Index Strasbourg curieux Strasbourg à la loupe

Agenda curieux :: Actu des sites Strasbourgeois :: Hébergement strasbourgeois

Strasbourg à la loupe » Elus ecologistes et verts de la Ville de Strasbourg

Sites

39807 articles (38993 non lus) dans 281 sites

Exposition Exposition (1397 non lus)
Concert / soirée Concert / soirée (3680 non lus)
Guide / média Guide / média (12372 non lus)
Média_vidéo Média_vidéo (1132 non lus)
Projection Projection (34 non lus)
Politique / social Politique / social (11877 non lus)
théâtre théâtre (835 non lus)
Artiste Artiste (209 non lus)
Inclassables Inclassables (349 non lus)
Edition/bd/imprimerie Edition/bd/imprimerie (1877 non lus)
Vélo transport Vélo transport (1302 non lus)
Monde Numérique Monde Numérique (1643 non lus)
Monde Numérique Média Monde Numérique Média (512 non lus)
Nature et Agriculture Nature et Agriculture (997 non lus)
Vie/assoc Quartiers Vie/assoc Quartiers (777 non lus)
 «  Expand/Collapse
MagpieRSS Object
(
    [parser] => Resource id #19
    [current_item] => Array
        (
        )

    [items] => Array
        (
            [0] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Le sens de l’histoire, c’est la réduction de la part de l’incinération – Conseil de l’EMS du 23/11/2018
                    [link#] => 1
                    [link] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/2018/11/23/le-sens-de-lhistoire-cest-la-reduction-de-la-part-de-lincineration-conseil-de-lems-du-23-11-2018/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Fri, 23 Nov 2018 12:22:44 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 7
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Conseil de l'Eurométropole
                            [subject#6] => Interventions
                            [subject#7] => Ville et Eurométropole
                        )

                    [category#] => 7
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Conseil de l'Eurométropole
                    [category#6] => Interventions
                    [category#7] => Ville et Eurométropole
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=4726
                    [description#] => 1
                    [description] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/11/Usine-Incinération_Intervention-JB-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Jeanne barseghian, pour le groupe des élu.e.s écologistes Monsieur le Président, mes cher.e.s collègues, ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/11/Usine-Incinération_Intervention-JB-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Jeanne barseghian, pour le groupe des élu.e.s écologistes</h3>
<p>Monsieur le Président, mes <a href="http://cher.es">cher.e.s</a> collègues,</p>
<p>La position des <a href="http://xn--lu-9ia.es">élu.es</a> écologistes sur la politique déchets de l’Eurométropole a toujours été constante.  Depuis le début, nous soutenons 2 axes et je crois que, avec ou sans délégations, nous contribuons activement à leur mise en oeuvre :</p>
<ul>
<li>1<sup>er</sup> axe : Accélérer et confirmer les objectifs du Territoire Zéro Déchet Zéro Gaspillage, avec encore 2 actions essentielles à impulser d’ici la fin du mandat : la collecte des déchets organiques et la tarification incitative (réduire au max la poubelle bleue – tendance à la baisse, tant mieux). J’en profite, puisque nous sommes en pleine semaine européenne de réduction des déchets, pour saluer le travail remarquable mené par l’Eurometropole et les communes, mais aussi par une multitude d’acteurs du territoire (assos, ESS, habitants)</li>
<li>2<sup>ème</sup> axe : Réduire progressivement la part de l’incinération, dernier maillon de la chaîne de traitement des déchets sur notre territoire au profit d’alternatives, et donc, anticiper dès aujourd’hui un plan de sortie de l’incinération à l’horizon 2035.</li>
</ul>
<p><strong>Sur l’avenant en tant que tel, quelques remarques :</strong></p>
<ul>
<li>Le surcoût de ce dossier est bien sûr gigantesque (200 millions d’euros). Nous ne remettons pas en cause les travaux de désamiantage qui sont de notre responsabilité et qu’il fallait mener à bien. Par contre, et même si nous connaissons bien la complexité de ce dossier, nous avons le sentiment que du temps a été perdu, notamment en début de mandat pour agir plus vite et plus fortement. C’est dommage car avec deux années d&rsquo;action supplémentaire, nous aurions pu réduire davantage la quantité de déchets, ce qui aurait limité les coûts des détournements et les camions sur les routes.</li>
<li>Alors dans 6 mois, nous aurons une belle usine toute neuve et désamiantée, qui reprendra du service. Evidemment le biais quand on met autant d’argent public dans un équipement, c’est de vouloir le rentabiliser au maximum. Et le biais quand on dispose de 3 fours d&rsquo;incinération, c’est de vouloir les remplir à tout prix…</li>
<li>Monsieur le Président, <strong><u>en aucun cas</u> la remise en fonctionnement de cette usine ne devra signifier un changement de cap par rapport à l’objectif de réduction des déchets sur notre territoire</strong>. Le sens de l’histoire, c’est la réduction des déchets. Pour les ménages comme pour les entreprises. Le sens de l’histoire, c’est la réduction de la part de l’incinération. L’Europe le dit (paquet circulaire europeen), l’Ademe le dit, les réseaux de collectivités le disent et les entreprises font évoluer leurs process avec le développement de l’économie circulaire.</li>
</ul>
<p><strong>C’est pourquoi les <a href="http://xn--lu-9ia.es">élu.es</a> écologistes font 3 propositions :</strong></p>
<ol>
<li>Avant la remise en service de l’usine, formaliser les principes que nous nous sommes fixés : principe de hiérarchie des modes de traitement, principe de proximité. Concrètement, cela signifie <strong>contrôler strictement la nature et l’origine des déchets ménagers ou issus d’activités économiques qui y seront brûlés</strong> : accès réservé aux déchets ultimes qui ne peuvent pas être réutilisés ou recyclés; accès réservé aux déchets produits à moins d’une heure de transport de l’usine. <u>Ces principes que nous avons versés au plan régional doivent figurer dans le prochain avenant n°10</u>.</li>
<li>Nous demandons de <strong>muscler tous nos marchés publics</strong> sur des critères de réduction des déchets et de réemploi pour inciter les acteurs économiques à changer de pratiques. A l’heure de l’urgence climatique, il n’est plus possible de faire voyager les déchets sur des centaines de km, il n’est plus possible de brûler des ressources qui pourraient encore servir!</li>
<li>Enfin, sur les <strong>enjeux de santé environnementale et de qualité de l’air</strong>, nous proposons que les associations puissent être associées au choix des sites de prélèvements de la qualité de l’air ainsi qu’au choix du type de polluants analysés.</li>
</ol>
<p>Il en va de la cohérence des politiques environnementales de l’Eurométropole.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/11/Usine-Incinération_Intervention-JB-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Jeanne barseghian, pour le groupe des élu.e.s écologistes Monsieur le Président, mes cher.e.s collègues, ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/11/Usine-Incinération_Intervention-JB-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Jeanne barseghian, pour le groupe des élu.e.s écologistes</h3>
<p>Monsieur le Président, mes <a href="http://cher.es">cher.e.s</a> collègues,</p>
<p>La position des <a href="http://xn--lu-9ia.es">élu.es</a> écologistes sur la politique déchets de l’Eurométropole a toujours été constante.  Depuis le début, nous soutenons 2 axes et je crois que, avec ou sans délégations, nous contribuons activement à leur mise en oeuvre :</p>
<ul>
<li>1<sup>er</sup> axe : Accélérer et confirmer les objectifs du Territoire Zéro Déchet Zéro Gaspillage, avec encore 2 actions essentielles à impulser d’ici la fin du mandat : la collecte des déchets organiques et la tarification incitative (réduire au max la poubelle bleue – tendance à la baisse, tant mieux). J’en profite, puisque nous sommes en pleine semaine européenne de réduction des déchets, pour saluer le travail remarquable mené par l’Eurometropole et les communes, mais aussi par une multitude d’acteurs du territoire (assos, ESS, habitants)</li>
<li>2<sup>ème</sup> axe : Réduire progressivement la part de l’incinération, dernier maillon de la chaîne de traitement des déchets sur notre territoire au profit d’alternatives, et donc, anticiper dès aujourd’hui un plan de sortie de l’incinération à l’horizon 2035.</li>
</ul>
<p><strong>Sur l’avenant en tant que tel, quelques remarques :</strong></p>
<ul>
<li>Le surcoût de ce dossier est bien sûr gigantesque (200 millions d’euros). Nous ne remettons pas en cause les travaux de désamiantage qui sont de notre responsabilité et qu’il fallait mener à bien. Par contre, et même si nous connaissons bien la complexité de ce dossier, nous avons le sentiment que du temps a été perdu, notamment en début de mandat pour agir plus vite et plus fortement. C’est dommage car avec deux années d&rsquo;action supplémentaire, nous aurions pu réduire davantage la quantité de déchets, ce qui aurait limité les coûts des détournements et les camions sur les routes.</li>
<li>Alors dans 6 mois, nous aurons une belle usine toute neuve et désamiantée, qui reprendra du service. Evidemment le biais quand on met autant d’argent public dans un équipement, c’est de vouloir le rentabiliser au maximum. Et le biais quand on dispose de 3 fours d&rsquo;incinération, c’est de vouloir les remplir à tout prix…</li>
<li>Monsieur le Président, <strong><u>en aucun cas</u> la remise en fonctionnement de cette usine ne devra signifier un changement de cap par rapport à l’objectif de réduction des déchets sur notre territoire</strong>. Le sens de l’histoire, c’est la réduction des déchets. Pour les ménages comme pour les entreprises. Le sens de l’histoire, c’est la réduction de la part de l’incinération. L’Europe le dit (paquet circulaire europeen), l’Ademe le dit, les réseaux de collectivités le disent et les entreprises font évoluer leurs process avec le développement de l’économie circulaire.</li>
</ul>
<p><strong>C’est pourquoi les <a href="http://xn--lu-9ia.es">élu.es</a> écologistes font 3 propositions :</strong></p>
<ol>
<li>Avant la remise en service de l’usine, formaliser les principes que nous nous sommes fixés : principe de hiérarchie des modes de traitement, principe de proximité. Concrètement, cela signifie <strong>contrôler strictement la nature et l’origine des déchets ménagers ou issus d’activités économiques qui y seront brûlés</strong> : accès réservé aux déchets ultimes qui ne peuvent pas être réutilisés ou recyclés; accès réservé aux déchets produits à moins d’une heure de transport de l’usine. <u>Ces principes que nous avons versés au plan régional doivent figurer dans le prochain avenant n°10</u>.</li>
<li>Nous demandons de <strong>muscler tous nos marchés publics</strong> sur des critères de réduction des déchets et de réemploi pour inciter les acteurs économiques à changer de pratiques. A l’heure de l’urgence climatique, il n’est plus possible de faire voyager les déchets sur des centaines de km, il n’est plus possible de brûler des ressources qui pourraient encore servir!</li>
<li>Enfin, sur les <strong>enjeux de santé environnementale et de qualité de l’air</strong>, nous proposons que les associations puissent être associées au choix des sites de prélèvements de la qualité de l’air ainsi qu’au choix du type de polluants analysés.</li>
</ol>
<p>Il en va de la cohérence des politiques environnementales de l’Eurométropole.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Conseil de l'Eurométropole
                    [category#6@term] => Interventions
                    [category#7@term] => Ville et Eurométropole
                    [date_timestamp] => 1542975764
                )

            [1] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Déchets : l’incinération n’est pas l’avenir ! Tribune DNA du 23 nov. 2018
                    [link#] => 1
                    [link] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/2018/11/23/dechets-lincineration-nest-pas-lavenir-tribune-dna-du-23-nov-2018/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Fri, 23 Nov 2018 10:43:51 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 5
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Tribunes
                        )

