Index Strasbourg curieux Strasbourg à la loupe

Agenda curieux :: Actu des sites Strasbourgeois :: Hébergement strasbourgeois

Strasbourg à la loupe » Elus ecologistes et verts de la Ville de Strasbourg

Sites

24843 articles (24029 non lus) dans 281 sites

Exposition Exposition (1292 non lus)
Concert / soirée Concert / soirée (1783 non lus)
Guide / média Guide / média (8089 non lus)
Média_vidéo Média_vidéo (1020 non lus)
Projection Projection (32 non lus)
Politique / social Politique / social (6422 non lus)
théâtre théâtre (700 non lus)
Artiste Artiste (190 non lus)
Inclassables Inclassables (228 non lus)
Edition/bd/imprimerie Edition/bd/imprimerie (1326 non lus)
Vélo transport Vélo transport (930 non lus)
Monde Numérique Monde Numérique (691 non lus)
Monde Numérique Média Monde Numérique Média (349 non lus)
Nature et Agriculture Nature et Agriculture (736 non lus)
Vie/assoc Quartiers Vie/assoc Quartiers (241 non lus)
 «  Expand/Collapse
MagpieRSS Object
(
    [parser] => Resource id #19
    [current_item] => Array
        (
        )

    [items] => Array
        (
            [0] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Qualité de l’air et justice sociale – tribune DNA du 01/11/2017
                    [link#] => 1
                    [link] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/2017/11/06/qualite-de-lair-et-justice-sociale-tribune-dna-du-01112017/
                    [comments#] => 1
                    [comments] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/2017/11/06/qualite-de-lair-et-justice-sociale-tribune-dna-du-01112017/#respond
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Mon, 06 Nov 2017 17:07:22 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 8
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Tribunes
                            [subject#6] => écologie
                            [subject#7] => santé
                            [subject#8] => transition
                        )

                    [category#] => 8
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Tribunes
                    [category#6] => écologie
                    [category#7] => santé
                    [category#8] => transition
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=4342
                    [description#] => 1
                    [description] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2017/11/20171101_Qualité-air_FS-tribune-DNA-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />À quelques jours de la mise en œuvre de la vignette Crit'Air sur le territoire de l'Eurometropole de Strasbourg, Françoise Schaetzel, conseillère municipale et eurometropolitaine en charge de la santé environnementale et de la qualité de l'air, rappelle les enjeux locaux de la pollution atmosphérique. ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2017/11/20171101_Qualité-air_FS-tribune-DNA-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h4>À quelques jours de la mise en œuvre de la vignette Crit&rsquo;Air sur le territoire de l&rsquo;Eurometropole de Strasbourg, Françoise Schaetzel, conseillère municipale et eurometropolitaine en charge de la santé environnementale et de la qualité de l&rsquo;air, rappelle les enjeux locaux de la pollution atmosphérique.</h4>
<p>Nous sommes face à un ennemi invisible. Il tue 48.000 personnes par an, c&rsquo;est à dire presqu&rsquo;autant que l&rsquo;alcool. Il rend malade nombre de nos concitoyen.ne.s et diminue leur espérance de vie de plusieurs mois. Le Ministère de la Transition écologique et solidaire a rappelé que 60 % de la population française respire un air pollué. La Cour des Comptes a évalué à 30 milliards d&rsquo;euros par an le coût de la prise en charge de cet impact sanitaire tandis qu&rsquo;un rapport sénatorial avance une perte globale totale  de  100 milliards par an.</p>
<p>Les chiffres sont édifiants. Il est de notre responsabilité de tirer la sonnette d&rsquo;alarme, d&rsquo;agir concrètement et de changer localement nos politiques publiques. C&rsquo;est le sens de notre démarche au niveau de l&rsquo;Eurometropole. C&rsquo;est notamment l&rsquo;objet de la mise en place de la vignette Crit&rsquo;Air qui favorise les véhicules les moins polluants et nullement basée sur le numéro pair ou impair de la plaque d&rsquo;immatriculation.</p>
<p><strong>Agir pour la santé des plus fragiles</strong></p>
<p>Si certains critiquent cette vignette qui serait socialement injuste, il convient de prendre un peu de hauteur. Qui sont les victimes de la pollution atmosphérique ? La pollution de l&rsquo;air n&rsquo;affecte pas tout le monde de la même manière. Les études scientifiques le confirment, les ménages  les plus modestes sont très souvent les plus exposés. Une étude faite à Strasbourg l&rsquo;a mise en exergue : la pollution atmosphérique augmente le risque d&rsquo;infarctus chez les plus précaires. N&rsquo;est-ce pas injuste?</p>
<p>Il a été démontré qu&rsquo;habiter à proximité d&rsquo;une voie de circulation ou même d&rsquo;une voie de chemin de fer  pouvait être responsable de 15 à 30 % de nouveaux cas d&rsquo;asthme chez les enfants. C&rsquo;est souvent le cas des foyers aux revenus les plus modestes qui n&rsquo;ont d&rsquo;autres choix que d&rsquo;habiter à proximité d&rsquo;une voie à grande circulation où les loyers sont généralement plus accessibles.</p>
<p>Si la pollution diminue sur notre territoire &#8211; entre 2005 et 2014, les émissions de NOx ont diminué de 46 %, les émissions de particules fines de 29% &#8211; elle reste pour nous inacceptable!</p>
<p>Le trafic routier est une source importante : il est responsable de 60 % des NOx, plus du tiers des particules. 5% des véhicules sont à eux seuls cause de 30 % de la pollution atmosphérique. La vignette Crit&rsquo;Air est l&rsquo;un des leviers pour réduire progressivement la place de la voiture en ville et inciter les automobilistes  à opter pour des véhicules plus respectueux de l&rsquo;environnement et de la santé publique. Ces options peuvent paraître complexes mais aucune mesure ne réduira à elle seule les effets dévastateurs de la pollution atmosphérique. Il faut à la fois repenser globalement le plan de mobilité à l&rsquo;échelle de la Région : la circulation différenciée est l&rsquo;une des réponses apportées localement par notre collectivité.</p>
<p><strong>Actions immédiates et actions de fond</strong></p>
<p>Si ces mesures paraissent contraignantes, il est naturellement nécessaire d&rsquo;offrir des alternatives. Il est primordial de développer des formes de mobilités actives (vélo et marche à pied), d&rsquo;encourager le recours aux transports collectifs (bus, tram, train), le co-voiturage ou l&rsquo;auto- partage. Il nous faut à la fois être ambitieux et volontaristes, car les changements d&rsquo;usage voire d’habitude demandent  du courage et de l&rsquo;obstination.</p>
<p>Bien sûr il y a d&rsquo;autres  » responsables » que la circulation dans la pollution atmosphérique : le chauffage, les pratiques agricoles, le secteur industriel et tertiaire.</p>
<p>C&rsquo;est pour cette raison que nous développons des mesures avec chacun de ces secteurs notamment en lien avec les Chambres d&rsquo;Agriculture et des Métiers.</p>
<p>Si la pollution atmosphérique  est invisible, le risque sanitaire, lui est bien présent.</p>
<p>À Strasbourg comme ailleurs, respirer peut tuer et rendre malade&#8230;.et ce risque peut tuer de façon inégale nos enfants et nos concitoyen.ne.s. Et c&rsquo;est bien cela la réelle injustice, celle qui frappe les plus modestes d&rsquo;entre nous.</p>

                        )

                    [wfw] => Array
                        (
                            [commentrss#] => 1
                            [commentrss] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/2017/11/06/qualite-de-lair-et-justice-sociale-tribune-dna-du-01112017/feed/
                        )

