo
                    [category#6] => Conseil Municipal
                    [category#7] => Interventions
                    [category#8] => Ville et Eurométropole
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=5136
                    [description#] => 1
                    [description] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/10/Port.JB_-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Conseil municipal du 21 octobre 2019 Réponse à l’interpellation sur le Port aux pétroles Jeanne Barseghian, pour le groupe des élu.e.s écologistes ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/10/Port.JB_-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Conseil municipal du 21 octobre 2019</h3>
<h3>Réponse à l’interpellation sur le Port aux pétroles</h3>
<h3>Jeanne Barseghian, pour le groupe des élu.e.s écologistes</h3>
<p>Merci monsieur le Maire, mes cher.e.s collègues.</p>
<p>Je crois que dans l’interpellation de Monsieur Roos il y avait deux choses. Il y avait une partie qui à mon avis ne fait pas spécialement débat entre nous, qui concerne la prévention des risques, tout ce qui est gestion de crise, la bonne information de la population, la transparence la plus absolue, c’est un droit qui et d’ailleurs  acté dans la convention darus depuis 1998, le droit d’être informé sur l’état et les situations environnementale.</p>
<p>Je pense que là-dessus on est à peu près tous et toutes d’accord sur le fait qu’il faille renforcer cette information, cette transparence, pas seulement au moment des crises évidemment mais de manière régulière, y compris par des exercices, et pas seulement les populations qui sont juste à côté des usines et des activités concernées mais bien au-delà, puisqu’on l’a vu à Rouen c’est ce qu’il s’est passé au-delà de l’incendie de Lubrzol c’était ce nuage qui s’est justement déplacé avec des suies qui se sont déplacées plusieurs jours sur l’ensemble  du territoire et bien au-delà.</p>
<p>Là où il me semble qu’il y a peut-être plus de débat, c’est la question du moyen et du long terme, et de qu’est-ce qu’on veut faire ? Et là ce que j’entends dans cet hémicycle c’est celles et ceux qui voudraient déplacer les activités dangereuses, celles et ceux qui voudraient déplacer les activités dangereuses ailleurs, et qui celles et ceux qui voudraient déplacer les logements ailleurs.</p>
<p>Alors je propose une troisième voie qui ne serait ni l’un ni l’autre mais qui consisterait au contraire à travailler structurellement sur ces activités polluantes et en particulier les plus dangereuses pour la population à la fois parce qu’inéluctablement et en particulier sur ce qui concerne les hydrocarbures on sait bien, et d’ailleurs nous portons une transition énergétique, et nous portons une transition énergétique et nous portons ici collectivement un plan climat pour sortir rapidement de l’utilisation des énergies fossiles et préparer la société post carbone. Je ne l’ai pas beaucoup entendu mais je pense qu’il faut qu’on soit en cohérence avec les objectifs  qui sont portés par notre collectivité. La deuxième chose, c’est que des activités dangereuses personne n’en veut à côté à côté de chez lui, c’est le principe Nimby, par dans mon jardin, si vous les décaler ça ne fera pas des heureuses ou des heureux ailleurs. Donc si on part du principe que ce sont des activités dangereuses, dans ce cas-là ce qu’il faut c’est travailler à la mutation des activités.</p>
<p>Evidemment on se situe dans le moyen et long terme.  Ça ne se fera du jour au lendemain, personne n’a dit que c’était facile. Evidemment ça doit être fait en dialogue et en co-construction avec les entreprises concernées et avec les habitantes et les habitants concerné.es. à la place que l’on souhaite donner à ces industries dans le territoire.</p>
<p>Mais encore une fois, je pense qu’il faut voir plus loin et préparer cette société post énergie fossile et post carbone et aussi avoir en tête qu’avec le dérèglement climatique de nouveaux risques peuvent apparaitre, avec peut être des risques d’inondation liées au dérèglement climatique devraient âtre actualisés.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/10/Port.JB_-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Conseil municipal du 21 octobre 2019 Réponse à l’interpellation sur le Port aux pétroles Jeanne Barseghian, pour le groupe des élu.e.s écologistes ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/10/Port.JB_-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Conseil municipal du 21 octobre 2019</h3>
<h3>Réponse à l’interpellation sur le Port aux pétroles</h3>
<h3>Jeanne Barseghian, pour le groupe des élu.e.s écologistes</h3>
<p>Merci monsieur le Maire, mes cher.e.s collègues.</p>
<p>Je crois que dans l’interpellation de Monsieur Roos il y avait deux choses. Il y avait une partie qui à mon avis ne fait pas spécialement débat entre nous, qui concerne la prévention des risques, tout ce qui est gestion de crise, la bonne information de la population, la transparence la plus absolue, c’est un droit qui et d’ailleurs  acté dans la convention darus depuis 1998, le droit d’être informé sur l’état et les situations environnementale.</p>
<p>Je pense que là-dessus on est à peu près tous et toutes d’accord sur le fait qu’il faille renforcer cette information, cette transparence, pas seulement au moment des crises évidemment mais de manière régulière, y compris par des exercices, et pas seulement les populations qui sont juste à côté des usines et des activités concernées mais bien au-delà, puisqu’on l’a vu à Rouen c’est ce qu’il s’est passé au-delà de l’incendie de Lubrzol c’était ce nuage qui s’est justement déplacé avec des suies qui se sont déplacées plusieurs jours sur l’ensemble  du territoire et bien au-delà.</p>
<p>Là où il me semble qu’il y a peut-être plus de débat, c’est la question du moyen et du long terme, et de qu’est-ce qu’on veut faire ? Et là ce que j’entends dans cet hémicycle c’est celles et ceux qui voudraient déplacer les activités dangereuses, celles et ceux qui voudraient déplacer les activités dangereuses ailleurs, et qui celles et ceux qui voudraient déplacer les logements ailleurs.</p>
<p>Alors je propose une troisième voie qui ne serait ni l’un ni l’autre mais qui consisterait au contraire à travailler structurellement sur ces activités polluantes et en particulier les plus dangereuses pour la population à la fois parce qu’inéluctablement et en particulier sur ce qui concerne les hydrocarbures on sait bien, et d’ailleurs nous portons une transition énergétique, et nous portons une transition énergétique et nous portons ici collectivement un plan climat pour sortir rapidement de l’utilisation des énergies fossiles et préparer la société post carbone. Je ne l’ai pas beaucoup entendu mais je pense qu’il faut qu’on soit en cohérence avec les objectifs  qui sont portés par notre collectivité. La deuxième chose, c’est que des activités dangereuses personne n’en veut à côté à côté de chez lui, c’est le principe Nimby, par dans mon jardin, si vous les décaler ça ne fera pas des heureuses ou des heureux ailleurs. Donc si on part du principe que ce sont des activités dangereuses, dans ce cas-là ce qu’il faut c’est travailler à la mutation des activités.</p>
<p>Evidemment on se situe dans le moyen et long terme.  Ça ne se fera du jour au lendemain, personne n’a dit que c’était facile. Evidemment ça doit être fait en dialogue et en co-construction avec les entreprises concernées et avec les habitantes et les habitants concerné.es. à la place que l’on souhaite donner à ces industries dans le territoire.</p>
<p>Mais encore une fois, je pense qu’il faut voir plus loin et préparer cette société post énergie fossile et post carbone et aussi avoir en tête qu’avec le dérèglement climatique de nouveaux risques peuvent apparaitre, avec peut être des risques d’inondation liées au dérèglement climatique devraient âtre actualisés.</p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Articles de démo
                    [category#6@term] => Conseil Municipal
                    [category#7@term] => Interventions
                    [category#8@term] => Ville et Eurométropole
                    [date_timestamp] => 1571682156
                )

            [2] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Oui à la démocratie participative et à la force de proposition des habitant.e.s !
                    [link#] => 1
                    [link] => https://elus-strasbourg.eelv.fr/2019/10/21/oui-a-la-democratie-participative-et-a-la-force-et-proposition-des-habitant-e-s/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Mon, 21 Oct 2019 16:22:42 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 7
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Conseil Municipal
                            [subject#6] => Interventions
                            [subject#7] => Ville et Eurométropole
                        )

