Index Strasbourg curieux Strasbourg à la loupe

Agenda curieux :: Actu des sites Strasbourgeois :: Hébergement strasbourgeois

Strasbourg à la loupe » Elus ecologistes et verts de la Ville de Strasbourg

Sites

41978 articles (41164 non lus) dans 281 sites

Exposition Exposition (1407 non lus)
Concert / soirée Concert / soirée (3807 non lus)
Guide / média Guide / média (12923 non lus)
Média_vidéo Média_vidéo (1132 non lus)
Projection Projection (48 non lus)
Politique / social Politique / social (12952 non lus)
théâtre théâtre (840 non lus)
Artiste Artiste (209 non lus)
Inclassables Inclassables (370 non lus)
Edition/bd/imprimerie Edition/bd/imprimerie (1954 non lus)
Vélo transport Vélo transport (1331 non lus)
Monde Numérique Monde Numérique (1724 non lus)
Monde Numérique Média Monde Numérique Média (580 non lus)
Nature et Agriculture Nature et Agriculture (1015 non lus)
Vie/assoc Quartiers Vie/assoc Quartiers (872 non lus)
 «  Expand/Collapse
MagpieRSS Object
(
    [parser] => Resource id #19
    [current_item] => Array
        (
        )

    [items] => Array
        (
            [0] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Objectif zéro déchet : retour sur notre action à l’Eurométropole
                    [link#] => 1
                    [link] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/2019/01/31/objectif-zero-dechet-retour-sur-notre-action-a-leurometropole/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Thu, 31 Jan 2019 15:50:47 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 5
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Vos élu-e-s
                        )

                    [category#] => 5
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Vos élu-e-s
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=4774
                    [description#] => 1
                    [description] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/01/Jeanne_vidéo-FEVE_TZDZG-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Merci à La FEVE pour la mise en valeur de notre action pour une Eurométropole \"Zéro déchet zéro gaspillage\" ! ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/01/Jeanne_vidéo-FEVE_TZDZG-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><p>Merci à <a class="profileLink" href="https://www.facebook.com/federationelusverts/?__tn__=K-R&amp;eid=ARBiJd394wSXlphcKCq8dETpvknCGGZsVUm6luf4XOWVdfGlGZ9UZ9taNY21v-4wmNU8v7U2yv8CxiAv&amp;fref=mentions&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARAdy_CJjXhpp_WsRp2jKsXdolJmZ8yR0woUvNUwlGP1VSKZDyA9kcy276yKdsugMF4W2kpJIWBRzEp-JBtKScsjope4KdWZCz_8EVjSH1l9uRypuZI-wpgwmm8ecUL_EQmkYr9oqXLdA3SEFawgAezXhza4KobKHCGEeHxfFQf7QowmWlmzQ10FI168ZkWMCUzmKmFAEU5TuGpvvjQfvQk63ebNi6HdSfWFaXUUfMXFjxUE5B-Pse5MSEByv9TE3IDWPNZdRQuwNjjYZoLM-qOlDO4CdxXShebuqVJF2qEN4lSAFnjznNedAjguQNvgTGp4lokQgfpW9PI-42mIDobvtAyVcjLwrH3ZW-O7bkWfvFuo8EuoPCoAjprxBpN_kZUJJgiMCE4jasfxyJeVfJWd0hDTspruXClgxMGv1gVWzOL0Zh8tDckthLXP8QhCiRhaNV855ZBKIYdYGTc3fFTQGNz4XDCLvWqL3Zqr8fW_hjaWhB6iNaFjRdjVT_w_ZE-7" data-hovercard="/ajax/hovercard/page.php?id=564124520343702&amp;extragetparams=%7B%22__tn__%22%3A%22%2CdK-R-R%22%2C%22eid%22%3A%22ARBiJd394wSXlphcKCq8dETpvknCGGZsVUm6luf4XOWVdfGlGZ9UZ9taNY21v-4wmNU8v7U2yv8CxiAv%22%2C%22fref%22%3A%22mentions%22%7D" data-hovercard-prefer-more-content-show="1">La FEVE</a> pour la mise en valeur de notre action pour une Eurométropole « Zéro déchet zéro gaspillage » !<br />
Jeanne Barseghian, anciennement conseillère eurométropolitaine déléguée à la réduction et au réemploi des déchets, revient sur les projets que nous avons poussés pour réduire la poubelle bleue et augmenter le réemploi.<br />
Au menu : réduction des déchets à la source avec la fin des barquettes plastiques dans les cantines, réemploi avec la collecte des textiles, recyclage avec un projet pilote de collecte des bio déchets par triporteur, et tarification incitative.</p>
<p><a class="_58cn" href="https://www.facebook.com/hashtag/objectifz?source=feed_text&amp;epa=HASHTAG&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARAdy_CJjXhpp_WsRp2jKsXdolJmZ8yR0woUvNUwlGP1VSKZDyA9kcy276yKdsugMF4W2kpJIWBRzEp-JBtKScsjope4KdWZCz_8EVjSH1l9uRypuZI-wpgwmm8ecUL_EQmkYr9oqXLdA3SEFawgAezXhza4KobKHCGEeHxfFQf7QowmWlmzQ10FI168ZkWMCUzmKmFAEU5TuGpvvjQfvQk63ebNi6HdSfWFaXUUfMXFjxUE5B-Pse5MSEByv9TE3IDWPNZdRQuwNjjYZoLM-qOlDO4CdxXShebuqVJF2qEN4lSAFnjznNedAjguQNvgTGp4lokQgfpW9PI-42mIDobvtAyVcjLwrH3ZW-O7bkWfvFuo8EuoPCoAjprxBpN_kZUJJgiMCE4jasfxyJeVfJWd0hDTspruXClgxMGv1gVWzOL0Zh8tDckthLXP8QhCiRhaNV855ZBKIYdYGTc3fFTQGNz4XDCLvWqL3Zqr8fW_hjaWhB6iNaFjRdjVT_w_ZE-7&amp;__tn__=%2ANK-R" data-ft="{&quot;type&quot;:104,&quot;tn&quot;:&quot;*N&quot;}"><span class="_5afx"><span class="_58cl _5afz" aria-label="hashtag">#</span><span class="_58cm">ObjectifZ</span></span></a> <a class="_58cn" href="https://www.facebook.com/hashtag/z%C3%A9rod%C3%A9chetz%C3%A9rogaspillage?source=feed_text&amp;epa=HASHTAG&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARAdy_CJjXhpp_WsRp2jKsXdolJmZ8yR0woUvNUwlGP1VSKZDyA9kcy276yKdsugMF4W2kpJIWBRzEp-JBtKScsjope4KdWZCz_8EVjSH1l9uRypuZI-wpgwmm8ecUL_EQmkYr9oqXLdA3SEFawgAezXhza4KobKHCGEeHxfFQf7QowmWlmzQ10FI168ZkWMCUzmKmFAEU5TuGpvvjQfvQk63ebNi6HdSfWFaXUUfMXFjxUE5B-Pse5MSEByv9TE3IDWPNZdRQuwNjjYZoLM-qOlDO4CdxXShebuqVJF2qEN4lSAFnjznNedAjguQNvgTGp4lokQgfpW9PI-42mIDobvtAyVcjLwrH3ZW-O7bkWfvFuo8EuoPCoAjprxBpN_kZUJJgiMCE4jasfxyJeVfJWd0hDTspruXClgxMGv1gVWzOL0Zh8tDckthLXP8QhCiRhaNV855ZBKIYdYGTc3fFTQGNz4XDCLvWqL3Zqr8fW_hjaWhB6iNaFjRdjVT_w_ZE-7&amp;__tn__=%2ANK-R" data-ft="{&quot;type&quot;:104,&quot;tn&quot;:&quot;*N&quot;}"><span class="_5afx"><span class="_58cl _5afz" aria-label="hashtag">#</span><span class="_58cm">ZéroDéchetZéroGaspillage</span></span></a></p>
<p><iframe src="//www.youtube.com/embed/J-TmVrVWflg?feature=youtu" width="560" height="314" allowfullscreen="allowfullscreen"></iframe></p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/01/Jeanne_vidéo-FEVE_TZDZG-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Merci à La FEVE pour la mise en valeur de notre action pour une Eurométropole \"Zéro déchet zéro gaspillage\" ! ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/01/Jeanne_vidéo-FEVE_TZDZG-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><p>Merci à <a class="profileLink" href="https://www.facebook.com/federationelusverts/?__tn__=K-R&amp;eid=ARBiJd394wSXlphcKCq8dETpvknCGGZsVUm6luf4XOWVdfGlGZ9UZ9taNY21v-4wmNU8v7U2yv8CxiAv&amp;fref=mentions&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARAdy_CJjXhpp_WsRp2jKsXdolJmZ8yR0woUvNUwlGP1VSKZDyA9kcy276yKdsugMF4W2kpJIWBRzEp-JBtKScsjope4KdWZCz_8EVjSH1l9uRypuZI-wpgwmm8ecUL_EQmkYr9oqXLdA3SEFawgAezXhza4KobKHCGEeHxfFQf7QowmWlmzQ10FI168ZkWMCUzmKmFAEU5TuGpvvjQfvQk63ebNi6HdSfWFaXUUfMXFjxUE5B-Pse5MSEByv9TE3IDWPNZdRQuwNjjYZoLM-qOlDO4CdxXShebuqVJF2qEN4lSAFnjznNedAjguQNvgTGp4lokQgfpW9PI-42mIDobvtAyVcjLwrH3ZW-O7bkWfvFuo8EuoPCoAjprxBpN_kZUJJgiMCE4jasfxyJeVfJWd0hDTspruXClgxMGv1gVWzOL0Zh8tDckthLXP8QhCiRhaNV855ZBKIYdYGTc3fFTQGNz4XDCLvWqL3Zqr8fW_hjaWhB6iNaFjRdjVT_w_ZE-7" data-hovercard="/ajax/hovercard/page.php?id=564124520343702&amp;extragetparams=%7B%22__tn__%22%3A%22%2CdK-R-R%22%2C%22eid%22%3A%22ARBiJd394wSXlphcKCq8dETpvknCGGZsVUm6luf4XOWVdfGlGZ9UZ9taNY21v-4wmNU8v7U2yv8CxiAv%22%2C%22fref%22%3A%22mentions%22%7D" data-hovercard-prefer-more-content-show="1">La FEVE</a> pour la mise en valeur de notre action pour une Eurométropole « Zéro déchet zéro gaspillage » !<br />
Jeanne Barseghian, anciennement conseillère eurométropolitaine déléguée à la réduction et au réemploi des déchets, revient sur les projets que nous avons poussés pour réduire la poubelle bleue et augmenter le réemploi.<br />
Au menu : réduction des déchets à la source avec la fin des barquettes plastiques dans les cantines, réemploi avec la collecte des textiles, recyclage avec un projet pilote de collecte des bio déchets par triporteur, et tarification incitative.</p>
<p><a class="_58cn" href="https://www.facebook.com/hashtag/objectifz?source=feed_text&amp;epa=HASHTAG&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARAdy_CJjXhpp_WsRp2jKsXdolJmZ8yR0woUvNUwlGP1VSKZDyA9kcy276yKdsugMF4W2kpJIWBRzEp-JBtKScsjope4KdWZCz_8EVjSH1l9uRypuZI-wpgwmm8ecUL_EQmkYr9oqXLdA3SEFawgAezXhza4KobKHCGEeHxfFQf7QowmWlmzQ10FI168ZkWMCUzmKmFAEU5TuGpvvjQfvQk63ebNi6HdSfWFaXUUfMXFjxUE5B-Pse5MSEByv9TE3IDWPNZdRQuwNjjYZoLM-qOlDO4CdxXShebuqVJF2qEN4lSAFnjznNedAjguQNvgTGp4lokQgfpW9PI-42mIDobvtAyVcjLwrH3ZW-O7bkWfvFuo8EuoPCoAjprxBpN_kZUJJgiMCE4jasfxyJeVfJWd0hDTspruXClgxMGv1gVWzOL0Zh8tDckthLXP8QhCiRhaNV855ZBKIYdYGTc3fFTQGNz4XDCLvWqL3Zqr8fW_hjaWhB6iNaFjRdjVT_w_ZE-7&amp;__tn__=%2ANK-R" data-ft="{&quot;type&quot;:104,&quot;tn&quot;:&quot;*N&quot;}"><span class="_5afx"><span class="_58cl _5afz" aria-label="hashtag">#</span><span class="_58cm">ObjectifZ</span></span></a> <a class="_58cn" href="https://www.facebook.com/hashtag/z%C3%A9rod%C3%A9chetz%C3%A9rogaspillage?source=feed_text&amp;epa=HASHTAG&amp;__xts__%5B0%5D=68.ARAdy_CJjXhpp_WsRp2jKsXdolJmZ8yR0woUvNUwlGP1VSKZDyA9kcy276yKdsugMF4W2kpJIWBRzEp-JBtKScsjope4KdWZCz_8EVjSH1l9uRypuZI-wpgwmm8ecUL_EQmkYr9oqXLdA3SEFawgAezXhza4KobKHCGEeHxfFQf7QowmWlmzQ10FI168ZkWMCUzmKmFAEU5TuGpvvjQfvQk63ebNi6HdSfWFaXUUfMXFjxUE5B-Pse5MSEByv9TE3IDWPNZdRQuwNjjYZoLM-qOlDO4CdxXShebuqVJF2qEN4lSAFnjznNedAjguQNvgTGp4lokQgfpW9PI-42mIDobvtAyVcjLwrH3ZW-O7bkWfvFuo8EuoPCoAjprxBpN_kZUJJgiMCE4jasfxyJeVfJWd0hDTspruXClgxMGv1gVWzOL0Zh8tDckthLXP8QhCiRhaNV855ZBKIYdYGTc3fFTQGNz4XDCLvWqL3Zqr8fW_hjaWhB6iNaFjRdjVT_w_ZE-7&amp;__tn__=%2ANK-R" data-ft="{&quot;type&quot;:104,&quot;tn&quot;:&quot;*N&quot;}"><span class="_5afx"><span class="_58cl _5afz" aria-label="hashtag">#</span><span class="_58cm">ZéroDéchetZéroGaspillage</span></span></a></p>
<p><iframe src="//www.youtube.com/embed/J-TmVrVWflg?feature=youtu" width="560" height="314" allowfullscreen="allowfullscreen"></iframe></p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Vos élu-e-s
                    [date_timestamp] => 1548949847
                )

