Index Strasbourg curieux Strasbourg à la loupe

Agenda curieux :: Actu des sites Strasbourgeois :: Hébergement strasbourgeois

Strasbourg à la loupe » Elus ecologistes et verts de la Ville de Strasbourg

Feeds

6744 items (6741 unread) in 267 feeds

Exposition Exposition (69 unread)
Concert / soirée Concert / soirée (332 unread)
Guide / média Guide / média (2414 unread)
Média_vidéo Média_vidéo (3 unread)
Projection Projection (13 unread)
Politique / social Politique / social (3030 unread)
théâtre théâtre (9 unread)
Artiste Artiste
Inclassables Inclassables (73 unread)
Edition/bd/imprimerie Edition/bd/imprimerie (245 unread)
Vélo transport Vélo transport (68 unread)
Monde Numérique Monde Numérique (125 unread)
Monde Numérique Média Monde Numérique Média
Nature et Agriculture Nature et Agriculture (80 unread)
Vie/assoc Quartiers Vie/assoc Quartiers (280 unread)
 «  Expand/Collapse
MagpieRSS Object
(
    [parser] => Resource id #18
    [current_item] => Array
        (
        )

    [items] => Array
        (
            [0] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Une politique déterminée pour un bilinguisme populaire
                    [link#] => 1
                    [link] => https://elus-strasbourg.eelv.fr/2019/12/18/une-politique-determinee-pour-un-bilinguisme-populaire/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Wed, 18 Dec 2019 13:36:45 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 6
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Conseil de l'Eurométropole
                            [subject#6] => Ville et Eurométropole
                        )

                    [category#] => 6
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Conseil de l'Eurométropole
                    [category#6] => Ville et Eurométropole
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=5232
                    [description#] => 1
                    [description] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/12/Point-20_AB-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Conseil de l'Eurométropole du 18 décembre 2019 Monsieur le Président, chers collègues, Point 20. Schéma de coopération transfrontalière (SCT) de l'Eurométropole ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/12/Point-20_AB-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Conseil de l&rsquo;Eurométropole du 18 décembre 2019</h3>
<h3>Monsieur le Président, chers collègues,</h3>
<h3>Point 20. Schéma de coopération transfrontalière (SCT) de l&rsquo;Eurométropole</h3>
<p>La coopération transfrontalière, vaste programme ! Et toujours combien difficile.</p>
<p>J’ai pu mener à bout, avec une équipe déterminée, un projet Interreg : «  Construire et planifier pour un Développement Durable du Rhin Supérieur » en 2005 ! Ce n’est pas d’hier.</p>
<p>J’en ai débuté un sur l’Eco-innovation dans les PME que nous avons abandonné devant les exigences administratives de plus en plus lourdes et pas toujours justifiées. Un partenaire potentiel que j’avais sollicité, plutôt une grosse structure, m’a répondu : Interreg, Finger weg ! C’est vous dire.</p>
<p>Dans ce contexte de coopération transfrontalière vu des salons du pouvoir, et  qui en en train de se durcir encore, les Eurodistricts représentent un cadre  où règnent la bienveillance et la volonté de faciliter les initiatives des acteurs du territoire.</p>
<p>Les projets présentés dans ce rapport sont intéressants et à soutenir. Mais il y a un point, transversal, qui mériterait d’être mis en chapeau : la promotion et le développement du bilinguisme franco-allemand.</p>
<p>Il est effectivement fait état dans Ambition 2, p.11, de</p>
<ul>
<li>Communiquer et faire participer, systématiquement dans les deux langues</li>
</ul>
<p>Et l’on peut espérer que p. 13 l’Ecole Franco-allemande espérée utilise le français et l’allemand comme langue d’enseignement.</p>
<p>Mais si nous voulons éviter un bilinguisme élitiste, si nous voulons un bilinguisme résolument populaire, il faut mettre en place une politique déterminée.</p>
<p>Politique qui s’appuie sur la réalité linguistique de notre région et notre  culture si particulière, à la rencontre de deux univers, le monde latin et le monde germanique. Auxquels se sont adjointes les traditions de toutes celles et de tous ceux qui ont choisi de venir vivre ici. Il y a très longtemps, ou plus récemment, apportant leur substance dans la métamorphose perpétuelle de la culture alsacienne.</p>
<p>Celles et ceux qui viennent d’ailleurs comprennent la richesse de ce bilinguisme et d’aucuns savent le cultiver, en l’ajoutant à leurs propres compétences initiales. Une de mes anciennes étudiantes de FLE d’origine turque me racontait récemment qu’elle a trouvé un travail très intéressant à Kehl parce qu’elle était bilingue français-allemand. Elle était reconnue et appréciée pour cet apport à l’entreprise alors que dans ses précédents emplois en France elle était mal considérée. « Je n’étais qu’une immigrée ».</p>
<p>L’allemand n’est pas la langue du voisin en Alsace. Historiquement c’est la langue d’origine des Alsaciens. Dans l’espace rhénan, le Ditsch est la langue entre voisins. Ma langue maternelle est l’Elsasserditsch. Quand je vais à Bâle je parle Schwitzerditsch, et à Berlin le Hochdeutsch. Et le Badisch au Pays de Bade.</p>
<p>Depuis le Recteur Deyon, l’Education Nationale a reconnu l’allemand, langue écrite de l’alsacien, comme langue régionale de France.</p>
<p>Quelle stratégie mettre en place pour ce  bilinguisme enrichi de  ses parlers dialectaux puisse se développer ? Grâce à l’école, mais aussi dans la vie publique.</p>
<p>Bruxelles et Luxembourg sont bilingues. Pas Strasbourg. Ce serait pourtant un atout de poids, dans notre combat pour l’Europe.</p>
<p>Et vous n’ignorez pas que les entreprises de Bâle recrutent maintenant plutôt du côté de Lörrach et Weil-am-Rhein parce que les Sundgauviens  parlent de moins en moins alsacien et allemand ?</p>
<p>Pourquoi ne pas envisager une Bilingua – Zone comme l’a proposé notre grand écrivain parfaitement bilingue, André Weckmann, en 1991 ? Il s’agit aussi d’impulser une démarche bilingue du côté du Pays de Bade qui malheureusement manque aussi de détermination dans ce domaine. Contrairement à la Sarre.</p>
<p>Car si on a vraiment l’ambition d’une région transfrontalière dynamique, il faudra bien que nous puissions communiquer directement entre nous, sans intermédiaire….</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/12/Point-20_AB-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Conseil de l'Eurométropole du 18 décembre 2019 Monsieur le Président, chers collègues, Point 20. Schéma de coopération transfrontalière (SCT) de l'Eurométropole ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/12/Point-20_AB-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Conseil de l&rsquo;Eurométropole du 18 décembre 2019</h3>
<h3>Monsieur le Président, chers collègues,</h3>
<h3>Point 20. Schéma de coopération transfrontalière (SCT) de l&rsquo;Eurométropole</h3>
<p>La coopération transfrontalière, vaste programme ! Et toujours combien difficile.</p>
<p>J’ai pu mener à bout, avec une équipe déterminée, un projet Interreg : «  Construire et planifier pour un Développement Durable du Rhin Supérieur » en 2005 ! Ce n’est pas d’hier.</p>
<p>J’en ai débuté un sur l’Eco-innovation dans les PME que nous avons abandonné devant les exigences administratives de plus en plus lourdes et pas toujours justifiées. Un partenaire potentiel que j’avais sollicité, plutôt une grosse structure, m’a répondu : Interreg, Finger weg ! C’est vous dire.</p>
<p>Dans ce contexte de coopération transfrontalière vu des salons du pouvoir, et  qui en en train de se durcir encore, les Eurodistricts représentent un cadre  où règnent la bienveillance et la volonté de faciliter les initiatives des acteurs du territoire.</p>
<p>Les projets présentés dans ce rapport sont intéressants et à soutenir. Mais il y a un point, transversal, qui mériterait d’être mis en chapeau : la promotion et le développement du bilinguisme franco-allemand.</p>
<p>Il est effectivement fait état dans Ambition 2, p.11, de</p>
<ul>
<li>Communiquer et faire participer, systématiquement dans les deux langues</li>
</ul>
<p>Et l’on peut espérer que p. 13 l’Ecole Franco-allemande espérée utilise le français et l’allemand comme langue d’enseignement.</p>
<p>Mais si nous voulons éviter un bilinguisme élitiste, si nous voulons un bilinguisme résolument populaire, il faut mettre en place une politique déterminée.</p>
<p>Politique qui s’appuie sur la réalité linguistique de notre région et notre  culture si particulière, à la rencontre de deux univers, le monde latin et le monde germanique. Auxquels se sont adjointes les traditions de toutes celles et de tous ceux qui ont choisi de venir vivre ici. Il y a très longtemps, ou plus récemment, apportant leur substance dans la métamorphose perpétuelle de la culture alsacienne.</p>
<p>Celles et ceux qui viennent d’ailleurs comprennent la richesse de ce bilinguisme et d’aucuns savent le cultiver, en l’ajoutant à leurs propres compétences initiales. Une de mes anciennes étudiantes de FLE d’origine turque me racontait récemment qu’elle a trouvé un travail très intéressant à Kehl parce qu’elle était bilingue français-allemand. Elle était reconnue et appréciée pour cet apport à l’entreprise alors que dans ses précédents emplois en France elle était mal considérée. « Je n’étais qu’une immigrée ».</p>
<p>L’allemand n’est pas la langue du voisin en Alsace. Historiquement c’est la langue d’origine des Alsaciens. Dans l’espace rhénan, le Ditsch est la langue entre voisins. Ma langue maternelle est l’Elsasserditsch. Quand je vais à Bâle je parle Schwitzerditsch, et à Berlin le Hochdeutsch. Et le Badisch au Pays de Bade.</p>
<p>Depuis le Recteur Deyon, l’Education Nationale a reconnu l’allemand, langue écrite de l’alsacien, comme langue régionale de France.</p>
<p>Quelle stratégie mettre en place pour ce  bilinguisme enrichi de  ses parlers dialectaux puisse se développer ? Grâce à l’école, mais aussi dans la vie publique.</p>
<p>Bruxelles et Luxembourg sont bilingues. Pas Strasbourg. Ce serait pourtant un atout de poids, dans notre combat pour l’Europe.</p>
<p>Et vous n’ignorez pas que les entreprises de Bâle recrutent maintenant plutôt du côté de Lörrach et Weil-am-Rhein parce que les Sundgauviens  parlent de moins en moins alsacien et allemand ?</p>
<p>Pourquoi ne pas envisager une Bilingua – Zone comme l’a proposé notre grand écrivain parfaitement bilingue, André Weckmann, en 1991 ? Il s’agit aussi d’impulser une démarche bilingue du côté du Pays de Bade qui malheureusement manque aussi de détermination dans ce domaine. Contrairement à la Sarre.</p>
<p>Car si on a vraiment l’ambition d’une région transfrontalière dynamique, il faudra bien que nous puissions communiquer directement entre nous, sans intermédiaire….</p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Conseil de l'Eurométropole
                    [category#6@term] => Ville et Eurométropole
                    [date_timestamp] => 1576676205
                )