                    [category#] => 5
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Tribunes
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=4719
                    [description#] => 1
                    [description] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/11/20181123_Tribune-DNA_Incinération_JB-et-FS-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />En pleine semaine européenne de réduction des déchets et à quelques mois de la réouverture de l’incinérateur, les élu.es écologistes Françoise Schaetzel et Jeanne Barseghian proposent un plan de sortie de l’incinération pour l’Eurométropole de Strasbourg. ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/11/20181123_Tribune-DNA_Incinération_JB-et-FS-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>En pleine semaine européenne de réduction des déchets et à quelques mois de la réouverture de l’incinérateur, les élu.es écologistes Françoise Schaetzel et Jeanne Barseghian proposent un plan de sortie de l’incinération pour l’Eurométropole de Strasbourg.</h3>
<p>3 ans de travaux, 195 millions d’euros de surcoût &#8211; soit 20% du budget annuel de l’Eurométropole &#8211; dont 65 pour détourner plusieurs centaines de milliers de tonnes de déchets vers d’autres territoires. Voilà les conséquences de l’arrêt de l’usine d’incinération pendant son désamiantage. Face au risque amiante, ces travaux étaient nécessaires, il n’y a pas de doute là-dessus. Cette « crise de l’incinérateur » aura eu une vertu : réinterroger globalement la politique des déchets de l’Eurométropole et la vocation de cette usine.</p>
<p>Poussée par plusieurs élu.es, au premier rang desquel.les les élu.es écologistes, l’Eurométropole s’est engagée en 2016 dans une politique ambitieuse Territoire Zéro Déchet Zéro Gaspillage. Les premières actions lancées en 2017 commencent à porter leurs fruits : lutte contre le gaspillage alimentaire, alternatives au jetable, développement de la réparation et du réemploi, expérimentation de solutions de collecte des biodéchets, amélioration du recyclage et bien sûr, premiers jalons d’une future tarification des déchets plus juste et plus vertueuse. On le voit, la production de déchets par habitant décroît lentement et les acteurs du territoire, entreprises, économie sociale et solidaire, bailleurs, associations, citoyen.nes deviennent ambassadeurs du Zéro Déchet.</p>
<p><strong>Sortir de l’incinération</strong></p>
<p>Si cette trajectoire se confirme comme nous l’espérons, la part des déchets incinérés se réduira inéluctablement dans les prochaines années. Notre incinérateur sera alors surdimensionné  avec ses 3 fours. Les prospectives montrent clairement que d’ici 2025, 2 fours suffiront à l’Eurométropole et aux collectivités environnantes.</p>
<p>Pour anticiper ces évolutions, il faut élaborer un plan de sortie de l’incinération à l’horizon 2035, compatible avec les objectifs Zéro Déchet. Nous demandons, dès la réouverture de Sénerval en 2019, de contrôler strictement la nature et l’origine des déchets des collectivités et des entreprises qui y seront brûlés : accès réservé aux déchets ultimes qui ne peuvent pas être réutilisés ou recyclés; accès réservé aux déchets produits à moins d’une heure de transport de l’usine.</p>
<p><strong> Qualité de l</strong><strong>’</strong><strong>air et santé</strong></p>
<p>De même que nous refusons l’exportation des déchets eurométropolitains, refusons que les futurs vides de fours drainent ici les déchets de tout le Grand Est, voire même plus loin, imposant une augmentation des camions, au détriment de la qualité de l’air.</p>
<p>Les évolutions technologiques concernant les filtres ont permis de réduire l’impact des usines d’incinération sur la pollution atmosphérique, si l’on prend en compte les valeurs limites d’émissions règlementaires actuelles des différents polluants. Restons cependant vigilants et face aux dérives anciennes et à la perte de crédibilité, proposons aux associations de choisir ensemble les sites de prélèvements de la qualité de l’air.</p>
<p>A l’heure du défi climatique, nous n’acceptons pas de considérer l’incinération de ressources comme une énergie « renouvelable » dont dépendent nos entreprises et nos réseaux de chaleur urbains.</p>
<p>Pour les élu.es écologistes, l’Eurométropole doit être cohérente avec ses propres objectifs et montrer l’exemple !</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/11/20181123_Tribune-DNA_Incinération_JB-et-FS-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />En pleine semaine européenne de réduction des déchets et à quelques mois de la réouverture de l’incinérateur, les élu.es écologistes Françoise Schaetzel et Jeanne Barseghian proposent un plan de sortie de l’incinération pour l’Eurométropole de Strasbourg. ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/11/20181123_Tribune-DNA_Incinération_JB-et-FS-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>En pleine semaine européenne de réduction des déchets et à quelques mois de la réouverture de l’incinérateur, les élu.es écologistes Françoise Schaetzel et Jeanne Barseghian proposent un plan de sortie de l’incinération pour l’Eurométropole de Strasbourg.</h3>
<p>3 ans de travaux, 195 millions d’euros de surcoût &#8211; soit 20% du budget annuel de l’Eurométropole &#8211; dont 65 pour détourner plusieurs centaines de milliers de tonnes de déchets vers d’autres territoires. Voilà les conséquences de l’arrêt de l’usine d’incinération pendant son désamiantage. Face au risque amiante, ces travaux étaient nécessaires, il n’y a pas de doute là-dessus. Cette « crise de l’incinérateur » aura eu une vertu : réinterroger globalement la politique des déchets de l’Eurométropole et la vocation de cette usine.</p>
<p>Poussée par plusieurs élu.es, au premier rang desquel.les les élu.es écologistes, l’Eurométropole s’est engagée en 2016 dans une politique ambitieuse Territoire Zéro Déchet Zéro Gaspillage. Les premières actions lancées en 2017 commencent à porter leurs fruits : lutte contre le gaspillage alimentaire, alternatives au jetable, développement de la réparation et du réemploi, expérimentation de solutions de collecte des biodéchets, amélioration du recyclage et bien sûr, premiers jalons d’une future tarification des déchets plus juste et plus vertueuse. On le voit, la production de déchets par habitant décroît lentement et les acteurs du territoire, entreprises, économie sociale et solidaire, bailleurs, associations, citoyen.nes deviennent ambassadeurs du Zéro Déchet.</p>
<p><strong>Sortir de l’incinération</strong></p>
<p>Si cette trajectoire se confirme comme nous l’espérons, la part des déchets incinérés se réduira inéluctablement dans les prochaines années. Notre incinérateur sera alors surdimensionné  avec ses 3 fours. Les prospectives montrent clairement que d’ici 2025, 2 fours suffiront à l’Eurométropole et aux collectivités environnantes.</p>
<p>Pour anticiper ces évolutions, il faut élaborer un plan de sortie de l’incinération à l’horizon 2035, compatible avec les objectifs Zéro Déchet. Nous demandons, dès la réouverture de Sénerval en 2019, de contrôler strictement la nature et l’origine des déchets des collectivités et des entreprises qui y seront brûlés : accès réservé aux déchets ultimes qui ne peuvent pas être réutilisés ou recyclés; accès réservé aux déchets produits à moins d’une heure de transport de l’usine.</p>
<p><strong> Qualité de l</strong><strong>’</strong><strong>air et santé</strong></p>
<p>De même que nous refusons l’exportation des déchets eurométropolitains, refusons que les futurs vides de fours drainent ici les déchets de tout le Grand Est, voire même plus loin, imposant une augmentation des camions, au détriment de la qualité de l’air.</p>
<p>Les évolutions technologiques concernant les filtres ont permis de réduire l’impact des usines d’incinération sur la pollution atmosphérique, si l’on prend en compte les valeurs limites d’émissions règlementaires actuelles des différents polluants. Restons cependant vigilants et face aux dérives anciennes et à la perte de crédibilité, proposons aux associations de choisir ensemble les sites de prélèvements de la qualité de l’air.</p>
<p>A l’heure du défi climatique, nous n’acceptons pas de considérer l’incinération de ressources comme une énergie « renouvelable » dont dépendent nos entreprises et nos réseaux de chaleur urbains.</p>
<p>Pour les élu.es écologistes, l’Eurométropole doit être cohérente avec ses propres objectifs et montrer l’exemple !</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Tribunes
                    [date_timestamp] => 1542969831
                )

            [2] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Une bonne gestion budgétaire, une belle notation financière… mais quels objectifs politiques pour le budget 2019 ? Conseil de l’EMS du 23/11/2018
                    [link#] => 1
                    [link] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/2018/11/23/une-bonne-gestion-budgetaire-une-belle-notation-financiere-mais-quels-objectifs-politiques-pour-le-budget-2019-conseil-de-lems-du-23-11-2018/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Fri, 23 Nov 2018 10:29:53 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 7
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Conseil de l'Eurométropole
                            [subject#6] => Interventions
                            [subject#7] => Ville et Eurométropole
                        )

                    [category#] => 7
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Conseil de l'Eurométropole
                    [category#6] => Interventions
                    [category#7] => Ville et Eurométropole
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=4715
                    [description#] => 1
                    [description] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/11/DOB_intevrention-MDD-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Marie-Dominique Dreyssé, pour le groupe des élu.e.s écologistes Monsieur le Président,  Cher.es collègues, ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/11/DOB_intevrention-MDD-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Marie-Dominique Dreyssé, pour le groupe des élu.e.s écologistes</h3>
<p>Monsieur le Président,</p>
<p><a href="http://Cher.es">Cher.es</a> collègues,</p>
<p>Le groupe des <a href="http://xn--lu-9ia.es">élu.es</a> écologistes tient à saluer le travail de qualité fourni par les services de l’EMS, par la vice-présidente Mme Barrière. Nous allons débattre de l’orientation souhaitée pour le développement de nos territoires, des orientations dans la continuité pour cette dernière année pleine d’exercice de notre équipe. Ce débat, et le budget qui s’en suivra, sont entachés aujourd’hui par des incertitudes et des obligations qui découlent directement du pacte financier. Pourtant, ils doivent refléter notre volonté commune de répondre à l’urgence climatique dans un monde résolument solidaire et permettre une lecture de ces engagements.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p><strong>Des réformes de l’Etat entachent notre sérénité budgétaire et fiscale</strong></p>
<p><a href="http://Cher.es">Cher.es</a> collègues, nous marchons sur un fil d’équilibriste sur lequel l’Etat souffle le chaud et le froid. Il reste des incertitudes sur les modalités de compensation de la taxe d’habitation qui représente pour l’Eurométropole 34% du produit de sa fiscalité directe locale. Et enfin, il reste des incertitudes sur les dépenses de fonctionnement qui pourraient éventuellement, peut-être, être  retraitées voire retirées du cadre du pacte financier.</p>
<p>De plus, on nous annonce par ailleurs une réforme des finances locales, et le gouvernement cherche dès à présent à faire porter 13 milliards d’économies d’ici à 2022, il y a de quoi être inquiets.</p>
<p>En revanche, s’il y a bien une certitude, c’est celle de voir notre action bridée par le pacte financier malgré un budget équilibré et exemplaire.</p>
<p>Nous saluons la poursuite de nos investissements, des investissements qui stimulent l’activité économique locale et qui sont prévus autour de 212 M€ pour 2019, malgré les surcoûts importants liés aux accidents industriels de l’usine d’incinération et du PAPS-PCPI.</p>
<p>Et nos prévisions pour 2019 vont bien dans le sens de la sobriété budgétaire avec un taux d’épargne brute de 10% et une capacité de désendettement nettement en dessous des seuils d’alerte avec moins de 8 années annoncées pour 2018.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p><strong>Mais cette excellente santé budgétaire n’est-elle pas payée au prix fort ?</strong></p>
<p>Une bonne gestion, une belle notation, mais à quel prix ? Quel est le prix réel de notre AA de Fitch ? Quel est le prix réel du respect du pacte financier ?</p>
<p>Certes nous devons le saluer, nos indicateurs financiers et budgétaires se sont améliorés avec la maîtrise des dépenses de fonctionnement et la gestion active de la dette.</p>
<p>Si l’objectif initial du redressement des financements publics est louable, le gouvernement musèle bien les collectivités locales dans leurs dépenses. Et ce sont les agents de la collectivité, les services publics, les citoyens du territoire qui risquent de payer au prix fort les conséquences des baisses et du pacte financiers.</p>
<p>Le groupe écologiste l’a souligné à plusieurs reprises, les conditions de travail des agents de la collectivité sont une priorité. Déjà une suppression nette de 305 postes depuis 2015, mais avant d’aller plus loin, faisons une pause pour voir si l’objectif fixé de 500 suppressions nettes de postes à l’horizon 2022 est tenable. Peut-on supporter à court et à long terme que l’intérieur même de notre organisation soit balloté ?<em> </em>Nous interrogeons là la capacité future de notre propre administration à mener ses missions de service public et des services aux habitants avec des moyens toujours réduits. Le bien-être des <a href="http://agent.es">agent.es</a>, leur reconnaissance, leur montée en compétences, sont prioritaires et ces chantiers doivent être menés avec eux.</p>
<p>N’oublions jamais que le bien-être au travail est la meilleure condition d’un service public de qualité.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p><strong>Renforcer et clarifier nos politiques pour porter le cap des transitions écologiques et solidaires</strong></p>
<p>Aujourd’hui, le débat d’orientation budgétaire ne doit pas uniquement se résumer au débat sur la fiscalité et la gestion comptable de la collectivité. Car le budget est avant tout la traduction de nos aspirations politiques et de notre projet pour le territoire.</p>
<p>Le cap de l’EMS doit rester clair : plutôt qu’une teinte écologique, nous avons besoin d’affirmation et d’ambition pour la transition écologique et solidaire. Je pense à :</p>
<p>&#8211; La gestion de l’énergie sur notre territoire, celle des déchets,</p>
<p>&#8211; Une stratégie dans le logement social et accessible,</p>
<p>&#8211; Des transports en commun et leur développement en seconde couronne et en site propre,</p>
<p>&#8211; L’innovation sociale et l’emploi local.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>C’est ce cap que devra traduire le prochain budget.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/11/DOB_intevrention-MDD-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Marie-Dominique Dreyssé, pour le groupe des élu.e.s écologistes Monsieur le Président,  Cher.es collègues, ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/11/DOB_intevrention-MDD-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Marie-Dominique Dreyssé, pour le groupe des élu.e.s écologistes</h3>
<p>Monsieur le Président,</p>
<p><a href="http://Cher.es">Cher.es</a> collègues,</p>
<p>Le groupe des <a href="http://xn--lu-9ia.es">élu.es</a> écologistes tient à saluer le travail de qualité fourni par les services de l’EMS, par la vice-présidente Mme Barrière. Nous allons débattre de l’orientation souhaitée pour le développement de nos territoires, des orientations dans la continuité pour cette dernière année pleine d’exercice de notre équipe. Ce débat, et le budget qui s’en suivra, sont entachés aujourd’hui par des incertitudes et des obligations qui découlent directement du pacte financier. Pourtant, ils doivent refléter notre volonté commune de répondre à l’urgence climatique dans un monde résolument solidaire et permettre une lecture de ces engagements.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p><strong>Des réformes de l’Etat entachent notre sérénité budgétaire et fiscale</strong></p>
<p><a href="http://Cher.es">Cher.es</a> collègues, nous marchons sur un fil d’équilibriste sur lequel l’Etat souffle le chaud et le froid. Il reste des incertitudes sur les modalités de compensation de la taxe d’habitation qui représente pour l’Eurométropole 34% du produit de sa fiscalité directe locale. Et enfin, il reste des incertitudes sur les dépenses de fonctionnement qui pourraient éventuellement, peut-être, être  retraitées voire retirées du cadre du pacte financier.</p>
<p>De plus, on nous annonce par ailleurs une réforme des finances locales, et le gouvernement cherche dès à présent à faire porter 13 milliards d’économies d’ici à 2022, il y a de quoi être inquiets.</p>
<p>En revanche, s’il y a bien une certitude, c’est celle de voir notre action bridée par le pacte financier malgré un budget équilibré et exemplaire.</p>
<p>Nous saluons la poursuite de nos investissements, des investissements qui stimulent l’activité économique locale et qui sont prévus autour de 212 M€ pour 2019, malgré les surcoûts importants liés aux accidents industriels de l’usine d’incinération et du PAPS-PCPI.</p>
<p>Et nos prévisions pour 2019 vont bien dans le sens de la sobriété budgétaire avec un taux d’épargne brute de 10% et une capacité de désendettement nettement en dessous des seuils d’alerte avec moins de 8 années annoncées pour 2018.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p><strong>Mais cette excellente santé budgétaire n’est-elle pas payée au prix fort ?</strong></p>
<p>Une bonne gestion, une belle notation, mais à quel prix ? Quel est le prix réel de notre AA de Fitch ? Quel est le prix réel du respect du pacte financier ?</p>
<p>Certes nous devons le saluer, nos indicateurs financiers et budgétaires se sont améliorés avec la maîtrise des dépenses de fonctionnement et la gestion active de la dette.</p>
<p>Si l’objectif initial du redressement des financements publics est louable, le gouvernement musèle bien les collectivités locales dans leurs dépenses. Et ce sont les agents de la collectivité, les services publics, les citoyens du territoire qui risquent de payer au prix fort les conséquences des baisses et du pacte financiers.</p>
<p>Le groupe écologiste l’a souligné à plusieurs reprises, les conditions de travail des agents de la collectivité sont une priorité. Déjà une suppression nette de 305 postes depuis 2015, mais avant d’aller plus loin, faisons une pause pour voir si l’objectif fixé de 500 suppressions nettes de postes à l’horizon 2022 est tenable. Peut-on supporter à court et à long terme que l’intérieur même de notre organisation soit balloté ?<em> </em>Nous interrogeons là la capacité future de notre propre administration à mener ses missions de service public et des services aux habitants avec des moyens toujours réduits. Le bien-être des <a href="http://agent.es">agent.es</a>, leur reconnaissance, leur montée en compétences, sont prioritaires et ces chantiers doivent être menés avec eux.</p>
<p>N’oublions jamais que le bien-être au travail est la meilleure condition d’un service public de qualité.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p><strong>Renforcer et clarifier nos politiques pour porter le cap des transitions écologiques et solidaires</strong></p>
<p>Aujourd’hui, le débat d’orientation budgétaire ne doit pas uniquement se résumer au débat sur la fiscalité et la gestion comptable de la collectivité. Car le budget est avant tout la traduction de nos aspirations politiques et de notre projet pour le territoire.</p>
<p>Le cap de l’EMS doit rester clair : plutôt qu’une teinte écologique, nous avons besoin d’affirmation et d’ambition pour la transition écologique et solidaire. Je pense à :</p>
<p>&#8211; La gestion de l’énergie sur notre territoire, celle des déchets,</p>
<p>&#8211; Une stratégie dans le logement social et accessible,</p>
<p>&#8211; Des transports en commun et leur développement en seconde couronne et en site propre,</p>
<p>&#8211; L’innovation sociale et l’emploi local.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>C’est ce cap que devra traduire le prochain budget.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Conseil de l'Eurométropole
                    [category#6@term] => Interventions
                    [category#7@term] => Ville et Eurométropole
                    [date_timestamp] => 1542968993
                )