                    [category#] => 7
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Conseil Municipal
                    [category#6] => Interventions
                    [category#7] => Ville et Eurométropole
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=5133
                    [description#] => 1
                    [description] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/10/Point-6.BP_FW-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Conseil municipal du 21 octobre 2019 Point 6. Modification des dispositions relatives à la mise en oeuvre du dispositif du budget participatif ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/10/Point-6.BP_FW-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Conseil municipal du 21 octobre 2019</h3>
<h3>Point 6. Modification des dispositions relatives à la mise en oeuvre du dispositif du budget participatif</h3>
<h3>Françoise Werckmann, pour le groupe des élu.e.s écologistes</h3>
<p>Nous soutenons la démocratie participative à Strasbourg en tant que force de proposition pour aboutir à une évolution des pratiques dans le sens d’un accompagnement de la société civile aux transformations de nos sociétés dont celles liées à la transition écologique.</p>
<p>L’objectif est de faire prendre vie à la transition démocratique dans les domaines où Strasbourg s’inquiète : urgence pour une ville éco-citoyenne qui nous concerne tous, c’est à dire au niveau de nos projets de territoire qui se déclinent notamment dans le cadre de la transition climatique et énergétique et donc partagés par tous et toutes.</p>
<p>Elle est bien lancée et était déjà en action dans certains secteurs, tels que la restauration scolaire par exemple avec la création d’une commission tripartite composée déjà des parents d’élèves, des services et des élus qui a permis une relecture importante du cahier des charges dans un sens plus  écologique et tout récemment par la signature d’un avenant excluant tous les glutamates de cette restauration collective. C’est une avancée importante quand on sait qu’il s’agit d’aliments ultra &#8211; transformés.</p>
<p>Mais pour aller plus loin,  c’est à dire non seulement au retour de la cuisine sur place, mais pour la co-construction d’un monde éco-responsable vivable pour tous et donc pour une transition écologique. Dans ce cadre, la transition démocratique est indispensable et passe par une démocratie plus participative que nous ne pouvons pas nous permettre de rater.</p>
<p>Il y a urgence pour une ville éco-citoyenne qui nous concerne tous que ce soit au niveau du geste citoyen pour la propreté urbaine, au niveau de la qualité de l’air, de notre alimentation et de notre autonomie alimentaire, au niveau de notre projet de territoire pour l’accueil et l’accompagnement des personnes invisibles en situation de fragilité. Et je salue ici la matinée “démocratie participative” de samedi dernier 19 octobre organisée dans la salle de bourse place de la Bourse où nous avons appris la constitution du collectif de sans abri “la roue tourne” ce qui est une grande avancée démocratique permettant de rendre visible les invisibles trop nombreux dans nos citoyens pouvant ainsi se reconstruire et se prendre davantage en charge.</p>
<p>&nbsp;</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/10/Point-6.BP_FW-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Conseil municipal du 21 octobre 2019 Point 6. Modification des dispositions relatives à la mise en oeuvre du dispositif du budget participatif ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/10/Point-6.BP_FW-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Conseil municipal du 21 octobre 2019</h3>
<h3>Point 6. Modification des dispositions relatives à la mise en oeuvre du dispositif du budget participatif</h3>
<h3>Françoise Werckmann, pour le groupe des élu.e.s écologistes</h3>
<p>Nous soutenons la démocratie participative à Strasbourg en tant que force de proposition pour aboutir à une évolution des pratiques dans le sens d’un accompagnement de la société civile aux transformations de nos sociétés dont celles liées à la transition écologique.</p>
<p>L’objectif est de faire prendre vie à la transition démocratique dans les domaines où Strasbourg s’inquiète : urgence pour une ville éco-citoyenne qui nous concerne tous, c’est à dire au niveau de nos projets de territoire qui se déclinent notamment dans le cadre de la transition climatique et énergétique et donc partagés par tous et toutes.</p>
<p>Elle est bien lancée et était déjà en action dans certains secteurs, tels que la restauration scolaire par exemple avec la création d’une commission tripartite composée déjà des parents d’élèves, des services et des élus qui a permis une relecture importante du cahier des charges dans un sens plus  écologique et tout récemment par la signature d’un avenant excluant tous les glutamates de cette restauration collective. C’est une avancée importante quand on sait qu’il s’agit d’aliments ultra &#8211; transformés.</p>
<p>Mais pour aller plus loin,  c’est à dire non seulement au retour de la cuisine sur place, mais pour la co-construction d’un monde éco-responsable vivable pour tous et donc pour une transition écologique. Dans ce cadre, la transition démocratique est indispensable et passe par une démocratie plus participative que nous ne pouvons pas nous permettre de rater.</p>
<p>Il y a urgence pour une ville éco-citoyenne qui nous concerne tous que ce soit au niveau du geste citoyen pour la propreté urbaine, au niveau de la qualité de l’air, de notre alimentation et de notre autonomie alimentaire, au niveau de notre projet de territoire pour l’accueil et l’accompagnement des personnes invisibles en situation de fragilité. Et je salue ici la matinée “démocratie participative” de samedi dernier 19 octobre organisée dans la salle de bourse place de la Bourse où nous avons appris la constitution du collectif de sans abri “la roue tourne” ce qui est une grande avancée démocratique permettant de rendre visible les invisibles trop nombreux dans nos citoyens pouvant ainsi se reconstruire et se prendre davantage en charge.</p>
<p>&nbsp;</p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Conseil Municipal
                    [category#6@term] => Interventions
                    [category#7@term] => Ville et Eurométropole
                    [date_timestamp] => 1571674962
                )

            [3] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Budget participatif : 3 propositions pour amplifier la démarche
                    [link#] => 1
                    [link] => https://elus-strasbourg.eelv.fr/2019/10/21/budget-participatif-3-propositions-pour-amplifier-la-demarche/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Mon, 21 Oct 2019 16:02:47 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 7
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Conseil Municipal
                            [subject#6] => Interventions
                            [subject#7] => Ville et Eurométropole
                        )

                    [category#] => 7
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Conseil Municipal
                    [category#6] => Interventions
                    [category#7] => Ville et Eurométropole
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=5138
                    [description#] => 1
                    [description] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/10/Point6_Budget-participatif_JB-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Conseil Municipal du 21 octobre 2019 Point 6. Modification des dispositions relatives à la mise en œuvre du dispositif du budget participatif. ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/10/Point6_Budget-participatif_JB-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Conseil Municipal du 21 octobre 2019</h3>
<h3>Point 6. Modification des dispositions relatives à la mise en œuvre du dispositif du budget participatif.</h3>
<h3>Jeanne Barseghian, pour le groupe des élu.e.s écologistes</h3>
<p>Merci Monsieur le Maire,</p>
<p>Je voudrais saluer à nouveau cette très belle initiative qu’est le budget participatif. Le groupe des élu.e.s écologiste a suivi et participé activement à toutes les démarches liées au sommet citoyen et au pacte local pour la démocratie, et il est vraiment intéressant de regarder dans le détail ces 31 projets qui font partie de cette première saison du budget participatif et qui montrent la préoccupation des habitantes et habitants. Notamment sur les questions de créer du lien social, de la convivialité dans tous les quartiers de Strasbourg, de mettre plus de nature en ville, le travailler sur des projets culturels et sportifs, c’est vraiment une initiative intéressante.</p>
<p>Et ce qui est intéressant c’est qu’il s’agit d’un processus évolutif et en co-construction, d’une  expérimentation qui évolue et qui est vivante, c’est bien ce qui est montré dans cette délibération puisque en co-construction : l’administration, les habitant.e.s et les élu.e.s vont ajuster ce dispositif petit à petit.</p>
<p>Juste trois remarques ou propositions peut-être pour la suite du dispositif qui doit absolument de poursuivre et s’amplifier.</p>
<ul>
<li>On le voit bien dans la délibération, la participation et la co-construction demandent du temps, et qui dit temps dit moyens. Je voudrais juste attirer l’attention des collègues là-dessus, on est bien sur un budget d’investissement mais il serait illusoire de penser que ce dispositif ne nécessite pas de frais et de dépense de fonctionnement, bien sûr qu’il en faut, ne serait-ce que pour le temps que passent les agentes et les agents de notre administration sur ces différents projets. Et ne pas hésiter à aller plus loin sur les budgets qui peuvent être alloués à ces démarches participatives.</li>
<li>Il me semblerait intéressant de pouvoir réaliser des bilans réguliers de la démarche y compris en terme de résultats pour voir qui participe mais aussi l’impact social, l’impact environnemental de ces projets et réajuste le cas échéant.</li>
<li>Proposer qu’on puisse avoir de vraies formations à la co-construction. J’ai participé à plusieurs sessions pour analyser la recevabilité des projets, il faut le dire : on a besoin de s’acculturer à cette nouvelle façon de travailler, je le dis pour les élus que nous sommes aussi bien que pour les agentes et les agents de l’administration qui n’ont pas toujours les outils, par exemple les outils juridiques pour travailler sur ces questions ; mais aussi pour permettre à celles et ceux qui ne vont pas venir spontanément vers ce type de dispositif d’être accompagné.e et de participer également.</li>
</ul>
<p>Voilà, une très belle initiative à poursuivre et à amplifier !</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/10/Point6_Budget-participatif_JB-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Conseil Municipal du 21 octobre 2019 Point 6. Modification des dispositions relatives à la mise en œuvre du dispositif du budget participatif. ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/10/Point6_Budget-participatif_JB-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Conseil Municipal du 21 octobre 2019</h3>
<h3>Point 6. Modification des dispositions relatives à la mise en œuvre du dispositif du budget participatif.</h3>
<h3>Jeanne Barseghian, pour le groupe des élu.e.s écologistes</h3>
<p>Merci Monsieur le Maire,</p>
<p>Je voudrais saluer à nouveau cette très belle initiative qu’est le budget participatif. Le groupe des élu.e.s écologiste a suivi et participé activement à toutes les démarches liées au sommet citoyen et au pacte local pour la démocratie, et il est vraiment intéressant de regarder dans le détail ces 31 projets qui font partie de cette première saison du budget participatif et qui montrent la préoccupation des habitantes et habitants. Notamment sur les questions de créer du lien social, de la convivialité dans tous les quartiers de Strasbourg, de mettre plus de nature en ville, le travailler sur des projets culturels et sportifs, c’est vraiment une initiative intéressante.</p>
<p>Et ce qui est intéressant c’est qu’il s’agit d’un processus évolutif et en co-construction, d’une  expérimentation qui évolue et qui est vivante, c’est bien ce qui est montré dans cette délibération puisque en co-construction : l’administration, les habitant.e.s et les élu.e.s vont ajuster ce dispositif petit à petit.</p>
<p>Juste trois remarques ou propositions peut-être pour la suite du dispositif qui doit absolument de poursuivre et s’amplifier.</p>
<ul>
<li>On le voit bien dans la délibération, la participation et la co-construction demandent du temps, et qui dit temps dit moyens. Je voudrais juste attirer l’attention des collègues là-dessus, on est bien sur un budget d’investissement mais il serait illusoire de penser que ce dispositif ne nécessite pas de frais et de dépense de fonctionnement, bien sûr qu’il en faut, ne serait-ce que pour le temps que passent les agentes et les agents de notre administration sur ces différents projets. Et ne pas hésiter à aller plus loin sur les budgets qui peuvent être alloués à ces démarches participatives.</li>
<li>Il me semblerait intéressant de pouvoir réaliser des bilans réguliers de la démarche y compris en terme de résultats pour voir qui participe mais aussi l’impact social, l’impact environnemental de ces projets et réajuste le cas échéant.</li>
<li>Proposer qu’on puisse avoir de vraies formations à la co-construction. J’ai participé à plusieurs sessions pour analyser la recevabilité des projets, il faut le dire : on a besoin de s’acculturer à cette nouvelle façon de travailler, je le dis pour les élus que nous sommes aussi bien que pour les agentes et les agents de l’administration qui n’ont pas toujours les outils, par exemple les outils juridiques pour travailler sur ces questions ; mais aussi pour permettre à celles et ceux qui ne vont pas venir spontanément vers ce type de dispositif d’être accompagné.e et de participer également.</li>
</ul>
<p>Voilà, une très belle initiative à poursuivre et à amplifier !</p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Conseil Municipal
                    [category#6@term] => Interventions
                    [category#7@term] => Ville et Eurométropole
                    [date_timestamp] => 1571673767
                )