            [1] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Publicité numérique : nous ouvrons les vannes de la gabegie, du gaspillage et du gâchis !
                    [link#] => 1
                    [link] => https://elus-strasbourg.eelv.fr/2019/12/18/publicite-numerique-nous-ouvrons-les-vannes-de-la-gabegie-du-gaspillage-et-du-gachis/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Wed, 18 Dec 2019 12:58:50 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 6
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Conseil de l'Eurométropole
                            [subject#6] => Ville et Eurométropole
                        )

                    [category#] => 6
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Conseil de l'Eurométropole
                    [category#6] => Ville et Eurométropole
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=5229
                    [description#] => 1
                    [description] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/12/Point-19.-AJ-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Conseil de l'Eurométropole du 18 décembre 2019 Point 19. Approbation du choix du concessionnaire et du projet de contrat de concession de services relatif à la mise à disposition, l'installation, la pose, l'entretien . maintenant et l'exploitation de mobiliers urbains d'information à caractère général ou local, supportant de la publicité à titre accessoire. ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/12/Point-19.-AJ-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Conseil de l&rsquo;Eurométropole du 18 décembre 2019</h3>
<h3>Point 19. Approbation du choix du concessionnaire et du projet de contrat de concession de services relatif à la mise à disposition, l&rsquo;installation, la pose, l&rsquo;entretien . maintenant et l&rsquo;exploitation de mobiliers urbains d&rsquo;information à caractère général ou local, supportant de la publicité à titre accessoire.</h3>
<h3>Alain Jund, pour le groupe écologiste et citoyens de l’Eurometropole de Strasbourg.</h3>
<p>Monsieur le Président, cher.e.s collègues, Avec cette délibération concernant le mobilier urbain, nous assisterons à une installation chronique et au développement de la publicité numérique à Strasbourg. Vous savez, ces grandes télés déjà présents en âge et qui vous agressent visuellement.</p>
<p>Pouvons nous accepter cette prolifération de ces publicités numériques&#8230;.pour les élu.e.s écologistes c’est Non.</p>
<p>&#8211; dans quelques instants nous devrions adopter le Plan Climat qui prône la sobriété, l’efficacité énergétique, la diminution du gaspillage&#8230;.et avec cette délibération sur la publicité numérique nous ouvrons les vannes de la gabegie, du gaspillage et du gâchis. 1 seul de ces panneaux c’est la consommation de 3 ménages par an&#8230;..</p>
<p>Quelle incohérence!</p>
<p>&#8211; quelle image donnons nous en terme d’exemplarité. C’est «  faites ce que je dis mais ne faites pas ce que je fais ». Avec le Règlement Local de Publicité, nous demandons aux commerçants de limiter leurs enseignes, nous faisons, pour notre part, l’inverse.</p>
<p>&#8211; UNESCO et Decaux&#8230;..il faut choisir. On ne peut pas en même temps préserver et valoriser le patrimoine et mettre des grandes télés à tous les coins de rue. Notre patrimoine architectural ne peut pas cohabiter avec une vision d’image de gabegie de cette forme de publicité.</p>
<p>Juste un peu de cohérence !</p>
<p>&#8211; la publicité numérique est une agression pour le paysage, cette invasion récurrente génère du stress et de la crispation. Nous avons besoin à Strasbourg comme ailleurs de sérénité, de quiétude, et de bien être. Nous avons besoin d’une vision apaisée de notre ville et dans notre ville&#8230;cette délibération va à l’encontre de cette sérénité.</p>
<p>&#8211; la publicité numérique pose enfin des problèmes en matière de sécurité routière. Elle est accidentogène&#8230;à tel point que certains pays l’ont interdit. Elle a le même effet sur l’attention des conducteurs que le téléphone portable&#8230;</p>
<p>Alors juste un peu de cohérence !</p>
<p>Et ici, je ne parle même pas de l’impact de cette banalisation des écrits pour les enfants.</p>
<p>La publicité a été supprimée dans les programme « jeunesse » à la satisfaction de tout le corps médical.</p>
<p>Pour l’ANSES «  la lumière bleue est reconnue pour ses effets néfastes dangereux sur la rétine résultant d’un stress oxydation&#8230; » Aujourd’hui dans toutes les villes ou agglomérations où les citoyens ont été consultés et interrogés, 95 % s’opposent à cette publicité numérique agressive.</p>
<p>Serions nous à ce point en décalage avec nos concitoyens qui émettent quasi unanimement cette occupation néfaste de l’espace public.</p>
<p>Les élu.e.s écologistes et citoyenne ne vêtiront pas cette délibération visant à inonder notre ville de publicité numérique.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/12/Point-19.-AJ-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Conseil de l'Eurométropole du 18 décembre 2019 Point 19. Approbation du choix du concessionnaire et du projet de contrat de concession de services relatif à la mise à disposition, l'installation, la pose, l'entretien . maintenant et l'exploitation de mobiliers urbains d'information à caractère général ou local, supportant de la publicité à titre accessoire. ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/12/Point-19.-AJ-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Conseil de l&rsquo;Eurométropole du 18 décembre 2019</h3>
<h3>Point 19. Approbation du choix du concessionnaire et du projet de contrat de concession de services relatif à la mise à disposition, l&rsquo;installation, la pose, l&rsquo;entretien . maintenant et l&rsquo;exploitation de mobiliers urbains d&rsquo;information à caractère général ou local, supportant de la publicité à titre accessoire.</h3>
<h3>Alain Jund, pour le groupe écologiste et citoyens de l’Eurometropole de Strasbourg.</h3>
<p>Monsieur le Président, cher.e.s collègues, Avec cette délibération concernant le mobilier urbain, nous assisterons à une installation chronique et au développement de la publicité numérique à Strasbourg. Vous savez, ces grandes télés déjà présents en âge et qui vous agressent visuellement.</p>
<p>Pouvons nous accepter cette prolifération de ces publicités numériques&#8230;.pour les élu.e.s écologistes c’est Non.</p>
<p>&#8211; dans quelques instants nous devrions adopter le Plan Climat qui prône la sobriété, l’efficacité énergétique, la diminution du gaspillage&#8230;.et avec cette délibération sur la publicité numérique nous ouvrons les vannes de la gabegie, du gaspillage et du gâchis. 1 seul de ces panneaux c’est la consommation de 3 ménages par an&#8230;..</p>
<p>Quelle incohérence!</p>
<p>&#8211; quelle image donnons nous en terme d’exemplarité. C’est «  faites ce que je dis mais ne faites pas ce que je fais ». Avec le Règlement Local de Publicité, nous demandons aux commerçants de limiter leurs enseignes, nous faisons, pour notre part, l’inverse.</p>
<p>&#8211; UNESCO et Decaux&#8230;..il faut choisir. On ne peut pas en même temps préserver et valoriser le patrimoine et mettre des grandes télés à tous les coins de rue. Notre patrimoine architectural ne peut pas cohabiter avec une vision d’image de gabegie de cette forme de publicité.</p>
<p>Juste un peu de cohérence !</p>
<p>&#8211; la publicité numérique est une agression pour le paysage, cette invasion récurrente génère du stress et de la crispation. Nous avons besoin à Strasbourg comme ailleurs de sérénité, de quiétude, et de bien être. Nous avons besoin d’une vision apaisée de notre ville et dans notre ville&#8230;cette délibération va à l’encontre de cette sérénité.</p>
<p>&#8211; la publicité numérique pose enfin des problèmes en matière de sécurité routière. Elle est accidentogène&#8230;à tel point que certains pays l’ont interdit. Elle a le même effet sur l’attention des conducteurs que le téléphone portable&#8230;</p>
<p>Alors juste un peu de cohérence !</p>
<p>Et ici, je ne parle même pas de l’impact de cette banalisation des écrits pour les enfants.</p>
<p>La publicité a été supprimée dans les programme « jeunesse » à la satisfaction de tout le corps médical.</p>
<p>Pour l’ANSES «  la lumière bleue est reconnue pour ses effets néfastes dangereux sur la rétine résultant d’un stress oxydation&#8230; » Aujourd’hui dans toutes les villes ou agglomérations où les citoyens ont été consultés et interrogés, 95 % s’opposent à cette publicité numérique agressive.</p>
<p>Serions nous à ce point en décalage avec nos concitoyens qui émettent quasi unanimement cette occupation néfaste de l’espace public.</p>
<p>Les élu.e.s écologistes et citoyenne ne vêtiront pas cette délibération visant à inonder notre ville de publicité numérique.</p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Conseil de l'Eurométropole
                    [category#6@term] => Ville et Eurométropole
                    [date_timestamp] => 1576673930
                )

            [2] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Budget 2020 : nos emprunts ne doivent pas financer massivement les énergies fossiles
                    [link#] => 1
                    [link] => https://elus-strasbourg.eelv.fr/2019/12/18/budget-2020-nos-emprunts-ne-doivent-pas-financer-massivement-les-energies-fossiles/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Wed, 18 Dec 2019 11:17:32 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 6
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Conseil de l'Eurométropole
                            [subject#6] => Ville et Eurométropole
                        )

