Index Strasbourg curieux Strasbourg à la loupe

Agenda curieux :: Actu des sites Strasbourgeois :: Hébergement strasbourgeois

Strasbourg à la loupe » Elus ecologistes et verts de la Ville de Strasbourg

Feeds

2416 items (2413 unread) in 267 feeds

Exposition Exposition (45 unread)
Concert / soirée Concert / soirée (175 unread)
Guide / média Guide / média (720 unread)
Média_vidéo Média_vidéo (3 unread)
Projection Projection (7 unread)
Politique / social Politique / social (1166 unread)
théâtre théâtre (4 unread)
Artiste Artiste
Inclassables Inclassables (33 unread)
Edition/bd/imprimerie Edition/bd/imprimerie (112 unread)
Vélo transport Vélo transport (30 unread)
Monde Numérique Monde Numérique (24 unread)
Monde Numérique Média Monde Numérique Média
Nature et Agriculture Nature et Agriculture (25 unread)
Vie/assoc Quartiers Vie/assoc Quartiers (69 unread)
 «  Expand/Collapse
MagpieRSS Object
(
    [parser] => Resource id #18
    [current_item] => Array
        (
        )

    [items] => Array
        (
            [0] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Pesticides : les élu.e.s écologistes demandent l’interdiction à Strasbourg
                    [link#] => 1
                    [link] => https://elus-strasbourg.eelv.fr/2019/09/13/pesticides-les-elu-e-s-ecologistes-demandent-linterdiction-a-strasbourg/
                    [comments#] => 1
                    [comments] => https://elus-strasbourg.eelv.fr/2019/09/13/pesticides-les-elu-e-s-ecologistes-demandent-linterdiction-a-strasbourg/#respond
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Fri, 13 Sep 2019 09:56:25 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 6
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Conseil Municipal
                            [subject#6] => Ville et Eurométropole
                        )

                    [category#] => 6
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Conseil Municipal
                    [category#6] => Ville et Eurométropole
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=5051
                    [description#] => 1
                    [description] =>  
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p><a href="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/09/20190913_Courrier_Pesticides-Strasbourg-engagée.jpg"><img class="alignleft size-full wp-image-5054" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/09/20190913_Courrier_Pesticides-Strasbourg-engagée.jpg" alt="" width="1240" height="1753" srcset="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/09/20190913_Courrier_Pesticides-Strasbourg-engagée.jpg 1240w, https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/09/20190913_Courrier_Pesticides-Strasbourg-engagée-212x300.jpg 212w, https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/09/20190913_Courrier_Pesticides-Strasbourg-engagée-768x1086.jpg 768w, https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/09/20190913_Courrier_Pesticides-Strasbourg-engagée-724x1024.jpg 724w, https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/09/20190913_Courrier_Pesticides-Strasbourg-engagée-600x848.jpg 600w" sizes="(max-width: 1240px) 100vw, 1240px" /></a><a href="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/09/20190913_Motion_Pesticides-Strasbourg-engagée.jpg"><img class="alignleft size-full wp-image-5055" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/09/20190913_Motion_Pesticides-Strasbourg-engagée.jpg" alt="" width="1240" height="1753" srcset="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/09/20190913_Motion_Pesticides-Strasbourg-engagée.jpg 1240w, https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/09/20190913_Motion_Pesticides-Strasbourg-engagée-212x300.jpg 212w, https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/09/20190913_Motion_Pesticides-Strasbourg-engagée-768x1086.jpg 768w, https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/09/20190913_Motion_Pesticides-Strasbourg-engagée-724x1024.jpg 724w, https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/09/20190913_Motion_Pesticides-Strasbourg-engagée-600x848.jpg 600w" sizes="(max-width: 1240px) 100vw, 1240px" /></a></p>

                        )

                    [wfw] => Array
                        (
                            [commentrss#] => 1
                            [commentrss] => https://elus-strasbourg.eelv.fr/2019/09/13/pesticides-les-elu-e-s-ecologistes-demandent-linterdiction-a-strasbourg/feed/
                        )

                    [slash] => Array
                        (
                            [comments#] => 1
                            [comments] => 0
                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] =>  
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p><a href="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/09/20190913_Courrier_Pesticides-Strasbourg-engagée.jpg"><img class="alignleft size-full wp-image-5054" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/09/20190913_Courrier_Pesticides-Strasbourg-engagée.jpg" alt="" width="1240" height="1753" srcset="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/09/20190913_Courrier_Pesticides-Strasbourg-engagée.jpg 1240w, https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/09/20190913_Courrier_Pesticides-Strasbourg-engagée-212x300.jpg 212w, https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/09/20190913_Courrier_Pesticides-Strasbourg-engagée-768x1086.jpg 768w, https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/09/20190913_Courrier_Pesticides-Strasbourg-engagée-724x1024.jpg 724w, https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/09/20190913_Courrier_Pesticides-Strasbourg-engagée-600x848.jpg 600w" sizes="(max-width: 1240px) 100vw, 1240px" /></a><a href="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/09/20190913_Motion_Pesticides-Strasbourg-engagée.jpg"><img class="alignleft size-full wp-image-5055" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/09/20190913_Motion_Pesticides-Strasbourg-engagée.jpg" alt="" width="1240" height="1753" srcset="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/09/20190913_Motion_Pesticides-Strasbourg-engagée.jpg 1240w, https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/09/20190913_Motion_Pesticides-Strasbourg-engagée-212x300.jpg 212w, https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/09/20190913_Motion_Pesticides-Strasbourg-engagée-768x1086.jpg 768w, https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/09/20190913_Motion_Pesticides-Strasbourg-engagée-724x1024.jpg 724w, https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/09/20190913_Motion_Pesticides-Strasbourg-engagée-600x848.jpg 600w" sizes="(max-width: 1240px) 100vw, 1240px" /></a></p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Conseil Municipal
                    [category#6@term] => Ville et Eurométropole
                    [date_timestamp] => 1568368585
                )

            [1] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => 2014 – 2020 : 6 ans de mandat à la Ville et l’Eurométropole de Strasbourg
                    [link#] => 1
                    [link] => https://elus-strasbourg.eelv.fr/2019/08/26/2014-2020-6-ans-de-mandat-a-la-ville-et-leurometropole-de-strasbourg/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Mon, 26 Aug 2019 14:27:33 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 7
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Bilans
                            [subject#6] => Conseil Municipal
                            [subject#7] => Ville et Eurométropole
                        )

                    [category#] => 7
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Bilans
                    [category#6] => Conseil Municipal
                    [category#7] => Ville et Eurométropole
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=5012
                    [description#] => 1
                    [description] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/08/Couverture-bilan-pour-site-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Lors des dernières élections municipales, le groupe des élu.e.s écologistes s'était engagé à présenter régulièrement le bilan de son action pour la transition écologique et solidaire. ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/08/Couverture-bilan-pour-site-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><p>Lors des dernières élections municipales, le groupe des élu.e.s écologistes s&rsquo;était engagé à présenter régulièrement le bilan de son action pour la transition écologique et solidaire.</p>
<p>Ce bilan de mandat, sans être exhaustif, retrace les réussites, mais aussi les désaccords et les franches oppositions.</p>
<p>Ce bilan a vocation a être partagé et à alimenter le débat public. Nos actions, comme vos retours et contributions permettront de construire collectivement l&rsquo;avenir de nos territoire !</p>
<p><a href="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/08/INTERNET-Bilan-élus-écologistes-2014-2020-léger.pdf">&gt;&gt;Visualisez le document </a></p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/08/Couverture-bilan-pour-site-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Lors des dernières élections municipales, le groupe des élu.e.s écologistes s'était engagé à présenter régulièrement le bilan de son action pour la transition écologique et solidaire. ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/08/Couverture-bilan-pour-site-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><p>Lors des dernières élections municipales, le groupe des élu.e.s écologistes s&rsquo;était engagé à présenter régulièrement le bilan de son action pour la transition écologique et solidaire.</p>
<p>Ce bilan de mandat, sans être exhaustif, retrace les réussites, mais aussi les désaccords et les franches oppositions.</p>
<p>Ce bilan a vocation a être partagé et à alimenter le débat public. Nos actions, comme vos retours et contributions permettront de construire collectivement l&rsquo;avenir de nos territoire !</p>
<p><a href="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/08/INTERNET-Bilan-élus-écologistes-2014-2020-léger.pdf">&gt;&gt;Visualisez le document </a></p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Bilans
                    [category#6@term] => Conseil Municipal
                    [category#7@term] => Ville et Eurométropole
                    [date_timestamp] => 1566829653
                )

            [2] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Aéroport : il faut à un moment mettre en cohérence nos paroles et nos actes
                    [link#] => 1
                    [link] => https://elus-strasbourg.eelv.fr/2019/06/28/aeroport-il-faut-a-un-moment-mettre-en-coherence-nos-paroles-et-nos-actes/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Fri, 28 Jun 2019 15:40:37 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 7
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Conseil de l'Eurométropole
                            [subject#6] => Interventions
                            [subject#7] => Ville et Eurométropole
                        )