            [1] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Réduction des déchets : nous devons aller plus loin et nous fixer des objectifs pour la fin du mandat ! Conseil de l’EMS du 25/01/2019
                    [link#] => 1
                    [link] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/2019/01/25/reduction-des-dechets-nous-devons-aller-plus-loin-et-nous-fixer-des-objectifs-pour-la-fin-du-mandat/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Fri, 25 Jan 2019 10:28:53 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 7
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Conseil de l'Eurométropole
                            [subject#6] => Interventions
                            [subject#7] => Ville et Eurométropole
                        )

                    [category#] => 7
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Conseil de l'Eurométropole
                    [category#6] => Interventions
                    [category#7] => Ville et Eurométropole
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=4765
                    [description#] => 1
                    [description] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/01/Gestion-des-déchets_JB-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Jeanne Barseghian, pour le groupe des élu.e.s écologistes Point 20 : avenir du financement du Service Public de Gestion des Déchets sur le territoire de l'EMS ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/01/Gestion-des-déchets_JB-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Jeanne Barseghian, pour le groupe des élu.e.s écologistes</h3>
<p><strong>Point 20 : avenir du financement du Service Public de Gestion des Déchets sur le territoire de l&rsquo;EMS</strong></p>
<p>Monsieur le Président, mes cher.es collègues,</p>
<p>Pour le groupe des élu.es écologistes, cette délibération va globalement dans le bon sens parce qu’elle commence à donner une vision des changements à venir pour le service public de gestion des déchets, aussi bien sur les modes de collecte des déchets que sur la question de financement du service.</p>
<p>Il  s’agit de changements profonds,  importants, que notre groupe a proposé dès le début du mandat et auxquels nous avons travaillé activement ces dernières années.</p>
<p>Deux changements principaux vont changer le quotidien des habitant.es de l’Eurométropole :</p>
<ul>
<li><strong>Le renforcement du tri sélectif :</strong> le bac jaune accueillera bientôt tous les emballages (loi 2022). La collecte des biodéchets (ou déchets organiques), qui représentent aujourd’hui presque 1 tiers de nos poubelles bleues. Je pense que personne n’a besoin d’un dessin pour comprendre qu’incinérer, donc brûler des déchets gorgés d’eau, ce n’est pas la panacée énergétique…</li>
<li><strong>Le passage à une tarification plus juste</strong>, avec une part indexée sur le volume de déchets produits. Si les écologistes mais de nombreux autres élu.es ici sont favorables à cette logique, c’est parce qu’on sait aujourd’hui que couplée à la gestion séparée des biodéchets, une telle tarification incitative est un levier majeur pour une tendre localement vers le zéro déchet. Ne l’oublions pas, l’objectif est bien de réduire au maximum notre production de déchets et surtout le volume de notre poubelle bleue. (Aux sceptiques qui disent que le zéro déchet est impossible, et bien faites le test : sortez de votre poubelle bleue les biodéchets et les emballages, et vous verrez qu’il ne restera pas grand-chose !)</li>
</ul>
<p>Donc le cap est le bon, mais quelques interrogations et bémols sur cette délibération :</p>
<ul>
<li>Quelles mesures pour les producteurs de moins de 770 L/semaine ?1,38m3, ce n’est pas rien !</li>
</ul>
<ul>
<li>Redevance spéciale : très bien mais il faut muscler davantage les clauses environnementales dans nos marchés publics (chantiers BTP) ! Notre groupe demande que le comité « achats publics et DD » travaille sur cette question (SPASER)</li>
<li>De même, si on dit aux entreprises que c’est formidable d’utiliser la chaleur et la vapeur issue de la combustion de déchets/de ressources, on n’est pas cohérent. Brûler des déchets, c’est détruire des ressources. Le meilleur déchet, c’est celui qu’on ne produit pas (lutte contre le tout-jetable, allonger la durée de vie des objets en les réparant, en leur donnant une 2<sup>nde</sup> vie etc.). Plan de sortie de l’incinération !</li>
<li>Dernier bémol : le calendrier (TI horizon 2026). La plupart des réalisations devraient voir le jour durant le prochain mandat. Notre groupe souhaiterait qu’un maximum d’expérimentations puisse déjà voir le jour sur des sites pilotes.</li>
</ul>
<p>Même si, en ce début d’année,  à entendre les un.es et les autres, on pourrait presque penser qu’on est déjà en 2020, mais en fait non, nous sommes bien en janvier 2019, et il reste donc plus d’une année de mandat ! Et une année de mandat, ça permet de faire encore pas mal de choses.</p>
<p>Nous aimerions avoir une vision plus claire des résultats atteints d’ici la fin du mandat (cf objectifs).</p>
<p>Il faut communiquer largement et clairement sur ces orientations, préparer notre territoire en partenariat avec les communes, qui ont tout leur rôle à jouer dans la proximité, les acteurs économiques, l’ESS, les collectifs citoyens&#8230;</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/01/Gestion-des-déchets_JB-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Jeanne Barseghian, pour le groupe des élu.e.s écologistes Point 20 : avenir du financement du Service Public de Gestion des Déchets sur le territoire de l'EMS ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/01/Gestion-des-déchets_JB-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Jeanne Barseghian, pour le groupe des élu.e.s écologistes</h3>
<p><strong>Point 20 : avenir du financement du Service Public de Gestion des Déchets sur le territoire de l&rsquo;EMS</strong></p>
<p>Monsieur le Président, mes cher.es collègues,</p>
<p>Pour le groupe des élu.es écologistes, cette délibération va globalement dans le bon sens parce qu’elle commence à donner une vision des changements à venir pour le service public de gestion des déchets, aussi bien sur les modes de collecte des déchets que sur la question de financement du service.</p>
<p>Il  s’agit de changements profonds,  importants, que notre groupe a proposé dès le début du mandat et auxquels nous avons travaillé activement ces dernières années.</p>
<p>Deux changements principaux vont changer le quotidien des habitant.es de l’Eurométropole :</p>
<ul>
<li><strong>Le renforcement du tri sélectif :</strong> le bac jaune accueillera bientôt tous les emballages (loi 2022). La collecte des biodéchets (ou déchets organiques), qui représentent aujourd’hui presque 1 tiers de nos poubelles bleues. Je pense que personne n’a besoin d’un dessin pour comprendre qu’incinérer, donc brûler des déchets gorgés d’eau, ce n’est pas la panacée énergétique…</li>
<li><strong>Le passage à une tarification plus juste</strong>, avec une part indexée sur le volume de déchets produits. Si les écologistes mais de nombreux autres élu.es ici sont favorables à cette logique, c’est parce qu’on sait aujourd’hui que couplée à la gestion séparée des biodéchets, une telle tarification incitative est un levier majeur pour une tendre localement vers le zéro déchet. Ne l’oublions pas, l’objectif est bien de réduire au maximum notre production de déchets et surtout le volume de notre poubelle bleue. (Aux sceptiques qui disent que le zéro déchet est impossible, et bien faites le test : sortez de votre poubelle bleue les biodéchets et les emballages, et vous verrez qu’il ne restera pas grand-chose !)</li>
</ul>
<p>Donc le cap est le bon, mais quelques interrogations et bémols sur cette délibération :</p>
<ul>
<li>Quelles mesures pour les producteurs de moins de 770 L/semaine ?1,38m3, ce n’est pas rien !</li>
</ul>
<ul>
<li>Redevance spéciale : très bien mais il faut muscler davantage les clauses environnementales dans nos marchés publics (chantiers BTP) ! Notre groupe demande que le comité « achats publics et DD » travaille sur cette question (SPASER)</li>
<li>De même, si on dit aux entreprises que c’est formidable d’utiliser la chaleur et la vapeur issue de la combustion de déchets/de ressources, on n’est pas cohérent. Brûler des déchets, c’est détruire des ressources. Le meilleur déchet, c’est celui qu’on ne produit pas (lutte contre le tout-jetable, allonger la durée de vie des objets en les réparant, en leur donnant une 2<sup>nde</sup> vie etc.). Plan de sortie de l’incinération !</li>
<li>Dernier bémol : le calendrier (TI horizon 2026). La plupart des réalisations devraient voir le jour durant le prochain mandat. Notre groupe souhaiterait qu’un maximum d’expérimentations puisse déjà voir le jour sur des sites pilotes.</li>
</ul>
<p>Même si, en ce début d’année,  à entendre les un.es et les autres, on pourrait presque penser qu’on est déjà en 2020, mais en fait non, nous sommes bien en janvier 2019, et il reste donc plus d’une année de mandat ! Et une année de mandat, ça permet de faire encore pas mal de choses.</p>
<p>Nous aimerions avoir une vision plus claire des résultats atteints d’ici la fin du mandat (cf objectifs).</p>
<p>Il faut communiquer largement et clairement sur ces orientations, préparer notre territoire en partenariat avec les communes, qui ont tout leur rôle à jouer dans la proximité, les acteurs économiques, l’ESS, les collectifs citoyens&#8230;</p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Conseil de l'Eurométropole
                    [category#6@term] => Interventions
                    [category#7@term] => Ville et Eurométropole
                    [date_timestamp] => 1548412133
                )

            [2] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Les pesticides, les produits phytosanitaires, on n’en peut plus ! Conseil de l’EMS du 25/01/19
                    [link#] => 1
                    [link] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/2019/01/25/les-pesticides-les-produits-phytosanitaires-on-nen-peut-plus-francoise-schaetzel-en-conseil-de-lems/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Fri, 25 Jan 2019 09:51:33 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 7
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Conseil de l'Eurométropole
                            [subject#6] => Interventions
                            [subject#7] => Ville et Eurométropole
                        )