                    [category#] => 6
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Conseil de l'Eurométropole
                    [category#6] => Ville et Eurométropole
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=5224
                    [description#] => 1
                    [description] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/12/Point-2_MDD-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Conseil de l’Eurométropole du 18 décembre 2019  Point n°1 : Budget primitif 2020 de l’Eurométropole de Strasbourg ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/12/Point-2_MDD-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><p><strong>Conseil de l’Eurométropole du 18 décembre 2019</strong></p>
<p><strong><u>Point n°1</u> : Budget primitif 2020 de l’Eurométropole de Strasbourg</strong></p>
<p><strong>Intervention Marie-Dominique Dreyssé, pour le groupe des élu.e.s écologistes et citoyen.ne.s</strong></p>
<p>Monsieur le Président, <a href="http://cher.es">cher.es</a> collègues,</p>
<p>Lors du débat primitif sur le budget, nous parlons souvent des dépenses de l’Eurométropole, et un peu moins des recettes.</p>
<p>Pourtant l’enjeu des recettes est fondamental.</p>
<p>Bien sûr, et nous l’avons à maintes fois affirmé, doivent être détourées du pacte financier, si contraignant pour nos collectivités, autant les recettes issues des fonds européens et internationaux que celles apportées par l’Etat pour les éventuels nouveaux grands projets voulus par l’Etat lui-même ! Cela permettrait d’amplifier l’action publique en parfaite adéquation avec les enjeux locaux et des orientations européennes et même nationales! Le bon sens en quelle sorte&#8230;</p>
<p>Mais le véritable enjeu est ailleurs, il est essentiel et va plus loin. Ce nouvel enjeu est maintenant bien présent, c’est l’enjeu climatique. Les scientifiques nous le rappellent, il nous reste au mieux 10 ans pour répondre à l’urgence climatique et sociale.</p>
<p>Si nous voulons un budget vraiment climat-compatible, et c’est ce que le groupe des écologistes préconise, il nous faut pousser nos réflexions et nos actions encore plus loin et passer au crible la source de tous nos emprunts et de toutes nos recettes ?</p>
<p>Oui si nous voulons être exemplaires, il nous faut aussi regarder ce qu’il y a derrière l’argent que nous utilisons pour mener à bien notre transition écologique : allons plus loin et travaillons sur les produits financiers, gérés par les banques auxquelles l’Eurométropole a recours !</p>
<p>Nos emprunts ne doivent pas financer massivement les énergies fossiles, cela serait irresponsable car cela qui irait à l’encontre de nos objectifs climatiques et mettrait à mal notre politique en faveur du climat. Or aujourd’hui, même après l’Accord de Paris en 2015, force est de constater que les banques françaises continuent à financer ces énergies fossiles : sur 10 euros, 7 euros vont à ces énergies climaticides, et seulement 2 pour les énergies renouvelables. Pire encore, en 2017, les banques ont réduit leurs financements pour les énergies renouvelables.</p>
<p>Faut-il à nouveau le rappeler ? L’utilisation des énergies fossiles, responsables de 80% des émissions mondiales de CO2, est l’une des premières causes du changement climatique. Envoyons un signal, dès le niveau local, prenons nos responsabilités même si bien évidemment, et nous le concédons, cela n’est pas chose facile. Mais la Banque Européenne d’Investissement elle-même, la BEI, vient de décider en novembre 2019 de stopper le financement des énergies fossiles à l’horizon 2021 !</p>
<p>Pour conclure, n’oublions pas que les financements d’aujourd’hui façonnent clairement le modèle énergétique de demain. Quel niveau de cohérence voulons-nous avoir pour les habitants de nos territoires ? A cette question, une seule réponse : devenons exemplaires et exigeons de nos partenaires financiers des investissements décarbonés !</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>Je vous remercie.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/12/Point-2_MDD-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Conseil de l’Eurométropole du 18 décembre 2019  Point n°1 : Budget primitif 2020 de l’Eurométropole de Strasbourg ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/12/Point-2_MDD-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><p><strong>Conseil de l’Eurométropole du 18 décembre 2019</strong></p>
<p><strong><u>Point n°1</u> : Budget primitif 2020 de l’Eurométropole de Strasbourg</strong></p>
<p><strong>Intervention Marie-Dominique Dreyssé, pour le groupe des élu.e.s écologistes et citoyen.ne.s</strong></p>
<p>Monsieur le Président, <a href="http://cher.es">cher.es</a> collègues,</p>
<p>Lors du débat primitif sur le budget, nous parlons souvent des dépenses de l’Eurométropole, et un peu moins des recettes.</p>
<p>Pourtant l’enjeu des recettes est fondamental.</p>
<p>Bien sûr, et nous l’avons à maintes fois affirmé, doivent être détourées du pacte financier, si contraignant pour nos collectivités, autant les recettes issues des fonds européens et internationaux que celles apportées par l’Etat pour les éventuels nouveaux grands projets voulus par l’Etat lui-même ! Cela permettrait d’amplifier l’action publique en parfaite adéquation avec les enjeux locaux et des orientations européennes et même nationales! Le bon sens en quelle sorte&#8230;</p>
<p>Mais le véritable enjeu est ailleurs, il est essentiel et va plus loin. Ce nouvel enjeu est maintenant bien présent, c’est l’enjeu climatique. Les scientifiques nous le rappellent, il nous reste au mieux 10 ans pour répondre à l’urgence climatique et sociale.</p>
<p>Si nous voulons un budget vraiment climat-compatible, et c’est ce que le groupe des écologistes préconise, il nous faut pousser nos réflexions et nos actions encore plus loin et passer au crible la source de tous nos emprunts et de toutes nos recettes ?</p>
<p>Oui si nous voulons être exemplaires, il nous faut aussi regarder ce qu’il y a derrière l’argent que nous utilisons pour mener à bien notre transition écologique : allons plus loin et travaillons sur les produits financiers, gérés par les banques auxquelles l’Eurométropole a recours !</p>
<p>Nos emprunts ne doivent pas financer massivement les énergies fossiles, cela serait irresponsable car cela qui irait à l’encontre de nos objectifs climatiques et mettrait à mal notre politique en faveur du climat. Or aujourd’hui, même après l’Accord de Paris en 2015, force est de constater que les banques françaises continuent à financer ces énergies fossiles : sur 10 euros, 7 euros vont à ces énergies climaticides, et seulement 2 pour les énergies renouvelables. Pire encore, en 2017, les banques ont réduit leurs financements pour les énergies renouvelables.</p>
<p>Faut-il à nouveau le rappeler ? L’utilisation des énergies fossiles, responsables de 80% des émissions mondiales de CO2, est l’une des premières causes du changement climatique. Envoyons un signal, dès le niveau local, prenons nos responsabilités même si bien évidemment, et nous le concédons, cela n’est pas chose facile. Mais la Banque Européenne d’Investissement elle-même, la BEI, vient de décider en novembre 2019 de stopper le financement des énergies fossiles à l’horizon 2021 !</p>
<p>Pour conclure, n’oublions pas que les financements d’aujourd’hui façonnent clairement le modèle énergétique de demain. Quel niveau de cohérence voulons-nous avoir pour les habitants de nos territoires ? A cette question, une seule réponse : devenons exemplaires et exigeons de nos partenaires financiers des investissements décarbonés !</p>
<p>&nbsp;</p>
<p>Je vous remercie.</p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Conseil de l'Eurométropole
                    [category#6@term] => Ville et Eurométropole
                    [date_timestamp] => 1576667852
                )

            [3] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Le sérieux budgétaire doit se doubler d’une prise en compte sans faille des enjeux climatiques
                    [link#] => 1
                    [link] => https://elus-strasbourg.eelv.fr/2019/12/18/le-serieux-budgetaire-doit-se-doubler-dune-prise-en-compte-sans-faille-des-enjeux-climatiques/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Wed, 18 Dec 2019 10:55:38 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 7
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Articles de démo
                            [subject#6] => Conseil de l'Eurométropole
                            [subject#7] => Ville et Eurométropole
                        )