            [3] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Bandes cyclables Avenue des Vosges : un aménagement nécessaire mais perfectible ! CM du 19/11/18
                    [link#] => 1
                    [link] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/2018/11/19/bandes-cyclables-avenue-des-vosges-un-amenagement-necessaire-mais-perfectible-cm-du-19-11-18/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Mon, 19 Nov 2018 18:08:32 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 7
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Conseil Municipal
                            [subject#6] => Interventions
                            [subject#7] => Ville et Eurométropole
                        )

                    [category#] => 7
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Conseil Municipal
                    [category#6] => Interventions
                    [category#7] => Ville et Eurométropole
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=4667
                    [description#] => 1
                    [description] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/11/Point-18_bandes-cyclables_Pierre-Ozenne-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Pierre Ozenne, pour le groupe des élu.e.s écologistes &#160;  Monsieur le Maire, chers, chères collègues, ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/11/Point-18_bandes-cyclables_Pierre-Ozenne-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3><b>Pierre Ozenne, pour le groupe des élu.e.s écologistes</b></h3>
<p>&nbsp;</p>
<p>Monsieur le Maire, chers, chères collègues,</p>
<p>Les aménagements cyclables proposés sur l’avenue des Vosges correspondent à un chaînon manquant de 1,30 km d’un itinéraire cyclable majeur sur le territoire de Strasbourg, entre la Place de Haguenau et les récents aménagements de l’avenue de la Forêt Noire, particulièrement réussis.</p>
<p>Outre cette une liaison Est – Ouest, ces aménagements permettent d’offrir enfin aux riverains de l’avenue des Vosges, aux professions libérales, aux entreprises, aux commerçants, une espace dédié à la pratique du vélo.</p>
<p>Le groupe des Ecologistes et Citoyens s’en réjouit.</p>
<p>Je souligne qu’il s’agit de rééquilibrer le partage de la rue en faveur des modes doux :</p>
<ul>
<li>les piétons auront désormais la garantie d’un trottoir digne (2,40 m) grâce aux buttes-roues en tête de stationnement ;</li>
<li>les cyclistes pourront circuler sur deux larges bandes unidirectionnelles</li>
<li>enfin, les autos et les bus continueront de circuler sur un axe apaisé.</li>
</ul>
<p>&nbsp;</p>
<p>La diminution de la place de la voiture est favorable pour l’amélioration de la qualité de l’air et la vie au quotidien, ici ou ailleurs sur la ville.</p>
<p>Je note que l’aménagement proposé est provisoire dans l’attente d’un approfondissement des études pour une requalification de l’avenue des Vosges, notamment dans la perspective de la liaison tramway entre la Gare Centrale et le Wacken, dont le tracé reste à débattre.</p>
<p>Toutefois, malgré ces avancées, j’ai des craintes quant à la sécurité des cyclistes.</p>
<p>Les bandes cyclables ne sont pas une solution sécurisante. La quasi-totalité des accidents mortels pour les cyclistes ont eu lieu sur des bandes cyclables ! du fait des stationnements sauvages des automobiles.</p>
<p>Les bandes cyclables sont utilisées par les voitures pour un stationnement « <em>minute</em> ». Pire, sur l’avenue des Vosges, s’ajoute le stationnement en bataille dont la marche arrière pour sortir de leur emplacement reste un point noir !</p>
<p>J’aurai préféré que la bande cyclable soit entre le trottoir et le stationnement, et non pris en sandwich entre le stationnement et la circulation automobile.</p>
<p>Nonobstant, réjouissons-nous de cette avancée !</p>
<p>Le groupe des élus écologistes et citoyens souhaite prendre pleinement part au groupe d’observations de l’aménagement, dont nous souhaitons la transparence et qu’il intègre largement les personnes intéressées : riverains, usagers (vélo, piéton, auto, bus) sur une période de plusieurs mois.</p>
<p>Les conclusions alimenteront les données utiles pour définir l’aménagement final de cet axe et plus globalement sur le réaménagement des espaces publics de Strasbourg.</p>
<p>Le groupe des élus écologistes et citoyens votera « Pour » cette aménagement provisoire.</p>
<p>Monsieur le Maire, je vous remercie pour votre écoute.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/11/Point-18_bandes-cyclables_Pierre-Ozenne-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Pierre Ozenne, pour le groupe des élu.e.s écologistes &#160;  Monsieur le Maire, chers, chères collègues, ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/11/Point-18_bandes-cyclables_Pierre-Ozenne-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3><b>Pierre Ozenne, pour le groupe des élu.e.s écologistes</b></h3>
<p>&nbsp;</p>
<p>Monsieur le Maire, chers, chères collègues,</p>
<p>Les aménagements cyclables proposés sur l’avenue des Vosges correspondent à un chaînon manquant de 1,30 km d’un itinéraire cyclable majeur sur le territoire de Strasbourg, entre la Place de Haguenau et les récents aménagements de l’avenue de la Forêt Noire, particulièrement réussis.</p>
<p>Outre cette une liaison Est – Ouest, ces aménagements permettent d’offrir enfin aux riverains de l’avenue des Vosges, aux professions libérales, aux entreprises, aux commerçants, une espace dédié à la pratique du vélo.</p>
<p>Le groupe des Ecologistes et Citoyens s’en réjouit.</p>
<p>Je souligne qu’il s’agit de rééquilibrer le partage de la rue en faveur des modes doux :</p>
<ul>
<li>les piétons auront désormais la garantie d’un trottoir digne (2,40 m) grâce aux buttes-roues en tête de stationnement ;</li>
<li>les cyclistes pourront circuler sur deux larges bandes unidirectionnelles</li>
<li>enfin, les autos et les bus continueront de circuler sur un axe apaisé.</li>
</ul>
<p>&nbsp;</p>
<p>La diminution de la place de la voiture est favorable pour l’amélioration de la qualité de l’air et la vie au quotidien, ici ou ailleurs sur la ville.</p>
<p>Je note que l’aménagement proposé est provisoire dans l’attente d’un approfondissement des études pour une requalification de l’avenue des Vosges, notamment dans la perspective de la liaison tramway entre la Gare Centrale et le Wacken, dont le tracé reste à débattre.</p>
<p>Toutefois, malgré ces avancées, j’ai des craintes quant à la sécurité des cyclistes.</p>
<p>Les bandes cyclables ne sont pas une solution sécurisante. La quasi-totalité des accidents mortels pour les cyclistes ont eu lieu sur des bandes cyclables ! du fait des stationnements sauvages des automobiles.</p>
<p>Les bandes cyclables sont utilisées par les voitures pour un stationnement « <em>minute</em> ». Pire, sur l’avenue des Vosges, s’ajoute le stationnement en bataille dont la marche arrière pour sortir de leur emplacement reste un point noir !</p>
<p>J’aurai préféré que la bande cyclable soit entre le trottoir et le stationnement, et non pris en sandwich entre le stationnement et la circulation automobile.</p>
<p>Nonobstant, réjouissons-nous de cette avancée !</p>
<p>Le groupe des élus écologistes et citoyens souhaite prendre pleinement part au groupe d’observations de l’aménagement, dont nous souhaitons la transparence et qu’il intègre largement les personnes intéressées : riverains, usagers (vélo, piéton, auto, bus) sur une période de plusieurs mois.</p>
<p>Les conclusions alimenteront les données utiles pour définir l’aménagement final de cet axe et plus globalement sur le réaménagement des espaces publics de Strasbourg.</p>
<p>Le groupe des élus écologistes et citoyens votera « Pour » cette aménagement provisoire.</p>
<p>Monsieur le Maire, je vous remercie pour votre écoute.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Conseil Municipal
                    [category#6@term] => Interventions
                    [category#7@term] => Ville et Eurométropole
                    [date_timestamp] => 1542650912
                )

            [4] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Règlement local de publicité, CM du 19/11/18
                    [link#] => 1
                    [link] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/2018/11/19/reglement-local-de-publicite-cm-du-19-11-18/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Mon, 19 Nov 2018 17:34:51 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 7
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Conseil Municipal
                            [subject#6] => Interventions
                            [subject#7] => Ville et Eurométropole
                        )

                    [category#] => 7
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Conseil Municipal
                    [category#6] => Interventions
                    [category#7] => Ville et Eurométropole
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=4661
                    [description#] => 1
                    [description] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/11/Point-15_Règlement-local-de-publicité_Jean-Werlen-302x150.png" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Jean Werlen, pour le groupe des élu.e.s écologistes Point 15. Règlement local de publicité : pour les écologistes, il y a de réelles avancées….mais une étape reste encore à franchir ! ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/11/Point-15_Règlement-local-de-publicité_Jean-Werlen-302x150.png" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Jean Werlen, pour le groupe des élu.e.s écologistes</h3>
<p><strong>Point 15. Règlement local de publicité : pour les écologistes, il y a de réelles avancées….mais une étape reste encore à franchir ! </strong></p>
<p>&nbsp;</p>
<p>Monsieur le Maire,</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>L’espace public est un bien commun, un lieu de passage, un lieu de brassage, de partage, de repos et de flânerie.</p>
<p>La question qui se pose donc pour nous, collectivité : quelle part gardons-nous dans le « bien commun », quelle part concédons nous à l’appropriation privée?</p>
<p>Devons-nous le vendre aux annonceurs et devons-nous considérer l’espace public « comme un outil en quête de cerveau disponible » pour reprendre les termes d’un ancien PDG de TF1.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>Le règlement local de publicité a pour objet de cadrer, de limiter et de définir la place des annonces dans l’espace public.</p>
<p>Le règlement tel qu’il nous est présenté, constitue naturellement une belle avancée par rapport à la situation actuelle sur notre territoire car il réduira de moitié l’espace dédié à la publicité…..</p>
<p>Néanmoins, Le groupe des élus écologistes à la ville de Strasbourg, à l’occasion de l’enquête publique ouverte au printemps prochain sur ce projet de Règlement, fera une contribution autour de 4 points :</p>
<p>&nbsp;</p>
<ul>
<li><strong>La sobriété,</strong> car nous ne pouvons pas, en même temps avoir le discours de la sobriété (nous ne parlons pas de l’austérité) et permettre, encore à ce point, une prolifération publicitaire même si elle est en réduction.</li>
<li><strong>Le gaspillage énergétique</strong> : à l’heure où l’énergie est de plus en plus rare et de plus en plus chère, les panneaux lumineux qui se multiplient ne sont pas la solution. Un écran de ce type utilise, en terme d’énergie, autant qu’une famille de 4 personnes…quel gaspillage.</li>
<li><strong>La publicité numérique</strong> : car la course au « plus visible » et au plus « clinquant » n’est pas décente au moment même où le défi climatique doit-être au rendez-vous. Il en va de la qualité de notre paysage et de notre patrimoine architectural et naturel</li>
<li><strong>La publicité sur les toits des immeubles</strong> : nous sommes en 2018 et pas au début du 20<sup>ème</sup> siècle où l’illusion de la modernité se traduisait par l’électricité naissante. Nous avons, il y a quelques temps, signé une charte contre la pollution lumineuse. Il nous la faut mettre en œuvre.</li>
</ul>
<p>Plus généralement, cette délibération constitue une avancée en terme de présence publicitaire car elle diminue de plus de moitié l’espace disponible dédiée à cette activité.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>Nous voterons donc pour mais avec les 4 réserves sur lesquelles nous interviendrons lors de l’enquête publique.</p>
<p>&nbsp;</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/11/Point-15_Règlement-local-de-publicité_Jean-Werlen-302x150.png" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Jean Werlen, pour le groupe des élu.e.s écologistes Point 15. Règlement local de publicité : pour les écologistes, il y a de réelles avancées….mais une étape reste encore à franchir ! ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/11/Point-15_Règlement-local-de-publicité_Jean-Werlen-302x150.png" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Jean Werlen, pour le groupe des élu.e.s écologistes</h3>
<p><strong>Point 15. Règlement local de publicité : pour les écologistes, il y a de réelles avancées….mais une étape reste encore à franchir ! </strong></p>
<p>&nbsp;</p>
<p>Monsieur le Maire,</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>L’espace public est un bien commun, un lieu de passage, un lieu de brassage, de partage, de repos et de flânerie.</p>
<p>La question qui se pose donc pour nous, collectivité : quelle part gardons-nous dans le « bien commun », quelle part concédons nous à l’appropriation privée?</p>
<p>Devons-nous le vendre aux annonceurs et devons-nous considérer l’espace public « comme un outil en quête de cerveau disponible » pour reprendre les termes d’un ancien PDG de TF1.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>Le règlement local de publicité a pour objet de cadrer, de limiter et de définir la place des annonces dans l’espace public.</p>
<p>Le règlement tel qu’il nous est présenté, constitue naturellement une belle avancée par rapport à la situation actuelle sur notre territoire car il réduira de moitié l’espace dédié à la publicité…..</p>
<p>Néanmoins, Le groupe des élus écologistes à la ville de Strasbourg, à l’occasion de l’enquête publique ouverte au printemps prochain sur ce projet de Règlement, fera une contribution autour de 4 points :</p>
<p>&nbsp;</p>
<ul>
<li><strong>La sobriété,</strong> car nous ne pouvons pas, en même temps avoir le discours de la sobriété (nous ne parlons pas de l’austérité) et permettre, encore à ce point, une prolifération publicitaire même si elle est en réduction.</li>
<li><strong>Le gaspillage énergétique</strong> : à l’heure où l’énergie est de plus en plus rare et de plus en plus chère, les panneaux lumineux qui se multiplient ne sont pas la solution. Un écran de ce type utilise, en terme d’énergie, autant qu’une famille de 4 personnes…quel gaspillage.</li>
<li><strong>La publicité numérique</strong> : car la course au « plus visible » et au plus « clinquant » n’est pas décente au moment même où le défi climatique doit-être au rendez-vous. Il en va de la qualité de notre paysage et de notre patrimoine architectural et naturel</li>
<li><strong>La publicité sur les toits des immeubles</strong> : nous sommes en 2018 et pas au début du 20<sup>ème</sup> siècle où l’illusion de la modernité se traduisait par l’électricité naissante. Nous avons, il y a quelques temps, signé une charte contre la pollution lumineuse. Il nous la faut mettre en œuvre.</li>
</ul>
<p>Plus généralement, cette délibération constitue une avancée en terme de présence publicitaire car elle diminue de plus de moitié l’espace disponible dédiée à cette activité.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>Nous voterons donc pour mais avec les 4 réserves sur lesquelles nous interviendrons lors de l’enquête publique.</p>
<p>&nbsp;</p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Conseil Municipal
                    [category#6@term] => Interventions
                    [category#7@term] => Ville et Eurométropole
                    [date_timestamp] => 1542648891
                )