                    [slash] => Array
                        (
                            [comments#] => 1
                            [comments] => 0
                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2017/11/20171101_Qualité-air_FS-tribune-DNA-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />À quelques jours de la mise en œuvre de la vignette Crit'Air sur le territoire de l'Eurometropole de Strasbourg, Françoise Schaetzel, conseillère municipale et eurometropolitaine en charge de la santé environnementale et de la qualité de l'air, rappelle les enjeux locaux de la pollution atmosphérique. ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2017/11/20171101_Qualité-air_FS-tribune-DNA-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h4>À quelques jours de la mise en œuvre de la vignette Crit&rsquo;Air sur le territoire de l&rsquo;Eurometropole de Strasbourg, Françoise Schaetzel, conseillère municipale et eurometropolitaine en charge de la santé environnementale et de la qualité de l&rsquo;air, rappelle les enjeux locaux de la pollution atmosphérique.</h4>
<p>Nous sommes face à un ennemi invisible. Il tue 48.000 personnes par an, c&rsquo;est à dire presqu&rsquo;autant que l&rsquo;alcool. Il rend malade nombre de nos concitoyen.ne.s et diminue leur espérance de vie de plusieurs mois. Le Ministère de la Transition écologique et solidaire a rappelé que 60 % de la population française respire un air pollué. La Cour des Comptes a évalué à 30 milliards d&rsquo;euros par an le coût de la prise en charge de cet impact sanitaire tandis qu&rsquo;un rapport sénatorial avance une perte globale totale  de  100 milliards par an.</p>
<p>Les chiffres sont édifiants. Il est de notre responsabilité de tirer la sonnette d&rsquo;alarme, d&rsquo;agir concrètement et de changer localement nos politiques publiques. C&rsquo;est le sens de notre démarche au niveau de l&rsquo;Eurometropole. C&rsquo;est notamment l&rsquo;objet de la mise en place de la vignette Crit&rsquo;Air qui favorise les véhicules les moins polluants et nullement basée sur le numéro pair ou impair de la plaque d&rsquo;immatriculation.</p>
<p><strong>Agir pour la santé des plus fragiles</strong></p>
<p>Si certains critiquent cette vignette qui serait socialement injuste, il convient de prendre un peu de hauteur. Qui sont les victimes de la pollution atmosphérique ? La pollution de l&rsquo;air n&rsquo;affecte pas tout le monde de la même manière. Les études scientifiques le confirment, les ménages  les plus modestes sont très souvent les plus exposés. Une étude faite à Strasbourg l&rsquo;a mise en exergue : la pollution atmosphérique augmente le risque d&rsquo;infarctus chez les plus précaires. N&rsquo;est-ce pas injuste?</p>
<p>Il a été démontré qu&rsquo;habiter à proximité d&rsquo;une voie de circulation ou même d&rsquo;une voie de chemin de fer  pouvait être responsable de 15 à 30 % de nouveaux cas d&rsquo;asthme chez les enfants. C&rsquo;est souvent le cas des foyers aux revenus les plus modestes qui n&rsquo;ont d&rsquo;autres choix que d&rsquo;habiter à proximité d&rsquo;une voie à grande circulation où les loyers sont généralement plus accessibles.</p>
<p>Si la pollution diminue sur notre territoire &#8211; entre 2005 et 2014, les émissions de NOx ont diminué de 46 %, les émissions de particules fines de 29% &#8211; elle reste pour nous inacceptable!</p>
<p>Le trafic routier est une source importante : il est responsable de 60 % des NOx, plus du tiers des particules. 5% des véhicules sont à eux seuls cause de 30 % de la pollution atmosphérique. La vignette Crit&rsquo;Air est l&rsquo;un des leviers pour réduire progressivement la place de la voiture en ville et inciter les automobilistes  à opter pour des véhicules plus respectueux de l&rsquo;environnement et de la santé publique. Ces options peuvent paraître complexes mais aucune mesure ne réduira à elle seule les effets dévastateurs de la pollution atmosphérique. Il faut à la fois repenser globalement le plan de mobilité à l&rsquo;échelle de la Région : la circulation différenciée est l&rsquo;une des réponses apportées localement par notre collectivité.</p>
<p><strong>Actions immédiates et actions de fond</strong></p>
<p>Si ces mesures paraissent contraignantes, il est naturellement nécessaire d&rsquo;offrir des alternatives. Il est primordial de développer des formes de mobilités actives (vélo et marche à pied), d&rsquo;encourager le recours aux transports collectifs (bus, tram, train), le co-voiturage ou l&rsquo;auto- partage. Il nous faut à la fois être ambitieux et volontaristes, car les changements d&rsquo;usage voire d’habitude demandent  du courage et de l&rsquo;obstination.</p>
<p>Bien sûr il y a d&rsquo;autres  » responsables » que la circulation dans la pollution atmosphérique : le chauffage, les pratiques agricoles, le secteur industriel et tertiaire.</p>
<p>C&rsquo;est pour cette raison que nous développons des mesures avec chacun de ces secteurs notamment en lien avec les Chambres d&rsquo;Agriculture et des Métiers.</p>
<p>Si la pollution atmosphérique  est invisible, le risque sanitaire, lui est bien présent.</p>
<p>À Strasbourg comme ailleurs, respirer peut tuer et rendre malade&#8230;.et ce risque peut tuer de façon inégale nos enfants et nos concitoyen.ne.s. Et c&rsquo;est bien cela la réelle injustice, celle qui frappe les plus modestes d&rsquo;entre nous.</p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Tribunes
                    [category#6@term] => écologie
                    [category#7@term] => santé
                    [category#8@term] => transition
                    [date_timestamp] => 1509988042
                )

            [1] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Le gouvernement contre le logement pour tous
                    [link#] => 1
                    [link] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/2017/10/27/le-gouvernement-contre-le-logement-pour-tous/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Fri, 27 Oct 2017 09:51:44 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 8
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Tribunes
                            [subject#6] => économie
                            [subject#7] => logement
                            [subject#8] => solidarité
                        )

                    [category#] => 8
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Tribunes
                    [category#6] => économie
                    [category#7] => logement
                    [category#8] => solidarité
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=4338
                    [description#] => 1
                    [description] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2017/10/Logement-en-marche-lhabitat-trébuche-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Tribune publiée dans Strasbourg Magazine, novembre 2017  Baisse de 1,7 milliards d’euros des APL pour les locataires HLM, suppression des APL pour les primo-accédants, remise en cause des prêts à taux zéro,  le logement social fait l'objet d'une attaque sans précédent dans le projet de loi de finances 2018.  Si le but annoncé est La diminution forcée des loyers, il s’agit en réalité de diminuer la participation de l'Etat dans le financement du logement social. ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2017/10/Logement-en-marche-lhabitat-trébuche-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><p>Tribune publiée dans Strasbourg Magazine, novembre 2017</p>
<p>Baisse de 1,7 milliards d’euros des APL pour les locataires HLM, suppression des APL pour les primo-accédants, remise en cause des prêts à taux zéro,  le logement social fait l&rsquo;objet d&rsquo;une attaque sans précédent dans le projet de loi de finances 2018.  Si le but annoncé est La diminution forcée des loyers, il s’agit en réalité de diminuer la participation de l&rsquo;Etat dans le financement du logement social.</p>
<p>Lors du Congrès de l’Union sociale de l’Habitat, les acteurs ont pointé du doigt des conséquences immédiates : diminution drastique de la production de logements, de l’entretien, des réhabilitations et des rénovations thermiques. Les locataires seront les premières victimes.</p>
<p>Certains bailleurs sociaux risquent aussi d’être fragilisés. A terme, ce sont les collectivités, et donc les contribuables locaux, qui, ayant garanti les emprunts, seront appelés au secours.</p>
<p>Locataires, bailleurs sociaux, contribuables, entreprises du BTP, collectivités, toutes et tous perdant.e.s !</p>
<p>Le logement en marche, l’habitat trébuche !</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2017/10/Logement-en-marche-lhabitat-trébuche-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Tribune publiée dans Strasbourg Magazine, novembre 2017  Baisse de 1,7 milliards d’euros des APL pour les locataires HLM, suppression des APL pour les primo-accédants, remise en cause des prêts à taux zéro,  le logement social fait l'objet d'une attaque sans précédent dans le projet de loi de finances 2018.  Si le but annoncé est La diminution forcée des loyers, il s’agit en réalité de diminuer la participation de l'Etat dans le financement du logement social. ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2017/10/Logement-en-marche-lhabitat-trébuche-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><p>Tribune publiée dans Strasbourg Magazine, novembre 2017</p>
<p>Baisse de 1,7 milliards d’euros des APL pour les locataires HLM, suppression des APL pour les primo-accédants, remise en cause des prêts à taux zéro,  le logement social fait l&rsquo;objet d&rsquo;une attaque sans précédent dans le projet de loi de finances 2018.  Si le but annoncé est La diminution forcée des loyers, il s’agit en réalité de diminuer la participation de l&rsquo;Etat dans le financement du logement social.</p>
<p>Lors du Congrès de l’Union sociale de l’Habitat, les acteurs ont pointé du doigt des conséquences immédiates : diminution drastique de la production de logements, de l’entretien, des réhabilitations et des rénovations thermiques. Les locataires seront les premières victimes.</p>
<p>Certains bailleurs sociaux risquent aussi d’être fragilisés. A terme, ce sont les collectivités, et donc les contribuables locaux, qui, ayant garanti les emprunts, seront appelés au secours.</p>
<p>Locataires, bailleurs sociaux, contribuables, entreprises du BTP, collectivités, toutes et tous perdant.e.s !</p>
<p>Le logement en marche, l’habitat trébuche !</p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Tribunes
                    [category#6@term] => économie
                    [category#7@term] => logement
                    [category#8@term] => solidarité
                    [date_timestamp] => 1509097904
                )

            [2] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Conseil Municipal du 23/10/2017 : Point 19 : engager la Ville face au vieillissement avec la « Charte de Strasbourg, ville amie des ainé.e.s » !
                    [link#] => 1
                    [link] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/2017/10/23/conseil-municipal-du-23102017-point-19-engager-la-ville-face-au-vieillissement-avec-la-charte-de-strasbourg-ville-amie-des-aines/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Mon, 23 Oct 2017 17:27:33 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 8
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Conseil Municipal
                            [subject#6] => Interventions
                            [subject#7] => Marie-Dominique Dreyssé
                            [subject#8] => solidarité
                        )