                    [category#] => 7
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Conseil de l'Eurométropole
                    [category#6] => Interventions
                    [category#7] => Ville et Eurométropole
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=5010
                    [description#] => 1
                    [description] => Conseil de l'Eurométropole du 28 juin 2019 POINT 34 : Aéroport international de Strasbourg : programme de développement des lignes aériennes par la poursuite du dispositif de baisse de la taxe d’aéroport pour la période 2019-2022. ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <h3><strong>Conseil de l&rsquo;Eurométropole du 28 juin 2019</strong></h3>
<h3><strong>POINT 34 : </strong>Aéroport international de Strasbourg : programme de développement des lignes aériennes par la poursuite du dispositif de baisse de la taxe d’aéroport pour la période 2019-2022.</h3>
<h3>Alain Jund, pour le groupe des élu.e.s écologistes et citoyens</h3>
<p>Monsieur le Président, chers collègues,</p>
<p>Il y a un mois, nous avons ici-même voté le Plan Climat à l’unanimité et depuis ce matin, nous égrenons beaucoup de délibérations sur le routier, l’A35, l’élargissement du Wacken… et si peu sur le transport collectif. C’est un peu dommage pour notre propre cohérence.</p>
<p>Je rappelle également qu’il y a, à moins de 250 kilomètres de Strasbourg, 12 aéroports, et que nous continuons à jouer le jeu de la concurrence et du dumping fiscal alors que nous devrions travailler sur la coopération, sur la cohérence pour que nous puissions avancer dans ce domaine-là.</p>
<p>Nous devrions donc octroyer 3M€ pour baisser les taxes aéroportuaires. Je rappelle que le transport aérien échappe à toute taxation sur le kérosène et tout le reste. Comme le disait Antoine Splet ce matin, il y a eu des propositions à l’Assemblée pour que progressivement s’éteignent les lignes aériennes intérieures qui pourraient se faire en train.</p>
<p>Donc aujourd’hui, il devient presque deux à trois fois moins cher de prendre l’avion que de prendre le train et on se demande vraiment quelle est notre cohérence climatique dans ce domaine-là. Nous continuons à creuser le différentiel dans ce domaine.</p>
<p>Certes, il y a les lignes sous obligation de service public qui sont liées aux institutions européennes et qui sont légitimes. Alors que l’on ne nous dise pas autre chose, elles sont légitimes. Mais aujourd’hui, il est paradoxal d’organiser le dumping fiscal qui va à l’encontre de l’avenir de notre planète.</p>
<p>Les périodes de dérèglement climatique auxquelles nous assistons aujourd’hui devraient nous amener à un peu plus de cohérence.</p>
<p>Cette exigence de cohérence amène donc les élus écologistes à voter contre cette subvention de 3M€ à l’aéroport parce qu’il s’agit de fiscalité à un moment où nos compatriotes, nos concitoyens, les Strasbourgeois demandent plus de justice fiscale, plus de justice sociale… et nous consacrons 3M€ pour du dumping fiscal qui va à l’encontre des enjeux climatiques qui sont les nôtres aujourd’hui. Il faut à un moment mettre en cohérence nos paroles et nos actes.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => Conseil de l'Eurométropole du 28 juin 2019 POINT 34 : Aéroport international de Strasbourg : programme de développement des lignes aériennes par la poursuite du dispositif de baisse de la taxe d’aéroport pour la période 2019-2022. ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <h3><strong>Conseil de l&rsquo;Eurométropole du 28 juin 2019</strong></h3>
<h3><strong>POINT 34 : </strong>Aéroport international de Strasbourg : programme de développement des lignes aériennes par la poursuite du dispositif de baisse de la taxe d’aéroport pour la période 2019-2022.</h3>
<h3>Alain Jund, pour le groupe des élu.e.s écologistes et citoyens</h3>
<p>Monsieur le Président, chers collègues,</p>
<p>Il y a un mois, nous avons ici-même voté le Plan Climat à l’unanimité et depuis ce matin, nous égrenons beaucoup de délibérations sur le routier, l’A35, l’élargissement du Wacken… et si peu sur le transport collectif. C’est un peu dommage pour notre propre cohérence.</p>
<p>Je rappelle également qu’il y a, à moins de 250 kilomètres de Strasbourg, 12 aéroports, et que nous continuons à jouer le jeu de la concurrence et du dumping fiscal alors que nous devrions travailler sur la coopération, sur la cohérence pour que nous puissions avancer dans ce domaine-là.</p>
<p>Nous devrions donc octroyer 3M€ pour baisser les taxes aéroportuaires. Je rappelle que le transport aérien échappe à toute taxation sur le kérosène et tout le reste. Comme le disait Antoine Splet ce matin, il y a eu des propositions à l’Assemblée pour que progressivement s’éteignent les lignes aériennes intérieures qui pourraient se faire en train.</p>
<p>Donc aujourd’hui, il devient presque deux à trois fois moins cher de prendre l’avion que de prendre le train et on se demande vraiment quelle est notre cohérence climatique dans ce domaine-là. Nous continuons à creuser le différentiel dans ce domaine.</p>
<p>Certes, il y a les lignes sous obligation de service public qui sont liées aux institutions européennes et qui sont légitimes. Alors que l’on ne nous dise pas autre chose, elles sont légitimes. Mais aujourd’hui, il est paradoxal d’organiser le dumping fiscal qui va à l’encontre de l’avenir de notre planète.</p>
<p>Les périodes de dérèglement climatique auxquelles nous assistons aujourd’hui devraient nous amener à un peu plus de cohérence.</p>
<p>Cette exigence de cohérence amène donc les élus écologistes à voter contre cette subvention de 3M€ à l’aéroport parce qu’il s’agit de fiscalité à un moment où nos compatriotes, nos concitoyens, les Strasbourgeois demandent plus de justice fiscale, plus de justice sociale… et nous consacrons 3M€ pour du dumping fiscal qui va à l’encontre des enjeux climatiques qui sont les nôtres aujourd’hui. Il faut à un moment mettre en cohérence nos paroles et nos actes.</p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Conseil de l'Eurométropole
                    [category#6@term] => Interventions
                    [category#7@term] => Ville et Eurométropole
                    [date_timestamp] => 1561736437
                )

            [3] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Incinérateur : refusons les transferts de pollution, le seul cap qui vaille c’est la réduction! 
                    [link#] => 1
                    [link] => https://elus-strasbourg.eelv.fr/2019/06/28/incinerateur-refusons-les-transferts-de-pollution-le-seul-cap-qui-vaille-cest-la-reduction/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Fri, 28 Jun 2019 13:31:25 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 7
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Conseil de l'Eurométropole
                            [subject#6] => Interventions
                            [subject#7] => Ville et Eurométropole
                        )