            [4] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Changer le logiciel de la politique migratoire !
                    [link#] => 1
                    [link] => https://elus-strasbourg.eelv.fr/2019/10/18/changer-le-logiciel-de-la-politique-migratoire/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Fri, 18 Oct 2019 09:22:30 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 5
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Tribunes
                        )

                    [category#] => 5
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Tribunes
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=5131
                    [description#] => 1
                    [description] => <img width="246" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/04/MDD_photo-246x150.png" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Tribune de Marie-Dominique Dreyssé, Dernières Nouvelles d'Alsace, édition du 18 octobre 2019 Décidé par le Président de la République, le débat pour « regarder le sujet de l’immigration en face » à l’Assemblée Nationale n’y changera rien : la politique migratoire nationale reste sans corps, au-delà de l’incantation « humanité, fermeté, réussir l’intégration » ! Ce débat du 7 octobre fut fourre-tout, sans annonce ni texte ni vote… mais le Premier Ministre a donné les orientations pour durcir la politique asile : dissuader la demande, tirer vers le bas l’accueil, amplifier les éloignements contraints, réduire les délais d’examen des demandes… et refonder l’espace Schengen avec renforcement des contrôles aux frontières intérieures et extérieures… Restent en suspens, déjà envisagé à la baisse, l’accès aux soins, à l’hébergement, aux droits… ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img width="246" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/04/MDD_photo-246x150.png" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Tribune de Marie-Dominique Dreyssé, Dernières Nouvelles d&rsquo;Alsace, édition du 18 octobre 2019</h3>
<p>Décidé par le Président de la République, le débat pour « regarder le sujet de l’immigration en face » à l’Assemblée Nationale n’y changera rien : la politique migratoire nationale reste sans corps, au-delà de l’incantation « humanité, fermeté, réussir l’intégration » ! Ce débat du 7 octobre fut fourre-tout, sans annonce ni texte ni vote… mais le Premier Ministre a donné les orientations pour durcir la politique asile : dissuader la demande, tirer vers le bas l’accueil, amplifier les éloignements contraints, réduire les délais d’examen des demandes… et refonder l’espace Schengen avec renforcement des contrôles aux frontières intérieures et extérieures… Restent en suspens, déjà envisagé à la baisse, l’accès aux soins, à l’hébergement, aux droits…</p>
<p>Rien de ce débat n’a dit l’action insuffisante de l’Etat pour cette politique régalienne. Rien sur l’urgence ni les réponses pour le quotidien des migrants, leur accueil, leur mise à l’abri, leur accompagnement. Rien sur l’extraordinaire activité déployée un peu partout en France par les associations, citoyens, collectifs, associations confessionnelles et bien d’autres… qui tous pallient la carence de l’Etat en colmatant, suppléant, réparant, accompagnant, tissant du lien ou permettant toit, droit, santé, culture, éducation… bénévolement. Cette situation dure des mois, des années, les acteurs fatiguent, s’épuisent, désespèrent de l’action publique. L’activité des associations qui accompagnent les migrants pour les procédures juridiques de l’asile et du recours, a presque doublé avec les délais raccourcis de procédure dûs à la loi Asile et le non-hébergement en centre d’accueil.</p>
<p>Les villes sont aussi impliquées. Strasbourg ouvre des places en logement et habitat transitoire, crée un lieu de répit pour les familles à la rue, met en place la logistique nécessaire pour que les services de l’Etat hébergent les migrants en campements. Mais les campements se reforment au fil des arrivées, et même des squats apparaissent…</p>
<p>La situation est explosive partout en France, il y a nécessité de créer des centres d’accueil tout au long des parcours migratoires. Il s’agit de pouvoir accueillir, évaluer, orienter les personnes et permettre à toutes celles et tous ceux qui sont sur notre territoire, quels qu’ils soient, d’avoir une vie quotidienne ordinaire et mobilisatrice pour se projeter dans un avenir en devenir, ici ou ailleurs. Cela signifie des moyens nationaux alloués à cette politique d’accueil inconditionnel. Des moyens et du courage politique…</p>
<p>Regarder en face les migrations, c’est être lucide et réaliste. Nous n’oublions pas que la peur, l’humiliation, les conditions de vie insalubres, le mauvais accueil… font le lit des extrêmes et le rejet. Il n’y a ni problème ni défi, mais seulement des réalités. L’immigration fait partie du monde dans lequel nous vivons, nourri du brassage des civilisations et des mouvements humains. Et cela va s’amplifier dans ce monde dit mondialisé où les frontières n’existent plus que pour les êtres humains, et où les menaces climatiques, géopolitiques, économiques sont bien réelles .</p>
<p>Regarder en face les réalités migratoires, c’est les incarner et les humaniser. Ce sont des femmes, des hommes, des enfants qui n’aspirent qu’à vivre, nous devons prendre nos responsabilités. Les accueillir et agir pour que ne soient pas bafoués les droits fondamentaux ni notre devise républicaine piétinée. Nous n’avons pas à leur faire payer notre incapacité à porter des politiques migratoires nationales et européennes respectueuses des engagements internationaux.</p>
<p>Dans ce sens des villes et territoires interpellent et agissent, l’Association Nationale des Villes et Territoires Accueillants s’est créée pour contribuer au changement, comme l’Alliance Migrations rassemblant des villes et des ONG au niveau international, et d’autres réseaux institutionnels, politiques, de chercheurs… Un GIEM, à l’instar du GIEC, un GIE sur les Migrations ne serait-il pas bienvenu ?</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <img width="246" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/04/MDD_photo-246x150.png" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Tribune de Marie-Dominique Dreyssé, Dernières Nouvelles d'Alsace, édition du 18 octobre 2019 Décidé par le Président de la République, le débat pour « regarder le sujet de l’immigration en face » à l’Assemblée Nationale n’y changera rien : la politique migratoire nationale reste sans corps, au-delà de l’incantation « humanité, fermeté, réussir l’intégration » ! Ce débat du 7 octobre fut fourre-tout, sans annonce ni texte ni vote… mais le Premier Ministre a donné les orientations pour durcir la politique asile : dissuader la demande, tirer vers le bas l’accueil, amplifier les éloignements contraints, réduire les délais d’examen des demandes… et refonder l’espace Schengen avec renforcement des contrôles aux frontières intérieures et extérieures… Restent en suspens, déjà envisagé à la baisse, l’accès aux soins, à l’hébergement, aux droits… ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img width="246" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/04/MDD_photo-246x150.png" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Tribune de Marie-Dominique Dreyssé, Dernières Nouvelles d&rsquo;Alsace, édition du 18 octobre 2019</h3>
<p>Décidé par le Président de la République, le débat pour « regarder le sujet de l’immigration en face » à l’Assemblée Nationale n’y changera rien : la politique migratoire nationale reste sans corps, au-delà de l’incantation « humanité, fermeté, réussir l’intégration » ! Ce débat du 7 octobre fut fourre-tout, sans annonce ni texte ni vote… mais le Premier Ministre a donné les orientations pour durcir la politique asile : dissuader la demande, tirer vers le bas l’accueil, amplifier les éloignements contraints, réduire les délais d’examen des demandes… et refonder l’espace Schengen avec renforcement des contrôles aux frontières intérieures et extérieures… Restent en suspens, déjà envisagé à la baisse, l’accès aux soins, à l’hébergement, aux droits…</p>
<p>Rien de ce débat n’a dit l’action insuffisante de l’Etat pour cette politique régalienne. Rien sur l’urgence ni les réponses pour le quotidien des migrants, leur accueil, leur mise à l’abri, leur accompagnement. Rien sur l’extraordinaire activité déployée un peu partout en France par les associations, citoyens, collectifs, associations confessionnelles et bien d’autres… qui tous pallient la carence de l’Etat en colmatant, suppléant, réparant, accompagnant, tissant du lien ou permettant toit, droit, santé, culture, éducation… bénévolement. Cette situation dure des mois, des années, les acteurs fatiguent, s’épuisent, désespèrent de l’action publique. L’activité des associations qui accompagnent les migrants pour les procédures juridiques de l’asile et du recours, a presque doublé avec les délais raccourcis de procédure dûs à la loi Asile et le non-hébergement en centre d’accueil.</p>
<p>Les villes sont aussi impliquées. Strasbourg ouvre des places en logement et habitat transitoire, crée un lieu de répit pour les familles à la rue, met en place la logistique nécessaire pour que les services de l’Etat hébergent les migrants en campements. Mais les campements se reforment au fil des arrivées, et même des squats apparaissent…</p>
<p>La situation est explosive partout en France, il y a nécessité de créer des centres d’accueil tout au long des parcours migratoires. Il s’agit de pouvoir accueillir, évaluer, orienter les personnes et permettre à toutes celles et tous ceux qui sont sur notre territoire, quels qu’ils soient, d’avoir une vie quotidienne ordinaire et mobilisatrice pour se projeter dans un avenir en devenir, ici ou ailleurs. Cela signifie des moyens nationaux alloués à cette politique d’accueil inconditionnel. Des moyens et du courage politique…</p>
<p>Regarder en face les migrations, c’est être lucide et réaliste. Nous n’oublions pas que la peur, l’humiliation, les conditions de vie insalubres, le mauvais accueil… font le lit des extrêmes et le rejet. Il n’y a ni problème ni défi, mais seulement des réalités. L’immigration fait partie du monde dans lequel nous vivons, nourri du brassage des civilisations et des mouvements humains. Et cela va s’amplifier dans ce monde dit mondialisé où les frontières n’existent plus que pour les êtres humains, et où les menaces climatiques, géopolitiques, économiques sont bien réelles .</p>
<p>Regarder en face les réalités migratoires, c’est les incarner et les humaniser. Ce sont des femmes, des hommes, des enfants qui n’aspirent qu’à vivre, nous devons prendre nos responsabilités. Les accueillir et agir pour que ne soient pas bafoués les droits fondamentaux ni notre devise républicaine piétinée. Nous n’avons pas à leur faire payer notre incapacité à porter des politiques migratoires nationales et européennes respectueuses des engagements internationaux.</p>
<p>Dans ce sens des villes et territoires interpellent et agissent, l’Association Nationale des Villes et Territoires Accueillants s’est créée pour contribuer au changement, comme l’Alliance Migrations rassemblant des villes et des ONG au niveau international, et d’autres réseaux institutionnels, politiques, de chercheurs… Un GIEM, à l’instar du GIEC, un GIE sur les Migrations ne serait-il pas bienvenu ?</p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Tribunes
                    [date_timestamp] => 1571390550
                )