                    [category#] => 8
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Conseil Municipal
                    [category#6] => Interventions
                    [category#7] => Marie-Dominique Dreyssé
                    [category#8] => solidarité
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=4329
                    [description#] => 1
                    [description] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2017/10/Charte-ville-amie-des-aîné.e.s-MDD-1-302x150.png" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Marie-Dominique Dreyssé, adjointe au Maire, pour le groupe des élu.e.s écologistes 1/5 des habitants dans notre pays a aujourd'hui plus de 65 ans, ce sera 1/3 dans 30 ans. ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2017/10/Charte-ville-amie-des-aîné.e.s-MDD-1-302x150.png" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Marie-Dominique Dreyssé, adjointe au Maire, pour le groupe des élu.e.s écologistes</h3>
<p>1/5 des habitants dans notre pays a aujourd&rsquo;hui plus de 65 ans, ce sera 1/3 dans 30 ans.<br />
Notre société vieillit, et à Strasbourg également.</p>
<p>Pour anticiper au mieux cette évolution démographique et adapter son territoire au vieillissement, la Ville de Strasbourg s&rsquo;est engagée en 2013 dans la démarche des Villes amies des aînés, initiée par l&rsquo;Organisation mondiale de la santé (OMS). Elle entend aujourd&rsquo;hui amplifier cette dynamique et propose d&rsquo;innover son action politique à travers la « Charte de Strasbourg, ville amie des aîné.e.s ».<br />
Cette initiative originale entend poursuivre les processus déjà engagés, tout en répondant à l&rsquo;exigence de participation de toutes et tous qu&rsquo;implique le vieillissement de notre société. Car une ville amie des aînés, c&rsquo;est l&rsquo;affaire de tous et toutes, <a href="http://habitant.es">habitant.es</a>, acteurs locaux, institutions, collectivités.</p>
<p>Et les attentes des seniors sont grandissantes, ils souhaitent :<br />
&#8211; pouvoir rester des citoyen.nes actif/ve.s, entendu.e.s et pris.e en compte,<br />
&#8211; avoir un environnement favorable et adapté, qui permet le choix de vie chez soi, ainsi qu&rsquo;un usage facilité de la ville,<br />
&#8211; et ne pas connaître l&rsquo;isolement ou la précarité.</p>
<p>Sur ces orientations, la « Charte de Strasbourg, ville amie des aînés » manifeste l&rsquo;engagement de la ville, au-delà des obligations réglementaires, à promouvoir la citoyenneté et l&rsquo;autonomie de tous, et à porter une attention toute particulière aux plus fragiles dans le respect des parcours et choix de vie de chacun.<br />
Elle a été élaborée dans une démarche de participation de seniors, d&rsquo;habitant.e.s et de partenaires. Le plan d&rsquo;action qui s&rsquo;ensuivra prolongera le dialogue ouvert et engagera la collectivité à travers l&rsquo;ensemble de ses politiques publiques.</p>
<p>Gardons toujours en mémoire qu&rsquo;une ville inclusive et facile à vivre pour les personnes âgées est aussi une ville facile à vivre pour chacun.e.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2017/10/Charte-ville-amie-des-aîné.e.s-MDD-1-302x150.png" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Marie-Dominique Dreyssé, adjointe au Maire, pour le groupe des élu.e.s écologistes 1/5 des habitants dans notre pays a aujourd'hui plus de 65 ans, ce sera 1/3 dans 30 ans. ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2017/10/Charte-ville-amie-des-aîné.e.s-MDD-1-302x150.png" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Marie-Dominique Dreyssé, adjointe au Maire, pour le groupe des élu.e.s écologistes</h3>
<p>1/5 des habitants dans notre pays a aujourd&rsquo;hui plus de 65 ans, ce sera 1/3 dans 30 ans.<br />
Notre société vieillit, et à Strasbourg également.</p>
<p>Pour anticiper au mieux cette évolution démographique et adapter son territoire au vieillissement, la Ville de Strasbourg s&rsquo;est engagée en 2013 dans la démarche des Villes amies des aînés, initiée par l&rsquo;Organisation mondiale de la santé (OMS). Elle entend aujourd&rsquo;hui amplifier cette dynamique et propose d&rsquo;innover son action politique à travers la « Charte de Strasbourg, ville amie des aîné.e.s ».<br />
Cette initiative originale entend poursuivre les processus déjà engagés, tout en répondant à l&rsquo;exigence de participation de toutes et tous qu&rsquo;implique le vieillissement de notre société. Car une ville amie des aînés, c&rsquo;est l&rsquo;affaire de tous et toutes, <a href="http://habitant.es">habitant.es</a>, acteurs locaux, institutions, collectivités.</p>
<p>Et les attentes des seniors sont grandissantes, ils souhaitent :<br />
&#8211; pouvoir rester des citoyen.nes actif/ve.s, entendu.e.s et pris.e en compte,<br />
&#8211; avoir un environnement favorable et adapté, qui permet le choix de vie chez soi, ainsi qu&rsquo;un usage facilité de la ville,<br />
&#8211; et ne pas connaître l&rsquo;isolement ou la précarité.</p>
<p>Sur ces orientations, la « Charte de Strasbourg, ville amie des aînés » manifeste l&rsquo;engagement de la ville, au-delà des obligations réglementaires, à promouvoir la citoyenneté et l&rsquo;autonomie de tous, et à porter une attention toute particulière aux plus fragiles dans le respect des parcours et choix de vie de chacun.<br />
Elle a été élaborée dans une démarche de participation de seniors, d&rsquo;habitant.e.s et de partenaires. Le plan d&rsquo;action qui s&rsquo;ensuivra prolongera le dialogue ouvert et engagera la collectivité à travers l&rsquo;ensemble de ses politiques publiques.</p>
<p>Gardons toujours en mémoire qu&rsquo;une ville inclusive et facile à vivre pour les personnes âgées est aussi une ville facile à vivre pour chacun.e.</p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Conseil Municipal
                    [category#6@term] => Interventions
                    [category#7@term] => Marie-Dominique Dreyssé
                    [category#8@term] => solidarité
                    [date_timestamp] => 1508779653
                )

            [3] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Conseil Municipal du 23/10/2017 : point 12 : pour une logistique urbaine plus vertueuse au service de l’attractivité économique de la qualité de l’air et du cadre de vie.
                    [link#] => 1
                    [link] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/2017/10/23/conseil-municipal-du-23102017-point-12/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Mon, 23 Oct 2017 15:51:04 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 11
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Articles de démo
                            [subject#6] => Conseil Municipal
                            [subject#7] => Interventions
                            [subject#8] => qualité de l'air
                            [subject#9] => santé
                            [subject#10] => transition
                            [subject#11] => transport
                        )

                    [category#] => 11
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Articles de démo
                    [category#6] => Conseil Municipal
                    [category#7] => Interventions
                    [category#8] => qualité de l'air
                    [category#9] => santé
                    [category#10] => transition
                    [category#11] => transport
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=4324
                    [description#] => 1
                    [description] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2017/10/qualité-air_CM-20171023_FS-302x150.png" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Françoise Schaetzel, conseillère municipale, pour le groupe des élu.e.s écologistes Merci Monsieur le Maire ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2017/10/qualité-air_CM-20171023_FS-302x150.png" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Françoise Schaetzel, conseillère municipale, pour le groupe des élu.e.s écologistes</h3>
<p>Merci Monsieur le Maire</p>
<p>4 point rapidement sur lesquels j’aimerais insister :</p>
<p>Premièrement, cette délibération va dans le bon sens, il y a urgence à agir sur la qualité de l’air. Je ne reviendrai pas sur les enjeux sanitaires. Je me réjouis qu’ils soient aujourd’hui intégrés pour tout le monde. Je rappellerai simplement aujourd’hui que la pollution atmosphérique en France tue presque autant que l’alcool (48 000 personnes par an, 50 000 personnes pour l’alcool, c’est la dernière enquête Santé publique France). Qu’il y ait une restriction d’accès au centre-ville me semble une très bonne chose: contrairement à ce qui a été dit, le centre-ville reste une zone de vigilance pour le plan de protection de l’atmosphère, tout simplement parce c’est une zone dense ou il y a beaucoup de population exposée.</p>
<p>Deuxièmement, cette création de ZCR (Zone de Circulation Restreinte) est en cohérence totale et s’insère parfaitement dans la politique de l’Eurométropole et l’appel à projet « ville et métropole respirable » qui vise la reconquête de la qualité de l’air: celle-ci ne s’arrête pas à des frontières administratives. De ce point de vue, il est important que nos collectivités soient des modèles en termes d’exemplarité, notamment en matière de véhicules propres sur leurs parcs de véhicules et sur celui de leurs satellites.</p>
<p>Troisième point sur lequel je voudrais insister : cela a été dit, c’est une brique parmi d’autres qui permet d’avancer petit à petit, pas à pas. Il me semble que du point de vue pédagogique et tactique en termes d’acceptabilité sociale, cette voie, également choisie à l’Eurométropole est la bonne. C’est une brique, ce qui veut dire qu’il y en a bien d’autres. Ces autres briques apparaissent notamment dans les orientations de la ville et de l’Eurométropole lauréates de l’appel à projet « ville et métropole respirables ». De ce point de vue-là, le trafic n’est responsable que du tiers des émissions des particules ; le deuxième tiers des émissions est constitué par la combustion, le 3ème tiers est causé par l’agriculture. Il faut donc avancer pas à pas en ayant un objectif global, en utilisant différents outils.</p>
<p>Je terminerai enfin par rapport à ce que j’ai entendu sur les questions d’impact social et l’approche punitive. Je vous le demande mes chèr.es collègues, quelle est la plus forte inégalité sociale si ce n’est celle d’être inégaux face à la mort, face à l’espérance de vie ? La différence d’espérance de vie entre les plus aisés et les plus modestes est importante en France, plus que dans les pays européens voisins. Ce que l’on sait moins c’est que la pollution atmosphérique y contribue. En effet  les catégories les moins aisées ont tendance à se loger par obligations économiques près des voies à forte circulation. De façon plus globale, les enquêtes scientifiques les plus récentes le montrent, les catégories les plus modestes sont les plus fragiles et les plus vulnérables face à la pollution atmosphérique.</p>
<p>En tant que médecin, j&rsquo;y suis particulièrement sensible. Il y a des inégalités et des impacts sociaux directs en termes de véhicules, mais je le répète la plus forte inégalité sociale, c’est celle face à la mort.</p>
<p>&nbsp;</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2017/10/qualité-air_CM-20171023_FS-302x150.png" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Françoise Schaetzel, conseillère municipale, pour le groupe des élu.e.s écologistes Merci Monsieur le Maire ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2017/10/qualité-air_CM-20171023_FS-302x150.png" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Françoise Schaetzel, conseillère municipale, pour le groupe des élu.e.s écologistes</h3>
<p>Merci Monsieur le Maire</p>
<p>4 point rapidement sur lesquels j’aimerais insister :</p>
<p>Premièrement, cette délibération va dans le bon sens, il y a urgence à agir sur la qualité de l’air. Je ne reviendrai pas sur les enjeux sanitaires. Je me réjouis qu’ils soient aujourd’hui intégrés pour tout le monde. Je rappellerai simplement aujourd’hui que la pollution atmosphérique en France tue presque autant que l’alcool (48 000 personnes par an, 50 000 personnes pour l’alcool, c’est la dernière enquête Santé publique France). Qu’il y ait une restriction d’accès au centre-ville me semble une très bonne chose: contrairement à ce qui a été dit, le centre-ville reste une zone de vigilance pour le plan de protection de l’atmosphère, tout simplement parce c’est une zone dense ou il y a beaucoup de population exposée.</p>
<p>Deuxièmement, cette création de ZCR (Zone de Circulation Restreinte) est en cohérence totale et s’insère parfaitement dans la politique de l’Eurométropole et l’appel à projet « ville et métropole respirable » qui vise la reconquête de la qualité de l’air: celle-ci ne s’arrête pas à des frontières administratives. De ce point de vue, il est important que nos collectivités soient des modèles en termes d’exemplarité, notamment en matière de véhicules propres sur leurs parcs de véhicules et sur celui de leurs satellites.</p>
<p>Troisième point sur lequel je voudrais insister : cela a été dit, c’est une brique parmi d’autres qui permet d’avancer petit à petit, pas à pas. Il me semble que du point de vue pédagogique et tactique en termes d’acceptabilité sociale, cette voie, également choisie à l’Eurométropole est la bonne. C’est une brique, ce qui veut dire qu’il y en a bien d’autres. Ces autres briques apparaissent notamment dans les orientations de la ville et de l’Eurométropole lauréates de l’appel à projet « ville et métropole respirables ». De ce point de vue-là, le trafic n’est responsable que du tiers des émissions des particules ; le deuxième tiers des émissions est constitué par la combustion, le 3ème tiers est causé par l’agriculture. Il faut donc avancer pas à pas en ayant un objectif global, en utilisant différents outils.</p>
<p>Je terminerai enfin par rapport à ce que j’ai entendu sur les questions d’impact social et l’approche punitive. Je vous le demande mes chèr.es collègues, quelle est la plus forte inégalité sociale si ce n’est celle d’être inégaux face à la mort, face à l’espérance de vie ? La différence d’espérance de vie entre les plus aisés et les plus modestes est importante en France, plus que dans les pays européens voisins. Ce que l’on sait moins c’est que la pollution atmosphérique y contribue. En effet  les catégories les moins aisées ont tendance à se loger par obligations économiques près des voies à forte circulation. De façon plus globale, les enquêtes scientifiques les plus récentes le montrent, les catégories les plus modestes sont les plus fragiles et les plus vulnérables face à la pollution atmosphérique.</p>
<p>En tant que médecin, j&rsquo;y suis particulièrement sensible. Il y a des inégalités et des impacts sociaux directs en termes de véhicules, mais je le répète la plus forte inégalité sociale, c’est celle face à la mort.</p>
<p>&nbsp;</p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Articles de démo
                    [category#6@term] => Conseil Municipal
                    [category#7@term] => Interventions
                    [category#8@term] => qualité de l'air
                    [category#9@term] => santé
                    [category#10@term] => transition
                    [category#11@term] => transport
                    [date_timestamp] => 1508773864
                )