                    [category#] => 7
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Conseil de l'Eurométropole
                    [category#6] => Interventions
                    [category#7] => Ville et Eurométropole
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=4992
                    [description#] => 1
                    [description] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/06/Jeanne-incinérateur-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Conseil de l'Eurométropole du 28 juin 2019  Point n°40 Avenant n°10 Convention de DSP pour l’exploitation de l’UIOM ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/06/Jeanne-incinérateur-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><p><strong>Conseil de l&rsquo;Eurométropole du 28 juin 2019</strong></p>
<p><strong>Point n°40 Avenant n°10 Convention de DSP pour l’exploitation de l’UIOM</strong></p>
<p><strong>Jeanne Barseghian, pour le groupe des élu.e.s écologistes et citoyens.</strong></p>
<p>Monsieur le Président,  <a href="http://cher.es">cher.es</a> collègues,</p>
<p>Ce dossier de l’incinérateur qui agite notre métropole depuis 2014 est une occasion ratée.</p>
<p>Dès 2014, tout au début de cette crise, qui était une crise environnementale et sanitaire, mais aussi une crise sociale ne l’oublions pas, les <a href="http://elu.es">élu.es</a> écologistes ont pris ce dossier à bras le corps :</p>
<ul>
<li>Nous avons obtenu la mise en place d’une mission d’information et d&rsquo;évaluation, devenue ensuite un Groupe politique déchets</li>
<li>Nous avons porté le lancement de la politique Zéro Déchet Zéro Gaspillage</li>
<li>Nous avons obtenu la réalisation d’une étude prospective à l’horizon 2030, histoire de ne pas rester seulement dans la gestion de l’urgence mais aussi de considérer le moyen et long terme</li>
<li>Nous avons fait de multiples propositions concrètes pour accélérer la tarification incitative et la collecte des biodéchets.</li>
</ul>
<p>5 ans, 200 millions d’euros et 650 000 tonnes de déchets détournés plus tard, l’usine désamiantée redémarre, sans vision claire pour l’avenir, avec 3 fours et avec un modèle financier et énergétique qui ne fera qu’inciter à les remplir sur la durée.</p>
<p>C’est bien dommage, et cela envoie des signaux contradictoires, peu cohérents par rapport aux objectifs de notre Plan Climat et la politique Zéro Déchet de notre collectivité, alors que des choses intéressantes émergent ici dans nos services mais aussi sur notre territoire, grâce aux habitant.e.s, aux  associations, aux acteurs de l’ESS, aux commerçants.</p>
<p>Nous en sommes à l’avenant n°10 ce contrat de DSP. Quitte à modifier ce contrat dans tous les sens, ces 5 années de négociations avec le groupe Séché et avec les entreprises auraient dû nous permettre de préparer l’avenir, et non à persévérer dans un modèle déjà dépassé !</p>
<p>Je rappelle rapidement nos propositions :</p>
<p>&#8211; sortie progressive de l&rsquo;incinération (2 fours en 2025 et 1 four en 2030)</p>
<p>&#8211; mise en place sans attendre de la tarification incitative et de la collecte des biodéchets</p>
<p>&#8211; limiter puis interdire de brûler des déchets recyclables</p>
<p>&#8211; et limiter le périmètre géographique des déchets que nous acceptons pour limiter les trajets de poids lourds</p>
<p>Pour autant, nous ne pouvons cautionner les discours tenus ici même et qui demandent de ne pas rouvrir l’usine et de renvoyer les camions de déchets sur les routes. C’est absolument irresponsable et notre territoire doit assumer la responsabilité des pollutions et des déchets qu’il génère. Nos poubelles débordent, les océans sont asphyxiés sous le plastique, alors prenons notre part en responsabilité. En 2019, refusons les transferts de pollution, sortons de l’incinération, le seul cap qui vaille c’est celui de la réduction!</p>
<p>Nous ne voterons pas cette délibération et nous abstiendrons.</p>
<p>&nbsp;</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/06/Jeanne-incinérateur-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Conseil de l'Eurométropole du 28 juin 2019  Point n°40 Avenant n°10 Convention de DSP pour l’exploitation de l’UIOM ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/06/Jeanne-incinérateur-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><p><strong>Conseil de l&rsquo;Eurométropole du 28 juin 2019</strong></p>
<p><strong>Point n°40 Avenant n°10 Convention de DSP pour l’exploitation de l’UIOM</strong></p>
<p><strong>Jeanne Barseghian, pour le groupe des élu.e.s écologistes et citoyens.</strong></p>
<p>Monsieur le Président,  <a href="http://cher.es">cher.es</a> collègues,</p>
<p>Ce dossier de l’incinérateur qui agite notre métropole depuis 2014 est une occasion ratée.</p>
<p>Dès 2014, tout au début de cette crise, qui était une crise environnementale et sanitaire, mais aussi une crise sociale ne l’oublions pas, les <a href="http://elu.es">élu.es</a> écologistes ont pris ce dossier à bras le corps :</p>
<ul>
<li>Nous avons obtenu la mise en place d’une mission d’information et d&rsquo;évaluation, devenue ensuite un Groupe politique déchets</li>
<li>Nous avons porté le lancement de la politique Zéro Déchet Zéro Gaspillage</li>
<li>Nous avons obtenu la réalisation d’une étude prospective à l’horizon 2030, histoire de ne pas rester seulement dans la gestion de l’urgence mais aussi de considérer le moyen et long terme</li>
<li>Nous avons fait de multiples propositions concrètes pour accélérer la tarification incitative et la collecte des biodéchets.</li>
</ul>
<p>5 ans, 200 millions d’euros et 650 000 tonnes de déchets détournés plus tard, l’usine désamiantée redémarre, sans vision claire pour l’avenir, avec 3 fours et avec un modèle financier et énergétique qui ne fera qu’inciter à les remplir sur la durée.</p>
<p>C’est bien dommage, et cela envoie des signaux contradictoires, peu cohérents par rapport aux objectifs de notre Plan Climat et la politique Zéro Déchet de notre collectivité, alors que des choses intéressantes émergent ici dans nos services mais aussi sur notre territoire, grâce aux habitant.e.s, aux  associations, aux acteurs de l’ESS, aux commerçants.</p>
<p>Nous en sommes à l’avenant n°10 ce contrat de DSP. Quitte à modifier ce contrat dans tous les sens, ces 5 années de négociations avec le groupe Séché et avec les entreprises auraient dû nous permettre de préparer l’avenir, et non à persévérer dans un modèle déjà dépassé !</p>
<p>Je rappelle rapidement nos propositions :</p>
<p>&#8211; sortie progressive de l&rsquo;incinération (2 fours en 2025 et 1 four en 2030)</p>
<p>&#8211; mise en place sans attendre de la tarification incitative et de la collecte des biodéchets</p>
<p>&#8211; limiter puis interdire de brûler des déchets recyclables</p>
<p>&#8211; et limiter le périmètre géographique des déchets que nous acceptons pour limiter les trajets de poids lourds</p>
<p>Pour autant, nous ne pouvons cautionner les discours tenus ici même et qui demandent de ne pas rouvrir l’usine et de renvoyer les camions de déchets sur les routes. C’est absolument irresponsable et notre territoire doit assumer la responsabilité des pollutions et des déchets qu’il génère. Nos poubelles débordent, les océans sont asphyxiés sous le plastique, alors prenons notre part en responsabilité. En 2019, refusons les transferts de pollution, sortons de l’incinération, le seul cap qui vaille c’est celui de la réduction!</p>
<p>Nous ne voterons pas cette délibération et nous abstiendrons.</p>
<p>&nbsp;</p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Conseil de l'Eurométropole
                    [category#6@term] => Interventions
                    [category#7@term] => Ville et Eurométropole
                    [date_timestamp] => 1561728685
                )

            [4] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Les écologistes ne votent pas le Règlement Local de Publicité de l’Eurometropole.
                    [link#] => 1
                    [link] => https://elus-strasbourg.eelv.fr/2019/06/28/les-ecologistes-ne-votent-pas-le-reglement-local-de-publicite-de-leurometropole/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Fri, 28 Jun 2019 13:15:00 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 7
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Conseil de l'Eurométropole
                            [subject#6] => Interventions
                            [subject#7] => Ville et Eurométropole
                        )