                    [category#] => 7
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Conseil de l'Eurométropole
                    [category#6] => Interventions
                    [category#7] => Ville et Eurométropole
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=4762
                    [description#] => 1
                    [description] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/01/Eau-FS-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Françoise Schaetzel, pour le groupe des élu.e.s écologistes, Point 19 : Convention de partenariat (2018 - 2022) avec l'Agence de l'eau, la région grand-Est, la chambre d'agriculture d'Alsace, la Préfecture de la Région Grand-Est, la Commission locale de l'eau du SAGE III Nappe Rhin pour la mise en place de contrats territoriaux de solutions en faveur e la qualité de la nappe d'Alsace.  ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/01/Eau-FS-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Françoise Schaetzel, pour le groupe des élu.e.s écologistes,</h3>
<p><strong>Point 19 : Convention de partenariat (2018 &#8211; 2022) avec l&rsquo;Agence de l&rsquo;eau, la région grand-Est, la chambre d&rsquo;agriculture d&rsquo;Alsace, la Préfecture de la Région Grand-Est, la Commission locale de l&rsquo;eau du SAGE III Nappe Rhin pour la mise en place de contrats territoriaux de solutions en faveur e la qualité de la nappe d&rsquo;Alsace. </strong></p>
<p>Mes chers collègues,</p>
<p>Les pesticides, les produits phytosanitaires,  on n’en peut plus ! on en trouve partout, même dans les couches culottes des bébés, comme nous le révèle la dernière étude de l’Anses.</p>
<p>Du coup on est content d’apprendre qu’il n’y a pas de captage dégradé au niveau du territoire de l’Eurométropole sachant qu’il nous faut rester vigilant : pas dégradé ne veut pas dire exempt de produits phytosanitaires, mais simplement en dessous des valeurs limite réglementaire alors que l’on sait que beaucoup de ces produits ont des effets sanitaires quelles que soient les doses. Pas dégradé : tant mieux, mais pour combien de temps devrait on rajouter sachant que la nappe phréatique ne connait pas nos frontières administratives. On apprend que l’Etat poursuit l’enfouissement des déchets à Stocamine, à l&rsquo;encontre des élus locaux.</p>
<p>C’est bien pour cela et par solidarité avec nos concitoyens qu’il est tout à fait justifié que nous nous engagions dans ce partenariat en faveur de la qualité de la nappe phréatique sur l’ensemble du territoire alsacien et des aquifères du Sundgau.</p>
<p>Cependant, vu l’imprégnation de nos milieux par ces produits chimiques, nous estimons que cette convention n’est pas à la hauteur des enjeux de préservation de la qualité de l’eau.  Il ne s’agit en effet pas de la première convention. D’autres ont été signés par le passé, près de 40 ans qu’on tente de lutter pour maintenir la qualité de cette ressource rare qu’est  l’eau.</p>
<p>Or, force est de constater que la nappe continue à se dégrader. Bien sûr on peut se féliciter d’une stabilisation en ce qui concerne les nitrates Mais il y a explosion des produits phytosanitaires : Les derniers relevés de l’observatoire de la nappe constatent que, en 7 ans, le nombre de pesticides relevés dans nos eaux a plus que triplé : De 43 constatés en 2009, on passe à 137 en 2016. Et les points de captage présentant des concentrations dépassant la limite ne vont pas en décroissant.</p>
<p>Nous ne pouvons plus, nous ne devons plus l’accepter. Les dégâts sur la biodiversité, les oiseaux les insectes sont connus. Les dégats humains, les  effets sanitaires de cette imprégnation générale de nos milieux sont de mieux en mieux connus : cancers, maladies neuro dégénératives, effets sur le développement de l’enfant etc</p>
<p>Si nous voulons ne serait-ce qu’atteindre les objectifs de restauration de la qualité de l’eau qu’ affiche la convention et ne pas faire le coup du plan Ecophyto, qui, je vous le rappelle,  avait dans un premier temps fixé des objectifs de réduction de moitié des produits phytosanitaires à échéance 2018  et a du reculer l’échéance à 2025, il faut qu’il y ait plus de contraintes. Cette convention  prévoit par exemple, d’apporter son aide à la conversion en agriculture bio des exploitations agricoles y compris dans les aires d’alimentation des captages dégradés mais seulement pour ceux qui le souhaitent. Nous ne sous estimons pas les efforts qui sont faits par des agriculteurs de plus en plus nombreux à vouloir se convertir au bio en déplorant d’ailleurs qu’ils soient insuffisamment aidés : rappelons l’arrêt décidé par ce gouvernement des aides au maintien de l’agriculture biologique, destinées à stabiliser et pérenniser une jeune exploitation bio. Mais la moindre des choses, mes chers collègues, serait d’imposer le bio dans ces zones ultra sensibles que sont les aires de captage. Il nous faut trouver des leviers pour inciter fortement ceux qui ne veulent pas bouger.</p>
<p>Nous reconnaissons cependant que cette délib va dans le bon sens, parce qu’elle engage l’ensemble des parties prenantes, depuis l’agence de l’eau jusqu’aux agriculteurs ou distributeurs de phytosanitaires dans la poursuite d’un objectif commun d’amélioration de la qualité de l’eau. C’est pourquoi, mes chers collègues, nous la voterons j’allais dire malgré tout, en regrettant son manque d’ambition.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/01/Eau-FS-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Françoise Schaetzel, pour le groupe des élu.e.s écologistes, Point 19 : Convention de partenariat (2018 - 2022) avec l'Agence de l'eau, la région grand-Est, la chambre d'agriculture d'Alsace, la Préfecture de la Région Grand-Est, la Commission locale de l'eau du SAGE III Nappe Rhin pour la mise en place de contrats territoriaux de solutions en faveur e la qualité de la nappe d'Alsace.  ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/01/Eau-FS-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Françoise Schaetzel, pour le groupe des élu.e.s écologistes,</h3>
<p><strong>Point 19 : Convention de partenariat (2018 &#8211; 2022) avec l&rsquo;Agence de l&rsquo;eau, la région grand-Est, la chambre d&rsquo;agriculture d&rsquo;Alsace, la Préfecture de la Région Grand-Est, la Commission locale de l&rsquo;eau du SAGE III Nappe Rhin pour la mise en place de contrats territoriaux de solutions en faveur e la qualité de la nappe d&rsquo;Alsace. </strong></p>
<p>Mes chers collègues,</p>
<p>Les pesticides, les produits phytosanitaires,  on n’en peut plus ! on en trouve partout, même dans les couches culottes des bébés, comme nous le révèle la dernière étude de l’Anses.</p>
<p>Du coup on est content d’apprendre qu’il n’y a pas de captage dégradé au niveau du territoire de l’Eurométropole sachant qu’il nous faut rester vigilant : pas dégradé ne veut pas dire exempt de produits phytosanitaires, mais simplement en dessous des valeurs limite réglementaire alors que l’on sait que beaucoup de ces produits ont des effets sanitaires quelles que soient les doses. Pas dégradé : tant mieux, mais pour combien de temps devrait on rajouter sachant que la nappe phréatique ne connait pas nos frontières administratives. On apprend que l’Etat poursuit l’enfouissement des déchets à Stocamine, à l&rsquo;encontre des élus locaux.</p>
<p>C’est bien pour cela et par solidarité avec nos concitoyens qu’il est tout à fait justifié que nous nous engagions dans ce partenariat en faveur de la qualité de la nappe phréatique sur l’ensemble du territoire alsacien et des aquifères du Sundgau.</p>
<p>Cependant, vu l’imprégnation de nos milieux par ces produits chimiques, nous estimons que cette convention n’est pas à la hauteur des enjeux de préservation de la qualité de l’eau.  Il ne s’agit en effet pas de la première convention. D’autres ont été signés par le passé, près de 40 ans qu’on tente de lutter pour maintenir la qualité de cette ressource rare qu’est  l’eau.</p>
<p>Or, force est de constater que la nappe continue à se dégrader. Bien sûr on peut se féliciter d’une stabilisation en ce qui concerne les nitrates Mais il y a explosion des produits phytosanitaires : Les derniers relevés de l’observatoire de la nappe constatent que, en 7 ans, le nombre de pesticides relevés dans nos eaux a plus que triplé : De 43 constatés en 2009, on passe à 137 en 2016. Et les points de captage présentant des concentrations dépassant la limite ne vont pas en décroissant.</p>
<p>Nous ne pouvons plus, nous ne devons plus l’accepter. Les dégâts sur la biodiversité, les oiseaux les insectes sont connus. Les dégats humains, les  effets sanitaires de cette imprégnation générale de nos milieux sont de mieux en mieux connus : cancers, maladies neuro dégénératives, effets sur le développement de l’enfant etc</p>
<p>Si nous voulons ne serait-ce qu’atteindre les objectifs de restauration de la qualité de l’eau qu’ affiche la convention et ne pas faire le coup du plan Ecophyto, qui, je vous le rappelle,  avait dans un premier temps fixé des objectifs de réduction de moitié des produits phytosanitaires à échéance 2018  et a du reculer l’échéance à 2025, il faut qu’il y ait plus de contraintes. Cette convention  prévoit par exemple, d’apporter son aide à la conversion en agriculture bio des exploitations agricoles y compris dans les aires d’alimentation des captages dégradés mais seulement pour ceux qui le souhaitent. Nous ne sous estimons pas les efforts qui sont faits par des agriculteurs de plus en plus nombreux à vouloir se convertir au bio en déplorant d’ailleurs qu’ils soient insuffisamment aidés : rappelons l’arrêt décidé par ce gouvernement des aides au maintien de l’agriculture biologique, destinées à stabiliser et pérenniser une jeune exploitation bio. Mais la moindre des choses, mes chers collègues, serait d’imposer le bio dans ces zones ultra sensibles que sont les aires de captage. Il nous faut trouver des leviers pour inciter fortement ceux qui ne veulent pas bouger.</p>
<p>Nous reconnaissons cependant que cette délib va dans le bon sens, parce qu’elle engage l’ensemble des parties prenantes, depuis l’agence de l’eau jusqu’aux agriculteurs ou distributeurs de phytosanitaires dans la poursuite d’un objectif commun d’amélioration de la qualité de l’eau. C’est pourquoi, mes chers collègues, nous la voterons j’allais dire malgré tout, en regrettant son manque d’ambition.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Conseil de l'Eurométropole
                    [category#6@term] => Interventions
                    [category#7@term] => Ville et Eurométropole
                    [date_timestamp] => 1548409893
                )

            [3] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Pour une fiscalité au service de la justice sociale et écologique !
                    [link#] => 1
                    [link] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/2019/01/24/pour-une-fiscalite-au-service-de-la-justice-sociale-et-ecologique/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Thu, 24 Jan 2019 11:04:28 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 4
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Tribunes
                        )

                    [category#] => 4
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Tribunes
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=4759
                    [description#] => 1
                    [description] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/01/StrasMag_jan-fev19_pour-une-fiscalité-au-service-de-la-justice-sociale-et-écologique-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Tribune des élu.e.s écologistes dans le Strasbourg magazine de janvier février Depuis des mois, le gouvernement de Monsieur Macron prétend mettre en œuvre une fiscalité écologique. Il se heurte au grondement de contestations qui s’expriment dans les rues pour dénoncer toute l’incohérence et l’inéquité des réformes fiscales, qui frappent les ménages les plus pauvres et les plus éloignés des centres-villes. De plus, aujourd’hui, seule une infime partie de l’argent collecté est utilisée pour la transition, ce qui en fait une fiscalité détournée et injuste socialement. ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/01/StrasMag_jan-fev19_pour-une-fiscalité-au-service-de-la-justice-sociale-et-écologique-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Tribune des élu.e.s écologistes dans le Strasbourg magazine de janvier février</h3>
<p>Depuis des mois, le gouvernement de Monsieur Macron prétend mettre en œuvre une fiscalité écologique. Il se heurte au grondement de contestations qui s’expriment dans les rues pour dénoncer toute l’incohérence et l’inéquité des réformes fiscales, qui frappent les ménages les plus pauvres et les plus éloignés des centres-villes. De plus, aujourd’hui, seule une infime partie de l’argent collecté est utilisée pour la transition, ce qui en fait une fiscalité détournée et injuste socialement.</p>
<p>Aussi, toute fiscalité écologique ne pourra être acceptée qu’à la condition de proposer des alternatives crédibles, d’accompagner les ménages avec une redistribution équitable et de mener une véritable politique écologique globale.</p>
<p>Le financement de la transition pour un monde vivable passera nécessairement par l’éco-taxe, celles sur le kérosène, le fioul lourd et les aéroports… Ces mesures permettront une contribution renforcée des plus grands pollueurs. A Strasbourg, nous, élus écologistes, portons et soutenons des projets de transition : mobilités alternatives (RER métropolitain, vélo), accompagnement au changement de chaudière, tarification sociale des transports, sortie du diesel, etc.</p>
<p>L’impôt est le ciment de notre société. C’est lui qui, prélevé et redistribué équitablement, contribue au vivre ensemble et à la justice sociale. Face aux défis, réorientons la boussole. Oui à une fiscalité écologique, où chaque euro prélevé permettra de financer l’avenir et de réduire les inégalités.</p>
<p>&nbsp;</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/01/StrasMag_jan-fev19_pour-une-fiscalité-au-service-de-la-justice-sociale-et-écologique-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Tribune des élu.e.s écologistes dans le Strasbourg magazine de janvier février Depuis des mois, le gouvernement de Monsieur Macron prétend mettre en œuvre une fiscalité écologique. Il se heurte au grondement de contestations qui s’expriment dans les rues pour dénoncer toute l’incohérence et l’inéquité des réformes fiscales, qui frappent les ménages les plus pauvres et les plus éloignés des centres-villes. De plus, aujourd’hui, seule une infime partie de l’argent collecté est utilisée pour la transition, ce qui en fait une fiscalité détournée et injuste socialement. ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/01/StrasMag_jan-fev19_pour-une-fiscalité-au-service-de-la-justice-sociale-et-écologique-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Tribune des élu.e.s écologistes dans le Strasbourg magazine de janvier février</h3>
<p>Depuis des mois, le gouvernement de Monsieur Macron prétend mettre en œuvre une fiscalité écologique. Il se heurte au grondement de contestations qui s’expriment dans les rues pour dénoncer toute l’incohérence et l’inéquité des réformes fiscales, qui frappent les ménages les plus pauvres et les plus éloignés des centres-villes. De plus, aujourd’hui, seule une infime partie de l’argent collecté est utilisée pour la transition, ce qui en fait une fiscalité détournée et injuste socialement.</p>
<p>Aussi, toute fiscalité écologique ne pourra être acceptée qu’à la condition de proposer des alternatives crédibles, d’accompagner les ménages avec une redistribution équitable et de mener une véritable politique écologique globale.</p>
<p>Le financement de la transition pour un monde vivable passera nécessairement par l’éco-taxe, celles sur le kérosène, le fioul lourd et les aéroports… Ces mesures permettront une contribution renforcée des plus grands pollueurs. A Strasbourg, nous, élus écologistes, portons et soutenons des projets de transition : mobilités alternatives (RER métropolitain, vélo), accompagnement au changement de chaudière, tarification sociale des transports, sortie du diesel, etc.</p>
<p>L’impôt est le ciment de notre société. C’est lui qui, prélevé et redistribué équitablement, contribue au vivre ensemble et à la justice sociale. Face aux défis, réorientons la boussole. Oui à une fiscalité écologique, où chaque euro prélevé permettra de financer l’avenir et de réduire les inégalités.</p>
<p>&nbsp;</p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Tribunes
                    [date_timestamp] => 1548327868
                )