            [4] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Logement en marche, l’habitat trébuche ! Les élus écologistes appellent à participer au rassemblement du 17 octobre au 14h30 place Kléber
                    [link#] => 1
                    [link] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/2017/10/16/logement-en-marche-lhabitat-trebuche-les-elus-ecologistes-appellent-a-participer-au-rassemblement-du-17-octobre-au-14h30-place-kleber/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Mon, 16 Oct 2017 13:44:02 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 1
                            [subject] => Articles de démo
                        )

                    [category#] => 1
                    [category] => Articles de démo
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=4308
                    [description#] => 1
                    [description] => Logement en marche, l’habitat trébuche ! Les élus écologistes appellent à participer au rassemblement du 17 octobre au 14h30 place Kléber ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <p><strong>Logement en marche, l’habitat trébuche ! Les élus écologistes appellent à participer au rassemblement du 17 octobre au 14h30 place Kléber</strong></p>
<p>Face aux annonces sur le logement social et le projet de loi de finances 2018, le modèle français de logement social est menacé !</p>
<p>Baisse de 1,7 milliards d’euros des APL pour les locataires HLM, suppression des APL pour les primo-accédants, remise en cause des prêts à taux zéro,  le logement social fait l&rsquo;objet d&rsquo;une attaque sans précédent dans le projet de loi de finances 2018. Si le but annoncé est la diminution forcée des loyers, il s’agit en réalité de diminuer la participation de l&rsquo;Etat dans le financement du logement social.</p>
<p>Avec ces attaques, c’est l’accès au logement des plus modestes qui est remis en cause, avec  des conséquences à craindre sur l’emploi local notamment dans le secteur du bâtiment. Ces mesures auront aussi des conséquences sur l’entretien,  la réhabilitation et la rénovation thermique du parc existant. Les locataires en seront les premières victimes.</p>
<p>Les élus écologistes appellent à participer au côté des organisations syndicales, des associations, des acteurs du logement au rassemblement du mardi 17 octobre 2017 à 14h 30 place Kléber.</p>
<p>&nbsp;</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => Logement en marche, l’habitat trébuche ! Les élus écologistes appellent à participer au rassemblement du 17 octobre au 14h30 place Kléber ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <p><strong>Logement en marche, l’habitat trébuche ! Les élus écologistes appellent à participer au rassemblement du 17 octobre au 14h30 place Kléber</strong></p>
<p>Face aux annonces sur le logement social et le projet de loi de finances 2018, le modèle français de logement social est menacé !</p>
<p>Baisse de 1,7 milliards d’euros des APL pour les locataires HLM, suppression des APL pour les primo-accédants, remise en cause des prêts à taux zéro,  le logement social fait l&rsquo;objet d&rsquo;une attaque sans précédent dans le projet de loi de finances 2018. Si le but annoncé est la diminution forcée des loyers, il s’agit en réalité de diminuer la participation de l&rsquo;Etat dans le financement du logement social.</p>
<p>Avec ces attaques, c’est l’accès au logement des plus modestes qui est remis en cause, avec  des conséquences à craindre sur l’emploi local notamment dans le secteur du bâtiment. Ces mesures auront aussi des conséquences sur l’entretien,  la réhabilitation et la rénovation thermique du parc existant. Les locataires en seront les premières victimes.</p>
<p>Les élus écologistes appellent à participer au côté des organisations syndicales, des associations, des acteurs du logement au rassemblement du mardi 17 octobre 2017 à 14h 30 place Kléber.</p>
<p>&nbsp;</p>

                    [category@term] => Articles de démo
                    [date_timestamp] => 1508161442
                )

            [5] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Conférence de presse qualité de l’air sur l’Eurométropole : bilan et perspectives – 18/09/2017
                    [link#] => 1
                    [link] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/2017/10/11/conference-de-presse-qualite-de-lair-sur-leurometropole-bilan-et-perspectives-18092017/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Wed, 11 Oct 2017 15:09:22 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 11
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Non classé
                            [subject#6] => climat
                            [subject#7] => énergie
                            [subject#8] => santé
                            [subject#9] => transition
                            [subject#10] => transport
                            [subject#11] => urbanisme
                        )