            [5] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Un budget pour réduire les inégalités sociales et lutter contre le dérèglement climatique ! CM du 19/11/18
                    [link#] => 1
                    [link] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/2018/11/19/un-budget-pour-reduire-les-inegalites-sociales-et-lutter-contre-le-dereglement-climatique-cm-du-19-11-18/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Mon, 19 Nov 2018 14:54:13 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 7
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Conseil Municipal
                            [subject#6] => Interventions
                            [subject#7] => Ville et Eurométropole
                        )

                    [category#] => 7
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Conseil Municipal
                    [category#6] => Interventions
                    [category#7] => Ville et Eurométropole
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=4653
                    [description#] => 1
                    [description] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/11/Point-1_DOB_Jeanne-Barseghian-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Jeanne Barseghian, pour le groupe des élu.e.s écologistes Monsieur le Maire, mes cher.es collègues, ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/11/Point-1_DOB_Jeanne-Barseghian-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3 class="MsoNormal" style="text-align: justify;"><span style="color: #222222; background-image: initial; background-position: initial; background-size: initial; background-repeat: initial; background-attachment: initial; background-origin: initial; background-clip: initial;">Jeanne Barseghian, pour le groupe des élu.e.s écologistes</span></h3>
<p>Monsieur le Maire, mes cher.es collègues,</p>
<p>Merci pour la présentation faite par notre collègue Serge Oehler et pour le travail de qualité réalisé par les services des finances sous la direction de Katell Parent.</p>
<p>Ce débat d’orientation budgétaire est un passage obligé, chaque année, et on pourrait se contenter d’en faire un exercice classique et de commenter les chiffres qui nous sont présentés. Sauf que ce serait oublier à quoi doit servir un débat d’orientation budgétaire. Il sert avant toute chose à  montrer quel est le cap de l’équipe municipale !</p>
<p>Ici et comme les années précédentes, notre groupe regrette que les éléments de cadrage se cantonnent à des considérations financières. Certes, celles-ci sont plutôt rassurantes et nous pouvons nous féliciter d’une gestion responsable et prudente.</p>
<p>Mais ce que nous aimerions bien voir dans ces documents, nous ne le voyons pas.</p>
<p>Une bonne note de l’agence Fitch, qu’il s’agisse d’un AA ou même d’un AAA+++, ne nous renseigne pas sur la qualité du service public rendu, sur la qualité de vie des habitant.es, ni sur le bien-être des agent.es de notre collectivité au travail. Pardon de le dire ainsi mais une bonne note chez Fitch n’est pas un projet politique !</p>
<p>Ce débat budgétaire se fait dans un contexte compliqué de recentralisation, que nous ne pouvons que dénoncer une fois encore. Recentralisation amorcée sous l’ancien quinquennat et amplifiée par l’actuel gouvernement en Marche. Des efforts sans précédent ont déjà été réalisés par les collectivités ces dernières années suite aux baisses de la dotation &#8211; nous n’y avons pas échappé – et voilà qu’aujourd’hui on réduit notre autonomie fiscale, on plafonne arbitrairement nos dépenses  avec un « Pacte » financier. On nous met au pas comme si nous étions de mauvais gestionnaires (alors que dans ce domaine, nous n’avons pas vraiment de leçon à recevoir de l’Etat qui creuse le déficit qu’il a lui-même aggravé en supprimant l’ISF !).</p>
<p>Alors j’anticipe, on me répondra sûrement que les recettes de la taxe d’habitation sont compensées (pour l’instant); on me dira que nous parvenons à rester sous la barre des 1,2% imposés par l’Etat. Formidable. Mais à quel prix ? Avec quelles conséquences ?</p>
<p>Ici je souhaite attirer votre attention sur un point qui est un vrai point d’alerte pour le groupe des élu.es écologistes, et nous l’avons souligné à plusieurs reprises. : il s’agit des conditions de travail des agent.es de la collectivité. Plus encore que les années précédentes, nous interrogeons la suppression de plusieurs centaines de postes depuis le début du mandat. Nous interrogeons la capacité de notre administration à mener ses missions de service public avec des moyens toujours réduits, avec des vacances de postes beaucoup trop longues et une charge de travail qui croît. Cette question ne doit pas être taboue. Ne faisons pas les choses à l’envers. On a un peu l’impression qu’on a commencé à supprimer des postes, et que seulement ensuite on a cherché à voir comment cela pouvait être tenable pour nos services. Une telle logique n’est pas acceptable : le bien-être des agent.es, leur reconnaissance, leur montée en compétences, sont prioritaires et ces chantiers doivent être menés avec eux.</p>
<p>Pour les élu.es écologistes, deux défis majeurs sont devant nous en cette fin d’année 2018 : la réduction des inégalités sociales et la lutte contre le changement climatique.</p>
<p>Il faut entendre la grogne qui grandit en France dans les territoires – aussi bien urbains que ruraux &#8211; où il n’y a plus aucun service de proximité : plus de commerce, plus de transports collectifs, plus de bureau de poste, plus de travail. Il faut entendre la désespérance des personnes qui n’arrivent plus à joindre les deux bouts. Comment faire chaque mois quand on a plus assez pour se chauffer, pour se loger, pour acheter à manger, pour se déplacer ?</p>
<p>L’Etat bride l’action locale alors que c’est justement là que sont les solutions. Car les collectivités sont les principaux acteurs de stabilité et de solidarité des territoires. Nos voisins européens l’ont compris depuis longtemps, une large autonomie des collectivités locales est un véritable atout pour le dynamisme économique et social des États. Et ce sont aussi les collectivités qui sont aujourd’hui aux premières loges pour mener la transition écologique. C’est le deuxième défi.</p>
<p>Le changement climatique. Monsieur le Maire, mes cher.es collègues, à la veille de la COP 24, tous les experts internationaux le disent. Il nous reste très peu de temps pour éviter la catastrophe, les catastrophes. Catastrophe humanitaire et sanitaire, catastrophe écologique, effondrement de la biodiversité. Une lueur d’espoir dans l’alarmant rapport du GIEC : il serait possible de contenir le réchauffement climatique en-deçà de 2 degrés à l’horizon 2100, mais seulement si nous mettons dans la balance des moyens à la hauteur de ce défi. En l’occurrence 900 milliards de dollars par an.</p>
<p>Alors bien sûr, le sort de l’humanité n’est pas entre les mains de la Ville de Strasbourg, mais notre Ville doit prendre toute sa part dans ce combat. En tant qu’élu.es, nous avons cette responsabilité. Nos budgets futurs doivent traduire ce défi en actes.</p>
<p>Cela fait plus de quatre ans que nous agissons pour changer la ville. En matière de démocratie, de solidarité, d’éducation, d’environnement, d’urbanisme. Le bon cap a été pris et nous le voyons ici à travers plusieurs investissements : écoles, culture, hébergement d’urgence ou encore la future maison du sport-santé et le budget participatif, véritable outil de démocratie locale.</p>
<p>Mais il reste encore beaucoup à faire pour améliorer le cadre de vie, végétaliser notre ville, lutter contre la pollution de l’air, mener la transition énergétique, créer les emplois dans les quartiers, donner accès au logement pour tou.tes. Autant de chantiers que nos orientations budgétaires doivent nous permettre de mener avec ambition.</p>
<p>En conclusion, la seule question qui importe vraiment, c’est que ce budget réponde aux besoins du présent et nous prépare à l’avenir.</p>
<p>Qu’il nous permette d’accélérer les circuits courts de proximité ou les énergies renouvelables, qui  garantiront notre avenir demain. Que nous puissions faire face aux sécheresses, aux tempêtes toujours plus fréquentes. Que nous puissions accueillir celles et ceux qui en ont besoin dans des conditions dignes.</p>
<p>Voilà ce qui doit nous guider.</p>
<p>Notre responsabilité est de faire une ville hospitalière et accueillante, une ville écologique et solidaire du 21ème siècle.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/11/Point-1_DOB_Jeanne-Barseghian-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Jeanne Barseghian, pour le groupe des élu.e.s écologistes Monsieur le Maire, mes cher.es collègues, ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/11/Point-1_DOB_Jeanne-Barseghian-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3 class="MsoNormal" style="text-align: justify;"><span style="color: #222222; background-image: initial; background-position: initial; background-size: initial; background-repeat: initial; background-attachment: initial; background-origin: initial; background-clip: initial;">Jeanne Barseghian, pour le groupe des élu.e.s écologistes</span></h3>
<p>Monsieur le Maire, mes cher.es collègues,</p>
<p>Merci pour la présentation faite par notre collègue Serge Oehler et pour le travail de qualité réalisé par les services des finances sous la direction de Katell Parent.</p>
<p>Ce débat d’orientation budgétaire est un passage obligé, chaque année, et on pourrait se contenter d’en faire un exercice classique et de commenter les chiffres qui nous sont présentés. Sauf que ce serait oublier à quoi doit servir un débat d’orientation budgétaire. Il sert avant toute chose à  montrer quel est le cap de l’équipe municipale !</p>
<p>Ici et comme les années précédentes, notre groupe regrette que les éléments de cadrage se cantonnent à des considérations financières. Certes, celles-ci sont plutôt rassurantes et nous pouvons nous féliciter d’une gestion responsable et prudente.</p>
<p>Mais ce que nous aimerions bien voir dans ces documents, nous ne le voyons pas.</p>
<p>Une bonne note de l’agence Fitch, qu’il s’agisse d’un AA ou même d’un AAA+++, ne nous renseigne pas sur la qualité du service public rendu, sur la qualité de vie des habitant.es, ni sur le bien-être des agent.es de notre collectivité au travail. Pardon de le dire ainsi mais une bonne note chez Fitch n’est pas un projet politique !</p>
<p>Ce débat budgétaire se fait dans un contexte compliqué de recentralisation, que nous ne pouvons que dénoncer une fois encore. Recentralisation amorcée sous l’ancien quinquennat et amplifiée par l’actuel gouvernement en Marche. Des efforts sans précédent ont déjà été réalisés par les collectivités ces dernières années suite aux baisses de la dotation &#8211; nous n’y avons pas échappé – et voilà qu’aujourd’hui on réduit notre autonomie fiscale, on plafonne arbitrairement nos dépenses  avec un « Pacte » financier. On nous met au pas comme si nous étions de mauvais gestionnaires (alors que dans ce domaine, nous n’avons pas vraiment de leçon à recevoir de l’Etat qui creuse le déficit qu’il a lui-même aggravé en supprimant l’ISF !).</p>
<p>Alors j’anticipe, on me répondra sûrement que les recettes de la taxe d’habitation sont compensées (pour l’instant); on me dira que nous parvenons à rester sous la barre des 1,2% imposés par l’Etat. Formidable. Mais à quel prix ? Avec quelles conséquences ?</p>
<p>Ici je souhaite attirer votre attention sur un point qui est un vrai point d’alerte pour le groupe des élu.es écologistes, et nous l’avons souligné à plusieurs reprises. : il s’agit des conditions de travail des agent.es de la collectivité. Plus encore que les années précédentes, nous interrogeons la suppression de plusieurs centaines de postes depuis le début du mandat. Nous interrogeons la capacité de notre administration à mener ses missions de service public avec des moyens toujours réduits, avec des vacances de postes beaucoup trop longues et une charge de travail qui croît. Cette question ne doit pas être taboue. Ne faisons pas les choses à l’envers. On a un peu l’impression qu’on a commencé à supprimer des postes, et que seulement ensuite on a cherché à voir comment cela pouvait être tenable pour nos services. Une telle logique n’est pas acceptable : le bien-être des agent.es, leur reconnaissance, leur montée en compétences, sont prioritaires et ces chantiers doivent être menés avec eux.</p>
<p>Pour les élu.es écologistes, deux défis majeurs sont devant nous en cette fin d’année 2018 : la réduction des inégalités sociales et la lutte contre le changement climatique.</p>
<p>Il faut entendre la grogne qui grandit en France dans les territoires – aussi bien urbains que ruraux &#8211; où il n’y a plus aucun service de proximité : plus de commerce, plus de transports collectifs, plus de bureau de poste, plus de travail. Il faut entendre la désespérance des personnes qui n’arrivent plus à joindre les deux bouts. Comment faire chaque mois quand on a plus assez pour se chauffer, pour se loger, pour acheter à manger, pour se déplacer ?</p>
<p>L’Etat bride l’action locale alors que c’est justement là que sont les solutions. Car les collectivités sont les principaux acteurs de stabilité et de solidarité des territoires. Nos voisins européens l’ont compris depuis longtemps, une large autonomie des collectivités locales est un véritable atout pour le dynamisme économique et social des États. Et ce sont aussi les collectivités qui sont aujourd’hui aux premières loges pour mener la transition écologique. C’est le deuxième défi.</p>
<p>Le changement climatique. Monsieur le Maire, mes cher.es collègues, à la veille de la COP 24, tous les experts internationaux le disent. Il nous reste très peu de temps pour éviter la catastrophe, les catastrophes. Catastrophe humanitaire et sanitaire, catastrophe écologique, effondrement de la biodiversité. Une lueur d’espoir dans l’alarmant rapport du GIEC : il serait possible de contenir le réchauffement climatique en-deçà de 2 degrés à l’horizon 2100, mais seulement si nous mettons dans la balance des moyens à la hauteur de ce défi. En l’occurrence 900 milliards de dollars par an.</p>
<p>Alors bien sûr, le sort de l’humanité n’est pas entre les mains de la Ville de Strasbourg, mais notre Ville doit prendre toute sa part dans ce combat. En tant qu’élu.es, nous avons cette responsabilité. Nos budgets futurs doivent traduire ce défi en actes.</p>
<p>Cela fait plus de quatre ans que nous agissons pour changer la ville. En matière de démocratie, de solidarité, d’éducation, d’environnement, d’urbanisme. Le bon cap a été pris et nous le voyons ici à travers plusieurs investissements : écoles, culture, hébergement d’urgence ou encore la future maison du sport-santé et le budget participatif, véritable outil de démocratie locale.</p>
<p>Mais il reste encore beaucoup à faire pour améliorer le cadre de vie, végétaliser notre ville, lutter contre la pollution de l’air, mener la transition énergétique, créer les emplois dans les quartiers, donner accès au logement pour tou.tes. Autant de chantiers que nos orientations budgétaires doivent nous permettre de mener avec ambition.</p>
<p>En conclusion, la seule question qui importe vraiment, c’est que ce budget réponde aux besoins du présent et nous prépare à l’avenir.</p>
<p>Qu’il nous permette d’accélérer les circuits courts de proximité ou les énergies renouvelables, qui  garantiront notre avenir demain. Que nous puissions faire face aux sécheresses, aux tempêtes toujours plus fréquentes. Que nous puissions accueillir celles et ceux qui en ont besoin dans des conditions dignes.</p>
<p>Voilà ce qui doit nous guider.</p>
<p>Notre responsabilité est de faire une ville hospitalière et accueillante, une ville écologique et solidaire du 21ème siècle.</p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Conseil Municipal
                    [category#6@term] => Interventions
                    [category#7@term] => Ville et Eurométropole
                    [date_timestamp] => 1542639253
                )