            [5] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => 110 millions d’argent public pour le foot professionnel est ce bien raisonnable ?
                    [link#] => 1
                    [link] => https://elus-strasbourg.eelv.fr/2019/09/27/110-millions-dargent-public-pour-le-foot-professionnel-est-ce-bien-raisonnable/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Fri, 27 Sep 2019 15:08:08 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 7
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Conseil de l'Eurométropole
                            [subject#6] => Interventions
                            [subject#7] => Ville et Eurométropole
                        )

                    [category#] => 7
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Conseil de l'Eurométropole
                    [category#6] => Interventions
                    [category#7] => Ville et Eurométropole
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=5124
                    [description#] => 1
                    [description] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/09/Conseim-EMS-20190927-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Conseil de l'Eurométropole du 27 septembre 2019 Point 49 : projet de restructuration et d'extension du stade de la Meinauà Strasbourget aménagement de ses abords : ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/09/Conseim-EMS-20190927-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Conseil de l&rsquo;Eurométropole du 27 septembre 2019</h3>
<h3>Point 49 : projet de restructuration et d&rsquo;extension du stade de la Meinauà Strasbourget aménagement de ses abords :</h3>
<h3>Alain Jund, pour le groupe des élu.e.s écologistes et citoyens.</h3>
<p>Le philosophe grec Democrite nous disait « Le soleil est souvent obscurci par les nuages et la raison par la passion »</p>
<p>&#8211; Nous sommes toutes et tous amateur.e.s, pratiquant.e.s, spectateurs et spectatrice du sport universel qu’est le foot,</p>
<p>&#8211; nous sommes toutes et tous attaché.e.s au Racing et nous suivons beaucoup ses résultats et ses exploits, ses bons et ses mauvais jours,</p>
<p>&#8211; nous sommes toutes et tous convaincu.e.s qu’une restructuration du stade de la Meinau est nécessaire voire indispensable au regard de son état actuel,</p>
<p>&#8211; nous sommes toutes et tous convaincu.e.s que c’est une chance d’avoir au stade au centre de l’agglomération à proximité des transports collectifs,</p>
<p>&#8211; les élu.e.s écologistes ont voté les missions d’intérêt général du Racing car le Racing est pour beaucoup une fierté pour les strasbourgeois.</p>
<p><strong>Mais&#8230;.et il y a un grand Mais&#8230;</strong></p>
<p>&#8211; 110 millions d’euros d’argent public en 2020 est ce bien raisonnable pour nos budgets publics à un moment où les discours et les réalités sur la rigueur et la sobriété pour nos collectivités. On prône la rigueur pour nos concitoyens et on ouvre les vannes pour le sport professionnel.</p>
<p>&#8211; quel est le chiffre exact et fiable concernant le stade. Nous sommes aujourd’hui à 50 millions venant du budget de l’Eurometropole&#8230;..nous étions encore il y a un mois à 30 millions d’euros. Quelle confiance sur le chiffre global quand on sait que la SIG fanfaronnait en disant qu’il n’y avait pas besoin d’intervention financière publique &#8230;..et patatras voilà que l’on nous annonce une facture de 17 millions pour les collectivités. Je n’oublie pas les dérapages concernant le Parc Expo, le PMC ou le Maillon.</p>
<p>&#8211; Le foot professionnel, aujourd’hui plus que jamais, est devenu une question d’affaires, de business et de déraisonnable&#8230;.Il n’y a pas lieu, à ce point, de socialiser les pertes et privatiser les profits.</p>
<p>&#8211; S’agissant de sport professionnel, j’ai le sentiment que nous avons « l’argent facile » «  l’argent magique ». S’il est difficile de trouver quelques milliers d’euros pour une association de proximité ou l’élargissement d’un service à la population.</p>
<p>Ici on jongle avec des dizaines de millions d’euros&#8230;..</p>
<p>&#8211; enfin, face au défi climatique (je ne reviens pas sur les derniers rapports du GIEC) nous devons donner la priorité à la vie quotidienne, à la santé publique, à la solidarité, au cadre de vie et à l’environnement.</p>
<p>Nous proposons de diminuer par 2 les contributions publiques pour le stade et de consacrer 50 millions d’euros et les consacrer à deux enjeux majeurs:</p>
<p>&#8211; les transports collectifs et la mobilité en développant les transports collectifs sur toute l’agglomération et notamment le tram vers le nord et vers l’ouest. Nous avons consacré 8 millions à développer les transports collectifsur la deuxième couronne&#8230;au regard de nos interventions financières pour le Racing cela est ridicule.</p>
<p>Pour ces raisons et pour engager l’avenir de notre agglomération vers la transition en relevant l’efficacité climatique, le groupe des élu.e.s ne votera pas cette délibération.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/09/Conseim-EMS-20190927-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Conseil de l'Eurométropole du 27 septembre 2019 Point 49 : projet de restructuration et d'extension du stade de la Meinauà Strasbourget aménagement de ses abords : ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/09/Conseim-EMS-20190927-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Conseil de l&rsquo;Eurométropole du 27 septembre 2019</h3>
<h3>Point 49 : projet de restructuration et d&rsquo;extension du stade de la Meinauà Strasbourget aménagement de ses abords :</h3>
<h3>Alain Jund, pour le groupe des élu.e.s écologistes et citoyens.</h3>
<p>Le philosophe grec Democrite nous disait « Le soleil est souvent obscurci par les nuages et la raison par la passion »</p>
<p>&#8211; Nous sommes toutes et tous amateur.e.s, pratiquant.e.s, spectateurs et spectatrice du sport universel qu’est le foot,</p>
<p>&#8211; nous sommes toutes et tous attaché.e.s au Racing et nous suivons beaucoup ses résultats et ses exploits, ses bons et ses mauvais jours,</p>
<p>&#8211; nous sommes toutes et tous convaincu.e.s qu’une restructuration du stade de la Meinau est nécessaire voire indispensable au regard de son état actuel,</p>
<p>&#8211; nous sommes toutes et tous convaincu.e.s que c’est une chance d’avoir au stade au centre de l’agglomération à proximité des transports collectifs,</p>
<p>&#8211; les élu.e.s écologistes ont voté les missions d’intérêt général du Racing car le Racing est pour beaucoup une fierté pour les strasbourgeois.</p>
<p><strong>Mais&#8230;.et il y a un grand Mais&#8230;</strong></p>
<p>&#8211; 110 millions d’euros d’argent public en 2020 est ce bien raisonnable pour nos budgets publics à un moment où les discours et les réalités sur la rigueur et la sobriété pour nos collectivités. On prône la rigueur pour nos concitoyens et on ouvre les vannes pour le sport professionnel.</p>
<p>&#8211; quel est le chiffre exact et fiable concernant le stade. Nous sommes aujourd’hui à 50 millions venant du budget de l’Eurometropole&#8230;..nous étions encore il y a un mois à 30 millions d’euros. Quelle confiance sur le chiffre global quand on sait que la SIG fanfaronnait en disant qu’il n’y avait pas besoin d’intervention financière publique &#8230;..et patatras voilà que l’on nous annonce une facture de 17 millions pour les collectivités. Je n’oublie pas les dérapages concernant le Parc Expo, le PMC ou le Maillon.</p>
<p>&#8211; Le foot professionnel, aujourd’hui plus que jamais, est devenu une question d’affaires, de business et de déraisonnable&#8230;.Il n’y a pas lieu, à ce point, de socialiser les pertes et privatiser les profits.</p>
<p>&#8211; S’agissant de sport professionnel, j’ai le sentiment que nous avons « l’argent facile » «  l’argent magique ». S’il est difficile de trouver quelques milliers d’euros pour une association de proximité ou l’élargissement d’un service à la population.</p>
<p>Ici on jongle avec des dizaines de millions d’euros&#8230;..</p>
<p>&#8211; enfin, face au défi climatique (je ne reviens pas sur les derniers rapports du GIEC) nous devons donner la priorité à la vie quotidienne, à la santé publique, à la solidarité, au cadre de vie et à l’environnement.</p>
<p>Nous proposons de diminuer par 2 les contributions publiques pour le stade et de consacrer 50 millions d’euros et les consacrer à deux enjeux majeurs:</p>
<p>&#8211; les transports collectifs et la mobilité en développant les transports collectifs sur toute l’agglomération et notamment le tram vers le nord et vers l’ouest. Nous avons consacré 8 millions à développer les transports collectifsur la deuxième couronne&#8230;au regard de nos interventions financières pour le Racing cela est ridicule.</p>
<p>Pour ces raisons et pour engager l’avenir de notre agglomération vers la transition en relevant l’efficacité climatique, le groupe des élu.e.s ne votera pas cette délibération.</p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Conseil de l'Eurométropole
                    [category#6@term] => Interventions
                    [category#7@term] => Ville et Eurométropole
                    [date_timestamp] => 1569596888
                )