                    [category#] => 11
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Non classé
                    [category#6] => climat
                    [category#7] => énergie
                    [category#8] => santé
                    [category#9] => transition
                    [category#10] => transport
                    [category#11] => urbanisme
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=4302
                    [description#] => 1
                    [description] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2017/10/CP_EMS_QA_18092017-18-1-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Françoise Schaetzel, conseillère municipale et eurométropolaine déléguée au suivi de la qualité de l'air, a présenté la conférence de presse qualité de l'air le 18/09/2017.  Cette conférence de presse a été l'occasion de regarder en arrière, sur les actions menées en 2016-2017, mais également de présenter les perspectives. ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2017/10/CP_EMS_QA_18092017-18-1-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h5>Françoise Schaetzel, conseillère municipale et eurométropolaine déléguée au suivi de la qualité de l&rsquo;air, a présenté la conférence de presse qualité de l&rsquo;air le 18/09/2017.  Cette conférence de presse a été l&rsquo;occasion de regarder en arrière, sur les actions menées en 2016-2017, mais également de présenter les perspectives.</h5>
<p><strong>Depuis plus de 25 ans, l’Eurométropole de Strasbourg a engagé avec constance différentes politiques avec des résultats  notables pour la qualité de l’air :</strong></p>
<p>· Réseau de transports collectifs qui a presque triplé sa fréquentation de 1994 à 2016, passant de 42,2 millions de voyages à 116,5 millions.<br />
· Premier réseau cyclable de France.<br />
· L’Eurométropole est une des agglomérations de France dont la part modale de la voiture a le plus diminué ces 15 dernières années (46 % sur le territoire del’Eurométropole de Strasbourg en 2009, objectif de 30 % au Plan de Déplacements Urbains en 2030). Source : Enquête ménage déplacement, 2009.<br />
· Diminution du trafic en entrée de ville : de 240 900 véhicules en 1990 à 152 250 en 2015.<br />
· Réduction de la vitesse sur l’autoroute.<br />
· Grand programme de constructions neuves et de réhabilitation des logements et développement des réseaux de chaleur urbain vertueux depuis le lancement du plan Climat air énergie territorial en 2008.<br />
· Lutte contre l’étalement urbain (PLUi).<br />
· Lancement de la démarche Zéro pesticide en 2008.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p><strong>Objectif 2016-2017 : démultiplier les actions :</strong> <strong>25 mesures pour améliorer notre santé et celle de l&rsquo;environnement</strong></p>
<p>Réalisation d’une carte stratégique de l’air,</p>
<p>Intégration des préconisations Air-Energie-Climat dans les documents d’urbanisme,</p>
<p>Intégration de la qualité de l’air dans les projets d’urbanisme,</p>
<p>Mise en place d’un observatoire de l’air sur l’axe des Deux Rives,</p>
<p>Développement de la géothermie et des réseaux de chaleur,</p>
<p>Réduction des émissions de polluants des PME, commerçants et artisans en développant le recours aux audits Air-Energie,</p>
<p>Accompagnement du renouvellement des appareils de chauffage bois peu performants,</p>
<p>Faire évoluer les pratiques logistiques en centre-ville de Strasbourg,</p>
<p>Préfiguration de la mise en place d’une Zone à Circulation Restreinte (ZCR),</p>
<p>Gestion dynamique des flux de circulation,</p>
<p>Vélostras, le réseau cyclable à haut niveau de service de l’agglomération,</p>
<p>Déploiement des vélos à assistance électrique (VAE),</p>
<p>Accompagnement du déploiement de nouveaux modes d’utilisation des transports en commun (Cristal),</p>
<p>Développement des infrastructures cyclables et renforcement des dispositifs d’accompagnement à la pratique du vélo,</p>
<p>Dynamisation du réseau de bus,</p>
<p>Extension du réseau de transport en site propre,</p>
<p>Mise en place de la tarification solidaire et de l’abonnement unique transports publics urbains et TER,</p>
<p>Action zéro pesticide,</p>
<p>Expérimentation d’une agro-écologie urbaine respectueuse de la qualité de l’air,</p>
<p>Intensification des relations entre les habitants de l’Eurométropole et la collectivité,</p>
<p>Création de l’Alliance des collectivités pour la qualité de l’air,</p>
<p>Amélioration de la qualité environnementale du parc des véhicules de la Ville de Strasbourg, de l’Eurométropole de Strasbourg et de ses satellites,</p>
<p>Sensibilisation à l’éco-conduite,</p>
<p>Implication de l’ensemble des services de la collectivité sur la thématique de la qualité de l’air,</p>
<p>Communication auprès du grand public,</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>Une feuille de route ambitieuse pour un véritable enjeu de santé publique, qui impact la qualité de vie des habitants, notre environnement, et l&rsquo;attractivité du territoire.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2017/10/CP_EMS_QA_18092017-18-1-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Françoise Schaetzel, conseillère municipale et eurométropolaine déléguée au suivi de la qualité de l'air, a présenté la conférence de presse qualité de l'air le 18/09/2017.  Cette conférence de presse a été l'occasion de regarder en arrière, sur les actions menées en 2016-2017, mais également de présenter les perspectives. ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2017/10/CP_EMS_QA_18092017-18-1-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h5>Françoise Schaetzel, conseillère municipale et eurométropolaine déléguée au suivi de la qualité de l&rsquo;air, a présenté la conférence de presse qualité de l&rsquo;air le 18/09/2017.  Cette conférence de presse a été l&rsquo;occasion de regarder en arrière, sur les actions menées en 2016-2017, mais également de présenter les perspectives.</h5>
<p><strong>Depuis plus de 25 ans, l’Eurométropole de Strasbourg a engagé avec constance différentes politiques avec des résultats  notables pour la qualité de l’air :</strong></p>
<p>· Réseau de transports collectifs qui a presque triplé sa fréquentation de 1994 à 2016, passant de 42,2 millions de voyages à 116,5 millions.<br />
· Premier réseau cyclable de France.<br />
· L’Eurométropole est une des agglomérations de France dont la part modale de la voiture a le plus diminué ces 15 dernières années (46 % sur le territoire del’Eurométropole de Strasbourg en 2009, objectif de 30 % au Plan de Déplacements Urbains en 2030). Source : Enquête ménage déplacement, 2009.<br />
· Diminution du trafic en entrée de ville : de 240 900 véhicules en 1990 à 152 250 en 2015.<br />
· Réduction de la vitesse sur l’autoroute.<br />
· Grand programme de constructions neuves et de réhabilitation des logements et développement des réseaux de chaleur urbain vertueux depuis le lancement du plan Climat air énergie territorial en 2008.<br />
· Lutte contre l’étalement urbain (PLUi).<br />
· Lancement de la démarche Zéro pesticide en 2008.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p><strong>Objectif 2016-2017 : démultiplier les actions :</strong> <strong>25 mesures pour améliorer notre santé et celle de l&rsquo;environnement</strong></p>
<p>Réalisation d’une carte stratégique de l’air,</p>
<p>Intégration des préconisations Air-Energie-Climat dans les documents d’urbanisme,</p>
<p>Intégration de la qualité de l’air dans les projets d’urbanisme,</p>
<p>Mise en place d’un observatoire de l’air sur l’axe des Deux Rives,</p>
<p>Développement de la géothermie et des réseaux de chaleur,</p>
<p>Réduction des émissions de polluants des PME, commerçants et artisans en développant le recours aux audits Air-Energie,</p>
<p>Accompagnement du renouvellement des appareils de chauffage bois peu performants,</p>
<p>Faire évoluer les pratiques logistiques en centre-ville de Strasbourg,</p>
<p>Préfiguration de la mise en place d’une Zone à Circulation Restreinte (ZCR),</p>
<p>Gestion dynamique des flux de circulation,</p>
<p>Vélostras, le réseau cyclable à haut niveau de service de l’agglomération,</p>
<p>Déploiement des vélos à assistance électrique (VAE),</p>
<p>Accompagnement du déploiement de nouveaux modes d’utilisation des transports en commun (Cristal),</p>
<p>Développement des infrastructures cyclables et renforcement des dispositifs d’accompagnement à la pratique du vélo,</p>
<p>Dynamisation du réseau de bus,</p>
<p>Extension du réseau de transport en site propre,</p>
<p>Mise en place de la tarification solidaire et de l’abonnement unique transports publics urbains et TER,</p>
<p>Action zéro pesticide,</p>
<p>Expérimentation d’une agro-écologie urbaine respectueuse de la qualité de l’air,</p>
<p>Intensification des relations entre les habitants de l’Eurométropole et la collectivité,</p>
<p>Création de l’Alliance des collectivités pour la qualité de l’air,</p>
<p>Amélioration de la qualité environnementale du parc des véhicules de la Ville de Strasbourg, de l’Eurométropole de Strasbourg et de ses satellites,</p>
<p>Sensibilisation à l’éco-conduite,</p>
<p>Implication de l’ensemble des services de la collectivité sur la thématique de la qualité de l’air,</p>
<p>Communication auprès du grand public,</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>Une feuille de route ambitieuse pour un véritable enjeu de santé publique, qui impact la qualité de vie des habitants, notre environnement, et l&rsquo;attractivité du territoire.</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>&nbsp;</p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Non classé
                    [category#6@term] => climat
                    [category#7@term] => énergie
                    [category#8@term] => santé
                    [category#9@term] => transition
                    [category#10@term] => transport
                    [category#11@term] => urbanisme
                    [date_timestamp] => 1507734562
                )

            [6] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Le GCO confirmé par Hulot : une faute lourde!
                    [link#] => 1
                    [link] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/2017/10/03/le-gco-confirme-par-hulot-une-faute-lourde/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Tue, 03 Oct 2017 16:04:58 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 9
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Tribunes
                            [subject#6] => Ville et Eurométropole
                            [subject#7] => GCO
                            [subject#8] => GCO Non Merci
                            [subject#9] => Hulot
                        )

                    [category#] => 9
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Tribunes
                    [category#6] => Ville et Eurométropole
                    [category#7] => GCO
                    [category#8] => GCO Non Merci
                    [category#9] => Hulot
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=4291
                    [description#] => 1
                    [description] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2017/10/gco-non-merci-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Le GCO confirmé par Hulot : une faute lourde!  Les élu.e.s écologistes de la Ville et de l’Eurométropole de Strasbourg prennent acte du communiqué de presse du ministre de la transition écologique et solidaire concernant le Grand Contournement Ouest de Strasbourg. Ils réaffirment leur totale opposition au GCO. Ce projet est une faute lourde. ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2017/10/gco-non-merci-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><p><strong>Le GCO confirmé par Hulot : une faute lourde!</strong></p>
<p><strong><em>Les élu.e.s écologistes de la Ville et de l’Eurométropole de Strasbourg prennent acte du communiqué de presse du ministre de la transition écologique et solidaire concernant le Grand Contournement Ouest de Strasbourg.</em></strong> <strong><em>Ils réaffirment leur totale opposition au GCO. Ce projet est une faute lourde. </em></strong></p>
<p><strong> </strong>Le ministère déclare que « l’Etat entend à la fois permettre la réalisation de ce projet attendu localement, et s’assurer qu’il apporte les meilleures garanties en matière environnementale ». Comment préserver la nature en cautionnant un énième projet autoroutier et en détruisant 300 hectares parmi les terres les plus fertiles d’Alsace? Comment ignorer la mobilisation inédite du week-end dernier à Strasbourg qui a réuni des milliers d’agriculteur.trices, de citoyen.ne.s, d’acteurs et d’actrices mobilisé.e.s contre ce projet ?</p>
<p>Si l’engorgement de l’A35 est un vrai problème, le GCO ne règlera rien. Les bouchons actuels aux heures de pointe sont dûs aux trajets quotidiens entre la périphérie et la ville. Selon les études même du ministère, 150 000 véhicules/jour circuleront toujours sur l’A35 en 2025, malgré le GCO.</p>
<p>L’Etat dit chercher des économies, coupe les vivres aux collectivités pour redresser les comptes publics, demande des efforts aux français.es, et pourtant il continue de soutenir un projet de plusieurs centaines millions d’euros, privilégiant ainsi les intérêts d’un grand groupe industriel de ses actionnaires au détriment de l’intérêt général. Nous marchons sur la tête.</p>
<p>Alors que des vraies solutions permettraient d’améliorer les mobilités et d’agir pour la qualité de l’air, pourquoi s’entêter dans un projet obsolète ? Si l’Etat prend réellement en compte la dimension environnementale, la seule issue ne peut être que l’abandon du projet.</p>
<p>Les élu.e.s écologistes de la Ville et de l’Eurométropole de Strasbourg restent mobilisé.e.s contre ce projet totalement inutile et arriéré. <strong>Arrêtons la gabegie financière et respectons nos engagements pour le climat ! </strong></p>
<p><strong>Le groupe des élu.e.s écologistes de la Ville et l’Eurométropole de Strasbourg </strong></p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2017/10/gco-non-merci-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Le GCO confirmé par Hulot : une faute lourde!  Les élu.e.s écologistes de la Ville et de l’Eurométropole de Strasbourg prennent acte du communiqué de presse du ministre de la transition écologique et solidaire concernant le Grand Contournement Ouest de Strasbourg. Ils réaffirment leur totale opposition au GCO. Ce projet est une faute lourde. ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2017/10/gco-non-merci-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><p><strong>Le GCO confirmé par Hulot : une faute lourde!</strong></p>
<p><strong><em>Les élu.e.s écologistes de la Ville et de l’Eurométropole de Strasbourg prennent acte du communiqué de presse du ministre de la transition écologique et solidaire concernant le Grand Contournement Ouest de Strasbourg.</em></strong> <strong><em>Ils réaffirment leur totale opposition au GCO. Ce projet est une faute lourde. </em></strong></p>
<p><strong> </strong>Le ministère déclare que « l’Etat entend à la fois permettre la réalisation de ce projet attendu localement, et s’assurer qu’il apporte les meilleures garanties en matière environnementale ». Comment préserver la nature en cautionnant un énième projet autoroutier et en détruisant 300 hectares parmi les terres les plus fertiles d’Alsace? Comment ignorer la mobilisation inédite du week-end dernier à Strasbourg qui a réuni des milliers d’agriculteur.trices, de citoyen.ne.s, d’acteurs et d’actrices mobilisé.e.s contre ce projet ?</p>
<p>Si l’engorgement de l’A35 est un vrai problème, le GCO ne règlera rien. Les bouchons actuels aux heures de pointe sont dûs aux trajets quotidiens entre la périphérie et la ville. Selon les études même du ministère, 150 000 véhicules/jour circuleront toujours sur l’A35 en 2025, malgré le GCO.</p>
<p>L’Etat dit chercher des économies, coupe les vivres aux collectivités pour redresser les comptes publics, demande des efforts aux français.es, et pourtant il continue de soutenir un projet de plusieurs centaines millions d’euros, privilégiant ainsi les intérêts d’un grand groupe industriel de ses actionnaires au détriment de l’intérêt général. Nous marchons sur la tête.</p>
<p>Alors que des vraies solutions permettraient d’améliorer les mobilités et d’agir pour la qualité de l’air, pourquoi s’entêter dans un projet obsolète ? Si l’Etat prend réellement en compte la dimension environnementale, la seule issue ne peut être que l’abandon du projet.</p>
<p>Les élu.e.s écologistes de la Ville et de l’Eurométropole de Strasbourg restent mobilisé.e.s contre ce projet totalement inutile et arriéré. <strong>Arrêtons la gabegie financière et respectons nos engagements pour le climat ! </strong></p>
<p><strong>Le groupe des élu.e.s écologistes de la Ville et l’Eurométropole de Strasbourg </strong></p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Tribunes
                    [category#6@term] => Ville et Eurométropole
                    [category#7@term] => GCO
                    [category#8@term] => GCO Non Merci
                    [category#9@term] => Hulot
                    [date_timestamp] => 1507046698
                )