            [4] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Trottinettes électriques en libre service : soyons vigilant.e.s ! CMStras 21/01/2019
                    [link#] => 1
                    [link] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/2019/01/21/trottinettes-electriques-en-libre-service-soyons-vigilant-e-s-conseil-municipal-du-21-01-19/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Mon, 21 Jan 2019 17:02:34 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 7
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Conseil Municipal
                            [subject#6] => Interventions
                            [subject#7] => Ville et Eurométropole
                        )

                    [category#] => 7
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Conseil Municipal
                    [category#6] => Interventions
                    [category#7] => Ville et Eurométropole
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=4753
                    [description#] => 1
                    [description] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/01/Point-20_trottinettes-électriqes-libre-service_PO-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Pierre Ozenne, pour le groupe des élu.e.s écologistes, Cette délibération vise à mettre en place une démarche innovante : réguler un phénomène qui concerne  un certain nombre de villes en France et en Europe, actuellement de manière anarchique. ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/01/Point-20_trottinettes-électriqes-libre-service_PO-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Pierre Ozenne, pour le groupe des élu.e.s écologistes,</h3>
<p>Cette délibération vise à mettre en place une démarche innovante : réguler un phénomène qui concerne  un certain nombre de villes en France et en Europe, actuellement de manière anarchique.</p>
<p>Anarchique car de nombreux opérateurs inondent littéralement des villes avec des objets en libre-service : vélos et trottinettes, en espérant, quelques années plus tard, être en situation de monopole après extinction des différents concurrents.</p>
<p>De cette anarchie naît de nombreux inconvénients, notamment des vélos et trottinettes abandonnés sur les trottoirs, gênant ainsi les déplacements des piétons entre autres.</p>
<p>Cette délibération permettra d’éviter, je l’espère, la jungle du libre-service au détriment de l’espace public afin d’avoir un espace public sécurisé pour l’ensemble des différents modes qui l’empruntent. En effet, l’organisation du « libre-service », et finalement la limitation indirecte du nombre de candidats devrait limiter des inconvénients et nous doter d’un outil pour agir auprès de l’opérateur qui serait retenu pour fonctionner sur Strasbourg.</p>
<p>Nos points de vigilance :</p>
<ul>
<li>libre-service pourquoi pas, mais pourquoi pas avoir des points fixes dans les endroits les plus tendus, comme dans le centre-ville.</li>
<li>Sur l’alimentation des batteries électriques, nous écologistes, préférons que l’énergie électrique soit issue du renouvelable.</li>
<li>Sur les réels usages des trottinettes, il nous parait intéressant qu’un observatoire soit mis en place pour connaître les pratiques et les reports modaux sur cette trottinette. Sont-elles utilisées par des piétons, des automobilistes … ?</li>
<li>le développement des trottinettes se fait sur un modèle économique qui est l’usage des données privées collectées, cet aspect pourrait faire l’objet du cahier des charges.</li>
</ul>
<p>Enfin, il me paraît indispensable de constituer un groupe de travail et de suivi et éventuellement lui permettre d’amender les conditions d’utilisation de l’espace public au-delà de la question financière.</p>
<p>Le groupe écologiste votera cette délibération sur ce dernier point.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/01/Point-20_trottinettes-électriqes-libre-service_PO-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Pierre Ozenne, pour le groupe des élu.e.s écologistes, Cette délibération vise à mettre en place une démarche innovante : réguler un phénomène qui concerne  un certain nombre de villes en France et en Europe, actuellement de manière anarchique. ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/01/Point-20_trottinettes-électriqes-libre-service_PO-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Pierre Ozenne, pour le groupe des élu.e.s écologistes,</h3>
<p>Cette délibération vise à mettre en place une démarche innovante : réguler un phénomène qui concerne  un certain nombre de villes en France et en Europe, actuellement de manière anarchique.</p>
<p>Anarchique car de nombreux opérateurs inondent littéralement des villes avec des objets en libre-service : vélos et trottinettes, en espérant, quelques années plus tard, être en situation de monopole après extinction des différents concurrents.</p>
<p>De cette anarchie naît de nombreux inconvénients, notamment des vélos et trottinettes abandonnés sur les trottoirs, gênant ainsi les déplacements des piétons entre autres.</p>
<p>Cette délibération permettra d’éviter, je l’espère, la jungle du libre-service au détriment de l’espace public afin d’avoir un espace public sécurisé pour l’ensemble des différents modes qui l’empruntent. En effet, l’organisation du « libre-service », et finalement la limitation indirecte du nombre de candidats devrait limiter des inconvénients et nous doter d’un outil pour agir auprès de l’opérateur qui serait retenu pour fonctionner sur Strasbourg.</p>
<p>Nos points de vigilance :</p>
<ul>
<li>libre-service pourquoi pas, mais pourquoi pas avoir des points fixes dans les endroits les plus tendus, comme dans le centre-ville.</li>
<li>Sur l’alimentation des batteries électriques, nous écologistes, préférons que l’énergie électrique soit issue du renouvelable.</li>
<li>Sur les réels usages des trottinettes, il nous parait intéressant qu’un observatoire soit mis en place pour connaître les pratiques et les reports modaux sur cette trottinette. Sont-elles utilisées par des piétons, des automobilistes … ?</li>
<li>le développement des trottinettes se fait sur un modèle économique qui est l’usage des données privées collectées, cet aspect pourrait faire l’objet du cahier des charges.</li>
</ul>
<p>Enfin, il me paraît indispensable de constituer un groupe de travail et de suivi et éventuellement lui permettre d’amender les conditions d’utilisation de l’espace public au-delà de la question financière.</p>
<p>Le groupe écologiste votera cette délibération sur ce dernier point.</p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Conseil Municipal
                    [category#6@term] => Interventions
                    [category#7@term] => Ville et Eurométropole
                    [date_timestamp] => 1548090154
                )

            [5] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Budget 2019 : des axes amorcés pour la transition écologique – Conseil de l’EMS du 19/12/18
                    [link#] => 1
                    [link] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/2018/12/19/budget-2019-des-axes-amorces-pour-la-transition-ecologique-conseil-de-lems-du-19-12-18/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Wed, 19 Dec 2018 11:24:10 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 7
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Conseil de l'Eurométropole
                            [subject#6] => Interventions
                            [subject#7] => Ville et Eurométropole
                        )