            [6] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => PEX : une rallonge de 34 million € : nous avons des besoins plus urgents pour la transition !
                    [link#] => 1
                    [link] => https://elus-strasbourg.eelv.fr/2019/09/27/pex-une-rallonge-de-34-million-e-nous-avons-des-besoins-plus-urgents-pour-la-transition/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Fri, 27 Sep 2019 13:22:16 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 6
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Conseil de l'Eurométropole
                            [subject#6] => Ville et Eurométropole
                        )

                    [category#] => 6
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Conseil de l'Eurométropole
                    [category#6] => Ville et Eurométropole
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=5097
                    [description#] => 1
                    [description] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/09/Point-31_PEX_JB-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Conseil de l'Eurométropole du 27 septembre 2019 Point n°31 Nouveau Parc des Expositions : présentation des évolutions du projet  🏗🌳🚲🚡 ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/09/Point-31_PEX_JB-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Conseil de l&rsquo;Eurométropole du 27 septembre 2019</h3>
<h3><strong>Point n°31 Nouveau Parc des Expositions : présentation des évolutions du projet  <span class="_3gl1 _5zz4" data-offset-key="e8l87-2-0"><span class="_ncl"><span data-offset-key="e8l87-2-0"><img src="https://s.w.org/images/core/emoji/11/72x72/1f3d7.png" alt="🏗" class="wp-smiley" style="height: 1em; max-height: 1em;" /></span></span></span><span class="_3gl1 _5zz4" data-offset-key="e8l87-3-0"><span class="_ncl"><span data-offset-key="e8l87-3-0"><img src="https://s.w.org/images/core/emoji/11/72x72/1f333.png" alt="🌳" class="wp-smiley" style="height: 1em; max-height: 1em;" /></span></span></span><span class="_3gl1 _5zz4" data-offset-key="e8l87-4-0"><span class="_ncl"><span data-offset-key="e8l87-4-0"><img src="https://s.w.org/images/core/emoji/11/72x72/1f6b2.png" alt="🚲" class="wp-smiley" style="height: 1em; max-height: 1em;" /></span></span></span><span class="_3gl1 _5zz4" data-offset-key="e8l87-5-0"><span class="_ncl"><span data-offset-key="e8l87-5-0"><img src="https://s.w.org/images/core/emoji/11/72x72/1f6a1.png" alt="🚡" class="wp-smiley" style="height: 1em; max-height: 1em;" /></span></span></span></strong></h3>
<h3><strong>Jeanne Barseghian, pour le groupe des élu.e.s écologistes </strong></h3>
<p>Monsieur le Président, mes <a href="http://cher.es">cher.es</a> collègues,</p>
<p>Les <a href="http://xn--lu-9ia.es">élu.es</a> écologistes ont toujours soutenu un projet de nouveau parc des expositions d’envergure européenne et situé dans la ville, mais sous réserve qu’on ne fasse pas dans la démesure et sous condition que l&rsquo;on sache prendre en compte les enjeux nouveaux de notre époque. Notamment la sobriété  des dépenses et la sobriété des ressources utilisées, et bien sûr la prise en compte du défi climatique, aussi bien dans la construction des bâtiments que dans le plan de mobilité du quartier.</p>
<p>D’un projet de 180 millions d’euros, le choix avait été fait, il  a 2 ans, de redimensionner le projet à 86 millions d’euros, ce qui nous avait paru judicieux et responsable.</p>
<p>Sauf que voilà, ces bonnes résolutions paraissent bien loin.</p>
<p>D’abord en décembre dernier, avec l’idée pour le moins décalée de faire venir un PEX provisoire de Sydney pour la modique somme de 9 millions d’euros, et je ne parle pas du bilan carbone). Notre groupe s’était alors abstenu car dépenser une telle somme pour un investissement éphémère, provisoirenous avait paru -et nous paraît toujours &#8211; disproportionné.</p>
<p>Et voilà que la délibération qui nous est soumise aujourd’hui nous indique que le projet de nouveau PEX a en fait été sous-évalué, qu’une petite rallonge de quelques millions d’euros est nécessaire et que le budget prévisionnel est estimé à 120 M€ TTC toutes dépenses confondues ! Si je calcule bien entre 86 millions d&rsquo;euros et 120 millions d&rsquo;euros on a 34 millions d&rsquo;euros de différence si je ne m&rsquo;abuse, et de ce point de vue la délibération n,&rsquo;est pas très claire sur ce qui est rajouté ou enlevé, ce n&rsquo;est pas très précis.</p>
<p>Juste une petite pique je ne peux pas m&rsquo;en empêcher, car on s&rsquo;est tous et toutes félicité de la filière construction bois en début de Conseil, ce que je vois dans cette délibération c&rsquo;es la diminution de la présence du bois, notamment dans la charpente qui devient une charpente seulement métallique. Il me semble que là aussi il y a un petit souci de cohérence.</p>
<p>Et enfin, on vient de discuter pendant à peu près deux heures des moyens dont nous allons avoir besoin pour mettre en oeuvre cette ZFE &#8211; Zone à Faible Emission &#8211; nous avons tous et toutes demandé un budget qui soit exemplaire de ce point de vue d&rsquo;ici la fin de l&rsquo;année, donc il me semble que ces 25 millions d&rsquo;euros auraient été tout à fait utiles à ce point de vue.</p>
<p>De toute évidence, il y a eu un problème de calibrage du projet et un manque d’anticipation sur plusieurs aspects techniques : cela ne nous paraît pas sérieux !</p>
<p>Au moment où nous devons faire des choix cruciaux pour notre avenir et prioriser nos investissements pour répondre au défi climatique et social, il ne nous paraît pas acceptable de voir déraper ainsi nos dépenses publiques sur certains projets, à coups de millions d’euros. Ces moyens nous en avons besoin pour financer la transition.</p>
<p>Nous ne voterons donc pas cette délibération.</p>
<p>&nbsp;</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/09/Point-31_PEX_JB-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Conseil de l'Eurométropole du 27 septembre 2019 Point n°31 Nouveau Parc des Expositions : présentation des évolutions du projet  🏗🌳🚲🚡 ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/09/Point-31_PEX_JB-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Conseil de l&rsquo;Eurométropole du 27 septembre 2019</h3>
<h3><strong>Point n°31 Nouveau Parc des Expositions : présentation des évolutions du projet  <span class="_3gl1 _5zz4" data-offset-key="e8l87-2-0"><span class="_ncl"><span data-offset-key="e8l87-2-0"><img src="https://s.w.org/images/core/emoji/11/72x72/1f3d7.png" alt="🏗" class="wp-smiley" style="height: 1em; max-height: 1em;" /></span></span></span><span class="_3gl1 _5zz4" data-offset-key="e8l87-3-0"><span class="_ncl"><span data-offset-key="e8l87-3-0"><img src="https://s.w.org/images/core/emoji/11/72x72/1f333.png" alt="🌳" class="wp-smiley" style="height: 1em; max-height: 1em;" /></span></span></span><span class="_3gl1 _5zz4" data-offset-key="e8l87-4-0"><span class="_ncl"><span data-offset-key="e8l87-4-0"><img src="https://s.w.org/images/core/emoji/11/72x72/1f6b2.png" alt="🚲" class="wp-smiley" style="height: 1em; max-height: 1em;" /></span></span></span><span class="_3gl1 _5zz4" data-offset-key="e8l87-5-0"><span class="_ncl"><span data-offset-key="e8l87-5-0"><img src="https://s.w.org/images/core/emoji/11/72x72/1f6a1.png" alt="🚡" class="wp-smiley" style="height: 1em; max-height: 1em;" /></span></span></span></strong></h3>
<h3><strong>Jeanne Barseghian, pour le groupe des élu.e.s écologistes </strong></h3>
<p>Monsieur le Président, mes <a href="http://cher.es">cher.es</a> collègues,</p>
<p>Les <a href="http://xn--lu-9ia.es">élu.es</a> écologistes ont toujours soutenu un projet de nouveau parc des expositions d’envergure européenne et situé dans la ville, mais sous réserve qu’on ne fasse pas dans la démesure et sous condition que l&rsquo;on sache prendre en compte les enjeux nouveaux de notre époque. Notamment la sobriété  des dépenses et la sobriété des ressources utilisées, et bien sûr la prise en compte du défi climatique, aussi bien dans la construction des bâtiments que dans le plan de mobilité du quartier.</p>
<p>D’un projet de 180 millions d’euros, le choix avait été fait, il  a 2 ans, de redimensionner le projet à 86 millions d’euros, ce qui nous avait paru judicieux et responsable.</p>
<p>Sauf que voilà, ces bonnes résolutions paraissent bien loin.</p>