            [7] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Le campement n’est pas la réponse à l’accueil migratoire – tribune DNA du 30/09/2017-
                    [link#] => 1
                    [link] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/2017/10/02/le-campement-nest-pas-la-reponse-a-laccueil-migratoire-tribune-dna-du-30092017/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Mon, 02 Oct 2017 09:57:34 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 5
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Tribunes
                        )

                    [category#] => 5
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Tribunes
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=4284
                    [description#] => 1
                    [description] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2017/10/Migrants-302x150.png" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Tribune de Marie-Dominique Dreyssé, adjointe au Maire déléguée aux solidarités   « Strasbourg l’Européenne, capitale des droits de l’homme, siège du Parlement et du Conseil de l’Europe, est aussi Strasbourg la solidaire. Riche de son histoire, les valeurs de solidarité, d’accueil et d’ouverture de la Ville se conjuguent à sa volonté de combattre les peurs fantasmées et agitées par les populistes qui desservent toujours la France qu’ils prétendent défendre, ou l’Europe dont ils rejettent les fondements… ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2017/10/Migrants-302x150.png" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Tribune de Marie-Dominique Dreyssé, adjointe au Maire déléguée aux solidarités</h3>
<div class="richContentComponent textComponent">
<p>« Strasbourg l’Européenne, capitale des droits de l’homme, siège du Parlement et du Conseil de l’Europe, est aussi Strasbourg la solidaire. Riche de son histoire, les valeurs de solidarité, d’accueil et d’ouverture de la Ville se conjuguent à sa volonté de combattre les peurs fantasmées et agitées par les populistes qui desservent toujours la France qu’ils prétendent défendre, ou l’Europe dont ils rejettent les fondements…</p>
<p>Le Festival des migrations « Welcome Europe » de Strasbourg (lire en page 48) exprimait, hier à sa façon, la nécessité d’un débat public exigeant autour des migrations pour affirmer des valeurs partagées et porter l’espoir d’une politique renouvelée.</p>
<p>Riche de ses migrations, la France reste un pays d’accueil pour des hommes et des femmes qui ont quitté leur pays dans l’espoir d’un avenir meilleur. Cette attractivité témoigne de la qualité de nos institutions et de nos libertés publiques.</p>
</div>
<div class="richContentComponent textComponent">
<h4>Des valeurs de solidarité et de dignité humaine</h4>
<p>Suscitée par les guerres, les famines, les catastrophes écologiques, les discriminations, les disparités qui traversent le monde, la demande d’asile auprès de la France est en croissance ces dernières années. Mais elle ne peut, de loin pas, être qualifiée de massive au regard de celle que connaissent nos voisins d’outre-Rhin ou le reste du monde. Pourtant, certains territoires tels que Paris, Calais, les grandes métropoles et, dans le Grand Est, Metz et Strasbourg, sont confrontés à l’inégale répartition de la demande sur l’ensemble du territoire national et sont sous tension.</p>
<p>Cela interroge les modalités administratives de l’accueil de la demande d’asile relevant de l’État, en particulier sur la question majeure de l’hébergement, saturé dans les territoires d’arrivée importante de migrants, malgré des places en augmentation constante. Décidée il y a quelques semaines, l’État s’engage à faciliter une répartition nationale de la demande d’asile. C’est un pas, dont les effets attendus restent à venir.</p>
<p>Strasbourg, ville symbole, métropole dynamique, carrefour historique de migrations, contribue fortement à cet accueil. Elle ne se résigne ni aux inégalités et à l’exclusion, ni au drame de l’exil et du déracinement.</p>
</div>
<div class="richContentComponent textComponent">
<h4>Le campement n’est pas la réponse à l’accueil migratoire</h4>
<p>Plusieurs centaines de personnes migrantes arrivent chaque mois sur notre territoire, 3 000 demandes d’asile recensées en 2016, davantage en 2017. L’installation progressive d’un campement par des migrants derrière la gare témoigne de cette limite locale de l’accueil et de l’action publique.</p>
<p>Les trois derniers mois, 350 personnes y ont séjourné, elles sont près de 100 actuellement, principalement sous tentes. Quelques personnes seulement sont présentes depuis le début, le nombre d’enfants est très fluctuant. Si cette situation est « a-normale », les chiffres montrent qu’en temps décalé, après quelques jours ou semaines d’attente, des places devenues disponibles permettent à des personnes du campement de rejoindre une structure d’accueil.</p>
<p>Sur le site se révèle une grande diversité de situations et de parcours de vie : demandeurs d’asile en cours de procédure pour près de 6 personnes sur 10, personnes déboutées du droit d’asile pour un quart, et ressortissants de l’Union européenne relevant du droit commun.</p>
<p>La Ville de Strasbourg suit de près la situation de ce site depuis le début, dans la proximité, accompagnant les familles, assurant la sécurité, grâce à l’action des services municipaux (Protection maternelle infantile, équipe de rue, CCAS, salubrité, espaces verts, police municipale…). Sur ce site bien entretenu avec le concours des personnes, des commodités de base ont été installées (toilettes sèches, eau froide).</p>
<p>La veille et la solidarité citoyennes et associatives, régulières dès le début, ont contribué à améliorer la vie quotidienne des personnes sur le site, au niveau sanitaire et logistique.</p>
</div>
<div class="richContentComponent textComponent">
<h4>Un dialogue suivi <span style="line-height: inherit;">avec l’État</span></h4>
</div>
<div class="richContentComponent textComponent">
<p>« Personne n’a vocation à vivre durablement dans un campement, c’est indigne et contraire aux droits humains ». Depuis 2008, cet objectif fixé par le maire de Strasbourg Roland Ries guide une stratégie municipale de résorption des bidonvilles, dans le respect des parcours de vie des personnes et de leurs droits.</p>
<p>Aussi, sur ce fondement, le dialogue engagé dès le début entre l’État et la Ville de Strasbourg a permis un travail étroit et de qualité. Accompagner les personnes, orienter chacune d’elle en fonction de son histoire et de sa situation : tel est aujourd’hui le travail en cours par les services de l’État et ceux de la Ville, au regard de leurs responsabilités propres.</p>
<p>Le 2 juillet dernier, le président Macron déclarait à Orléans : « D’ici la fin de l’année, je ne veux plus personne dans les rues, dans les bois ». Et maintenant ? Il faut passer des paroles aux actes. La Ville et l’Eurométropole, quant à elles, sont déjà à la tâche… »</p>
</div>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2017/10/Migrants-302x150.png" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Tribune de Marie-Dominique Dreyssé, adjointe au Maire déléguée aux solidarités   « Strasbourg l’Européenne, capitale des droits de l’homme, siège du Parlement et du Conseil de l’Europe, est aussi Strasbourg la solidaire. Riche de son histoire, les valeurs de solidarité, d’accueil et d’ouverture de la Ville se conjuguent à sa volonté de combattre les peurs fantasmées et agitées par les populistes qui desservent toujours la France qu’ils prétendent défendre, ou l’Europe dont ils rejettent les fondements… ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2017/10/Migrants-302x150.png" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Tribune de Marie-Dominique Dreyssé, adjointe au Maire déléguée aux solidarités</h3>
<div class="richContentComponent textComponent">
<p>« Strasbourg l’Européenne, capitale des droits de l’homme, siège du Parlement et du Conseil de l’Europe, est aussi Strasbourg la solidaire. Riche de son histoire, les valeurs de solidarité, d’accueil et d’ouverture de la Ville se conjuguent à sa volonté de combattre les peurs fantasmées et agitées par les populistes qui desservent toujours la France qu’ils prétendent défendre, ou l’Europe dont ils rejettent les fondements…</p>
<p>Le Festival des migrations « Welcome Europe » de Strasbourg (lire en page 48) exprimait, hier à sa façon, la nécessité d’un débat public exigeant autour des migrations pour affirmer des valeurs partagées et porter l’espoir d’une politique renouvelée.</p>
<p>Riche de ses migrations, la France reste un pays d’accueil pour des hommes et des femmes qui ont quitté leur pays dans l’espoir d’un avenir meilleur. Cette attractivité témoigne de la qualité de nos institutions et de nos libertés publiques.</p>
</div>
<div class="richContentComponent textComponent">
<h4>Des valeurs de solidarité et de dignité humaine</h4>
<p>Suscitée par les guerres, les famines, les catastrophes écologiques, les discriminations, les disparités qui traversent le monde, la demande d’asile auprès de la France est en croissance ces dernières années. Mais elle ne peut, de loin pas, être qualifiée de massive au regard de celle que connaissent nos voisins d’outre-Rhin ou le reste du monde. Pourtant, certains territoires tels que Paris, Calais, les grandes métropoles et, dans le Grand Est, Metz et Strasbourg, sont confrontés à l’inégale répartition de la demande sur l’ensemble du territoire national et sont sous tension.</p>
<p>Cela interroge les modalités administratives de l’accueil de la demande d’asile relevant de l’État, en particulier sur la question majeure de l’hébergement, saturé dans les territoires d’arrivée importante de migrants, malgré des places en augmentation constante. Décidée il y a quelques semaines, l’État s’engage à faciliter une répartition nationale de la demande d’asile. C’est un pas, dont les effets attendus restent à venir.</p>
<p>Strasbourg, ville symbole, métropole dynamique, carrefour historique de migrations, contribue fortement à cet accueil. Elle ne se résigne ni aux inégalités et à l’exclusion, ni au drame de l’exil et du déracinement.</p>
</div>
<div class="richContentComponent textComponent">
<h4>Le campement n’est pas la réponse à l’accueil migratoire</h4>
<p>Plusieurs centaines de personnes migrantes arrivent chaque mois sur notre territoire, 3 000 demandes d’asile recensées en 2016, davantage en 2017. L’installation progressive d’un campement par des migrants derrière la gare témoigne de cette limite locale de l’accueil et de l’action publique.</p>
<p>Les trois derniers mois, 350 personnes y ont séjourné, elles sont près de 100 actuellement, principalement sous tentes. Quelques personnes seulement sont présentes depuis le début, le nombre d’enfants est très fluctuant. Si cette situation est « a-normale », les chiffres montrent qu’en temps décalé, après quelques jours ou semaines d’attente, des places devenues disponibles permettent à des personnes du campement de rejoindre une structure d’accueil.</p>
<p>Sur le site se révèle une grande diversité de situations et de parcours de vie : demandeurs d’asile en cours de procédure pour près de 6 personnes sur 10, personnes déboutées du droit d’asile pour un quart, et ressortissants de l’Union européenne relevant du droit commun.</p>
<p>La Ville de Strasbourg suit de près la situation de ce site depuis le début, dans la proximité, accompagnant les familles, assurant la sécurité, grâce à l’action des services municipaux (Protection maternelle infantile, équipe de rue, CCAS, salubrité, espaces verts, police municipale…). Sur ce site bien entretenu avec le concours des personnes, des commodités de base ont été installées (toilettes sèches, eau froide).</p>
<p>La veille et la solidarité citoyennes et associatives, régulières dès le début, ont contribué à améliorer la vie quotidienne des personnes sur le site, au niveau sanitaire et logistique.</p>
</div>
<div class="richContentComponent textComponent">
<h4>Un dialogue suivi <span style="line-height: inherit;">avec l’État</span></h4>
</div>
<div class="richContentComponent textComponent">
<p>« Personne n’a vocation à vivre durablement dans un campement, c’est indigne et contraire aux droits humains ». Depuis 2008, cet objectif fixé par le maire de Strasbourg Roland Ries guide une stratégie municipale de résorption des bidonvilles, dans le respect des parcours de vie des personnes et de leurs droits.</p>
<p>Aussi, sur ce fondement, le dialogue engagé dès le début entre l’État et la Ville de Strasbourg a permis un travail étroit et de qualité. Accompagner les personnes, orienter chacune d’elle en fonction de son histoire et de sa situation : tel est aujourd’hui le travail en cours par les services de l’État et ceux de la Ville, au regard de leurs responsabilités propres.</p>
<p>Le 2 juillet dernier, le président Macron déclarait à Orléans : « D’ici la fin de l’année, je ne veux plus personne dans les rues, dans les bois ». Et maintenant ? Il faut passer des paroles aux actes. La Ville et l’Eurométropole, quant à elles, sont déjà à la tâche… »</p>
</div>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Tribunes
                    [date_timestamp] => 1506938254
                )