                    [category#] => 7
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Conseil de l'Eurométropole
                    [category#6] => Interventions
                    [category#7] => Ville et Eurométropole
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=4748
                    [description#] => 1
                    [description] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/12/Budget-2019-des-axes-amorcés-pour-la-transition-écologique_Danielle-Dambach-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Danielle Dambach, pour le groupe des élu.e.s écologistes Monsieur Le Président, mes chèr.e.s collègues, ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/12/Budget-2019-des-axes-amorcés-pour-la-transition-écologique_Danielle-Dambach-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Danielle Dambach, pour le groupe des élu.e.s écologistes</h3>
<p>Monsieur Le Président, mes chèr.e.s collègues,</p>
<p>Le vote du budget est un rituel important de la vie de notre assemblée. Tout d’abord, je voudrais saluer au nom du groupe des élu.e.s écologistes la qualité du travail effectué par les services de l’Eurométropole, sous la houlette de Caroline Barrière.</p>
<p>Il s’agit d’un budget réalisé dans un contexte national de recentralisation massive et d’incertitudes lourdes sur la fiscalité locale.</p>
<p>Oui nous marchons sur un fil, le gouvernement n’a toujours pas levé le voile sur ses réelles intentions. Je pense ici aux mécanismes de compensation de la taxe d’habitation, un tiers de la fiscalité directe locale de l’Eurométropole. Je parle ici aussi des baisses de financements annoncées par la CAF, l’un de nos partenaires dans les contrats de villes, je parle ensuite des annonces de refonte de la fiscalité locale dans les contours sont pour l’instant opaques. Je parle enfin, de l’état des négociations concernant le pacte financier et les aménagements qui pourraient être apporté. Nous le redisons, le pacte financier est une muselière posée aux collectivités, une recentralisation qui ne dit pas son nom, une épée de Damoclès pour les territoires, une remise en cause profonde de la libre administration des collectivités territoriales.</p>
<p>Alors que la colère grandit dans les territoires, ce sont bien les collectivités territoriales qui agissent au quotidien, qui jouent leur rôle de bouclier social, dans un monde en perpétuelle évolution. L’Etat doit leur garantir des moyens d’actions, dans les mobilités, l’action économique, la transition écologique, pour la construction de logements abordables, pour la rénovation thermique qui sont autant d’actions vertueuses pour la planète,  créatrices d’emplois et de pouvoir d’achats. Ce sont des réponses structurelles à apporter à la crise des gilets jaunes</p>
<p>Compte tenu des objectifs réaffirmés de faire porter 13 milliards d’économies aux collectivités d’ici 2022, nous sommes toujours inquiets quant à nos capacités futures à maintenir une action ambitieuse.</p>
<p>Pour autant, notre collectivité est résiliente et l’a prouvé, suite aux baisses de dotations, nous avons su monsieur le Président, tenir le gouvernail.</p>
<p><strong>Un budget maitrisé pour continuer à agir.</strong></p>
<p>Quelques chiffres pour débuter mon intervention, nous pouvons ensemble constater la bonne gestion financière de l’Eurométropole.Des dépenses de fonctionnement maitrisées et même en baisse liées à la sortie de crise concernant l’usine d’incinération. -16.7 M€ par rapport à 2018, soit -2.3%</p>
<p>Des charges de personnel stables pour la 3<sup>ème</sup> année consécutive. Des charges de la dette en baisse,  une épargne qui se maintien à un bon niveau, avec un taux d’épargne brute de 10% et une capacité de désendettement nettement en dessous des seuils d’alerte avec moins de 8 années annoncées pour 2019.</p>
<p>Ce budget est volontariste. Il se porte à un niveau élevé – 1,3 milliards d’euros avec les budgets annexes, ce budget prévoit 311.7M€ (+12.7M€ par rapport au BP 2018). C’est un soutien majeur apporté au monde économique. Cela démontre notre capacité à agir.</p>
<p>Le cap est tenu, il est permet une stabilité fiscale cette année encore.</p>
<p>Cependant, le pilotage d’une collectivité ne peut se contenter de bons indicateurs. Le budget est d’abord un outil au service du territoire pour assurer le service public et mener des politiques structurantes. Si les indicateurs sont bons, ils ont été obtenus  grâce à des efforts sans précédents qui ont permis d’éviter une catastrophe financière, efforts qui se sont faits au prix d’une pression inédite sur le personnel. Je pense que nous devons tous les saluer pour leurs engagements au quotidien dans le service rendu aux usagers. Sans eux, nous ne pourrions rien faire.</p>
<p>Il est temps de desserrer l’étau et donner des réponses à nos agents en demande d’amélioration de conditions de travail et de moyens humains supplémentaires.</p>
<p>Le budget, je le disais tout à l’heure, est pour nous un outil pour  mener des politiques publiques, il doit marquer des priorités. Pour notre groupe, elles sont claires : c’est engager la transition écologique et solidaire. Pour notre groupe, le moment est particulier, nos désaccords sur le GCO et le soutien prononcées de l’exécutif, nous ont amené à prendre le choix difficile de sortir de l’exécutif. La théorie des petits pas, ne suffit plus, l’urgence climatique ne peut attendre. Malgré ces oppositions sur les compensations liées aux GCO, le soutien aux zones commerciales, la politique RH aujourd’hui trop austère, nous notons des points positifs dans ce budget.</p>
<p>Cela se traduit à travers plusieurs axes :</p>
<p><strong>-Une politique d’habitat social, abordable, à haute performance énergétique. </strong>Notre PLH et notre PLUI sont des outils pertinents qui permettent de conduire un urbanisme et un foncier maitrisé, équilibré, défendant l’intérêt général et non les promoteurs pour bâtir la ville de demain, accessible à toutes et à tous, qui préservent les espaces naturels.</p>
<p>Il faut aussi saluer ici le travail réalisé sur le logement vacant.</p>
<p><strong>Le soutien et la planification d’une gestion de l’énergie sobre et durable,</strong> c’est le sens du plan climat en faisant le choix augmenter la part des énergies renouvelables à 30 voire 40% dans la consommation d’énergie locale d’ici à 2020. Le solaire, la biomasse, le bio-méthane et la géothermie sont les leviers qui nous permettront d’aller vers le 100% renouvelable à terme. <strong><br />
</strong></p>
<p><strong>Une gestion des déchets vertueuse</strong> avec le maintien et le renforcement des engagements pris dans le cadre des appels à projets Territoire Zéro Déchets Zéro Gaspillage. A terme, nous devrons réduire l’incinération à portion congrue, c’est le sens de l’histoire.<br />
Je souhaite aussi attirer l’attention en séance sur le mécontentement croissant dans les communes sur la propreté urbaine, avec l’augmentation démographique, l’augmentation de l’habitat, les budgets et les moyens ne pourront rester constants.</p>
<p><strong>Le développement des transports en commun et leur développement en seconde couronne et en site propre, la mobilité est l’enjeu de demain</strong>. Le droit à la mobilité doit être reconnu comme un droit fondamental. C’est un enjeu majeur d’équilibre territorial, de lutte contre les fractures sociales. Je me permettrait une emphase sur le tram nord, je sais qu’ici certains le contestent, pourtant le secteur nord de l’agglomération est l’un des plus densément peuplés avec des lignes de bus, malgré l’amélioration du cadrant nord, saturées. Ce tram avec l’arrivée de l’ANRU aux Ecrivains, le projet autour de Fischer n’est pas une lubie, c’est une nécessité. Dans la continuité du vote du 28 septembre des schémas des transports collectifs, les études prévues au budget sont nécessaire pour nous aiguiller et aller de l’avant.</p>
<p>De même, la demande en pistes cyclables est forte sur l’ensemble du territoire, nous devons nous en féliciter, c’est aussi un élément de rayonnement et de cadre de vie, nous devons y mettre les moyens,  ces actions seront également positives pour la qualité de l’air, véritable question de santé publique dorénavant.</p>
<p><strong>Une politique pour un développement économique durable riche en emplois</strong></p>
<p>C’est  le sens de la feuille de route développée par la vice présidente en charge Catherine Trautmann, nous devons continuer d’agir pour l’attractivité économique du territoire, dans la recherche, et le numérique où nous sommes un territoire pilote. Nous pouvons en être fièrs.</p>
<p>J’insisterais si vous le permettez, plus particulièrement dans le domaine de l’innovation sociale et de l’économie sociale et solidaire. A l’heure où le gouvernement remet en cause les SCOP, l’Eurométropole de Strasbourg, a la chance de connaître un tissu économique et associatif dans ce domaine extrêmement important, innovant, souvent pionner et référence en France. Gardons ce temps d’avance. De nombreux projets vont dans ce sens : l’AMI French Impact, le projet Kaleidoscop, le développement des SIEG.</p>
<p>C’est aussi la marche en avant sur l’économie circulaire avec le port autonome, et d’autres acteurs qui montrent la voie d’une économie respectueuse des ressources.</p>
<p><strong>Enfin, construire une Eurométropole inclusive et ouverte, c’est agir pour l’égalité territoriale,</strong> j’en parlais tout à l’heure concernant les mobilités, cela doit être vrai aussi pour les équipements publics. Je souhaite remercier l’Eurométropole de son engagement pour la médiathèque nord et rappeler l’importance de la péréquation intercommunale pour des communes parfois plus fragilisées, c’est cette solidarité qui fait notre force.</p>
<p>Car si seul, on peut aller parfois plus vite, c’est ensemble que nous pouvons aller plus loin. Je vous remercie.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/12/Budget-2019-des-axes-amorcés-pour-la-transition-écologique_Danielle-Dambach-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Danielle Dambach, pour le groupe des élu.e.s écologistes Monsieur Le Président, mes chèr.e.s collègues, ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/12/Budget-2019-des-axes-amorcés-pour-la-transition-écologique_Danielle-Dambach-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Danielle Dambach, pour le groupe des élu.e.s écologistes</h3>
<p>Monsieur Le Président, mes chèr.e.s collègues,</p>
<p>Le vote du budget est un rituel important de la vie de notre assemblée. Tout d’abord, je voudrais saluer au nom du groupe des élu.e.s écologistes la qualité du travail effectué par les services de l’Eurométropole, sous la houlette de Caroline Barrière.</p>
<p>Il s’agit d’un budget réalisé dans un contexte national de recentralisation massive et d’incertitudes lourdes sur la fiscalité locale.</p>
<p>Oui nous marchons sur un fil, le gouvernement n’a toujours pas levé le voile sur ses réelles intentions. Je pense ici aux mécanismes de compensation de la taxe d’habitation, un tiers de la fiscalité directe locale de l’Eurométropole. Je parle ici aussi des baisses de financements annoncées par la CAF, l’un de nos partenaires dans les contrats de villes, je parle ensuite des annonces de refonte de la fiscalité locale dans les contours sont pour l’instant opaques. Je parle enfin, de l’état des négociations concernant le pacte financier et les aménagements qui pourraient être apporté. Nous le redisons, le pacte financier est une muselière posée aux collectivités, une recentralisation qui ne dit pas son nom, une épée de Damoclès pour les territoires, une remise en cause profonde de la libre administration des collectivités territoriales.</p>
<p>Alors que la colère grandit dans les territoires, ce sont bien les collectivités territoriales qui agissent au quotidien, qui jouent leur rôle de bouclier social, dans un monde en perpétuelle évolution. L’Etat doit leur garantir des moyens d’actions, dans les mobilités, l’action économique, la transition écologique, pour la construction de logements abordables, pour la rénovation thermique qui sont autant d’actions vertueuses pour la planète,  créatrices d’emplois et de pouvoir d’achats. Ce sont des réponses structurelles à apporter à la crise des gilets jaunes</p>
<p>Compte tenu des objectifs réaffirmés de faire porter 13 milliards d’économies aux collectivités d’ici 2022, nous sommes toujours inquiets quant à nos capacités futures à maintenir une action ambitieuse.</p>
<p>Pour autant, notre collectivité est résiliente et l’a prouvé, suite aux baisses de dotations, nous avons su monsieur le Président, tenir le gouvernail.</p>
<p><strong>Un budget maitrisé pour continuer à agir.</strong></p>
<p>Quelques chiffres pour débuter mon intervention, nous pouvons ensemble constater la bonne gestion financière de l’Eurométropole.Des dépenses de fonctionnement maitrisées et même en baisse liées à la sortie de crise concernant l’usine d’incinération. -16.7 M€ par rapport à 2018, soit -2.3%</p>
<p>Des charges de personnel stables pour la 3<sup>ème</sup> année consécutive. Des charges de la dette en baisse,  une épargne qui se maintien à un bon niveau, avec un taux d’épargne brute de 10% et une capacité de désendettement nettement en dessous des seuils d’alerte avec moins de 8 années annoncées pour 2019.</p>
<p>Ce budget est volontariste. Il se porte à un niveau élevé – 1,3 milliards d’euros avec les budgets annexes, ce budget prévoit 311.7M€ (+12.7M€ par rapport au BP 2018). C’est un soutien majeur apporté au monde économique. Cela démontre notre capacité à agir.</p>
<p>Le cap est tenu, il est permet une stabilité fiscale cette année encore.</p>
<p>Cependant, le pilotage d’une collectivité ne peut se contenter de bons indicateurs. Le budget est d’abord un outil au service du territoire pour assurer le service public et mener des politiques structurantes. Si les indicateurs sont bons, ils ont été obtenus  grâce à des efforts sans précédents qui ont permis d’éviter une catastrophe financière, efforts qui se sont faits au prix d’une pression inédite sur le personnel. Je pense que nous devons tous les saluer pour leurs engagements au quotidien dans le service rendu aux usagers. Sans eux, nous ne pourrions rien faire.</p>
<p>Il est temps de desserrer l’étau et donner des réponses à nos agents en demande d’amélioration de conditions de travail et de moyens humains supplémentaires.</p>
<p>Le budget, je le disais tout à l’heure, est pour nous un outil pour  mener des politiques publiques, il doit marquer des priorités. Pour notre groupe, elles sont claires : c’est engager la transition écologique et solidaire. Pour notre groupe, le moment est particulier, nos désaccords sur le GCO et le soutien prononcées de l’exécutif, nous ont amené à prendre le choix difficile de sortir de l’exécutif. La théorie des petits pas, ne suffit plus, l’urgence climatique ne peut attendre. Malgré ces oppositions sur les compensations liées aux GCO, le soutien aux zones commerciales, la politique RH aujourd’hui trop austère, nous notons des points positifs dans ce budget.</p>
<p>Cela se traduit à travers plusieurs axes :</p>
<p><strong>-Une politique d’habitat social, abordable, à haute performance énergétique. </strong>Notre PLH et notre PLUI sont des outils pertinents qui permettent de conduire un urbanisme et un foncier maitrisé, équilibré, défendant l’intérêt général et non les promoteurs pour bâtir la ville de demain, accessible à toutes et à tous, qui préservent les espaces naturels.</p>
<p>Il faut aussi saluer ici le travail réalisé sur le logement vacant.</p>
<p><strong>Le soutien et la planification d’une gestion de l’énergie sobre et durable,</strong> c’est le sens du plan climat en faisant le choix augmenter la part des énergies renouvelables à 30 voire 40% dans la consommation d’énergie locale d’ici à 2020. Le solaire, la biomasse, le bio-méthane et la géothermie sont les leviers qui nous permettront d’aller vers le 100% renouvelable à terme. <strong><br />
</strong></p>
<p><strong>Une gestion des déchets vertueuse</strong> avec le maintien et le renforcement des engagements pris dans le cadre des appels à projets Territoire Zéro Déchets Zéro Gaspillage. A terme, nous devrons réduire l’incinération à portion congrue, c’est le sens de l’histoire.<br />
Je souhaite aussi attirer l’attention en séance sur le mécontentement croissant dans les communes sur la propreté urbaine, avec l’augmentation démographique, l’augmentation de l’habitat, les budgets et les moyens ne pourront rester constants.</p>
<p><strong>Le développement des transports en commun et leur développement en seconde couronne et en site propre, la mobilité est l’enjeu de demain</strong>. Le droit à la mobilité doit être reconnu comme un droit fondamental. C’est un enjeu majeur d’équilibre territorial, de lutte contre les fractures sociales. Je me permettrait une emphase sur le tram nord, je sais qu’ici certains le contestent, pourtant le secteur nord de l’agglomération est l’un des plus densément peuplés avec des lignes de bus, malgré l’amélioration du cadrant nord, saturées. Ce tram avec l’arrivée de l’ANRU aux Ecrivains, le projet autour de Fischer n’est pas une lubie, c’est une nécessité. Dans la continuité du vote du 28 septembre des schémas des transports collectifs, les études prévues au budget sont nécessaire pour nous aiguiller et aller de l’avant.</p>
<p>De même, la demande en pistes cyclables est forte sur l’ensemble du territoire, nous devons nous en féliciter, c’est aussi un élément de rayonnement et de cadre de vie, nous devons y mettre les moyens,  ces actions seront également positives pour la qualité de l’air, véritable question de santé publique dorénavant.</p>
<p><strong>Une politique pour un développement économique durable riche en emplois</strong></p>
<p>C’est  le sens de la feuille de route développée par la vice présidente en charge Catherine Trautmann, nous devons continuer d’agir pour l’attractivité économique du territoire, dans la recherche, et le numérique où nous sommes un territoire pilote. Nous pouvons en être fièrs.</p>
<p>J’insisterais si vous le permettez, plus particulièrement dans le domaine de l’innovation sociale et de l’économie sociale et solidaire. A l’heure où le gouvernement remet en cause les SCOP, l’Eurométropole de Strasbourg, a la chance de connaître un tissu économique et associatif dans ce domaine extrêmement important, innovant, souvent pionner et référence en France. Gardons ce temps d’avance. De nombreux projets vont dans ce sens : l’AMI French Impact, le projet Kaleidoscop, le développement des SIEG.</p>
<p>C’est aussi la marche en avant sur l’économie circulaire avec le port autonome, et d’autres acteurs qui montrent la voie d’une économie respectueuse des ressources.</p>
<p><strong>Enfin, construire une Eurométropole inclusive et ouverte, c’est agir pour l’égalité territoriale,</strong> j’en parlais tout à l’heure concernant les mobilités, cela doit être vrai aussi pour les équipements publics. Je souhaite remercier l’Eurométropole de son engagement pour la médiathèque nord et rappeler l’importance de la péréquation intercommunale pour des communes parfois plus fragilisées, c’est cette solidarité qui fait notre force.</p>
<p>Car si seul, on peut aller parfois plus vite, c’est ensemble que nous pouvons aller plus loin. Je vous remercie.</p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Conseil de l'Eurométropole
                    [category#6@term] => Interventions
                    [category#7@term] => Ville et Eurométropole
                    [date_timestamp] => 1545218650
                )