            [6] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => GCO : Grève de la faim : 200 élu.e.s alsaciens interpellent  Emmanuel MACRON
                    [link#] => 1
                    [link] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/2018/11/05/gco-greve-de-la-faim-200-elu-e-s-alsaciens-interpellent-emmanuel-macron/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Mon, 05 Nov 2018 10:12:28 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 5
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Non classé
                        )

                    [category#] => 5
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Non classé
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=4650
                    [description#] => 1
                    [description] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/11/GCO_grève-de-la-faim_vignette-302x150.png" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Le 22 octobre 2018, 10 femmes et hommes ont entamé une grève de la faim pour demander un moratoire sur le Grand Contournement Ouest de Strasbourg et la remise à plat du dossier. Après 12 jours de jeûne, leurs demandes à l’Elysée restent sans réponse. ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/11/GCO_grève-de-la-faim_vignette-302x150.png" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><p>Le 22 octobre 2018, 10 femmes et hommes ont entamé une grève de la faim pour demander un moratoire sur le Grand Contournement Ouest de Strasbourg et la remise à plat du dossier. Après 12 jours de jeûne, leurs demandes à l’Elysée restent sans réponse.</p>
<p>Alors que les experts pour le climat (GIEC) ont une fois de plus tiré la sonnette d’alarme,<br />
Alors qu’Emmanuel Macron déclarait le 16 octobre la nécessité de « faire des choix clairs et profonds pour changer notre manière de produire, de nous déplacer (…) »</p>
<p>Nous, élu.e.s d’Alsace et du Rhin supérieur, appelons le Président de la République à accepter une rencontre avec les grévistes lors de sa venue à Strasbourg ce dimanche 4 novembre.</p>
<p>&nbsp;</p>
<table width="0">
<tbody>
<tr>
<td><strong>René Wunenburger</strong></td>
<td>Maire</td>
<td>Griesheim-sur-Souffel</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Pia Imbs</strong></td>
<td>Maire</td>
<td>Holtzheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Dany Karcher</strong></td>
<td>Maire</td>
<td>Kolbsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Danielle Dambach</strong></td>
<td>Maire</td>
<td>Schiltigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Jean-Charles Lambert</strong></td>
<td>Maire</td>
<td>Stutzheim-Offenheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Luc Huber</strong></td>
<td>Maire</td>
<td>Pfettisheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Michel Bernardt</strong></td>
<td>Maire</td>
<td>Breuchwickersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Jean Vogel</strong></td>
<td>Maire</td>
<td>Saales</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Patrick Barbier </strong></td>
<td>Maire</td>
<td>Muttersholtz</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Gaston Burger</strong></td>
<td>Maire</td>
<td>Dingsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Jean-Luc Simon</strong></td>
<td>Maire</td>
<td>Gottenhouse</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Patrick Weiss</strong></td>
<td>Maire</td>
<td>Ettendorf</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Jean-Marc Riebel</strong></td>
<td>Président</td>
<td>ComCom du Val de Villé</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Martine Wonner</strong></td>
<td>Députée</td>
<td>4e circonscription du Bas-Rhin</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Josha Frey</strong></td>
<td>Membre du Landtag</td>
<td>Bade-Wurtemberg (D)</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Andrea Scharz</strong></td>
<td>Membre du Landtag</td>
<td>Bade-Wurtemberg (D)</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Bea Böhlen</strong></td>
<td>Membre du Landtag</td>
<td>Bade-Wurtemberg (D)</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Alain Jund</strong></td>
<td>Adjoint au Maire</td>
<td>Strasbourg</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Fabienne Baas</strong></td>
<td>Adjointe au Maire</td>
<td>Ostwald</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Richard Hamm</strong></td>
<td>Adjoint au Maire</td>
<td>Illkirch-Graffenstaden</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Marie-Dominique Dreyssé</strong></td>
<td>Adjointe au Maire</td>
<td>Strasbourg</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Jean-Marc Lotz</strong></td>
<td>Adjoint au Maire</td>
<td>Oberhausbergen</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Andrée Buchmann</strong></td>
<td>Adjointe à la Maire</td>
<td>Schiltigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Bruno Michel</strong></td>
<td>Adjoint au Maire</td>
<td>Holtzheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Alain Haber</strong></td>
<td>Adjoint au Maire</td>
<td>Griesheim-sur-Souffel</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Annick Martz-Koerner</strong></td>
<td>Adjointe au Maire</td>
<td>Mundolsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Alexandre Feltz</strong></td>
<td>Adjoint au Maire</td>
<td>Strasbourg</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Sabine Ledoux</strong></td>
<td>Adjointe au Maire</td>
<td>Eckwersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Monique Eychenne</strong></td>
<td>Adjointe au Maire</td>
<td>Eschau</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Bruno Boulala</strong></td>
<td>Adjoint au Maire</td>
<td>Ostwald</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Elisabeth Denilauler</strong></td>
<td>Adjointe au Maire</td>
<td>Holtzheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Philippe Diemer</strong></td>
<td>Adjoint au Maire</td>
<td>Kolbsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Marie-Laure Raymondeaud-Castanet</strong></td>
<td>Adjointe au Maire</td>
<td>Truchtersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Nicolas Ginter</strong></td>
<td>Adjoint au Maire</td>
<td>Griesheim-sur-Souffel</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Adrien Berthier</strong></td>
<td>Maire</td>
<td>Duppigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Chantal Jacob</strong></td>
<td>Adjointe au Maire</td>
<td>Griesheim-sur-Souffel</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Angélique Paulus</strong></td>
<td>Adjointe au Maire</td>
<td>Holtzheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Nathalie Jampoc Bertrand</strong></td>
<td>Adjointe à la Maire</td>
<td>Schiltigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Annie Kessouri</strong></td>
<td>Adjointe au Maire</td>
<td>Kolbsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Patrick Ochs</strong></td>
<td>Adjoint à la Maire</td>
<td>Schiltigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Marlyse Wickersheimer</strong></td>
<td>Adjointe au maire</td>
<td>Duppigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Anne Muller</strong></td>
<td>Adjointe au Maire</td>
<td>Griesheim-sur-Souffel</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Patrick Maciejewski</strong></td>
<td>Adjoint à la Maire</td>
<td>Schiltigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Josèphe Arenas</strong></td>
<td>Adjoint au Maire</td>
<td>Dingsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Roland Jaegers</strong></td>
<td>Adjoint au Maire</td>
<td>Duppigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Laurence Winterhalter</strong></td>
<td>Adjointe à la Maire</td>
<td>Schiltigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Simone Wolfer Freppel</strong></td>
<td>Adjointe au Maire</td>
<td>Achenheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Martin Henry</strong></td>
<td>Adjoint à la Maire</td>
<td>Schiltigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Matthieu Hamm</strong></td>
<td>Adjoint au Maire</td>
<td>Eckwersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Bernadette Wenger</strong></td>
<td>Adjointe au Maire</td>
<td>Duttlenheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Benoît Schmitt</strong></td>
<td>Adjoint au Maire</td>
<td>Kienheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Jean-Paul Vogel</strong></td>
<td>Adjoint à la Maire</td>
<td>Schiltigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Daniel Ballinger</strong></td>
<td>Adjoint au Maire</td>
<td>Duppigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Isabelle Krebs</strong></td>
<td>Adjointe au Maire</td>
<td>Eckwersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Sandrine Le Gouic</strong></td>
<td>Adjointe à la Maire</td>
<td>Schiltigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Andrée Voiturier</strong></td>
<td>Adjointe au Maire</td>
<td>Stutzheim-Offenheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Eric Schultz</strong></td>
<td>Adjoint au Maire</td>
<td>Strasbourg</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Doris Ternoy</strong></td>
<td>Adjointe au Maire</td>
<td>Breuschwickersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Jean-Baptiste Gernet</strong></td>
<td>Adjoint au Maire</td>
<td>Strasbourg</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Vincent Kayser</strong></td>
<td>Adjoint au Maire</td>
<td>Schiltigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Sylvie Kremer</strong></td>
<td>Adjointe au Maire</td>
<td>Duppigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Lucien Kratz</strong></td>
<td>Adjoint au Maire</td>
<td>Breuschwickersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Richard Hofmann</strong></td>
<td>Adjoint au Maire</td>
<td>Breuschwickersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Marcel Klein</strong></td>
<td>Adjoint au Maire</td>
<td>Ettendorf</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Henri Weiss</strong></td>
<td>Adjoint au Maire</td>
<td>Truchtersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Fabienne Rapinat</strong></td>
<td>Adjointe au Maire</td>
<td>Pfettisheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Marc Wendling</strong></td>
<td>Adjoint au Maire</td>
<td>Pfettisheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Corinne Vogel</strong></td>
<td>Adjointe au Maire</td>
<td>Truchtersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Françoise Spielmann</strong></td>
<td>Adjointe au Maire</td>
<td>Duttlenheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Paul Meyer</strong></td>
<td>Adjoint au Maire</td>
<td>Strasbourg</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Henri Schlaegel </strong></td>
<td>Adjoint au Maire</td>
<td>Duppigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Jean Daniel Zeter</strong></td>
<td>Vice-Président Honoraire</td>
<td>Conseil Départemental 67</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Syamak Agha-Babei</strong></td>
<td>Vice-président</td>
<td>Eurométropole de Strasbourg</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Dorothee Granderath</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Lahr (D)</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Héctor Sala</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Kehl (D)</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Manuel Hummel</strong></td>
<td>Conseiller du Kreis Rastatt</td>
<td>Rastatt (D)</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Gebhard Deibel</strong></td>
<td>Conseiller du Kreis Rastatt</td>
<td>Rastatt (D)</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Wolfgang Maelger</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Kehl (D)</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Matthias Schmälzle</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Sinzheim (D)</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Sylvie Arbogast</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Breuschwickersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Gilles Arnold</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Truchtersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Philippe Aullen</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Guebwiller</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Stéphanie Auzou</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Duppigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Yves Bailleux</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Quatzenheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Nathalie Barbaras</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Vendenheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Maryvonne Baradèle</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Achenheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Jeanne Barseghian</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Strasbourg</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Annick Batman</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Quatzenheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Michel Baur</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Breuschwickersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>François Bernardy</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Griesheim-sur-Souffel</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Frédéric Bieber</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Griesheim-sur-Souffel</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Christian Biller</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Dingsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Ruth Bitsch</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Lingolsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Anne Bléger</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Duttlenheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Sylvie Bonnet</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Duppigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Christiane Bosal</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Kolbsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Carole Bouchard</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Griesheim-sur-Souffel</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Sylvain Brousse</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Ostwald</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Etienne Brun</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Breuschwickersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Piero Calvisi</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Scharrachbergheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Nathalie Clauss</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Duppigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Anne Coupie </strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Achenheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Alexandre Denisti</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Duttlenheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Nathalie Denny</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Duttlenheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Hervé Diebold</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Mundolsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Patrick Diebold</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Bischheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Béatrice Dormann</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Rottelsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Corinne Eeissloff</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Pfulgriesheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Maïte Elia</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Schiltigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Mireille Erb</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Truchtersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Sébastien Eyder</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Dingsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Sylvia Fenger-Hoffmann</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Duttlenheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Jacky Ferrenbach</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Duppigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Jacques Fernique</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Geispolsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Francine Fleury-Mellier</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Lingolsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Claude Fischer</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Kolbsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Christophe Forst</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Griesheim-sur-Souffel</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Estelle Fraass</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Bischheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Hélène Françoise</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Guebwiller</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Marlène Freyss</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Kolbsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Julien Fritsch</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Truchtersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Antoine Gancedo</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Lingolsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Anne Garrigue</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Griesheim-sur-Souffel</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Yannick Garzennec</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Kolsbheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Bertrand Gaudin </strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Sélestat</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Christian Goepp</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Duttlenheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Jean-Marie Grunelius</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Kolbsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Roman Guery</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Ernolsheim-sur-Bruche</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Matthieu Guth</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Schiltigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Alain Heckmann</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Duppigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Yves Hauss</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Illkirch-Graffenstaden</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Veronique Heim</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Stutzheim-Offenheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Valérie Heyd</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Kolbsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Frédéric Hilbert</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Colmar</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Pierre Hoenen</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Truchtersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Chantal Kley</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Duttlenheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Philippe Knittel</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Holtzheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Michel Knoerr</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Uffholtz</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Philippe Kretz</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Dingsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Fabienne Lambert-North</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Kolbsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Clarisse Langer</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Griesheim-sur-Souffel</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Michel Legrand</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Truchtersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Aurélie Lescoute-Philips</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Schiltigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Sophie Mehmapazir</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Schiltigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Jean-Michel Louche</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Saverne</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Marie-Pierre Meigel</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Duppigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Virginie Mercle</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Dingsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Michèle Meyer-Ancillon</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Truchtersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Jean Meyer</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Breuschwickersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Jérôme Mai</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Schiltigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Isabelle Mourer</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Eckwersehim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Olivier Montausier</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Truchtersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Jean-Louis Niederst</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Breuschwickersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Jean Obrecht </strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Brumath</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Pierre Oster</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Griesheim-sur-Souffel</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Pierre Ozenne</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Strasbourg</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Johanna Pangrazzi</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Griesheim-sur-Souffel</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Christelle Paris</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Schiltigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Sophie Pereira</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Kienheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Sophie Quintin</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Illkirch-Graffenstaden</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Isabelle Rabet </strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Quatzenheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Christelle Rauch</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Truchtersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Magali Rebmann-Mittelheisser</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Truchtersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Valérie Renard</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Vendenheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Patrick Rettig</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Kolbsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Julien Riehl</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Quatzenheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Annie Romilly</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Bischheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Julie Rohfritsch</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Truchtersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Dominique Rossini</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Griesheim-sur-Souffel</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Sophie Santin </strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Schiltigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Françoise Schaetzel</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Strasbourg</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Gérard Schann</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Bischheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Anne Schaub</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Breuschwickersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Jean-Marie Schaeffer</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Oberschaeffolsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Michelle Schortanner</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Geispolsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Julien Schlupp</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Kolbsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Vincent Schmitt</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Truchtersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Cléo Schweitzer</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Mulhouse</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Chantal Schweyer</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Quatzenheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Valérie Simonin</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Kolbsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Régis Stadelwieser</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Truchtersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Benoit Steffanus</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Schiltigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Anne Sommer</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Schiltigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Antoine Splet</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Schiltigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Emmanuelle Suarez</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Mulhouse</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Christelle Syllas</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Schiltigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Damien Tully</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Kolbsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Pierre Vierus</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Kolbsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Thibault Villalta</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Schiltigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Bruno Wack</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Truchtersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Michel Wagner</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Illkirch Graffenstaden</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Pierre-Gilles Wagner</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Truchtersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Françoise Werckmann</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Strasbourg</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Jean Werlen</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Strasbourg</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Evelyne Winterhalter</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Schiltigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Monique Wunderlich</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Duppigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Julien Wurtz</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Griesheim-sur-Souffel</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Chantal Schweyer</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Quatzenheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Corinne Zeissloff</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Pfulgriesheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Sylvie Zorn</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Schiltigheim</td>