                    [category#] => 7
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Conseil de l'Eurométropole
                    [category#6] => Interventions
                    [category#7] => Ville et Eurométropole
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=4996
                    [description#] => 1
                    [description] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/06/Alain-publicité-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Conseil de l'Eurométropole du 28 juin 2019 Point 23. Approbation du règlement de publicité  intercommunal (RLPi) de l'EMS ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/06/Alain-publicité-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Conseil de l&rsquo;Eurométropole du 28 juin 2019</h3>
<h3>Point 23. Approbation du règlement de publicité  intercommunal (RLPi) de l&rsquo;EMS</h3>
<h3>Intervention d’Alain Jund, pour le groupe des élu.e.s écologistes et citoyens</h3>
<p>Ce règlement local n’est ni un petit acte technique sur les hauteurs et les largeurs des panneaux. Ce règlement de publicité n’est pas un seul acte budgétaire réduit au «  combien cela rapporte » Mais ce règlement local de publicité:</p>
<p>&#8211; c’est un enjeu majeur pour l’espace public. Il s’agit du bien commun, de ce qui est à tous, de ce que certains voudraient s’approprier pour un usage privatif et donc éventuellement publicitaire.</p>
<p>&#8211; c’est un enjeu pour nos paysages ; les paysages naturels et les patrimoines. Il s’agit de la qualité de nos entrées de ville en rappelant un titre de Télérama «  la France Moche ». Il s’agit de notre identité, de nos identités et aussi de notre attractivité à la recherche de laquelle nous sommes de manière permanente.</p>
<p>&#8211; c’est l’électrocardiogramme de nos territoires et de notre société : le consumérisme, les excès, le luxe et les frustrations, ses turpitudes et ses incohérences, entre la Com sur la malbouffe et celle pour les SUV.</p>
<p>&#8211; c’est le lieu de tous les paradoxes. La finitude de la planète n’existe pas dans le monde de la pub. Trump est un climato-sceptique tendre à côté des appétits des publicitaires. Et oui, la publicité nuit gravement à la planète.</p>
<p>Mais je voudrais ici saluer les belles avancées que nous avons mené avec ce Règlement de Publicité. Je voudrai saluer le travail mené avec Yves Bur dont j’ai découvert de belles convergences pour mener ces avancées.</p>
<p>A l’issue de cette démarche, la moitié de la quantité de publicité devra disparaître, excusez du peu&#8230;50 %.</p>
<p>Quelques exemples.</p>
<p>&#8211; nous supprimerons tous les panneaux de 3 sur 4 m,</p>
<p>&#8211; interdiction des enseignes clignotantes</p>
<p>&#8211; extinction des feux entre 23 h et 7 h alors qu’elle n’est faite que de 1 h à 6 h au plan national.</p>
<p>&#8211; les enseignes lumineuses ( dont nous demandons la suppression totale) passent de 8 à 2 m2.</p>
<p>&#8211; interdiction de tout dispositif publicitaire dans les centres anciens des communes,</p>
<p>&#8211; interdiction de la publicité à moins de 30 mètres des cours d’eau.</p>
<p>Ces avancées ont été signalées par beaucoup d’élus et beaucoup d’associations. La Commission Départementale de la Nature, du Paysage et des sites du Bas Rhin a donné un avis favorable à une exception près : l’entreprise Jean Claude Decaux !!! C’est tout dire.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>Néanmoins&#8230;.</p>
<p>Nous aurions dû engager un autre saut qualitatif et quantitatif sur ce sujet de la publicité, notamment à Strasbourg.</p>
<p>Nous aurions dû renforcer encore la sobriété dans l’usage de nos villes, nous abstenir d’installer la publicité sur les toitures des immeubles et diminuer drastiquement la taille et la densité des dispositifs.</p>
<p>Mais aujourd’hui c’est d’abord, pour les écologistes, la publicité numérique qui doit être bannie de notre agglomération. La publicité numérique n’est plus acceptable.</p>
<p>&#8211; Nous avons, il y a un mois, voté le Plan Climat où nous nous sommes engagé à diminuer de 40% la consommation d’énergie. Nous devons être exemplaire en la matière&#8230;.c’est le contraire qui se fait!</p>
<p>&#8211; Nous donnons l’image d’une débauche énergétique. c’est un mauvais signal en accélérant la consommation énergétique et le réchauffement climatique.</p>
<p>&#8211; C’est un non sens pour la biodiversité et la pollution nocturne du ciel. Strasbourg et d’autres commune comme Holtzheim ont signé une convention avec l’ANPCEN, le numérique va à l’encontre de cette signature.</p>
<p>&#8211; c’est la porte ouverte à la banalisation des écrans dont nous connaissons les impacts néfastes pour les enfants. C’est un enjeu de santé publique signalé par le corps médical.</p>
<p>&#8211; ces dispositifs constituent enfin un danger pour la circulation et la sécurité routière, danger rappelé à multiples reprises.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>L’explosion de la publicité numérique est néfaste pour notre agglomération et ses habitants.</p>
<p>Au regard de ces éléments, le groupe des élus écologistes ne votera pas le Règlement Local de Publicité de l’Eurometropole de Strasbourg.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/06/Alain-publicité-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Conseil de l'Eurométropole du 28 juin 2019 Point 23. Approbation du règlement de publicité  intercommunal (RLPi) de l'EMS ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/06/Alain-publicité-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Conseil de l&rsquo;Eurométropole du 28 juin 2019</h3>
<h3>Point 23. Approbation du règlement de publicité  intercommunal (RLPi) de l&rsquo;EMS</h3>
<h3>Intervention d’Alain Jund, pour le groupe des élu.e.s écologistes et citoyens</h3>
<p>Ce règlement local n’est ni un petit acte technique sur les hauteurs et les largeurs des panneaux. Ce règlement de publicité n’est pas un seul acte budgétaire réduit au «  combien cela rapporte » Mais ce règlement local de publicité:</p>
<p>&#8211; c’est un enjeu majeur pour l’espace public. Il s’agit du bien commun, de ce qui est à tous, de ce que certains voudraient s’approprier pour un usage privatif et donc éventuellement publicitaire.</p>
<p>&#8211; c’est un enjeu pour nos paysages ; les paysages naturels et les patrimoines. Il s’agit de la qualité de nos entrées de ville en rappelant un titre de Télérama «  la France Moche ». Il s’agit de notre identité, de nos identités et aussi de notre attractivité à la recherche de laquelle nous sommes de manière permanente.</p>
<p>&#8211; c’est l’électrocardiogramme de nos territoires et de notre société : le consumérisme, les excès, le luxe et les frustrations, ses turpitudes et ses incohérences, entre la Com sur la malbouffe et celle pour les SUV.</p>
<p>&#8211; c’est le lieu de tous les paradoxes. La finitude de la planète n’existe pas dans le monde de la pub. Trump est un climato-sceptique tendre à côté des appétits des publicitaires. Et oui, la publicité nuit gravement à la planète.</p>
<p>Mais je voudrais ici saluer les belles avancées que nous avons mené avec ce Règlement de Publicité. Je voudrai saluer le travail mené avec Yves Bur dont j’ai découvert de belles convergences pour mener ces avancées.</p>
<p>A l’issue de cette démarche, la moitié de la quantité de publicité devra disparaître, excusez du peu&#8230;50 %.</p>
<p>Quelques exemples.</p>
<p>&#8211; nous supprimerons tous les panneaux de 3 sur 4 m,</p>
<p>&#8211; interdiction des enseignes clignotantes</p>
<p>&#8211; extinction des feux entre 23 h et 7 h alors qu’elle n’est faite que de 1 h à 6 h au plan national.</p>
<p>&#8211; les enseignes lumineuses ( dont nous demandons la suppression totale) passent de 8 à 2 m2.</p>
<p>&#8211; interdiction de tout dispositif publicitaire dans les centres anciens des communes,</p>
<p>&#8211; interdiction de la publicité à moins de 30 mètres des cours d’eau.</p>
<p>Ces avancées ont été signalées par beaucoup d’élus et beaucoup d’associations. La Commission Départementale de la Nature, du Paysage et des sites du Bas Rhin a donné un avis favorable à une exception près : l’entreprise Jean Claude Decaux !!! C’est tout dire.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>Néanmoins&#8230;.</p>
<p>Nous aurions dû engager un autre saut qualitatif et quantitatif sur ce sujet de la publicité, notamment à Strasbourg.</p>
<p>Nous aurions dû renforcer encore la sobriété dans l’usage de nos villes, nous abstenir d’installer la publicité sur les toitures des immeubles et diminuer drastiquement la taille et la densité des dispositifs.</p>
<p>Mais aujourd’hui c’est d’abord, pour les écologistes, la publicité numérique qui doit être bannie de notre agglomération. La publicité numérique n’est plus acceptable.</p>
<p>&#8211; Nous avons, il y a un mois, voté le Plan Climat où nous nous sommes engagé à diminuer de 40% la consommation d’énergie. Nous devons être exemplaire en la matière&#8230;.c’est le contraire qui se fait!</p>
<p>&#8211; Nous donnons l’image d’une débauche énergétique. c’est un mauvais signal en accélérant la consommation énergétique et le réchauffement climatique.</p>
<p>&#8211; C’est un non sens pour la biodiversité et la pollution nocturne du ciel. Strasbourg et d’autres commune comme Holtzheim ont signé une convention avec l’ANPCEN, le numérique va à l’encontre de cette signature.</p>
<p>&#8211; c’est la porte ouverte à la banalisation des écrans dont nous connaissons les impacts néfastes pour les enfants. C’est un enjeu de santé publique signalé par le corps médical.</p>
<p>&#8211; ces dispositifs constituent enfin un danger pour la circulation et la sécurité routière, danger rappelé à multiples reprises.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>L’explosion de la publicité numérique est néfaste pour notre agglomération et ses habitants.</p>
<p>Au regard de ces éléments, le groupe des élus écologistes ne votera pas le Règlement Local de Publicité de l’Eurometropole de Strasbourg.</p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Conseil de l'Eurométropole
                    [category#6@term] => Interventions
                    [category#7@term] => Ville et Eurométropole
                    [date_timestamp] => 1561727700
                )

            [5] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Quartier du Wacken : pour une remise à plat en partenariat avec Schilick !
                    [link#] => 1
                    [link] => https://elus-strasbourg.eelv.fr/2019/06/28/quartier-du-wacken-pour-une-remise-a-plat-en-partenariat-avec-schilick/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Fri, 28 Jun 2019 13:00:09 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 7
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Conseil de l'Eurométropole
                            [subject#6] => Interventions
                            [subject#7] => Ville et Eurométropole
                        )