            [8] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Conseil de l’Eurométropole du 29/09/2017 : 100% d’énergies renouvelables d’ici 2050 sur notre territoire
                    [link#] => 1
                    [link] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/2017/09/29/conseil-de-leurometropole-du-29092017-100-denergies-renouvelables-dici-2050-sur-notre-territoire/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Fri, 29 Sep 2017 17:00:45 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 11
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Conseil de l'Eurométropole
                            [subject#6] => Ville et Eurométropole
                            [subject#7] => alain jund
                            [subject#8] => climat
                            [subject#9] => énergie
                            [subject#10] => eurométropole
                            [subject#11] => transition
                        )

                    [category#] => 11
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Conseil de l'Eurométropole
                    [category#6] => Ville et Eurométropole
                    [category#7] => alain jund
                    [category#8] => climat
                    [category#9] => énergie
                    [category#10] => eurométropole
                    [category#11] => transition
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=4318
                    [description#] => 1
                    [description] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2017/10/100-énergies-renouvelables-2050-302x150.png" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Vers un territoire « 100% renouvelables en 2050 » La Transition énergétique est au coeur du projet du territoire de l’Eurométropole de Strasbourg, qui a l’ambition à terme de devenir un territoire à énergie positive et amorce dès à présent sa mutation vers un modèle urbain soutenable. Les enjeux de la transition énergétique appellent à un dépassement de la vision de moyen terme, qui reporterait l’achèvement de la transition énergétique à la seconde moitié du 21è siècle, au profit d’un projet volontariste programmant les étapes de la mutation urbaine jusqu’à son terme. ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2017/10/100-énergies-renouvelables-2050-302x150.png" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h4>Vers un territoire « 100% renouvelables en 2050 »</h4>
<p>La Transition énergétique est au coeur du projet du territoire de l’Eurométropole de Strasbourg, qui a l’ambition à terme de devenir un territoire à énergie positive et amorce dès à présent sa mutation vers un modèle urbain soutenable. Les enjeux de la transition énergétique appellent à un dépassement de la vision de moyen terme, qui reporterait l’achèvement de la transition énergétique à la seconde moitié du 21è siècle, au profit d’un projet volontariste programmant les étapes de la mutation urbaine jusqu’à son terme.</p>
<p>Une délibération adoptée à l&rsquo;unanimité !</p>
<p><a href="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2017/10/20-Transition-énergétique-Elaboration-du-Schéma-Directeur-des-Energies-de-l’Eurométropole-de-St.pdf">Délibération 100% d&rsquo;énergies renouvelables en 2050</a></p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2017/10/100-énergies-renouvelables-2050-302x150.png" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Vers un territoire « 100% renouvelables en 2050 » La Transition énergétique est au coeur du projet du territoire de l’Eurométropole de Strasbourg, qui a l’ambition à terme de devenir un territoire à énergie positive et amorce dès à présent sa mutation vers un modèle urbain soutenable. Les enjeux de la transition énergétique appellent à un dépassement de la vision de moyen terme, qui reporterait l’achèvement de la transition énergétique à la seconde moitié du 21è siècle, au profit d’un projet volontariste programmant les étapes de la mutation urbaine jusqu’à son terme. ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2017/10/100-énergies-renouvelables-2050-302x150.png" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h4>Vers un territoire « 100% renouvelables en 2050 »</h4>
<p>La Transition énergétique est au coeur du projet du territoire de l’Eurométropole de Strasbourg, qui a l’ambition à terme de devenir un territoire à énergie positive et amorce dès à présent sa mutation vers un modèle urbain soutenable. Les enjeux de la transition énergétique appellent à un dépassement de la vision de moyen terme, qui reporterait l’achèvement de la transition énergétique à la seconde moitié du 21è siècle, au profit d’un projet volontariste programmant les étapes de la mutation urbaine jusqu’à son terme.</p>
<p>Une délibération adoptée à l&rsquo;unanimité !</p>
<p><a href="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2017/10/20-Transition-énergétique-Elaboration-du-Schéma-Directeur-des-Energies-de-l’Eurométropole-de-St.pdf">Délibération 100% d&rsquo;énergies renouvelables en 2050</a></p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Conseil de l'Eurométropole
                    [category#6@term] => Ville et Eurométropole
                    [category#7@term] => alain jund
                    [category#8@term] => climat
                    [category#9@term] => énergie
                    [category#10@term] => eurométropole
                    [category#11@term] => transition
                    [date_timestamp] => 1506704445
                )

            [9] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Conseil EMS du 29/09/2017 – Point 15 : Extension du tram vers Koenigshoffen
                    [link#] => 1
                    [link] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/2017/09/29/conseil-ems-du-29092017-point-15-extension-du-tram-vers-koenigshoffen/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Fri, 29 Sep 2017 12:56:21 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 9
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Conseil de l'Eurométropole
                            [subject#6] => Interventions
                            [subject#7] => CTS
                            [subject#8] => Marie-Dominique Dreyssé
                            [subject#9] => mobilité
                        )