            [6] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Parc Expositions : de l’éphémère à 9 millions d’euros ? Conseil du 17/12/18
                    [link#] => 1
                    [link] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/2018/12/18/parc-expositions-de-lephemere-a-9-millions-deuros-conseil-du-17-12-18/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Tue, 18 Dec 2018 14:18:07 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 7
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Conseil Municipal
                            [subject#6] => Interventions
                            [subject#7] => Ville et Eurométropole
                        )

                    [category#] => 7
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Conseil Municipal
                    [category#6] => Interventions
                    [category#7] => Ville et Eurométropole
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=4744
                    [description#] => 1
                    [description] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/12/Point-31_PEX-transitoire_AJ-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Alain Jund, pour le groupe des élu.e.s écologistes, Depuis 2008, la position des élus écologistes a été constante par rapport au Parc des Expositions: ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/12/Point-31_PEX-transitoire_AJ-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Alain Jund, pour le groupe des élu.e.s écologistes,</h3>
<p>Depuis 2008, la position des élus écologistes a été constante par rapport au Parc des Expositions:<br />
&#8211; nous sommes favorables à un nouveau Parc Expo tourné vers l’avenir et à la hauteur d’une capitale européenne,<br />
&#8211; nous avons toujours été partisans de sa localisation dans la ville et non dans les champs de maïs c’est à dire à proximité des transports collectifs », des autres services aux exposants et aux congressistes et dans le tissu urbain existant.</p>
<p>Mais permettez nous de nous interroger sur la pertinence de cet équipement provisoire qui aurait déjà fait ses preuves « au pays des kangourous ».<br />
En 2018, nous sommes à l’ère de la sobriété et cet impératif doit s’appliquer à tous nos investissements. Nous serions donc prêts à dépenser 9 millions d’euros après 4 heures d’un débat budgétaires où tout le monde a parlé d’économies, de rigueur et de sobriété,<br />
Pour 2 ans, cet investissement est-il proportionné ou disproportionné pour un usage momentané sans aucune garantie pour un usage ultérieur. Près de 9 millions d’euros pour un objet plus éphémère que durable, plus jetable que recyclable. L’heure n’est-elle pas de proportionner nos dépenses à un usage à moyen et long terme de nos investissements.</p>
<p>Ce projet d’investissement sur le contenant nécessite également une réflexion sur le contenu.</p>
<p>La Foire Européenne est née dans les années 30. Sa stagnation  (au mieux) nous oblige à anticiper sur la pertinence, selon quel modèle, pour quels publics, pour quels exposants d’une Foire généraliste qui semble quelque peu décalée au fil des années.</p>
<p>Au moment où la COP 24 s’achève dans une indifférence quasi-générale, ne devrions-nous pas, dans notre collectivité, analyser nos budget et prioriser nos investissements à l’aulne du défi climatique. Continuer avec nos logiciels du passé à investir comme avant n’est pas garant de notre avenir commun.</p>
<p>Le groupe des élus écologistes s ne votera pas pour cette délibération qui engagerait près de 9 millions d’euros pour un bâtiment éphémère</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/12/Point-31_PEX-transitoire_AJ-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Alain Jund, pour le groupe des élu.e.s écologistes, Depuis 2008, la position des élus écologistes a été constante par rapport au Parc des Expositions: ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/12/Point-31_PEX-transitoire_AJ-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Alain Jund, pour le groupe des élu.e.s écologistes,</h3>
<p>Depuis 2008, la position des élus écologistes a été constante par rapport au Parc des Expositions:<br />
&#8211; nous sommes favorables à un nouveau Parc Expo tourné vers l’avenir et à la hauteur d’une capitale européenne,<br />
&#8211; nous avons toujours été partisans de sa localisation dans la ville et non dans les champs de maïs c’est à dire à proximité des transports collectifs », des autres services aux exposants et aux congressistes et dans le tissu urbain existant.</p>
<p>Mais permettez nous de nous interroger sur la pertinence de cet équipement provisoire qui aurait déjà fait ses preuves « au pays des kangourous ».<br />
En 2018, nous sommes à l’ère de la sobriété et cet impératif doit s’appliquer à tous nos investissements. Nous serions donc prêts à dépenser 9 millions d’euros après 4 heures d’un débat budgétaires où tout le monde a parlé d’économies, de rigueur et de sobriété,<br />
Pour 2 ans, cet investissement est-il proportionné ou disproportionné pour un usage momentané sans aucune garantie pour un usage ultérieur. Près de 9 millions d’euros pour un objet plus éphémère que durable, plus jetable que recyclable. L’heure n’est-elle pas de proportionner nos dépenses à un usage à moyen et long terme de nos investissements.</p>
<p>Ce projet d’investissement sur le contenant nécessite également une réflexion sur le contenu.</p>
<p>La Foire Européenne est née dans les années 30. Sa stagnation  (au mieux) nous oblige à anticiper sur la pertinence, selon quel modèle, pour quels publics, pour quels exposants d’une Foire généraliste qui semble quelque peu décalée au fil des années.</p>
<p>Au moment où la COP 24 s’achève dans une indifférence quasi-générale, ne devrions-nous pas, dans notre collectivité, analyser nos budget et prioriser nos investissements à l’aulne du défi climatique. Continuer avec nos logiciels du passé à investir comme avant n’est pas garant de notre avenir commun.</p>
<p>Le groupe des élus écologistes s ne votera pas pour cette délibération qui engagerait près de 9 millions d’euros pour un bâtiment éphémère</p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Conseil Municipal
                    [category#6@term] => Interventions
                    [category#7@term] => Ville et Eurométropole
                    [date_timestamp] => 1545142687
                )

            [7] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Prolongement du BHNS de la Gare à la place de l’Etoile : un projet attendu et plébiscité. Conseil du 17/12/2018
                    [link#] => 1
                    [link] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/2018/12/17/prolongement-du-bhns-de-la-gare-a-la-place-de-letoile-un-projet-attendu-et-plebiscite-conseil-du-17-12-2018/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Mon, 17 Dec 2018 16:20:19 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 7
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Conseil Municipal
                            [subject#6] => Interventions
                            [subject#7] => Ville et Eurométropole
                        )

                    [category#] => 7
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Conseil Municipal
                    [category#6] => Interventions
                    [category#7] => Ville et Eurométropole
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=4740
                    [description#] => 1
                    [description] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/12/Point-30_BHNS_PO-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Pierre Ozenne, pour le groupe des élu.e.s écologistes Monsieur le Maire, chers Collègues,  Cette délibération présente le bilan de la concertation préalable pour le prolongement du BHNS depuis la Gare Centrale, jusqu’à la place de l’Etoile dans un premier temps. ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/12/Point-30_BHNS_PO-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Pierre Ozenne, pour le groupe des élu.e.s écologistes</h3>
<p>Monsieur le Maire, chers Collègues,</p>
<p>Cette délibération présente le bilan de la concertation préalable pour le prolongement du BHNS depuis la Gare Centrale, jusqu’à la place de l’Etoile dans un premier temps.</p>
<p>L’enseignement essentiel de ce bilan est qu’il y a un réel enthousiasme voire un plébiscite en faveur de ce projet, notamment pour enfin réaménager le bd de Lyon, finalement la seule section concernée par des travaux à réaliser car les autres voiries sont déjà aménagées ou en cours.</p>
<p>Toutefois, à la sortie de l’été caniculaire et légitimement, des inquiétudes se sont exprimées quant aux arbres d’alignement.</p>
<p>Monsieur le Maire, de votre initiative en faveur de la création d’un groupe de travail, le projet initial a été enrichi par l’augmentation sensible du nombre d’espace végétal, d’arbres, d’espace dédié à la verdure.</p>
<p>Sur le secteur du boulevard de Lyon / Laiterie, c’est plus d’arbres et plus d’espaces verts.</p>
<p>Ces améliorations sont ainsi exprimées dans la délibération sans ambigüité et seront approfondies dans la suite des études d&rsquo;avant-projet afin d&rsquo;arriver au plus vite à l&rsquo;enquête publique.</p>
<p>Nonobstant, lorsque l&rsquo;on observe le dossier du BHNS, inscrit dans le schéma directeur des transports 2010-2025, il est tout de même assez amer de constater qu&rsquo;un projet finalement sans complexité, ait pris tant de retard. Il aurait pu être réalisé en même temps que le tramway vers Koenigshoffen.</p>
<p>Mais profitons de ce retard pour anticiper le bouclage Nord par l’insertion de rail de tramway entre Laiterie et Porte-Blanche, en prévision de la liaison entre la Gare et le quartier Européen et la Robertsau, sans oublier le tram vers Schiltigheim !  En effet, l&rsquo;importance de la création rapide d&rsquo;un réseau de ceinture de la Grande Île est clairement posée, notamment à l&rsquo;occasion du marché de Noël afin de minimiser les effets du bouclage du centre sur le réseau de transport en commun, afin qu&rsquo;il reste performant et assure la qualité de desserte attendu notamment avec l&rsquo;affluence touristique. Dommage qu&rsquo;il faille attendre le prochain mandat.</p>
<p>Monsieur le Maire, cher Collègue, j&rsquo;observe aussi l&rsquo;absence d&rsquo;opposition à ce projet bien au contraire, il est attendu! Votons ce bilan et avançons rapidement !</p>
<p>&nbsp;</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/12/Point-30_BHNS_PO-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Pierre Ozenne, pour le groupe des élu.e.s écologistes Monsieur le Maire, chers Collègues,  Cette délibération présente le bilan de la concertation préalable pour le prolongement du BHNS depuis la Gare Centrale, jusqu’à la place de l’Etoile dans un premier temps. ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/12/Point-30_BHNS_PO-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Pierre Ozenne, pour le groupe des élu.e.s écologistes</h3>
<p>Monsieur le Maire, chers Collègues,</p>
<p>Cette délibération présente le bilan de la concertation préalable pour le prolongement du BHNS depuis la Gare Centrale, jusqu’à la place de l’Etoile dans un premier temps.</p>
<p>L’enseignement essentiel de ce bilan est qu’il y a un réel enthousiasme voire un plébiscite en faveur de ce projet, notamment pour enfin réaménager le bd de Lyon, finalement la seule section concernée par des travaux à réaliser car les autres voiries sont déjà aménagées ou en cours.</p>
<p>Toutefois, à la sortie de l’été caniculaire et légitimement, des inquiétudes se sont exprimées quant aux arbres d’alignement.</p>
<p>Monsieur le Maire, de votre initiative en faveur de la création d’un groupe de travail, le projet initial a été enrichi par l’augmentation sensible du nombre d’espace végétal, d’arbres, d’espace dédié à la verdure.</p>
<p>Sur le secteur du boulevard de Lyon / Laiterie, c’est plus d’arbres et plus d’espaces verts.</p>
<p>Ces améliorations sont ainsi exprimées dans la délibération sans ambigüité et seront approfondies dans la suite des études d&rsquo;avant-projet afin d&rsquo;arriver au plus vite à l&rsquo;enquête publique.</p>
<p>Nonobstant, lorsque l&rsquo;on observe le dossier du BHNS, inscrit dans le schéma directeur des transports 2010-2025, il est tout de même assez amer de constater qu&rsquo;un projet finalement sans complexité, ait pris tant de retard. Il aurait pu être réalisé en même temps que le tramway vers Koenigshoffen.</p>
<p>Mais profitons de ce retard pour anticiper le bouclage Nord par l’insertion de rail de tramway entre Laiterie et Porte-Blanche, en prévision de la liaison entre la Gare et le quartier Européen et la Robertsau, sans oublier le tram vers Schiltigheim !  En effet, l&rsquo;importance de la création rapide d&rsquo;un réseau de ceinture de la Grande Île est clairement posée, notamment à l&rsquo;occasion du marché de Noël afin de minimiser les effets du bouclage du centre sur le réseau de transport en commun, afin qu&rsquo;il reste performant et assure la qualité de desserte attendu notamment avec l&rsquo;affluence touristique. Dommage qu&rsquo;il faille attendre le prochain mandat.</p>
<p>Monsieur le Maire, cher Collègue, j&rsquo;observe aussi l&rsquo;absence d&rsquo;opposition à ce projet bien au contraire, il est attendu! Votons ce bilan et avançons rapidement !</p>
<p>&nbsp;</p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Conseil Municipal
                    [category#6@term] => Interventions
                    [category#7@term] => Ville et Eurométropole
                    [date_timestamp] => 1545063619
                )