<p>D’abord en décembre dernier, avec l’idée pour le moins décalée de faire venir un PEX provisoire de Sydney pour la modique somme de 9 millions d’euros, et je ne parle pas du bilan carbone). Notre groupe s’était alors abstenu car dépenser une telle somme pour un investissement éphémère, provisoirenous avait paru -et nous paraît toujours &#8211; disproportionné.</p>
<p>Et voilà que la délibération qui nous est soumise aujourd’hui nous indique que le projet de nouveau PEX a en fait été sous-évalué, qu’une petite rallonge de quelques millions d’euros est nécessaire et que le budget prévisionnel est estimé à 120 M€ TTC toutes dépenses confondues ! Si je calcule bien entre 86 millions d&rsquo;euros et 120 millions d&rsquo;euros on a 34 millions d&rsquo;euros de différence si je ne m&rsquo;abuse, et de ce point de vue la délibération n,&rsquo;est pas très claire sur ce qui est rajouté ou enlevé, ce n&rsquo;est pas très précis.</p>
<p>Juste une petite pique je ne peux pas m&rsquo;en empêcher, car on s&rsquo;est tous et toutes félicité de la filière construction bois en début de Conseil, ce que je vois dans cette délibération c&rsquo;es la diminution de la présence du bois, notamment dans la charpente qui devient une charpente seulement métallique. Il me semble que là aussi il y a un petit souci de cohérence.</p>
<p>Et enfin, on vient de discuter pendant à peu près deux heures des moyens dont nous allons avoir besoin pour mettre en oeuvre cette ZFE &#8211; Zone à Faible Emission &#8211; nous avons tous et toutes demandé un budget qui soit exemplaire de ce point de vue d&rsquo;ici la fin de l&rsquo;année, donc il me semble que ces 25 millions d&rsquo;euros auraient été tout à fait utiles à ce point de vue.</p>
<p>De toute évidence, il y a eu un problème de calibrage du projet et un manque d’anticipation sur plusieurs aspects techniques : cela ne nous paraît pas sérieux !</p>
<p>Au moment où nous devons faire des choix cruciaux pour notre avenir et prioriser nos investissements pour répondre au défi climatique et social, il ne nous paraît pas acceptable de voir déraper ainsi nos dépenses publiques sur certains projets, à coups de millions d’euros. Ces moyens nous en avons besoin pour financer la transition.</p>
<p>Nous ne voterons donc pas cette délibération.</p>
<p>&nbsp;</p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Conseil de l'Eurométropole
                    [category#6@term] => Ville et Eurométropole
                    [date_timestamp] => 1569590536
                )

            [7] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Accessibilité du centre administratif : où est la vision globale ?
                    [link#] => 1
                    [link] => https://elus-strasbourg.eelv.fr/2019/09/27/accessibilite-du-centre-administratif-ou-est-la-vision-globale/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Fri, 27 Sep 2019 12:11:33 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 7
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Conseil de l'Eurométropole
                            [subject#6] => Interventions
                            [subject#7] => Ville et Eurométropole
                        )

                    [category#] => 7
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Conseil de l'Eurométropole
                    [category#6] => Interventions
                    [category#7] => Ville et Eurométropole
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=5099
                    [description#] => 1
                    [description] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/09/Point-14.-Accessibilité-CA_JW-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Conseil de l'Eurométropole du 27 septembre 2019 Point 14. Projet de mise en accessibilité du Centre administratif de la Ville et de l'Eurométropole de Strasbourg 🏗🏫🌳 ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/09/Point-14.-Accessibilité-CA_JW-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Conseil de l&rsquo;Eurométropole du 27 septembre 2019</h3>
<h3>Point 14. Projet de mise en accessibilité du Centre administratif de la Ville et de l&rsquo;Eurométropole de Strasbourg <span class="_3gl1 _5zz4" data-offset-key="9idok-0-0"><span class="_ncl"><span data-offset-key="9idok-0-0"><img src="https://s.w.org/images/core/emoji/11/72x72/1f3d7.png" alt="🏗" class="wp-smiley" style="height: 1em; max-height: 1em;" /></span></span></span><span class="_3gl1 _5zz4" data-offset-key="9idok-1-0"><span class="_ncl"><span data-offset-key="9idok-1-0"><img src="https://s.w.org/images/core/emoji/11/72x72/1f3eb.png" alt="🏫" class="wp-smiley" style="height: 1em; max-height: 1em;" /></span></span></span><span class="_3gl1 _5zz4" data-offset-key="9idok-2-0"><span class="_ncl"><span data-offset-key="9idok-2-0"><img src="https://s.w.org/images/core/emoji/11/72x72/1f333.png" alt="🌳" class="wp-smiley" style="height: 1em; max-height: 1em;" /></span></span></span></h3>
<h3>Jean Werlen, pour le groupe des élu.e.s écologistes</h3>
<p>Nous ne pouvons pas contester la nécessité de mieux installer nos agent.e.s et de mieux accueillir nos  tous les habitant.e.s de notre métropole dans l&rsquo;accessibilité à tous et toutes.</p>
<p>Nous soutiendrons donc cette délibération.</p>
<p>Cependant, l&rsquo;absence d&rsquo;une stratégie générale sur notre bâtiment fait défaut :</p>
<ul>
<li>une stratégie sur son fonctionnement futur en fonction des besoins à venir</li>
<li>une stratégie pour maîtriser les coûts d&rsquo;investissement</li>
<li>une stratégie sur l&rsquo;image de nos institutions et collectivités que donne cet immeuble, défavorable à ce stade</li>
<li>enfin une stratégie énergétique, de santé, de pollution</li>
</ul>
<p>Tous ces points sont engagés par cette délibération, il eût été pertinent de décider du projet au regard de l&rsquo;ensemble, surtout avec un coût de près de 9 millions d&rsquo;euros.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/09/Point-14.-Accessibilité-CA_JW-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Conseil de l'Eurométropole du 27 septembre 2019 Point 14. Projet de mise en accessibilité du Centre administratif de la Ville et de l'Eurométropole de Strasbourg 🏗🏫🌳 ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/09/Point-14.-Accessibilité-CA_JW-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Conseil de l&rsquo;Eurométropole du 27 septembre 2019</h3>
<h3>Point 14. Projet de mise en accessibilité du Centre administratif de la Ville et de l&rsquo;Eurométropole de Strasbourg <span class="_3gl1 _5zz4" data-offset-key="9idok-0-0"><span class="_ncl"><span data-offset-key="9idok-0-0"><img src="https://s.w.org/images/core/emoji/11/72x72/1f3d7.png" alt="🏗" class="wp-smiley" style="height: 1em; max-height: 1em;" /></span></span></span><span class="_3gl1 _5zz4" data-offset-key="9idok-1-0"><span class="_ncl"><span data-offset-key="9idok-1-0"><img src="https://s.w.org/images/core/emoji/11/72x72/1f3eb.png" alt="🏫" class="wp-smiley" style="height: 1em; max-height: 1em;" /></span></span></span><span class="_3gl1 _5zz4" data-offset-key="9idok-2-0"><span class="_ncl"><span data-offset-key="9idok-2-0"><img src="https://s.w.org/images/core/emoji/11/72x72/1f333.png" alt="🌳" class="wp-smiley" style="height: 1em; max-height: 1em;" /></span></span></span></h3>
<h3>Jean Werlen, pour le groupe des élu.e.s écologistes</h3>
<p>Nous ne pouvons pas contester la nécessité de mieux installer nos agent.e.s et de mieux accueillir nos  tous les habitant.e.s de notre métropole dans l&rsquo;accessibilité à tous et toutes.</p>
<p>Nous soutiendrons donc cette délibération.</p>
<p>Cependant, l&rsquo;absence d&rsquo;une stratégie générale sur notre bâtiment fait défaut :</p>
<ul>
<li>une stratégie sur son fonctionnement futur en fonction des besoins à venir</li>
<li>une stratégie pour maîtriser les coûts d&rsquo;investissement</li>
<li>une stratégie sur l&rsquo;image de nos institutions et collectivités que donne cet immeuble, défavorable à ce stade</li>
<li>enfin une stratégie énergétique, de santé, de pollution</li>
</ul>
<p>Tous ces points sont engagés par cette délibération, il eût été pertinent de décider du projet au regard de l&rsquo;ensemble, surtout avec un coût de près de 9 millions d&rsquo;euros.</p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Conseil de l'Eurométropole
                    [category#6@term] => Interventions
                    [category#7@term] => Ville et Eurométropole
                    [date_timestamp] => 1569586293
                )