                    [category#] => 7
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Conseil de l'Eurométropole
                    [category#6] => Interventions
                    [category#7] => Ville et Eurométropole
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=5004
                    [description#] => 1
                    [description] => Conseil de l'Eurométropole du 28/06/2019 POINT 29 - Quartier du Wacken : réaménagement des rues Louis Pasteur à Schiltigheim, Frédéric-Guillaume Raiffeisen et Jean Wenger-Valentin à Strasbourg - Lancement d’une concertation préalable avec le public. ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <h3><strong>Conseil de l&rsquo;Eurométropole du 28/06/2019</strong></h3>
<h3><strong>POINT 29 &#8211; </strong>Quartier du Wacken : réaménagement des rues Louis Pasteur à Schiltigheim, Frédéric-Guillaume Raiffeisen et Jean Wenger-Valentin à Strasbourg &#8211; Lancement d’une concertation préalable avec le public.</h3>
<h3>Patrick Maciejewski, pour le groupe des élu.e.s écologistes et citoyens</h3>
<p>Monsieur le Président,</p>
<p>Ma collègue a déjà dit l’essentiel. Effectivement, c’est un projet dense, complètement adossé à Schiltigheim et Schiltigheim n’a pas été consultée ou vraiment à la marge sur l’évolution de ce projet du Wacken.</p>
<p>Et pour nous, c’est un vrai problème de ne pas avoir cette concertation et entre autres, de ne pas être vraiment associés dans les études d’impact sur notre territoire.</p>
<p>C’est un problème car cette association n’est pas faite et c’est un peu le rôle de l’Eurométropole de faire sortir Strasbourg d’une conception un peu égoïste de cette zone, alors que Schiltigheim est extrêmement impactée par ce projet qui aura d’énormes conséquences sur la circulation.</p>
<p>L’objet est, parallèlement à cette concertation sur une partie très segmentée du projet, de ré-élargir l’ensemble. Je pense que l’évolution d’aujourd’hui de cette zone, avec les différents additifs et révisions qu’il y a pu y avoir, nécessite une remise à plat de l’ensemble du projet et des impacts, entre autres de l’impact environnemental. Cette remise à plat doit être faite en partenariat avec la ville de Schiltigheim.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => Conseil de l'Eurométropole du 28/06/2019 POINT 29 - Quartier du Wacken : réaménagement des rues Louis Pasteur à Schiltigheim, Frédéric-Guillaume Raiffeisen et Jean Wenger-Valentin à Strasbourg - Lancement d’une concertation préalable avec le public. ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <h3><strong>Conseil de l&rsquo;Eurométropole du 28/06/2019</strong></h3>
<h3><strong>POINT 29 &#8211; </strong>Quartier du Wacken : réaménagement des rues Louis Pasteur à Schiltigheim, Frédéric-Guillaume Raiffeisen et Jean Wenger-Valentin à Strasbourg &#8211; Lancement d’une concertation préalable avec le public.</h3>
<h3>Patrick Maciejewski, pour le groupe des élu.e.s écologistes et citoyens</h3>
<p>Monsieur le Président,</p>
<p>Ma collègue a déjà dit l’essentiel. Effectivement, c’est un projet dense, complètement adossé à Schiltigheim et Schiltigheim n’a pas été consultée ou vraiment à la marge sur l’évolution de ce projet du Wacken.</p>
<p>Et pour nous, c’est un vrai problème de ne pas avoir cette concertation et entre autres, de ne pas être vraiment associés dans les études d’impact sur notre territoire.</p>
<p>C’est un problème car cette association n’est pas faite et c’est un peu le rôle de l’Eurométropole de faire sortir Strasbourg d’une conception un peu égoïste de cette zone, alors que Schiltigheim est extrêmement impactée par ce projet qui aura d’énormes conséquences sur la circulation.</p>
<p>L’objet est, parallèlement à cette concertation sur une partie très segmentée du projet, de ré-élargir l’ensemble. Je pense que l’évolution d’aujourd’hui de cette zone, avec les différents additifs et révisions qu’il y a pu y avoir, nécessite une remise à plat de l’ensemble du projet et des impacts, entre autres de l’impact environnemental. Cette remise à plat doit être faite en partenariat avec la ville de Schiltigheim.</p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Conseil de l'Eurométropole
                    [category#6@term] => Interventions
                    [category#7@term] => Ville et Eurométropole
                    [date_timestamp] => 1561726809
                )

            [6] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Quartier du Wacken : quel est l’impact environnemental de l’ensemble du projet?
                    [link#] => 1
                    [link] => https://elus-strasbourg.eelv.fr/2019/06/28/quartier-du-wacken-quel-est-limpact-environnemental-de-lensemble-du-projet/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Fri, 28 Jun 2019 12:55:12 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 7
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Conseil de l'Eurométropole
                            [subject#6] => Interventions
                            [subject#7] => Ville et Eurométropole
                        )

                    [category#] => 7
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Conseil de l'Eurométropole
                    [category#6] => Interventions
                    [category#7] => Ville et Eurométropole
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=4984
                    [description#] => 1
                    [description] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/06/Andrée-Wacken-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Conseil de l'Eurométropole du 28 juin 2019 Point 29. Quartier du Wacken : réaménagement des rues Louis Pasteur à Schiltigheim, Frédéric-Guillaume Raiffeisen et Jean Wenger-Valentin à Strasbourg - Lancement d'une concertation préalable avec le public ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/06/Andrée-Wacken-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Conseil de l&rsquo;Eurométropole du 28 juin 2019</h3>
<h3>Point 29. Quartier du Wacken : réaménagement des rues Louis Pasteur à Schiltigheim, Frédéric-Guillaume Raiffeisen et Jean Wenger-Valentin à Strasbourg &#8211; Lancement d&rsquo;une concertation préalable avec le public</h3>
<h3>Andrée Buchmann, pour le groupe des élu.e.s écologistes et citoyens</h3>
<p>Monsieur le Président, chers collègues,</p>
<p>Merci beaucoup.</p>
<p>Mon intervention concerne principalement la méthode.</p>
<p>Ce sujet est un sujet de grande importance pour la Ville de Strasbourg et pour l’Eurométropole. Or la délibération a été présentée en Commission « urbanisme » et en Commission « économie » sans plan, sans carte, sans explication détaillée. Et je parle de ce qui est projeté au mur et qui aurait pu apporter des commentaires de la part des élus, des collègues et de l’administration.</p>
<p>La Ville de Schiltigheim, fortement impactée, n’a pas été approchée pour une réflexion préalable de fond et découvre par la délibération que des travaux sont prévus rue Pasteur.</p>
<p>Le Projet Archipel est un immense projet, déjà ancien, et qui a beaucoup évolué. Pour l’instant, il accueille 6 00O emplois, et 6 000 emplois supplémentaires sont envisagés. A cela s’ajoutent du logement, le PEX, un parking de plus de 900 places, le BHNS gare centrale-parlement européen, qui va aussi consommer de l’espace.</p>
<p>Ce projet immense est présenté de manière saucissonnée.</p>
<p>Quel est l’impact environnemental de l’ensemble du projet?</p>
<p>La pression sur la commune de Schiltigheim est considérable :</p>
<ul>
<li>la rue Pasteur devant l’Hôpital qui figure dans la délibération.</li>
<li>l’axe est ouest qui avait été envisagé pour délester la place de Haguenau ne semble pas abandonné</li>
<li>le parc de l’Aar suscite toujours la convoitise du Crédit Mutuel qui souhaite construire sa passerelle et sa route le long de l’Aar</li>
<li>le flux de voitures prévu en augmentation place de Haguenau, sur la A35, sur les bretelles va générer une pollution atmosphérique supplémentaire qui pèse lourdement sur notre commune.</li>
</ul>
<p>Et ce n’est pas le boulevard urbain induisant une très petite diminution de trafic qui fera tomber le niveau de pollution.</p>
<p>Notre commune est déjà handicapée par la pollution de l’air produite par les choix strasbourgeois. Ainsi nous avons des soucis pour l’entrée sud de notre ville. La route de Bischwiller et la route du Général De Gaulle ont une charge de trafic importante.</p>
<p>L’installation d’une école indispensable dans le quartier Fischer inquiète déjà les parents pour des raisons de pollution atmosphérique.</p>
<p>Strasbourg se développe et semble rejeter les nuisances sur les autres communes.</p>
<p>La Ville de Schiltigheim demande à être associée en amont aux réflexions et aux choix de la  Ville de Strasbourg sur des projets riverains, et à fortiori quand les projets sont aussi eurométropolitains : Wacken, PEX, place de Haguenau, BHNS gare-parlement, etc.).</p>
<p>Une question que nous nous posons : pourquoi ne pas saisir comme maître d’ouvrage l’autorité environnementale sur l’ensemble du projet sans attendre la décision du préfet pour du cas par cas ?</p>
<p>Dans l’attente d’être traités en partenaires, nous nous abstenons et attendons une réunion de travail opérationnel le plus rapidement possible en notre commune.</p>
<p>&nbsp;</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/06/Andrée-Wacken-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Conseil de l'Eurométropole du 28 juin 2019 Point 29. Quartier du Wacken : réaménagement des rues Louis Pasteur à Schiltigheim, Frédéric-Guillaume Raiffeisen et Jean Wenger-Valentin à Strasbourg - Lancement d'une concertation préalable avec le public ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/06/Andrée-Wacken-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Conseil de l&rsquo;Eurométropole du 28 juin 2019</h3>
<h3>Point 29. Quartier du Wacken : réaménagement des rues Louis Pasteur à Schiltigheim, Frédéric-Guillaume Raiffeisen et Jean Wenger-Valentin à Strasbourg &#8211; Lancement d&rsquo;une concertation préalable avec le public</h3>
<h3>Andrée Buchmann, pour le groupe des élu.e.s écologistes et citoyens</h3>
<p>Monsieur le Président, chers collègues,</p>
<p>Merci beaucoup.</p>
<p>Mon intervention concerne principalement la méthode.</p>
<p>Ce sujet est un sujet de grande importance pour la Ville de Strasbourg et pour l’Eurométropole. Or la délibération a été présentée en Commission « urbanisme » et en Commission « économie » sans plan, sans carte, sans explication détaillée. Et je parle de ce qui est projeté au mur et qui aurait pu apporter des commentaires de la part des élus, des collègues et de l’administration.</p>
<p>La Ville de Schiltigheim, fortement impactée, n’a pas été approchée pour une réflexion préalable de fond et découvre par la délibération que des travaux sont prévus rue Pasteur.</p>
<p>Le Projet Archipel est un immense projet, déjà ancien, et qui a beaucoup évolué. Pour l’instant, il accueille 6 00O emplois, et 6 000 emplois supplémentaires sont envisagés. A cela s’ajoutent du logement, le PEX, un parking de plus de 900 places, le BHNS gare centrale-parlement européen, qui va aussi consommer de l’espace.</p>
<p>Ce projet immense est présenté de manière saucissonnée.</p>
<p>Quel est l’impact environnemental de l’ensemble du projet?</p>
<p>La pression sur la commune de Schiltigheim est considérable :</p>
<ul>
<li>la rue Pasteur devant l’Hôpital qui figure dans la délibération.</li>
<li>l’axe est ouest qui avait été envisagé pour délester la place de Haguenau ne semble pas abandonné</li>
<li>le parc de l’Aar suscite toujours la convoitise du Crédit Mutuel qui souhaite construire sa passerelle et sa route le long de l’Aar</li>
<li>le flux de voitures prévu en augmentation place de Haguenau, sur la A35, sur les bretelles va générer une pollution atmosphérique supplémentaire qui pèse lourdement sur notre commune.</li>
</ul>
<p>Et ce n’est pas le boulevard urbain induisant une très petite diminution de trafic qui fera tomber le niveau de pollution.</p>
<p>Notre commune est déjà handicapée par la pollution de l’air produite par les choix strasbourgeois. Ainsi nous avons des soucis pour l’entrée sud de notre ville. La route de Bischwiller et la route du Général De Gaulle ont une charge de trafic importante.</p>
<p>L’installation d’une école indispensable dans le quartier Fischer inquiète déjà les parents pour des raisons de pollution atmosphérique.</p>
<p>Strasbourg se développe et semble rejeter les nuisances sur les autres communes.</p>
<p>La Ville de Schiltigheim demande à être associée en amont aux réflexions et aux choix de la  Ville de Strasbourg sur des projets riverains, et à fortiori quand les projets sont aussi eurométropolitains : Wacken, PEX, place de Haguenau, BHNS gare-parlement, etc.).</p>
<p>Une question que nous nous posons : pourquoi ne pas saisir comme maître d’ouvrage l’autorité environnementale sur l’ensemble du projet sans attendre la décision du préfet pour du cas par cas ?</p>
<p>Dans l’attente d’être traités en partenaires, nous nous abstenons et attendons une réunion de travail opérationnel le plus rapidement possible en notre commune.</p>
<p>&nbsp;</p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Conseil de l'Eurométropole
                    [category#6@term] => Interventions
                    [category#7@term] => Ville et Eurométropole
                    [date_timestamp] => 1561726512
                )