                    [category#] => 9
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Conseil de l'Eurométropole
                    [category#6] => Interventions
                    [category#7] => CTS
                    [category#8] => Marie-Dominique Dreyssé
                    [category#9] => mobilité
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=4276
                    [description#] => 1
                    [description] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2017/09/20170929_tram_MDD-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Marie-Dominique Dreyssé, adjointe au Maire, Pour le groupe des élu.es écologistes Une étape importante s'ouvre aujourd'hui pour les transports en commun sur l'Eurometropole de Strasbourg, avec la décision que notre Conseil va prendre en faveur d'une nouvelle extension du tramway. ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2017/09/20170929_tram_MDD-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Marie-Dominique Dreyssé, adjointe au Maire,</h3>
<h3>Pour le groupe des élu.es écologistes</h3>
<p>Une étape importante s&rsquo;ouvre aujourd&rsquo;hui pour les transports en commun sur l&rsquo;Eurometropole de Strasbourg, avec la décision que notre Conseil va prendre en faveur d&rsquo;une nouvelle extension du tramway.</p>
<p>Ne revenons pas sur le choix du tracé, nous l&rsquo;avons déjà dit, ce tracé n&rsquo;est pas celui pour lequel le groupe des élu.es écologistes aurait eu a priori la préférence.</p>
<p>Ce qui compte aujourd&rsquo;hui est que ce tram soit lancé pour aller vers l&rsquo;ouest ! Attendu de longue date, il va se concrétiser dans une première phase, un premier jalon pour connecter le quartier ouest au reste de l&rsquo;agglomération, ce qui va favoriser l&rsquo;égalité urbaine.</p>
<p>Mais cette extension n&rsquo;est pas une fin en soi, elle vise tout l&rsquo;ouest de l&rsquo;agglomération, jusque Wolfisheim, et se place dans une vision globale, une prospective.</p>
<p>La levée de la réserve émise par le commissaire enquêteur va dans ce sens, nous en prenons acte avec satisfaction. Oui la deuxième phase jusqu&rsquo;aux Poteries doit être engagée immédiatement.</p>
<p>Et nous devons continuer à penser le maillage global de notre territoire et de tout le réseau de transports de demain, tel qu&rsquo;il est déjà engagé : ouvert, efficace, évolutif, intermodal, connecté !</p>
<p>Nous n&rsquo;avons pas une feuille blanche devant nous, nous avons le schéma des TC 2015, et nous pouvons nous en féliciter, d&rsquo;ailleurs nous sommes envié.es pour le bon fonctionnement de notre tram et son maillage territorial, pour notre réseau cyclable et nos innovations, soyons-en fie.r.es !</p>
<p>Pourtant nous avons encore des atouts inexploités et à explorer :</p>
<p>&#8211; développer l&rsquo;intermodalité : avec nos 14 gares dans l&rsquo;EMS, il y a une véritable alternative à la voiture, une réelle réponse à la problématique de la qualité de l&rsquo;air ; valorisons cela avec un réseau RER urbain, explorons davantage cette piste ;</p>
<p>&#8211; aller plus loin avec la communication : c&rsquo;est mieux faire connaître le tarif unique CTS/TER, mieux partager les plans de circulation, les horaires, les cartes, les réseaux CTS/TER/Bus urbains, les points vel&rsquo;hop, l&rsquo;offre Autotrement/Citiz/Yeah !, les P+R, les aires de Co-voiturages&#8230; la communication à matière à s&rsquo;amplifier !</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>En conclusion, le tramway ouest est une nécessité maintenant. Mais nous maintenons des points de vigilance et nous les suivrons de près ; ils concernent la desserte de l&rsquo;Elsau et sa fréquence, le remodelage en profondeur du quartier de la gare, l&rsquo;aberration du P+R. Et nous ne doutons pas qu&rsquo;un jour le tram passera devant la gare pour se poursuivre vers l&rsquo;est et le nord.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2017/09/20170929_tram_MDD-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Marie-Dominique Dreyssé, adjointe au Maire, Pour le groupe des élu.es écologistes Une étape importante s'ouvre aujourd'hui pour les transports en commun sur l'Eurometropole de Strasbourg, avec la décision que notre Conseil va prendre en faveur d'une nouvelle extension du tramway. ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img width="302" height="150" src="http://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2017/09/20170929_tram_MDD-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Marie-Dominique Dreyssé, adjointe au Maire,</h3>
<h3>Pour le groupe des élu.es écologistes</h3>
<p>Une étape importante s&rsquo;ouvre aujourd&rsquo;hui pour les transports en commun sur l&rsquo;Eurometropole de Strasbourg, avec la décision que notre Conseil va prendre en faveur d&rsquo;une nouvelle extension du tramway.</p>
<p>Ne revenons pas sur le choix du tracé, nous l&rsquo;avons déjà dit, ce tracé n&rsquo;est pas celui pour lequel le groupe des élu.es écologistes aurait eu a priori la préférence.</p>
<p>Ce qui compte aujourd&rsquo;hui est que ce tram soit lancé pour aller vers l&rsquo;ouest ! Attendu de longue date, il va se concrétiser dans une première phase, un premier jalon pour connecter le quartier ouest au reste de l&rsquo;agglomération, ce qui va favoriser l&rsquo;égalité urbaine.</p>
<p>Mais cette extension n&rsquo;est pas une fin en soi, elle vise tout l&rsquo;ouest de l&rsquo;agglomération, jusque Wolfisheim, et se place dans une vision globale, une prospective.</p>
<p>La levée de la réserve émise par le commissaire enquêteur va dans ce sens, nous en prenons acte avec satisfaction. Oui la deuxième phase jusqu&rsquo;aux Poteries doit être engagée immédiatement.</p>
<p>Et nous devons continuer à penser le maillage global de notre territoire et de tout le réseau de transports de demain, tel qu&rsquo;il est déjà engagé : ouvert, efficace, évolutif, intermodal, connecté !</p>
<p>Nous n&rsquo;avons pas une feuille blanche devant nous, nous avons le schéma des TC 2015, et nous pouvons nous en féliciter, d&rsquo;ailleurs nous sommes envié.es pour le bon fonctionnement de notre tram et son maillage territorial, pour notre réseau cyclable et nos innovations, soyons-en fie.r.es !</p>
<p>Pourtant nous avons encore des atouts inexploités et à explorer :</p>
<p>&#8211; développer l&rsquo;intermodalité : avec nos 14 gares dans l&rsquo;EMS, il y a une véritable alternative à la voiture, une réelle réponse à la problématique de la qualité de l&rsquo;air ; valorisons cela avec un réseau RER urbain, explorons davantage cette piste ;</p>
<p>&#8211; aller plus loin avec la communication : c&rsquo;est mieux faire connaître le tarif unique CTS/TER, mieux partager les plans de circulation, les horaires, les cartes, les réseaux CTS/TER/Bus urbains, les points vel&rsquo;hop, l&rsquo;offre Autotrement/Citiz/Yeah !, les P+R, les aires de Co-voiturages&#8230; la communication à matière à s&rsquo;amplifier !</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>En conclusion, le tramway ouest est une nécessité maintenant. Mais nous maintenons des points de vigilance et nous les suivrons de près ; ils concernent la desserte de l&rsquo;Elsau et sa fréquence, le remodelage en profondeur du quartier de la gare, l&rsquo;aberration du P+R. Et nous ne doutons pas qu&rsquo;un jour le tram passera devant la gare pour se poursuivre vers l&rsquo;est et le nord.</p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Conseil de l'Eurométropole
                    [category#6@term] => Interventions
                    [category#7@term] => CTS
                    [category#8@term] => Marie-Dominique Dreyssé
                    [category#9@term] => mobilité
                    [date_timestamp] => 1506689781
                )

        )

    [channel] => Array
        (
            [title#] => 1
            [title] => Elus écologistes et citoyens de la Ville et de l'Eurométropole de Strasbourg
            [atom] => Array
                (
                    [link#] => 1
                    [link@] => href,rel,type
                    [link@href] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/feed/
                    [link@rel] => self
                    [link@type] => application/rss+xml
                )

            [link#] => 1
            [link] => http://elus-strasbourg.eelv.fr
            [description#] => 1
            [description] => Site des élu-e-s écologistes et citoyen-nes de la Ville de Strasbourg
            [lastbuilddate#] => 1
            [lastbuilddate] => Mon, 06 Nov 2017 17:07:22 +0100
            [language#] => 1
            [language] => fr-FR
            [sy] => Array
                (
                    [updateperiod#] => 1
                    [updateperiod] => hourly
                    [updatefrequency#] => 1
                    [updatefrequency] => 1
                )

            [tagline#] => 1
            [tagline] => Site des élu-e-s écologistes et citoyen-nes de la Ville de Strasbourg
            [subtitle#] => 1
            [subtitle] => Site des élu-e-s écologistes et citoyen-nes de la Ville de Strasbourg
        )

    [textinput] => Array
        (
        )

    [image] => Array
        (
        )

    [feed_type] => RSS
    [feed_version] => 2.0
    [encoding] => UTF-8
    [_source_encoding] => 
    [ERROR] => 
    [WARNING] => 
    [_ATOM_CONTENT_CONSTRUCTS] => Array
        (
            [0] => content
            [1] => summary
            [2] => title
            [3] => info
            [4] => tagline
            [5] => copyright
            [6] => rights
            [7] => subtitle
        )

    [_XHTML_CONTENT_CONSTRUCTS] => Array
        (
            [0] => body
            [1] => div
        )

    [_KNOWN_ENCODINGS] => Array
        (
            [0] => UTF-8
            [1] => US-ASCII
            [2] => ISO-8859-1
        )

    [stack] => Array
        (
        )

    [inchannel] => 
    [initem] => 
    [incontent] => Array
        (
        )

    [exclude_top] => 
    [intextinput] => 
    [inimage] => 
    [current_namespace] => 
    [current_category] => 0
    [last_modified] => Mon, 06 Nov 2017 17:07:22 GMT

    [etag] => "2d1ba8297406d3e59e6ba76f932e6dca"

    [rss_origin] => 5
)