            [8] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => ZFE : triple oui ! La question c’est quelles mesures, quels financements pour une ZFE efficace et équitable
                    [link#] => 1
                    [link] => https://elus-strasbourg.eelv.fr/2019/09/27/zfe-triple-oui-la-question-cest-quelles-mesures-quels-financements-pour-une-zfe-efficace-et-equitable/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Fri, 27 Sep 2019 11:35:35 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 6
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Conseil de l'Eurométropole
                            [subject#6] => Ville et Eurométropole
                        )

                    [category#] => 6
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Conseil de l'Eurométropole
                    [category#6] => Ville et Eurométropole
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=5103
                    [description#] => 1
                    [description] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/09/Point-27_ZFE_FS-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Conseil de l'Eurométropole du 27 septembre 2019 Point n°27 : Déploiement d’une zone à faibles émissions sur le territoire de l’Eurométropole de Strasbourg ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/09/Point-27_ZFE_FS-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Conseil de l&rsquo;Eurométropole du 27 septembre 2019</h3>
<h3>Point n°27 : Déploiement d’une zone à faibles émissions sur le territoire de l’Eurométropole de Strasbourg</h3>
<h3>Françoise Schaetzel,  pour le groupe des élu.e.s écologistes et citoyens</h3>
<p><strong>Oui à la ZFE pour pouvoir respirer</strong></p>
<p>Et pour cela, il faut un périmètre large, sans trou dans la raquette. C’est la contrainte pour pouvoir diminuer la pollution de l’air : avec le recul qu’on a, toutes les études évaluatives le montrent. Des ZFE contraignantes mais trop petitse ne permettent pas de gagner de la qualité de l’air.</p>
<p><strong>Oui à la ZFE pour vivre mieux</strong></p>
<p>Il ne s’agit pas de remplacer une voiture sale par une voiture propre. Même une voiture propre continue à émettre des particules : plus de 50% d’émission de particules sont dues au frottement des pneus sur la route, des plaquettes de freins etc. Il faut regagner de l’espace public pour qu’il y ait moins de macadam, plus de vert.</p>
<p><strong>Oui à la ZFE pour un territoire écolo</strong></p>
<p>40% des émissions de GES proviennent du trafic et ça augmente. Arrêtons d’utiliser des énergies fossiles qui nous rendent dépendants et aggravent le réchauffement climatique.  Face à l’urgence climatique, il n’y a plus le choix.</p>
<p><strong>Oui à la ZFE à certaines conditions</strong></p>
<p>Profitons de la ZFE pour multiplier les alternatives à la voiture. Renforçons les pistes cyclables qui manquent cruellement en dehors de la ville centre. Utilisons toutes les modalités, depuis les plans mobilité que devraient faire les entreprises et elles ne sont pas toutes au RDV, loin de là, pour faire du co-voiturage, des transports à la demande etc</p>
<p>Surtout, renforçons le soutien, l’appui aux catégories les plus modestes : des primes spécifiques pour acquérir un VAE, le renforcement de la tarification solidaire, la gratuité des transports pour certains etc. C’est une priorité si l’on veut que la ZFE se fasse : c’est une question de valeurs, c’est une question d’acceptabilité.</p>
<p><strong>La question n’est plus d’être pour ou contre la ZFE. La question est quelles mesures, quels financements pour une ZFE efficace et équitable</strong></p>
<p>&nbsp;</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/09/Point-27_ZFE_FS-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Conseil de l'Eurométropole du 27 septembre 2019 Point n°27 : Déploiement d’une zone à faibles émissions sur le territoire de l’Eurométropole de Strasbourg ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/09/Point-27_ZFE_FS-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Conseil de l&rsquo;Eurométropole du 27 septembre 2019</h3>
<h3>Point n°27 : Déploiement d’une zone à faibles émissions sur le territoire de l’Eurométropole de Strasbourg</h3>
<h3>Françoise Schaetzel,  pour le groupe des élu.e.s écologistes et citoyens</h3>
<p><strong>Oui à la ZFE pour pouvoir respirer</strong></p>
<p>Et pour cela, il faut un périmètre large, sans trou dans la raquette. C’est la contrainte pour pouvoir diminuer la pollution de l’air : avec le recul qu’on a, toutes les études évaluatives le montrent. Des ZFE contraignantes mais trop petitse ne permettent pas de gagner de la qualité de l’air.</p>
<p><strong>Oui à la ZFE pour vivre mieux</strong></p>
<p>Il ne s’agit pas de remplacer une voiture sale par une voiture propre. Même une voiture propre continue à émettre des particules : plus de 50% d’émission de particules sont dues au frottement des pneus sur la route, des plaquettes de freins etc. Il faut regagner de l’espace public pour qu’il y ait moins de macadam, plus de vert.</p>
<p><strong>Oui à la ZFE pour un territoire écolo</strong></p>
<p>40% des émissions de GES proviennent du trafic et ça augmente. Arrêtons d’utiliser des énergies fossiles qui nous rendent dépendants et aggravent le réchauffement climatique.  Face à l’urgence climatique, il n’y a plus le choix.</p>
<p><strong>Oui à la ZFE à certaines conditions</strong></p>
<p>Profitons de la ZFE pour multiplier les alternatives à la voiture. Renforçons les pistes cyclables qui manquent cruellement en dehors de la ville centre. Utilisons toutes les modalités, depuis les plans mobilité que devraient faire les entreprises et elles ne sont pas toutes au RDV, loin de là, pour faire du co-voiturage, des transports à la demande etc</p>
<p>Surtout, renforçons le soutien, l’appui aux catégories les plus modestes : des primes spécifiques pour acquérir un VAE, le renforcement de la tarification solidaire, la gratuité des transports pour certains etc. C’est une priorité si l’on veut que la ZFE se fasse : c’est une question de valeurs, c’est une question d’acceptabilité.</p>
<p><strong>La question n’est plus d’être pour ou contre la ZFE. La question est quelles mesures, quels financements pour une ZFE efficace et équitable</strong></p>
<p>&nbsp;</p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Conseil de l'Eurométropole
                    [category#6@term] => Ville et Eurométropole
                    [date_timestamp] => 1569584135
                )

            [9] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => PLUi : pourquoi ne pas inventer un système pour développer les « zones de nature en ville » ? 🌳🍀🌻🦔🐝
                    [link#] => 1
                    [link] => https://elus-strasbourg.eelv.fr/2019/09/27/plui-pourquoi-ne-pas-inventer-un-systeme-pour-developper-les-zones-de-nature-en-ville/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Fri, 27 Sep 2019 11:32:23 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 7
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Conseil de l'Eurométropole
                            [subject#6] => Interventions
                            [subject#7] => Ville et Eurométropole
                        )