</tr>
</tbody>
</table>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/11/GCO_grève-de-la-faim_vignette-302x150.png" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Le 22 octobre 2018, 10 femmes et hommes ont entamé une grève de la faim pour demander un moratoire sur le Grand Contournement Ouest de Strasbourg et la remise à plat du dossier. Après 12 jours de jeûne, leurs demandes à l’Elysée restent sans réponse. ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/11/GCO_grève-de-la-faim_vignette-302x150.png" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><p>Le 22 octobre 2018, 10 femmes et hommes ont entamé une grève de la faim pour demander un moratoire sur le Grand Contournement Ouest de Strasbourg et la remise à plat du dossier. Après 12 jours de jeûne, leurs demandes à l’Elysée restent sans réponse.</p>
<p>Alors que les experts pour le climat (GIEC) ont une fois de plus tiré la sonnette d’alarme,<br />
Alors qu’Emmanuel Macron déclarait le 16 octobre la nécessité de « faire des choix clairs et profonds pour changer notre manière de produire, de nous déplacer (…) »</p>
<p>Nous, élu.e.s d’Alsace et du Rhin supérieur, appelons le Président de la République à accepter une rencontre avec les grévistes lors de sa venue à Strasbourg ce dimanche 4 novembre.</p>
<p>&nbsp;</p>
<table width="0">
<tbody>
<tr>
<td><strong>René Wunenburger</strong></td>
<td>Maire</td>
<td>Griesheim-sur-Souffel</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Pia Imbs</strong></td>
<td>Maire</td>
<td>Holtzheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Dany Karcher</strong></td>
<td>Maire</td>
<td>Kolbsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Danielle Dambach</strong></td>
<td>Maire</td>
<td>Schiltigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Jean-Charles Lambert</strong></td>
<td>Maire</td>
<td>Stutzheim-Offenheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Luc Huber</strong></td>
<td>Maire</td>
<td>Pfettisheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Michel Bernardt</strong></td>
<td>Maire</td>
<td>Breuchwickersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Jean Vogel</strong></td>
<td>Maire</td>
<td>Saales</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Patrick Barbier </strong></td>
<td>Maire</td>
<td>Muttersholtz</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Gaston Burger</strong></td>
<td>Maire</td>
<td>Dingsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Jean-Luc Simon</strong></td>
<td>Maire</td>
<td>Gottenhouse</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Patrick Weiss</strong></td>
<td>Maire</td>
<td>Ettendorf</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Jean-Marc Riebel</strong></td>
<td>Président</td>
<td>ComCom du Val de Villé</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Martine Wonner</strong></td>
<td>Députée</td>
<td>4e circonscription du Bas-Rhin</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Josha Frey</strong></td>
<td>Membre du Landtag</td>
<td>Bade-Wurtemberg (D)</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Andrea Scharz</strong></td>
<td>Membre du Landtag</td>
<td>Bade-Wurtemberg (D)</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Bea Böhlen</strong></td>
<td>Membre du Landtag</td>
<td>Bade-Wurtemberg (D)</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Alain Jund</strong></td>
<td>Adjoint au Maire</td>
<td>Strasbourg</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Fabienne Baas</strong></td>
<td>Adjointe au Maire</td>
<td>Ostwald</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Richard Hamm</strong></td>
<td>Adjoint au Maire</td>
<td>Illkirch-Graffenstaden</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Marie-Dominique Dreyssé</strong></td>
<td>Adjointe au Maire</td>
<td>Strasbourg</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Jean-Marc Lotz</strong></td>
<td>Adjoint au Maire</td>
<td>Oberhausbergen</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Andrée Buchmann</strong></td>
<td>Adjointe à la Maire</td>
<td>Schiltigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Bruno Michel</strong></td>
<td>Adjoint au Maire</td>
<td>Holtzheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Alain Haber</strong></td>
<td>Adjoint au Maire</td>
<td>Griesheim-sur-Souffel</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Annick Martz-Koerner</strong></td>
<td>Adjointe au Maire</td>
<td>Mundolsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Alexandre Feltz</strong></td>
<td>Adjoint au Maire</td>
<td>Strasbourg</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Sabine Ledoux</strong></td>
<td>Adjointe au Maire</td>
<td>Eckwersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Monique Eychenne</strong></td>
<td>Adjointe au Maire</td>
<td>Eschau</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Bruno Boulala</strong></td>
<td>Adjoint au Maire</td>
<td>Ostwald</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Elisabeth Denilauler</strong></td>
<td>Adjointe au Maire</td>
<td>Holtzheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Philippe Diemer</strong></td>
<td>Adjoint au Maire</td>
<td>Kolbsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Marie-Laure Raymondeaud-Castanet</strong></td>
<td>Adjointe au Maire</td>
<td>Truchtersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Nicolas Ginter</strong></td>
<td>Adjoint au Maire</td>
<td>Griesheim-sur-Souffel</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Adrien Berthier</strong></td>
<td>Maire</td>
<td>Duppigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Chantal Jacob</strong></td>
<td>Adjointe au Maire</td>
<td>Griesheim-sur-Souffel</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Angélique Paulus</strong></td>
<td>Adjointe au Maire</td>
<td>Holtzheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Nathalie Jampoc Bertrand</strong></td>
<td>Adjointe à la Maire</td>
<td>Schiltigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Annie Kessouri</strong></td>
<td>Adjointe au Maire</td>
<td>Kolbsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Patrick Ochs</strong></td>
<td>Adjoint à la Maire</td>
<td>Schiltigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Marlyse Wickersheimer</strong></td>
<td>Adjointe au maire</td>
<td>Duppigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Anne Muller</strong></td>
<td>Adjointe au Maire</td>
<td>Griesheim-sur-Souffel</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Patrick Maciejewski</strong></td>
<td>Adjoint à la Maire</td>
<td>Schiltigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Josèphe Arenas</strong></td>
<td>Adjoint au Maire</td>
<td>Dingsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Roland Jaegers</strong></td>
<td>Adjoint au Maire</td>
<td>Duppigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Laurence Winterhalter</strong></td>
<td>Adjointe à la Maire</td>
<td>Schiltigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Simone Wolfer Freppel</strong></td>
<td>Adjointe au Maire</td>
<td>Achenheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Martin Henry</strong></td>
<td>Adjoint à la Maire</td>
<td>Schiltigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Matthieu Hamm</strong></td>
<td>Adjoint au Maire</td>
<td>Eckwersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Bernadette Wenger</strong></td>
<td>Adjointe au Maire</td>
<td>Duttlenheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Benoît Schmitt</strong></td>
<td>Adjoint au Maire</td>
<td>Kienheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Jean-Paul Vogel</strong></td>
<td>Adjoint à la Maire</td>
<td>Schiltigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Daniel Ballinger</strong></td>
<td>Adjoint au Maire</td>
<td>Duppigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Isabelle Krebs</strong></td>
<td>Adjointe au Maire</td>
<td>Eckwersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Sandrine Le Gouic</strong></td>
<td>Adjointe à la Maire</td>
<td>Schiltigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Andrée Voiturier</strong></td>
<td>Adjointe au Maire</td>
<td>Stutzheim-Offenheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Eric Schultz</strong></td>
<td>Adjoint au Maire</td>
<td>Strasbourg</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Doris Ternoy</strong></td>
<td>Adjointe au Maire</td>
<td>Breuschwickersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Jean-Baptiste Gernet</strong></td>
<td>Adjoint au Maire</td>
<td>Strasbourg</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Vincent Kayser</strong></td>
<td>Adjoint au Maire</td>
<td>Schiltigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Sylvie Kremer</strong></td>
<td>Adjointe au Maire</td>
<td>Duppigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Lucien Kratz</strong></td>
<td>Adjoint au Maire</td>
<td>Breuschwickersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Richard Hofmann</strong></td>
<td>Adjoint au Maire</td>
<td>Breuschwickersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Marcel Klein</strong></td>
<td>Adjoint au Maire</td>
<td>Ettendorf</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Henri Weiss</strong></td>
<td>Adjoint au Maire</td>
<td>Truchtersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Fabienne Rapinat</strong></td>
<td>Adjointe au Maire</td>
<td>Pfettisheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Marc Wendling</strong></td>
<td>Adjoint au Maire</td>
<td>Pfettisheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Corinne Vogel</strong></td>
<td>Adjointe au Maire</td>
<td>Truchtersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Françoise Spielmann</strong></td>
<td>Adjointe au Maire</td>
<td>Duttlenheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Paul Meyer</strong></td>
<td>Adjoint au Maire</td>
<td>Strasbourg</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Henri Schlaegel </strong></td>
<td>Adjoint au Maire</td>
<td>Duppigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Jean Daniel Zeter</strong></td>
<td>Vice-Président Honoraire</td>
<td>Conseil Départemental 67</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Syamak Agha-Babei</strong></td>
<td>Vice-président</td>
<td>Eurométropole de Strasbourg</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Dorothee Granderath</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Lahr (D)</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Héctor Sala</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Kehl (D)</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Manuel Hummel</strong></td>
<td>Conseiller du Kreis Rastatt</td>
<td>Rastatt (D)</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Gebhard Deibel</strong></td>
<td>Conseiller du Kreis Rastatt</td>
<td>Rastatt (D)</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Wolfgang Maelger</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Kehl (D)</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Matthias Schmälzle</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Sinzheim (D)</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Sylvie Arbogast</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Breuschwickersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Gilles Arnold</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Truchtersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Philippe Aullen</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Guebwiller</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Stéphanie Auzou</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Duppigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Yves Bailleux</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Quatzenheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Nathalie Barbaras</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Vendenheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Maryvonne Baradèle</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Achenheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Jeanne Barseghian</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Strasbourg</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Annick Batman</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Quatzenheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Michel Baur</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Breuschwickersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>François Bernardy</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Griesheim-sur-Souffel</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Frédéric Bieber</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Griesheim-sur-Souffel</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Christian Biller</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Dingsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Ruth Bitsch</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Lingolsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Anne Bléger</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Duttlenheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Sylvie Bonnet</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Duppigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Christiane Bosal</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Kolbsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Carole Bouchard</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Griesheim-sur-Souffel</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Sylvain Brousse</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Ostwald</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Etienne Brun</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Breuschwickersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Piero Calvisi</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Scharrachbergheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Nathalie Clauss</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Duppigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Anne Coupie </strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Achenheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Alexandre Denisti</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Duttlenheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Nathalie Denny</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Duttlenheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Hervé Diebold</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Mundolsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Patrick Diebold</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Bischheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Béatrice Dormann</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Rottelsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Corinne Eeissloff</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Pfulgriesheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Maïte Elia</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Schiltigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Mireille Erb</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Truchtersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Sébastien Eyder</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Dingsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Sylvia Fenger-Hoffmann</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Duttlenheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Jacky Ferrenbach</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Duppigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Jacques Fernique</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Geispolsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Francine Fleury-Mellier</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Lingolsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Claude Fischer</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Kolbsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Christophe Forst</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Griesheim-sur-Souffel</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Estelle Fraass</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Bischheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Hélène Françoise</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Guebwiller</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Marlène Freyss</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Kolbsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Julien Fritsch</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Truchtersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Antoine Gancedo</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Lingolsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Anne Garrigue</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Griesheim-sur-Souffel</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Yannick Garzennec</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Kolsbheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Bertrand Gaudin </strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Sélestat</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Christian Goepp</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Duttlenheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Jean-Marie Grunelius</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Kolbsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Roman Guery</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Ernolsheim-sur-Bruche</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Matthieu Guth</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Schiltigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Alain Heckmann</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Duppigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Yves Hauss</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Illkirch-Graffenstaden</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Veronique Heim</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Stutzheim-Offenheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Valérie Heyd</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Kolbsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Frédéric Hilbert</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Colmar</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Pierre Hoenen</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Truchtersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Chantal Kley</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Duttlenheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Philippe Knittel</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Holtzheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Michel Knoerr</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Uffholtz</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Philippe Kretz</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Dingsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Fabienne Lambert-North</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Kolbsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Clarisse Langer</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Griesheim-sur-Souffel</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Michel Legrand</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Truchtersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Aurélie Lescoute-Philips</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Schiltigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Sophie Mehmapazir</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Schiltigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Jean-Michel Louche</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Saverne</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Marie-Pierre Meigel</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Duppigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Virginie Mercle</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Dingsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Michèle Meyer-Ancillon</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Truchtersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Jean Meyer</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Breuschwickersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Jérôme Mai</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Schiltigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Isabelle Mourer</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Eckwersehim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Olivier Montausier</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Truchtersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Jean-Louis Niederst</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Breuschwickersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Jean Obrecht </strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Brumath</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Pierre Oster</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Griesheim-sur-Souffel</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Pierre Ozenne</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Strasbourg</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Johanna Pangrazzi</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Griesheim-sur-Souffel</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Christelle Paris</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Schiltigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Sophie Pereira</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Kienheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Sophie Quintin</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Illkirch-Graffenstaden</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Isabelle Rabet </strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Quatzenheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Christelle Rauch</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Truchtersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Magali Rebmann-Mittelheisser</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Truchtersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Valérie Renard</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Vendenheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Patrick Rettig</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Kolbsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Julien Riehl</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Quatzenheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Annie Romilly</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Bischheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Julie Rohfritsch</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Truchtersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Dominique Rossini</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Griesheim-sur-Souffel</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Sophie Santin </strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Schiltigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Françoise Schaetzel</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Strasbourg</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Gérard Schann</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Bischheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Anne Schaub</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Breuschwickersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Jean-Marie Schaeffer</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Oberschaeffolsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Michelle Schortanner</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Geispolsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Julien Schlupp</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Kolbsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Vincent Schmitt</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Truchtersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Cléo Schweitzer</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Mulhouse</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Chantal Schweyer</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Quatzenheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Valérie Simonin</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Kolbsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Régis Stadelwieser</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Truchtersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Benoit Steffanus</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Schiltigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Anne Sommer</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Schiltigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Antoine Splet</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Schiltigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Emmanuelle Suarez</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Mulhouse</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Christelle Syllas</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Schiltigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Damien Tully</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Kolbsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Pierre Vierus</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Kolbsheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Thibault Villalta</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Schiltigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Bruno Wack</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Truchtersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Michel Wagner</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Illkirch Graffenstaden</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Pierre-Gilles Wagner</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Truchtersheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Françoise Werckmann</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Strasbourg</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Jean Werlen</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Strasbourg</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Evelyne Winterhalter</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Schiltigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Monique Wunderlich</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Duppigheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Julien Wurtz</strong></td>
<td>Conseiller municipal</td>
<td>Griesheim-sur-Souffel</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Chantal Schweyer</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Quatzenheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Corinne Zeissloff</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Pfulgriesheim</td>
</tr>
<tr>
<td><strong>Sylvie Zorn</strong></td>
<td>Conseillère municipale</td>
<td>Schiltigheim</td>
</tr>
</tbody>
</table>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Non classé
                    [date_timestamp] => 1541412748
                )