                    [category#] => 7
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Articles de démo
                    [category#6] => Conseil de l'Eurométropole
                    [category#7] => Ville et Eurométropole
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=5221
                    [description#] => 1
                    [description] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/12/Point-2_DD-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Conseil de l’Eurométropole du 18 décembre 2019  Point n°1 : Budget primitif 2020 de l’Eurométropole de Strasbourg ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/12/Point-2_DD-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><p><strong>Conseil de l’Eurométropole du 18 décembre 2019</strong></p>
<p><strong><u>Point n°1</u></strong><strong> : Budget primitif 2020 de l’Eurométropole de Strasbourg</strong></p>
<p><strong>Intervention de Danielle Dambach, pour le groupe des élu.e.s écologistes et citoyen.ne.s</strong></p>
<p>Monsieur le Président, cher.e.s collègues,</p>
<p>Le groupe des élu.es écologistes tient tout d’abord à saluer le travail de qualité fourni par les services de l’Eurométropole, par la vice-présidente Mme Caroline Barrière, et je tiens chère Caroline à vous remercier pour l&rsquo;esprit de c-construction qui vous a animée durant toutes ces années  au sein de la commission de la sobriété. Et je vous remercie de l&rsquo;esprit de co-construction qui vous a animé au sen de la commission sobriété.</p>
<p>Ce budget 2020 est bien sûr particulier, puisque dès mars, la prochaine équipe aura la tâche de le réaliser et de le poursuivre avec comme base une bonne gestion financière, c&rsquo;est déjà ça.</p>
<p>Ce budget s’inscrit aussi dans un contexte national avec des incohérences (les réformes du gouvernement avec le pacte financier qui tend vers la recentralisation, alors qu’un projet de loi  est en cours sur la vie locale et la proximité de l’action publique) quant aux incertitudes je fais référence à la taxe d’habitation pour les prochaines années, qui manque de visibilité pour les prochaines années) sur la fiscalité locale.</p>
<p>Dans le même temps, les réformes des retraites, de l’assurance chômage auront pour effet de paupériser nos citoyens les plus fragiles et de renforcer les besoins exprimés auprès des acteurs publics locaux, dont les communes.</p>
<p>Nous le disons encore une fois, ce sont les collectivités territoriales qui agissent au quotidien pour la population, ce sont elles qui investissent. Au lieu d’être confortées et accompagnées dans leurs compétences et leurs fonctions, leurs actions, elles se retrouvent muselées par l’Etat. Trop souvent, nous les maires, avons l&rsquo;impression d&rsquo;être laissé en rase campagne par l’Etat, avec moins de services publics, moins de dotations, mais toujours plus de normes et de prescriptions.</p>
<p>Si la métropole est une chance car elle permet une solidarité d’action, une mutualisation de moyens, l’élastique est de plus en plus tendu.</p>
<p>Notre budget est volontariste à 1.37 milliard d’€ et les budgets annexes et le cap de stabilité fiscale et budgétaire est maintenu. Les indicateurs sont donc au vert.</p>
<p>Cela démontre notre capacité à agir et à sécuriser nos finances locales, et ce depuis le début du mandat, malgré le fardeau de l&rsquo;usine d&rsquo;incinération, qui est derrière nous fort heureusement maintenant.</p>
<p>Une des nouveautés de ce BP 2020 est la présentation des investissements par thématiques, une façon de présenter le budget que le groupe des élu.e.s écologistes a sollicité depuis plusieurs années, c&rsquo;est une bonne chose.</p>
<p><strong><em>Le budget est sain mais il y a encore des efforts à faire pour un véritable budget vert pour l’Eurométropole</em></strong></p>
<p>Le groupe des élus écologistes salue le travail innovant et complexe engagé par la direction des finances et les services de l’administration pour analyser les investissements de l’Eurométropole au regard des Objectifs de Développement Durable.</p>
<p><u>Deux remarques :</u></p>
<ul>
<li><strong><em>il nous faut aller plus loin dans l’analyse de notre budget, au regard des enjeux climatiques et sociaux.</em></strong> Il nous faut un budget dont chaque euro dépensé doit être utile à tous les habitants de l’Eurométropole pour lutter contre les effets du dérèglement climatique.</li>
</ul>
<p>&nbsp;</p>
<ul>
<li><strong><em>il nous faut enfin réaliser ce “budget vert”</em></strong> : c’est bien cet outil dont je vous parle pour scanner l’ensemble de nos politiques publiques. Le budget vert permet de faire le bilan avec collectivités sur leurs actions pour lutter notamment contre les rejets de GES. La Ville de Paris vient tout juste de valider une convention avec I4CE (Institute of Climate Economics) pour mettre en place une évaluation climat du budget. D’autres collectivités sont impliquées (Ville de Lille, Métropoles de Lille et de Lyon), et notre métropole est citée pour en faire partie également. C’est une avancée.</li>
</ul>
<p><strong><em>Prioriser nos investissements compatibles au regard des enjeux climatiques et sociaux demandera une vraie rupture dans nos conceptions de projets. </em></strong></p>
<p>Le groupe des écologistes l’a déjà dit, il nous faut un budget compatible avec nos objectifs politiques et cohérent avec notre Plan Climat. Nous n’insisterons jamais assez sur l’importance de nos <strong><em>investissements</em></strong>, pour faire face aux enjeux climatiques et sociaux, les collectivités sont compétentes dans au moins 3 domaines clés (transport, urbanisme et logement) et ce sont elles qui prennent des décisions structurantes qui conditionnent notre capacité à vivre et à être résilient dans un climat instable. Les transports collectifs et l’offre de mobilité douce, en première et seconde couronne, sont à ce titre une nécessité absolue.</p>
<p>Les communes ont besoin de soutien dans les projets de transition écologique, l’Eurométropole à besoin d’un Green New Deal pour accompagner la rénovation thermique, pour des infrastructures cyclables ( pistes et stationnement), pour une végétalisation massive, pour la production d’énergie renouvelable sur notre territoire, pour soutenir les start-up innovantes, pour encourager la progression de l’ESS et des filières courtes. Nous avons aussi besoin d’accompagnement dans la formation des agents sur ces thématiques.</p>
<p>Nos investissements sont répartis de la manière suivante : environ ¼ pour l’aménagement des territoires et habitat, ¼ pour l’action économique et l’enseignement supérieur, ¼ mobilités (transport, déplacement, voirie), et le quart restant pour les services généraux et sécurité, la culture et vie sociale, et l’environnement. Seulement 5% pour l’environnement, ce n’est pas suffisant.</p>
<p>De manière générale, il est temps de changer d’échelles.</p>
<p>Au même moment où nous allons voter le Plan Climat de l’Eurométropole, nous avons toujours des incohérences dans la priorisation de nos investissements.</p>
<p>Il est encore difficile de concevoir 44.3M€ pour le PEX-PMC-Wacken dont 40M€ pour la construction du PEX, et en parallèle, encore 3M€ pour des travaux à l’aéroport … autant de projets qui ont un impact négatif sur notre futur budget vert.</p>
<p><strong>Nous devons nous questionner sur son avenir et réfléchir davantage en terme de connexion intermodale avec nos voisins suisses et allemands. </strong></p>
<p>Nous devons continuer d’investir encore plus fort sur notre politique d’habitat social à haute performance énergétique, sur la gestion de l’énergie sobre et durable, sur la gestion des déchets vertueux, sur un développement économique riche en emplois durables, sur les transports en commun et leur développement en site propre, car la mobilité fait partie de nos principales préoccupation et est l’un des enjeux de demain.</p>
<p>Le sérieux budgétaire doit donc se doubler d’une prise en compte sans faille des enjeux climatiques, ou bien nous perdrons la bataille du climat. Nous perdrons d&rsquo;ailleurs la bataille tout court. L’enjeu est vital, notre mobilisation en tant qu’élu.e et en tant que citoyen.ne, doit être totale.</p>
<p>Je vous remercie.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/12/Point-2_DD-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Conseil de l’Eurométropole du 18 décembre 2019  Point n°1 : Budget primitif 2020 de l’Eurométropole de Strasbourg ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/12/Point-2_DD-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><p><strong>Conseil de l’Eurométropole du 18 décembre 2019</strong></p>
<p><strong><u>Point n°1</u></strong><strong> : Budget primitif 2020 de l’Eurométropole de Strasbourg</strong></p>
<p><strong>Intervention de Danielle Dambach, pour le groupe des élu.e.s écologistes et citoyen.ne.s</strong></p>
<p>Monsieur le Président, cher.e.s collègues,</p>
<p>Le groupe des élu.es écologistes tient tout d’abord à saluer le travail de qualité fourni par les services de l’Eurométropole, par la vice-présidente Mme Caroline Barrière, et je tiens chère Caroline à vous remercier pour l&rsquo;esprit de c-construction qui vous a animée durant toutes ces années  au sein de la commission de la sobriété. Et je vous remercie de l&rsquo;esprit de co-construction qui vous a animé au sen de la commission sobriété.</p>
<p>Ce budget 2020 est bien sûr particulier, puisque dès mars, la prochaine équipe aura la tâche de le réaliser et de le poursuivre avec comme base une bonne gestion financière, c&rsquo;est déjà ça.</p>
<p>Ce budget s’inscrit aussi dans un contexte national avec des incohérences (les réformes du gouvernement avec le pacte financier qui tend vers la recentralisation, alors qu’un projet de loi  est en cours sur la vie locale et la proximité de l’action publique) quant aux incertitudes je fais référence à la taxe d’habitation pour les prochaines années, qui manque de visibilité pour les prochaines années) sur la fiscalité locale.</p>
<p>Dans le même temps, les réformes des retraites, de l’assurance chômage auront pour effet de paupériser nos citoyens les plus fragiles et de renforcer les besoins exprimés auprès des acteurs publics locaux, dont les communes.</p>
<p>Nous le disons encore une fois, ce sont les collectivités territoriales qui agissent au quotidien pour la population, ce sont elles qui investissent. Au lieu d’être confortées et accompagnées dans leurs compétences et leurs fonctions, leurs actions, elles se retrouvent muselées par l’Etat. Trop souvent, nous les maires, avons l&rsquo;impression d&rsquo;être laissé en rase campagne par l’Etat, avec moins de services publics, moins de dotations, mais toujours plus de normes et de prescriptions.</p>
<p>Si la métropole est une chance car elle permet une solidarité d’action, une mutualisation de moyens, l’élastique est de plus en plus tendu.</p>
<p>Notre budget est volontariste à 1.37 milliard d’€ et les budgets annexes et le cap de stabilité fiscale et budgétaire est maintenu. Les indicateurs sont donc au vert.</p>
<p>Cela démontre notre capacité à agir et à sécuriser nos finances locales, et ce depuis le début du mandat, malgré le fardeau de l&rsquo;usine d&rsquo;incinération, qui est derrière nous fort heureusement maintenant.</p>
<p>Une des nouveautés de ce BP 2020 est la présentation des investissements par thématiques, une façon de présenter le budget que le groupe des élu.e.s écologistes a sollicité depuis plusieurs années, c&rsquo;est une bonne chose.</p>
<p><strong><em>Le budget est sain mais il y a encore des efforts à faire pour un véritable budget vert pour l’Eurométropole</em></strong></p>
<p>Le groupe des élus écologistes salue le travail innovant et complexe engagé par la direction des finances et les services de l’administration pour analyser les investissements de l’Eurométropole au regard des Objectifs de Développement Durable.</p>
<p><u>Deux remarques :</u></p>
<ul>
<li><strong><em>il nous faut aller plus loin dans l’analyse de notre budget, au regard des enjeux climatiques et sociaux.</em></strong> Il nous faut un budget dont chaque euro dépensé doit être utile à tous les habitants de l’Eurométropole pour lutter contre les effets du dérèglement climatique.</li>
</ul>
<p>&nbsp;</p>
<ul>
<li><strong><em>il nous faut enfin réaliser ce “budget vert”</em></strong> : c’est bien cet outil dont je vous parle pour scanner l’ensemble de nos politiques publiques. Le budget vert permet de faire le bilan avec collectivités sur leurs actions pour lutter notamment contre les rejets de GES. La Ville de Paris vient tout juste de valider une convention avec I4CE (Institute of Climate Economics) pour mettre en place une évaluation climat du budget. D’autres collectivités sont impliquées (Ville de Lille, Métropoles de Lille et de Lyon), et notre métropole est citée pour en faire partie également. C’est une avancée.</li>
</ul>
<p><strong><em>Prioriser nos investissements compatibles au regard des enjeux climatiques et sociaux demandera une vraie rupture dans nos conceptions de projets. </em></strong></p>
<p>Le groupe des écologistes l’a déjà dit, il nous faut un budget compatible avec nos objectifs politiques et cohérent avec notre Plan Climat. Nous n’insisterons jamais assez sur l’importance de nos <strong><em>investissements</em></strong>, pour faire face aux enjeux climatiques et sociaux, les collectivités sont compétentes dans au moins 3 domaines clés (transport, urbanisme et logement) et ce sont elles qui prennent des décisions structurantes qui conditionnent notre capacité à vivre et à être résilient dans un climat instable. Les transports collectifs et l’offre de mobilité douce, en première et seconde couronne, sont à ce titre une nécessité absolue.</p>
<p>Les communes ont besoin de soutien dans les projets de transition écologique, l’Eurométropole à besoin d’un Green New Deal pour accompagner la rénovation thermique, pour des infrastructures cyclables ( pistes et stationnement), pour une végétalisation massive, pour la production d’énergie renouvelable sur notre territoire, pour soutenir les start-up innovantes, pour encourager la progression de l’ESS et des filières courtes. Nous avons aussi besoin d’accompagnement dans la formation des agents sur ces thématiques.</p>
<p>Nos investissements sont répartis de la manière suivante : environ ¼ pour l’aménagement des territoires et habitat, ¼ pour l’action économique et l’enseignement supérieur, ¼ mobilités (transport, déplacement, voirie), et le quart restant pour les services généraux et sécurité, la culture et vie sociale, et l’environnement. Seulement 5% pour l’environnement, ce n’est pas suffisant.</p>
<p>De manière générale, il est temps de changer d’échelles.</p>
<p>Au même moment où nous allons voter le Plan Climat de l’Eurométropole, nous avons toujours des incohérences dans la priorisation de nos investissements.</p>
<p>Il est encore difficile de concevoir 44.3M€ pour le PEX-PMC-Wacken dont 40M€ pour la construction du PEX, et en parallèle, encore 3M€ pour des travaux à l’aéroport … autant de projets qui ont un impact négatif sur notre futur budget vert.</p>
<p><strong>Nous devons nous questionner sur son avenir et réfléchir davantage en terme de connexion intermodale avec nos voisins suisses et allemands. </strong></p>
<p>Nous devons continuer d’investir encore plus fort sur notre politique d’habitat social à haute performance énergétique, sur la gestion de l’énergie sobre et durable, sur la gestion des déchets vertueux, sur un développement économique riche en emplois durables, sur les transports en commun et leur développement en site propre, car la mobilité fait partie de nos principales préoccupation et est l’un des enjeux de demain.</p>
<p>Le sérieux budgétaire doit donc se doubler d’une prise en compte sans faille des enjeux climatiques, ou bien nous perdrons la bataille du climat. Nous perdrons d&rsquo;ailleurs la bataille tout court. L’enjeu est vital, notre mobilisation en tant qu’élu.e et en tant que citoyen.ne, doit être totale.</p>
<p>Je vous remercie.</p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Articles de démo
                    [category#6@term] => Conseil de l'Eurométropole
                    [category#7@term] => Ville et Eurométropole
                    [date_timestamp] => 1576666538
                )

            [4] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Rapport développement durable : valorisons toutes les communes de l’EMS !
                    [link#] => 1
                    [link] => https://elus-strasbourg.eelv.fr/2019/12/18/rapport-developpement-durable-valorisons-toutes-les-communes-de-lems/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Wed, 18 Dec 2019 09:02:05 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 7
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Conseil de l'Eurométropole
                            [subject#6] => Interventions
                            [subject#7] => Ville et Eurométropole
                        )