            [8] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => L’action de notre majorité contribue aux enjeux du développement durable, mais nous devons aller plus loin ! Conseil du 17/12/18
                    [link#] => 1
                    [link] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/2018/12/17/laction-de-notre-majorite-contribue-aux-enjeux-du-developpement-durable-mais-nous-devons-aller-plus-loin-conseil-du-17-12-18/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Mon, 17 Dec 2018 11:51:40 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 4
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                        )

                    [category#] => 4
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=4735
                    [description#] => 1
                    [description] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/12/Point-1_Rapport-DD_JB-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Jeanne Barseghian, pour le groupe des élu.e.s écologistes Monsieur le Maire, mes cher.es collègues, ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/12/Point-1_Rapport-DD_JB-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Jeanne Barseghian, pour le groupe des élu.e.s écologistes</h3>
<p>Monsieur le Maire, mes <a href="http://cher.es">cher.es</a> collègues,</p>
<p>Je voudrais pour ma part m’arrêter un moment sur le rapport de développement durable annexé au Budget et qui nous a été présenté en plénière la semaine dernière. Je salue tout d’abord le travail des services, on voit bien qu’il s’agit d’un travail colossal et compliqué, puisqu’il balaye l’ensemble de l’action municipale et recense et compile de nombreuses données.</p>
<p>Bien que ce soit une annexe, ce rapport de développement durable est extrêmement important car c’est lui qui donne du sens à notre débat d’aujourd’hui. Il nous permet d&rsquo;éclairer notre budget et de voir en quoi  celui-ci améliore le quotidien des strasbourgeois.e, protége leur santé. Comment il nous permet de prévenir les effets du changement climatique ou encore de réduire les inégalités sociales.</p>
<p>A la lecture de ce rapport 2017 mais aussi du budget présenté aujourd’hui, je crois pouvoir dire que l’action de notre majorité contribue aux enjeux du développement durable, même si bien sûr  il reste beaucoup, beaucoup à faire.</p>
<p><strong> Plusieurs exemples parlants :</strong></p>
<ul>
<li>Des orientations fortes en matière de transition énergétique et de lutte pour la qualité de l’air</li>
<li>Une amélioration réelle de la restauration scolaire, aussi bien le contenu de l’assiette (plus bio, plus locale et de saison) que la suppression progressive des barquettes plastiques au profit de l’inox, qui permet de produire moins de déchets et de protéger la santé des enfants.</li>
<li>Les démarches en faveur de la nature et de la biodiversité en Ville : Zéro Phyto, Strasbourg Grandeur Nature et Strasbourg ça pousse, qui mettent à contribution les <a href="http://habitant.es">habitant.es</a>.</li>
</ul>
<p>Il est d’ailleurs parlant de voir que ces orientations se voient confortées par les projets proposés par les <a href="http://strasbourgeois.es">strasbourgeois.es</a> dans le cadre du budget participatif. Ce sont des places végétalisées, des aménagements cyclables, des lieux pour jouer, s’instruire, faire de la musique qui sont proposés.</p>
<p>Nous saluons également :</p>
<ul>
<li>Une certaine maîtrise des consommations de la collectivité (papier, carburant, éclairage public) mais nous pouvons aller encore plus loin (sobriété de nos bâtiments) et nous serons de ce point de vue particulièrement attentifs aux résultats de la démarche Citergie</li>
<li>Des heures d’insertion en progression grâce aux clauses sociales dans les marchés publics de la Ville et de l’Eurométropole de Strasbourg, permettant à des centaines de personnes de retrouver le chemin de l’emploi (215 équivalent temps plein).</li>
</ul>
<p><strong>Dans les points de vigilance, ceux qui nous inquiètent</strong></p>
<ul>
<li>Des émissions de GES et une consommation énergétique qui repartent à la hausse, du fait d’hivers plus rigoureux, mais aussi du fait de la reprise économique ! En 2018, il n’est plus acceptable que le développement économique soit synonyme de destruction de ressources et de hausses des émissions. A nous de conditionner nos aides économiques, nos projets urbains et nos achats publics de manière à pousser les entreprises à devenir plus vertueuses.</li>
<li>Un taux de couverture en énergie renouvelable qui diminue, à cause de la baisse de la production d’hydrau-électricité. Cette baisse est inquiétante car elle montre que malgré notre volontarisme en matière énergétique, nous subissons déjà les effets du changement climatique (baisse du débit du Rhin due à la sécheresse)</li>
<li>Un pacte financier qui nous empêche aujourd’hui d’aller chercher les moyens dont nous avons besoin pour mener cette transition écologique. Le rapport rappelle que nous avons bénéficié de pas moins de 35 millions d’euros de l’Ademe dans ce domaine, ce n’est pas neutre !</li>
</ul>
<p>Monsieur le Maire, mes <a href="http://cher.es">cher.es</a> collègues,</p>
<p>Ce rapport s’appuie sur les objectifs de développement durable des Nations-Unies, et il fait référence aux engagements de Strasbourg suite à l’accord de Paris sur le Climat. (-75% d’émissions de GES en 2050)</p>
<p>Il faut que nous soyons  à la hauteur de ces engagements en amplifiant nos actions. Le cap est le bon, mais nous n’allons pas encore assez vite, ni assez loin.</p>
<p><em>Pour conclure et nous inspirer, je voudrais terminer par une citation de Greta Thunberg, jeune suédoise de 15 ans, qui a marqué les esprits à la COP24</em></p>
<p><em>« C’est la plus grande crise que l’Humanité ait jamais connu. Nous devons faire quelque chose maintenant, car demain il sera trop tard. […]. Nous devons garder les combustibles fossiles dans le sol. Nous devons nous concentrer sur l’équité. Et si les solutions au sein du système sont si difficiles à trouver, alors peut-être devrions-nous changer le système lui-même. »</em></p>
<p>Je vous remercie.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/12/Point-1_Rapport-DD_JB-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Jeanne Barseghian, pour le groupe des élu.e.s écologistes Monsieur le Maire, mes cher.es collègues, ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/12/Point-1_Rapport-DD_JB-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Jeanne Barseghian, pour le groupe des élu.e.s écologistes</h3>
<p>Monsieur le Maire, mes <a href="http://cher.es">cher.es</a> collègues,</p>
<p>Je voudrais pour ma part m’arrêter un moment sur le rapport de développement durable annexé au Budget et qui nous a été présenté en plénière la semaine dernière. Je salue tout d’abord le travail des services, on voit bien qu’il s’agit d’un travail colossal et compliqué, puisqu’il balaye l’ensemble de l’action municipale et recense et compile de nombreuses données.</p>
<p>Bien que ce soit une annexe, ce rapport de développement durable est extrêmement important car c’est lui qui donne du sens à notre débat d’aujourd’hui. Il nous permet d&rsquo;éclairer notre budget et de voir en quoi  celui-ci améliore le quotidien des strasbourgeois.e, protége leur santé. Comment il nous permet de prévenir les effets du changement climatique ou encore de réduire les inégalités sociales.</p>
<p>A la lecture de ce rapport 2017 mais aussi du budget présenté aujourd’hui, je crois pouvoir dire que l’action de notre majorité contribue aux enjeux du développement durable, même si bien sûr  il reste beaucoup, beaucoup à faire.</p>
<p><strong> Plusieurs exemples parlants :</strong></p>
<ul>
<li>Des orientations fortes en matière de transition énergétique et de lutte pour la qualité de l’air</li>
<li>Une amélioration réelle de la restauration scolaire, aussi bien le contenu de l’assiette (plus bio, plus locale et de saison) que la suppression progressive des barquettes plastiques au profit de l’inox, qui permet de produire moins de déchets et de protéger la santé des enfants.</li>
<li>Les démarches en faveur de la nature et de la biodiversité en Ville : Zéro Phyto, Strasbourg Grandeur Nature et Strasbourg ça pousse, qui mettent à contribution les <a href="http://habitant.es">habitant.es</a>.</li>
</ul>
<p>Il est d’ailleurs parlant de voir que ces orientations se voient confortées par les projets proposés par les <a href="http://strasbourgeois.es">strasbourgeois.es</a> dans le cadre du budget participatif. Ce sont des places végétalisées, des aménagements cyclables, des lieux pour jouer, s’instruire, faire de la musique qui sont proposés.</p>
<p>Nous saluons également :</p>
<ul>
<li>Une certaine maîtrise des consommations de la collectivité (papier, carburant, éclairage public) mais nous pouvons aller encore plus loin (sobriété de nos bâtiments) et nous serons de ce point de vue particulièrement attentifs aux résultats de la démarche Citergie</li>
<li>Des heures d’insertion en progression grâce aux clauses sociales dans les marchés publics de la Ville et de l’Eurométropole de Strasbourg, permettant à des centaines de personnes de retrouver le chemin de l’emploi (215 équivalent temps plein).</li>
</ul>
<p><strong>Dans les points de vigilance, ceux qui nous inquiètent</strong></p>
<ul>
<li>Des émissions de GES et une consommation énergétique qui repartent à la hausse, du fait d’hivers plus rigoureux, mais aussi du fait de la reprise économique ! En 2018, il n’est plus acceptable que le développement économique soit synonyme de destruction de ressources et de hausses des émissions. A nous de conditionner nos aides économiques, nos projets urbains et nos achats publics de manière à pousser les entreprises à devenir plus vertueuses.</li>
<li>Un taux de couverture en énergie renouvelable qui diminue, à cause de la baisse de la production d’hydrau-électricité. Cette baisse est inquiétante car elle montre que malgré notre volontarisme en matière énergétique, nous subissons déjà les effets du changement climatique (baisse du débit du Rhin due à la sécheresse)</li>
<li>Un pacte financier qui nous empêche aujourd’hui d’aller chercher les moyens dont nous avons besoin pour mener cette transition écologique. Le rapport rappelle que nous avons bénéficié de pas moins de 35 millions d’euros de l’Ademe dans ce domaine, ce n’est pas neutre !</li>
</ul>
<p>Monsieur le Maire, mes <a href="http://cher.es">cher.es</a> collègues,</p>
<p>Ce rapport s’appuie sur les objectifs de développement durable des Nations-Unies, et il fait référence aux engagements de Strasbourg suite à l’accord de Paris sur le Climat. (-75% d’émissions de GES en 2050)</p>
<p>Il faut que nous soyons  à la hauteur de ces engagements en amplifiant nos actions. Le cap est le bon, mais nous n’allons pas encore assez vite, ni assez loin.</p>
<p><em>Pour conclure et nous inspirer, je voudrais terminer par une citation de Greta Thunberg, jeune suédoise de 15 ans, qui a marqué les esprits à la COP24</em></p>
<p><em>« C’est la plus grande crise que l’Humanité ait jamais connu. Nous devons faire quelque chose maintenant, car demain il sera trop tard. […]. Nous devons garder les combustibles fossiles dans le sol. Nous devons nous concentrer sur l’équité. Et si les solutions au sein du système sont si difficiles à trouver, alors peut-être devrions-nous changer le système lui-même. »</em></p>
<p>Je vous remercie.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [date_timestamp] => 1545047500
                )

            [9] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Un budget 2019 positif mais la logique comptable ne suffit pas à préparer l’avenir !  Conseil du 17/12/18
                    [link#] => 1
                    [link] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/2018/12/17/un-budget-2019-positif-mais-la-logique-comptable-ne-suffit-pas-a-preparer-lavenir-conseil-du-17-12-18/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Mon, 17 Dec 2018 10:01:09 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 7
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Conseil Municipal
                            [subject#6] => Interventions
                            [subject#7] => Ville et Eurométropole
                        )