            [7] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => L’urgence climatique exige de la cohérence ! Les élu.es écologistes quittent l’exécutif de l’Eurométropole – Conférence de presse du 17/10/2018
                    [link#] => 1
                    [link] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/2018/10/19/lurgence-climatique-exige-de-la-coherence-les-elu-es-ecologistes-quittent-lexecutif-de-leurometropole-conference-de-presse-du-17-10-2018/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Fri, 19 Oct 2018 11:09:17 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 5
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Tribunes
                        )

                    [category#] => 5
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Tribunes
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=4647
                    [description#] => 1
                    [description] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/10/20181017_CP-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Le 10 septembre 2018 aura marqué un tournant dans le débat sur le Grand Contournement Ouest de Strasbourg. ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/10/20181017_CP-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><p>Le 10 septembre 2018 aura marqué un tournant dans le débat sur le Grand Contournement Ouest de Strasbourg.</p>
<p>Moins de deux jours après les marches pour le climat inédites en France, les travaux de déboisement préparatoires à la construction du GCO ont été lancés à grands renforts de gendarmes, décimant en quelques jours plusieurs hectares des forêts du Krittwald et de Kolbsheim.</p>
<p>Loin de dénoncer ces évènements, le Président de l’Eurométropole les a salués, réaffirmant de manière répétée son soutien à ce projet d’autoroute comme enjeu central et déterminant de l’avenir de notre agglomération.</p>
<p>Pour nous, élu.es écologistes de l’Eurométropole, ces propos excessifs et infondés remettent en cause notre place dans l’exécutif eurométropolitain.</p>
<p>En positionnant l’Eurométropole comme fer de lance d’un projet inutile et dépassé, le Président disqualifie les avancées écologiques du territoire : transition énergétique, Plan Climat, rénovation thermique, éco-quartiers, qualité de l’air, zéro déchet et économie circulaire.</p>
<p>Cette incohérence décrédibilise ces politiques pourtant majeures. Dans ces conditions, nous ne pouvons continuer à exercer nos délégations sur ces sujets et décidons collectivement de quitter l’exécutif de l’Eurométropole.</p>
<p>Il en va de la cohérence de notre action. L&rsquo;urgence écologique est incompatible avec les doubles discours.</p>
<p>Le rapport du GIEC paru la semaine passée en appelle à notre responsabilité individuelle et collective. Il nous impose de commencer ici, chez nous.</p>
<p>En 2018, on ne lutte pas contre le changement climatique en construisant une autoroute !</p>
<p>En 2018, on ne lutte pas contre le changement climatique en détruisant des forêts !</p>
<p>Ayons ensemble le courage de changer de cap radicalement. La cause climatique doit être la priorité et elle transcende toutes les autres.</p>
<p>Aujourd’hui comme hier, nous restons aux côtés de celles et ceux qui s’opposent aux projets du passé et proposent des alternatives crédibles pour l’avenir.</p>
<p>Nous continuons à porter dans les institutions et sur le terrain les valeurs de l’écologie pour lesquelles nous avons été élu.es.</p>
<p><strong><br />
Les élu.es écologistes de l’Eurométropole :</strong></p>
<p>Jeanne BARSEGHIAN, Andrée BUCHMANN, Danielle DAMBACH, Marie-Dominique DREYSSE, Alain JUND, Martin HENRY, Patrick MACIEJEWSKY, Françoise SCHAETZEL, Jean WERLEN</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/10/20181017_CP-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Le 10 septembre 2018 aura marqué un tournant dans le débat sur le Grand Contournement Ouest de Strasbourg. ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/10/20181017_CP-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><p>Le 10 septembre 2018 aura marqué un tournant dans le débat sur le Grand Contournement Ouest de Strasbourg.</p>
<p>Moins de deux jours après les marches pour le climat inédites en France, les travaux de déboisement préparatoires à la construction du GCO ont été lancés à grands renforts de gendarmes, décimant en quelques jours plusieurs hectares des forêts du Krittwald et de Kolbsheim.</p>
<p>Loin de dénoncer ces évènements, le Président de l’Eurométropole les a salués, réaffirmant de manière répétée son soutien à ce projet d’autoroute comme enjeu central et déterminant de l’avenir de notre agglomération.</p>
<p>Pour nous, élu.es écologistes de l’Eurométropole, ces propos excessifs et infondés remettent en cause notre place dans l’exécutif eurométropolitain.</p>
<p>En positionnant l’Eurométropole comme fer de lance d’un projet inutile et dépassé, le Président disqualifie les avancées écologiques du territoire : transition énergétique, Plan Climat, rénovation thermique, éco-quartiers, qualité de l’air, zéro déchet et économie circulaire.</p>
<p>Cette incohérence décrédibilise ces politiques pourtant majeures. Dans ces conditions, nous ne pouvons continuer à exercer nos délégations sur ces sujets et décidons collectivement de quitter l’exécutif de l’Eurométropole.</p>
<p>Il en va de la cohérence de notre action. L&rsquo;urgence écologique est incompatible avec les doubles discours.</p>
<p>Le rapport du GIEC paru la semaine passée en appelle à notre responsabilité individuelle et collective. Il nous impose de commencer ici, chez nous.</p>
<p>En 2018, on ne lutte pas contre le changement climatique en construisant une autoroute !</p>
<p>En 2018, on ne lutte pas contre le changement climatique en détruisant des forêts !</p>
<p>Ayons ensemble le courage de changer de cap radicalement. La cause climatique doit être la priorité et elle transcende toutes les autres.</p>
<p>Aujourd’hui comme hier, nous restons aux côtés de celles et ceux qui s’opposent aux projets du passé et proposent des alternatives crédibles pour l’avenir.</p>
<p>Nous continuons à porter dans les institutions et sur le terrain les valeurs de l’écologie pour lesquelles nous avons été élu.es.</p>
<p><strong><br />
Les élu.es écologistes de l’Eurométropole :</strong></p>
<p>Jeanne BARSEGHIAN, Andrée BUCHMANN, Danielle DAMBACH, Marie-Dominique DREYSSE, Alain JUND, Martin HENRY, Patrick MACIEJEWSKY, Françoise SCHAETZEL, Jean WERLEN</p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Tribunes
                    [date_timestamp] => 1539947357
                )

            [8] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Maison Rouge : déclassement du domaine public – Conseil municipal du 15/10/2018
                    [link#] => 1
                    [link] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/2018/10/15/maison-rouge-declassement-du-domaine-public-conseil-municipal-du-15-10-2018/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Mon, 15 Oct 2018 17:33:08 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 7
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Conseil Municipal
                            [subject#6] => Interventions
                            [subject#7] => Ville et Eurométropole
                        )

                    [category#] => 7
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Conseil Municipal
                    [category#6] => Interventions
                    [category#7] => Ville et Eurométropole
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=4624
                    [description#] => 1
                    [description] => Pierre Ozenne, pour le groupe des élu.e.s écologistes Cette délibération vise à soustraire du domaine public 5 ares de la place Kléber, soit environ 4% de sa surface, aux fins de l’extension de la surface commerciale de « Maison Rouge ». ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <h3>Pierre Ozenne, pour le groupe des élu.e.s écologistes</h3>
<p>Cette délibération vise à soustraire du domaine public 5 ares de la place Kléber, soit environ 4% de sa surface, aux fins de l’extension de la surface commerciale de « Maison Rouge ».</p>
<p>Ce point m’interpelle. Je ne suis pas convaincu de la pertinence du moyen juridique employé pour satisfaire « Maison Rouge » ?</p>
<p>Le domaine public est le patrimoine de ceux qui n’en ont pas mais aussi finalement de nous tous et toutes.</p>
<p>Par ailleurs la règle de base pour un déclassement du domaine public, c’est lorsqu’on observe l’absence d’usage d’une surface. Or, ici ce n’est pas le cas. L’espace sous la Fnac est régulièrement utilisé !</p>
<p>C’est pourquoi l’aliénation du domaine public n’est pas une bonne solution, l’emphytéose par exemple permet de satisfaire à la fois les besoins du projet « Maison Rouge » mais aussi la Collectivité qui préserve le bien public.</p>
<p>En outre je crains que cette délibération créé un précédent. Les boutiques de la rue des Grandes Arcades, de la Division Leclerc pourront-elles aussi demander finalement de s’agrandir en empiétant sur le domaine public ?</p>
<p>Dans la mesure où d’autres voies sont possibles pour satisfaire les … sans réduire définitivement l’espace public, Monsieur le Maire, des pistes ont-elles été étudiées ?</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => Pierre Ozenne, pour le groupe des élu.e.s écologistes Cette délibération vise à soustraire du domaine public 5 ares de la place Kléber, soit environ 4% de sa surface, aux fins de l’extension de la surface commerciale de « Maison Rouge ». ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <h3>Pierre Ozenne, pour le groupe des élu.e.s écologistes</h3>
<p>Cette délibération vise à soustraire du domaine public 5 ares de la place Kléber, soit environ 4% de sa surface, aux fins de l’extension de la surface commerciale de « Maison Rouge ».</p>
<p>Ce point m’interpelle. Je ne suis pas convaincu de la pertinence du moyen juridique employé pour satisfaire « Maison Rouge » ?</p>
<p>Le domaine public est le patrimoine de ceux qui n’en ont pas mais aussi finalement de nous tous et toutes.</p>
<p>Par ailleurs la règle de base pour un déclassement du domaine public, c’est lorsqu’on observe l’absence d’usage d’une surface. Or, ici ce n’est pas le cas. L’espace sous la Fnac est régulièrement utilisé !</p>
<p>C’est pourquoi l’aliénation du domaine public n’est pas une bonne solution, l’emphytéose par exemple permet de satisfaire à la fois les besoins du projet « Maison Rouge » mais aussi la Collectivité qui préserve le bien public.</p>
<p>En outre je crains que cette délibération créé un précédent. Les boutiques de la rue des Grandes Arcades, de la Division Leclerc pourront-elles aussi demander finalement de s’agrandir en empiétant sur le domaine public ?</p>
<p>Dans la mesure où d’autres voies sont possibles pour satisfaire les … sans réduire définitivement l’espace public, Monsieur le Maire, des pistes ont-elles été étudiées ?</p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Conseil Municipal
                    [category#6@term] => Interventions
                    [category#7@term] => Ville et Eurométropole
                    [date_timestamp] => 1539624788
                )