                    [category#] => 7
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Conseil de l'Eurométropole
                    [category#6] => Interventions
                    [category#7] => Ville et Eurométropole
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=5238
                    [description#] => 1
                    [description] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/12/Point-1.JB_-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Conseil de l'Eurométropole du 18 décembre 2019 Point 1. Communication : rapport de développement durable de l’Eurométropole de Strasbourg 2018 ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/12/Point-1.JB_-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Conseil de l&rsquo;Eurométropole du 18 décembre 2019</h3>
<h3>Point 1. Communication : rapport de développement durable de l’Eurométropole de Strasbourg 2018</h3>
<h3>Jeanne Barseghian, pour le groupe des élu.e.s écologistes.</h3>
<p>Monsieur le président je vais continuer sur cette lancée. Tout à l’heure Catherine Trautmann disait que ce rapport de développement durable était un engagement de la collectivité, en fait c’est une obligation légale. C’est la loi Grenelle II depuis 2010 qui impose aux grandes collectivités de présenter un rapport de développement durable au moment du débat budgétaire. Ce qui serait intéressant c’est d’en faire un document qui ne serait pas une simple obligation légale.</p>
<p>Ce que je trouve intéressant, c’est sa transversalité, il permet de faire un retour sur l’ensemble des politiques publiques de la métropole au regard des enjeux de soutenabilité. Je voudrais juste faire 3 remarques : ne de forme, une de fond et une sur la gouvernance concernant ce rapport.</p>
<p>Sur la forme je note une vraie progression, une véritable amélioration au cours du mandat sur l’importance qui a été donnée à ce rapport de développement durable puisque je me souviens encore qu’au début du mandat on avait quelques pages. Là maintenant il constitue une centaine de pages, plus étoffé, et c’est vraiment une bonne chose. On pourrait y gagner encore en lisibilité notamment en y ajoutant un certain nombre d’indicateurs. On a des indicateurs, notamment avec la démarche Citergie, je pense que ça nous permettrait de mettre en perspective d’une année sur l’autre et de voir aussi les progressions ou les manques de manière plus lisible, mais en tout cas c’est une bonne chose, et comme le disait Pia Imbs le fait maintenant d’y avoir ajouté le prisme des objectifs de développement durable des Nations Unies est quelque chose qui va encore renforcer la transversalité dans nos politiques publiques. Et n’oublions pas, c’est pour ça que je voulais que ce point soit traité en tant que tel, ça ne parle pas que de climat qui évidemment un axe majeur pour l’Eurométropole mais ça parle aussi de cohésion et de solidarité dans les territoires. Ça parle aussi de l’épanouissement des personnes donc on est bien au-delà de thématiques purement environnementales.</p>
<p>Sur le fond, dans l’idéal ce rapport DD devrait concerner l’ensemble de nos politiques publiques, l’ensemble des moyens qu’on consacre à nos politiques publiques sont évalués au regard de ces critères de soutenabilité. Je note comme Pia Imbs cet indicateur inquiétant ; le fait que les émissions de GES et de consommation d’énergie repartent à la hausse depuis quelques années. Et ce qu’on nous explique comme argument dans ce rapport c’est que c’est dû à la reprise économique. C’est un très mauvais signal, parce que cela signifie que le développement économique est forcément synonyme de hausse des GES et de consommation d’énergie. Autant vous dire que si on veut atteindre les objectifs du Plan climat dont nous débattrons tout à l’heure il va falloir faire muter ces activités économiques extrêmement profondément. Et de ce point de vue je me permets sur le fond aussi de m’étonner de retrouver le GCOet les zones commerciales dans ce rapport de Développement durable, là je me dis qu’on n’a peut-être pas tout à fait les mêmes définitions du terme de soutenabilité.</p>
<p>Dernier point sur la gouvernance : c’est effectivement un rapport développement durable de l’Eurométropole, j’aurais aimé voir davantage d’exemples pris dans les communes de l’Eurométropole. Il y a des initiatives extrêmement intéressantes en matière de développement soutenable, et je pense qu’il serait intéressant de le travailler au long de l’année avec les 33 communes et de valoriser ce qui est mis en œuvre.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/12/Point-1.JB_-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Conseil de l'Eurométropole du 18 décembre 2019 Point 1. Communication : rapport de développement durable de l’Eurométropole de Strasbourg 2018 ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/12/Point-1.JB_-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Conseil de l&rsquo;Eurométropole du 18 décembre 2019</h3>
<h3>Point 1. Communication : rapport de développement durable de l’Eurométropole de Strasbourg 2018</h3>
<h3>Jeanne Barseghian, pour le groupe des élu.e.s écologistes.</h3>
<p>Monsieur le président je vais continuer sur cette lancée. Tout à l’heure Catherine Trautmann disait que ce rapport de développement durable était un engagement de la collectivité, en fait c’est une obligation légale. C’est la loi Grenelle II depuis 2010 qui impose aux grandes collectivités de présenter un rapport de développement durable au moment du débat budgétaire. Ce qui serait intéressant c’est d’en faire un document qui ne serait pas une simple obligation légale.</p>
<p>Ce que je trouve intéressant, c’est sa transversalité, il permet de faire un retour sur l’ensemble des politiques publiques de la métropole au regard des enjeux de soutenabilité. Je voudrais juste faire 3 remarques : ne de forme, une de fond et une sur la gouvernance concernant ce rapport.</p>
<p>Sur la forme je note une vraie progression, une véritable amélioration au cours du mandat sur l’importance qui a été donnée à ce rapport de développement durable puisque je me souviens encore qu’au début du mandat on avait quelques pages. Là maintenant il constitue une centaine de pages, plus étoffé, et c’est vraiment une bonne chose. On pourrait y gagner encore en lisibilité notamment en y ajoutant un certain nombre d’indicateurs. On a des indicateurs, notamment avec la démarche Citergie, je pense que ça nous permettrait de mettre en perspective d’une année sur l’autre et de voir aussi les progressions ou les manques de manière plus lisible, mais en tout cas c’est une bonne chose, et comme le disait Pia Imbs le fait maintenant d’y avoir ajouté le prisme des objectifs de développement durable des Nations Unies est quelque chose qui va encore renforcer la transversalité dans nos politiques publiques. Et n’oublions pas, c’est pour ça que je voulais que ce point soit traité en tant que tel, ça ne parle pas que de climat qui évidemment un axe majeur pour l’Eurométropole mais ça parle aussi de cohésion et de solidarité dans les territoires. Ça parle aussi de l’épanouissement des personnes donc on est bien au-delà de thématiques purement environnementales.</p>
<p>Sur le fond, dans l’idéal ce rapport DD devrait concerner l’ensemble de nos politiques publiques, l’ensemble des moyens qu’on consacre à nos politiques publiques sont évalués au regard de ces critères de soutenabilité. Je note comme Pia Imbs cet indicateur inquiétant ; le fait que les émissions de GES et de consommation d’énergie repartent à la hausse depuis quelques années. Et ce qu’on nous explique comme argument dans ce rapport c’est que c’est dû à la reprise économique. C’est un très mauvais signal, parce que cela signifie que le développement économique est forcément synonyme de hausse des GES et de consommation d’énergie. Autant vous dire que si on veut atteindre les objectifs du Plan climat dont nous débattrons tout à l’heure il va falloir faire muter ces activités économiques extrêmement profondément. Et de ce point de vue je me permets sur le fond aussi de m’étonner de retrouver le GCOet les zones commerciales dans ce rapport de Développement durable, là je me dis qu’on n’a peut-être pas tout à fait les mêmes définitions du terme de soutenabilité.</p>
<p>Dernier point sur la gouvernance : c’est effectivement un rapport développement durable de l’Eurométropole, j’aurais aimé voir davantage d’exemples pris dans les communes de l’Eurométropole. Il y a des initiatives extrêmement intéressantes en matière de développement soutenable, et je pense qu’il serait intéressant de le travailler au long de l’année avec les 33 communes et de valoriser ce qui est mis en œuvre.</p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Conseil de l'Eurométropole
                    [category#6@term] => Interventions
                    [category#7@term] => Ville et Eurométropole
                    [date_timestamp] => 1576659725
                )

            [5] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Avenue des Vosges : une direction à prendre : réduire de la place de l’automobile dans la ville
                    [link#] => 1
                    [link] => https://elus-strasbourg.eelv.fr/2019/12/16/avenue-des-vosges-une-direction-a-prendre-reduire-de-la-place-de-lautomobile-dans-la-ville/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Mon, 16 Dec 2019 20:02:16 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 7
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Conseil Municipal
                            [subject#6] => Interventions
                            [subject#7] => Ville et Eurométropole
                        )