            [7] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Pour que Schiltigheim soit associée aux projets strasbourgeois qui impactent la commune
                    [link#] => 1
                    [link] => https://elus-strasbourg.eelv.fr/2019/06/28/pour-que-schiltigheim-soit-associee-aux-projets-strasbourgeois-qui-impactent-la-commune/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Fri, 28 Jun 2019 12:00:33 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 7
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Conseil de l'Eurométropole
                            [subject#6] => Interventions
                            [subject#7] => Ville et Eurométropole
                        )

                    [category#] => 7
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Conseil de l'Eurométropole
                    [category#6] => Interventions
                    [category#7] => Ville et Eurométropole
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=5008
                    [description#] => 1
                    [description] => Conseil de l'Eurométropole du 28/06/2019 POINT 25 - Avenant n° 28 à la convention de concession relative à la réalisation des infrastructures de transports en commun et à l'exploitation de l'ensemble du réseau urbain et non urbain de transports en commun de l'Eurométropole de Strasbourg. ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <h3><strong>Conseil de l&rsquo;Eurométropole du 28/06/2019</strong></h3>
<h3><strong>POINT 25 &#8211; </strong>Avenant n° 28 à la convention de concession relative à la réalisation des infrastructures de transports en commun et à l&rsquo;exploitation de l&rsquo;ensemble du réseau urbain et non urbain de transports en commun de l&rsquo;Eurométropole de Strasbourg.</h3>
<h3>Andrée Buchmann, pour le groupe des élu.e.s écologistes et citoyens</h3>
<p>Une remarque courte, Monsieur le Président.</p>
<p>Nous souhaiterions en tant que Ville de Schiltigheim être associés à des décisions qui peuvent aussi engager l’avenir des choix stratégiques que nous faisons en tant que Ville de Schiltigheim. Le BHNS va partir de la gare. Vous savez que nous avons un projet de tram qui va jusqu’à la gare centrale et nous ne souhaitons pas que dans un an ou dans 6 mois, on nous dise « votre projet de tram vers la gare centrale est impossible parce qu’il y a déjà une occupation de l’espace qui est faite par d’autres modes de déplacement ».</p>
<p>Ma demande est une demande vraiment de la Ville, que l’on soit plus associés à tous ces choix pour ne pas être pénalisés.</p>
<p>Nous ne voterons pas contre.</p>
<p>Merci</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => Conseil de l'Eurométropole du 28/06/2019 POINT 25 - Avenant n° 28 à la convention de concession relative à la réalisation des infrastructures de transports en commun et à l'exploitation de l'ensemble du réseau urbain et non urbain de transports en commun de l'Eurométropole de Strasbourg. ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <h3><strong>Conseil de l&rsquo;Eurométropole du 28/06/2019</strong></h3>
<h3><strong>POINT 25 &#8211; </strong>Avenant n° 28 à la convention de concession relative à la réalisation des infrastructures de transports en commun et à l&rsquo;exploitation de l&rsquo;ensemble du réseau urbain et non urbain de transports en commun de l&rsquo;Eurométropole de Strasbourg.</h3>
<h3>Andrée Buchmann, pour le groupe des élu.e.s écologistes et citoyens</h3>
<p>Une remarque courte, Monsieur le Président.</p>
<p>Nous souhaiterions en tant que Ville de Schiltigheim être associés à des décisions qui peuvent aussi engager l’avenir des choix stratégiques que nous faisons en tant que Ville de Schiltigheim. Le BHNS va partir de la gare. Vous savez que nous avons un projet de tram qui va jusqu’à la gare centrale et nous ne souhaitons pas que dans un an ou dans 6 mois, on nous dise « votre projet de tram vers la gare centrale est impossible parce qu’il y a déjà une occupation de l’espace qui est faite par d’autres modes de déplacement ».</p>
<p>Ma demande est une demande vraiment de la Ville, que l’on soit plus associés à tous ces choix pour ne pas être pénalisés.</p>
<p>Nous ne voterons pas contre.</p>
<p>Merci</p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Conseil de l'Eurométropole
                    [category#6@term] => Interventions
                    [category#7@term] => Ville et Eurométropole
                    [date_timestamp] => 1561723233
                )

            [8] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Un bilan financier en demi-teinte : quid de la prise en compte de la transition écologique et solidaire ?
                    [link#] => 1
                    [link] => https://elus-strasbourg.eelv.fr/2019/06/28/un-bilan-financier-en-demi-teinte-ou-est-lurgence-ecologique-et-solidaire/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Fri, 28 Jun 2019 09:44:40 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 7
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Conseil de l'Eurométropole
                            [subject#6] => Interventions
                            [subject#7] => Ville et Eurométropole
                        )