            [9] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Pacte de la démocratie locale – Conseil Municipal du 15/10/2018
                    [link#] => 1
                    [link] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/2018/10/15/pacte-de-la-democratie-locale-e-conseil-municipal-du-25-10-2018/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Mon, 15 Oct 2018 17:01:00 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 7
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Conseil Municipal
                            [subject#6] => Interventions
                            [subject#7] => Ville et Eurométropole
                        )

                    [category#] => 7
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Conseil Municipal
                    [category#6] => Interventions
                    [category#7] => Ville et Eurométropole
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=4620
                    [description#] => 1
                    [description] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/10/Point-8_FW-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Françoise Werckmann, pour le groupe des élu.e.s écologistes &#160;  Monsieur le Maire, mes cher.es collègues, ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/10/Point-8_FW-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Françoise Werckmann, pour le groupe des élu.e.s écologistes</h3>
<p>&nbsp;</p>
<p>Monsieur le Maire, mes cher.es collègues,</p>
<p>Après l’adoption du Pacte pour la démocratie et de ses dispositifs le 16 avril dernier, nous nous retrouvons aujourd’hui pour sa mise en œuvre concrète et attendue par et pour les Strasbourgeois.</p>
<p>Je suis fière et surtout impatiente de voir les débuts d’exécution des projets liés à ce Pacte. Il s’agit d’un droit d’interpellation donné aux citoyens, un dispositif novateur en France dans le cadre de la démocratie participative.</p>
<p>Le budget participatif sera dédié à la réalisation de projets construits et sélectionnés par les habitants.</p>
<p>Le droit de pétition citoyenne permettra aux habitants de nous interpeller sur des sujets d’intérêt général.</p>
<p>Ces outils de démocratie participative ouvrent une voie supplémentaire pour le débat public. Ils créent un lien plus fort entre les <a href="http://xn--lu-9ia.es">élu.es</a> et les Strasbourgeois, pour la co-construction des politiques publiques locales. Notre Pacte de la démocratie ne sera un vrai pacte qu’à condition qu’il instaure ce dialogue réel entre les parties prenantes : collectifs citoyens, services et nous-mêmes. Cela a été le cas sur le renouvellement du marché de prestations des cantines strasbourgeoises pour promouvoir une assiette véritablement « éco-responsable » c&rsquo;est à dire comportant plus de bio, plus de respect de la souffrance animale, moins de déchets donc plus de tri.. pour sortir du plastique, . La commission tripartite fonctionnant dans un premier temps à l&rsquo;école élémentaire de la Niederau et qui à présent s’est élargie ici même dans nos murs autour de l’amélioration de l’assiette jusqu’au choix d’une cuisine sur place permettant une approche locale de la restauration.</p>
<p>Ainsi nous pouvons dire CELA a fonctionné et cela fonctionne. Oui, Nous avons fait bouger les lignes et à présent nous vous proposons dans le cadre de la semaine européenne de DL plusieurs débats dont celui de l’atelier « zéro perturbateurs endocriniens » de vendredi prochain.</p>
<p>Parlons, discutons, écoutons et débattons : ce sera là la clef de voûte et de la réussite de la vie de notre démocratie locale pour une ville inclusive et ouverte.</p>
<p>Et nos concitoyens sont demandeurs.</p>
<p>J’ai participé activement à ce grand chantier mis en place pour la Co-construction de ce pacte citoyen depuis mai 2017 avec Chantal Cutajar et d’autres <a href="http://xn--lu-9ia.es">élu.es</a>, et avec de nombreux citoyens, habitants et agents de la collectivité. Je souhaite saluer leur volontarisme, leur implication et leur mobilisation sur des centaines d’heures de travail. Ces ateliers sont autant d’ateliers de réflexion citoyenne basés aussi sur un apprentissage d’une prise de parole favorisant le débat qu’il nous faut poursuivre et développer nous seulement à notre niveau mais dans les établissements scolaires, les quartiers, les centres socio &#8211; culturels.</p>
<p>C’est donc une démarche globale.  de concertation sur notre patrimoine commun avec les citoyens que nous créons là. Le budget participatif et le droit de pétition citoyenne que nous votons aujourd’hui n’en sont pas les seuls outils : droit à la co-construction, conseil de suivi et d’évaluation de la participation citoyenne en sont d’autres.</p>
<p>Ce droit de pétition est une sorte de référendum d&rsquo;initiative citoyenne. C&rsquo;est du buttom Up, et il est grand temps de le mettre en place. Ce point me semble très  important car c&rsquo;est de la démocratie locale directe, c&rsquo;est le point phare de notre pacte !</p>
<p>1 million de budget est également une mesure phare : c&rsquo;est une première étape d&rsquo;utiliser l&rsquo;argent public, l&rsquo;argent de nos concitoyens selon leur volonté et responsabilité. 1 Million c&rsquo;est bcp ? mais si on regarde le montant de notre budget autour  de 699 millions, si on regarde celui de 1 milliard de l’eurométropole et des 500millions du GCO ….c&rsquo;est tout simplement dirons-nous un bon début !</p>
<p>Ces projets innovants de démocratie participative nous permettrons de travailler ensemble sur des bases déjà solides réalisées sous le mandat précédent, et d’aller plus loin pour co-construire notre ville.</p>
<p>Il s&rsquo;agit à présent de mettre en place un début d&rsquo;exécution de DP. Actuellement, nous sommes au bout de notre système démocratique, c’est pourquoi il est nécessaire d’en activer le sens et l’implication pour faire « renaître la démocratie ».Il ne s’agit pas pour nous de lâcher du pouvoir mais de le partager car le citoyen est important tout le temps et même et surtout en dehors des élections sur les questions du vivre ensemble, de société, de santé, de déplacement, d&rsquo;énergie&#8230;C&rsquo;est la principale garantie d&rsquo;une approche forte en terme de développement durable et de Transition écologique pour gouverner de manière différente avec prise en compte du long terme dans les priorités écologiques et sociales.</p>
<p>Nous étions plus de 2000 ce samedi après-midi, car il n’est jamais trop tard !</p>
<p>Stimuler, éduquer, informer la société civile, c&rsquo;est elle le levier. Car à présent quand la société civile est assez puissante, alors seulement les gouvernants peuvent agir, les puissants ne pouvant plus agir.</p>
<p>Je vous remercie.</p>
<p>&nbsp;</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/10/Point-8_FW-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Françoise Werckmann, pour le groupe des élu.e.s écologistes &#160;  Monsieur le Maire, mes cher.es collègues, ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2018/10/Point-8_FW-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Françoise Werckmann, pour le groupe des élu.e.s écologistes</h3>
<p>&nbsp;</p>
<p>Monsieur le Maire, mes cher.es collègues,</p>
<p>Après l’adoption du Pacte pour la démocratie et de ses dispositifs le 16 avril dernier, nous nous retrouvons aujourd’hui pour sa mise en œuvre concrète et attendue par et pour les Strasbourgeois.</p>
<p>Je suis fière et surtout impatiente de voir les débuts d’exécution des projets liés à ce Pacte. Il s’agit d’un droit d’interpellation donné aux citoyens, un dispositif novateur en France dans le cadre de la démocratie participative.</p>
<p>Le budget participatif sera dédié à la réalisation de projets construits et sélectionnés par les habitants.</p>
<p>Le droit de pétition citoyenne permettra aux habitants de nous interpeller sur des sujets d’intérêt général.</p>
<p>Ces outils de démocratie participative ouvrent une voie supplémentaire pour le débat public. Ils créent un lien plus fort entre les <a href="http://xn--lu-9ia.es">élu.es</a> et les Strasbourgeois, pour la co-construction des politiques publiques locales. Notre Pacte de la démocratie ne sera un vrai pacte qu’à condition qu’il instaure ce dialogue réel entre les parties prenantes : collectifs citoyens, services et nous-mêmes. Cela a été le cas sur le renouvellement du marché de prestations des cantines strasbourgeoises pour promouvoir une assiette véritablement « éco-responsable » c&rsquo;est à dire comportant plus de bio, plus de respect de la souffrance animale, moins de déchets donc plus de tri.. pour sortir du plastique, . La commission tripartite fonctionnant dans un premier temps à l&rsquo;école élémentaire de la Niederau et qui à présent s’est élargie ici même dans nos murs autour de l’amélioration de l’assiette jusqu’au choix d’une cuisine sur place permettant une approche locale de la restauration.</p>
<p>Ainsi nous pouvons dire CELA a fonctionné et cela fonctionne. Oui, Nous avons fait bouger les lignes et à présent nous vous proposons dans le cadre de la semaine européenne de DL plusieurs débats dont celui de l’atelier « zéro perturbateurs endocriniens » de vendredi prochain.</p>
<p>Parlons, discutons, écoutons et débattons : ce sera là la clef de voûte et de la réussite de la vie de notre démocratie locale pour une ville inclusive et ouverte.</p>
<p>Et nos concitoyens sont demandeurs.</p>
<p>J’ai participé activement à ce grand chantier mis en place pour la Co-construction de ce pacte citoyen depuis mai 2017 avec Chantal Cutajar et d’autres <a href="http://xn--lu-9ia.es">élu.es</a>, et avec de nombreux citoyens, habitants et agents de la collectivité. Je souhaite saluer leur volontarisme, leur implication et leur mobilisation sur des centaines d’heures de travail. Ces ateliers sont autant d’ateliers de réflexion citoyenne basés aussi sur un apprentissage d’une prise de parole favorisant le débat qu’il nous faut poursuivre et développer nous seulement à notre niveau mais dans les établissements scolaires, les quartiers, les centres socio &#8211; culturels.</p>
<p>C’est donc une démarche globale.  de concertation sur notre patrimoine commun avec les citoyens que nous créons là. Le budget participatif et le droit de pétition citoyenne que nous votons aujourd’hui n’en sont pas les seuls outils : droit à la co-construction, conseil de suivi et d’évaluation de la participation citoyenne en sont d’autres.</p>
<p>Ce droit de pétition est une sorte de référendum d&rsquo;initiative citoyenne. C&rsquo;est du buttom Up, et il est grand temps de le mettre en place. Ce point me semble très  important car c&rsquo;est de la démocratie locale directe, c&rsquo;est le point phare de notre pacte !</p>
<p>1 million de budget est également une mesure phare : c&rsquo;est une première étape d&rsquo;utiliser l&rsquo;argent public, l&rsquo;argent de nos concitoyens selon leur volonté et responsabilité. 1 Million c&rsquo;est bcp ? mais si on regarde le montant de notre budget autour  de 699 millions, si on regarde celui de 1 milliard de l’eurométropole et des 500millions du GCO ….c&rsquo;est tout simplement dirons-nous un bon début !</p>
<p>Ces projets innovants de démocratie participative nous permettrons de travailler ensemble sur des bases déjà solides réalisées sous le mandat précédent, et d’aller plus loin pour co-construire notre ville.</p>
<p>Il s&rsquo;agit à présent de mettre en place un début d&rsquo;exécution de DP. Actuellement, nous sommes au bout de notre système démocratique, c’est pourquoi il est nécessaire d’en activer le sens et l’implication pour faire « renaître la démocratie ».Il ne s’agit pas pour nous de lâcher du pouvoir mais de le partager car le citoyen est important tout le temps et même et surtout en dehors des élections sur les questions du vivre ensemble, de société, de santé, de déplacement, d&rsquo;énergie&#8230;C&rsquo;est la principale garantie d&rsquo;une approche forte en terme de développement durable et de Transition écologique pour gouverner de manière différente avec prise en compte du long terme dans les priorités écologiques et sociales.</p>
<p>Nous étions plus de 2000 ce samedi après-midi, car il n’est jamais trop tard !</p>
<p>Stimuler, éduquer, informer la société civile, c&rsquo;est elle le levier. Car à présent quand la société civile est assez puissante, alors seulement les gouvernants peuvent agir, les puissants ne pouvant plus agir.</p>
<p>Je vous remercie.</p>
<p>&nbsp;</p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Conseil Municipal
                    [category#6@term] => Interventions
                    [category#7@term] => Ville et Eurométropole
                    [date_timestamp] => 1539622860
                )

        )

    [channel] => Array
        (
            [title#] => 1
            [title] => Elus écologistes et citoyens de la Ville et de l'Eurométropole de Strasbourg
            [atom] => Array
                (
                    [link#] => 1
                    [link@] => href,rel,type
                    [link@href] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/feed/
                    [link@rel] => self
                    [link@type] => application/rss+xml
                )

            [link#] => 1
            [link] => http://elus-strasbourg.eelv.fr
            [description#] => 1
            [description] => Site des élu-e-s écologistes et citoyen-nes de la Ville de Strasbourg
            [lastbuilddate#] => 1
            [lastbuilddate] => Fri, 23 Nov 2018 12:22:44 +0100
            [language#] => 1
            [language] => fr-FR
            [sy] => Array
                (
                    [updateperiod#] => 1
                    [updateperiod] => hourly
                    [updatefrequency#] => 1
                    [updatefrequency] => 1
                )

            [generator#] => 1
            [generator] => https://wordpress.org/?v=4.9.9
            [tagline#] => 1
            [tagline] => Site des élu-e-s écologistes et citoyen-nes de la Ville de Strasbourg
            [subtitle#] => 1
            [subtitle] => Site des élu-e-s écologistes et citoyen-nes de la Ville de Strasbourg
        )

    [textinput] => Array
        (
        )

    [image] => Array
        (
        )

    [feed_type] => RSS
    [feed_version] => 2.0
    [encoding] => UTF-8
    [_source_encoding] => 
    [ERROR] => 
    [WARNING] => 
    [_ATOM_CONTENT_CONSTRUCTS] => Array
        (
            [0] => content
            [1] => summary
            [2] => title
            [3] => info
            [4] => tagline
            [5] => copyright
            [6] => rights
            [7] => subtitle
        )

    [_XHTML_CONTENT_CONSTRUCTS] => Array
        (
            [0] => body
            [1] => div
        )

    [_KNOWN_ENCODINGS] => Array
        (
            [0] => UTF-8
            [1] => US-ASCII
            [2] => ISO-8859-1
        )

    [stack] => Array
        (
        )

    [inchannel] => 
    [initem] => 
    [incontent] => Array
        (
        )

    [exclude_top] => 
    [intextinput] => 
    [inimage] => 
    [current_namespace] => 
    [current_category] => 0
    [last_modified] => Fri, 23 Nov 2018 12:22:44 GMT

    [etag] => "b1a0a87822eb0e2da3039d74bae8dc5e"

    [rss_origin] => 5
)