                    [category#] => 7
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Conseil Municipal
                    [category#6] => Interventions
                    [category#7] => Ville et Eurométropole
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=5218
                    [description#] => 1
                    [description] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/06/Point-22-Pierre.1-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Conseil municipal du 16 décembre 2019 En réaction à l'interpellation sur le réaménagement cyclable de l'avenue des Vosges ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/06/Point-22-Pierre.1-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Conseil municipal du 16 décembre 2019</h3>
<h3>En réaction à l&rsquo;interpellation sur le réaménagement cyclable de l&rsquo;avenue des Vosges</h3>
<h3>Pierre Ozenne</h3>
<p>Merci Monsieur le maire,</p>
<p>je dois avouer que les différentes et précédentes interventions sont quand même assez étonnantes. Il y a des difficultés sur l&rsquo;avenue des Vosges, on ne peut pas le nier. Néanmoins, je pense qu&rsquo;il faut quand même saluer l&rsquo;action de cette expérimentation : demain nous saurons quel est l&rsquo;aménagement idéal sur l&rsquo;avenue des Vosges grâce à elle. Et je pense que c&rsquo;est un mal pour un bien. Oui sur l&rsquo;avenue des Vosges le nombre de voies a été réduit, on est passé de 4 voies à 3 voies . On n&rsquo;a pas réduit pas choix, le nombre de stationnement.</p>
<p>Aujourd&rsquo;hui, à entendre les uns et les autres, j&rsquo;entends  » il y a plus de pollution » : alors je suis désolée mais la pollution se mesure, ce n&rsquo;est pas déclaratif. Ce n&rsquo;est pas parce qu&rsquo;on entend ou croit qu&rsquo;il y a plus plus de pollution qu&rsquo;il y a réellement plus de pollution. Le nombre de véhicules qui circulent sur l&rsquo;avenue des Vosges, j&rsquo;aimerais savoir quelle est son évolution. s&rsquo;il y en a en plus ou en moins, et s&rsquo;il y a réellement eu un report ou pas. Dans ce débat, franchement : on nous dit sur l&rsquo;avenue des Vosges il y a moins de voies, il y a plus de circulation, on met des modes doux mais finalement c&rsquo;est insatisfaisant. Mais réveillez-vous ! Ceux qui étaient les défenseurs du GCO, et qui demain sur l&rsquo;A35 nous disent : « on va réduire, on  va faire un parc urbain », ça va être quoi ? L&rsquo;arbre qui cache le trafic ? On est exactement dans le même schéma. Je pense très honnêtement qu&rsquo;il faut qu&rsquo;on entre dans la dynamique de la réduction de la circulation automobile qui est à moteur thermique au profit d&rsquo;une circulation la plus douce possible, y compris avec des véhicules qui sont en autopartage, en co-voiturage ou à propulsion GNV ou électrique, mais il faut être dans la perspective d&rsquo;une réduction de ce trafic. Et lorsqu&rsquo;en 92 il y a eu l’interdiction du trafic dans l&rsquo;ellipse insulaire. Au début il y a beaucoup de personnes qui s&rsquo;en sont plaint. Mais aujourd&rsquo;hui qui voudrait revenir à la réouverture sur cette grande-Île ?</p>
<p>Je pense que sur l&rsquo;avenue des Vosges, c&rsquo;est un endroit symptomatique de la résistance de l&rsquo;automobile dans la ville. C&rsquo;est un endroit important sur lequel il faut agir pour étendre des bons comportements au delà de l&rsquo;ellipse insulaire.</p>
<p>Par rapport au bus dix, la situation est délétère. Mais la circulation du Bus 10 qui en partie emprunte l&rsquo;avenue des Vosges n&rsquo;est pas uniquement due à l&rsquo;avenue des Vosges mais elle est due aux travaux du boulevard de Nancy, à une situation biscornue prote de l’hôpital. Elle est dans une situation délétère qui fait que c&rsquo;est une ligne qui dysfonctionne. Cela interpelle pour repenser l&rsquo;offre de transports en commun pour qu&rsquo;elle soit pertinente, revoir éventuellement les tracés mais surtout se demander si le bus est encore pertinent en centre-ville, si ce n&rsquo;est pas une nouvelle étape qu&rsquo;il faudrait franchir.</p>
<p>En résumé, si pour moi il y avait un point d&rsquo;étape à faire, c&rsquo;est de revoir sur des éléments chiffrés pour pouvoir être sereins sur la situation réfléchir à des aménagements futurs. En revanche, s&rsquo;il y avait deux éléments à prendre en urgence ce serait d&rsquo;améliorer les situation de basculement des cyclistes qui sont dans une situation dangereuse au niveau de l&rsquo;ambassade de Russie et du boulevard Clemenceau puisqu&rsquo;on a des bandes cyclables qui renvoient ensuite sur des aménagements sur des trottoirs. Ce sont de endroits qu&rsquo;il faut à tout prix améliorer, parce qu&rsquo;il y a cette discontinuité à cette droit-là qui est particulièrement néfaste. En revanche, je suis particulièrement d&rsquo;accord sur la fait qu&rsquo;il ne faille pas opposer les uns et les autres notamment en termes d&rsquo;usagers automobiles &#8211; cyclistes &#8211; piétons etc. Mais il y a une direction vers laquelle il faut aller, c&rsquo;est clairement la réduction de la place de l&rsquo;automobile dans la ville, je vous remercie.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/06/Point-22-Pierre.1-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Conseil municipal du 16 décembre 2019 En réaction à l'interpellation sur le réaménagement cyclable de l'avenue des Vosges ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/06/Point-22-Pierre.1-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Conseil municipal du 16 décembre 2019</h3>
<h3>En réaction à l&rsquo;interpellation sur le réaménagement cyclable de l&rsquo;avenue des Vosges</h3>
<h3>Pierre Ozenne</h3>
<p>Merci Monsieur le maire,</p>
<p>je dois avouer que les différentes et précédentes interventions sont quand même assez étonnantes. Il y a des difficultés sur l&rsquo;avenue des Vosges, on ne peut pas le nier. Néanmoins, je pense qu&rsquo;il faut quand même saluer l&rsquo;action de cette expérimentation : demain nous saurons quel est l&rsquo;aménagement idéal sur l&rsquo;avenue des Vosges grâce à elle. Et je pense que c&rsquo;est un mal pour un bien. Oui sur l&rsquo;avenue des Vosges le nombre de voies a été réduit, on est passé de 4 voies à 3 voies . On n&rsquo;a pas réduit pas choix, le nombre de stationnement.</p>
<p>Aujourd&rsquo;hui, à entendre les uns et les autres, j&rsquo;entends  » il y a plus de pollution » : alors je suis désolée mais la pollution se mesure, ce n&rsquo;est pas déclaratif. Ce n&rsquo;est pas parce qu&rsquo;on entend ou croit qu&rsquo;il y a plus plus de pollution qu&rsquo;il y a réellement plus de pollution. Le nombre de véhicules qui circulent sur l&rsquo;avenue des Vosges, j&rsquo;aimerais savoir quelle est son évolution. s&rsquo;il y en a en plus ou en moins, et s&rsquo;il y a réellement eu un report ou pas. Dans ce débat, franchement : on nous dit sur l&rsquo;avenue des Vosges il y a moins de voies, il y a plus de circulation, on met des modes doux mais finalement c&rsquo;est insatisfaisant. Mais réveillez-vous ! Ceux qui étaient les défenseurs du GCO, et qui demain sur l&rsquo;A35 nous disent : « on va réduire, on  va faire un parc urbain », ça va être quoi ? L&rsquo;arbre qui cache le trafic ? On est exactement dans le même schéma. Je pense très honnêtement qu&rsquo;il faut qu&rsquo;on entre dans la dynamique de la réduction de la circulation automobile qui est à moteur thermique au profit d&rsquo;une circulation la plus douce possible, y compris avec des véhicules qui sont en autopartage, en co-voiturage ou à propulsion GNV ou électrique, mais il faut être dans la perspective d&rsquo;une réduction de ce trafic. Et lorsqu&rsquo;en 92 il y a eu l’interdiction du trafic dans l&rsquo;ellipse insulaire. Au début il y a beaucoup de personnes qui s&rsquo;en sont plaint. Mais aujourd&rsquo;hui qui voudrait revenir à la réouverture sur cette grande-Île ?</p>
<p>Je pense que sur l&rsquo;avenue des Vosges, c&rsquo;est un endroit symptomatique de la résistance de l&rsquo;automobile dans la ville. C&rsquo;est un endroit important sur lequel il faut agir pour étendre des bons comportements au delà de l&rsquo;ellipse insulaire.</p>
<p>Par rapport au bus dix, la situation est délétère. Mais la circulation du Bus 10 qui en partie emprunte l&rsquo;avenue des Vosges n&rsquo;est pas uniquement due à l&rsquo;avenue des Vosges mais elle est due aux travaux du boulevard de Nancy, à une situation biscornue prote de l’hôpital. Elle est dans une situation délétère qui fait que c&rsquo;est une ligne qui dysfonctionne. Cela interpelle pour repenser l&rsquo;offre de transports en commun pour qu&rsquo;elle soit pertinente, revoir éventuellement les tracés mais surtout se demander si le bus est encore pertinent en centre-ville, si ce n&rsquo;est pas une nouvelle étape qu&rsquo;il faudrait franchir.</p>
<p>En résumé, si pour moi il y avait un point d&rsquo;étape à faire, c&rsquo;est de revoir sur des éléments chiffrés pour pouvoir être sereins sur la situation réfléchir à des aménagements futurs. En revanche, s&rsquo;il y avait deux éléments à prendre en urgence ce serait d&rsquo;améliorer les situation de basculement des cyclistes qui sont dans une situation dangereuse au niveau de l&rsquo;ambassade de Russie et du boulevard Clemenceau puisqu&rsquo;on a des bandes cyclables qui renvoient ensuite sur des aménagements sur des trottoirs. Ce sont de endroits qu&rsquo;il faut à tout prix améliorer, parce qu&rsquo;il y a cette discontinuité à cette droit-là qui est particulièrement néfaste. En revanche, je suis particulièrement d&rsquo;accord sur la fait qu&rsquo;il ne faille pas opposer les uns et les autres notamment en termes d&rsquo;usagers automobiles &#8211; cyclistes &#8211; piétons etc. Mais il y a une direction vers laquelle il faut aller, c&rsquo;est clairement la réduction de la place de l&rsquo;automobile dans la ville, je vous remercie.</p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Conseil Municipal
                    [category#6@term] => Interventions
                    [category#7@term] => Ville et Eurométropole
                    [date_timestamp] => 1576526536
                )

            [6] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Terrains en gazon synthétique : un impact environnemental important !
                    [link#] => 1
                    [link] => https://elus-strasbourg.eelv.fr/2019/12/16/terrains-en-gazon-synthetique-un-impact-environnemental-important/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Mon, 16 Dec 2019 17:38:13 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 7
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Conseil Municipal
                            [subject#6] => Interventions
                            [subject#7] => Ville et Eurométropole
                        )

                    [category#] => 7
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Conseil Municipal
                    [category#6] => Interventions
                    [category#7] => Ville et Eurométropole
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=5194
                    [description#] => 1
                    [description] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/12/Point-72_FS-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Conseil municipal du 16 décembre 2019 Point 72 terrain de foot en gazon synthétique au centre sportif ouest ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/12/Point-72_FS-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3><strong>Conseil municipal du 16 décembre 2019</strong></h3>
<h3><strong>Point 72 terrain de foot en gazon synthétique au centre sportif ouest</strong></h3>
<h3>Françoise Schaetzel, pour le groupe des élu.e sécologistes</h3>
<p>Monsieur le Maire, Chers collègues</p>
<p>Certes, il ne s’agit plus de terrain utilisant des granulats de pneus recyclés. Cependant, l’enveloppe, elle, utilise bien des fibres synthétiques. Même si les risques sanitaires apparaissent minimes selon l’étude publiée par l’ANSES en août 2018, l’impact environnemental est lui plus préoccupant notamment en termes  d’amplification des îlots de chaleur alors que ce sont d’îlots de fraîcheur dont nous avons besoin, de perte de biodiversité et de largage de nanoparticules issues de l’enveloppe qu’on trouve ensuite dans le milieu naturel et aquifère qui en est déjà plus que truffé</p>
<p>J’observe surtout que la délibération parle de la création de ce nouveau terrain <strong>en compensation </strong>de la perte d’usage de deux derniers terrains en herbe qui seront supprimés.</p>
<p>J’attire votre attention Monsieur le Maire sur le fait que la dernière fois que vous avez utilisé le mot « compensation » à propos de gazons synthétiques, c’était lors du débat que nous avons eu sur le même sujet lors du Conseil du <em>20 mai 2019 à propos du stade Jean Nicolas Muller</em><em>,</em> pendant lequel vous aviez affirmé  que, si l’on choisit du synthétique, une compensation serait intéressante à proximité comme enlever le macadam d’une rue proche et en faire du terrain naturel ou en terre battue par exemple.</p>
<p>A l’heure de l’urgence climatique, à l’heure où les efforts sont faits pour ne plus utiliser de plastique ou de produits proches, <strong>suggéreriez-vous aujourd’hui, Monsieur le Maire,  que l’on compense du gazon en herbe par du gazon synthétique ? </strong></p>
<p>Et a-t-on vraiment prévu de diminuer le synthétique alors que <strong>dans le BP 2020</strong>, sont inscrits 3.5M€d’investissement pour 3 terrains synthétiques, à Cronenbourg, à Koenigshoffen, à la Rotonde et au stade de la Ganzau ?</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/12/Point-72_FS-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Conseil municipal du 16 décembre 2019 Point 72 terrain de foot en gazon synthétique au centre sportif ouest ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/12/Point-72_FS-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3><strong>Conseil municipal du 16 décembre 2019</strong></h3>
<h3><strong>Point 72 terrain de foot en gazon synthétique au centre sportif ouest</strong></h3>
<h3>Françoise Schaetzel, pour le groupe des élu.e sécologistes</h3>
<p>Monsieur le Maire, Chers collègues</p>
<p>Certes, il ne s’agit plus de terrain utilisant des granulats de pneus recyclés. Cependant, l’enveloppe, elle, utilise bien des fibres synthétiques. Même si les risques sanitaires apparaissent minimes selon l’étude publiée par l’ANSES en août 2018, l’impact environnemental est lui plus préoccupant notamment en termes  d’amplification des îlots de chaleur alors que ce sont d’îlots de fraîcheur dont nous avons besoin, de perte de biodiversité et de largage de nanoparticules issues de l’enveloppe qu’on trouve ensuite dans le milieu naturel et aquifère qui en est déjà plus que truffé</p>
<p>J’observe surtout que la délibération parle de la création de ce nouveau terrain <strong>en compensation </strong>de la perte d’usage de deux derniers terrains en herbe qui seront supprimés.</p>
<p>J’attire votre attention Monsieur le Maire sur le fait que la dernière fois que vous avez utilisé le mot « compensation » à propos de gazons synthétiques, c’était lors du débat que nous avons eu sur le même sujet lors du Conseil du <em>20 mai 2019 à propos du stade Jean Nicolas Muller</em><em>,</em> pendant lequel vous aviez affirmé  que, si l’on choisit du synthétique, une compensation serait intéressante à proximité comme enlever le macadam d’une rue proche et en faire du terrain naturel ou en terre battue par exemple.</p>
<p>A l’heure de l’urgence climatique, à l’heure où les efforts sont faits pour ne plus utiliser de plastique ou de produits proches, <strong>suggéreriez-vous aujourd’hui, Monsieur le Maire,  que l’on compense du gazon en herbe par du gazon synthétique ? </strong></p>
<p>Et a-t-on vraiment prévu de diminuer le synthétique alors que <strong>dans le BP 2020</strong>, sont inscrits 3.5M€d’investissement pour 3 terrains synthétiques, à Cronenbourg, à Koenigshoffen, à la Rotonde et au stade de la Ganzau ?</p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Conseil Municipal
                    [category#6@term] => Interventions
                    [category#7@term] => Ville et Eurométropole
                    [date_timestamp] => 1576517893
                )