                    [category#] => 7
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Conseil de l'Eurométropole
                    [category#6] => Interventions
                    [category#7] => Ville et Eurométropole
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=4979
                    [description#] => 1
                    [description] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/06/Point3_Compte-administratif_DD-302x150.png" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Conseil de l’Eurométropole de Strasbourg – 28 juin 2019 Intervention de Danielle Dambach, pour le groupe des élu.e.s écologistes et citoyens, ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/06/Point3_Compte-administratif_DD-302x150.png" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Conseil de l’Eurométropole de Strasbourg – 28 juin 2019</h3>
<h3>Intervention de Danielle Dambach, pour le groupe des élu.e.s écologistes et citoyens,</h3>
<h3><strong>Point 3 : Approbation du compte administratif 2018 de l’Eurométropole de Strasbourg</strong></h3>
<p>Monsieur le Président, Chers collègues,</p>
<p>Nous votons aujourd’hui le dernier compte administratif du mandat.</p>
<p>D’une année sur l’autre, nous pouvons voir la réalité de nos dépenses, de nos recettes mais également la conformité de nos actions avec nos orientations politiques.</p>
<p>Aujourd’hui, quel bilan tirons-nous depuis le compte administratif de 2015 ?</p>
<p>En 2016, le groupe des élus écologistes donnait 4 piliers pour une bonne gestion budgétaire :</p>
<ul>
<li><strong>L’exemplarité et la sobriété : </strong></li>
</ul>
<p>Nous saluons ce compte administratif 2018 qui témoigne d’une situation financière saine et maîtrisée. La répartition de nos investissements sur 2018 et leur évolution montre qu’ils sont pour partie en phase avec les ambitions que le groupe des élus écologistes avaient portées.</p>
<ul>
<li>6M€ pour renforcer notre réseau de transports en commun et offrir un maillage plus dense, c’est 9.6M€ de plus qu’en 2017. Il est nécessaire, au vu de l’urgence climatique, de poursuivre ces investissements pour que chaque habitant puisse avoir accès à un mode de transports collectifs.</li>
<li>2M€ pour continuer la transition écologique, qui devra être assurée par la mise en place effective du Plan Climat 2030 qui interviendra dans toutes nos politiques publiques. C’est 11.5M€ de plus qu’en 2017, soit le double, mais c’est encore insuffisant face aux enjeux.</li>
</ul>
<p>Toutefois,</p>
<ul>
<li>4M€ dédiés à l’aménagement du territoire et de l’habitat, c’est un poste en diminution (-4.8M€) alors qu’il serait nécessaire au vu des besoins de l’augmenter.</li>
<li>Le Pacte financier, ce pacte léonin casse la solidarité financière entre les collectivités et l’Etat, et bride l’action locale. M. Darmanin se félicitait récemment du très bon bilan de la gestion des collectivités locales et du très bon fonctionnement de la contractualisation du pacte financier. Mais, je le redis au nom des élus écologistes, à quel prix ? Quelle est la réalité derrière les chiffres ?</li>
<li>Par ailleurs, un point noir dans ce bilan, l’usine d’incinération. La Chambre régionale des comptes Grand Est estime le montant des dépenses et provisions à 81.9M€ en 2016, dont une partie a été financée par les excédents des budgets annexes de l’eau et de l’assainissement.</li>
</ul>
<p>&nbsp;</p>
<ul>
<li><strong>La modération fiscale </strong>:</li>
</ul>
<p>Le cap fixé au DOB et les engagements sont tenus en la matière. Les ressources fiscales, qui représentent 42% des recettes réelles nettes totales sont en hausse grâce au dynamisme des bases légèrement plus importantes que ce qui était prévu pour le budget 2018.</p>
<p>Cette exemplarité par les chiffres financiers nous amène au 3ème pilier, celui de <strong>l’amélioration de la qualité du service rendu au public.</strong></p>
<p>Alors, Oui, nos dépenses de fonctionnement ont diminué avec la baisse des dépenses de personnel. Oui, ces dépenses respectent les critères de 1.2% du Pacte financier. Mais, encore une fois, à quel prix ? Celui des conditions de travail de nos agents ? Celui du bien-être des Eurométropolitains ? Ou encore celui de la qualité de notre service public ?</p>
<p>Un seul exemple : la baisse des prestations de nettoyage rendue aux communes a des retombées négatives.</p>
<p>Car derrière le bilan comptable et les indicateurs financiers, il y a une pluralité de réalités humaines qui ont un coût !</p>
<p>Qu’en est-il de la réalité du quotidien des habitants de nos communes, de notre service public local, du bien-être des agents qui le font vivre ? Ils sont les premiers touchés par les restrictions imposées par le pacte financier et par la baisse continuelle de la DGF (-35.3M€ en 5 ans).</p>
<p>&nbsp;</p>
<ul>
<li><strong>Recherche de financements européens et innovants</strong></li>
</ul>
<p>La recherche des financements européens n’est pas encore systématisée dans nos pratiques. Elle est pourtant nécessaire pour trouver des solutions de financement aux projets eurométropolitains. Quels outils avons-nous aujourd’hui pour évaluer leur impact dans les différents projets ? Savons-nous finalement, après un silence de l’Etat à ce sujet, si les dépenses qui bénéficient de financements européens seront détourées du Pacte financier ?</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>En conclusion Monsieur Le Président, chers collègues, nous voterons ce compte administratif qui se révèle au final positif malgré un cadre national qui nous assujettit et nous bride, alors que la gestion des collectivités est exemplaire.</p>
<p>Mais nous regrettons que le bilan des 4 dernières années reste en demi-teinte. En effet, nous n’avons pas pris toute la mesure de l’urgence écologique et sociale. Urgence qui s’accélère, qui s’emballe !</p>
<p>On le voit bien avec les canicules plus fréquentes, plus fortes. L’accessibilité des transports en commun à toutes et à tous, ne doit pas être un simple affichage mais doit devenir une mesure structurelle.</p>
<p>Au vu de l’urgence écologique, climatique, nous avons la responsabilité de changer cette méthode qui nous coûte cher, trop cher ! On le voit bien avec les coûts exorbitants de l’usine d’incinération, ceux pour lutter contre les coulées de boues, parce que nous nous accrochons encore à l’agriculture intensive. On le voit aussi avec les dépenses faites pour que notre eau reste potable ou celles liées à la pollution de l’air.</p>
<p>Et je ne parlerai pas des grands projets climaticides (GCO, A35, les infrastructures routières ou l’aéroport) qui sont en totale incohérence avec le Plan Climat que nous avons tous votés dans cette assemblée.</p>
<p>Monsieur le Président, chers collègues, nous avons la responsabilité d’orienter l’argent public vers des investissements qui prennent en compte les enjeux environnementaux et de santé.</p>
<p>Nos droits fondamentaux sont touchés. Il est grand temps de prendre le virage non négociable de la transition écologique et solidaire qui doit être la MATRICE de tout budget à venir à l’Eurométropole de Strasbourg.</p>
<p>Je vous remercie.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/06/Point3_Compte-administratif_DD-302x150.png" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Conseil de l’Eurométropole de Strasbourg – 28 juin 2019 Intervention de Danielle Dambach, pour le groupe des élu.e.s écologistes et citoyens, ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/06/Point3_Compte-administratif_DD-302x150.png" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Conseil de l’Eurométropole de Strasbourg – 28 juin 2019</h3>
<h3>Intervention de Danielle Dambach, pour le groupe des élu.e.s écologistes et citoyens,</h3>
<h3><strong>Point 3 : Approbation du compte administratif 2018 de l’Eurométropole de Strasbourg</strong></h3>
<p>Monsieur le Président, Chers collègues,</p>
<p>Nous votons aujourd’hui le dernier compte administratif du mandat.</p>
<p>D’une année sur l’autre, nous pouvons voir la réalité de nos dépenses, de nos recettes mais également la conformité de nos actions avec nos orientations politiques.</p>
<p>Aujourd’hui, quel bilan tirons-nous depuis le compte administratif de 2015 ?</p>
<p>En 2016, le groupe des élus écologistes donnait 4 piliers pour une bonne gestion budgétaire :</p>
<ul>
<li><strong>L’exemplarité et la sobriété : </strong></li>
</ul>
<p>Nous saluons ce compte administratif 2018 qui témoigne d’une situation financière saine et maîtrisée. La répartition de nos investissements sur 2018 et leur évolution montre qu’ils sont pour partie en phase avec les ambitions que le groupe des élus écologistes avaient portées.</p>
<ul>
<li>6M€ pour renforcer notre réseau de transports en commun et offrir un maillage plus dense, c’est 9.6M€ de plus qu’en 2017. Il est nécessaire, au vu de l’urgence climatique, de poursuivre ces investissements pour que chaque habitant puisse avoir accès à un mode de transports collectifs.</li>
<li>2M€ pour continuer la transition écologique, qui devra être assurée par la mise en place effective du Plan Climat 2030 qui interviendra dans toutes nos politiques publiques. C’est 11.5M€ de plus qu’en 2017, soit le double, mais c’est encore insuffisant face aux enjeux.</li>
</ul>
<p>Toutefois,</p>
<ul>
<li>4M€ dédiés à l’aménagement du territoire et de l’habitat, c’est un poste en diminution (-4.8M€) alors qu’il serait nécessaire au vu des besoins de l’augmenter.</li>
<li>Le Pacte financier, ce pacte léonin casse la solidarité financière entre les collectivités et l’Etat, et bride l’action locale. M. Darmanin se félicitait récemment du très bon bilan de la gestion des collectivités locales et du très bon fonctionnement de la contractualisation du pacte financier. Mais, je le redis au nom des élus écologistes, à quel prix ? Quelle est la réalité derrière les chiffres ?</li>
<li>Par ailleurs, un point noir dans ce bilan, l’usine d’incinération. La Chambre régionale des comptes Grand Est estime le montant des dépenses et provisions à 81.9M€ en 2016, dont une partie a été financée par les excédents des budgets annexes de l’eau et de l’assainissement.</li>
</ul>
<p>&nbsp;</p>
<ul>
<li><strong>La modération fiscale </strong>:</li>
</ul>
<p>Le cap fixé au DOB et les engagements sont tenus en la matière. Les ressources fiscales, qui représentent 42% des recettes réelles nettes totales sont en hausse grâce au dynamisme des bases légèrement plus importantes que ce qui était prévu pour le budget 2018.</p>
<p>Cette exemplarité par les chiffres financiers nous amène au 3ème pilier, celui de <strong>l’amélioration de la qualité du service rendu au public.</strong></p>
<p>Alors, Oui, nos dépenses de fonctionnement ont diminué avec la baisse des dépenses de personnel. Oui, ces dépenses respectent les critères de 1.2% du Pacte financier. Mais, encore une fois, à quel prix ? Celui des conditions de travail de nos agents ? Celui du bien-être des Eurométropolitains ? Ou encore celui de la qualité de notre service public ?</p>
<p>Un seul exemple : la baisse des prestations de nettoyage rendue aux communes a des retombées négatives.</p>
<p>Car derrière le bilan comptable et les indicateurs financiers, il y a une pluralité de réalités humaines qui ont un coût !</p>
<p>Qu’en est-il de la réalité du quotidien des habitants de nos communes, de notre service public local, du bien-être des agents qui le font vivre ? Ils sont les premiers touchés par les restrictions imposées par le pacte financier et par la baisse continuelle de la DGF (-35.3M€ en 5 ans).</p>
<p>&nbsp;</p>
<ul>
<li><strong>Recherche de financements européens et innovants</strong></li>
</ul>
<p>La recherche des financements européens n’est pas encore systématisée dans nos pratiques. Elle est pourtant nécessaire pour trouver des solutions de financement aux projets eurométropolitains. Quels outils avons-nous aujourd’hui pour évaluer leur impact dans les différents projets ? Savons-nous finalement, après un silence de l’Etat à ce sujet, si les dépenses qui bénéficient de financements européens seront détourées du Pacte financier ?</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>En conclusion Monsieur Le Président, chers collègues, nous voterons ce compte administratif qui se révèle au final positif malgré un cadre national qui nous assujettit et nous bride, alors que la gestion des collectivités est exemplaire.</p>
<p>Mais nous regrettons que le bilan des 4 dernières années reste en demi-teinte. En effet, nous n’avons pas pris toute la mesure de l’urgence écologique et sociale. Urgence qui s’accélère, qui s’emballe !</p>
<p>On le voit bien avec les canicules plus fréquentes, plus fortes. L’accessibilité des transports en commun à toutes et à tous, ne doit pas être un simple affichage mais doit devenir une mesure structurelle.</p>
<p>Au vu de l’urgence écologique, climatique, nous avons la responsabilité de changer cette méthode qui nous coûte cher, trop cher ! On le voit bien avec les coûts exorbitants de l’usine d’incinération, ceux pour lutter contre les coulées de boues, parce que nous nous accrochons encore à l’agriculture intensive. On le voit aussi avec les dépenses faites pour que notre eau reste potable ou celles liées à la pollution de l’air.</p>
<p>Et je ne parlerai pas des grands projets climaticides (GCO, A35, les infrastructures routières ou l’aéroport) qui sont en totale incohérence avec le Plan Climat que nous avons tous votés dans cette assemblée.</p>
<p>Monsieur le Président, chers collègues, nous avons la responsabilité d’orienter l’argent public vers des investissements qui prennent en compte les enjeux environnementaux et de santé.</p>
<p>Nos droits fondamentaux sont touchés. Il est grand temps de prendre le virage non négociable de la transition écologique et solidaire qui doit être la MATRICE de tout budget à venir à l’Eurométropole de Strasbourg.</p>
<p>Je vous remercie.</p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Conseil de l'Eurométropole
                    [category#6@term] => Interventions
                    [category#7@term] => Ville et Eurométropole
                    [date_timestamp] => 1561715080
                )