                    [category#] => 7
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Conseil de l'Eurométropole
                    [category#6] => Interventions
                    [category#7] => Ville et Eurométropole
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=5120
                    [description#] => 1
                    [description] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/09/Point-10_PLUi_PM-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Conseil de l’Eurométropole du 27 septembre 2019 Point 10 : Approbation de la modification n°2 du Plan local d’urbanisme (PLU) de l’Eurométropole de Strasbourg ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/09/Point-10_PLUi_PM-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Conseil de l’Eurométropole du 27 septembre 2019</h3>
<h3>Point 10 : Approbation de la modification n°2 du Plan local d’urbanisme (PLU) de l’Eurométropole de Strasbourg</h3>
<h3>Patrick Maciejewski, pour le groupe des élu.e.s écologistes et citoyens</h3>
<p>Merci Monsieur le Président, mes cher.e.s collègues.</p>
<p>Cette 2<sup>e</sup> modification du PLUi compte 109 points autour de 5 thématiques : l’habitat, le développement économique, déplacements, environnement, paysage et cadre de vie.</p>
<p>Cette modification a donné lieu à 371 observations lors de l’enquête publique, dont 73 sur les points schilikois.</p>
<p>Nous sommes évidemment soulagés par le retour du Parc de l’Aar dans le classement « zone naturelle ». Schiltigheim a besoin de cet espace de respiration dans un environnement de plus en plus contraint par la circulation et la densification galopante dans ce secteur générée par l’évolution du Centre d’affaire international du Wacken. D’ailleurs le Wacken aura besoin de cet espace de respiration. Nous constatons par cette modification du PLUi – on a souvent oublié le « i » et c’est un PLU intercommunal &#8211; que la lutte contre les ilots de chaleur, que le développement de la nature en ville par la création d’espaces réglementés, des espaces plantés à conserver ou à créer, se heurtent constamment aux oppositions des propriétaires. Si la nature en ville est reconnue comme une nécessité, voire une urgence devant l’accélération du changement climatique et de la perte de la biodiversité, la moins-value foncière induite par ces protections reste un frein à la multiplication de ces zonages.</p>
<p>Il faudra probablement inventer un système d’incitation et d’accompagnement pour développer ces « zones de nature en ville », des « zones d’aménagement naturels concertés », au lieu que ce soient des ZAC ce sont des ZANC peut-être pour pouvoir intégrer des zones déjà urbanisés et garder des espaces, ou développer des espaces de nature dans ces secteurs-là.</p>
<p>Dans cette modification nous avons également la requalification de deux sites industriels qui existent depuis plus d’un siècle : Alsia et Air Product. Ces sites sont en activité et il s’agit d’accompagner leurs déménagements et de fermer une usine Seveso installée en pleine ville. C’est là aussi une équation sensible : la valorisation du foncier doit permettre la relocalisation de ces entreprises vers des installations plus adaptées, de sauver les emplois industriels et de dépolluer les sites. Dans ce type de montage, il n’y a guère que la promotion immobilière pour équilibrer l’équation. Ce qui laisse peu de marge de manœuvre pour la collectivité.</p>
<p>Tous ces cas montrent bien combien les plans d’urbanisme sont la traduction du projet de société choisi par les citoyen.ne.s. S’il n’y a pas d’adéquation, on a un rejet de la population.</p>
<p>Nous votons pour cette modification !</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/09/Point-10_PLUi_PM-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Conseil de l’Eurométropole du 27 septembre 2019 Point 10 : Approbation de la modification n°2 du Plan local d’urbanisme (PLU) de l’Eurométropole de Strasbourg ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/09/Point-10_PLUi_PM-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Conseil de l’Eurométropole du 27 septembre 2019</h3>
<h3>Point 10 : Approbation de la modification n°2 du Plan local d’urbanisme (PLU) de l’Eurométropole de Strasbourg</h3>
<h3>Patrick Maciejewski, pour le groupe des élu.e.s écologistes et citoyens</h3>
<p>Merci Monsieur le Président, mes cher.e.s collègues.</p>
<p>Cette 2<sup>e</sup> modification du PLUi compte 109 points autour de 5 thématiques : l’habitat, le développement économique, déplacements, environnement, paysage et cadre de vie.</p>
<p>Cette modification a donné lieu à 371 observations lors de l’enquête publique, dont 73 sur les points schilikois.</p>
<p>Nous sommes évidemment soulagés par le retour du Parc de l’Aar dans le classement « zone naturelle ». Schiltigheim a besoin de cet espace de respiration dans un environnement de plus en plus contraint par la circulation et la densification galopante dans ce secteur générée par l’évolution du Centre d’affaire international du Wacken. D’ailleurs le Wacken aura besoin de cet espace de respiration. Nous constatons par cette modification du PLUi – on a souvent oublié le « i » et c’est un PLU intercommunal &#8211; que la lutte contre les ilots de chaleur, que le développement de la nature en ville par la création d’espaces réglementés, des espaces plantés à conserver ou à créer, se heurtent constamment aux oppositions des propriétaires. Si la nature en ville est reconnue comme une nécessité, voire une urgence devant l’accélération du changement climatique et de la perte de la biodiversité, la moins-value foncière induite par ces protections reste un frein à la multiplication de ces zonages.</p>
<p>Il faudra probablement inventer un système d’incitation et d’accompagnement pour développer ces « zones de nature en ville », des « zones d’aménagement naturels concertés », au lieu que ce soient des ZAC ce sont des ZANC peut-être pour pouvoir intégrer des zones déjà urbanisés et garder des espaces, ou développer des espaces de nature dans ces secteurs-là.</p>
<p>Dans cette modification nous avons également la requalification de deux sites industriels qui existent depuis plus d’un siècle : Alsia et Air Product. Ces sites sont en activité et il s’agit d’accompagner leurs déménagements et de fermer une usine Seveso installée en pleine ville. C’est là aussi une équation sensible : la valorisation du foncier doit permettre la relocalisation de ces entreprises vers des installations plus adaptées, de sauver les emplois industriels et de dépolluer les sites. Dans ce type de montage, il n’y a guère que la promotion immobilière pour équilibrer l’équation. Ce qui laisse peu de marge de manœuvre pour la collectivité.</p>
<p>Tous ces cas montrent bien combien les plans d’urbanisme sont la traduction du projet de société choisi par les citoyen.ne.s. S’il n’y a pas d’adéquation, on a un rejet de la population.</p>
<p>Nous votons pour cette modification !</p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Conseil de l'Eurométropole
                    [category#6@term] => Interventions
                    [category#7@term] => Ville et Eurométropole
                    [date_timestamp] => 1569583943
                )

        )

    [channel] => Array
        (
            [title#] => 1
            [title] => Elus écologistes et citoyens de la Ville et de l'Eurométropole de Strasbourg
            [atom] => Array
                (
                    [link#] => 1
                    [link@] => href,rel,type
                    [link@href] => https://elus-strasbourg.eelv.fr/feed/
                    [link@rel] => self
                    [link@type] => application/rss+xml
                )

            [link#] => 1
            [link] => https://elus-strasbourg.eelv.fr
            [description#] => 1
            [description] => Site des élu-e-s écologistes et citoyen-nes de la Ville de Strasbourg
            [lastbuilddate#] => 1
            [lastbuilddate] => Thu, 14 Nov 2019 14:30:15 +0100
            [language#] => 1
            [language] => fr-FR
            [sy] => Array
                (
                    [updateperiod#] => 1
                    [updateperiod] => hourly
                    [updatefrequency#] => 1
                    [updatefrequency] => 1
                )

            [generator#] => 1
            [generator] => https://wordpress.org/?v=4.9.12
            [tagline#] => 1
            [tagline] => Site des élu-e-s écologistes et citoyen-nes de la Ville de Strasbourg
            [subtitle#] => 1
            [subtitle] => Site des élu-e-s écologistes et citoyen-nes de la Ville de Strasbourg
        )

    [textinput] => Array
        (
        )

    [image] => Array
        (
        )

    [feed_type] => RSS
    [feed_version] => 2.0
    [encoding] => UTF-8
    [_source_encoding] => 
    [ERROR] => 
    [WARNING] => 
    [_ATOM_CONTENT_CONSTRUCTS] => Array
        (
            [0] => content
            [1] => summary
            [2] => title
            [3] => info
            [4] => tagline
            [5] => copyright
            [6] => rights
            [7] => subtitle
        )

    [_XHTML_CONTENT_CONSTRUCTS] => Array
        (
            [0] => body
            [1] => div
        )

    [_KNOWN_ENCODINGS] => Array
        (
            [0] => UTF-8
            [1] => US-ASCII
            [2] => ISO-8859-1
        )

    [stack] => Array
        (
        )

    [inchannel] => 
    [initem] => 
    [incontent] => Array
        (
        )

    [exclude_top] => 
    [intextinput] => 
    [inimage] => 
    [current_namespace] => 
    [current_category] => 0
    [last_modified] => Thu, 14 Nov 2019 14:30:15 GMT

    [etag] => "4771881ceb5270af4114910b30fa8fbc"

    [rss_origin] => 5
)