            [7] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => A propos de « bétonisation » – réponse d’Alain Jund
                    [link#] => 1
                    [link] => https://elus-strasbourg.eelv.fr/2019/12/16/a-propos-de-la-betonisation-reponse-dalain-jund/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Mon, 16 Dec 2019 16:26:00 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 7
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Conseil Municipal
                            [subject#6] => Interventions
                            [subject#7] => Ville et Eurométropole
                        )

                    [category#] => 7
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Conseil Municipal
                    [category#6] => Interventions
                    [category#7] => Ville et Eurométropole
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=5211
                    [description#] => 1
                    [description] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2014/05/JundAlain-9691-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Conseil Municipal du 16 décembre 2019 : A propos de la « bétonisation » Alain Jund, adjoint au maire à l'urbanisme ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2014/05/JundAlain-9691-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Conseil Municipal du 16 décembre 2019 :</h3>
<h3>A propos de la « bétonisation »</h3>
<h3>Alain Jund, adjoint au maire à l&rsquo;urbanisme</h3>
<p>Ce matin, au conseil municipal j’ai été interpellé par M. Emmanuel Robert, représentant des Républicains&#8230;..</p>
<p>Monsieur Robert, n’avez-vous pas honte d’utiliser la démagogie de la bétonisation quand il s’agit de loger les strasbourgeoises et les strabourgeois. Que faites vous du droit au logement de notre ville ? Quel mépris pour les 22000 ménages, familles ou personnes isolées qui sont en demande de logement sur notre agglomération.</p>
<p>Quel mépris n’avez-vous pas, vous et les collègues qui se sont emparé de ce sujet ces derniers jours, pour les mal logés, les sans domicile fixe, de ceux qui sont en attente depuis des années, les jeunes qui souhaitent devenir autonomes ou ceux et celles qui font les frais ( 400 par an) de Air B&amp;B.</p>
<p>Les mêmes élu.e.s qui dans leurs permanences reçoivent des demandes de logement, les mêmes s’empressent de s’adresser au service habitat de la collectivité ou encore les bailleurs sociaux &#8230; quelle incohérence !</p>
<p>&#8211; Quand vous parlez de bétonisation, quelle était votre position quand la décision a été prise d’imposer le GCO ? Le Grand Contournement Ouest ce sont 500 hectares de terres agricoles saccagées, de 500 hectares bitumisés, 500 hectares qui passent d’espaces naturels à du bitume. Vous, comme beaucoup d’autres au sein de cette enceinte, avez soutenu ce projet mortifère pour la nature &#8230;</p>
<p>&#8211; Quant au quartier d’affaires international, appelé Archipel, les Écologistes  ont été, souvent seul.e.s, à s’interroger sur la pertinence de ce projet d’un autre temps. Je souhaitais juste rappeler que le projet Archipel est celui qui a le plus, sur le territoire de la ville, «  bétonné » le secteur de la ceinture verte. On ne peut pas le lundi dénoncer l’artificialisation des terres sur une partie de la ville et le mardi artificialiser la ceinture verte dans un autre quartier de la ville.</p>
<p>J’en appelle à un peu de décence et un peu de cohérence&#8230;.même si le doublement de personnalité irrigue notre vie politique locale.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2014/05/JundAlain-9691-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Conseil Municipal du 16 décembre 2019 : A propos de la « bétonisation » Alain Jund, adjoint au maire à l'urbanisme ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2014/05/JundAlain-9691-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Conseil Municipal du 16 décembre 2019 :</h3>
<h3>A propos de la « bétonisation »</h3>
<h3>Alain Jund, adjoint au maire à l&rsquo;urbanisme</h3>
<p>Ce matin, au conseil municipal j’ai été interpellé par M. Emmanuel Robert, représentant des Républicains&#8230;..</p>
<p>Monsieur Robert, n’avez-vous pas honte d’utiliser la démagogie de la bétonisation quand il s’agit de loger les strasbourgeoises et les strabourgeois. Que faites vous du droit au logement de notre ville ? Quel mépris pour les 22000 ménages, familles ou personnes isolées qui sont en demande de logement sur notre agglomération.</p>
<p>Quel mépris n’avez-vous pas, vous et les collègues qui se sont emparé de ce sujet ces derniers jours, pour les mal logés, les sans domicile fixe, de ceux qui sont en attente depuis des années, les jeunes qui souhaitent devenir autonomes ou ceux et celles qui font les frais ( 400 par an) de Air B&amp;B.</p>
<p>Les mêmes élu.e.s qui dans leurs permanences reçoivent des demandes de logement, les mêmes s’empressent de s’adresser au service habitat de la collectivité ou encore les bailleurs sociaux &#8230; quelle incohérence !</p>
<p>&#8211; Quand vous parlez de bétonisation, quelle était votre position quand la décision a été prise d’imposer le GCO ? Le Grand Contournement Ouest ce sont 500 hectares de terres agricoles saccagées, de 500 hectares bitumisés, 500 hectares qui passent d’espaces naturels à du bitume. Vous, comme beaucoup d’autres au sein de cette enceinte, avez soutenu ce projet mortifère pour la nature &#8230;</p>
<p>&#8211; Quant au quartier d’affaires international, appelé Archipel, les Écologistes  ont été, souvent seul.e.s, à s’interroger sur la pertinence de ce projet d’un autre temps. Je souhaitais juste rappeler que le projet Archipel est celui qui a le plus, sur le territoire de la ville, «  bétonné » le secteur de la ceinture verte. On ne peut pas le lundi dénoncer l’artificialisation des terres sur une partie de la ville et le mardi artificialiser la ceinture verte dans un autre quartier de la ville.</p>
<p>J’en appelle à un peu de décence et un peu de cohérence&#8230;.même si le doublement de personnalité irrigue notre vie politique locale.</p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Conseil Municipal
                    [category#6@term] => Interventions
                    [category#7@term] => Ville et Eurométropole
                    [date_timestamp] => 1576513560
                )

            [8] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Périmètre de sauvegarde du commerce et de l’artisanat de proximité : et en dehors du centre-ville ?
                    [link#] => 1
                    [link] => https://elus-strasbourg.eelv.fr/2019/12/16/perimetre-de-sauvegarde-du-commerce-et-de-lartisanat-de-proximite-et-en-dehors-du-centre-ville/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Mon, 16 Dec 2019 15:37:18 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 7
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Conseil Municipal
                            [subject#6] => Interventions
                            [subject#7] => Ville et Eurométropole
                        )

                    [category#] => 7
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Conseil Municipal
                    [category#6] => Interventions
                    [category#7] => Ville et Eurométropole
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=5208
                    [description#] => 1
                    [description] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/12/Point-39_AJ-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Conseil municipal du 16 décembre 2019 Délibération n°39 : délimitation d’un périmètre de sauvegarde du commerce et de l’artisanat de proximité permettant l’exercice d’un droit de préemption sur les fonds de commerce, fonds artisanaux, baux commerciaux et terrains au sein du centre-ville de Strasbourg en application de l’article L.214-1 et suivants du Code de l’urbanisme ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/12/Point-39_AJ-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Conseil municipal du 16 décembre 2019</h3>
<h3><strong>Délibération n°39 : d</strong><strong>élimitation d’un périmètre de sauvegarde du commerce et de l’artisanat de proximité permettant l’exercice d’un droit de préemption sur les fonds de commerce, fonds artisanaux, baux commerciaux et terrains au sein du centre-ville de Strasbourg en application de l’article L.214-1 et suivants du Code de l’urbanisme</strong></h3>
<h3>Alain JUND, pour le groupe des élu.e.s écologistes et citoyens</h3>
<p>Monsieur le Maire, Mesdames et Messieurs,</p>
<p>Le groupe des élu.e.s écologistes et citoyens se félicite naturellement de cette délibération. C’est un signe politique important et une nécessité sur une certaine vision commerciale de notre centre-ville.</p>
<p>Que ce soit sur le local, sur un type de commerce.</p>
<p>Mais ce signe positif doit se concrétiser et interroger autour de 3 éléments:</p>
<p>&#8211; Ce périmètre reste trop restreint. Notre diversité commerciale ne peut se résumer au centre-ville fut- il étendu à la Gare et à une partie de la Krutenau. Ne soyons pas nous-mêmes, dans une ville où nous subissons l’accroissement des inégalités sociales et où nous serions nous-mêmes les acteurs de cette inégalité urbaine</p>
<p>&#8211; Qu’en est-il des moyens d’intervention liés à cette délibération ? Ce droit de préemption que nous ouvrons impose des moyens, et devrait se traduire dans le budget 2020&#8230; Je n’ai rien vu dans ce domaine dans le budget voté il y a quelques heures. Et nous savons qu’une délibération sans moyen n’a pas de suite concrète, c’est donc un outil sans le sous.</p>
<p>&#8211; Quelle politique commerciale dans tous les quartiers de la ville, je pense notamment à la Cité de l’Ill, à l’Elsau, à Hautepierre, à Cronenbourg&#8230;. L’heure est à l’équité territoriale, l’heure est à l’égalité urbaine. Et donc la question que nous devons nous poser c’est quelle politique commerciale sur toute notre ville ? (et je ne parle même pas des zones commerciales qui profilèrent dans le nord et dans le sud de l’agglomération).</p>
<p>Enfin, et du côté de notre collectivité, ne donnons pas de signes contradictoires voire antagonistes, car le dédoublement de personnalité est de plus en plein présent au sein de notre assemblée.</p>
<p>En même temps nous regrettons que de grands groupes commerciaux viennent s’implanter au centre-ville (même si d’aucun participe à leurs inaugurations) En même temps nous exportons, à grand frais d’argent public, notre marché de Noël à New York pour attirer des touristes et des entreprises commerciales américaines dans notre ville.</p>
<p>J’en appelle juste à un peu de cohérence entre la parole et les actes.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/12/Point-39_AJ-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Conseil municipal du 16 décembre 2019 Délibération n°39 : délimitation d’un périmètre de sauvegarde du commerce et de l’artisanat de proximité permettant l’exercice d’un droit de préemption sur les fonds de commerce, fonds artisanaux, baux commerciaux et terrains au sein du centre-ville de Strasbourg en application de l’article L.214-1 et suivants du Code de l’urbanisme ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/12/Point-39_AJ-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3>Conseil municipal du 16 décembre 2019</h3>
<h3><strong>Délibération n°39 : d</strong><strong>élimitation d’un périmètre de sauvegarde du commerce et de l’artisanat de proximité permettant l’exercice d’un droit de préemption sur les fonds de commerce, fonds artisanaux, baux commerciaux et terrains au sein du centre-ville de Strasbourg en application de l’article L.214-1 et suivants du Code de l’urbanisme</strong></h3>
<h3>Alain JUND, pour le groupe des élu.e.s écologistes et citoyens</h3>
<p>Monsieur le Maire, Mesdames et Messieurs,</p>
<p>Le groupe des élu.e.s écologistes et citoyens se félicite naturellement de cette délibération. C’est un signe politique important et une nécessité sur une certaine vision commerciale de notre centre-ville.</p>
<p>Que ce soit sur le local, sur un type de commerce.</p>
<p>Mais ce signe positif doit se concrétiser et interroger autour de 3 éléments:</p>
<p>&#8211; Ce périmètre reste trop restreint. Notre diversité commerciale ne peut se résumer au centre-ville fut- il étendu à la Gare et à une partie de la Krutenau. Ne soyons pas nous-mêmes, dans une ville où nous subissons l’accroissement des inégalités sociales et où nous serions nous-mêmes les acteurs de cette inégalité urbaine</p>
<p>&#8211; Qu’en est-il des moyens d’intervention liés à cette délibération ? Ce droit de préemption que nous ouvrons impose des moyens, et devrait se traduire dans le budget 2020&#8230; Je n’ai rien vu dans ce domaine dans le budget voté il y a quelques heures. Et nous savons qu’une délibération sans moyen n’a pas de suite concrète, c’est donc un outil sans le sous.</p>
<p>&#8211; Quelle politique commerciale dans tous les quartiers de la ville, je pense notamment à la Cité de l’Ill, à l’Elsau, à Hautepierre, à Cronenbourg&#8230;. L’heure est à l’équité territoriale, l’heure est à l’égalité urbaine. Et donc la question que nous devons nous poser c’est quelle politique commerciale sur toute notre ville ? (et je ne parle même pas des zones commerciales qui profilèrent dans le nord et dans le sud de l’agglomération).</p>
<p>Enfin, et du côté de notre collectivité, ne donnons pas de signes contradictoires voire antagonistes, car le dédoublement de personnalité est de plus en plein présent au sein de notre assemblée.</p>
<p>En même temps nous regrettons que de grands groupes commerciaux viennent s’implanter au centre-ville (même si d’aucun participe à leurs inaugurations) En même temps nous exportons, à grand frais d’argent public, notre marché de Noël à New York pour attirer des touristes et des entreprises commerciales américaines dans notre ville.</p>
<p>J’en appelle juste à un peu de cohérence entre la parole et les actes.</p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Conseil Municipal
                    [category#6@term] => Interventions
                    [category#7@term] => Ville et Eurométropole
                    [date_timestamp] => 1576510638
                )