            [9] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Accompagnons les entreprises pour un dernier KM plus sain pour les habitants
                    [link#] => 1
                    [link] => https://elus-strasbourg.eelv.fr/2019/06/24/accompagnons-les-entreprises-pour-un-dernier-km-plus-sain-pour-les-habitants/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Mon, 24 Jun 2019 20:14:10 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 6
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Conseil Municipal
                            [subject#6] => Interventions
                        )

                    [category#] => 6
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Conseil Municipal
                    [category#6] => Interventions
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=4977
                    [description#] => 1
                    [description] => Conseil Municipal du 24 juin 2019 Point 39. Installation classée pour la protection de l'environnement - Demande d'autorisation environnementale ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <h3>Conseil Municipal du 24 juin 2019</h3>
<h3>Point 39. Installation classée pour la protection de l&rsquo;environnement &#8211; Demande d&rsquo;autorisation environnementale</h3>
<h3>Pierre Ozenne, pour le groupe des élu.e.s écologistes</h3>
<p>Monsieur le Maire, chers collègues,</p>
<p>La société « Sappe » souhaite se développer afin de pouvoir augmenter ses capacités de traitement des gravois et terres polluées issues de retraitement de sites, c’est à dire, réparer des méfaits d’activités pour convertir des sites conformes à nos standards contemporains.</p>
<p>Cette société s’inscrit pleinement dans l’économie circulaire dans le domaine du BTP et permet de limiter la prédation des ressources naturelles par les activités humaines.</p>
<p>Le positionnement de cette société au Port Autonome de Strasbourg est idéal afin de pouvoir pleinement jouer la carte de la multimodalité : rail, fluviale et routier.</p>
<p>Par ailleurs, ce site est pertinent car situé au cœur de notre agglomération, par définition, l’espace qui comprend les potentiels de production de déchets BTP.</p>
<p>C’est pourquoi, il me parait important de conforter les installations de cette entreprise sur son site.</p>
<p>Il est certain que la question du dernier kilomètre suscite des inquiétudes, notamment le transport routier.</p>
<p>Je pense que notre collectivité doit être aux côtés des entreprises afin que les moyens de transport qui assurent le dernier kilomètre soit réalisés par des engins limitant les nuisances sur la santé des habitants de notre ville. Ceci en proposant systématiquement des solutions de substitution aux transports routiers.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => Conseil Municipal du 24 juin 2019 Point 39. Installation classée pour la protection de l'environnement - Demande d'autorisation environnementale ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <h3>Conseil Municipal du 24 juin 2019</h3>
<h3>Point 39. Installation classée pour la protection de l&rsquo;environnement &#8211; Demande d&rsquo;autorisation environnementale</h3>
<h3>Pierre Ozenne, pour le groupe des élu.e.s écologistes</h3>
<p>Monsieur le Maire, chers collègues,</p>
<p>La société « Sappe » souhaite se développer afin de pouvoir augmenter ses capacités de traitement des gravois et terres polluées issues de retraitement de sites, c’est à dire, réparer des méfaits d’activités pour convertir des sites conformes à nos standards contemporains.</p>
<p>Cette société s’inscrit pleinement dans l’économie circulaire dans le domaine du BTP et permet de limiter la prédation des ressources naturelles par les activités humaines.</p>
<p>Le positionnement de cette société au Port Autonome de Strasbourg est idéal afin de pouvoir pleinement jouer la carte de la multimodalité : rail, fluviale et routier.</p>
<p>Par ailleurs, ce site est pertinent car situé au cœur de notre agglomération, par définition, l’espace qui comprend les potentiels de production de déchets BTP.</p>
<p>C’est pourquoi, il me parait important de conforter les installations de cette entreprise sur son site.</p>
<p>Il est certain que la question du dernier kilomètre suscite des inquiétudes, notamment le transport routier.</p>
<p>Je pense que notre collectivité doit être aux côtés des entreprises afin que les moyens de transport qui assurent le dernier kilomètre soit réalisés par des engins limitant les nuisances sur la santé des habitants de notre ville. Ceci en proposant systématiquement des solutions de substitution aux transports routiers.</p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Conseil Municipal
                    [category#6@term] => Interventions
                    [date_timestamp] => 1561407250
                )

        )

    [channel] => Array
        (
            [title#] => 1
            [title] => Elus écologistes et citoyens de la Ville et de l'Eurométropole de Strasbourg
            [atom] => Array
                (
                    [link#] => 1
                    [link@] => href,rel,type
                    [link@href] => https://elus-strasbourg.eelv.fr/feed/
                    [link@rel] => self
                    [link@type] => application/rss+xml
                )

            [link#] => 1
            [link] => https://elus-strasbourg.eelv.fr
            [description#] => 1
            [description] => Site des élu-e-s écologistes et citoyen-nes de la Ville de Strasbourg
            [lastbuilddate#] => 1
            [lastbuilddate] => Fri, 13 Sep 2019 09:56:25 +0200
            [language#] => 1
            [language] => fr-FR
            [sy] => Array
                (
                    [updateperiod#] => 1
                    [updateperiod] => hourly
                    [updatefrequency#] => 1
                    [updatefrequency] => 1
                )

            [generator#] => 1
            [generator] => https://wordpress.org/?v=4.9.11
            [tagline#] => 1
            [tagline] => Site des élu-e-s écologistes et citoyen-nes de la Ville de Strasbourg
            [subtitle#] => 1
            [subtitle] => Site des élu-e-s écologistes et citoyen-nes de la Ville de Strasbourg
        )

    [textinput] => Array
        (
        )

    [image] => Array
        (
        )

    [feed_type] => RSS
    [feed_version] => 2.0
    [encoding] => UTF-8
    [_source_encoding] => 
    [ERROR] => 
    [WARNING] => 
    [_ATOM_CONTENT_CONSTRUCTS] => Array
        (
            [0] => content
            [1] => summary
            [2] => title
            [3] => info
            [4] => tagline
            [5] => copyright
            [6] => rights
            [7] => subtitle
        )

    [_XHTML_CONTENT_CONSTRUCTS] => Array
        (
            [0] => body
            [1] => div
        )

    [_KNOWN_ENCODINGS] => Array
        (
            [0] => UTF-8
            [1] => US-ASCII
            [2] => ISO-8859-1
        )

    [stack] => Array
        (
        )

    [inchannel] => 
    [initem] => 
    [incontent] => Array
        (
        )

    [exclude_top] => 
    [intextinput] => 
    [inimage] => 
    [current_namespace] => 
    [current_category] => 0
    [last_modified] => Fri, 13 Sep 2019 09:56:25 GMT

    [etag] => "d3e04184857427828f5fdba68804c8f9"

    [rss_origin] => 5
)