                    [category#] => 7
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Conseil Municipal
                    [category#6] => Interventions
                    [category#7] => Ville et Eurométropole
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=4731
                    [description#] => 1
                    [description] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/12/Point-1_Budget_JW-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Jean Werlen, pour le groupe des élu.e.s écologistes Merci Monsieur le maire,  Chers collègues,  Notre groupe votera ce budget, il n’y aura pas de surprise. ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/12/Point-1_Budget_JW-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Jean Werlen, pour le groupe des élu.e.s écologistes</h3>
<p>Merci Monsieur le maire,</p>
<p>Chers collègues,</p>
<p>Notre groupe votera ce budget, il n’y aura pas de surprise.</p>
<p>Permettez-nous cependant quelques éléments d’analyses, quelques remarques et une proposition, ceci parce que ce budget va dans le bon sens et satisfait généralement à nos priorités.</p>
<p>Les analyses sont simples et grandement facilitées par la clarté des éléments qui nous sont fournis et de l&rsquo;excellence du travail de pédagogie de Madame Parent et de notre collègue Serge Oehler.</p>
<p>Notre budget 2019 est positif. Notre compte de résultat est excédentaire, ce qui nous conduit à baisser notre endettement, à optimiser nos ratios et à bénéficier d&rsquo;un classement flatteur. Avec quelques années supplémentaires de cette politique nous pourrons baisser les taxes d&rsquo;habitations, qui auront peut-être disparu si l&rsquo;on en croit le président de la république. Bref si nous étions une société privée nos actionnaires seraient en route vers l&rsquo;extase boursière. Mais nous ne sommes pas réunis en conseil d&rsquo;administration, les habitants ne sont pas des clients</p>
<p>Si toutes les collectivités locales faisaient comme nous, la capacité de l&rsquo;état central à augmenter son propre déficit, essentiellement de fonctionnement, lui, se verrait décuplée. C&rsquo;est sans doute la vocation du pacte léonin qui nous a été imposé en juin. Car, souvenons-nous, nous nous sommes engagés à bloquer nos dépenses sous l&rsquo;inflation et indépendamment de nos recettes. L&rsquo;état est décidément bien loin de préparer l&rsquo;avenir en investissant.</p>
<p>La pente vertueuse, et volontaire, prise à Strasbourg bien avant l&rsquo;oukase gouvernementale, vise à optimiser le cout des services publics. Cependant, prenons garde à la seule logique comptable et pire encore à la logique de diminution de la dépense sans considération de son usage, sans rapport avec la démographie, sans rapport avec l&rsquo;optimisation des recettes. Prenons garde à ne pas asservir le service public, la solidarité urbaine, l&rsquo;avenir de notre ville et de ses habitants à une logique strictement financière.</p>
<p>Parallèlement l’Etat bride l’action locale alors que c’est justement là que sont les vraies solutions, les collectivités sont les principaux acteurs de stabilité et de solidarité des territoires. Force est de constater que l’élan que vous avez initié il y a quelques mois en faveur des sans-abris n’a pas été suivi par l’Etat, alors que cela relève de sa compétence.</p>
<p><strong>Les remarques elles aussi sont dans la continuité de nos positions :</strong></p>
<p>La première concerne les conditions de travail des agent.es de la collectivité. Nous interrogeons la suppression de plusieurs centaines de postes depuis le début du mandat. Nous interrogeons la capacité de notre administration à mener correctement ses missions avec des vacances de postes bien trop longues et une charge de travail qui croît. La question ne doit pas être taboue, il nous faut évaluer avant que de continuer. La suppression de postes n’est pas une finalité, la finalité c’est d’améliorer le service public.</p>
<p>La COP 24 se termine dans la morosité et les ronds-points voient des sociabilités nouvelles éclore. Pour nous deux défis sont majeurs pour notre civilisation : la réduction des inégalités sociales et la limitation du changement climatique. La catastrophe humanitaire et sanitaire qui accompagnera la catastrophe écologique, et l’effondrement de la biodiversité doit nous faire réfléchir même si nous n’étions pas écologistes. La Ville de Strasbourg est un phare, nous en sommes convaincu aussi devons-nous démonter notre exemplarité dans ce combat. Nos budgets futurs devront impérativement traduire ce défi en actes, bien au-delà que celui-ci.</p>
<p><strong> </strong>En matière de démocratie, de solidarité, d’éducation, d’environnement, d’urbanisme, le bon cap a été pris et nous le voyons ici à travers plusieurs investissements : écoles, culture, hébergement d’urgence ou encore la future maison du sport-santé et le budget participatif, véritable outil de démocratie locale. Cependant des possibilités d&rsquo;amélioration le cadre de vie, de végétalisation de notre ville, de lutte contre la pollution de l’air, de limitation des déchets et de transition énergétique sont là. C’est autour de ces nouvelles priorités que nous créerons des emplois que nous donnerons accès au logement à tous. Préparer l’avenir c’est aussi accélérer les circuits courts de proximité et les énergies renouvelables, ceux qui garantiront notre avenir demain et notre autonomie face aux vicissitudes internationales.</p>
<p><strong>Une proposition enfin : </strong></p>
<p>Nous, écologistes, proposons des projets dans le sens du vivre ensemble –et c’est urgent en ces temps troublés &#8211; , de la pérennité de la planète et de ses habitants, tous les habitants, d’une croissance non matérielle et surtout équitable et décarbonnée. Pour piloter ces projets, et les autres, il faut des indicateurs. Objectivement on ne les a pas.</p>
<p>Il nous faut développer l&rsquo;évaluation des citoyens.</p>
<p>Strasbourg capitale de l’efficience publique.</p>
<p>Je vous remercie de votre attention.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/12/Point-1_Budget_JW-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Jean Werlen, pour le groupe des élu.e.s écologistes Merci Monsieur le maire,  Chers collègues,  Notre groupe votera ce budget, il n’y aura pas de surprise. ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/12/Point-1_Budget_JW-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Jean Werlen, pour le groupe des élu.e.s écologistes</h3>
<p>Merci Monsieur le maire,</p>
<p>Chers collègues,</p>
<p>Notre groupe votera ce budget, il n’y aura pas de surprise.</p>
<p>Permettez-nous cependant quelques éléments d’analyses, quelques remarques et une proposition, ceci parce que ce budget va dans le bon sens et satisfait généralement à nos priorités.</p>
<p>Les analyses sont simples et grandement facilitées par la clarté des éléments qui nous sont fournis et de l&rsquo;excellence du travail de pédagogie de Madame Parent et de notre collègue Serge Oehler.</p>
<p>Notre budget 2019 est positif. Notre compte de résultat est excédentaire, ce qui nous conduit à baisser notre endettement, à optimiser nos ratios et à bénéficier d&rsquo;un classement flatteur. Avec quelques années supplémentaires de cette politique nous pourrons baisser les taxes d&rsquo;habitations, qui auront peut-être disparu si l&rsquo;on en croit le président de la république. Bref si nous étions une société privée nos actionnaires seraient en route vers l&rsquo;extase boursière. Mais nous ne sommes pas réunis en conseil d&rsquo;administration, les habitants ne sont pas des clients</p>
<p>Si toutes les collectivités locales faisaient comme nous, la capacité de l&rsquo;état central à augmenter son propre déficit, essentiellement de fonctionnement, lui, se verrait décuplée. C&rsquo;est sans doute la vocation du pacte léonin qui nous a été imposé en juin. Car, souvenons-nous, nous nous sommes engagés à bloquer nos dépenses sous l&rsquo;inflation et indépendamment de nos recettes. L&rsquo;état est décidément bien loin de préparer l&rsquo;avenir en investissant.</p>
<p>La pente vertueuse, et volontaire, prise à Strasbourg bien avant l&rsquo;oukase gouvernementale, vise à optimiser le cout des services publics. Cependant, prenons garde à la seule logique comptable et pire encore à la logique de diminution de la dépense sans considération de son usage, sans rapport avec la démographie, sans rapport avec l&rsquo;optimisation des recettes. Prenons garde à ne pas asservir le service public, la solidarité urbaine, l&rsquo;avenir de notre ville et de ses habitants à une logique strictement financière.</p>
<p>Parallèlement l’Etat bride l’action locale alors que c’est justement là que sont les vraies solutions, les collectivités sont les principaux acteurs de stabilité et de solidarité des territoires. Force est de constater que l’élan que vous avez initié il y a quelques mois en faveur des sans-abris n’a pas été suivi par l’Etat, alors que cela relève de sa compétence.</p>
<p><strong>Les remarques elles aussi sont dans la continuité de nos positions :</strong></p>
<p>La première concerne les conditions de travail des agent.es de la collectivité. Nous interrogeons la suppression de plusieurs centaines de postes depuis le début du mandat. Nous interrogeons la capacité de notre administration à mener correctement ses missions avec des vacances de postes bien trop longues et une charge de travail qui croît. La question ne doit pas être taboue, il nous faut évaluer avant que de continuer. La suppression de postes n’est pas une finalité, la finalité c’est d’améliorer le service public.</p>
<p>La COP 24 se termine dans la morosité et les ronds-points voient des sociabilités nouvelles éclore. Pour nous deux défis sont majeurs pour notre civilisation : la réduction des inégalités sociales et la limitation du changement climatique. La catastrophe humanitaire et sanitaire qui accompagnera la catastrophe écologique, et l’effondrement de la biodiversité doit nous faire réfléchir même si nous n’étions pas écologistes. La Ville de Strasbourg est un phare, nous en sommes convaincu aussi devons-nous démonter notre exemplarité dans ce combat. Nos budgets futurs devront impérativement traduire ce défi en actes, bien au-delà que celui-ci.</p>
<p><strong> </strong>En matière de démocratie, de solidarité, d’éducation, d’environnement, d’urbanisme, le bon cap a été pris et nous le voyons ici à travers plusieurs investissements : écoles, culture, hébergement d’urgence ou encore la future maison du sport-santé et le budget participatif, véritable outil de démocratie locale. Cependant des possibilités d&rsquo;amélioration le cadre de vie, de végétalisation de notre ville, de lutte contre la pollution de l’air, de limitation des déchets et de transition énergétique sont là. C’est autour de ces nouvelles priorités que nous créerons des emplois que nous donnerons accès au logement à tous. Préparer l’avenir c’est aussi accélérer les circuits courts de proximité et les énergies renouvelables, ceux qui garantiront notre avenir demain et notre autonomie face aux vicissitudes internationales.</p>
<p><strong>Une proposition enfin : </strong></p>
<p>Nous, écologistes, proposons des projets dans le sens du vivre ensemble –et c’est urgent en ces temps troublés &#8211; , de la pérennité de la planète et de ses habitants, tous les habitants, d’une croissance non matérielle et surtout équitable et décarbonnée. Pour piloter ces projets, et les autres, il faut des indicateurs. Objectivement on ne les a pas.</p>
<p>Il nous faut développer l&rsquo;évaluation des citoyens.</p>
<p>Strasbourg capitale de l’efficience publique.</p>
<p>Je vous remercie de votre attention.</p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Conseil Municipal
                    [category#6@term] => Interventions
                    [category#7@term] => Ville et Eurométropole
                    [date_timestamp] => 1545040869
                )

        )

    [channel] => Array
        (
            [title#] => 1
            [title] => Elus écologistes et citoyens de la Ville et de l'Eurométropole de Strasbourg
            [atom] => Array
                (
                    [link#] => 1
                    [link@] => href,rel,type
                    [link@href] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/feed/
                    [link@rel] => self
                    [link@type] => application/rss+xml
                )

            [link#] => 1
            [link] => http://elus-strasbourg.eelv.fr
            [description#] => 1
            [description] => Site des élu-e-s écologistes et citoyen-nes de la Ville de Strasbourg
            [lastbuilddate#] => 1
            [lastbuilddate] => Thu, 31 Jan 2019 15:50:47 +0100
            [language#] => 1
            [language] => fr-FR
            [sy] => Array
                (
                    [updateperiod#] => 1
                    [updateperiod] => hourly
                    [updatefrequency#] => 1
                    [updatefrequency] => 1
                )

            [generator#] => 1
            [generator] => https://wordpress.org/?v=4.9.9
            [tagline#] => 1
            [tagline] => Site des élu-e-s écologistes et citoyen-nes de la Ville de Strasbourg
            [subtitle#] => 1
            [subtitle] => Site des élu-e-s écologistes et citoyen-nes de la Ville de Strasbourg
        )

    [textinput] => Array
        (
        )

    [image] => Array
        (
        )

    [feed_type] => RSS
    [feed_version] => 2.0
    [encoding] => UTF-8
    [_source_encoding] => 
    [ERROR] => 
    [WARNING] => 
    [_ATOM_CONTENT_CONSTRUCTS] => Array
        (
            [0] => content
            [1] => summary
            [2] => title
            [3] => info
            [4] => tagline
            [5] => copyright
            [6] => rights
            [7] => subtitle
        )

    [_XHTML_CONTENT_CONSTRUCTS] => Array
        (
            [0] => body
            [1] => div
        )

    [_KNOWN_ENCODINGS] => Array
        (
            [0] => UTF-8
            [1] => US-ASCII
            [2] => ISO-8859-1
        )

    [stack] => Array
        (
        )

    [inchannel] => 
    [initem] => 
    [incontent] => Array
        (
        )

    [exclude_top] => 
    [intextinput] => 
    [inimage] => 
    [current_namespace] => 
    [current_category] => 0
    [last_modified] => Thu, 31 Jan 2019 15:50:47 GMT

    [etag] => "a1d15f13f394aad3ae26e05baa0e4235"

    [rss_origin] => 5
)