            [9] => Array
                (
                    [title#] => 1
                    [title] => Dérogation et pollution des milieux aquatiques : arrêtons de mettre le curseur en faveur du modèle économique !
                    [link#] => 1
                    [link] => https://elus-strasbourg.eelv.fr/2019/12/16/derogation-et-pollution-des-milieux-aquatiques-arretons-de-mettre-le-curseur-en-faveur-du-modele-economique/
                    [pubdate#] => 1
                    [pubdate] => Mon, 16 Dec 2019 14:48:09 +0000
                    [dc] => Array
                        (
                            [creator#] => 1
                            [creator] => Groupe des élu-e-s écologistes Strasbourg et CUS
                            [subject#] => 7
                            [subject] => A la Une
                            [subject#2] => Actualité
                            [subject#3] => Actualités
                            [subject#4] => Actualités EELV
                            [subject#5] => Conseil Municipal
                            [subject#6] => Interventions
                            [subject#7] => Ville et Eurométropole
                        )

                    [category#] => 7
                    [category] => A la Une
                    [category#2] => Actualité
                    [category#3] => Actualités
                    [category#4] => Actualités EELV
                    [category#5] => Conseil Municipal
                    [category#6] => Interventions
                    [category#7] => Ville et Eurométropole
                    [guid#] => 1
                    [guid@] => ispermalink
                    [guid@ispermalink] => false
                    [guid] => http://elus-strasbourg.eelv.fr/?p=5203
                    [description#] => 1
                    [description] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/12/Point-25_FS-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Conseil municipal du 16 décembre 2019 Point 25 : ICPE - révision des conditions d'exploitation de la papeterie de la société LANA PAPIERS SPECIAUX II à Strasbourg ...
                    [content] => Array
                        (
                            [encoded#] => 1
                            [encoded] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/12/Point-25_FS-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3><strong>Conseil municipal du 16 décembre 2019</strong></h3>
<h3><strong>Point 25 : ICPE &#8211; révision des conditions d&rsquo;exploitation de la papeterie de la société LANA PAPIERS SPECIAUX II à Strasbourg</strong></h3>
<h3>Françoise Schaetzel, pour le groupe des élu.e.s écologistes</h3>
<p>Monsieur le Maire, chers collègues</p>
<p>Aujourd’hui après l’échec de la COP 25, après tout ce que nous savons de la pollution des milieux aquatiques, notamment chez nous, faut-il accepter des dérogations aux meilleures techniques disponibles ?</p>
<p>Ce que propose la société Lana, porte le risque d’eutrophisation , c’est-à-dire d’augmenter encore le déséquilibre aquatique par le déversement de phosphore et d’azote au delà des valeurs limites d’émission. Ce qui favorise la prolifération d&rsquo;algues, causes d&rsquo;appauvrissement du milieu aquatique.</p>
<p>Nous ne sommes pas favorables à ce type de dérogation. Ne continuons pas à mettre le curseur en faveur d’un modèle économique ne prenant pas suffisamment en compte les enjeux environnementaux alors que toutes les données scientifiques nous montrent que notre monde risque de courir à la catastrophe et l&rsquo;ambition de notre vielle est d&rsquo;être un modèle de transition écologique.</p>

                        )

                    [summary#] => 1
                    [summary] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/12/Point-25_FS-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" />Conseil municipal du 16 décembre 2019 Point 25 : ICPE - révision des conditions d'exploitation de la papeterie de la société LANA PAPIERS SPECIAUX II à Strasbourg ...
                    [atom_content#] => 1
                    [atom_content] => <img width="302" height="150" src="https://elus-strasbourg.eelv.fr/wp-content/blogs.dir/78/files/2019/12/Point-25_FS-302x150.jpg" class="attachment-310-post-thumbnail size-310-post-thumbnail wp-post-image" alt="" /><h3><strong>Conseil municipal du 16 décembre 2019</strong></h3>
<h3><strong>Point 25 : ICPE &#8211; révision des conditions d&rsquo;exploitation de la papeterie de la société LANA PAPIERS SPECIAUX II à Strasbourg</strong></h3>
<h3>Françoise Schaetzel, pour le groupe des élu.e.s écologistes</h3>
<p>Monsieur le Maire, chers collègues</p>
<p>Aujourd’hui après l’échec de la COP 25, après tout ce que nous savons de la pollution des milieux aquatiques, notamment chez nous, faut-il accepter des dérogations aux meilleures techniques disponibles ?</p>
<p>Ce que propose la société Lana, porte le risque d’eutrophisation , c’est-à-dire d’augmenter encore le déséquilibre aquatique par le déversement de phosphore et d’azote au delà des valeurs limites d’émission. Ce qui favorise la prolifération d&rsquo;algues, causes d&rsquo;appauvrissement du milieu aquatique.</p>
<p>Nous ne sommes pas favorables à ce type de dérogation. Ne continuons pas à mettre le curseur en faveur d’un modèle économique ne prenant pas suffisamment en compte les enjeux environnementaux alors que toutes les données scientifiques nous montrent que notre monde risque de courir à la catastrophe et l&rsquo;ambition de notre vielle est d&rsquo;être un modèle de transition écologique.</p>

                    [category@term] => A la Une
                    [category#2@term] => Actualité
                    [category#3@term] => Actualités
                    [category#4@term] => Actualités EELV
                    [category#5@term] => Conseil Municipal
                    [category#6@term] => Interventions
                    [category#7@term] => Ville et Eurométropole
                    [date_timestamp] => 1576507689
                )

        )

    [channel] => Array
        (
            [title#] => 1
            [title] => Elus écologistes et citoyens de la Ville et de l'Eurométropole de Strasbourg
            [atom] => Array
                (
                    [link#] => 1
                    [link@] => href,rel,type
                    [link@href] => https://elus-strasbourg.eelv.fr/feed/
                    [link@rel] => self
                    [link@type] => application/rss+xml
                )

            [link#] => 1
            [link] => https://elus-strasbourg.eelv.fr
            [description#] => 1
            [description] => Site des élu-e-s écologistes et citoyen-nes de la Ville de Strasbourg
            [lastbuilddate#] => 1
            [lastbuilddate] => Thu, 19 Dec 2019 15:56:47 +0100
            [language#] => 1
            [language] => fr-FR
            [sy] => Array
                (
                    [updateperiod#] => 1
                    [updateperiod] => hourly
                    [updatefrequency#] => 1
                    [updatefrequency] => 1
                )

            [generator#] => 1
            [generator] => https://wordpress.org/?v=4.9.13
            [tagline#] => 1
            [tagline] => Site des élu-e-s écologistes et citoyen-nes de la Ville de Strasbourg
            [subtitle#] => 1
            [subtitle] => Site des élu-e-s écologistes et citoyen-nes de la Ville de Strasbourg
        )

    [textinput] => Array
        (
        )

    [image] => Array
        (
        )

    [feed_type] => RSS
    [feed_version] => 2.0
    [encoding] => UTF-8
    [_source_encoding] => 
    [ERROR] => 
    [WARNING] => 
    [_ATOM_CONTENT_CONSTRUCTS] => Array
        (
            [0] => content
            [1] => summary
            [2] => title
            [3] => info
            [4] => tagline
            [5] => copyright
            [6] => rights
            [7] => subtitle
        )

    [_XHTML_CONTENT_CONSTRUCTS] => Array
        (
            [0] => body
            [1] => div
        )

    [_KNOWN_ENCODINGS] => Array
        (
            [0] => UTF-8
            [1] => US-ASCII
            [2] => ISO-8859-1
        )

    [stack] => Array
        (
        )

    [inchannel] => 
    [initem] => 
    [incontent] => Array
        (
        )

    [exclude_top] => 
    [intextinput] => 
    [inimage] => 
    [current_namespace] => 
    [current_category] => 0
    [last_modified] => Thu, 19 Dec 2019 15:56:47 GMT

    [etag] => "eb6524d217b7b97bec472154b5e471fd"

    [rss_origin] => 5
)